Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).

Illustration
Dernière modification le :
mercredi 20 décembre 2023, à 09h20

Le Truffaut du Potager (collectif, éditions Larousse, 2010)

(461 espèces - liste non exhaustive)

A

Abelmoschus esculentus, Gombo

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (immatures) comestible.(1*)



Gousses (capsules), fleurs, graines, feuilles, légume. Les gousses sont consommées cuites ; elles sont visqueuses, mais moins si frites ; elles sont moins collantes aussi, si un peu de citron est ajouté.

Les graines séchées réduites en poudre peuvent être utilisés dans les soupes ; elles épaississent la soupe ; en outre, elles peuvent être picklées (marinées dans du vinaigre).

Les jeunes feuilles peuvent être consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles peuvent être séchées et stockés.

Les fleurs aussi peuvent être mangées.

Le gombo est congelé et mis en conserve.

Les graines sont grillées et utilisées comme un substitut de café.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Abies alba, Sapin

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)tronc

Note : **

Détails : Tronc (écorce interne [nourriture/aliment, feuille (jeunes pousses/extrémités [nourriture/aliment]) comestibles.



Miellat, écorce, pousses. Source d'un miellat ; celui-ci est considéré comme un tonique.

L'écorce interne était transformée en cake comme le pain.

Les jeunes pousses sont recouvertes de sucre et consommées comme une collation pour les enfants.



-Le cambium était consommé par les Saami (Lapons) et les Scandinaves ;

-En Pologne, les jeunes pousses sont conservées dans le sucre pour préparer un sirop apprécié par les enfants et vendu aux touristes ;

-En Catalogne, les jeunes cônes servent à préparer une boisson rafraîchissante ;

-Les pousses sont comestibles mais souvent amères ; elles dégagent, au froissement, une nette odeur d'orange.



Miel de sapin des Vosges : le miel est issu du miellat excrété par les pucerons suçant la sève des sapins sous forme de gouttelettes sucrées et dont les abeilles se nourrissent.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Sa résine forme la "térébenthine des Vosges" qui est expectorante, balsamique et antiseptiqueµ{{{8(+x)µ.

Abies balsamea, Sapin baumier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-6

legume-feuille (laitue)tronc

Note : ***

Détails : Tronc (écorce interne, moëlle et résine consommées [nourriture/aliment, feuille (extrémités [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Écorce interne, moelle, résine, jeunes pousses - thé. L'écorce interne est broyée en farine et mangée ; elle est utilisée pour faire une sorte de pain.

La moelle est également consommée.

La résine du tronc est mâchée ; elle donne une oléorésine utilisée pour les aromatiser les bonbons et pâtisseries.

Les pointes des branches sont utilisées pour le thé


Précautions

on rapporte que l'oléorésine (baume du Canada) produit une dermatite lorsqu'elle est appliquée comme parfum ; le feuillage a également induit une dermatite de contactµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La résine obtenue à partir du sapin baumier (voir «Notes d'utilisation» ci-dessous) a été utilisée dans le monde entier et est un agent antiseptique et cicatrisant très efficace. Il est utilisé comme revêtement protecteur cicatrisant et analgésique pour les brûlures, les ecchymoses, les plaies et les plaies [213, 222, 226]. Il est également utilisé pour traiter les mamelons endoloris [213] et est considéré comme l'un des meilleurs curatifs pour un mal de gorge [245]. Les bourgeons, la résine et / ou la sève sont utilisés dans les remèdes populaires pour traiter les cancers, les cors et les verrues [269]. La résine est également antiscorbutique, diaphorétique, diurétique, stimulante et tonique [4, 171, 222]. Il est utilisé en interne dans des mélanges de propriété pour traiter la toux et la diarrhée, bien que pris en excès, il est purgatif [238]. Un liquide chaud de la sève gommeuse a été bu comme traitement de la gonorrhée [212]. Un thé fait à partir des feuilles est antiscorbutique [4, 171]. Il est utilisé dans le traitement de la toux, rhumes et fièvres [222]. Les feuilles et les jeunes pousses sont mieux récoltées au printemps et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Cette plante était largement utilisée en médecine par diverses tribus indiennes d'Amérique du Nord [257]. La résine était utilisée comme agent cicatrisant antiseptique appliqué en externe sur les plaies, les plaies, les morsures, etc., elle était utilisée comme inhalant pour traiter les maux de tête et était également prise en interne pour traiter les rhumes, les maux de gorge et diverses autres plaintes [257].

Achillea millefolium, Achillée millefeuille

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont basales) et fraîches ou séchées : aromatisantes [(crues, cuites) ; dont boissons]) et fleur (dont boutons (idem feuille) : aromatisantes [dont sucre ; boissons ; conserves])) comestibles.(1*).



Feuilles, herbe, épice, légume. Les feuilles sont consommées en petites quantités pour faire une addition fraîche un peu amère dans les salades ; les fines feuilles arrachées aux tiges sont également bien bouillies puis mangées (ex. : comme potherbe) ; les feuilles séchées sont également utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme substitut du houblon ; les jeunes feuilles sont cuites comme légume.



La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Il a une réputation d'être un remède en médecineµ{{{0(+x)µ.

Acmella oleracea, Brède mafane

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C, zone 9b

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (cruesµ3(4(+x),+x),7, cuites [légume et/ou aromatisantes [relevé/poivré] et fleur (aromatisantes [poivre/anesthésiant]) comestibles..(1*)



Feuilles, légume, fleurs. Les feuilles sont consommées crues ou cuites à la vapeur (ex. : comme potherbe, brède) ; les feuilles crues sont utilisées pour aromatiser les salades ; le goût épicé est détruit à la cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles, lorsqu'elles sont mâchées, peuvent causer un engourdissement de la bouche ; la substance chimique est appelée spilantholµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Actinidia deliciosa, Kiwi à peau duveteuse

img



legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (sans la peau, frais [crus/cuits] dont boissons ; dont graines ) comestibles.



Les feuille seraient également comestibles selon Pfaf. ; nous n'avons cependant rien trouvé à propos d'elles, dans l'ouvrage en question{{{(rp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agaricus campestris, Agaric champêtre

img



Parties comestibles : champignon, légume (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agrimonia eupatoria, Aigremoine eupatoire

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et tiges fraîches ou séchées [base boissons/breuvages : thé {infusion, possédant une finesse et un arôme particuliers, bue chaude ou froide, seule ou ajoutée à du thé de Chine, elle était autrefois très populaire }]) et fleur (idem feuille) comestibles.



les graines pourraient également être comestibles : fruit (graines séchées et broyées [farine, utilisée comme aliment en période de disette/famine]).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Allium ascalonicum, Échalote

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18°C

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Les bulbes peuvent être utilisés frais ou séchés. Crus, ils servent à aromatiser les salades et crudités. Cuits, ils entrent dans la confection de sauces, de courts-bouillons, ou accompagnent les plats de viande. Ils peuvent aussi être frits, à l'image de l'oignon frit. Les feuilles ciselées peuvent remplacer la ciboulette.



Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes), ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium cepa, Oignon

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C - zone 6 (-10/-15°C selon d'autres sources)

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Crus, les oignons se mangent en salade, assaisonnent les crudités. Cuits, ils parfument les viandes, les poissons, etc... ; les petits oignons blancs se confisent dans le vinaigre, seuls, ou avec d'autres aromates ; les feuilles peuvent être utilisées comme de la ciboulette.



Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe ; germes (graines germées) : crus [nourriture/aliment : salade]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium fistulosum, Ciboule

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C (-15/-10°C selon d'autres)

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : La ciboule s'utilise souvent en entier (feuilles et bulbe), émincée, comme aromate ou légume, substitut d'oignon ou d'échalote, dont le goût est plus fort. Elle est souvent cuite (blanchie) mais peut aussi être utilisée crue (notamment les feuilles) pour parfumer un plat en fin de cuisson comme on le fait avec la ciboulette. Elle s'utilise dans les salades, plats sautés, soupes, sauces (à la pauvre homme par exemple), etc…



Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe} ; et/ou condiment aromatique comestibles.(1*)



Aux Antilles on la retrouve dans de nombreuses spécialités, sous le nom d'oignon-pays.



Elle est particulièrement utilisée en Extrême-Orient (Corée, Chine, Asie du Sud-Est, Japon) où elle est un ingrédient phare utilisé quasiment partout : nouilles, riz sauté, plats de viandes au wok, salades, soupes, etc. Elle sert de garniture par exemple au canard laqué où elle est émincée et accompagne la viande du canard, le tout servi dans des galettes.



En Jamaïque, connue sous le nom d'escallion, la ciboule est combinée au thym, à l'ail, au poivron, au piment et au piment de la Jamaïque. Elle est parfois remplacée par le poireau dans les salades. On trouve souvent dans le commerce des mélanges d'épices utilisant la ciboule.



En Russie, enfin, elle est utilisée au printemps pour ajouter de la verdure dans les salades.




Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium sativum, Ail

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10 (-15°C pour les parties aériennes)

legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Bulbe - cru ou cuit. Sa saveur très forte fait qu'il est principalement utilisé en très petites quantités, dans les salades et plats cuisinés. Quelques recettes : aïoli, beurre d'escargot, rouille, fondue au fromage... En plus des caïeux, les graines germées, l'aillet, les feuilles et la tige fleurie sont également consommés, généralement ciselés.



Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Bulbe - cru ou cuit. Largement utilisé comme aromate, en particulier dans le sud de l'Europe, dans une large gamme d'aliments, crus ou cuits. C'est un supplément nutritif très bénéfique pour la santé, mais il a une saveur très forte et est donc principalement utilisé en très petites quantités, dans les salades et plats cuisinés. Quelques recettes : l'aïoli, le beurre d'escargot, l'aigo boulido, la rouille (sauce provençale), la fondue au fromage, la pasta cu l'agghia (pâtes à l'ail, recette sicilienne), la knoblauchsuppe (soupe à l'ail autrichienne), la knoblauchbaguette (pain frotté à l'ail puis passé au four, recette autrichienne), le tourin (soupe à l’ail, spécialité de la cuisine gasconne), la sauce toum (notamment dans des recettes libanaises et moyen-orientales).



Feuilles - crues ou cuites. Hachées et utilisées en salade, elles sont généralement plus douces que les bulbes. Les chinois cultivent souvent l'ail en priorité pour ses feuilles. Celles-ci peuvent être produites en plein hiver, lorsque les températures le permettent.



En plus du caïeu et des feuilles, les tiges fleuries sont utilisées comme arôme et sont parfois vendues dans les magasins chinois. La tige et la fleur sont consommées cuites à la vapeur, grillées ou coupées finement et sautées. Ils sont utilisés dans de nombreuses recettes et servent notamment à la préparation du beurre à l'ail et du pesto.



L'aillet ou ail vert est une jeune pousse d'ail d’environ trois mois et 20 cm de haut, qui n'a pas encore formé ses gousses et ne se trouve donc qu'au printemps. On en utilise le fût et les feuilles. Découpé en fines rondelles, on l'utilise pour parfumer les salades, vertes ou composées et les omelettes. Sa saveur est assez prononcée et se rapproche de celle de l'ail. Il peut être également utilisé en cuisson, dans des plats de printemps, avec des légumes nouveaux. Il se congèle bien. L'aillet est surtout apprécié en France, du Poitou-Charentes au Languedoc. Pour les amateurs, c'est un ingrédient indispensable pour la cuisson du chevreau, apprécié lui aussi à la période de Pâques.



La graine germée est ajoutée aux salades.



Un des condiments majeurs.


Précautions

(1*)Quand on cuisine de l'ail, certains conseillent de retirer le germe, qui serait moins digeste que le reste de la gousse (en raison d'une plus grande concentration de produits organo-sulfurés)µ{{{wikiµ. Il y a eu des cas d'intoxication provoqués par la consommation, en grande quantité et par certains mammifères, de cette espèce ; les chiens semblent particulièrement sensibles ; évitez avec des anticoagulants ; l'allaitement peut aggraver les coliques du bébé ; évitez plusieurs semaines avant la chirurgie ; mauvaise haleine !!µ{{{5(+)µ. Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'ail a une très longue histoire d'utilisation populaire dans un large éventail de maladies, en particulier des affections telles que la teigne, le Candida et la vaginite où ses propriétés fongicides, antiseptiques, toniques et parasiticides se sont avérées bénéfiques [218]. La plante produit des effets inhibiteurs sur les germes à Gram négatif du groupe typhoïde-paratyphoïde-entérite, en effet elle possède des propriétés germicides exceptionnelles [240] et peut tenir la dysenterie amibienne à distance [244]. Il aurait également une activité anticancéreuse [218]. Il a également été démontré que l'ail aide à la désintoxication du saturnisme chronique [244]. Il a été démontré que l'utilisation quotidienne de l'ail dans l'alimentation a un effet très bénéfique sur le corps, en particulier le système sanguin et le c?ur. Par exemple, des études démographiques suggèrent que l'ail est responsable de la faible incidence de l'artériosclérose dans les régions d'Italie et d'Espagne où la consommation de l'ampoule est importante [222]. Des recherches récentes ont également indiqué que l'ail réduit le métabolisme du glucose chez les diabétiques, ralentit le développement de l'artériosclérose et diminue le risque de nouvelles crises cardiaques chez les patients infarctus du myocarde [238, 254]. En externe, le jus exprimé est un excellent antiseptique pour traiter les plaies [244]. Le bulbe frais est beaucoup plus efficace en médecine que les bulbes stockés, un stockage prolongé réduit considérablement l'action antibactérienne [244]. Le bulbe est dit anthelminthique, antiasthmatique, anticholestérolémique, antiseptique, antispasmodique, cholagogue, diaphorétique, diurétique, expectorant, fébrifuge, stimulant, piqûres, estomacique, tonique, vasodilatateur [4, 9, 14, 21, 46, 165].

Allium schoenoprasum, Ciboulette

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20/-24°C

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Ses feuilles et bulbes, crus ou cuits, peuvent tout accompagner : entrées, plats, desserts...



Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Condiment de grande importance.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium ursinum, Ail des ours

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20/-24°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Ses feuilles fraiches se consomment crues dans les salades, ou sous forme de pesto, soupe ou encore comme épice, ciselées sur du pain ou dans les soupes, sauces, salades, plats à base de viande et tisanes. On peut également les cuire comme des épinards, les consommer sur des tartines avec du séré, du tofu ou encore dans du yaourt nature, et on en fait un beurre assaisonné pour les grillades.



Feuille, fleur (dont bourgeons (confits) ; décoratives), graines (jeunes (vertes) ou mûres (noires) ; piquant), racine (bulbes (dont confits)) comestibles (aromatisants ((crus/cuits)).(1*)



On peut manger ses feuilles comme légume ou condiment, ainsi que son bulbe mais il est assez coriace, ses fruits jeunes ou ses graines piquantes.



Malgré la puissance de leur odeur, leur saveur est délicate avec une note sucrée et agréablement piquante.



Les boutons floraux (d'avril à juin en France) sont également comestibles.



Il a été très utilisé en Europe et en Asie.




Précautions

ATTENTION : risque de confusion avec le muguet (Convallaria majalis) et la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiques{{{µ1µ.

Avant floraison, l'ail des ours peut être confondu avec le muguet de mai, l'ornithogale en ombelle, le colchique d'automne ou le sceau de Salomon qui sont tous très toxiques (éventuellement mortels). Il peut aussi être éventuellement confondu, mais sans danger, avec l’Allium victorialis ou l’Allium nigrum (en) qui possèdent tous deux des feuilles larges de plus de 2 cm, utilisables comme celles d’Allium ursinum.

La distinction peut facilement se faire grâce à l'odeur alliacée propre uniquement aux feuilles froissées de l'ail des ours, ainsi que par la consistance des feuilles, coriaces chez le muguet et encore plus chez le colchique, l'ornithogale ou le sceau de Salomon. De plus, l'ail des ours a deux feuilles par pied dont la face supérieure est luisante, la face inférieure mate, alors que le muguet a toujours deux feuilles par pied dont la face supérieure est mate, la face inférieure brillante. En avril 2020, un alsacien d'une cinquantaine d'années meurt d'intoxication après avoir consommé en pesto du colchique qu'il avait cueilli en le confondant avec de l'ail des ours.

Autre risque de confusion : certaines variétés d'arum peuvent pousser mêlées à l'ail des ours. L'arum est très toxique (éventuellement mortel). Or les jeunes feuilles d'arum présentent une forme et une couleur identiques à celles des jeunes feuilles d'ail des ours, le risque de confusion est donc important. Les deux variétés se distinguent par le dessin des nervures, parallèles pour l'ail des ours et pennées pour l'arum. En outre les feuilles d'arum froissées ne dégagent pas d'odeur alliacée. En grandissant, la feuille d'arum prend une forme caractéristique permettant de la distinguer plus aisément de la feuille d'ail des ours. On notera aussi qu'à la coupe, le pétiole de l'ail des ours n'est pas rond contrairement aux plantes similaires à l'exception du pétiole de l'arum, mais comme « pincé » sur les côtés. Par contre celui de l'arum est creux sur sa face supérieure alors que celui de l'ail des ours est bombé.

(1*)Voir genre Allium pour les autres précautions à prendre (possible toxicité à fortes doses).

Il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en très grandes quantités et par certains mammifères, de cette espèce. Les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : L'ail des ours est une plante médicinale très ancienne connue des Celtes et des Germains. On en a retrouvé des restes dans des habitations du Néolithique. Depuis les années 2000, il a retrouvé une popularité du fait de sa haute teneur en vitamine C.

Selon L'Encyclopédie économique de 1771, « l'ail des ours est d'usage dans les pays de montagnes, en cas de peste, et pour faire suppurer les tumeurs les plus rebelles ».

Activité antibactérienne :

Une étude de 2019 observe une activité antibactérienne significative contre différentes bactéries d'origine alimentaire.

Une autre étude de 2019 a incorporé des extraits d'ail sauvage Allium ursinum dans des microparticules (MP) afin de protéger ses précieux composés actifs qui présentent une activité antimicrobienne. Les résultats obtenus suggèrent que l'encapsulation de l'extrait d’Allium ursinum par congélation est une approche prometteuse pour améliorer les propriétés biopharmaceutiques de l'extrait, sans affecter son activité antibactérienne.

Une étude de 2020 évalue l'activité potentielle d'extraits d'Allium ursinum et d’Allium oschaninii sauvages sur des bactéries in vitro : Klebsiella pneumoniae et Candida albicans. Les résultats ont montré que les deux extraits d'Allium ont bien éradiqué les biofilms des micro-organismes testés.

Lorsqu'ils sont cultivés sur un substrat complexe, les biofilms bactériens peuvent être plus résistants aux antibiotiques. Ces données fournissent des avancées significatives sur les tests de sensibilité aux antibiotiques des biofilms cultivés sur des matériaux biologiquement pertinents pour de futures applications in vitro et in vivo.

Activité antioxydante :

Une étude de 2016 a comparé la teneur totale en polyphénols et la capacité antioxydante dans différentes parties anatomiques d’Allium ursinum, collectées à différents stades de maturité. Une influence du stade de maturité sur la teneur totale en polyphénols et la capacité antioxydante a été observée. Les valeurs les plus élevées ont été déterminées sur des plantes récoltées au stade de pleine maturité.

Activité sur l'hypertension pulmonaire :

Les résultats d'une étude de 2017 faite sur des lapins souffrant d'insuffisance cardiaque suggèrent que les composés bioactifs d'Allium ursinum pourraient avoir des effets bénéfiques sur l'hypertension pulmonaire.

L'insuffisance cardiaque droite - souvent causée par une pression artérielle pulmonaire élevée - est une maladie chronique et progressive avec des taux de mortalité particulièrement élevés. Les composants de l'ail sauvage pourraient donc avoir un rôle dans la réduction de la pression artérielle, l'inhibition de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, ainsi que l'amélioration de la fonction du ventricule droit chez le lapin.

Principes actifs :

Il est très riche en une huile essentielle sulfurée et également en vitamine C.

Propriétés :

Dépuratif, rubéfiant, hypotenseur, antiseptique, anthelminthique.

Modes d'emploi :

On utilise le bulbe dans des teintures, sirops, décoctions, jus, cataplasmes de pulpe, essences. Il est conseillé de l'utiliser de préférence cru pour préserver la vitamine C. L'essence est utilisée comme rubéfiantµ{{{wikiµ.


Aloysia citriodora, Verveine odorante

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuille [base boissons : tisanes {infusion} ; ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique|/aromatisant) pour liqueurs et tisanes]) comestible.



Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Althaea officinalis, Guimauve officinale

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C, zone 3-7

legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment, salade ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Feuilles - crues ou cuites ; elle sont utilisées comme plante potagère (potherbe) ou pour épaissir soupes ; lorsqu'elles sont utilisées en petites proportions avec d'autres feuilles , le goût et la texture sont acceptables , mais si un grand nombre de feuilles est cuit ensemble leur texture mucilagineuse les rend désagréable ; les feuilles peuvent être consommées crues , mais sont plutôt fibreuses et un peu poilues, bien que le goût soit doux et agréable ; nous avons trouvé qu'elles étaient tout à fait acceptables dans les salades lorqu'elles sont hachées finement. Racines - crues ou cuites ; lorsqu'elles sont bouillies puis frites avec des oignons , elles sont dites faire un plat savoureux qui est souvent utilisé en période de pénurie ; la racine est utilisée comme légume, elle est également séchée puis broyée en une poudre , transormée en pâte et rôtie de faire la douce « guimauve » (marshmallow, chamallow) ; la racine contient environ 37 % d'amidon , 11 % de mucilage , 11 % de pectine ; l' eau qui reste après la cuisson d'une partie de la plante peut être utilisée comme un substitut de blanc d'oeuf dans la fabrication de meringues etc... ; l'eau de la racine est la plus efficace ; elle est concentrée par ébullition jusqu'à ce qu'elle ait une consistance semblable à du blanc d'oeuf ; un thé est fait à partir des fleurs ; un thé peut également être réalisé à partir de la racine ; la racine de guimauve est également utilisée comme masticatoire.


Précautions

ATTENTION : pas d'effets indésirables documentés, mais des rapports anecdotiques sur des réactions allergiques et baisse de glycémieµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La mauve des marais est une plante médicinale domestique très utile. Ses propriétés adoucissantes apaisantes le rendent très efficace dans le traitement des inflammations et des irritations des muqueuses telles que le tube digestif, les organes urinaires et respiratoires [4, 254]. La racine combat l'excès d'acide gastrique, l'ulcération gastro-duodénale et la gastrite [254]. Il est également appliqué à l'extérieur sur les ecchymoses, les entorses, les douleurs musculaires, les piqûres d'insectes, les inflammations cutanées, les éclats, etc. [4, 238]. La plante entière, mais surtout la racine, est antitussive, adoucissante, diurétique, très émolliente, légèrement laxative et odontalgique [4, 17, 21, 46, 165]. Une infusion de feuilles est utilisée pour traiter la cystite et les mictions fréquentes [254]. Les feuilles sont récoltées en août, lorsque la plante vient juste de fleurir et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [4]. La racine peut être utilisée dans une pommade pour traiter les furoncles et les abcès [254]. La racine est mieux récoltée à l'automne, de préférence sur des plantes âgées de 2 ans, et est séchée pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies allemandes de la Commission E, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Althaea officinalis Marsh Mallow pour l'irritation de la bouche et de la gorge et la toux sèche / bronchite associée (racine et feuille), une légère inflammation de la muqueuse de l'estomac (racine) (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Amaranthus cruentus, Amaranthe étalée

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Graines utilisées pour colorer en rose le pain. Feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus hypochondriacus, Amaranthe géante à grains

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Au Brésil, cette espèce et l'A. blitum L. se mangent comme les Épinards. On les confond toutes les deux sous le nom vulgaire de Caruru.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Amaranthus tricolor, Amaranthe tricolore

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles(1*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe)


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs moisµ{{{1µ.

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensifµ{{{1µ.

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ

Note médicinale : *

Amomum compactum, Cardamome naine

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15?

legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (fruits (capsules et graines) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) et épice]) comestible.



Substitut (parfois plus apprécié) de cardamome, à saveur poivrée de gingembre, utilisé comme épice aromatique chaude.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anacardium excelsum, Anacardier sauvage

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (réceptacles (faux-fruits) [nourriture/aliment] ; et graines (noix) cuites (roties/torréfiées) [nourriture/aliment]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)Les noix crues contiennent une huile inflamableµ178µ très toxique et caustiqueµ176µ : le cardolµ178µ (baume de cajouµ{{{(dp*)µ) ; roties/torréfiées elles deviennent comestiblesµ{{{176,{{{178,{{{179µ.

Anacardium occidentale, Anacardier

img



legume-fruit (tomate)tronc

Note : *****

Détails : Fruit (faux-fruits mûrs crus ou cuits [nourriture/aliment et base boissons/breuvage] ; graines (noix) mûres crues ou cuites (grillées) [nourriture/aliment])) et tronc (extrait (sève) : gomme {sucre}) comestible.



Plante cultivée et objet de commerce international ; la noix de cajou est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.


Précautions

ATTENTION : la coque de la graine est extrêmement agressive pour les muqueusesµ{{{27(+x)µ. Voir genre Anacardium pour plus d'informations{{{(dp*).

Note médicinale : ***

Ananas comosus, Ananas

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : très peu résistant au froid, l'ananas peut néanmoins supporter de petite pointes aux alentours d

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus ou cuits [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.



fruits objets de commerce intenational.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anethum graveolens, Aneth

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et pousses (plante) fraîches [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et fruit (graines [idem feuilles]) comestibles.



Plante cultivée dans de nombreux pays


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Angelica archangelica, Angélique

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour poissons}] ; pétioles (pédoncules foliaires) jeunes [nourriture/aliment : confit {au sucre}] ; jeunes pousses crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et racine (racines [base boissons/breuvages : distillé(e)s {Bénédictine, Chartreuse}]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifier. A employer modérément ; utilisation défendue aux diabétiquesµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Annona cherimola, Chérimolier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (pulpe/chair, ex : sorbet} et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)



Fruits crus ; plante de grande importance et cultivée sous les tropiques pour ses fruits.


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona muricata, Corossolier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-2/-3/-3,5/-4

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (pulpe/chair mûre crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Note médicinale : ***

Annona reticulata, Coeur de boeuf

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-3/-3,5/-4

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe/chair mûre crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Annona squamosa, Attier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C (-1°C?), abimé dès 0°C

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe/chair mûre crue [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.(1*)



Plante cultivée dans les pays tropicaux.


Précautions

(1*) Les graines, comme celles de toutes les espèces du genre Annona, sont toxiques et il faut prendre soin de les retirer de la pulpe avant qu'elle ne soit mécaniquement mélangée (mixée)µ{{{67µ.

Anthriscus cerefolium, Cerfeuil

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-17°C (-5 à 26°C selon d'autres sources)

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Les feuilles fraîches (faisant partie des fines herbes) sont employées ciselées pour aromatiser diverses préparations culinaires : sauces, potages, crudités, salades, omelettes, grillades… ; en cas de cuisson, on les ajoute de préférence au dernier moment.



Feuille (feuilles [nourriture/aliment : salade ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et racine comestible.(1*)



Plante consommée localement.



Le cerfeuil se commercialise sous forme fraîche, séchée ou déshydratée. Les feuilles fraîches, ciselées sont employées pour aromatiser diverses préparations culinaires : sauces, potages, crudités, salades, omelettes, grillades… Il fait partie des fines herbes.



Pour les plats cuisinés, il s'ajoute au dernier moment, en fin de cuisson.


Précautions

(1*) Toxicité potentielle de la plante entièreµ{{{27(+x)µ, probablement dûe à la présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles ; voir toxine et genre Anthriscus, pour plus d'informations. ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de cerfeuil, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifieµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Usage externe :

Le masque au cerfeuil purifie et adoucit la peau. Un cataplasme appliqué sur les paupières fermées rafraîchit les yeux fatigués.

Le suc frais serait utilisé avec du souci Ce lien renvoie vers une page d'homonymie, pour traiter les ulcères.

Les sommités fleuries et semences en décoction peuvent être utilisées en bains de siège pour les hémorroïdes, en cataplasme tiède pour les douleurs rhumatismales.

Usage en décoction :

Propriétés : diurétique, dépuratifµ{{{wikiµ.


Apios americana, Glycine tubéreuse

img



legume-fruit (tomate)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment]) et racine (tubercules cuits : bouillis ou grillés [nourriture/aliment]) comestibles.



Plante cultivée. Légume potientiel.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apios fortunei,
img



legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Racine et tubercule. Les tubercules épais sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Apium graveolens, Céleri

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe}]), fruit (graines [assaisonnement : condiment]) et racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles. (1*)



Plante très cultivée comme potagère ; nombreux cultivars. Le bas de la tige est également utilisé pour réaliser du sel de céleri (substitut du sel).


