Accueil Présentations et ressources Encyclopédie(s) Archives Recherche Impression Facebook Style



Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !

Eucalyptus viminalis

Labill. , 1806

Enregistrer et/ou imprimer cette fiche :

Aperçu (format pdf) Enregistrer (format pdf)



Classification/taxinomie :
Famille : Myrtaceae ;
Nom(s) anglais et/ou international(aux) : manna gum, ribbon eucalyptus, swamp gum, white gum, ribbon gum, manna ;


Comestibilité : feuille ; tronc

- rapport de consommation et comestibilité/consommabilité inférée (partie(s) utilisable(s) et usage(s) alimentaire(s) correspondant(s)) :

Feuille (feuillesµ5(+)µ : exsudatµ(dp*)µ/manneµ0(5(+),+x),27(+)µ) et tronc (exsudatµ(dp*)µ/manneµ5(+),27(+) / gommeµ0(+x)µ) comestiblesµ0(5(+x),+x)µ.

détails :

Une manne excude des feuilles (à partir de l'écorce aussi, selon certains rapports) à la suite de dégâts d'insectesµ{{{5(+)µ ; elle est fermentée et bueµ{{{0(+x)µ. La gomme rouge ou manne exsudant de fissures dans l'écorce est consommée avec empressement par les garçons ; la manne de l'Eucalyptus, qui exsude par des perforations pendant l'été, est parfois consommée ; une saveur douce très agréable ; elle est légèrement laxative ; les Australiens autochtones la recueillaient après qu'elle soit tombée au sol, ou la grattaient à partir des feuilles ; les feuilles fortement couvertes étaient pilonnées et cuites ; étant donné que la manne est probablement formée à la suite de dégâts d'insectes, il est fort possible que celle-ci ne se formera pas en Grande-Bretagne parce que les mêmes insectes ne seront pas capables de vivre ici ; la manne contient les sucres arabinose, raffinose, dextrose, et saccharoseµ{{{5(+)µ ; cette sorte de manne serait en faite une substance provoquée par un insecte : soit une galle induite, et/ou un miellat produit (sécrété), par une cochenille du genre Apiomorpha, soit un miellat (appelé lerp) produit par un psylleµ{{{(dp*)µ ou encore le résultat de la Manne cigale (Psaltoda Moerens, syn. Cicada moerens)µ{{{0(+x)µ.


Précautions à prendre

Précautions à prendre :

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ<5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ<(dp*)µ.


Illustration(s) (photographie(s) et/ou dessin(s)):

Illustration
Illustration

Illustration
Illustration




Liens, sources et/ou références : 5"Plants For a Future" (en anglais) et sa traduction 5Plantes d'Avenir ;

dont classification : "The Plant List" (en anglais) ; 1575"GRIN" (en anglais) ; INPI (recherche, en anglais) ;

dont Google (recherche de/pour) "Eucalyptus viminalis" : pages , images ;

dont livres et bases de données : 0"FOOD PLANTS INTERNATIONAL" (en anglais), 27Dictionnaire des plantes comestibles (livre, page 130, par Louis Bubenicek) ;

dont biographie/références de "FOOD PLANTS INTERNATIONAL" :