Précautions

(1*) Les feuilles, dans les sols fertiles, accumulent dangereusement les nitratesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Arbutus unedo, Arbousier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-15°C (zone 7-9)

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs crus ou cuits (bruts ou transformés) [nourriture/aliment]) comestible.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arctium lappa, Bardane

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) µ1, fleurµ1, graines et racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



-racine - crue ou cuite ; les très jeunes racines peuvent être consommées crues, mais les racines plus anciennes sont normalement cuites ; elles peuvent mesurer jusqu'à 120 cm de long et 2,5 cm de large au sommet, mais il est préférable de


Précautions

des précautions doivent être prises lors de la récolte de des graines, peu importe la quantité, car leurs poils minuscules peuvent être inhalés et ils sont toxiques ; peut provoquer des réactions allergiques ; contre-indiqué pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante fait également partie d'une formule nord-américaine appelée essiac qui est un traitement populaire contre le cancer. Son efficacité n'a jamais été prouvée ou réfutée de manière fiable, car aucune étude contrôlée n'a été réalisée. Les autres herbes incluses dans la formule sont Rumex acetosella, Ulmus rubra et Rheum palmatum [254]. La plante est antibactérienne, antifongique, carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, des piqûres, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines des plantes âgées d'un an sont récoltées au milieu de l'été et séchées. Ils sont altératifs, apéritifs, purificateurs de sang, cholagogue, dépuratifs, diaphorétiques, diurétiques et stomacaux [218, 222]. La graine est altérative, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique et diurétique [218]. Des recherches récentes ont montré que les extraits de graines abaissent la glycémie [238]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine broyée est cataplasée sur des contusions [222]. Les feuilles sont cataplasées sur les brûlures,

Arctium minus, Petite bardane

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Racine - crue ou cuite. Les meilleures racines sont obtenues à partir de jeunes plantes. Habituellement pelées et tranchées. La racine torréfiée est un succédané du café. Jeunes feuilles et tiges de feuilles - crues ou cuites. Utilisé comme potasse. Mucilagineux. Il est préférable de retirer l'écorce de la tige. Jeune tige fleurie - pelée et consommée crue ou cuite comme une asperge. Germes de graines. Aucun autre détail. Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante consommée localement. La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

Bien qu'aucun rapport de toxicité n'ait été observé pour cette plante, une certaine prudence est recommandée en raison du rapport suivant pour A. lappa étroitement apparentéµ{{{5(K)µ : des précautions doivent être prises lors de la récolte de la graine en toute quantité, car les poils minuscules des graines peuvent être inhalés et ils sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. Arctium lappa est la principale espèce utilisée, bien que cette espèce ait des propriétés similaires [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante est antibactérienne, antifongique et carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, morsures, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines âgées d'un an sont altératives, apéritives, purificatrices de sang, cholagogue, dépuratives, diaphorétiques, diurétiques et gastriques [218, 222]. La graine est altérative, antibactérienne, antifongique, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique, diurétique et hypoglycémique [176, 218]. Il est utilisé dans le traitement des rhumes avec maux de gorge et toux, rougeole, pharyngite, amygdalite aiguë et abcès [176]. La graine écrasée est cataplasée sur des ecchymoses [222]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine contient de l'arctiine, ce qui excite le système nerveux central produisant des convulsions, une augmentation de la respiration et plus tard une paralysie. Il abaisse également la pression artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins [176].

Armoracia rusticana, Raifort

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Son goût puissant rappelle un peu celui de la moutarde et du wasabi (qu’il peut donc remplacer, que ce soit dans un plat, sur le bord de l'assiette ou dans une sauce) et assaisonnera parfaitement vos recettes. Râpé comme condiment, il relèvera les viandes, les poissons fumés, les sauces ou la choucroute.



Racine crue (brute) ; condiment important localement. Feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).



Racine (racines fraîches crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, feuille (jeunes feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, fleur (fleurs [accompagnement : garniture (décoration) ; et assaisonnement : condiment piquant]) et fruit (graines germées) comestibles.(1*)


Précautions

La plante entière présente une certaine toxicité due à des glycosidesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Elle a des propriétés dépuratives, digestives, bactéricides et rubéfiantes. Elle stimule l’appétit et contribue aux soins des affections respiratoires, des bronches et des poumons. Son absorption facilite la digestion des graisses ; c’est un véritable purificateur de l’organisme. On peut même l’utiliser en cataplasmes pour soulager les douleurs de l’arthrite et des rhumatismes, chose qui était déjà pratiquée à l’époque médiévale. Elle est surtout très riche en vitamine C mais ses teneurs en antioxydants, fibres alimentaires et glucosinolates sont également particulièrement intéressants.

Artemisia absinthium, Absinthe

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {liqueurs} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant{{{~) pour alcools et huile de table{{{~~1]) partiellement/modérément à très partiellement/modérément comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes ; plante à boisson de grande importance ; cultivée.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante (dont les feuilles) est toxique : elle provoque des maux de têtes à forte dose1, et peut devenir très dangereuse/nocive/néfaste1 selon l'usage (à dose encore plus forte et/ou répétée) et l'état de santé de la personne ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur Pfaf5 ;
il est donc fortement recommandé de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantitésµ{{{~~1µ, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)%. Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'armoise annuelle ? (qp*)

Note médicinale : ***

Artemisia dracunculus, Estragon

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues (fraîches ou séchées) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour soupes, sauces27(+)µ, vinaigres, etc...}] ; jeunes pousses cuites [nourriture/aliment : harbe/plante potagère (légume feuille/vert)]) comestible.



Feuilles séchées ; condiment important ; couramment utilisé dans de nombreuses recettes traditionnelles. Sa saveur, très agréable, est assez proche de la réglisse, et son arôme est excellent dans les salades. L'estragon est également particulièrement apprécié en raison de son effet bénéfique sur la digestion et est donc souvent utilisé avec des aliments gras. Une huile essentielle de feuilles est utilisée comme substance aromatisante.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Artemisia dracunculus, Estragon

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues (fraîches ou séchées) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour soupes, sauces27(+)µ, vinaigres, etc...}] ; jeunes pousses cuites [nourriture/aliment : harbe/plante potagère (légume feuille/vert)]) comestible.



Feuilles séchées ; condiment important ; couramment utilisé dans de nombreuses recettes traditionnelles. Sa saveur, très agréable, est assez proche de la réglisse, et son arôme est excellent dans les salades. L'estragon est également particulièrement apprécié en raison de son effet bénéfique sur la digestion et est donc souvent utilisé avec des aliments gras. Une huile essentielle de feuilles est utilisée comme substance aromatisante.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Artemisia dracunculus, Estragon de Russie

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues (fraîches ou séchées) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour soupes, sauces27(+)µ, vinaigres, etc...}] ; jeunes pousses cuites [nourriture/aliment : harbe/plante potagère (légume feuille/vert)]) comestible.



Feuilles séchées ; condiment important ; couramment utilisé dans de nombreuses recettes traditionnelles. Sa saveur, très agréable, est assez proche de la réglisse, et son arôme est excellent dans les salades. L'estragon est également particulièrement apprécié en raison de son effet bénéfique sur la digestion et est donc souvent utilisé avec des aliments gras. Une huile essentielle de feuilles est utilisée comme substance aromatisante.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Artemisia pallens, Davana

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Détails : Fleurs - aromatisant, feuilles. Les fleurs sont utilisées pour produire une huile utilisée pour aromatiser les bonbons, gommes à mâcher, boissons et desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia vulgaris, Armoise commune

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-18°C (-7/-10°C selon d'autres sources)

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuilles et jeunes pousses dégustées en salades ou utilisées pour parfumer le riz, les pâtés, viandes et volailles mais aussi des gâteaux sucrés ou salés ainsi que des alcools tels que la bière (en remplacement du houblon) ; les feuilles séchées et les sommités fleuries sont infusées dans du thé.



Feuilles - aromatisantes.



Feuille (très jeunes, dont pousses : crues [ex. : comme potherbe] et/ou aromatisantes [dont boissons (liqueurs, tisanes)µ1, desserts (beignets)µ32, plats (omelettes, quiches)]) et fleur (inflorescences (dont tiges/ramifications) : cuites [aromatisantes (retirer les tiges avant de servir)]) comestibles.



Feuilles - crues ou cuites. Aromatiques et quelque peu amères ; leur ajout à l'alimentation facilite la digestion et elles sont donc souvent utilisées en petites quantités comme aromatisant, notamment avec les aliments gras ; elles sont également utilisées pour donner de la couleur et de la saveur aux raviolis et au riz gluant (Mochi) ; les jeunes pousses sont utilisées au printemps ; au Japon, les jeunes feuilles sont utilisées comme herbe potagère ; les feuilles séchées et les sommités fleuries sont infusées dans du thé ; elles ont également été utilisées comme aromatisant dans la bière, mais sont tombés en désuétude une fois que le houblon est devenu à la mode.(1*)


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Probablement, carµ{{{(dp*)µ : "la plante peut être toxique à fortes doses et le contact cutané peut causer une dermatite chez certaines personnes". De plus, chez les femmes enceintes, elle peut également stimuler l'utérus à se contracter et provoquer l'avortementµ{{{5(+)µ.Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)s ; et tout usage, par les femmes enceintes, est totalement déconseilléµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : L'armoise est utilisée depuis longtemps en phytothérapie, notamment dans les domaines liés au système digestif, aux troubles menstruels et au traitement des vers[238]. Il est cependant légèrement toxique et ne doit jamais être utilisé par les femmes enceintes, surtout au cours de leur premier trimestre, car il peut provoquer une fausse couche[7, 238]. Une dose importante et prolongée peut endommager le système nerveux[268]. Toutes les parties de la plante sont anthelminthiques, antiseptiques, antispasmodiques, carminatives, cholagogue, diaphorétique, digestive, emménagogue, expectorante, nervine, purgative, stimulante, légèrement tonique et utilisées dans le traitement des affections féminines[4, 7, 13, 21, 147 , 165, 178, 201]. Les feuilles seraient également apéritives, diurétiques, hémostatiques et stomacales[176, 218, 222]. Ils peuvent être utilisés en interne ou en externe[218]. Une infusion de feuilles et de sommités fleuries est utilisée dans le traitement des affections nerveuses et spasmodiques, de la stérilité, des hémorragies fonctionnelles de l'utérus, de la dysménorrhée, de l'asthme et des maladies du cerveau[176, 243]. Les feuilles ont une action antibactérienne, inhibant la croissance de Staphylococcus aureus, Bacillus typhi, B. dysenteriae, streptocoques, E. coli, B. subtilis, Pseudomonas etc.[176]. Les feuilles sont récoltées en août et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure[4]. La tige serait également antirhumatismale, antispasmodique et stomacale[218]. Les racines sont toniques et antispasmodiques[243]. On dit qu’ils sont l’un des meilleurs estomacs[4]. Ils sont récoltés à l’automne et séchés pour une utilisation ultérieure[4]. Les feuilles, placées à l’intérieur des chaussures, seraient apaisantes pour les pieds endoloris[238]. Les feuilles et tiges séchées compressées sont utilisées en moxibustion[176, 178, 218, 222, 238]. Un autre rapport indique que le duvet des feuilles est utilisé[4].

Artocarpus altilis, Arbre à pain

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits (mûrs ou immatures) cuits, fruit] ; et graines cuites, feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs mûres [nourriture/aliment]) comestibles.



Plante de grande importance locale, c'est par exemple un aliment de base en Polynésie et

Micronésie. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

La plupart des variétés d'Arbre à pain sont purgatives si consommées crues ; certaines variétés sont cuites deux fois et l'eau est jetée, pour éviter les effets désagréables, alors qu'il ya quelques cultivars nommés qui peuvent être consommés sans cuisson en toute sécurité{{{67(+x). Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Artocarpus heterophyllus, Jacquier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-3,5/-4°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits (périanthes) immatures (pulpe et graines) cuits (bouillis) [nourriture/aliment (légume) et/ou assaisonnement {soupes, currys, marinades, conserves, confits, vinaigre, épices}] ou mûrs crus (pulpe) [nourriture/aliment : fruit] ; et graines crues ou cuites (bouillies ou torréfiées/grillées) [nourriture/aliment : chataigne]) comestible.



Fruit - cru (brut) ; plante importante localement ; cultivée. En Inde et au Sri Lanka, le jaque jeune et vert est pelé, coupé et mariné dans la saumure puis ajouté au vinaigre et aux épices. Cuits, il est savouré dans les cuisines de l'Inde, du Sri Lanka, du Bangladesh, de la Malaisie, de l'Indonésie, du Vietnam et du Cambodge.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artocarpus integer, Cempedak

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes fruits cuits [nourriture/aliment : légume] ; périanthes [nourriture/aliment] crus (frais {bruts} ou confits) ou cuits (frits) ; chair (mûre ou immature) [nourriture/aliment] ; graines cuites (torréfiées ou bouillies) [nourriture/aliment : dont~ farine]) et feuille (jeunes et tendres feuilles cuites (cuisinées) [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.(1*)



Le doux, parfumé et savoureux périanthe charnu du fruit est consommé frais ou conservé dans du sirop. En Malaisie, 1-2 boules de périanthe sont roulées dans la farine et frits pour faire des beignets pour une consommation comme dessert ou collation. La chair mûre et immature est salée en Malaisie et utilisée comme un cornichon appelé Jerami. Les périanthes sont également confits ou transformés en chips par séchage au soleil. Les jeunes fruits sont cuits dans du lait de coco et consommés comme légume ou en soupe au curry ou transformés en conserves au vinaigre. Les graines, riches en amidon, sont consommées torréfiées (rôties) ou bouillies dans de l'eau salée pendant trente minutes, après avoir décollé le tégument. Les graines ont une agréable saveur de noisette. Une farine amylacée peut être obtenue à partir des graines. Les jeunes feuilles tendres sont aussi cuisinées comme légume au Sarawak.




Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques crues, comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Artocarpus odoratissimus, Marang

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : 2/1,5°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits jeunes cuits (dans du lait de coco) [nourriture/aliment : légume {pour curry}] ou mûrs (périanthes) crus (frais) ou cuits [nourriture/aliment : fruit, ingrédient gateaux ; et/ou assaisonnement {crème glacée}] ; et graines cuites (bouillies ou torréfiées) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Fruits consommés localement ; plante cultivée localement. Le périanthe du fruit mûr est sucré, juteux, parfumé et est consommé cru (frais) ou utilisé comme ingrédient dans des gâteaux ; il fait également un excellent arômatisant pour crème glacée. Les graines sont comestibles une fois bouillies ou torréfiées et ont un goût de noisette. Les jeunes fruits sont cuits dans du lait de coco et consommés comme légume pour curry. Une fois ouvert, le périanthe doit être consommé rapidement (en quelques heures), car il perd sa saveur et s'oxyde rapidement.


Précautions

(1*)Les graines sont toxiques cruesµ{{{~~65(+x)µ.

Asparagus officinalis, Asperge

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (pointes des jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume {asperge}]) et fruit (graines cuites (torréfiées) [base boisson/breuvage {substitut café}] ; et baies [indéterminé]) comestibles.(1*)



Plante d'importance majeure ; cultivée dans de nombreux pays. Notre fameuse asperge !.


Précautions

(1*)les baies sont indigestes et provoquent parfois de légers désagréments gastriquesµ{{{1µ ; de grandes quantités de pousses peuvent irriter les reinsµ{{{5(+)µ. La consommation des pousses est déconseillée aux personnes ayant des troubles urinairesµ{{{27(+x)µ. Les baies sont légèrement toxiquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Asperula orientalis, Aspérule azurée

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Asperula suberosa,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atriplex halimus, Arroche maritime

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12 à -14/-15°C (-5°C?), zone 8-10

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles (crues ou cuites) [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et fruit (graines broyées [nourriture/aliment : pseudo-céréale secondaire {bouillie : graines mélangées avec de l'eau}]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles sont légèrement irritantes de la gorgeµ{{{27(+x)µ. Tous les membres de ce genre ont des feuilles plus ou moins comestibles ; toutefois, s'ils sont cultivés avec des engrais artificiels, ils peuvent concentrer des quantités dangereuses de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ.

Atriplex hortensis, Arroche

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles (crues ou cuites) [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante importante localement ; objet de culture maraîchère. Feuilles crues (en salades) ou cuites (ex. : comme potherbe, substitut d'épinard).


Précautions

cf. consommation
Avena fatua, Folle avoine

img



legume-fruit (tomate)

Note : **

Détails : Graines, céréale. Le grain est utilisé pour le pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Avena sativa, Avoine

img



legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment : céréale ; et base boissons/breuvages]) comestible.



Céréale d'importance majeure ; très cultivée ; utilisée également pour la réalisation de lait végétal.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Averrhoa bilimbi, Cornichon tropical

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C

legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (fruits (crus {confits} ou cuits) [nourriture/aliment]) comestible.



Plante cultivée dans les pays tropicaux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Averrhoa carambola, Carambolier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-1,5/-2°C (-3/-3,5/-4°C ?)

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits (crus ou cuits) [nourriture/aliment]) comestible.



Plante cultivée dans les pays tropicaux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

B

Beta vulgaris, Betterave

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles (cardes/côtes : limbe et pétiole) {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) et racine (racines (crues ou cuites) [nourriture/aliment : légume, salade]) comestible.



Racines - chair crue/brute ; feuilles - brutes/crues ; plante potagère importante ; nombreux cultivars. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe, brède, substitut d'épinard).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bixa orellana, Roucou

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0°C à 4,5°C (selon Dave's Garden)

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruits (graines [additif alimentaire : colorant]) comestible.



Graines - aromatisantes ; plante de grande importance, largement cultivée dans le monde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Borago officinalis, Bourrache

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et pousses crues [base boissons27(+)/breuvages {frai(che)s}] ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert] ; dont jeunes feuilles et pousses crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}]]) et fleur (fleurs et sommités crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert]) comestible.



Feuilles - brutes/crues ; plante entière consommée crue lorsque jeune, en salade et cuite plus tard comme légume vert (potherbe). Plante importante localement. Cultivée comme plante mellifère.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante, mais pas l'huile obtenue à partir des graines, contient de petites quantités d'alcaloïdes (pyrrolizidine) qui peuvent causer des dommages au foie et un cancer du foie{{{5(+)µ ; ces alcaloïdes sont présents en trop petite quantité pour être nocif, sauf si vous faites de la bourrache, une grande partie de votre alimentation, bien qu'il serait sage pour les gens ayant des problèmes de foie d'éviter d'utiliser les feuilles ou les fleurs de cette planteµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ***

Borassus flabellifer, Palmier de palmyre

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs (crus ou cuits, feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment]) et fleur (extrait inflorescences (sève) [nourriture/aliment : sucre ; et base boissons/breuvages {vin}]) comestibles.



Jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation
Brassica juncea, Moutarde chinoise

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-5°C ? (qp*)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment : légume, fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (graines [assaisonnement : condiment] ; et extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica napus, Colza

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment, fleur (inflorescences (jeunes tiges fleuries, fleurs et boutons/bourgeons floraux) : idem feuille{{{~) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire {huile de colza}]) comestibles.



Nombreux cultivars. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Brassica nigra, Moutarde noire

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (cuites ; dont jeunes et/ou tendres : crues [salades]), fleur (jeunes nflorescences) et fruit (graines : moutarde) comestibles.(1*)



Feuilles et pousses consommées crue ou cuites, comme légume vert (potherbe). Graines utilisées à l'état de maturité à la fabrication de la moutarde.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont consommées en grandes quantités, les graines et les gousses ont parfois été prouvéé toxique pour les animaux de pâturage. Allergie à la moutarde possible, probablement surtout chez les enfants et les adolescents. Retention des graines possible dans les intestins si elles sont prises en interneµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Brassica oleracea, Chou

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment, fleur (inflorescences : idem feuille{{{~) comestible.



Plante cultivée d'importance majeure. Très nombreux variétés et cultivars avec une grande diversité morphologique. Feuilles cuites comme potherbe, brède.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica rapa, Navet

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Racine, graines, feuille (feuille et pousses tendres), fleur (dont bourgeons) comestibles.



Racines brutes/crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

C

Calendula officinalis, Souci officinal

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fleur (pétales) comestible.



Pétales utilisés comme succédané de safran dans ses usages et pour colorer le beurre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Camellia sinensis, Théier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : thé]) comestible.



Feuilles consommées en infusion après une préparation sophistiquée comprenant un stade de fermentation. Plante d'importance considérable ; très nombreuses variétés ; plante intensément cultivée dans l'Est et le Sud-Est Asiatique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Campanula rapunculus, Campanule raiponce

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Racine (racines {crues ou cuites (bouillies} [nourriture/aliment : en salade ou comme légume]) et feuille (idem racine {ex. : comme potherbe}) comestible.



Culture maraîchère locale, en particulier en Sibérie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Capparis spinosa, Câprier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

legume-fleur

Note : **

Détails : Fleur (boutons floraux {confits au vinaigres : cornichons de câprier} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : condiment]) comestible.



La France est un important producteur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Capsicum annuum, Piment

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Selon les variétés, le caractère piquant est plus ou moins développé ; ainsi, on distingue : les piments doux (dont les poivrons) des piments forts. Plante très cultivée dans le monde ; nombreusx variétés et cultivars.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les grainesµ{{{(dp*)µ, peut provoquer des inflammations internes sérieusesµ{{{27(+x)µ, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Cardamine hirsuta, Cardamine hirsute

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-15°C (zone 6-10)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Toute la plante est comestible ; les feuilles et les fleurs fournissent une salade au goût piquant, très proche du cresson.



Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.



Feuilles et fleurs - crues ou cuites ; saveur de cresson en plus piquant/poivré ; elles sont principalement utilisés comme garniture ou aromatisant dans les salades, etc..., mais sont aussi parfois utilisées comme plante potagère ; la plante germe le plus souvent à l'automne et ainsi de feuilles sont généralement disponibles tout l'hiver


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carica papaya, Papayer

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus [nourriture/aliment, fleur et feuille comestibles.



Feuilles et fruits utilisés à l'état immature, pour attendrir les viandes. Ils contiennent des enzymes protéolytiques. Plante très largement cultivée dans le monde. Légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Carthamus tinctorius, Carthame des teinturiers

img



legume-fruit (tomate)legume-fleur

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment : colorant alimentaire]) et fruit (extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Plante largement cultivée dans le monde. Elle a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Carum carvi, Carvi

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, crues et/ou aromatisantes [adoucissantes]), fleur (décoratives et/ou aromatisantesµ1, dont boutons et tiges : cuites ou confites [vinaigre]), racine (avant floraison : cuites et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Carya illinoinensis, Pacanier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (-18)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (graines {noix} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement graines {huile} [nourriture/aliment, garniture et/ou assaisonnement : huile alimentaire])) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



aromatisant ; la noix de pécan est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Castanea sativa, Châtaignier commun

img



legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (graines = chataîgnes ou "marrons" ; cuits) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Centaurea jacea, Centaurée jacée

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3/4-9

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (dont pousses et tiges ; houblon), fleur (décoratives ; fraîches (crues ou cuites) ou séchées (tisanes)) comestibles.



Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Ceratonia siliqua, Caroubier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5/-7°C (et même moins)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (gousses) et graines) et feuille comestibles.



Gousses consommées dans des préparations variées. Plante largement cultivée dans le monde. Exctraction industrielle de la gomme. Epice Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Chaerophyllum bulbosum, Cerfeuil bulbeux

img



legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Racines consommées cuites comme légume.


Précautions

ATTENTION : la plante entière est toxique, à l'exception des racinesµ{{{27(+x)µ. Risques de confusion entre les ombelles et les feuilles du cerfeuil bulbeux, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum)µ{{{(dp*)µ. Plante protégée en Alsaceµ{{{TBµ.

Chamaemelum nobile, Camomille

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-10

legume-fleur

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) {pour bière et liqueurs}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Chamaerops humilis, Palmier nain

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (-5°C)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)tronc

Note : **

Détails : Fruit, tronc (chou/coeur) et feuille (jeunes pousses et rejets) comestibles.



Consommation locale, en particulier en Italie pour les rejets. Racines : cela signifie-t'il réellement que les racines sont également comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chenopodium album, Chénopode blanc

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Grainesµ1, feuille (jeunes et/ou tendres pousses et tiges : crues ou cuites {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}) et fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) : crues [salades, tartines]) comestibles.(1*)



Les parties les plus souvent utilisées sont les feuilles, les extrémités des tiges et les jeunes pousses entières, cuites comme celles de ses proches cousins, les épinards. Les jeunes tiges, quant à elles, sont consommées comme des asperges.



On récolte le chénopode blanc sous forme de pousses, après le deuxième n?ud et ensuite, on récolte les ramifications, avant qu'elles ne soient matures, jusqu'au milieu de l'été ou parfois plus tard.



Les feuilles fraîches et la tige sont très nutritives. Pande et Pathak montraient en 2010 qu'elles sont une bonne source d'acides aminés (leucine, isoleucine, mais surtout lysine, qui est un acide aminé essentiel utilisé en nutrition animale et humaine pour équilibrer les régimes alimentaires ou encore comme antiviral pour le traitement de l'herpès et du zona chez l'Humain). Également riches en minéraux et oligoéléments, elles sont aussi une bonne source de protéines, lipides et fibres, vitamines (vitamine C notamment) et fer biodisponible.



Les feuilles vertes sont particulièrement riches en calcium, en vitamine C et en caroténoïdes, ainsi qu'en fer (plus que dans les feuilles d'épinard et de chou, mais moins que dans celles de l'Amarante).

Cette plante fait l'objet d'une culture vivrière ancienne et importante dans les pays tropicaux et subtropicaux où (en Inde et en Afrique notamment), dans le contexte du réchauffement climatique et de la sous-alimentation, elle connait aujourd'hui un regain d'intérêt comme ressource alimentaire précieuse en raison de ses qualités gustatives et alimentaires, de sa facilité de culture dans divers types de sol, et de son potentiel agricole en zone de stress cultural (stress hydrique et salin), altitude (on trouve des souches sauvages jusqu'à 4 700 m), canicules et froid).



Les feuilles sont très riches en protéines, en vitamine A (11600 UI/100g) et en vitamine C, ainsi qu'en calcium. Manger le feuillage cru est déconseillé, d'une part en raison de sa texture farineuse et surtout en raison de sa teneur en saponines, des molécules qui sont généralement un facteur antinutritionnel (le Chénopode blanc contient 3 saponines dont l'une est un seco-glycoside analogue à des composés antérieurement connus chez des Caryophyllales (qui sont également souvent des plantes rudérales nitrophiles), nitrates et acide oxalique, même après un lavage à grande eau. Selon la provenance de la plante, son taux d'acide oxalique varie de 360 à 2 000 mg/100 g, d'après Guil et al. (1996).

-la cuisson ne détruit que peu les saponines (mais la fermentation lactique les détruit en activant les phytases endogènes de la plante) ;

-le trempage des graines active également ces phytases endogènes ;

-la cuisson ne détruit pas les oxalates. On recommandait donc par précaution aux malades rénaux, hépatiques, arthritiques ou lithiasiques d'éviter le Chénopode. Cependant des usages médicinaux traditionnels anciens retrouvés dans divers pays (en Asie principalement), ainsi que des études récentes (2016, 2017?), en laboratoire et sur le modèle animal, ont montré qu'au contraire et paradoxalement cette plante est un remède et peut avoir une utilisation préventive contre la lithiase urinaire (calculs rénaux ou urinaires).



La graine, qui peut se conserver sèche, est aussi comestible, cuite en gruau (à la manière de céréales ou avec des céréales, on classe d'ailleurs cette espèce parmi les pseudo-céréales), ou moulue en farine. C?est une des deux espèces de Chénopode cultivé (en Asie surtout) pour ses graines, l'autre étant le quinoa, mais elle est aussi cultivée, ainsi que d'autres espèces proches, comme légume.



Selon Amrita Poonia (2021), en raison de sa teneur en composés bioactifs et de ses activités pharmacologiques, Chenopodium album semble pouvoir devenir un aliment (légume) nutraceutique.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infos. Faire également attention à l'usage des herbicides qui ont tendance à s'accumuler dans les grainesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Dans le monde et en Asie notamment, le Chénopode blanc a des usages médicinaux anciens (dit « Bathua sag » en Hindi, c'est l'une des plantes précieuses de l'Ayurveda qui l'utilise couramment contre « les douleurs pectorales, la toux, les douleurs abdominales, l'obstruction pulmonaire et les affections nerveuses », mais il est encore « abondamment utilisé comme aliment et en phytothérapie dans le monde ». On considère que son intérêt médicinal est principalement lié aux composés présents dans ses feuilles et dans ses graines (notamment riches en acides gras et en antioxydants). Par exemple, ses feuilles (cuites en général) traitent les troubles digestifs, les ulcères gastroduodénaux et certaines maladies du foie.

Plus précisément, on considère (en 2020) que ce chénopode a des effets :

-antiscorbutique (car riche en vitamine C) ;
-antimicrobiens (antibactérien notamment) ;
-antihelminthiques (par exemple contre les vers ronds et les ankylostomes) ;
-antioxydants, dont la graine ; l'activité antioxydante est notamment liée à la teneur de la plante en polyphénols (molécules à fort potentiel redox qui en fait des antioxydants naturels. Ces teneurs varient selon les parties de la plante, mais semble relativement comparable entre espèces de Chénopodes quand on les dose dans la même partie de la plante. Les tiges et feuilles contiennent des quantités élevées de polyphénols libres (ex. : 3,36 mg/g DW mesurés en Pologne) qui selon Nowak et al. (2016) pourraient intéresser l'industrie pharmaceutique et des compléments alimentaires. Parmi les 4 Chénopodes les plus communs en Europe de l'Ouest, les extraits des parties aériennes de C. rubrum et C. urbicum avaient cependant un effet antioxydant encore meilleur que chez Chenopodium album.
-antidiarrhéiques ;
-hépato-protecteurs ;
-cicatrisants (efficacitée confirmée et expliquée en laboratoire sur des brûlures, sur le modèle animal).