Bekele-Tesemma A., Birnie, A., &amp; Tengnas, B., 1993, Useful Trees and Shrubs for Ethiopia. Regional Soil Conservation Unit. Technical Handbook No 5. p 234 ; Blamey, M and Grey-Wilson, C., 2005, Wild flowers of the Mediterranean. A &amp; C Black London. p 151 ; Bodkin, F., 1991, Encyclopedia Botanica. Cornstalk publishing, p 455 ; Bonney, N., 1997, Economic Native Trees and Shrubs for South Australia. Greening Australia (SA) inc. Campbelltown SA 5074 p 130 ; Boomsma, C.D., 1972, Native Tree of South Australia. Woods &amp; Forests Department South Australia, Bulletin No.19. p 180 ; Brickell, C. (Ed.), 1999, The Royal Horticultural Society A-Z Encyclopedia of Garden Plants. Convent Garden Books. p 423 ; Cronin, L., 1989, The Concise Australian Flora. Reed. p 199 ; Cundall, P., (ed.), 2004, Gardening Australia: flora: the gardener's bible. ABC Books. p 577 ; Curtis, W.M., 1956, The Students Flora of Tasmania Vol 1 p 209, 211 ; Dashorst, G.R.M., and Jessop, J.P., 1998, Plants of the Adelaide Plains &amp; Hills. Botanic Gardens of Adelaide and State Herbarium. p 108 ; Donkin, ; Elliot, W.R., &amp; Jones, D.L., 1992, Encyclopedia of Australian Plants suitable for cultivation. Vol 4. Lothian. p 234 ; Etherington, K., &amp; Imwold, D., (Eds), 2001, Botanica's Trees &amp; Shrubs. The illustrated A-Z of over 8500 trees and shrubs. Random House, Australia. p 309 ; Facciola, S., 1998, Cornucopia 2: a Source Book of Edible Plants. Kampong Publications, p 142 ; Gilfedder, L et al, 2003, The Nature of the Midlands. Midlands Bushweb. PO Box 156 Longford, Tasmania. p 131 ; Gott, B &amp; Conran, J., 1991, Victorian Koorie Plants. PO Box 666 Hamilton, Victoria 3300, Australia. p 47 ; Harris, S., Buchanan, A., Connolly, A., 2001, One Hundred Islands: The Flora of the Outer Furneaux. Tas Govt. p 153 ; Hibbert, M., 2002, The Aussie Plant Finder 2002, Florilegium. p 98 ; Kiple, K.F. &amp; Ornelas, K.C., (eds), 2000, The Cambridge World History of Food. CUP p 1810 ; Kirkpatrick, J.B. &amp; Backhouse, S., 1985, Native Trees of Tasmania. p 98 ; Lazarides, M. &amp; Hince, B., 1993, Handbook of Economic Plants of Australia, CSIRO. p 109 ; Lord, E.E., &amp; Willis, J.H., 1999, Shrubs and Trees for Australian gardens. Lothian. p 34 ; Low, T., 1991, Wild Food Plants of Australia. Australian Nature FieldGuide, Angus &amp; Robertson. p 153 ; Maiden, JH, 1889, The Useful Native Plants of Australia. Compendium. Melbourne. Reprinted 1975. ; Molyneux, B. and Forrester, S., 1997, The Austraflora A-Z of Australian Plants. Reed. p 94 ; Nov. Holl. pl. 2:12, t. 151. 1806 ; Royal Botanic Gardens, Kew (1999). Survey of Economic Plants for Arid and Semi-Arid Lands (SEPASAL) database. Published on the Internet; http://www.rbgkew.org.uk/ceb/sepasal/internet [Accessed 4th May 2011] ; Tasmanian Herbarium Vascular Plants list p 41 ; Whiting, J. et al, 2004, Tasmania's Natural Flora. Tasmania's Natural Flora Editorial Committee PO Box 194, Ulverstone, Tasmania, Australia 7315 p 237 ; Williams, K.A.W., 1999, Native Plants of Queensland Volume 4. Keith A.W. Williams North Ipswich, Australia. p 188 ; Woolmore, E et al, 2002, King Island Flora: A Field Guide. p 60 ; Young, J., (Ed.), 2001, Botanica's Pocket Trees and Shrubs. Random House. p 361




Vous pouvez modifier le style de la page !
Cliquez sur le coeur (menu général), puis le rond (en bas à gauche) et, enfin, sur le sélecteur de design ("style-switcher"),
choisissez le style (fichier "css" : feuille de style "en cascade") que vous souhaitez
et appuyez sur "Envoyer" :

ou bien créez le vôtre, ne serait-ce qu'en adaptant les couleurs du texte (ainsi que sa taille) et du fond, à vos goûts, préférences...

Et utilisez-le !


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !


traduction