Des études pharmacologiques récentes (pharmacochimie et phytopharmacologie...) ont mis en évidence de nouvelles propriétés médicinales et de possibles nouveaux usages médicaux ou vétérinaires potentiels :

-anti-inflamatoire ; en 2010, une hydrodistillation de feuilles (hydrodistillées) de Chenopodium album récoltées au Niger a donné 0,64 % v/w d'huile essentielle. 60,1 % de son contenu était des composés aromatiques, dont le p-cymène (40,9 %), l'ascaridole (15,5 %), le pinane-2-ol (9,9 %), le ?-pinène (7,0 %), le ?-pinène (6,2 %) et le ?-terpinéol (6,2 %). L'huile testée chez la souris contre un ?dème de l'oreille induit par le 12-O-tétradécanoylphorbol-13-acétate (TPA) s'est montrée fortement anti-inflammatoire. Cette activité a été confirmée in vitro par une autre étude.
-activité contraceptive ? : Kumar et al. en 2007 ont montré qu'un extrait de graines de Chenopodium album pourrait fournir « un puissant agent d'immobilisation du sperme » (démontré à la fois in vitro et in vivo) ;
« amélioration » de la fonction sexuelle masculine (observée chez la souris mâles normale) ;
-myorelaxant, antispasmolytique et analgésique (chez l'animal de laboratoire (lapin). L'effet d'extrait brut (et de ses fractions) a notamment été testé (2020) in vitro (sur muscle lisse intestinal de lapin). Un effet myorelaxant dose-dépendant apparait à 5 mg/ml, atteignant un maximum à 20 mg/ml. Les extraits par l'acétate d'éthyle et le chloroforme sont myorelaxant ; par le n-butanol ils ont un fort effet relaxant, alors que la fraction aqueuse a une effet contractile. L'extrait par le n-butanol est analgésique chez la souris à 500 mg/kg, effectif durant 30 à 210 minutes.
-antipruritique ;
-anti-prolifératif (anticancéreux) ? des extraits de feuilles et de graines de Chenopodium album et de 3 autres chénopodes (Chenopodium hybridum, Chenopodium rubrum et Chenopodium urbicum) ont été testés contre le carcinome pulmonaire humain A-549 et le carcinome ovarien TOV-112D ainsi que contre des lignées cellulaires de fibroblastes humains normaux. Bien que faiblement cytologique, les extraits de feuilles et de graines de Chenopodium album et C. hybridum ont montré un effet antiprolifératif significatif sur la lignée cellulaire TOV-11241.

Les racines ne semblent pas avoir eu d'usage alimentaires ou médicinaux traditionnels importants, et n'ont dont pas fait l'objet de beaucoup de recherches. On y a découvert (en 1993) un nouvel amide phénolique (N-trans-féruloyl-4-O-méthyldopamine), qui a montré une activité d'attraction pour les zoospores d'Aphanomyces cochlioides (champignon connu pour infecter certains Chénopodes)µ{{{wikiµ.


Chenopodium bonus-henricus, Chénopode bon Henri

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Grainesµ1, feuille (jeunes et/ou tendres pousses et tiges {ex. : en salades ou cuites comme potherbe, substitut d'épinard)}) et fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons)) comestibles.(1*)



Les jeunes pousses (feuilles, tiges et efflorescences) sont coupées au printemps à environ 20 cm de hauteur et sont cuisinées à la vapeur, sautées ou encore à la vinaigrette (comme des asperges ou brocolis).



Plus tard dans l'année, les feuilles s'utilisent comme celles des épinards ou crues en salade.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Cette plante peut être confondue avec le Datura qui, lui, est très toxique.

Chenopodium foliosum, Épinard-fraise

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}]) et fruit (graines crues {brutes ou salées} ; et fruit) comestibles.(1*)



Plante cultivée comme potagère.


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Chenopodium quinoa, Quinoa

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume]) et fruit (graines {crues ou cuites (bouillies)} [nourriture/aliment {légume et base boissons alcoolisé(e)s]) comestibles.(1*)



Feuilles consommées comme des épinards ; graines consommées bouillies comme du riz ; elles sont également utilisées pour fabriquer un lait végétal.


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Cichorium endivia, Chicorée endive

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C (-5/-7°C selon d'autres sources)

legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuilles consommées crues (souvent après blanchiment) en salades, ou cuites comme légume (ex : en potées...).



Feuilles crues/brutes ; feuilles consommées après blanchiment, crues en salade ou cuites comme légume (potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cichorium intybus, Chicorée intybe

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres, ou saisies : crues ou cuites : dont tiges cuites), racine (cuites [légume], torréfées [café]) et fleur (décoratives [crues (salades, tartines), confites] comestibles.



Jeunes feuilles/tiges brutes/crues ; feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cinnamomum cassia, Cannelier de chine

img



legume-feuille (laitue)tronc

Note : ***

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) et feuille comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cinnamomum verum, Cannelier de ceylan

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

legume-feuille (laitue)tronc

Note : ****

Détails : Tronc (écorce [assaisonnement : épice]) et feuille (feuilles) comestibles.



Ecorce - épice ; plante cultivée pour son écorce. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrofortunella microcarpa x, Calamondin

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5/-6/-6,5°C

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Fruit. Le fruit peut être mangé cru ; ils sont acides ; ils sont picklés, mis en conserves et utilisés dans les sauces, chutneys, et aromatisants ; ils sont également utilisés pour les boissons et les gelées ; les fruits entiers frits dans l'huile de noix de coco avec différents assaisonnements sont consommés dans les currys ; la peau mise en conserves est utilisée pour aromatiser les autres aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrullus lanatus, Pastèque

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits crus [nourriture/aliment : légume-fruit] ; et extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestible.



Plante largement cultivée dans le monde ; au Maroc, source d'une boisson alcoolisée


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrus clementina, Clémentinier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus limon, Citronnier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3 à -5/-6°C (et même jusqu'à -8°C pour certains cultivars)

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Le fruit est entièrement consommable mais c'est essentiellement le jus (zeste et/ou pulpe) qui est employé pour son arôme très prononcé. Il est également souvent utilisé en tranches, comme agrément ; la macération du zeste dans l'alcool additionnée du sucre donne le Limoncello qui bénéficie d'une IGP ; l'huile essentielle de citron est utilisée en aromathérapie.



Fruit (fruits) comestible.



Fruit en entier ; plante largement cultivée dans le monde ; utilisation alimentaire universelle du jus de fruit. Herbe, épice. Le jus peut être utilisé pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.



Il a de multiples usages en cuisine :



-Le jus frais est utilisé en assaisonnements sur le poisson ;

-Il remplace le vinaigre dans les salades ;

-Il est souvent utilisé sous forme confite dans les tajines marocains ;

-Additionné d'eau et de sucre, il compose la citronnade, boisson rafraîchissante ;

-Il est également un ingrédient essentiel de la limonade, du limoncello et de la cherbet, boisson très populaire en Algérie ;

-Il est employé en pâtisserie, notamment dans la recette de la tarte au citron ;

-La marmelade peut être faite avec les citrons.



À température ambiante, il se conserve une dizaine de jours, il faut donc le consommer rapidement.



Le citron peut servir à empêcher l'oxydation de certains fruits et légumes qui noircissent au contact de l'air. On peut frotter la chair des fruits (pomme, poire, avocats) avec une moitié de citron ou arroser les crudités râpées comme le céleri rave avec du jus de citron.



L'ajout de quelques gouttes de citron ou de vinaigre rend la pâte brisée plus tendre et moins élastique, car l'acide désagrège le gluten (protéine de la farine).



De l'alcool peut être produit à base de citron, comme la liqueur de citron.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Pour la santé :

Déjà Hildegarde de Bingen utilisait le citron comme fébrifuge, on la dit bon contre le venin de serpent et l'empoisonnement à la cigüe. Les publicités concernant les bienfaits du citron peuvent contenir des allégations santé fausses, ambigües ou trompeuses. Ainsi, on prête toujours au citron toutes sortes de vertus : fort en vitamine C, il gommerait toute fatigue, favoriserait la digestion, rendrait les dents blanches, serait diurétique. En plus de ses propriétés anti-infectieuses, antiseptiques et cicatrisantes, il réduirait la cellulite (aliment brûle-graisse), ralentirait le vieillissement et aiderait même à se protéger du cancer.

La plupart de ces allégations ne sont pas prouvées scientifiquement. Cependant, sa richesse en vitamine C favorise les cicatrisations. L'acide citrique du jus est antiseptique, d'où les gargarismes avec du jus coupé d'eau en cas de maux de gorge et l'ajout de quelques gouttes de jus de citron dans les fruits de mer consommés crus. Le citron frotté sur les dents, au lieu de les blanchir (éliminant les taches de thé, tabac), attaque l'émail sur lequel l'acidité répétée peut entraîner la déminéralisation des dents et créer des micropores suffisants pour laisser entrer les bactéries à l'origine de caries. Enfin, ce fruit reste intéressant pour la santé en raison de sa richesse en vitamine C, en calcium, phosphore et potassium dont l'assimilation est favorisée par l'acide citrique.

Le citron peut même avoir des effets néfastes importants. Le citron, comme tous les agrumes, est riche en furanocoumarines (psoralène, bergaptène surtout présents dans la pulpe, ces composants étant donc plus concentrés dans les jus de fruits frais que dans les jus de fruit pasteurisés) qui peuvent entraîner une photosensibilisation. Une consommation élevée d'agrumes augmente de 30 % le risque de mélanome. Ainsi, la consommation fréquente de jus de fruits frais permettrait de ralentir la progression de certains cancers mais favoriserait celui de la peau pour les personnes qui ne se protègent pas du soleil.

Allégations thérapeutiques et preuves scientifiques :

-Effets de l'acidité sur le corps. L'acide citrique a une capacité antioxydante et anti-inflammatoire qui peut améliorer le système immunitaire et protéger le foie et le cerveau. Il peut aider à baisser la peroxydation lipidique dans cellule, à améliorer la biodisponibilité du fer (antianémique).

-Favorise la production d'énergie : selon la « Reams Biological Ionization Theory » (RBTI), les citrons seraient l'unique aliment anionique au monde. Telle caractéristique les rendrait particulièrement bienfaisants pour la santé, à cause de la contribution qu'ils donneraient à l'interaction entre les cations et les anions, qui est nécessaire pour la production d'énergie à niveau cellulaire. On lira la publication de Thomas Patterson (American Society of Clinical Laboratory Scientist’s Code of Ethics) qui montre qu'il s'agit la de pseudo-science délibérément trompeuse.

-Combat les maladies à refroidissement : Le contenu en vitamine C et en flavonoïdes aide à combattre non seulement les symptômes grippaux, pendant les mois d'hiver, et lorsque le physique le demande, il est à conseiller de boire des jus d'une orange et de deux citrons. L'activité antibactérienne des extraits de zeste de citron est démontrée au même titre que celle d'orange. Les boissons chaudes contenant du jus de citron ou divers tonique (gingembre, cannelle, oignon, ail) ont un effet diaphorétique (font transpirer) favorable dans les affections hivernales. Une étude finlandaise (2013) a montré que la prise de vitamine C réduit la durée des rhumes mais à des doses élevées (> 1g/j soit 2 kg de jus de citron ou 6 à 7 kg de fruits) dans la limite de la tolérance intestinale. Un cas d'amélioration de rhinite allergique par traitement au jus de citron a été publié en 2009.

-Aide la digestion : grâce au jus et à la peau, le citron aide aussi à digérer. L'acide citrique contenu dans le jus, sous forme de sel de sodium ou de potassium, exerce un puissant effet antiacide dans l'estomac, parce qu'il neutralise l'acide chlorhydrique de trop. La médecine traditionnelle indienne (Ayurveda) conseille d'ajouter au jus de citron une pincée de sel et de piment de Cayenne. En 2011 une publication britannique a confirmé que les composés amers, aromatiques et piquants du gingembre, de la menthe poivrée, de l'anis et du fenouil, des agrumes, du pissenlit et de l'artichaut, la mélisse et la camomille améliorent la digestion.

-Nettoie l'intestin : le jus de citron ajouté à l'eau chaude facilite l'évacuation. Ce serait une bonne pratique qu'on peut suivre au matin, à jeun, près d'une demi-heure avant le petit déjeuner. L'hydratation et l'apport de fibre aident le péristaltisme intestinal les pommes, poires, raisins etc. apportent du sorbitol favorable.

-Baisse le cholestérol, la glycémie, la pression artérielle : la vitamine C et les citroflavonoïdes (et plus en particulier la tangéritine) interviennent respectivement dans la transformation du cholestérol en acides biliaires et dans la production de ses précurseurs. Dans un test double aveugle il a été montré que le mélange d'ail et de jus de citron (traditionnellement recommandé) n'est pas meilleur que l'ail seul pour réduire la pression artérielle et l'indice de masse corporelle.

-Dépure le foie : le citron est un merveilleux stimulant pour le foie et il est aussi un bon solvant de l'acide urique et d'autre poisons. Seules études disponibles sont in vitro ou en modèle murin.

-Aide les yeux : la rutine et la vitamine B2 (ou riboflavine) exercent un rôle important dans le maintien d'une bonne santé de la structure oculaire et dans l'amélioration des symptômes de quelques pathologies de l'œil. En tant qu'antibactérien il combat la conjonctivite. Plusieurs publications montrent que les extraits de plantes auto-induits peuvent entraîner des complications oculaires.

-Hydrate et assouplit la peau : la vitamine C exerce un rôle fondamental dans la formation des fibres de collagène, une des protéines structurales les plus importantes de notre corps. Pour ce motif, le jus de citron maintient la peau en bonne santé et il exercerai un rôle important dans les processus d'ossification et pour la guérison des blessures. Le jus de citron avec sa capacité antibactérienne est un bon désinfectant de la peau.

Huile essentielle
du fruit :

L'huile essentielle a pour principal composé le limonène (55 %, dans l'IGP Limone di Rocca Imperiale le contenu minimal est 70%) suivi du néral (10,4 %) suivi de trans-verbénol (6,4 %) et décanal (3,2 %). Les autres composés présents sont le cinnamate d'éthyle (2,2 %), le p-méthoxycinnamate d'éthyle (2,2 %), le cis -?-bergamotène (1,6 %), le géraniol (1,5 %), le trans -carvéol, le nonanal, linalol, ?-terpinéol. Elle a une action antioxidante et anti nociceptive, antiallergique, antivirale, antimutagène et anticancérigène65 démontrée en modèle murin.

Huile essentielle de feuilles :

Le linalol (30,6 %), le géraniol (16 %), l' ? -terpinéol (14,5 %) et l'acétate de linalyle (13,7 %) sont les principaux constituants de l'huile essentielle. Elle a des capacités antioxydantes et antibactériennesµ{{{wikiµ.


Citrus maxima, Pamplemoussier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C (premiers dégâts/domages dès -5°C)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits) et feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestibles.



Fruit brut/cru.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus nobilis, Mandarinier king

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)

Détails : Alimentation humaine : fruit. Fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus paradisi, Pomelo

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C (premiers dégâts/domaages dès -5°C)

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Herbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus reticulata, Clémentinier et mandarinier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-7/-8°C

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Fruit brut/cru ; plante très cultivée dans les zones chaudes du monde ; nombreux cultivars. Herbe, aromate, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrus sinensis, Oranger

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7/-8°C

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus {bruts ou transformés} [nourriture/aliment {fruit} et base boissons/breuvages {dont jus}] ; et peau [assaisonnement]) comestible.



Fruits à la base de nombreuses préparations. L'une des plantes fruitières les plus largement cultivées dans le monde ; nombreux cultivars et hybrides. Herbe, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrus unshiu, Mandariner satsuma

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus x floridana, Limequat

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6°C

legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (fruits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Claytonia perfoliata, Claytone de cuba

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres tiges (pétioles))µ1, racineµ1, et fleur comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cocos nucifera, Cocotier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : 10/4 (zone 10b à 11) et jusqu'à -1/-3°C avec de très fortes brûlures de gel selon awkelleys.com

legume-fruit (tomate)tronc

Note : *****

Détails : Fruit (graines {chair et lait} crues [nourriture/aliment {confiserie} et base boissons/breuvages : liqueur]) et tronc (coeur (jeunes pousses) [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Plante d'importance considérable ; cultivée dans tous les sites favorables du monde ; objet d'un important commerce international. noix, sève, chou, lait de coco, pomme, coeur de palmier ; la noix est également utilisée pour son lait végétal (lait de coco).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coffea arabica, Caféier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus ; graines (grains) cuites {torréfiées27(+)} [base boissons/breuvages : café]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



L'un des caféiers les plus cultivés dans le monde.



Graines, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé.



Les graines sont utilisées pour le café ; les graines sont grillées et ensuite broyées pour faire une boisson ; l'extrait de café est utilisé pour aromatiser la crème glacée, les bonbons, pâtisseries et boissons gazeuses ; les graines grillées sont consommées comme collations.



Il y a plusieurs espèces dans le genre Coffea propres à donner la boisson, mais celui-ci est, généralement, le plus apprécié des connaisseurs. Son rival le plus important est le café robusta : plus facile à cultiver et donc moins cher, offrant un meilleur rendement et un taux de caféine bien plus important (250 mg de caféine par tasse de robusta, 100 mg pour l'arabica), il est très utilisé en mélange et représente désormais 35 % de la production mondiale, contre 25 % dans les années 80.



Le fruit rouge et les feuilles sont mâchées pour leurs propriétés stimulantes.



Les feuilles sont utilisées en tant que substitut de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coffea canephora, Caféier robusta

img



legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits ; et graines (grains) cuites {torréfiées} [base boissons/breuvages : café]) comestible.



Coffea canephora : utilisation locale{{{~. Coffea robusta : espèce très cultivée. Café très riche en caféine. Graines, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cola acuminata, Kolatier

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits ; graines ; et extrait graines [base boissons {boissons gazeuses : cola}]) et feuille comestibles.



Graines utilisées comme masticatoire ; graines riches en caféine. Plante cultivée sous les tropiques. Herbe, aromate. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cola nitida, Kola

img



legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (graines ; et extrait graines [base boissons {boissons gazeuses : cola}]) comestible.



Graines utilisées comme masticatoire ; graines riches en caféine. Plante cultivée sous les tropiques. Herbe, aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Colocasia esculenta, Taro

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges cuites {bouillies} [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, brède}]) et racine (tubercules {cormes} cuits {bouillis} [nourriture/aliment : légume]) comestibles.(1*)



Plante très cultivée sous les tropiques.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante crue, et en particulier la peau des tubercules, contiennent des cristaux d'oxalate de calcium particulièrement irritants ; ces composés sont détruits à la cuissonµ{{{27(+x)µ. Plus d'infos, voir fiche toxineµ{{{(dp*)µ.

Coriandrum sativum, Coriandre

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement, fruit (graines [assaisonnement : aromate, herbe, épice]) et racine (racines [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Graines sources d'une huile essentielle. Plante largement cultivée en Europe Centrale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cornus canadensis, Cornouiller du Canada

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit. Les fruits sont consommés comme des airelles ; ils sont séchés et ajoutés aux céréales au petit déjeuner ; le fruit peut être transformé en desserts, tartes, confitures et sauces.

Les gros fruits en gelées et confitures doivent être tamisés/filtrés ; d'autres fruits peuvent également être ajoutés pour la saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cornus kousa, Cornouiller du Japon

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits), feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestible.



Consommation locale. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cornus mas, Cornouiller mâle

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (frais (dont bien mûrs (crus ou cuits)) ; confits (marinades)) ou séchés (aromatisants) ; dont graines (café)), feuille (aromatisantes (infusions)) et fleur (aromatisantes (boissons)) comestibles.



Fruit, herbe, fleurs. Fruits consommés à l'état de maturité crus ou en gelée ; également à la base d'une boisson alcoolisée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corylus avellana, Noisetier commun

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres ; crues ou cuites {ex. : comme potherbe}), fleur (chatons mâles séchés ; farineµ1, sirop (chutneys)) et graines (noisettes (crues ou cuites (rôties)) ; dont extrait (huile)) comestibles.



Graines consommées crues ou en confiserie. Espèce la plus importante sur le plant international ; largement cultivée. Noix, graines, aromate, épice, huile, fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crambe maritima, Crambe maritime

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges/pétioles blanchis cuits [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Plante occasionnellement cultivée en Grande Bretagne. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus azarolus, Azerole

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, fleur (bourgeons floraux) et feuille (feuilles) comestibles.



Consommation locale. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus laevigata, Aubépine

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] crus ou cuits {en confitures}) et feuille (feuilles) comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Crataegus monogyna, Épine blanche

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (zone 4-9)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : cuits, feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ; et base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (fleurs) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Crocus sativus, Safran

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Racine (corme), fleur (pollen [ assaisonnement : épice]) et feuille (feuilles) comestibles.



Fleurs sèches/séchées ; plante cultivée en Europe. Herbe, épice. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Cucumis melo, Melon

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits {essentiellement crus} [nourriture/aliment : fruit et légume] ; dont graines) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : cuit {comme légume, ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante largement cultivée dans le monde ; nombreuses variétés. La plante (graines ? (qp*)) a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucumis metuliferus, Kiwano

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment {en salade ou comme légume] ; dont graines) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : cuit {comme légume, ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante cultivée comme potagère.



Le Kiwano (de forme ovale, de couleur verte puis jaune orangée à maturité et parsemé de piques) à un goût à la fois proche de la banane et du melon selon certains (dont moi) ou encore de banane et de kiwi selon d'autres, mais également de concombre (probalement avant maturité). On peut le manger cru ou cuit, comme un concombre, quand il est vert, ou à la petite cuillère comme un melon ou un fruit de la passion (avec les graines... ou pas), simplement coupé en deux, quand il est mûr. On peut aussi le déguster en salade de fruit, jus, sorbet ou en encore en accompagnement de poissons et viandes blanches, par exemple.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Cucurbita maxima, Potiron

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Les fruits se récoltent généralement à complète maturité et se consomment cuits ; très légers en calories et concentrés en micronutriments, ils peuvent être préparés de nombreuses manières comme légume ou comme dessert (en soupe, purée, gratin, tarte, tourte, confiture....) et se conservent très bien l'hiver (jusqu'à un an) dans un endroit tempéré et sec ; les fleurs sont préparées comme celles de courgettes (en beignets par exemple), tandis que les graines sont souvent grillées et les jeunes feuilles et tiges cuisinées comme potherbe (brède).



Fruit (fruits [nourriture/aliment, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.



Fruits - cuits. Une saveur délicieuse à la cuisson, un peu comme une patate douce. La chair peut être séchée, réduite en poudre et utilisée avec des céréales pour faire du pain, des gâteaux, etc. Certaines variétés peuvent être conservées jusqu'à 9 mois. Plante largement cultivée comme potagère ; nombreux cultivars, répartis en plusieurs groupes et variétés (potirons, potimarrons, giraumons, hubbards, buttercup...). Légume.



Graine - crue ou cuite. Riche en huile avec une saveur de noisette très agréable mais très délicate à utiliser car la graine est petite et recouverte d'un manteau fibreux. La graine peut également être réduite en poudre et utilisée avec des céréales pour faire du pain, etc... Graines consommées par les natifs. Une huile est obtenue à partir de la graine.



Jeunes fleurs - crues ou cuites. Elles sont souvent trempées dans de la pâte et frits.



Jeunes feuilles et tiges - cuites. Les feuilles contiennent jusqu'à 5 % de protéines. Potherbe, brède.



Les potirons se récoltent à complète maturité et se consomment cuits. Très légers en calories et concentrés en micronutriments, ils peuvent être préparés de très nombreuses manières comme légume ou comme dessert : en soupe, en purée, en gratin, en tarte, en tourte, en confiture...., voire en glace.



Le potiron peut se conserver sans difficulté de six mois à un an dans un endroit tempéré et sec (intérieur de maison par exemple).




Précautions

La graine en germination produit une substance toxique dans son embryonµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les graines sont diurétiques, toniques et vermifuges. La graine entière, avec l'enveloppe, est utilisée comme vermifuge. Ceci est broyé en une farine fine, puis transformé en une émulsion avec de l'eau et mangé. Il est alors nécessaire de prendre un purgatif par la suite afin d'expulser les ténias ou autres parasites de l'organisme. En tant que remède contre les parasites internes, les graines sont moins puissantes que la racine de Dryopteris felix-mas, mais elles sont plus sûres pour les femmes enceintes, les patients affaiblis et les enfants. L'huile de la graine est utilisée comme tonique nerveux. La pulpe du fruit est utilisée en cataplasme apaisant sur les brûlures, les inflammations et les furonclesµ{{{5(+)µ.

Cucurbita moschata, Courge musquée

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : cuits {bouillis}] ; graines) et feuille (feuilles) comestibles.



Plante très cultivée en Inde et en Afrique, bon nombre de cultivars répartis en plusieurs groupes et variétés dont les courges musquées à proprement parlé, et les buternuts ou doubeurres ...). Légume. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cucurbita pepo, Courge et courgette

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {mûrs ou, de préférence,{{{(dp*)µ, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.



Plante largement cultivée dans le monde ; nombreux cultivars répartis en plusieurs groupes (courges, courgettes, patissons, citrouilles, courgerons...). Légume. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cuminum cyminum, Cumin

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (graines [assaisonnement : condiment, herbe, épice]) comestible.



Plante anciennement et toujours largement cultivée dans le monde. tiges ("stems") également comestibles ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Curcuma amada, Gingembre mangue

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles) et racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment]) comestibles.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma longa, Curcuma

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-15°C

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Les rhizomes constituent notamment l'un des composants principaux des curries. La préparation de la poudre consiste à faire blanchir les rhizomes pendant 1 à 3 minutes, les faire sécher au soleil pendant 10 à 15 jours (ou dans un séchoir à 65 °C), puis les moudre.



Les rhizomes constituent l'un des composants principaux des curries.



Racine (rhizomes [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice] ; et extrait rhizomes {fécule (arrowroot)} et feuille (feuilles [assaisonnement : herbe]) comestibles.



La préparation de la poudre consiste à faire blanchir les rhizomes pendant 1 à 3 minutes (pour retirer les éventuels champignons et moisissures ; éliminer les mauvaises odeurs et mauvais goûts ; pour éliminer l'air des rhizomes afin d'éviter l'oxydation pendant le stockage), les faire sécher au soleil pendant 10 à 15 jours (ou dans un séchoir à 65 °C), puis les moudre.



Il entre dans la composition de mélanges d'épices de la cuisine indienne : les masalas (indûment appelés curry), dont il constitue l'épice principale, le tandoori masala, le mukhavas (mélange indien de graines pris en fin de repas pour favoriser la digestion), le vadouvan ; ainsi que dans le colombo antillais, le garam masala réunionnais, le ras-el-hanout du Maghreb, le tabil et le curry japonais. Le curcuma est aussi largement utilisé dans les cuisines du monde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Protecteur gastro-intestinal et puissant anti-inflammatoire, il révèle bien d'autres vertus que son simple usage alimentaire. Il soigne les troubles digestifs, apaise les douleurs dues aux gastrites et autres inflammations de l'intestin et joue un rôle protecteur pour l'estomac et le foie. C’est également un anti-cancer, utilisé en phytothérapie sur de nombreuses pathologies.

Curcuma petiolata,
img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17,5/-18°C °C

legume-racine (carotte)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Curcuma zedoaria, Zédoaire

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles), racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment, épice] ; et extrait rhizomes {fécule}) et fleur (fleurs) comestibles.



Plante anciennement et toujours largement cultivée dans le monde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyathocline purpurea,
img



legume-feuille (laitue)

Détails : Feuilles. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cydonia oblonga, Cognassier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18°C

legume-fruit (tomate)legume-fleur

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] ; et graines [base boissons/breuvages]) et fleur (fleurs) comestibles Fruits utilisés essentiellement à la fabrication d'une gelée.



Fruits - crus ou cuits. Lorsqu'ils sont cultivés dans des climats tempérés assez chauds ou les climats tropicaux, les fruits peuvent devenir mous et juteux et peuvent être consommés crus. Dans les climats plus froids comme la Grande-Bretagne, cependant, il reste dur et astringent et doit être cuit avant d'être mangé.



Le coing est un fruit jaune et très odorant à maturité, riche en pectine, avec une chair ferme mais plutôt granuleuse, à la base de nombreuses préparations (confiture, compote, fruit confit?).



On le consomme principalement cuit sous forme de gelées, de confitures, de pâtes de fruits, de gâteaux ou de conserves. Il ajoute une saveur délicieuse aux pommes cuites.



Une boisson peut être préparée en ajoutant les graines séchées broyées à de l'eau, en laissant mijoter pendant 5 minutes et en sucrant au goût.



Fleurs. Aucun autre détail n'est donné.



Composition du fruit (poids sec) :

Chiffres en grammes (g) ou en milligrammes (mg) pour 100g d'aliment.



-355 Calories pour 100g ;

-eau : 0% ;

-protéines : 2,7 g ;

-matières grasses : 1,2 g ;

-glucides : 94g ;

-fibres : 14g ;

-cendres : 2,5 g ;

-minéraux :

- Calcium : 55mg ;

-phosphore : 95 mg ;

-fer : 4,3 mg ;

-magnésium : 0mg ;

-sodium : 25 mg ;

-potassium : 1216 mg ;

-zinc : 0mg ;

-vitamines

-A : 130 mg ;

-thiamine (B1) : 0,15 mg ;

-riboflavine (B2) : 0,18 mg ;

-niacine : 1,8 mg ;

-B6 : 0 mg ;

-C : 95 mg ;



Notes : ces chiffres sont la médiane d'une fourchette donnée dans le rapport.


Précautions

La graine est toxique. Comme beaucoup d'espèces de la famille des Rosacées, elle contient du cyanure d'hydrogène (c'est la substance qui donne aux amandes leur saveur caractéristique). En petites quantités, il a été démontré que le cyanure d'hydrogène stimule la respiration et améliore la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. En excès, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : L'écorce de tige est astringente, elle est utilisée dans le traitement des ulcères[218]. La graine est un laxatif doux mais fiable, astringent et anti-inflammatoire [9]. Lorsqu'elle est trempée dans l'eau, la graine gonfle pour former une masse mucilagineuse. Ceci a une action apaisante et adoucissante lorsqu'il est pris en interne[4] et est utilisé dans le traitement des maladies respiratoires, en particulier chez les enfants[240]. Ce mucilage est également appliqué à l'extérieur sur des brûlures mineures, etc.[9]. Le fruit est antivinique, astringent, cardiaque, carminatif, digestif, diurétique, émollient, expectorant, pectoral, peptique, réfrigérant, réparateur, stimulant et tonique [4, 9, 46, 218]. Le fruit non mûr est très astringent, un sirop fabriqué à partir de celui-ci est utilisé dans le traitement de la diarrhée et est particulièrement sûr pour les enfants[4, 254]. Le fruit et son jus peuvent être utilisés en bain de bouche ou en gargarisme pour traiter les aphtes, problèmes de gencives et maux de gorge[254]. Les feuilles contiennent du tanin et de la pectine[240]. Le tanin peut être utilisé comme astringent tandis que la pectine a un effet bénéfique sur le système circulatoire et aide à réduire la pression artérielle[K]

Cymbalaria muralis, Cymbalaire

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (zone 7-9)

legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuilles. Plante consommée localement en salade. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Cymbopogon citratus, Citronnelle

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (bases des tiges [assaisonnement : condiment, herbe, épice] ; et feuilles [idem bases de tiges{{{~ ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Plante utilisée et cultivée en Asie. Aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cynara cardunculus, Cardon

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Fleur (capitules {crus ou cuits} [nourriture/aliment, feuille (feuilles et tiges (pédoncules : cardes) cuites [nourriture/aliment, racine comestibles.



Fleur : coeur des bourgeons ; plante cultivée comme potagère ; plusieurs cultivars. Les bourgeons/boutons (capitules) floraux sont consommés crus ou cuits (généralement bouillis) comme substitut d'artichaut ; ils sont un peu plus petits et donc encore plus fastidieux à utiliser ; on les récolte juste avant que les fleurs ne s'ouvrent ; seule le fond de chaque bractée se mange, plus le «coeur» ou la base à partir de laquelle les pétales se développent ; le goût est doux et agréable et est ressenti par certaines personnes comme plus délicat que l'artichaut. Les tiges cuites sont utilisées comme un substitut de céleri ; il est préférable de buter les tiges à mesure qu'elles grandissent pour les blanchir et réduire leur amertume ; ces tiges blanchies peuvent ensuite être consommées cuites ou en salade ; en Italie, des bandes/bandelettes brutes des tiges sont trempées dans l'huile d'olive ; celles-ci sont reportées comme étant trop amères lorsqu'elles sont consommées crues. Les jeunes feuilles sont crues ou cuites ; elles ont été consommées comme salade par les Romains ; elles sont plutôt amères. La racine, cuite/cuisinée comme le panais, est tendre, épaisse et charnue, avec une saveur agréable. Les feuilles et les fleurs séchées sont un substitut de présure, utilisé pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait). Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cynara scolymus, Artichaut

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (souche) ; -5/-6°C voire -8°C (parties aériennes)

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : c'est le bourgeon floral (capitule) que l'on consomme généralement cuit (bouilli), ou plus exactement le fond de chaque bractée puis la base (le cœur) à partir de laquelle ces pétales se développent ; les plus petits peuvent être marinés ou utilisés dans les potées... ; les jeunes tiges pelées ainsi que les feuilles blanchies peuvent également être consommées.



Fleur (capitules cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles et tiges (cardes) cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante très cultivée ; plusieurs cultivars. Les bourgeons/boutons (capitules) floraux sont consommés crus ou cuits (généralement bouillis) avant que les fleurs ne s'ouvrent ; le goût est doux et agréable ; les artichauts sont considérés comme une nourriture gastronomique, mais ils sont très fastidieux à manger ; seule le fond de chaque bractée se mange, plus le «coeur» ou la base à partir de laquelle les pétales se développent ; les petits ou bébés artichauts, qui sont produits sur les tiges latérales, peuvent être picklés ou utilisés dans les soupes et les ragoûts ; les plantes produisent environ 5 à 6 têtes principales par an, à partir de leur deuxième année. Les tiges fleuries/florales/florissantes sont pelées et consommées crues ou cuites ; elles ont un doux goût de noisette. Les jeunes tiges des feuilles sont utilisées comme un substitut de céleri ; elles sont normalement blanchies pour enlever l'amertume et ensuite bouillies ou consommés crues mais la saveur est reportée comme trop amère pour être agréable. Les feuilles peuvent être consommées cuites mais le goût est amer. Les feuilles et les fleurs séchées sont un substitut de présure, utilisé pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cyperus esculentus, Souchet comestible

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : crus ou cuits ; et base boissons/breuvages : crus {boisson rafraîchissante} ou cuits (rotis) {succédané de café}] ; extrait tubercules {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire {de qualité supérieure, comparable à l'huile d'olive} ; et bulbe [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante cultivée de longue date et encore aujourd'hui dans les régions subtropicales. Les graines seraient également utilisées comme succédané de café mais il s'agit probablement d'une confusion avec les tubercules qui sont souvent considérés comme des graines de part leur taille et le fait qu'ils soient utilisés comme des semences pour la reproduction de la plante. Les tubercules sont également utilisés en confiserie ; une délicieuse saveur (meilleure lorsqu'ils sont séchés) rappelant la noisette, mais en plus moelleux et avec la peau dure ; ils peuvent être cuits dans l'eau d'orge pour leur donner une saveur sucrée et ensuite être utilisés comme une noix de dessert ; une boisson rafraîchissante est fabriquée en mélangeant les tubercules souterrains avec de l'eau, de la cannelle, du sucre, de la vanille et de glace ; tandis que les tubercules en surface peuvent être transformés en lait végétal avec de l'eau, du blé et du sucre. La base de la plante peut être utilisée dans les salades (cela signifie probablement la base des feuilles/tiges, ce qui correspond probablement au bulbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

D

Dahlia imperialis, Dahlia impérial

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (premiers dégâts/dommages dès 0°C pour les parties aériennes)

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : légume ; et base boissons/breuvages : café {succédané et feuille (feuilles) comestibles.



Les tubercules charnus comestibles, ayant une saveur légèrement sucrée rappelant un peu celle de l'artichaut ou celle du topinambour, sont encore utilisés dans la cuisine traditionnelle du Mexique pour la confection de soupes, purées, gratins ou simplement bouillis ou frits; il est déconseillé de cuisiner les vieux tubercules qui sont trop fibreux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dahlia pinnata, Dahlia

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C

legume-fleurlegume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Les tubercules sont consommés crus (en salade) ou cuits comme légume (lavés, épluchés puis rôtis ou bouillis) tandis que les pétales de fleurs peuvent être mangés en salade, comme agrément/décoration.



Fleurs, racines, tubercules. Les tubercules sont consommés crus (en salade) ou cuits comme légume lavés, épluchés puis rôtis ou bouillis.

Les pétales de fleurs peuvent être mangés en salade.

L'extrait sucré du tubercule (sirop) est transformé en boisson ou utilisé comme arôme/aromatisant ; il est mélangé avec de l'eau chaude ou froide ou du lait ou répandu sur de la crème glacée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Daucus carota, Carotte

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :



-racines :

1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;

2) gateaux ;

3) jus ;



-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.





Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Dimocarpus longan, Longanier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-4/-4,5°C

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits : arille {crue ou cuite ; fraîche ou séchée}) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestible.



Fruit brut/cruµ ; les fruits peuvent être séchés et stockés ou préservés en conserve dans le sirop. Plante cultivée localement ; plusieurs variétés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Dioscorea alata, Igname ailée

img



legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont bouillis ou cuits au four ; ils peuvent être grillés, frits ou transformés en purée. Quand ils se produisent, les tubercules aériens des bulbilles sont également cuits et mangés. Plante largement cultivée dans le monde.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea japonica, Igname du japon

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Racine (tubercules et bulbilles cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (pointes cuites) comestibles.(1*)



Les tubercules sont coupés en tranches et bouillis ; ils peuvent être cuits au four ; ils sont râpés et mangés avec du vinaigre et ajoutés aux soupes ; une saveur douce très agréable avec une texture farineuse, les racines peuvent être consommées comme un substitut de la pomme de terre. L'amidon peut être utilisé comme un agent de liaison pour les autres aliments.

Les pointes de la vigne sont mangées cuites à la vapeur ou sautées (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea kamoonensis, Igname de Farges

img



legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante cultivée localement ; plusieurs cultivars. Est-ce la même espèce que Dioscorea kumaonensis Hook.f. de "Food Plants International" ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Dioscorea polystachya, Igname de chine

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont frits, cuits au four, bouillis, transformés en purée et également tranchés/émincés et râpés puis ajoutés à d'autres plats (ex. : les soupes) ; une texture farineuse avec une saveur très agréable proche de celle de la pomme de terre ; ils se conservent bien et pendant longtemps et peuvent également être laissés dans le sol et récoltés au besoin en hiver ; il s'agit d'un tubercule de haute qualité, très convenable pour une utilisation comme aliment de base. Une fécule peut être extraite de la racine, même si ce n'est pas aussi bon à lier à d'autres aliments que l'amidon de D. japonica. Le fruit serait également comestible selon "PFAF" ("5") mais cela n'est pas très clair et nous n'avons pas trouvé d'autre source. Plante largement cultivée sous les tropiques.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Diospyros kaki, Plaqueminier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C (-5°C?)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits27(+) bien mûrs {crus ou cuits ; frais ou séchés} : pulpe/chair [nourriture/aliment et base boissons/breuvages] ; et graines torréfiées [base boissons/breuvages {substitut café}]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages {substitut tisanes}]) comestibles.



Fruit brut/cru ; peau également comestible et consommable ? (qp*). Les fruits doivent être entièrement mûrs et doux ; ils peuvent être congelés ; la congélation durant tout une nuit peut améliorer leur douceur ; ils sont utilisés dans les tartes, puddings, gâteaux, pains, crèmes glacées et autres desserts ; ils sont également utilisés pour le vin et le vinaigre.

Les feuilles sont utilisées pour améliorer la saveur des radis marinés. Plante anciennement cultivée au Japon et largement aujourd'hui dans le monde ; plusieurs cultivars.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Diplotaxis erucoides, Diplotaxis fausse roquette

img



legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues {en salades} ou cuites {comme légume}] et tiges crues {en salades}) comestible.



Les feuilles sont épicés ; elles peuvent être cuites avec des haricots secs ou avec des pâtes ; elles sont meilleures récoltées avant l'apparition des fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dipsacus fullonum, Cardère commune

img



legume-feuille (laitue)

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme herbe potagère / légume-feuille / légume vert}]) comestible.



Feuilles épineuses mais comestibles, raison pour laquelle elle figure parmi les herbes potagères ("potherbes") par Galen. La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dryopteris filix-mas, Fougère mâle

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Feuilles, racine, prudence. Jeunes pousses consommées bouillies en Scandinavie. Rhizome utilisé en Sibérie après ébullition à parfumer la bière ; la racine est broyée et utilisé en porridge (bouillie) et dans le pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette fougère est toxiqueµ{{{0(+x),{{{~~27(+x)µ d'une manière généraleµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Elle est utilisée en médecineµ{{{0(+x)µ.

Durio zibethinus, Durian

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} mûrs : frais {crus} ou fermentés {en sauces} ; jeunes fruits cuits [nourriture/aliment : légume] ; et graines généralement cuites {grillées}) et feuille (jeunes feuilles et pousses) comestibles.



La chair autour des graines est consommée. Le fruit doit être mangé dans les 2 jours après la chute de l'arbre, et ne doit être ouvert qu'au moment de manger étant donné que la chair devient aigre. Les fruits sont également transformés pour des glaces et desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

E

Elettaria cardamomum, Cardamome

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-1°C ou Zone 8

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Fruit (graines [assaisonnement : aromate, épice]) et feuille (jeunes pousses crues ou cuites {à la vapeur ou bouillies}) comestibles.



Les graines sont utilisées dans les biscuits et les gâteaux, et également dans les curries et ajoutées au café ; elles sont mâchées après les repas pour adoucir l'haleine.

Les feuilles sont utilisées pour emballer les aliments avant la cuisson. Plante très largement cultivée en Indomalaisie et un peu en Amérique Centrale ; épice objet de commerce international.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eriobotrya japonica, Néflier du japon

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10/-12°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} mûrs frais : crus ou cuits ; et graines grillées [base boissons/breuvages {substitut de café}]) comestible.



Les fruits sont utilisés pour la production d'alcool (attention : l'alcool est une cause de cancer).

Les fruits sont également utilisés en confitures, gelées, sauces, compotes et tartes ; s'ils sont cuits, les graines doivent être enlevées car elles donnent un goût amer. Plante cultivée dans les zones favorables du monde : pays d'origine et zones de l'oranger.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Eruca vesicaria, Roquette

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12/-15°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Les jeunes feuilles sont tendres, légèrement amères et à saveur de moutarde ; les vieilles peuvent être réduites en purée et utilisées dans les soupes et les sauces ; Les graines sont utilisées dans les marinades, ou pour la moutarde Persane ; consommation en Europe du Sud ;



Feuille (jeunes pousses feuilles crues, fruit (graines [nourriture/aliment : condiment})] et extrait graines {huile [nourriture/aliment : huile alimentaire {après vieillissement}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment : garniture]) comestibles.



Les jeunes feuilles sont tendres, légèrement amères et à saveur de moutarde ; les vieilles peuvent être réduites en purée et utilisées dans les soupes et les sauces (ex. : comme potherbe).

Les graines sont utilisées dans les marinades, ou pour la moutarde Persane. Consommation en Europe du Sud.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eucalyptus gunnii, Gommier cidre

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -14/-15°C à-18°C et peut-être même -20°C (zone 6-7)

legume-feuille (laitue)tronc

Note : ***

Détails : Tronc (extrait : sève [base boissons/breuvages]) et feuille (feuilles et/ou tiges/rameaux : exsudat [nourriture/aliment]) comestible.



La sève (c'est un exsudat de la tige selon certains rapports) a un goût sucré ; elle est obtenue en faisant des blessures dans l'écorce au printemps ; un tronc taraudé peut avoir un rendement jusqu'à ½ litre par jour ; c'est un substitut pour le sirop d'érable ; un autre rapport indique que la sève exsude du tronc et peut être bue directement ou fermentée en un cidre ; ce même rapport indique que la plante produit également une manne comestible ; cette sorte de manne serait en faite une substance provoquée par un insecte : soit une galle induite, et/ou un miellat produit (sécrété), par une cochenille du genre Apiomorpha, soit un miellat (appelé lerp) produit par un psylle ; nous supposons que celle-ci exsude des feuilles et/ou des tiges/rameaux, comme chez bon nombre d'espèces d'Eucalyptus, soit de la sève "modifiée", exsudant à cause d'un insecte comme la cochenille ou le puceron, soit la sécrétion (excrétion) de cette sève par ce même insecte. Ici, il semblerait, d'après les différentes sources, que la manne (ou exsudat) produite et/ou induite par un insecte au niveau des tiges/rameaux (peut-être aussi du tronc et des feuilles comme pour d'autres espèces ? (qp*)), de même que la sève exsudant du tronc à la suite d'une blessure, soient tous les deux comestibles .


Précautions

(1*)ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Euterpe edulis, Palmier de juçara

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2 à -4/-5°C

legume-fruit (tomate)tronc

Note : ****

Détails : Fruit (fruits frais crus {bruts ou transformés} [nourriture/aliment et base boissons] ; et graines [base boissons {assai}]) et tronc (jeunes pousses {coeur/chou} crues ou cuites}) comestibles.



Les graines sont broyées dans l'eau pour produire une boisson appelée "Assai".

Les jeunes pousses (coeur de palmier) sont mangées, cuites ou crues.

La tige florale non ouvertes est picklé (marinée/confite dans du vinaigre).

Les fruits sont consommés frais et utilisés pour les jus. Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

F

Fagopyrum esculentum, Sarrazin

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (graines) comestible.(1*)



Les graines sont utilisées principalement pour la farine et l'alimentation animale ; elles sont amères ; elle sont transformées, puis consommées sous forme de bouillie, biscuits, crêpes, pâtes et pain, ou utilisées pour épaissir les soupes et les sauces ; enfin, elles peuvent être trempées une nuit puis mises à germer et mangées en salade, après avoir été débarassées de leur tégument. Connue et cultivée de longue date, cette plante reste très largement cultivée dans le monde.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante en cours de croissance et le foin contiennent des substances photosensibilisantesµ{{{27(+x)µ ; les feuilles peuvent être irritantes : certaines parties de la peau peuvent y être sensibles, lorsque celles-ci sont exposées au soleil{{{~~1 ; si les graines sont consommées en grandes quantités, elles peuvent produire une affection de la peau désagréableµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Fagopyrum tataricum, Sarrasin de Tartarie

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuilles, graines. Graines broyées source d'une farine ; la farine peut être mangée crue ; elle est également utilisée pour le pain.

Les graines sont également grillées.

Les graines donnent aussi une huile comestible.

Les feuilles sont aussi comestibles ; elles sont cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Ficus carica, Figuier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, peau et graines} [nourriture/aliment et base boissons alcoolisé(e)s27(+) {vin, brandy}] : frais ou séchés, crus ou cuits) et tronc (sève : latex [agent de caillage/coagulation / caille-lait]) comestibles.



Les fruits crus ou cuits sont doux et succulents ; un spécimen bien mûr est un fruit exquis qui fond presque littéralement dans la bouche ; le fruit est souvent séché pour une utilisation ultérieure, et ce fruit séché est un élément majeur du commerce ; les figues sont généralement en forme de poire et jusqu'à 5cm de diamètre ; elles peuvent également être mises en conserves ou utilisées dans les confitures, sirops, pain, pâtisseries et tartes ou encore transformées en brandy (eau de vie) et vin.

De la nourriture est enveloppée dans des feuilles pendant la cuisson pour leur donner leur arôme.

Le latex de la sève (suc des feuilles) peut être utilisé pour coaguler le lait (coagulation des laits végétaux pour le fromage et le lait caillé). Avant la guerre 14/18, on faisait cailler le lait en incorporant à celui-ci (préchauffé à 40°C) une ou deux jeunes feuilles de figuier : le résultat est parfait surtout avec du lait cru (non stérélisé){{{Forum "aufeminin.com" . Plante largement cultivée dans le monde dans les régions tempérées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Filipendula ulmaria, Reine-des-prés (Reine des prés)

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Fruit (aromatisants (desserts, boissons)), fleur (dont bourgeon ; aromatisants (desserts, boissons)), feuille (très jeunes : fraîches (crues et/ou aromatisantes) ou séchées (tisanes)) et racine (aromatisantes (cuites)) comestibles.



Les racines sont consommées comme aliment de base.

Les fleurs et les feuilles sont utilisées pour aromatiser boissons (bières, vins) et desserts (fruits confits).

Les fleurs sont également transformées en sirop ; celui-ci peut être utilisé pour les boissons, salades de fruits ou comme garniture pour crème glacée.

Les jeunes feuilles, les fleurs et les racines sont utilisées brassées pour réaliser un succédané de thé.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé par des personnes sensibles à l'aspirineµ{{{0(+x)µ. Cela se rapporte-il à une ou plusieurs partie(s) ou à la totalité de la plante ? (qp*)

Note médicinale : ***

Foeniculum vulgare, Fenouil (sauvage et cultivé)

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (dont pétiole et renflement basal : crues / cuites et/ou aromatisantes), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et graines (aromatisantes) comestibles.



Graines, feuilles, bulbe, herbe, épice, légume, huile, racines. Les feuilles supérieures peuvent être bouillies à l'eau et mangées comme un assaisonnement ; la jeune et tendre partie centrale et les bases des feuilles (pédoncules foliaires) peuvent être hachés et consommées crues ou cuites.

La racine peut être cuite et mangée ; elle est utilisée en médecine. Graines sources d'une essence utilisée comme aromate ; elles peuvent également être utilisées comme condiment pour aromatiser le pain et les gâteaux et dans les farces.

Il est utilisé dans les sauces, saucisses, ragoûts et salades. Légume très cultivé dans le monde.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec la sève ou l'huile essentielle est dit causer de la photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; l'ingestion de l'huile peut causer des vomissements, des convulsions et un oedème pulmonaire ; évitez pour les petits enfants ; évitez lors de cirrhoses / troubles du foie ; les diabétiques doivent vérifier la teneur en sucre de la préparationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Fortunella japonica, Kumquat rond

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (-4°C pour le fruit)

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits mûrs {chair/pulpe et peau} [nourriture/aliment : crus27(+) ou cuits]) comestible.



Fruits mûrs consommés crus ou en confiserie, entier ou en conserve, et sont utilisés pour les confitures et gelées. Les graines sont enlevées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Fortunella margarita, Kumquat

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (-4°C pour le fruit)

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits mûrs {chair/pulpe et peau} [nourriture/aliment : crus27(+) {frais} ou cuits]) comestible.



Fruits mûrs (la peau et tout le reste, sauf les graines qui sont enlevées) consommés crus (frais) ou en confiserie ; ils sont souvent picklés (marinés dans du vinaigre) ou conservés dans du sirop ; ils sont également transformés en confitures, sauces et gelées. Herbe, aromate. Plante cultivée occasionnellement.



Leur chair est douce et acidulée. Il est souvent cuit entier en compote ou confit. Il est également utilisé en pâtisserie et en cuisine, incorporé dans de la farce ou des sauces aigres-douces. Il peut également avoir un intérêt décoratif. Il est particulièrement apprécié séché ou confit dans divers pays d'Asie, en guise de friandise, d'ingrédient dans des plats locaux ou de décoration.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

G

Galium odoratum, Gaillet odorant

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fleurs et feuilles se consomment en infusion, en salade, hachées dans du fromage frais. Elles peuvent également parfumer le vin blanc, la bière, les eaux de vie, mais aussi les gâteaux, pâtisseries...



Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses) ; séchées un ou deux jours) et fleur moyennement comestibles (utilisées comme aromate).



Les fleurs séchées sont utilisées pour l'aromatisation ; elles sont utilisés dans les boissons et comme substitut du thé. La plante entière a été utilisée comme aromatisant de bières et liqueurs.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et fleurs sont également toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; à fortes doses, cette toxine peut causer des dégâts irréversibles au foie mais également des maux de tête, nausées, vertiges et états de somnolence ; on considère celle-ci inoffensive (non nocive) en dessous de 3g de plante par litreµ{{{~~1µ : :
ATTENTION : en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut provoquer de graves hémorragies.

Note médicinale : ***

Gentiana lutea, Gentiane jaune

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Racine (racines [assaisonnement {aromatisant} et/ou base boissons alcoolisé(e)s {liqueurs}]) comestible.



Les racines sont utilisées pour faire une liqueur amère ; elles sont utilisées comme arôme/aromate dans les boissons alcoolisées (liqueurs ; elles sont également utilisées pour aromatiser le porc, la volaille et les plats de riz (attention : l'alcool est une cause de cancer).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Gentiana punctata,
img



legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Racines - aromatisant. Les racines sont parfois utilisées dans la fabrication des amers de gentiane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Gentiana purpurea,
img



legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Rhizome - aromatisant, racine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Geranium robertianum, Géranium herbe à robert

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : non comestible et/ou toxique


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geranium sanguineum, Géranium sanguin

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geranium tuberosum, Géranium tubéreux

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Racine (tubercules) et feuille (feuilles) comestibles.



Les feuilles sont ajoutées aux pâtisseries et salades. Feuilles cuites comme potherbe. Les tubercules mesurent jusqu'à 15 mm de large ; ils sont comestibles.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région Poitou-Charentesµ{{{TBµ.

Glycine max, Soja

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (graines mûres {fraîches ou séchées} cuites {au four, bouillies ou grillées/torréfiées} [nourriture/aliment : légume {à la manière des pois et des haricots verts}, {ersatz/succédané/substituts de viandes, cérale {farine} ; et base boissons/breuvages {ersatz/succédané/substitut de café et de lait}] ; jeunes gousses cuites ; graines immatures {crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme les petits pois ou en salade} ; graines germées {de préférence blanchies ; et extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) et feuille (jeunes pousses et feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) comestibles.(1*)



Jeunes gousses et graines mûres. Graines matures - cuites ; les graines fournissent l'une des plus importantes sources mondiales d'huile et de protéines, elles peuvent être consommées comme elles le sont dans les soupes , les ragoûts , etc..., mais elles sont aussi très couramment utilisées dans la préparation de divers substituts de viande ; la graines séchée peut-être broyée en farine (farine de soja), ajoutée aux farines de céréales ou utilisée pour la fabrication de nouilles, pâtes alimentaires, confiseries et autres aliments ; les Japonais font une poudre avec la graine torréfiée et moulue - celle-ci est appelé «Kinako» et a un goût et un parfum de noisette - elle est utilisée dans de nombreuses confiseries populaires ; elles sont également sources d'une huile alimentaire semi-siccative (de semi-séchage ou à séchage semi-rapide), laquelle peut-être utilisée pour la cuisson ou en vinaigrette (dans les salades, etc..) et pour la fabrication de margarine et de graisse alimentaire ("shortening") ; les graines grillées/torréfiées sont consommées comme amuse-gueule/collation/en-cas, à la manière des cacahuètes - les graines fortement grillées sont utilisées pour faire du café ; les fèves (graines) sont fermentées et utilisés dans une gamme d'aliments comme la sauce de soja (shôyu ou shoyu ou encore sooju, et tsiang-yeou soy ou soy ou encore India Soy), le miso et le tempeh, etc..., et sont également utilisées pour faire du lait végétal (lait de soja), un supplément de protéines précieux dans l'alimentation des nourrissons qui fournit également du lait caillé et du fromage (tofu, to-fu, tofou, teou-fou, fromage de soja ; la graine immature est cuite et utilisée comme les petits pois ou consommée crue dans les salades ; la graine germée est consommée crue ou blanchie (légèrement cuite et/ou ajoutée à des plats cuisinés.

Parfois, les jeunes feuilles et pousses sont consommées crues, en salade, ou cuites, comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines mûres crues sont toxiquesµ{{{5(+)µ à cause e la présence d'un inhibiteur de la trypsineµ{{{0(+x)µ ; elle doivent être bien cuites avant d'être consommées{{{~µ~~0(5(+),+x)µ ; même les graines germées doivent être légèrement cuites (blanchies)µ{{{0(+x)µ, bien qu'elles soient parfois mangées crues et est considérées comme un aliment sainµ{{{5(+)µ.

H

Helianthus annuus, Tournesol

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Fruit (graines0(+ [nourriture/aliment {pseudo-céréale, farine : beurre de tournesol, yaourt, pain et gâteaux} et base, feuille (coeur des tiges [masticatoire {substitut de chewing gum}]) et jeunes feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*))) et fleur (jeunes bourgeons {réceptacles floraux} cuits {à la vapeur} [nourriture/aliment {comme des artichauts}] et pétioles cuits {bouillis} [nourriture/aliment]) comestibles.



Les graines, comestibles et riches en acides gras (contenant entre quarante-quatre et soixante-douze pour cent d''acide linoléique - des cultivars avec plus de 50% d'huile ont d'ailleurs été développés en Russie), sont sources d'une huile alimentaire semi-siccative (de semi-séchage ou à séchage semi-rapide), faible en cholestérol et de haute qualité (dite équivalente à l'huile d'olive), utilisée dans les salades, margarines, ou pour la cuisson ; elles sont également consommées cuites (grillées) ou, parfois, crues, leur délicieuse saveur évoquant la noisette (mais celles-ci sont délicates à extraire manuellement en raison de la petite taille de la graine) ; elles peuvent aussi être broyées en une poudre/farine transformée en beurre de tournesol ou utilisée pour la fabrication de lait végétal puisµ{{{(dp*) de yaourt (les graines germées sont dites plus adaptées) ou encore, mélangée avec des farines de céréales, pour faire du pain nutritif et des gâteaux ; elles sont également séchées, torréfiées, broyées et utilisées comme un substitut de café ou encore bouillies avec de l'eau pour faire un substitut de boisson chocolatée, souvent additionnée de sucre, ou mixées dans de l'eau puis laissées à fermenter pour produire du yaourt (yahourt/yogurt/yaourt de graines) ou du fromage végétal.

Coeur des tiges utilisé comme chewing gum.

Jeunes feuilles consommées cuites localement (ex. : comme potherbe ? (qp*)). Les jeunes bourgeons de fleurs (réceptacles floraux) sont cuits à la vapeur et consommés comme les artichaut - leur saveur est assez douce et agréable, mais le travail est plutôt fastidieux. Les pétioles sont bouillis et mélangés avec d'autres produits alimentaires.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helianthus strumosus, Hélianthi

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4 (> -25°C)

legume-fruit (tomate)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Les tubercules s'accommodent de diverses manières. On pourra les déguster à la vapeur, en veloutés, en mousselines, sautés ou en gratin par exemple. Leur goût rappelle celui du topinambour et du salsifis.



Racine (tubercules {crus ou cuits} [nourriture/aliment {comme le topinambour}]) et fruit (graines [nourriture/aliment] ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}]) comestible : pas plus de détails, mais elle est probablement utilisée crue ou cuite comme le topinambour. Tubercules comestibles.



Graines comestibles et sources d'une huile alimentaire.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Usages médicinaux : Vermifuge; Pectoral.

Une décoction des racines a été utilisée pour se débarrasser des vers à la fois chez les adultes et les enfants . Une infusion de racines a été utilisé pour le traitement de troubles pulmonairesµ{{{5(+)µ.


Helianthus tuberosus, Topinambour

img



legume-fleurlegume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Racine (tubercules : crus (=légume), fermentés (alcool), confits ou encore torréfiés (café)) et fleur (pétales (ligules) : frais ou séchés ; décoratifs et/ou aromatisants (tisanes)) comestibles.



Les tubercules sont consommés crus (dans les salades) ou cuits (bouillis, cuits au four ou à la vapeur, ou encore frits) ; ils développent une douceur agréable au cours de l'hiver, surtout s'il sont soumis aux gelées, et sont alors raisonnablement acceptables crus (sinon, il est généralement préférable de les cuire) ; ils peuvent être utilisés de la même manière que les pommes de terre (en purée ou dans les soupes et les ragoûts, etc...) ; ils peuvent aussi être picklés ; rôtis, ils sont utilisées comme substitut de café. Graines comestibles et sources d'une huile alimentaire. Jeunes feuilles et inflorescences consommées localement. Tubercules consommés cuits. Plante cultivée localement.


Précautions

ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; ce rapport fait probablement référence à l'inuline à laquelleµ{{{(dp*)µ certaines personnes ne sont pas très tolérantes, les tubercules ayant tendance à fermenter dans leurs estomac (et/ou intestion) et pouvant causer des vents assez sévèresµ{{{5(+)µ.

Helichrysum cochinchinense,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-feuille (laitue)

Détails : Jeunes pousses consommées localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helichrysum italicum, Immortelle d'italie

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (de -12°C en zone ombragée et venteuse à -18°C en plein soleil et à l'abris du vent)

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement]) et fleur (capitules [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Les feuilles ont une légère saveur de curry bien qu'elles ne la communiquent pas très bien aux autres aliments ; elles sont finement hachées et utilisées pour assaisonner les salades et les aliments cuits (viandes, poissons, pommes de terre, oeufs brouillés, etc...).

Les capitules sont utilisées pour le thé.

Un extrait d'huile essentielle (à partir des feuilles ?) est utilisé pour améliorer les arômes de fruits dans la crème glacée, les bonbons, les boissons gazeuses, les pâtisseries et le chewing-gum.



Lorsqu'on ajoute un rameau entier fraichement coupé à un plat (légumes à la vapeur, riz.. .), celui-ci prend un arôme proche du curry.

Sinon quelques feuilles se marient très bien aux oignons et cornichons en conserves, aux omelettes, poulets rôtis (en les glissant sous la peau), poissons allégés, viandes cuites dans leur jus, et aux champignons (auxquels elle donne un goût plus prononcé sans pour autant en masquer la saveur).


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région Provence-Alpes-Côte d´Azur et la France en général (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Heracleum sphondylium, Berce

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Feuille (dont tiges, défibrées : crues ou cuites ; fraîches, séchées ou lactofermentées, fleur (boutons : crus ou confits, et fruit (graines immatures (vertes) : aromatisantes (desserts, bière)) et racine (cuites et/ou aromatisantes) comestibles. Les jeunes feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : potherbe) ; elles sont également utilisées dans la soupe. Les racines ont été utilisées comme condiment. Les tiges et les graines sont utilisées pour faire de la bière. Les pétioles sont liées en bottes et séchés au soleil et ils dégagent une substance sucrée consommée comme une délicatesse (mets de choix). La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)



Toutes les parties sont comestibles : les racines se récoltent en fin d'automne et se consomment cuites. Leur saveur étant extrêmement aromatique et piquante, on ne les emploie qu'en condiment dans les soupes par exemple. On a rapproché leurs propriétés médicinales de celles du Ginseng. Les racines et les feuilles peuvent être utilisées en tisane digestive et hypotensive. Les pétioles et les jeunes tiges de printemps crues et pelées ont une odeur forte au froissement, qui rappelle l'odeur de la noix de coco ou de mandarine. Cuites, elles perdent cet arôme délicat et leur texture croquante, semblable, en plus tendre, à celle du concombre. Les jeunes pousses, feuilles et inflorescences non développées se mangent crues ou cuites. Les inflorescences épanouies ont par contre une odeur qui rappelle trop l'urine de chien. Les fruits au goût d'orange amère se cuisinent, frais ou séchés : ils assaisonnent salade, soupe, gâteau, pain d'épice, vins chauds, ou parfument les sorbets et les glaces, donnant des parfums d'agrumes.



Au XIXe siècle on utilisait les jeunes pousses et les jeunes feuilles pour accompagner les viandes en mélange avec d'autres herbes. On peut aussi les utiliser en potage ou cuite comme des épinards. La plante était utilisée en Russie pour confectionner le bortsch (potage traditionnel) dont le nom provient du mot « Berce » en russe. Au printemps la plante est riche en vitamine C. Elle est riche en glucides, en protéines. Elle est aromatique et riche en éléments minéraux. Les graines sont très aromatiques et utilisées comme aromates. Macérées dans l'alcool, elles donnent une liqueur digestive et calmante, au goût d'orange amère.



En Russie, on fait sécher les tiges coupées en rondelles que l'on utilise comme friandise au goût de mandarine. Les feuilles et les tiges fermentées servaient à faire une soupe traditionnelle, le Bortsch, mais cette plante est aujourd'hui remplacée par le Céleri en brancheµ{{{Wiki.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.1
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleilµ1µ ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes.
Cependant ce dernier point doit concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers)µ(dp*)µ.
Risque de confusion avec la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles et tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Hippophae rhamnoides, Argousier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C ; premiers dégâts/dommages dès -25°C.

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (frais (crus (jus/purée) ou cuits) ou séchés (tisanes)) comestibles.



Fruits secs/séchés, épice, feuilles - thé, graines - huile. Les fruits sont transformés puis, en pickles (et autres marinades, et en sauces ; ils ont un goût acide ; ils sont également mangés avec du lait et du fromage.


Précautions

ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; certains rapports suggèrent que le fruit est toxique ; mais bien qu'il peut être très acide, il n'est certainement pas toxiqueµ{{{5(+)µ, ou alors cru et en très grandes quantitésµ{{{(dp*)µ. A éviter tout de même pendant la grossesse{{{~µ~~5(+)µ.

Note médicinale : *****

Humulus lupulus, Houblon

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendre, dont pousses, tiges et pointes), fleur (petites mâles et grands cônes femelles) et racine (jeunes : cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, fleurs, herbe, épice, légume.

Les inflorescences (bractées qui se chevauchent et couvrent la fleur femelle) sont utilisées en brasserie ; elles aromatisent la bière (apport d'amertume) et agissent comme agent de conservation ; le houblon peut également être utilisé pour faire lever le pain ; elles sont séchées et l'huile a une odeur.

Les jeunes pousses sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe, en tant que substitut d'asperge ou d'épinard), en Europe ; elles sont ajoutées aux ragoûts et aussi utilisées dans les omelettes.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; l'effet sédatifµ{{{5(+)µ du houblon peut causer une légère dépressionµ{{{0(+x)µ et/ouµ{{{(dp*)µ, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ ; éviter pendant la grossesse, et lors de cancers du sein et du col de l'utérus (en raison de l'action antispasmodique sur l'utérus)µ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Humulus scandens, Houblon japonais

img



legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses [nourriture/aliment {comme plante potagère (légume vert : légume feuille}]) comestible.



Feuilles. Les feuilles et les jeunes pousses sont consommées, localement, comme plante potagère (légume vert : légume feuille / potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hylocereus undatus, Pitaya

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-6,5°C

legume-fruit (tomate)legume-fleur

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe et graines} frais [nourriture/aliment, base boissons/breuvages et colorant}) et fleur (bourgeons/boutons floraux cuits [nourriture/aliment {comme légume]) comestible.



Fruit. Le fruit est consommé frais ; il est également utilisé pour les boissons ; un sirop à base de ce fruit est utilisé pour colorer les pâtisseries et les bonbons.

Les boutons floraux non ouverts sont cuits et consommés comme légume. La peau-elle également comestible et consommable ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hyssopus officinalis, Hysope officinale

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate, condiment, épice} et/ou nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles {huile essentielleµ{{{0(+x),{{{27(+x)} [assaisonnement {aromate de liqueurs}]) et fleur (fleurs [idem feuilles]) comestibles.(1*)



Fleurs, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé. Feuilles et fleurs utilisées comme condiment, et à la base d' une huile essentielle utilisée pour aromatiser les liqueurs.

Les jeunes feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes, les sauces et les viandes ; elles ont une odeur piquante et un goût légèrement amer ; les feuilles séchées sont également utilisées dans les plats de poissons et comme élément des farces à viandes, ou encore pour le thé.

Les fleurs sont ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : a forte dose, la plante est toxique pour le système nerveuxµ{{{27(+x)µ. Plante protégée en Ile-de-Franceµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

I

Illicium verum, Anis étoilé {fruit}

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fruit (enveloppe et graines [assaisonnement {condiment, épice}] ; et exrtrait graines : huile essentielle [assaisonnement {arômes/aromatisant}]) et feuille (feuilles séchées [assaisonnement {épice}]) comestibles.(1*)



Fleurs, fruits, herbe, épice, feuilles.

Le fruit est utilisée comme condiment ; il est ajouté entier ou en segments aux viandes longuement mijotées, aux soupes ou aux currys ; il a une saveur proche de la réglisse.

Les feuilles et les graines sont séchées et utilisées comme épice.

L'huile essentielle des graines est très utilisée pour aromatiser les bonbons, confiseries, patisseries, glaces, boissons (boissons gazeuses et liqueurs).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : risque de confusion entre la badiane et la badiane japonaiseµ{{{(dp*)µ. L'essence est toxique à fortes dosesµ{{{27(+x)µ. Le fruit serait également toxique, consommé en grandes quantités, selon "PFAF" ("5"), mais ce(s) rapport(s) est (sont) peut-être dû(s) à une confusion avec l'Illicium anisatum L. et/ou à un mélange des fruits et graines des 2 espècesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Ipomoea batatas, Patate douce

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment {légume}]) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Tubercules, feuilles, légume ;

-les tubercules sont cuits au four ou bouillis ; ils peuvent être cuits à la vapeur, frits, transformés en purée ou sechés ; ils peuvent aussi être fermentés dans des boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ou utilisés dans les tartes, gâteaux, puddings, bonbons et confitures (et dérivés) ; ils peuvent également être utilisés dans les nouilles ; enfin, les tubercules coupés et séchés peuvent être bouillis avec du riz ou broyés en farine et mélangés avec de la farine de blé pour faire des gâteaux ou du pain ;

-les jeunes feuilles sont comestibles, consommées comme légume (potherbe, brède).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Iris pallida, Iris pâle

img



legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Racine (racines {rhizomes} séchés puis pelés [assaisonnement {aromatisant}] ; et extrait rhizomes : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Rhizome - aromatisant. Les racines (rhizomes) pelés et séchés sont utilisés comme aromatisant essentielle d'Orris, extraite à partir du rhizome, est utilisée pour aromatiser les boissons gazeuses, les bonbons et les chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Iris x germanica, Iris bleu d'Allemagne

img



legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Racine (extrait racines : fécule traité [nourriture/aliment de famine {fausse céréale : farineµ0(+x)} et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant ginµ{{{~~0(+x)}] ; et racines {rhizomes} séchées et peléesµ{{{0(+x),27(+x) [masticatoire et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant de liqueurs}]) comestible.(1*)



Racine - aromatisant.

La fécule de la racine est un aliment de famine utilisé pour rallonger la farine de pain, après enlèvement de l'élément amer ; elle est également broyée et utilisée pour aromatiser le gin.

La racine (rhizome) pelée et séchée est utilisée comme aromatisant de liqueurs ; elle est également donnée aux enfants comme masticatoire.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : les racines et les feuilles fraîches sont hautement toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

J

Juglans regia, Noyer commun

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)tronc

Note : ****

Détails : Feuille (tisanes (mixtes)1)µ, sève (cuite (sirop)1)(1*) et fruit (mûrs : cerneaux (=graine sans coque) crus1/cuits1 et/ou aromatisants1, dont extrait (huile)1 ; ou immatures (moux) : dont brou (=écale verte)(vin)1 ou entiers (confits)1) comestibles.



Noix, semences, aromatisant, fruit, épice, huile, sève.

Graines (noyaux des noix) consommées crues, cuites ou confites ; elles sont utilisées dans les gâteaux, sauces à la crème glacée, les soupes, etc... ; la noix est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.

Le jeune fruit vert peut être picklé (mariné) dans du vinaigre et mangé ; ils peuvent également être transformés en confitures, conserves ou utilisés à la fabrication du "vin de noix", par macération dans du vin.

L'huile est extraite du fruit ; le reste peut être utilisé dans le pain.

Les arbres donnent une sève sucrée transformée en sirop ou en sucre, par ébullition.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Juniperus communis, Genévrier commun

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-40°C)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses ; fraîches (saisies1) ou séchées (farine1)), cambium (cuit1)(1*)., et fruit (frais (jus1) ou séchés (crus et/ou aromatisants1, ou cuits1))(2*) comestibles.(2*)



Fruit, herbe, épice, branche - thé.

Fruits grillés utilisés comme succédané du café ; fruits séchés utilisés comme condiment et comme aromatisants de liqueurs (par exemple dans le gin). Les baies sont séchées puis cuites avec la nourriture pour ajouter de la saveur ; elle sont utilisées pour parfumer les viandes ; elles sont également ajoutées aux conserves, confitures et boissons.

Jeunes pousses utilisées séchées comme succédané du thé, et fraîches en salade.(2*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : plante protégée en Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.
(1*)Arracher l'écorce directement sur un genévrier (notamment pour récupérer son cambium) peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ci.1

(2*)La plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ. Les baies sont comestibles en petites quantités, mais sont nocifs en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; bien que le fruit de cette plante est souvent utilisé comme médicament et comme aromatisant dans divers aliments et boissons, de grandes doses de fruits peuvent causer des dommages rénauxµ{{{5(+)µ ; consommées excessivement, elles sont irritantes pour l'estomacµ{{{(dp*)(1)µ. Le genévrier ne doit pas être utilisé en interne en quantités par les femmes enceintes. Une utilisation répétée peut entrainer la diarrhée. Eviter dans le cas de maladies rénales. Ne pas utiliser en interne pendant plus de 6 semainesµ{{{5(+)µ.

ATTENTION : risque de confusion avec le genévrier sabine (Juniperus sabina), une espèce toxique.1 : : la compossition et la concentration de l'huile essentielle des baies (jusqu'à 2%) serait à l'origine de la toxicité possible liée à l'estomac.

Note médicinale : ***

Juniperus oxycedrus, Genévrier cade

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (fruits {baies} [assaisonnement {aromatisant} : crus ou cuits]) comestible.



Fruit. Fruits consommés crus localement ; ils sont, par exemple, utilisés pour aromatiser le gin.


Précautions

ATTENTION : la sous-espèce "Juniperus oxycedrus subsp. macrocarpa (Sm.) Ball" est protégée en Midi-Pyrénées et Corseµ{{{TBµ.

L

Lablab purpureus, Dolique

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes gousses cuites [nourriture/aliment] ; graines mûres cuites {fraîches ou séchées} [nourriture/aliment] ; graines germées cuites [nourriture/aliment]), feuille (jeunes feuilles cuites [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites}) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, gousses, graines, racine, légume. Jeunes gousses, graines mûres et jeunes feuilles comestibles (consommées), cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).

Les fleurs peuvent être mangées crues, cuites à la vapeur ou ajoutées aux soupes et aux ragoûts.

Les graines séchées peuvent être cuites comme légume.

Les graines peuvent également être mises à germer puis broyées et cuites.

La grande racine riche en féculents est comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : Les graines crues/brutes sont toxiquesµ{{{5(+)µ ; elles contiennent des glucosides toxiques éliminables par cuissonµ{{{27(+x)µ ; elles devraient être bouillies et l'eau de cuisson jetée. Plusieurs types peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Lactuca sativa, Laitue

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuilles consommées crues (comme salade) ou cuites (comme légume, potherbe) ;



Feuilles, graines, légume.



Feuille (feuilles [nourriture/aliment : cruesµ0(+x) {en salade} ou cuites {dans les soupes}]) et fruit (graines germées) comestibles.(1*)



Feuilles consommées crues (en salade) ou dans les soupes (ex. : comme potherbe).



Les graines germées peuvent être utilisées dans des salades ou sandwichs.(1*)


Précautions

ATTENTION : la plante mature est légèrement toxiqueµ{{{5(+), elle accumule du lactucarium, au moment de la floraison, lequel est légèrement narcotiqueµ{{{(dp*)(0(+x))µ ; voir genre Lactuca, et fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lagenaria siceraria, Gourde

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fruit (jeunes fruits cuits [nourriture/aliment {comme légume}] ; graines [nourriture/aliment et/ou masticatoire] ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}]) et feuille (jeunes pousses et feuilles) comestibles.



Graines, feuilles, fruit, légume. Jeunes fruits consommés localement cuits comme légume ; la peau et les graines sont supprimées ; ils peuvent également être cuits à la vapeur, frits ou marinés.

Les jeunes pousses et feuilles sont comestibles ; elles sont souvent préparées avec du lait ou du lait de noix de coco pour améliorer la saveur ; elles sont également mélangées avec d'autres feuilles comestibles (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)).

Les graines sont parfois consommées, utilisées comme masticatoire ou à la base d'une huile alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lamium maculatum, Lamier tacheté

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Pousses, nectar.

Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes pousses sont cuites comme légume (potherbe).

Les fleurs sont aspirées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Laurus nobilis, Laurier noble

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C à -18/-20°C (premiers dégâts/dommages dès -11/-12°C)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaissonnement {aromatisant, condiment, épice} et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile [assaissonnement {arôme}]) et fruit (fruits séchés [assaissonnement {aromatisant, condiment, épice}]) comestible.(1*)



Feuilles, herbe, épice, huile.

Feuilles et fruits utilisés localement comme condiment. Les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées comme aromatisant dans les soupes, les ragoûts et les sauces ; elles sont également utilisées dans les farces et les gravies (sauces au jus de viande) ; les feuilles sont parfois retirées avant que le plat ne soit servi, et elles ne sont généralement pas consommées, probablement à cause de leur texture qui n'est pas agréable.

Les fruits secs et l'huile de feuille sont également utilisés comme aromatisant.

Les feuilles séchées sont brassées dans une tisane.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les baiesµ{{{0(+x)µ, plus précisément les grainesµ{{{(dp*)(Aroma-Zone)µ, sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Les feuilles, en particulier fraîches, seraient toxiques à fortes dosesµ{{{(rp*)µ. Ne pas confondre avec les autres lauriers lauriers dont le Laurier rose (Nerium oleander) qui est très toxique et dangereuxµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Lavandula angustifolia, Lavande vraie

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15 à -20°C (premiers dégâts dès -5°C)

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Les fleurs et les feuilles, fraîches ou séchées, sont utilisées pour aromatiser les gelées, crème glacée et fromages ; les feuilles, pétales et pointes fleuries sont ajoutées aux salades, sauces, soupes, ragoûts, confitures et gelées ; les fleurs servent également à réaliser des tisanes/infusion.



Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs {pétales et pointes fleuries} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant, herbe, épice}, garniture et base boissons/breuvages) {tisanes}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Feuilles utilisées comme condiment. Fleurs comme aromatisant, herbe, épice. Les fleurs et les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour aromatiser les gelées, crème glacée et fromages ; les feuilles, pétales et pointes fleuries sont ajoutées aux salades, sauces, soupes, ragoûts, confitures et gelées.

Les fleurs peuvent être confites et utilisées comme garniture dans les boissons gazeuses ; les fleurs fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles donnent une huile essentielle utilisée comme arôme dans l'industrie alimentaire.


Précautions

ATTENTION : l'huile volatile peut rarement entraîner une sensibilisationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lens culinaris, Lentille

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (graines {crues ou cuites} [nourriture/aliment {légume ; pseudo-céréale secondaire : farineµ0(+x)}] ; jeunes germes {crus ou cuits} [nourriture/aliment {en salade et comme légume}] ; et jeunes gousses cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Graines, cosses/gousses, légume. Graines consommées cuites (bouillies) crues, ou germées (jeunes germes consommés en salade).

Les jeunes gousses peuvent être cuites et mangées.

Les graines broyées peuvent être utilisées avec des céréales.

Les graines sont souvent consommées dans les soupes et les ragoûts ; en Inde, elles sont servies sous forme de Dahl (ou Dal, plat indien à base de légumineuses) .

La farine de lentille peut être mélangée avec de la farine de céréales dans la préparation du pain.

Les graines germées sont consommées en salades, plats de légumes et soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lentinula edodes, Lentin du chêne

img



Parties comestibles : champignon, épice, champignon, légume (traduction automatique) | Original :

Détails : (traduction automatique).
Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium sativum, Cresson alénois

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C/-18°C ?

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : On consomme principalement les graines germées, les jeunes feuilles et pousses tendres, crues, en salades, mais on peut également les faire cuire (ainsi que les plus anciennes) comme légume (potherbe) ; les gousses (fraîches ou séchées), les graines et les racines peuvent être utilisées comme assaisonnement piquant (condiment/épice) ; les graines donnent une huile alimentaire.



Feuilles, herbe, épice, légume, graines - huile.



Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées [nourriture/aliment {comme légume ; en salades}]) ; fruit (gousses {fraîches ou séchées} [assaisonnement piquant] ; graines [ [assaisonnement {comme condiment}] ; extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}] ; et graines germées [nourriture/aliment]) et racine (racines [assaisonnement {aromatisant ou épice}]) comestibles.



-les feuilles et jeunes pousses sont utilisées (consommées) en salades ; elles sont coupées quand elles sont jeunes ; les feuilles tendres sont cuites comme légume (ex. : potherbe, brède) ; elles sont utilisées dans les currys ;

-les gousses fraîches ou séchées peuvent être utilisées comme un assaisonnement piquant.

Graines utilisées comme condiment ;

-les graines donnent aussi une huile comestible ; les graines peuvent être germées et mangées ;

-les racines sont parfois utilisées comme assaisonnement ou épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Levisticum officinale, Livèche

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne ({{{ -15°C)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Fruit (graines [assaisonnement {condiment, aromatisant}] ; extrait graines : huile [assaisonnement {aromatisant}]) et feuille (tiges [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {produits confits}] ; jeunes feuilles {crues ou cuites ; fraîches ou séchées} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {substitut de céleriµ{{{(dp*)(0(+x)) en salades, soupes et ragoûts} ; feuilles blanchies [nourriture/aliment {comme légume}]), racine (racines cuites [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(27(+x)) {comme légume : substitut de céleri rave}]) et fleur (fleurs) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, graines, tige, herbe, épice, légume.

Les graines et l'huile de graines sont utilisées pour les agents aromatisants dans les confiseries et liqueurs ; graines utilisées comme condiment.

Les tiges sont utilisées pour des produits confits.

Les jeunes feuilles sont ajoutées aux salades, soupes, et ragoûts en raison de leur saveur piquante, semblable au céleri ; elles peuvent être séchées et stockées ; feuilles blanchies consommées comme légume (ex. : comme potherbe ? (qp*)).

Racines épluchées et consommées cuites comme légume (comme le céleri rave).

Les fleurs sont mangées.

Tout comme le céleri, la livèche est également un bon substitut du sel.



Usage culinaire : sa saveur poivrée et son goût prononcé de céleri sont utilisés en cuisine pour parfumer et relever les plats (poisson cuit à la vapeur, fricassée de volaille, agneau, et surtout pains de viande et bouillons). Quelques feuilles suffisent à y apporter beaucoup de goût et d'originalité. Les graines servent aux marinades, pains et gâteaux. Les tiges peuvent servir en pâtisserie (fruits confits...). La racine séchée et moulue peut être utilisée comme substitut au poivre. On peut également fabriquer de l'huile de livèche à partir d'huile d'arachide.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la livèche est dite contenir le prétendu psychotrope "myristicine". L'huile volatile est un irritante. Contre-indiqué lors d'inflammation des reins ou du conduit urinaire. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : propriétés médicinales : vertus dépurative, digestive, carminative et aphrodisiaqueµ{{{(dp*)µ.

Lilium candidum, Lys blanc

img



legume-fleurlegume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Racine (bulbes) et fleur (fleurs) comestibles.



Racine, bulbe, fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium lancifolium, Lis élégant

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

legume-fleurlegume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Racine (bulbes cuits {bouillis ou confits} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule) et fleur (fleurs {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.(1*)



Bulbe, fleurs, légume. Bulbes consommés localement cuits, picklés ou utilisés comme source de fécule.

Selon A. Paillieux et D. Bois (Le Potager d'un curieux) : "Les bulbes comestibles du Lis tigré sont mangés par les Japonais, cuits, bouillis et confits. C'est un manger détestable / des plus médiocres, extrêmement amer ; il est cependant assez abondant sur les marchés du Japon, du moins à Yedo et à Yokohama ; sa culture, comme plante alimentaire ne pourrait être conseillée qu'à titre de curiosité". Selon Plants For A Future : "Un peu amer ; bien cuits, ils sont assez agréable et très estimés comme légume et ressemblent un peu au panais, de goût". Fleurs - crues ou cuites. Les fleurs fraîches ou séchées sont consommées en soupes, salades, omelettes et plats de riz.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le pollen est dit être toxique, engendrant vomissements, somnolence et purgeµ{{{5(+)µ.

Linaria alpina, Muflier des Alpes

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

ATTENTION : plante protégée en Bourgogneµ{{{TBµ.

Linaria maroccana, Linaire du Maroc

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Linaria stricta,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Linaria supina, Linaire couchée

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

ATTENTION : plante protégée en Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.

Linaria vulgaris, Linaire

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles cuites) comestible.(1*)



Feuilles, prudence, nectar. Jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : un rapport suggère que la plante peut être légèrement toxiqueµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Litchi chinensis, Litchi

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2,5/-3°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {pulpe/arille} {frais ou séchés} [nourriture/aliment : crus {bruts ou transformés} ou cuits ; et base boissons/breuvagesµµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {vin, jus}]) comestible



Fruit, arille. Fruits consommés frais (la pulpe charnue autour des graines est mangée) ou en préparation (en conserves ou séchés) ; ils sont marinés, mis en conserves, utilisés dans les confitures, sauces, salades de fruits, glaces et transformés en vin.

Des feuilles de thé séchées sont trempées dans du jus de litchi, puis séchées à nouveau pour donner une saveur de litchi.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lithospermum officinale, Grémil officinal

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes : ersatz du thé}]) comestible.



Feuilles - thé. Feuilles utilisées comme substitut du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lotus tetragonolobus, Pois asperge

img



legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (jeunes gousses [nourriture/aliment] ; et graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut de café}]) comestible.



Gousses, graines, légume.

Les gousses sont consommées lorsqu'elles sont petites (2,5 cm) ; elles ont une saveur d'asperge ; elles peuvent être sautées, ou ajoutées aux soupes et aux ragoûts.

Les graines sont consommées comme des petits pois.

Les graines rôties sont utilisées dans la préparation d'une boisson de type café.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Provence-Alpes-Côte d'Azurµ{{{TBµ.

M

Macadamia integrifolia, Noyer du queensland

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-4,5°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (graines {noyaux/noix} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) : crues ou cuites {grillées}] ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : huile alimentaireµ{{{(dp*)(0(+x)) {en salade}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : graines, noyau, noix.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les noix sont consommés crues bien que certains types sont grillés ; elles peuvent être enrobées de chocolat ou de caroube et utilisées dans les pâtisseries, bonbons, crèmes glacées, des gâteaux et tartes.

-l'huile peut être utilisée avec des salades et plats sautés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Magnolia officinalis, Magnolia officinal

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C (premiers dégâts/dommages dès -17°C)

legume-fleur

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant tisanes}]) comestible.



Les fleurs servent en Chine pour aromatiser le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : L'écorce de magnolia, aux vertus aromatiques, renferme une huile essentielle utilisée pour calmer les rhumatismes ; la poudre d'écorce est considérée comme un fortifiant et un fébrifugeµ{{{87µ.

Magnolia virginiana, Laurier doux

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les feuilles sont utilisées pour donner du goût aux rôtis et sauces ; les feuilles sont également utilisées pour préparer une tisane ; les feuilles peuvent être utilisées de la même manière que celles du laurier-sauce ; de cette façon, il est conseillé de pas utiliser de feuille(s) entière(s), mais plutôt de la (les) couper en petits morceaux car elles sont très grandes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Malus pumila, Pommier nain

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {crus ou cuits ; frais, séchés, appertisés ou fermentés} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {cidre}]) comestible.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : fruits - crus ou cuits, dans des tartes, gâteaux, etc.. ; ou fermentés en cidre ; le goût peut être doux et agréable.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent la toxine cyanure d'hydrogène dans leurs graines et éventuellement aussi dans les feuilles, mais pas dans leurs fruits ; le cyanure d'hydrogène est la substance qui donne aux amandes leur goût caractéristique, mais il ne devrait être consommé qu'en très petites quantités ; les graines de pommes ne contiennent habituellement pas de très grandes quantités de cyanure d'hydrogène, mais, même ainsi, elles ne doivent pas être consommées en très grandes quantités ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Malva alcea, Mauve alcée

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles fraîches {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade : subsititut de laitue ; bouillies comme légume}] ; et tiges cuites {bouillies} [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines crues [nourriture/aliment] ; et extrait graines : huile) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, graines - huile, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles - crues ou cuites ; un goût doux et agréable ; les feuilles sont mucilagineuses et assez insapide, c'est un très bon substitut vivace pour la laitue dans une salade, produisant des feuilles fraîches du printemps jusqu'au milieu de l'été, ou à l'automne à partir de plantes auto-ensemencées ; feuilles et tiges consommables bouillies

-fleurs - crues ; une addition/garniture très décorative dans les salades, elles ont une saveur douce et une texture semblable aux feuilles ;

-graines - crues ; meilleure utilisée avant qu'elle ne soit complètement mature, la graine a un goût agréable de noisette, mais elle est plutôt petite et délicate à récolter.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : bien que nous ayons vu aucun rapport de toxicité pour cette espèce, lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), les feuilles de certaines espèces ont tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5.

Malva moschata, Mauve musquée

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses fraîches {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade : subsititut de laitue ; bouillies comme légume}] ; et tiges cuites)µ {bouillies} [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines crues [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, tiges, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles - crues ou cuites ; un goût doux et agréable ; les feuilles sont mucilagineuses et assez insapide, on les utilise en grandes quantités dans les salades d'été ; elles font un très bon substitut vivace pour la laitue dans une salade, produisant des feuilles fraîches du printemps jusqu'au milieu de l'été, ou jusqu'à l'automne lorsque la plante est semée au printemps ; les jeunes pousses sont cuites comme légume (ex. : potherbe).

-fleurs - crues ; une addition/garniture très décorative dans les salades, elles ont un goût très doux ;

-graines - crues ; meilleure utilisée avant qu'elle ne soit complètement mature, la graine a un goût de noisette agréable, mais elle est plutôt petite et délicate à récolter.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Malva sylvestris, Mauve sylvestre

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Feuille (tendres) et fleur1 (dont bourgeons), fruit (jeunes (tendres et verts))1 et racine1 comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleurs, gousses, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

- feuilles consommées crues ou cuites (comme potherbe) ; mucilagineuse avec une saveur douce et plaisante, elles sont agréables dans les soupes où elles agissent comme un épaississant (cela donne au soupe une texture onctueuse) ; les jeunes feuilles font aussi un substitut très acceptable pour la laitue en salade ; feuilles utilisées comme substitut de thé, en Australie ;

-graines immatures - crues ; consommées localement ; utilisées comme collation, les graines ont une saveur agréable de noisette, mais elles sont trop fastidieuses/délicates à récolter pour la plupart des gens qui veulent en obtenir en quantité ;

-fleurs - crues ; ajoutées aux salades ou utilisées comme garniture ; un goût agréable, avec une texture semblable aux feuilles, elles font une garniture agréable et jolie dans le saladier ; elles sont également utilisées pour le thé.

La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Mangifera indica, Manguier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0°C et jusqu'à -2,5 à -3,5°C d'après plantogram (et probablement selon les variétés)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Fruit (fruits mûrs {crus ou cuits} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages et/ou assaisonnement] ; fruits immatures [nourriture/aliment et/ou assaisonnement] ; et graines {noyaux} cuites {bouillies ou rôties/grillées} [nourriture/aliment de famine {pseudo-céréale secondaire : farine}]) et feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, noix, feuilles, légumes.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fruits mûrs sont consommés crus ou en préparations très diverses ;

-fruits immatures picklés ; l'Amchur, fait à partir du fruit vert séché, est utilisé dans les currys, les marinades et chutneys {noyaux} comestibles cuites (bouillies ou rôties/grillées) et/ou trempées (dans de l'eau ? (qp*)) pour enlever l'amertume ; elles sont transformées en farine par broyage en poudre et utilisées en Inde comme aliment de famine

-les jeunes feuilles peuvent être consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la sève de l'arbre ou des fruits peut provoquer des problèmes cutanés chez certaines personnesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Ces feuilles ont des teneurs non négligeables en antioxydants, en flavonoïdes, en phénols, en vitamines C, B et A et oligoéléments. Elles ont de puissantes propriétés utiles comme le taraxérol-3 bêta pour garder les organes en bonne santé. Jean-Louis Pousset, un chercheur qui a écrit sur les plantes médicinales en Afrique, avait entre autres publié dans ses mémoires les actions antidiarrhéiques de l?extrait de feuilles du manguier. Ces feuilles regorgent donc de propriétés curatives pour aider à soulager les sujets de troubles divers. Udoamaka F. et al. (2013) ont quant à eux placé sous les projecteurs de multiples communautés scientifiques leurs propriétés analgésiques, anti-inflammatoires, antimicrobiennes, anti-helminthiques et relaxantes (contre l?insomnie).

Les feuilles du manguier sont de véritables détoxifiants naturels. Il est recommandé de boire des infusions de feuilles du manguier séchées 1e à 2 fois par jour pour soulager certains maux. La tisane de feuilles du manguier aide à se protéger des radicaux libres ou des toxines qui peuvent contribuer à la propagation des pathologies. En buvant des infusions de tisane de mangue il est possible de mieux contrôler sa gestion du sucre la glycémie grâce au taraxérol-3 bêta. L?infusion de tisanes de mangue peut aider à réduire les crises d?hypertension et renforcer les vaisseaux sanguins s?ils étaient affaiblis.

La tisane contribue à la réduction de l?anxiété également ou la nervosité. Les feuilles du mangifera indica sont exploitées aussi en cosmétique pour réduire l?apparence des varices et contre la gale. Par ailleurs, pour maintenir un poids idéal ou pour en perdre, les tradithérapeutes recommandent la tisane des feuilles du manguier en supplément bien sûr à un bon régime alimentaire et le sport. Toutefois, ce n?est pas tout ! Les feuilles du manguier sont utilisées aussi au Ghana, en Ouganda, en Côte d?Ivoire, au Burkina Faso comme au Nigéria pour aider au traitement du paludisme (John R.S. Tabuti, 2007 ; J. Kayode et al., 2008 ; A. Asase et G. Oppong-Mensah, 2009). Rappelons que le paludisme ou d?autres pathologies sont à l?origine de 60% environ de fausses couches au premier trimestre des grossesses. On compte aussi parmi leurs bienfaits, des solutions contre l?anémie et certaines MSTµ{{{La nouvelle tribune.


Manihot esculenta, Manioc

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Racine (racines {rhizomes} cuits {rôtis, bouillis...} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait rhizomes : fécule [nourriture/aliment {fausse céréale secondaire : farine} et base boissons/breuvages alcoolisées]) et feuille (jeunes feuilles {fraîches ou séchées} cuites [nourriture/aliment]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles, légumes.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-racines consommées comme légume mais surtout source d'amidon ; les tubercules sont consommés après cuisson complète ; ils sont bouillis, rôtis ou transformés en farine ; l'amidon est utilisé dans les puddings, les soupes et quenelles ; une boisson alcoolisée est obtenue à partir de la fermentation des racines ;

-les jeunes feuilles sont comestibles après cuisson ; elles sont aussi parfois séchées et stockées ; feuilles cuites comme potherbe, brède ;

-les graines sont également consommées.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les sortes de manioc amers contiennent un poisonµ{{{0(+x)µ ; les rhizomes crus sont toxiques par la présence d'acide cyanhydriqueµ{{{27(+x)µ ; cette toxine est détruite par cuisson/chauffageµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x))µ ; ce type de manioc doit être cuit, séché au soleil, trempé et cuit à nouveauµ{{{0(+x)µ.

Manilkara zapota, Sapotillier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C, selon DG (et même jusqu'à -3/-3,5°C pendant quelques heures, selon CRFG ; -1/-1,5°C po

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)tronc

Détails : Fruit (fruits bien mûrs {blets {crus ou cuits ; frais, séchés ou appertisés} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x) et base boissons/breuvages] ; fruits verts cuits {confits}), tronc (extrait écorce : latex blanc {chiclé} [chewing-gum]) et feuille (très jeunes pousses et feuilles [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fruit, sève, latex, feuilles, gomme.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fruits bien mûrs (à l'état blet) consommés crus (frais) ; ils peuvent être utilisés pour les boissons, confitures ou gelées ; ils peuvent être séchés, appertisés ou utilisés dans les crèmes pâtissières, sorbets, glaces, tartes et muffins ;

-les fruits vert peuvent être picklés ; le jus peut être bouilli dans du sirop ou transformé en sirop ou vin ;

-l'écorce contient une substance collante (chiclé) utilisée pour le chewing-gum ;

-les très jeunes feuilles sont consommées ; les très jeunes pousses et les feuilles peuvent être mangées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les graines sont crochues et peuvent s'accrocher à la gorge et devrait donc être enlevéesµ{{{0(+x)µ ; les plus vieilles feuilles contiennent un poison alcaloïdeµ{{{0(+x)µ.

Matricaria chamomilla, Camomille sauvage

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Fleur (dont boutons, fraîches ou séchées) et feuille comestibles (aromatisantes1 et/ou décoratives1 (dont boissons, desserts et plats)1).(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs - thé, aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles et fleurs utilisées, localement, comme aromate et pour le thé ; les jeunes fleurs sont séchées et transformées en tisane ;

-une huile essentielle est extraite et utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons etc....(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : des réactions allergiques (épaississement de la langue, serrement de la gorge, gonflement des lèvres, de la gorge et des yeux, démangeaisons sur le corps) ont été rapportées avec la camomille allemande, mais elles sont rares ; les patients atteints de graves réactions allergiques au séneçon de Jacob (Jacobaea vulgaris) doivent être informés de la possible sensibilité croisée à la camomille et d'autres membres de la famille des Astéracées / Composées (par exemple, l'échinacée, la grande camomille, le chardon-Marie)µ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : *****

Melilotus albus, Mélilot blanc

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {cuites : bouillies} et/ou assaisonnement {aromatisant fromages}] et jeunes feuilles [nourriture/aliment crues {en salades} ou cuites {bouillies}]) et fruit (graines [assaisonnement {aromatisant fromages et soupes ; condiment}]), fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant à la vanille}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, graines, gousses.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les graines aromatisent le gruyère ;

-jeunes feuilles comestibles ; avant la floraison, elles peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes (comme potherbe) ;

-les fleurs sont utilisées comme comme aromatisant à la vanille.

-les graines, semblables aux pois, peuvent être utilisées pour assaisonner les soupes (comme condiment).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : ne pas utiliser de plantes séchéesµ{{{0(+x)µ ou partiellement/modérément séchées (1 ou 2 jours) et avec parcimonieµ{{{(dp*)µ ; les feuilles séchées et, plus encore, moisies, peuvent être toxiques bien que les feuilles fraîches sont tout à fait saines/sûres (sans danger) ; ceci est dû à la présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille)µ{{{(dp*)(5(+))µ ; voir lien "pfaf" ("5"), genre et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Melilotus altissimus, Mélilot élevé

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant fromages}]), feuille (jeunes pousses et feuilles cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) et fruit (graines [assaisonnement {aromatisant fromages}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fleurs et graines utilisées en Suisse pour aromatiser certains fromages : gruyère,"green cheese" (fromage frais)

-les jeunes pousses peuvent être cuites et consommées comme légume, à la manière des épinards).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles séchées et, plus encore, moisies, peuvent être toxiques bien que les feuilles fraîches sont tout à fait saines/sûres (sans danger) ; ceci est probablement dû à la présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ ; voir lien "pfaf" ("5"), genre et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Melilotus officinalis, Mélilot officinal

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses sèchées un ou deux jours ; cuites1(2*), confites (marinades)1)µ, fleur1 (tiges fleuries ; fraîches (cuites1) ou séchées), graines (jeunes et/ou tendres) et racine (séchées) partiellement/modérément comestibles (utilisées comme aromate)(1*).



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racines, gousses/cosses, graines, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les graines aromatisent le Gruyère ;

-les jeunes feuilles, avant la floraison, peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes ; elles sont utilisées comme assaisonnement avec du lapin cuit au four (ou comme potherbe ? (qp*)) ;

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les marinades ;

-les graines ont été ajoutées aux soupes et ragoûts comme assaisonnement.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante sont plus ou moins toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut causer/provoquer/entrainer, des maux de tête, nausées, vertiges, états de somnolence et même, à fortes doses et/ou ingestion/consommation régulière, des dégâts irréversibles au foie et de graves hémorragies (en empêchant le sang de coaguler) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5,+x),1,+x)).
(2*)les retirer après cuissonµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Melissa officinalis, Mélisse officinale

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -24°C

legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : En cuisine, les feuilles donnent une saveur fraîche aux viandes, poissons, salades de fruits et de légumes, soupes, sauces, cakes et tisanes/infusions. Choisir les plus jeunes et celles qui n’ont pas fleuri. Ciselées dans les salades, elles apportent une agréable note citronnée.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles parfumées au citron utilisées crues ou cuites pour les boissons ou pour aromatiser les aliments (comme aromatisant de salades, comme condiment et comme aromatisant de liqueurs) ; elles sont ajoutées aux plats de viandes et de légumes, et dans les soupes et les sauces ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.



Feuille (feuilles {crues ou cuites} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme herbe/aromate, épice, condiment et aromatisant de liqueurs}]) comestible.



Elle est utilisée en Espagne pour aromatiser le lait. Elle entre dans la composition de certaines liqueurs, comme la Bénédictine, et la recette des cornichons du Spreewald, spécialité du Brandebourg qui fait l'objet d'une indication géographique protégée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La mélisse s’est faite un nom dans le domaine médicinal depuis déjà bien longtemps (Antiquité). Comme remède naturel, en infusion, les feuilles de la mélisse aide à combattre le nervosisme, les angoisses, le stress psychique, les coliques, l’herpès, l’hypertension ou encore l’hypothyroïdie, en cas d’agitation ou de troubles gastro-intestinaux, par exemple.

Mentha aquatica, Menthe aquatique

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate (pour aromatiser les aliments) ; elles donnent une saveur de menthe poivrée ; elles sont utilisées avec des plats de petits pois, de pommes de terre, des oeufs et du fromage et de la viande ; elles sont utilisées pour faire un thé ; elles sont également ajoutées au lait pour l'aromatisation.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Mentha arvensis, Menthe sauvage

img



legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant, épice} et/ou base boissons/breuvages {tisanes : infusion feuilles fraîches ou séchées}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées (consommées) comme condiment aromatisant et en infusion ; elles peuvent être utilisés pour aromatiser la farine de maïs ou dans les plats de poisson ; les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour faire du thé ; elles peuvent donner une huile essentielle utilisée pour aromatiser les bonbons et boissons.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha longifolia, Menthe à longues feuilles

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate, condiment} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles sont consommées en chutneys ; elles sont également utilisées pour des assaisonnements ; les feuilles et les fleurs donnent une huile utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles sont confites ou utilisées comme un thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha pulegium, Menthe pouliot

img



legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {comme condiment, épice} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrémités très tendre {avec parcimonie} [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, feuilles - thé, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment ; les extrémités très tendres peuvent être ajoutées en petites quantités aux salades et cuites avec des légumes ; elles sont utilisées pour parfumer les viandes, sauces, ragoûts, et pour les farces ; les feuilles séchées sont utilisées pour aromatiser pruneaux, abricots et fruits mélangés ; les feuilles fraîches et séchées sont utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette espèce contient de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est ingérée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; il est donc recommandé aux femmes enceintes de consommée cette plante avec parcimonie et d'éviter les extraitsµ{{{(dp*)(0(5(+),+x))µ.

Plante protégée en Lorraineµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Mentha requienii, Menthe corse

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles ont été utilisées pour aromatiser les liqueurs comme la crème de menthe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines huiles dans les feuilles sont toxiquesµ{{{0(+x)µ ; au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha spicata, Menthe verte

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (dont tiges tendres ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (crues/cuites, dont infusions)1) et fleur1 (décoratives1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, légume, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment (pour aromatiser les aliments) ; elles sont utilisées dans les salades, sauces (ex. : gigot ou rôti de b?uf, en Grande-Bretagne), soupes, boissons aux fruits, plats de légumes et/ou à base de viande, plats asiatiques, desserts et vinaigrettes ; elles sont également picklées ; l'huile essentielle est utilisée pour l'assaisonnement (dans la fabrication de boissons alcoolisées ou sans alcools, de confiseries, glaces et pour aromatiser les chewing-gums ou les dentifrices) ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé et/ou les tisanes ou des boissons, comme le cocktail mojito de Cuba, composé de rhum, de citron vert et de menthe fraîche.



La feuille de menthe verte a une place de choix dans la culture du Maghreb. En effet, le fameux thé à la menthe est concocté en laissant infuser du thé vert avec environ 100 feuilles de menthe fraîche par litre et beaucoup de sucre. Le cultivar Mentha spicata 'Nana', est généralement utilisé ; il se caractérise par un arôme piquant mais doux. Cette appellation se retrouve dans le nom en arabe standard moderne du thé à la menthe « ch?ï bil n'an? » (??? ????????).




Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : En herboristerie, les menthes sont toniques, stimulantes et antispasmodiques. La menthe verte est traditionnellement utilisée pour ses propriétés aromatiques (toniques, fortifiantes), digestives (combat les lourdeurs, les ballonnements, les gaz) et antispasmodiques (nervosité, palpitations, crampes).

En infusion à 10?20 g pour 1 litre d'eau bouillante, la menthe exerce une action sensible sur le système nerveuxµ{{{wikiµ.


Mentha suaveolens, Menthe suave

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles [assaisonnement {comme aromate} et base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les jeunes feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont brassées dans le/un thé ; la jeune plante a une saveur rappelant l'ananas.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x piperita, Menthe poivrée

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}] ; feuilles séchées [base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestible.) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.



En Grande-Bretagne, la menthe poivrée est utilisée dans la confection de quelques plats. La mint sauce s'obtient en hachant finement la menthe poivrée dans du vinaigre et du sucre. Mais quelques cuisiniers considèrent pourtant qu'elle donne une saveur trop forte aux plats et lui préfèrent la menthe verte (Mentha spicata).

L'huile essentielle de menthe poivrée est utilisée dans l'industrie alimentaire pour parfumer bonbons (polkagris), dentifrices, chewing-gums, confiseries et boissons alcoolisées. En Angleterre, elle est associée au chocolat dans les célèbres After eight. En Catalogne, on l'ajoute parfois aux soupes, aux salades et aux légumes. Ainsi quelques gouttes d'huile essentielle peuvent être rajoutées à un velouté de petits pois. Dans l'arrière-pays niçois, on l'emploie sous le nom de « basilic sauvage » dans les sauces avec l'huile d'olive et de l'ail.

La menthe poivrée est utilisée aussi dans la fabrication du schnaps en Alsace par macération (le peppermint schnapps). Elle sert aussi à préparer des cocktails.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cette espèce, lorsqu'elle est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) ou en grandes quantités, peut provoquer des avortements donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(5)µ.

L'huile essentielle de menthe et le menthol peuvent provoquer des troubles graves chez le jeune enfant lorsqu'ils sont appliqués sur les narines et le visage (risque de détresse respiratoire, de coma). La monographie élaborée par l'Agence européenne du médicament (EMEA) précise que son usage n'est recommandé ni avant huit ans, ni chez la femme enceinte ou allaitante. Son utilisation par voie cutanée est réservée à l'adulte ;

L'obstruction des voies biliaire et l'inflammation de la vésicule biliaire constituent des contre-indications ;
Le contact avec les muqueuses et les yeux peut provoquer des irritations ;
De rares cas d'allergie ont été signalés à la suite d'application cutanée. Ne pas utiliser dans le bain ou sur l'ensemble du corps ;
Certains auteurs préconisent de ne pas l'utiliser chez des sujets épileptiquesµ{{{wikiµ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Comme à toutes les menthes, la tradition attribue à la menthe poivrée des propriétés aromatiques (toniques, stomachiques) et des propriétés digestives (combattre les lourdeurs, les ballonnements, les gaz).

Les feuilles de la plante fraîches ou sèches sont utilisées en infusion (de 6 à 9 g/jour). L'huile essentielle extraite de la plante par hydrodistillation est utilisée en usage interne (0,6 à 1,8 ml/jour).

Au début du XIXe siècle, « elle est regardée comme apéritive, désobstruante, diurétique... On l'emploie aussi comme stomachique, résolutive, emménagogue, et surtout comme antispasmodique ».

La plante est utilisée en France, par voie orale (en infusion), dans :

le traitement symptomatique de troubles digestifs (ballonnement, lenteur à la digestion, etc.), y compris ceux qui sont attribués à une origine hépatique ;
le traitement adjuvant des douleurs liées aux troubles fonctionnels digestifs ;
pour faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive.

En usage local, les médicaments à base de menthe sont utilisés (de fait ce sont généralement des produits à base d'huile essentielle) :

en cas de prurit, comme adoucissant et comme protecteur (ex. : crevasses, piqûres d'insectes) ;
en cas de nez bouché, de rhume ;
pour l'hygiène buccale, en bain de bouche
comme antalgique dans les affections buccales ou pharyngées (collutoire, pastilles).
comme analgésique pour lutter contre les maux de tête

La Commission Européenne précise qu'en Allemagne la menthe poivrée est utilisée en cas de spasmes de la région gastro-intestinale, de la vésicule et des voies biliaires. Autres utilisations possibles par voie externe de l'huile essentielle : soulager les maux de tête (EMEA), migraines et sinusites, les démangeaisons cutanées, les algies rhumatismales et musculaires (usage reconnu en Allemagne) (se renseigner auprès d'un aromathérapeute, médecin ou pharmacien par précaution car c'est une substance très active)µ{{{wikiµ.


Mentha x rotundifolia, Menthe à feuilles rondes

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

legume-feuille (laitue)

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant}]) comestible.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x villosa, Menthe velue

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28,5/-29°C

legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante utilisée localement comme condiment ; feuilles utilisées pour aromatiser.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mesembryanthemum crystallinum, Ficoïde glaciale

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont cuites et consommées (comme potherbe) ;

-les graines sont comestibles.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Corseµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Mespilus germanica, Néflier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruit (blets ; crus1 ou cuits1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : la chair du fruit est consommée une fois qu'il est très mûr ; normalement, il est consommé après une gelée ; le fruit récemment mûri peut être transformé en gelée ; ils sont utilisés pour faire du jus à boire ; les fruits mûrs peuvent être cuits ou transformés en confitures et gelées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Momordica balsamina, Pomme de merveille

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, feuilles, graines, racines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes fruits sont cuits comme légume ; ils sont bouillis ou frits ; ils sont aussi consommés crus ; ils sont utilisés dans les ragoûts et pickles (marinades) ; ils sont utilisés comme aromatisants ;

-les jeunes feuilles et les vrilles sont utilisées comme potherbe ;

-les graines sont consommées après trempage dans de l'eau salée et cuisson.



Fruits consommés en Chine après élimination des eaux de cuisson. « Les fruits sont, à la rigueur, comestibles comme les Concombres » (Dic. sc. nat., t. V, p. 387.). A. Pailleux et D. Bois n'avaient pas de renseignements sur l'usage de la Pomme de merveille considérée comme plante potagère ; mais selon eux, elle pourrait sans doute être employée aux mêmes usages que les autres Margoses.


Précautions

cf. consommation
Momordica charantia, Margose à piquants

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes fruits amers sont cuits et mangés ; ils sont cuits, farcis, frits ou picklés (marinés dans du vinaigre) ; ils sont utilisés dans les soupes, les ragoûts et les plats sautés ;

-la masse de la graine du fruit mûr est utilisée comme arôme alimentaire ;

-les feuilles sont cuites et consommées comme arômatisant ; les pousses et les feuilles tendres sont parfois consommées.



Nous devons à l'obligeance de M. Édouard Wilmann, membre de la Société des Botanistes français, des renseignements précis sur l'usage qu'on en fait à la Réunion :

« Ce fruit, qui atteint une longueur moyenne de 0,07m à 0,10m, se cueille et s'emploie toujours avant maturité. Mûr, il ne vaut rien au point de vue culinaire. Quelques-uns l'aiment tout tendre, d'autres le préfèrent lorsqu 'il a déjà quelque consistance ; il est, en tout cas, excellent jusqu'à la maturité.»

« Pour la table, on le prépare :

En achards : Il suffit de retirer les graines et de mettre le fruit, fendu en deux sur la longueur, dans la sauce préparée à cet effet : vinaigre, huile d'Olive, Gingembre, Ail, Piment, sel, etc.

On y ajoute ordinairement : Concombre, Choux, Carottes, Mangues, etc. ;

En rougaille : On coupe par rouelles, toujours après avoir éliminé les graines, et l'on assaisonne avec jus de Citron, Piment, Gingembre, etc.;

En cari : On fait cuire le fruit, partagé en deux, avec du lard frais ou salé, du poisson frais ou salé; avec ou sans la poudre de cari, mais avec les condiments ordinaires de la cuisine créole. »

Dans l'Inde, on mange le fruit coupé par tranches, et frit; mais il est nécessaire de le faire cuire préalablement dans l'eau pour lui enlever toute son amertume. Nous devons dire que nous avons tenté sans succès d'introduire dans nos Pickles les fruits de la petite Margose à piquants. Leur extrême amerlume les rend impropres à cet usage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Momordica cochinchinensis, Muricie

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume, fruit, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes pousses feuillues sont consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont souvent blanchies puis servies avec une sauce chili ou ajoutées aux soupes ;

-le jeune fruit est cuit et mangé comme un légume ; ils sont cuits, sautés ou utilisé dans les currys.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Morus nigra, Murier noir

img



legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les fruits sont consommés ; ils peuvent être consommés crus ou mis en conserves ; ils peuvent être utilisés pour les confitures, gelées et boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Myristica fragrans, Muscadier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10

legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, arille, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-la graine est utilisée pour l'épice appelée noix de muscade ; elle est utilisée pour aromatiser les crèmes, sauces, gâteaux et tartes ;

-la couche rouge (arille) autour de la graine produit l'épice appelée macis ; elle est utilisée dans les soupes, sauces, currys, salades de fruits, gâteaux, pickles et produits de boulangerie ;

-l'enveloppe extérieure du fruit est tranchée, cuite et cristallisée pour faire un bonbon ; elle est également utilisée pour les pickles (marinades).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : l'huile de la graine contient une drogue toxique appelé myristicineµ{{{0(+x)µ.

Myrrhis odorata, Cerfeuil musqué

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (aromatisantes [cuites, tisanes]), fleur (aromatisantes [fruit] et/ou décoratives), fruit (graines immatures : crues et/ou aromatisantes) et racine (jeunes et/ou tendres et épicées : cuites et/ou aromatisantes [liqueurs, desserts]) comestibles. Tige confite.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Myrtus communis, Myrthe

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C mais abimé dès -6/-8°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, feuilles, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Myrtus lechleriana,
img



legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit. Le fruit est consommé cru ou cuit.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

N

Nasturtium officinale, Cresson de fontaine

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -29 (-5°C à -17/-22°C selon d'autres sources)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuilles et fleurs (dont boutons) consommées crues, en salade, ou cuites, comme légume (potherbe), en potées ou accompagnement de plat ; le goût acidulé et piquant (poivré), rappelant le radis blanc (daïkon), en fait un bon assaisonnement (haché comme le persil par exemple).



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, épinard, brède).



Feuille (dont pousses, crues1/cuites1 et/ou décoratives1/aromatisantes1)µ, fleur1 (crues1, dont boutons (crus1/cuits1 et/ou décoratifs1/aromatisants1)) et fruit (graines (aromatisantes)1) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : à l'état sauvage et/ou à proximité de bovins et, plus particulièrement, d'ovins, la plante est susceptible de porter la fasciolose (fasciolase ou distomatose hépatique), une maladie parasitaire provoquée par un ver plat, appelé couramment douve ou distome, dont le plus courant est la douve du foieµ{{{~~Wiki(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le cresson de fontaine est considéré comme le contre-poison de la nicotineµ{{{wikiµ.

Nelumbo nucifera, Lotus sacré

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine, tubercule, feuilles, étamines, rhizomes, graines - café, légume, fruit, fleur.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont consommées crues ou grillées ; les graines mûres sont préparées en retirant le tégument et la plumule intensément amère puis bouillies dans du sirop ; les graines légèrement immatures sont également consommées crues ; les graines peuvent être utilisées comme substitut du café ;

-les racines blanches ou rhizomes sont consommées crues avec de la viande ; elles peuvent aussi être bouillies, picklées (marinées), sautées ou conservées dans du sucre ; c'est aussi une source d'amidon ;

-les hampes florales sont cuites comme légume ; elles sont également consommées crues ;

-les jeunes feuilles tendres sont consommées avec une sauce savoureuse ; les feuilles sèches sont utilisées pour emballer les aliments et leur donner un arôme ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-le pollen et les étamines sont utilisées pour aromatiser le thé.



Ses rhizomes et ses graines sont employés dans la cuisine japonaise. On trouve sur les marchés du Japon, de même qu'en Chine, en Cochinchine et dans le royaume de Siam, des morceaux de rhizomes de Lotus, désignés sous le nom de Hasu-none. Le goût de ces rhizomes, quand ils sont cuits, rappelle celui de la Rave, du Cardon et du Céleri ; on les mange crus, cuits à l'eau et sous la cendre, bouillis ou frits comme les Salsifis ; on les réduit aussi en poudre qu'on fait sécher, et dont on se sert surtout pour les soupes ; on en retire une fécule de couleur blanc rosé qui est consommée dans les potages. Quant aux graines, qui ont un peu le goût de la Noisette et de l'Amande douce, elles sont alimentaires et les Japonais les mangent à leurs repas comme mets sucrés; on en fait des gâteaux et des pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Nepeta cataria, Cataire

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, racines, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; elles ont un goût de citron et de menthe ; les feuilles et les pousses sont utilisées dans l'aromatisation et dans les soupes et les ragoûts ; elles sont également utilisées dans les sauces;

-les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nephelium lappaceum, Ramboutanier

img



legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fruits sont consommés frais ; les fruits plus aigres sont consommés en ragoût ;

-les graines sont parfois rôties/torréfiées et mangées ; la graine peut être utilisée pour son huile.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nephelium mutabile, Pulasan

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fruits sont consommés frais ; les fruits plus aigres sont consommés en ragoût ;

-les graines sont parfois rôties/torréfiées et mangées ; la graine peut être utilisée pour son huile.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nigella arvensis, Nigelle des champs

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : graines et feuilles utilisées localement comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nigella sativa, Nigelle cultivée

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les graines sont utilisées comme épice dans les pickles (marinades) ; elle a un goût poivré ; elles sont également utilisées dans le pain turc ; elles sont saupoudrées sur des petits pains, pains plats (galettes), gâteaux/cakes, pain de seigle juif, ou sont utilisées comme aromatisant dans les currys, les pickles et citrons confits.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Nopalea cochenillifera, Cochenillier

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, tiges (pads).

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le fruit peut être mangé ; ils sont également transformés en bonbons ;

-les pads peuvent être consommés après que les épines aient été supprimées ; les jeunes articulations sont picklées.

C'est aussi un hôte pour la cochenille qui produit un colorant rouge pour colorer les aliments et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nymphaea alba, Nénuphar blanc

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, graines, pétioles (tiges des feuilles).

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-la racine peut être cuite et mangée après aromatisation ;

-les pétioles sont consommés crus en salade ;

-les graines sont séchées et consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

O

Ocimum basilicum, Basilic

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleur, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont trempées dans l'eau et mangées ; elles peuvent être consommées seules ou utilisées pour aromatiser le pain et d'autres aliments ;

-les feuilles sont utilisées crues ou cuites pour aromatiser des aliments ; elles sont utilisées pour aromatiser la sauce tomate, le vinaigre, les soupes, salades, omelettes et la sauce pesto.

-il donne une huile utilisée en aromatisation ; celle-ci parfume les sauces, les marinades, les viandes et les confiseries.


Précautions

ATTENTION : le basilic contient de l'estragole, une huile essentielle potentiellement cancérigène et mutagène. Ne pas prendre d'huile pendant la grossesse ni en donner à de petites bébés/enfantsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Oenothera biennis, Oenothère (ou énothère) bisanuelle

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Racine (avant floraison ; cuites (plats chauds ou froids)1, feuille (avant floraison ; crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (décoratives ; dont jeunes tiges florales (crues1 ou cuites1) ; dont bourgeons (décoratifs1 ou confits1)) et fruit (verts ; crus1 ou cuits1 ; dont graines mûres (céréale1)) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Olea europaea, Olivier

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)tronc

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épice, manne, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le fruit est utilisé après avoir été picklé (mariné) ou en mis en conserve ; il est également utilisé pour son huile ; les fruits crus contiennent un alcaloïde qui les rend amers et désagréables ; celui-ci est éliminé par durcissement à la soude (de 1,3 à 2% de soude caustique), puis lavage à l'eau puis transfert dans une solution saline ;

-l'arbre est la source d'une manne comestible ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Opuntia ficus-indica, Figuier de barbarie

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, tiges, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fruits mûrs sont consommés ; les fruits secs sont utilisés dans les sucreries ; ils sont également utilisés pour les confitures, gelées et vins ; la pulpe fermentée est mélangée avec de la farine et des noix pour faire un plat italien ; la pulpe du fruit sans graines est préparé comme une sauce pour les pâtes ;

-les jeunes tiges sont utilisées comme légume ou dans les pickles (marinades).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Opuntia robusta,
img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, pads (raquettes).

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes pads (raquettes) circulaires sont consommés ; ils sont cuits avec des oignons, des poivrons, du fromage, des oeufs et des épices et utilisés comme garnitures dans des tacos ; ils sont également picklés et mangés en salade ou cuits avec d'autres aliments ;

-les fruits sont consommés crus ou en purée ou transformés en gelées, confitures et tartes ; ils sont également utilisés pour des sirops et boissons fermentées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Opuntia tuna,
img



legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également utilisés pour les tartes et les gelées et pour aromatiser d'autres douceurs ; les fruits mûrs coupés en 2 sont séchés et ont la saveur des pommes.

Les pads (raquettes) tendres sont bouillis et utilisés comme légume ; ils sont utilisés dans les soupes, ragoûts et omelettes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Origanum majorana, Marjolaine

img



legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles épicées douces sont utilisées pour aromatiser les plats de viande ; elles sont utilisées dans les sirops, les ragoûts, sauces, soupes, saucisses, farces, etc... ; les feuilles sont utilisées pour le thé ;

-les graines aromatisent bonbons, boissons et produits à base de viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Origanum vulgare, Origan

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille et fleur comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Oryza sativa, Riz

img



legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, céréale, balle (cosse/écorce de la graine) - huile.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les grains sont cuits et mangés après que les balles aient été éliminées par broyage et vannage ; il est également transformé en farine, pâtes, gâteaux, puddings, amidon et nouilles ;

-le papier de riz peut être obtenu à partir de la farine ;

-le son de riz mélangé avec de la farine peut être utilisé pour les gâteaux, biscuits, muffins et crêpes ; le son de riz est utilisé pour les légumes picklés ;

-une huile peut être extraite des enveloppes (balle) ;

-les graines germées sont consommées en salade ;

-les jeunes plants peuvent être utilisés comme un légume ;

- le riz peut être utilisé pour faire de l'alcool (attention : l'alcool est une cause de cancer) et des boissons semblables au lait (lait végétal).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Osmunda regalis, Fougère royale

img



legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, prudence, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés{{{(rp*)µ.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cela cause probablement le cancer de l'estomac et de l'oesophageµ{{{0(+x)µ (Quelle quantité ? Quelle fréquence ? (qps*))

P

Paeonia officinalis, Pivoine officinale

img



legume-fruit (tomate)legume-fleur

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, graines - épice, fleurs - thé culinaire(s) :

-les graines sont broyées et utilisées comme épice ; elles sont également utilisées pour le thé ;

-les fleurs sont utilisées comme légume ou pour parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Papaver rhoeas, Coquelicot

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Graines1, feuille (rosette)1 et fleur1 comestibles.(1*)



feuilles (rosette) crues en salades ou blanchies ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Papaver somniferum, Pavot somnifère

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, huile, feuilles culinaire(s) :

-la graine est mangée crue ou cuite ; elles sont utilisées sur du pain, des gâteaux, des petits pains, et dans les soupes, les ragoûts, les plats de riz, les currys et les vinaigrettes ;

-les jeunes feuilles sont comestibles crues ou cuites (ex. : comme potherbe;

-une huile comestible est obtenue à partir de la graine.


Précautions

(1*)ATTENTION : la capsule contient plusieurs alcaloïdes et est toxique mais les graines ne le sont pasµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

Parkia biglobosa, Néré

img



legume-fruit (tomate)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racines, fruit, pods (gousses/cosses), écorce - arôme, légume culinaire(s) :

-les graines sont normalement grillées ; elles sont ensuite meurtries/abîmées et laissées à fermenter dans l'eau ; elles sont ensuite lavées et réduites en poudre ; elle peut être stockée pendant de longues périodes ; les graines peuvent être transformées en fromage végétale ; celui-ci est utilisé comme épice dans les sauces et les soupes de saison ;

-la chair du fruit est comestible ; une boisson est également fabriquée à partir de la chair du fruit ;

-l'écorce est utilisée dans les relishs (condiment) et les chutneys comme un aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Parkia javanica, Kupang

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines culinaire(s) : les graines sont utilisées pour aromatiser.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Passiflora caerulea, Fleur de la passion

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (-7 à -10°C)

legume-fruit (tomate)legume-fleur

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs culinaire(s) :

-les fruits mûrs sont consommés frais et utilisés pour parfumer les boissons ; les fruits immatures sont bouillis et mangés ;

-les fleurs peuvent être transformées en sirop.


Précautions

Cru et encore vert, le fruit contient de l'acide cyanhydriqueµ{{{wikiµ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Dans les Caraïbes, au Mexique et en Amérique du Sud, la racine a été utilisée comme sédatif et vermifuge. Dans l'île Maurice, un extrait de la plante a servi de remède contre l'insomnie. En Argentine, les parties aériennes sont prescrites comme agent antimicrobien dans la pneumonie. En Italie, la plante a été utilisée comme antispasmodique et sédativeµ{{{wikiµ.

Passiflora edulis, Grenadille

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines - huile culinaire(s) :



La partie charnue du fruit est consommée crue. Le jus, la pulpe et les graines du fruit sont consommés frais tel quel, utilisés pour aromatiser les jus et d'autres aliments ou dans les salades, mousses, sorbets, cocktails, jus, sirop, flans, gâteaux, sauces, tartes, soupes de fruits, bonbons et crèmes glacées.



Les graines donnent aussi une huile comestible.



C'est un fruit climactérique qui peut mûrir rapidement en présence d'éthylène. Il est riche en vitamine A et vitamine C.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Pastinaca sativa, Panais

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Graines (aromatisantes [condiment : crues, boissons]), feuille (jeunes et/ou tendres/molles (dont pointes et tiges) : crues ou cuites), racine (crues et/ou aromatisantes) et fleur (dont boutons ; aromatisantes et/ou décoratives) comestibles.(1*)



Racine brute/crue ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)le panais sauvage contient des furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleil ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes ;
en outre, ces toxines sont mutagènes (même en l'absence de lumière) et peuvent provoquer le mélanisme de la peau humaine.46
Cependant ces deux derniers points doivent concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers).µ(dp*)µ

Pelargonium capitatum, Géranium odorant à senteur de rose

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs culinaire(s) : elles sont utilisées pour aromatiser les tisanes, les gelées, les desserts et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium graveolens, Geranium odorant rose

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Les feuilles et les fleurs sont utilisées pour donner de la saveur et du parfum aux jus de fruits, vins, desserts, soupes, gelées, sauces, crèmes et fruits ; les fleurs sont également consommées en salade, et les feuilles en infusion.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, feuilles - thé culinaire(s) :




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : C’est aussi une plante médicinale reconnue pour de nombreuses vertus : antibactériennes, antimycosiques, cicatrisantes... Il contient du citronnellol et du géraniol.

Ses propriétés toniques et astringentes en feront une huile essentielle courtisée dans le domaine de la cosmétique comme soin anti-âge naturel, redonnant de l’éclat aux peaux ternes ou aux visages bouffis. Elle apaisera de plus les peaux enflammées, les mycoses, les rougeurs, l’acné, les inflammations de la bouche. Enfin elle pourra accompagner en douceur la femme pour tous ses problèmes intimes.


Pelargonium odoratissimum, Geranium odorant pomme

img



legume-fleurlegume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisantes, fleurs culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour aromatiser les gelées et les desserts ; elles sont également utilisées dans les sirops, les sauces, les salades et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Perilla frutescens, Shiso

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines - épice, fleurs, graines - huile, légume culinaire(s) :

-les jeunes feuilles, les fleurs et les graines sont consommées cuites ; elles peuvent être séchées et utilisées plus tard ; elles sont également utilisées pour l'assaisonnement ; feuilles cuites comme potherbe.

-les jeunes cotylédons sont mis à germer et mangés ;

-les graines grillées sont picklées ;

-l'huile des graines est utilisée comme ingrédient dans la cuisine ;

-elles sont utilisée pour améliorer le goût de curry (s'agit-il des graines, des feuilles, de l'huile ou des trois ? (qp*)).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les formes sauvages sont toxiques pour le foie, en raison de cétonesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Persea americana, Avocatier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : de -2/-3 °C, pour les variétés guatémaltèques, à -8/-11°C, pour les variétés mexicaines

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume, prudence culinaire(s) :

-la pulpe du fruit est consommée crue ou cuite ; elle est consommée dans les salades, soupes, sandwichs, pâtes à tartiner, la crème glacée, et aussi dans les tortillas et le vin ;

les fruits sont mélangés avec du sucre et de l'eau pour faire une boisson ;

-l'huile est extraite de la chair ; elle est utilisée dans la vinaigrette ;

-les feuilles peuvent être utilisées pour le thé sucré avec du jus de canne à sucre ; les feuilles grillées sont utilisées pour les ragoûts de saison et les plats de haricots.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines personnes sont allergiquesµ{{{0(+x)µ.

Les feuilles et l'écorce de l'avocatier, ainsi que la peau ou la chair de l'avocat peuvent être nocifs pour les animaux tels que chats, chiens, bovins, caprins, lapins, rats, oiseaux, poissons, et les chevaux qui peuvent être gravement intoxiqués quand ils les consomment, et même en mourir1. Les feuilles d'avocatier contiennent en effet de la persine, un acide gras dérivé toxique qui, en quantité suffisante, peut causer la mort. Les symptômes comprennent l'irritation gastro-intestinale, vomissements, diarrhée, détresse respiratoire, congestion, l'accumulation de liquide autour des tissus du c?ur, et même la mort. Les oiseaux semblent aussi être particulièrement sensibles à ce composé toxique. Les effets négatifs chez les humains semblent être principalement des problèmes d'allergiesµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Petroselinum crispum, Persil

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, légume culinaire(s) :

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elles sont utilisées dans les salades, les sauces, les ragoûts, les farces, et dans d'autres plats cuisinés ; les feuilles peuvent être séchées ou utilisées fraîches pour le thé ;

-l'huile de persil obtenue à partir des feuilles ou des graines est utilisée dans les aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Peucedanum cervaria, Toute bonne

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique.
Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques.
Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{87µ.


Peucedanum gallicum, Peucédan parisien

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention de la toxicité n'ait été vu pour cette espèce, le contact cutané avec la sève d'un certain nombre de membres de ce genre est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; ils sont également dits contenir la prétendue "'psychotrope" myristicineµ{{{(dp*)(5(+))µ.

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique.
Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques.
Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{87µ.


Peucedanum officinale, Fenouil de porc

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

(1*)ATTENTION : le contact cutané avec la sève de cette plante est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; il est également indiqué contenir le prétendu "psychotrope" myristicineµ{{{5(+)µ.

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique.
Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques.
Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{87µ.


Peucedanum ostruthium, Impératoire

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Feuilles, racines. Feuilles consommées localement comme légume (potherbe). Racines utilisées dans la préparation du gin et du fromage (comme aromatisant), en Suisse.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : Le contact cutané avec la sève de cette plante est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; il est également indiqué contenir le prétendu "psychotrope" myristicineµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique.
Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques.
Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{{87µ.


Peucedanum palustre, Persil des marais

img



legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Racines, épice. Racines utilisées comme condiment (substitut de gingembre), localement.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention de la toxicité n'ait été vu pour cette espèce, le contact cutané avec la sève d'un certain nombre de membres de ce genre est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; ils sont également dits contenir la prétendue "'psychotrope" myristicineµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Usages médicinaux : Parties utilisables : les feuilles, les graines, les racines. La racine contient une huile essentielle appelée "huile de benjoin français", qui rappelle l'angélique.
Propriétés : les peucédans sont diurétiques, stomachiques et antiscorbutiques.
Utilisation : infusion de feuilles et racines (de 15 à 30g/l)µ{{{87µ.


Phaseolus coccineus, Haricot d'espagne

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, jeunes pousses.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : graines et jeunes pousses consommées localement ; jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : les racines sont toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Phlomis fruticosa, Sauge de Jerusalem

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17,5/-18°C

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes ; et/ou assaisonnement : aromate{{{~]) et fleur (nectar) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phoenix dactylifera, Palmier-dattier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-8°C (-5,5/-6/-7°C ?)

legume-fruit (tomate)legume-fleurtronc

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, chou, sève, coeur de palmier, fleur, huile de noix culinaire(s) :

-le fruit est consommé frais ou séché ; ils sont également utilisés pour les confitures et les conserves ;

-les noyaux de dattes peuvent être fermentés ou rôtis/torréfiés et utilisés comme un substitut de café ;

-ils peuvent être pressés pour leur huile ;

-les dates sont également pressées pour leur jus ;

-la sève est utilisée pour le jaggery (ou gur) et le sucre ;

-la fleur mâle peut être mangée ;

-le pollen est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Physalis alkekengi, Alkékenge

img



legume-fruit (tomate)

Note : **

Détails : Fruit (dont graines, crus1 ou cuits1 ; dont extrait (jus)1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Physalis ixocarpa, Tomatillo

Pas d\'illustration
pour le moment 😕


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume culinaire(s) : les fruits sont consommés frais ; ils peuvent être utilisés pour la confiture, les sauces, marinades, ou les jus ; ils sont utilisés dans les soupes, les currys, et dans les plats de viande cuits ; les fruits immatures sont souvent utilisés dans une sauce pimentée.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante, à l'exception des fruits, sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Physalis peruviana, Coqueret du pérou

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume culinaire(s) :

-les fruits mûrs sont consommés frais ou cuits ; ils sont utilisés pour la confiture ; ils peuvent être séchés, appertisés, cuits, en purée, ou utilisés dans des tartes, des gâteaux, des gelées et des sauces ;

-les graines grillées sont piccklées ;

-les feuilles ont été utilisées à la place du houblon dans la bière ; les feuilles sont également utilisées comme potherbe.


Précautions

ATTENTION : toutes les parties de la plante, à l'exception des fruits, sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Physalis philadelphica, Tomatillo sauvage

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaire(s) : les fruits sont utilisés dans les sauces ; le fruit est également utilisé frais ou cuit ; ils peuvent être cuits ou frits.


Précautions

ATTENTION : toutes les parties de la plante, à l'exception des fruits, sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Physalis pruinosa, Cerise de terre

img



legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaire(s) : fruits consommés crus ou cuits ; le fruit est consommé après que l'enveloppe est été enlevée ; il peut être consommé frais ou utilisé dans les desserts ; il peut être utilisé pour les confitures, les conserves, les tartes, les sauces et les gâteaux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Picea abies, Épicéa commun

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses (aromatisantes1, sirop1, boissons (dont infusions)1) et aiguilles (aromatisantes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (crues1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (bourgeons (aromatisants1) ; pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes ; cuits1)µ, comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Pimenta dioica, Piment de la jamaïque

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-1,5 à -2,5°C (selon plantogram)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, feuilles, épice, herbe, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sèches sont utilisées pour parfumer les aliments ;

-le fruit vert est séché rapidement pour produire le tout-épice (allspice, all-spice) ;

-le fruit contient une huile utilisée en aromatisation ;

-il est utilisé pour aromatiser les plats de viande, pickles, sauces et farces ; il peut être utilisé dans des plats de légumes (s'agit-il des graines, du fruit vert et/ou de l'huile ? (qp*)) ;

-les feuilles peuvent être utilisées comme condiment ; elles peuvent également être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pimenta racemosa, Bois d'inde

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C à -3/-3,5°C (selon plantogram)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - huile, baies, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-l'huile est distillée à partir des feuilles et utilisée pour parfumer les aliments ; elle est utilisée pour les soupes, les viandes et les condiments ;

-l'écorce et les fruits sont utilisés comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pimpinella anisum, Anis vert

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont utilisées pour donner un goût de réglisse aux aliments ;

-les feuilles peuvent être utilisées fraîches dans les salades ou les soupes et les ragoûts quand la nourriture est presque cuite ;

-l'huile peut être utilisée pour l'assaisonnement ;

-les fruits sont utilisés pour aromatiser les biscuits et gâteaux/cakes ;

-les feuilles et les graines sont brassées dans un thé sucré rappelant la réglisse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pimpinella major, Grand Boucage

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Racines - huile, arôme. Une huile essentielle à partir de la racine est utilisée comme aromatisant dans les bonbons, liqueurs, etc... ; racine de la variété bleue utilisée pour colorer les liqueurs. Graines utilisées localement comme condiment.


Précautions

ATTENTION : à la lumière, possible photosensibilité des personnes à peau claire. Prudence nécessaire étant donné que pimpinella contient des huiles essentielles et des saponinesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Pinguicula vulgaris, Grassette vulgaire

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : La plante peut être utilisée pour faire cailler les laits végétaux (agent de coagulation/caillage / caille-lait) ; le lait est versé sur un tamis sur lequel des feuilles fraîches de grassette ont été posées ; le lait est ensuite laissé pour un jour ou deux jusqu'à ce qu'il aigrisse quand il devient solide comme le yaourt et est considéré comme le plus délicieux ; une petite quantité de lait peut être conservé pour l'inoculer à d'autres lots. Un autre rapport indique que les feuilles sont infusées dans le lait pendant un certain temps.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pinus pinaster,
img



legume-fruit (tomate)

Note : **

Détails : Les graines ont été utilisées cuites pour l'alimentation ; elles sont riches en huile, avec une saveur résineuse.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Pinus pinea, Pin parasol

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-18°C et même -20°C dans de bonnes conditions (-5/-12°C?)

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Graines consommées crues ou en préparations diverses.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Pinus strobus, Pin blanc

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)tronc

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, écorce, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-l'écorce interne est séchée et pilée en petits morceaux et ajoutée à la farine ; elle est ensuite broyée et utilisée pour cuire le pain ;

-les aiguilles fraîches sont brassées dans le thé ;

-les nouvelles pousses fraîches sont bouillies dans du sirop pour faire des bonbons ;

-les cônes mâles non expansées et fermes sont bouillis ou cuits avec de la viande.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le thé ne doit pas être bu en grande quantité ; il ne doit pas être bu par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.
Le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Pinus sylvestris, Pin sylvestre

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Piper cubeba, Cubèbe

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la baie séchée est utilisée comme épice ;

-elle est la source de l'huile d'oléorésine utilisée dans les pickles, sauces pour viandes et amers.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Piper longum, Poivre long

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épice, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés comme aromatisant ; ce sont des baies qui sont séchées et utilisées comme épice ; elles sont ajoutées aux currys et pickles ;

-les feuilles sont consommées crues, frites avec de la viande ou dans les soupes ; feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Piper nigrum, Poivrier noir

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les baies sont utilisées comme épice ;

-le fruit séché est utilisé comme poivre ; le poivre noir est séché avec la peau et le poivre blanc a la peau retirée avant le séchage ; les baies vertes immatures sont vendues dans de la saumure ou séchées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pistacia lentiscus, Pistachier lentisque

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10/-12°C

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)tronc

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : noix, feuilles comme condiment, épice, résine, gomme.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la noix à l'intérieur du fruit est comestible ; elles sont consommées crues ou grillées ;

-la sève est utilisée pour aromatiser une boisson alcoolisée (attention : l'alcool est une cause de cancer) ; elle est également utilisée dans les puddings, cookies, gâteaux/cakes et bonbons ;

-la gomme est utilisée pour texturer et lier, mais donne une certaine saveur ; elle est mâchée comme un rafraîchisseur d'haleine ; elle est douce et a un goût de réglisse ;

-les graines fournissent une huile comestible ;

-les jeunes feuilles et les bourgeons des feuilles sont consommés ; ils peuvent être consommés crus comme collation ou dans les salades au yaourt.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pistacia terebinthus, Pistachier térébinthe

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9,5°C (zone 8b), selon "Dave's Garden", à -17°C (zone 7a), selon GardenBreizh (premiers dégâts/dommages dès -12°C)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés pour faire une boisson ;

-les jeunes feuilles sont consommées seules ; elles sont également ajoutées aux pickles ; elles sont également frites avec de l'oignon et des oeufs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pistacia vera, Pistachier

img



legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, noix, graines, aromatisant, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les noix sont consommées après torréfaction et salage ; elles peuvent être consommées crues ; elles sont utilisées dans les confiseries, glaces, gâteaux/cakes, tartes, soupes, etc...

-une huile comestible peut être produite à partir de la graine ;

-les fruits peuvent être utilisés pour la marmelade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pisum sativum, Pois

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, pods (gousses/cosses), feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-ce sont essentiellement les jeunes graines qui sont consommées ; elles peuvent être consommées crues ou cuites ; les graines sèches sont consommées ; elles sont utilisées dans les soupes et les ragoûts et en farine ; elles servent aussi à la fabrication de lait végétal ; les graines grillées sont utilisées comme un substitut pour le café ;

-parfois, les jeunes gousses (pois mangetout) et les feuilles sont consommées ;

-les fleurs sont consommées en salade ;

-les graines germées sont consommées ;

-les jeunes feuilles et les bourgeons sont cuits comme légume ; feuilles cuites comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plantago coronopus, Plantain corne-de-cerf

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-20°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : -Les jeunes feuilles peuvent être consommées en salades ou comme légume (potherbe) ; -Les jeunes inflorescences se mangent crues en salade ou blanchies ; -Leur saveur rappelle celle du champignon.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).



Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre) ; dont extrait (huile)) et racine (cuites) comestibles.



Plantain que l'on a même cultivé dans nos potagers à partir du 16ème siècle (var. sativa), en particulier aux Pays-Bas et en Italie. On le nomme parfois "barbe de Capucin" (à ne pas confondre avec la chicorée - Cichorium intybus - du même nom). Ses feuilles découpées sont assez charnues et croquantes. En Catalogne on les met parfois dans le "ratafia", une liqueur de noix vertes qu'aromatisent diversent plantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : En infusion, on l’emploie comme diurétique (elle soigne notamment la dysenterie et les entérites diarrhéïformes), mais elle est également utilisée en décoction (contre les laryngites, pharyngites et trachéites), sous forme d'emplâtres ou de crème, comme antibactérienne (contre les ulcères, pustules, piqûres d'insectes ou encore l’acné), et peut aussi servir de collutoire pour les gargarismes, ou en solution contre la conjonctivite, tout cela grâce au tanin et à la pectine de leurs différents organes et au mucilage des graines.

Déjà connu des médecins de l'Antiquité, le plantain fut utilisé comme astringent dans les métrorragies ou pour simuler la virginité chez les jeunes filles qui l'avaient perdue.

Au début du XXe siècle, l'abbé Johann Künzle (de), herboriste populaire suisse, écrit que « le plantain est utilisé, quelle que soit l'espèce, avec la racine, la plante avec les feuilles, la fleur et les graines. Il purifie comme aucune autre plante ne peut le faire le sang, les poumons et l'estomac et est indiqué pour cette raison aux personnes anémiques ou dont le sang est de mauvaise qualité, dont les poumons et les reins sont faibles, qui sont de pâleur maladive, qui ont des exanthèmes, des dartres ou qui toussotent, qui sont enroués, et restent maigres comme des clous même si on les gave comme des oies »µ{{{wikiµ.


Plantago lanceolata, Plantain lancéolé

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : -Les jeunes feuilles peuvent être consommées (crues ou cuites) comme potherbe ou en salade ; les plus anciennes sont uniquement consommées cuites ; -Les jeunes inflorescences se mangent crues en salade ou blanchies ; -Plante au goût de champignon.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).



Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre) ; dont extrait (huile)) et racine (cuites) comestibles.



C'est un des légumes sauvages les plus couramment consommés. Ses feuilles sont mangées de l'Espagne à l'Anatolie, de l'Italie à la Pologne. En Bosnie c'est un légume courant. En Serbie on les mange en salade. En Catalogne on les met dans le "ratafia". Elles étaient vendues sur le marché de Klagenfurt, en Autriche, dans les années 1980.


Précautions

Le pollen peut provoquer des rhinites allergiques (entre mai et juillet)µ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Sa composition et ses propriétés sont semblables à celles du grand plantainµ{{{8µ.

Le plantain s'utilise en infusion (quelques feuilles dans 25cl d'eau), en cataplasme (feuilles fraiches écrasées, riches en mucilage, pour arrêter les saignements ou soigner les ampoules, les hémorroïdes, etc…), en sirop ou jus, et en teintures. Ses vertus sont les suivantes : astringent, cicatrisant, antiinflammatoire…

Mais le plantain est utilisé en premier lieu contre toutes les maladies respiratoires et tout particulièrement en cas d'engorgement des poumons (toux grasse, coqueluche, asthme, tuberculose…), comme désinfectantµ{{{wikiµ.

On en prépare un sirop contre la toux, couramment commercialisé en Suisseµ{{{8µ.

Contre les piqûres (moustiques, guêpes, orties…) et les démangeaisons, frotter une ou plusieurs feuille(s) jusqu’à en extraire le suc.

Au début du XXe siècle, l'abbé Johann Künzle (de), herboriste populaire suisse, écrit que « le plantain est utilisé, quelle que soit l'espèce, avec la racine, la plante avec les feuilles, la fleur et les graines. Il purifie comme aucune autre plante ne peut le faire le sang, les poumons et l'estomac et est indiqué pour cette raison aux personnes anémiques ou dont le sang est de mauvaise qualité, dont les poumons et les reins sont faibles, qui sont de pâleur maladive, qui ont des exanthèmes, des dartres ou qui toussotent, qui sont enroués, et restent maigres comme des clous même si on les gave comme des oies »µ{{{wikiµ.


Plantago major, Plantain officinal

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20/-23°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : -Jeunes feuilles (riches en mucilages) en salade ; plus âgées elles sont cuites comme potherbe (en soupe ou accompagnement) ; on peut aussi les lactofermenter en choucroute originale ; -Jeunes inflorescences crues ou blanchies ; leur saveur rappelle celle



Graines ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; racines



Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre) ; dont extrait (huile)) et racine (cuites) comestibles.



Les feuilles jeunes riches en mucilages se mangent en salade. Plus âgées elles peuvent être consommées cuites comme potherbe (en soupe ou accompagnement). On peut aussi les faire lactofermenter et concocter une choucroute originale.



Les jeunes inflorescences se mangent crues en salade ou blanchies.



Graines riches en vitamine B.



Aussi commune le plantain lancéolé, elle en connait les mêmes usages alimentaires. On consomme cette plante jusqu'en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Propriétés : dépuratif, diurétique, hémostatique, vulnéraire, antiallergique, anti-inflammatoire respiratoire.

Applications : infusion, cataplasme, jus, teinture, eau distillée.

Les graines sont laxatives par effet mécanique dû au mucilage qu'elles contiennent.

Les feuilles fraîches écrasées sont utilisées comme cicatrisant et en massage sur les piqûres de moustiques et d'orties. Depuis l'Antiquité, elles sont considérées comme hémostatique à action rapide sur les blessures. Elles étaient également utilisées comme collyre sous forme d'eau distillée. Leur teinture est toujours utilisée dans les odontalgies.

Les racines du plantain, broyées, servaient pour préparer des cataplasmes anti-infectieux et pour leurs propriétés antiallergiques et anti-inflammatoires sur les voies respiratoires et les maladies de peau.

Au début du XXe siècle, l'abbé Johann Künzle (de), herboriste populaire suisse, écrit que « le plantain est utilisé, quelle que soit l'espèce, avec la racine, la plante avec les feuilles, la fleur et les graines. Il purifie comme aucune autre plante ne peut le faire le sang, les poumons et l'estomac et est indiqué pour cette raison aux personnes anémiques ou dont le sang est de mauvaise qualité, dont les poumons et les reins sont faibles, qui sont de pâleur maladive, qui ont des exanthèmes, des dartres ou qui toussotent, qui sont enroués, et restent maigres comme des clous même si on les gave comme des oies »µ{{{wikiµ.


Plantago media, Plantain moyen

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : -Les jeunes feuilles peuvent être consommées (crues ou cuites) comme potherbe ou en salades ; -Les jeunes inflorescences se mangent crues en salade ou blanchies ; Leur saveur rappelle celle du champignon.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).



Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre) ; dont extrait (huile)) et racine (cuites) comestibles.



Très largement répandu, c'est un légume sauvage presque aussi courant que le plantain lancéolé ou le grand plantain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Le plantain moyen est composé d’aucubine, de tanin, de pectine, d’acides, de sels, de gomme et de saponine. On l’utilise pour ses propriétés dépuratives, astringentes, vulnéraires et ophtalmiques.
Les graines sont laxatives par effet mécanique dû au mucilage qu'elles contiennent.
Depuis l'Antiquité, la plante est considérée comme hémostatique à action rapide sur les blessures. Elle était utilisée également contre la rage de dent et comme collyre sous forme d'eau distillée.
Les feuilles fraiches écrasées sont utilisées comme cicatrisant et en massage doux sur les piqures de moustiques, guêpe, abeille, frelon ou d'ortie.
On récoltait (toute l'année) les racines du plantain qui, broyées servaient pour préparer des cataplasmes anti-infectieux.

Au début du XXe siècle, l'abbé Johann Künzle (de), herboriste populaire suisse, écrit que « le plantain est utilisé, quelle que soit l'espèce, avec la racine, la plante avec les feuilles, la fleur et les graines. Il purifie comme aucune autre plante ne peut le faire le sang, les poumons et l'estomac et est indiqué pour cette raison aux personnes anémiques ou dont le sang est de mauvaise qualité, dont les poumons et les reins sont faibles, qui sont de pâleur maladive, qui ont des exanthèmes, des dartres ou qui toussotent, qui sont enroués, et restent maigres comme des clous même si on les gave comme des oies »µ{{{wikiµ.


Pleurotus ostreatus, Pleurote en huître

img



Détails : Partie(s) comestible(s) : champignon, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : il est comestible mais peut causer de la diarrhée et des troubles intestinaux chez certaines personnes ; les jeunes sporophores sont utilisés dans des soupes, des pâtes et des plats de fruits de mer ; ils sont cuits, sautés au beurre, préparés en tempura, utilisés dans les soupes, les sauces et les ragoûts ; ils peuvent être séchés ou conservés dans de l'huile ; ils sont également surgelés ou appertisés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Polygala amara, Polygala amer

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Parties utilisables : les racines et les jeunes feuilles.

Utilisation : on peut l'ajouter comme condiment à diverses salades ou pour renforcer le thé vert.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{5(+)µ.

Usages médicinaux : Propriétés : expectorant, diurétique, fortifiant, stomachique. Galactogène, il favorise la sécrétion lactée.
Utilisation : décoction de feuilles et de racines (40g/l)µ{{{87µ.


Polygala chamaebuxus, Polygale faux-buis

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Parties utilisables : les racines et les jeunes feuilles.

Utilisation : on peut l'ajouter comme condiment à diverses salades ou pour renforcer le thé vert.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{(dp*)(5(+))µ.

Usages médicinaux : Propriétés : expectorant, diurétique, fortifiant, stomachique. Galactogène, il favorise la sécrétion lactée.
Utilisation : décoction de feuilles et de racines (40g/l)µ{{{87µ.


Polygala theezans, Thé des Carolines

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuilles - thé. Feuilles utilisées comme succédané du thé, en Indonésie.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{5(+)µ.

Polygala vulgaris, Polygala commun

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuilles - thé. Les feuilles ont été ajoutées au thé vert et sont utilisées localement comme succédané de celui-ci.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vu pour cette espèce, au moins un membre de ce genre est dit être toxique en grandes quantitésµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Polypodium vulgare, Polypode commun

img



legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, rhizome.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les racines sont utilisées pour obtenir de la farine pour le pain ou le porridge (bouillie) ; les rhizomes sont également mâchés bruts/crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Populus balsamifera, Peuplier baumier

img



tronc

Note : *

Détails : Écorce. Cambium comestible. Le bois est utilisé pour fumer le poisson, car il donne de la saveur.

Une huile essentielle est utilisée par l'industrie alimentaire pour aromatiser des boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer).

Le cambium doux entre le bois et l'écorce est mangé.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un peuplier peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{(dp*)(1)µ.

Note médicinale : ***

Populus candicans,
img



tronc

Détails : Cambium comestible.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un peuplier peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{(dp*)(1)µ.

Populus nigra, Peuplier noir

img



tronc

Note : *

Détails : Écorce. Cambium consommé localement en farine. Jeunes pousses et inflorescences consommées comme légume.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un peuplier peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{(dp*)(1)µ.

Note médicinale : ***

Portulaca oleracea, Pourpier

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et tiges) : crues ou confites), fleur (confites [marinades]) et graines (farine ; dont germes) comestibles.



jeunes feuilles crues/cuites (ex. : comme salade ou potherbe, ex. : substitut d'épinard) ou confites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Potentilla anserina, Potentille ansérine

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes, crues1/cuites1, tisanes1)µ, fleur1 (pétales : décoratifs1) et racine (fraîches : crues1/cuites1, confites1 ; ou séchées : farine1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe) ou en tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Potentilla erecta, Tormentille

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Racine, rhizomes. Les racines sont utilisées pour le thé ; rhizome consommé comme légume après nombreux lavages à l'eau ; les racines sont bouillies pour enlever le tanin sous forme d'une sorte de gomme et les racines sont ensuite mangées ; elles sont également ajoutées à la vodka russe.

Les jeunes pousses sont utilisées dans les salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Potentilla reptans, Potentille rampante

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (très jeunes pousses)1 et fleur1 comestibles.



Feuilles ; très jeunes pousses crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Potentilla verna, Potentille printanière

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : La potentille printanière possède les mêmes vertus que Potentilla anserinaµ{{{87µ.

Primula elatior, Primevère élevée

img



legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuilles. Feuilles utilisées localement comme succédané du thé ; jeunes feuilles consommées en salade ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Primula veris, Primevère officinale

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : fleurs, feuilles - crues ou cuites, transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé. Les feuilles et fleurs peuvent être consommées crues ou cuites comme pour la primevère élevée (Primula eliator), la primevère acaule (Primula vulgaris) et Primula juliae. Les feuilles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Elles flétrissent lorsque la plante a formé ses graines. Les fleurs sont consommées en salade mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées confites au sucre en pâtisserieµ{{{wiki.



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, épice, feuilles - thé, nectar.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fleurs sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les conserves et pickles ; elles sont également utilisées pour les vins et pour le thé ; les fleurs ont également été confites ;

-les jeunes feuilles sont consommées crues en salade et cuites comme potherbe et utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : ce sont les mêmes que ceux de la primevère commune et de la primevère élevée :
?les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
?les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
?toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


Primula vulgaris, Primevère commune

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Les feuilles sont consommées cuites ou crues en salade. Elles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Les fleurs sont consommées crues en salade, mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées en conserve, confites au sucre (fermentées avec de l'eau et du sucre) en pâtisserie.



Fleurs, feuilles, nectar.

-jeunes feuilles consommées cuites ou crues en salade ; les feuilles sont utilisées dans les soupes ;

-les fleurs sont consommées crues en salade ; elles sont également cuites (ex. : comme potherbe) ou utilisées en conserve ; les fleurs sont fermentées avec de l'eau et du sucre ;

-feuilles et fleurs transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Ce sont les mêmes que celles de la primevère officinale et de la primevère élevée :

les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


Prunus armeniaca, Abricotier

img



legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, noyaux, graines, noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le fruit mûr est mangé ;

-les graines peuvent être consommées ; si elles sont douces, elles sont consommées fraîches, et si elles sont amères, elles sont grillées ;

-l'huile des graines est utilisée pour la cuisson ;

-les fruits sont également utilisés pour les jus et sont séchés et mangés secs ;

-ils sont également utilisés pour la confiture, et dans les pâtisseries, tartes, gâteaux/cakes, et picklés.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Prunus avium, Merisier

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (merises (crues1 ou cuites1) ; dont noyaux (torréfiés(café1))), feuille (dont jeunes ; fraîches ou séchées ; aromatisantes1) et fleur1 (confites(sucre)1, tisanes1) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus cerasus, Griottier

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, graines - huile, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits peuvent être consommés crus ; ils sont acides ; ils sont souvent cuits dans des tartes, des confitures, desserts, et appertisés ; ils produisent un jus incolore ; les fruits sont confits (cristallisés) et également conservés dans du sirop ou de l'eau ; ils sont transformés en confiture ;

Ils sont utilisés pour l'eau de vie de cerise et de liqueurs.

-les graines fournissent une huile utilisée dans les salades ; les graines écrasées dans un sac de mousseline sont utilisées pour aromatiser la confiture ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Prunus domestica, Prunier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, gomme, huile, graines, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits mûrs sont consommés crus ; ils sont également cuits et transformés en gelées et confitures et jus ; les fruits secs sont appelés pruneaux ; ils sont utilisés dans des muffins, des biscuits, des gâteaux/cake et certains pains ; ils sont cuits pour les puddings de prune ; ils sont distillés pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ; les fleurs sont consommées comme garniture pour les salades et également infusées dans le thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus dulcis, Amandier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (selon semencesdupuy) à -12,5/-17,5°C (selob b&t) et même jusqu'à -25°C (selon aujardin.info) (-2°C pour les fleurs)

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-l'huile du noyau peut être amère et contient du HCN qui doit être enlevé par chauffage ; l'huile est utilisée comme arôme/aromatisant alimentaire ;

-les noyaux de types doux sont consommés ; ils peuvent être consommés frais ou séchés, broyés, en flocons, broyés et utilisés comme ingrédients ; les noix peuvent être mélangés avec de l'eau pour former du lait d'amande (lait végétal), transformé en beurre d'amande ou pressé pour leur huile comestible ; l'huile est utilisée dans les salades.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : ***

Prunus persica, Pêcher

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits mûrs sont consommés frais, appertisés ou transformés en vin ; ils sont mis en conserves, farcis, transformés en confitures et jus et utilisés dans les gâteaux/cakes, tartes et pickles ;

-l'huile des graines est utilisée pour la cuisson ;

-les feuilles sont utilisées comme un levain dans la fabrication du pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les types amers de noyaux d'abricot contiennent de l'amygdaline qui libère du cyanure qui est toxique à moins d'être enlevé par la cuissonµ{{{0(+x)µ. La graine peut contenir des niveaux élevés de cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique ; cette toxine est facilement détectée par son goût amer ; habituellement présent en quantité trop faible pour faire du mal ; toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consomméµ{{{5(+)µ ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : ***

Prunus spinosa, Prunellier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : fleur (confites (sucre) ou aromatisantes (desserts, tisaness)), fruit (prunelles ; fraîches (confites) ou blets (crus ou sirop (purée)) et feuille (jeunes et/ou tendres ; fraîches ou séchées ; tisanes, aromatisantes) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Pteridium aquilinum, Fougère aigle

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Jeunes frondes consommables crues ou cuites ; rhizomes consommables bouillis ou grillés.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient des substances toxiques dont la concentration diminue avec l'âge et éliminables à la cuissonµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Punica granatum, Grenadier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruits consommés en boisson : sirop de grenadine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pyrus communis, Poirier commun

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20/-28°C

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruits consommés crus ou en préparations.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Pyrus pyrifolia, Nashi

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Q

Quercus ilex, Chêne vert

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les glands peuvent être grillés et consommés ou séchés et broyés en farine pour la cuisson ;

-les noix donnent une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Quercus petraea, Chêne sessile

img



legume-fruit (tomate)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : noix, glands.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les glands sont consommés ou utilisés comme un substitut pour le café ; ils sont également utilisés pour la farine et ajoutés au pain ;

-les feuilles sont utilisées pour faire du vin.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Quercus robur, Chêne pédonculé

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Fruit (glands) et feuille comestibles.(1*)



Graine ? cuite : nourrissante mais indigeste. Hachée et grillée, la graine est utilisée comme substitut d'amande. Elle peut être séchée, réduite en poudre et utilisée comme épaississant dans les ragoûts, etc. ou mélangé avec des céréales pour faire du pain. La graine contient des tanins amers, ceux-ci peuvent être lessivés en lavant soigneusement la graine à l'eau courante, bien que de nombreux minéraux soient également perdus. La graine peut être utilisée soit entière, soit séchée et réduite en poudre. Cela peut prendre plusieurs jours voire plusieurs semaines pour lessiver correctement les graines entières, une méthode consistait à les envelopper dans un sac en tissu et à les placer dans un ruisseau. Le lessivage de la poudre est plus rapide. Un simple test de goût peut dire quand le tanin a été lessivé. La méthode traditionnelle de préparation de la graine consistait à l'enterrer dans un sol marécageux pendant l'hiver. La graine en germination était déterrée au printemps alors qu'elle aurait perdu l'essentiel de son astringence. La graine torréfiée est un succédané du café.



Une gomme comestible est obtenue à partir de l'écorce. Un autre rapport dit qu'une manne comestible est obtenue à partir de la plante et qu'elle est utilisée à la place du beurre dans la cuisine. Ce rapport fait probablement référence à la gomme.



Feuilles - épice.


Précautions

(1*)il est fortement recommandé d'éliminer le maximum de tanin (substance amère) en préparant les glands de différentes manièresµ{{{1µ ; exemple : ébouillanter puis éplucher les graines, les écraser puis les envelopper la bouillie/purée obtenue dans un torchon, et terminer en rinçant à l'eauµ{{{1µ de sorte que les tannins imbibent et/ou traversent le torchonµ{{{(dp*)µ.

Troubles digestifs possibles. Peut retarder l'absorption des alcaloïdes et autres médicaments alcalinsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le chêne a une longue histoire d'utilisation médicinale. Elle est anti-inflammatoire, antiseptique, astringente, décongestionnante, hémostatique et tonique[4, 7, 9, 13, 21, 165]. L'écorce est la partie de la plante la plus couramment utilisée[4], bien que d'autres parties telles que les galles, les graines et les coupelles de graines soient également parfois utilisées[7]. La décoction d'écorce est utile dans le traitement de la diarrhée chronique, de la dysenterie, des fièvres intermittentes, des hémorragies etc[4]. Extérieurement, il est utilisé pour baigner les plaies, les éruptions cutanées, les pieds moites, les hémorroïdes, etc.[9]. Il est également utilisé comme douche vaginale pour les inflammations et les pertes génitales, ainsi que comme lavage pour les infections de la gorge et de la bouche[9]. L'écorce est récoltée sur des branches âgées de 5 à 12 ans et est séchée pour une utilisation ultérieure[9]. Toutes les galles produites sur l'arbre sont fortement astringentes et peuvent être utilisées dans le traitement des hémorragies, des diarrhées chroniques, dysenterie etc[4]. La plante est utilisée dans les remèdes à base de fleurs de Bach - les mots clés pour la prescrire sont « Découragement », « Désespoir, mais jamais cesser d'efforts »[209]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir de l'écorce. Il est utilisé dans le traitement des troubles de la rate et de la vésicule biliaire[9]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Quercus robur Chêne pédonculé pour la toux/bronchite, la diarrhée, l'inflammation de la bouche et du pharynx, l'inflammation de la peau (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Quercus suber, Chêne liège

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (semences du puy) / -10°C

legume-fruit (tomate)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, gland, noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les glands sont grillés et mangés ; les glands donnent une saveur particulière à la viande de porc en particulier quand ils sont donnés aux cochons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

R

Raphanus sativus, Radis

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-5°C

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : -Jeunes racines tendres crues (principalement) ou cuites (en potées, marinades, etc...) -Jeunes feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède...) ; les plus anciennes sont uniquement consommées cuites ; -les racines et les graines sont picklées ;



Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, herbe, fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes racines tendres sont principalement consommées crues ;

-les feuilles sont consommées cuites ; jeunes feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède) ;

-les racines et les graines sont picklées ;

-les jeunes gousses peuvent être consommées en salade ; ou cuites comme des haricots.



On consomme ce légume-racine cru (à la croque au sel ou en salade par exemple) ou cuit ; il est riche en minéraux et oligo-éléments mais également en soufre (ce qui lui donne sa saveur piquante et qui, surtout, stimule l'appétit et la digestion) et en vitamine C, tout en étant très diététique (15 kcal pour 100 g) ;



Les graines sont comestibles, et sont parfois utilisées comme un condiment croquant pour salades épicées ;



Les feuilles et les gousses sont également comestibles (certaines variétés sont d'ailleurs cultivées spécifiquement pour la consommation de l'une ou l'autre de ces parties aériennes ; excellente source de provitamine A (antioxydante), de vitamine C et de fer ;


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rheum x hybridum, Rhubarbe (cultivée)

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Usages : Les pétioles charnus sont coupés en morceaux et cuits en compote dans du sucre. Le produit obtenu se mange tantôt comme garniture avec un aliment de base et de la viande, tantôt en dessert sucré, ou sous forme de tartes ou de confitures. Certains y ajoutent de la chaux pour réduire l?acidité, mais cela fait aussi disparaître le goût. Les espèces sauvages de Rheum, mais aussi la rhubarbe, sont utilisées en médecine traditionnelle en Asie pour faire baisser la pression artérielle et le cholestérol, freiner la progression de la néphropathie diabétique et soigner les lésions cérébrales. Propriétés : La composition nutritionnelle de la rhubarbe crue, par 100 g de partie comestible, est de : eau 93,6 g, énergie 88 kJ (21 kcal), protéines 0,9 g, lipides 0,2 g, glucides 4,5 g, fibres 1,8 g, Ca 86 mg, Mg 12 mg, P 14 mg, Fe 0,2 mg, Zn 0,1 mg, vitamine A 102 UI, thiamine 0,02 mg, riboflavine 0,03 mg, niacine 0,30 mg, folate 7 ?g, acide ascorbique 8 mg (USDA, 2002). Son goût agréablement acidulé est dû à la présence d?acides malique, oxalique et citrique ainsi que d?aldéhydes et d?acides en C6, saturés et insaturés. La rhubarbe contient de l?acide oxalique libre. La teneur en oxalate varie entre les cultivars et les échantillons. Sur 71 génotypes de rhubarbe, la teneur moyenne en oxalate soluble dans l?eau sur la base de la matière sèche était de 3,1% (1,6?6,0%), et celle d?oxalate total de 5,9% (3,2?9,2%) ; la teneur moyenne en malate était de 21,0% (12,2?29,2%). Consommée en quantités modérées, pas plus de quelques fois par semaine, la rhubarbe est sans danger pour la santé. Des anthocyanines dans le jus des pétioles sont responsables de sa coloration rouge. Un composant antinutritionnel commun chez les espèces de Rheum est l?anthraquinone, qui est mutagène, mais on n?a détecté aucune preuve de mutagénicité dans les pétioles de rhubarbe. Les concentrations d?anthraquinone sont plus élevées dans les limbes des feuilles et dans les racines.



Pétioles (pédoncules/tiges foliaires), légume. Les pétioles acides sont consommés après cuisson avec du sucre. Ils sont également utilisés dans les sauces et les tartes.


Précautions

ATTENTION : les feuilles sont toxiques par les fortes concentrations d'oxalates (acide oxalique) solubles contenuesµ{{{~~0(+x),{{{~~5(+x),{{{~~27(+x)µ ; ceux-ci peuvent bloquer certains minéraux (en particulier le calcium) dans le corps, ce qui conduit à une carence nutritionnelle ; cuire la plante réduira la concentration d'acide oxalique. Un autre rapport indique que la concentration d'acide oxalique est la même dans les tiges et les feuilles et que ce n'est pas l'acide oxalique qui les rend toxiques ; il affirme que toutes les propriétés toxiques des feuilles sont plus susceptibles d'être dûes à la présence de glycosides. Les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, à l'arthrite, à la goutte, aux calculs rénaux ou à l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulière si elles incluent cette plante dans leur alimentation, car celle-ci peut aggraver leur étatµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Ribes nigrum, Cassissier d'europe

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés pour les confitures et boissons ; ils peuvent également être utilisés dans les sauces et les tartes ; les fruits sont utilisés pour faire du vin ;

-les bourgeons sont utilisés pour l'aromatisation ;

-les feuilles fraîches sont consommées en soupes ; elles sont également utilisées comme épice dans la choucroute ;

-les fleurs sont utilisées dans la crème glacée et les liqueurs ;

-les graines sont la source d'une huile à haute teneur en oméga-6 utilisée dans les vinaigrettes ; elle est uniquement utilisée comme complément alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le cassis aurait des propriétés anti-inflammatoires en stimulant les cortico-surrénales et en inhibant le processus des inflammations, notamment sur les cellules mises en action par le système immunitaire lors des réactions inflammatoires. Il permet donc de lutter efficacement contre les douleurs de l'arthrose, mais surtout en traitement préventif pour limiter l'usure du cartilage.

Le cassis est un concentré de principes actifs :

anti-oxydant connu pour son activité apaisante au niveau des articulations.
calcium (60 mg pour 100 g) qui contribue aussi à la santé des os.
fer et vitamine C (il contient deux fois plus de vitamine C que le kiwi et trois fois plus que l?orange), qui en font un excellent fortifiant anti-fatigue et anti-infectieux.
Il favorise l?élimination de l'acide urique. Il est donc conseillé pour soulager les rhumatismes, la goutte, et l?arthrose, on trouve dans le commerce des préparations à base de bourgeons et d'« harpagophytum ».
C'est un anti-diarrhéique indiqué en cas de dysenterie.
Diurétique et dépuratif puissant, il stimule la fonction hépatique et la fonction rénale. Il est recommandé en cas d?obésité.
Il est bénéfique dans le cadre de troubles circulatoires et d?hypertension.
C'est un cicatrisant efficace, il accélère la guérison des plaies, des furoncles, des abcès et des piqûres d'insectes (application externe).

Ses feuilles sont très utilisées en herboristerie, séchées et finement broyées, pour leurs propriétés antirhumatismales. C'est le bourgeon qui contient le plus de principes actifs, offrant un volume de substances équivalente à la galénique SIPF. La macération de bourgeons utilisée en gemmothérapie agissent sur tous les paramètres de l'inflammationµ{{{wikiµ.


Ribes rubrum, Groseillier à grappes

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit. Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits peuvent être consommés frais ; ils sont également utilisés dans les confitures et gelées, desserts, tartes, tartelettes, sirops et sauces ; ils sont également transformés en vins.



Les fruits peuvent être consommés frais mais leur acidité fait qu?ils sont généralement utilisés cuits, avec du sucre, pour faire de la confiture, de la gelée (très riche en pectine), des desserts et pâtisseries (tartes, tartelettes, crumbles, clafoutis, macarons, compotes, bonbons à sucer?), des sauces, des sirops et du vin.



La groseille est une petite baie gorgée de jus (82 % d'eau), dont la saveur acidulée se révèle très rafraîchissante, désaltérante et apéritive. Très peu sucrée, elle fait partie des fruits les moins caloriques, son apport énergétique étant de 33 kcal/100 g, proche de celui du citron.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Ribes uva-crispa, Groseillier à maquereau

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Fruit (frais ou séchés) et feuille (très jeunes) comestibles.



très jeunes feuilles en salades et sauces de salade (comme aromatisant ? (qp*)) ; jeunes et/ou très jeunes feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ribes x nidigrolaria, Casseille

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Plante similaire à Ribes x culverwellii qui est issue de seulement deux des espèces mères de Ribes x nidigrolaria : R. nigrum et R. uva-crispa.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Robinia pseudoacacia, Robinier faux acacia

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (sans folioles : cuites), fruit (immatures (jeunes gousses (cuites)) ou matures : graines (fraîches et cuites ; ou séchées (farines, café)) et fleur (dont boutons (confits) : aromatisantes (desserts, boissons)) comestibles.(1*)



feuilles cuites (ex. : comme potherbe).(1*)


Précautions

(1*)présence de lectine, une toxine pouvant provoquant des nausées.
Celle-ci étant soluble dans l'eau (proportionnellement à la température 80 et à la durée du trempage), on peut s'en débarasser en changeant simplement l'eau de cuisson.1
Il est donc tout de même recommandé (et même impératif1 ?(qp*)) d'éviter de consommer les feuilles et les gousses (dont les graines mâtures) crues.µ(dp*)µ
N.B. : on la trouve également dans d'autres fabacées (légumineuses) comme les petits pois ou les haricots.1

Note médicinale : **

Rosa canina, Églantier

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : fleur1 (fraîches ou séchées)1, fruit (frais (cuits)1 ou séchés (tisanes mixtes)1 ; dont graines (tisanes, café)1) et feuille (jeunes : cuites1) comestibles.



jeunes feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rosa gallica, Rosier de france

img



legume-fruit (tomate)legume-fleur

Note : **

Détails : Fruits comestibles ; pétales utilisés en confiture.



Pétales - crus ou cuits. Ils peuvent être ajoutés comme garniture décorative aux salades, et peuvent également être cristallisés ou conservés dans du sirop. Ils sont également séchés et utilisés comme aromatisant dans les tisanes, et autres boissons, les gâteaux, etc.. Les pétales séchés et les boutons floraux sont un ingrédient important du mélange d'épices d'Afrique du Nord «ras-el-hanout».

L'eau de rose, obtenue en infusant à froid les pétales, est utilisée comme arôme dans diverses confiseries, en particulier les loukoum («Turkish Delight»).



La graine est une bonne source de vitamine E, elle peut être moulue et mélangée avec de la farine ou ajoutée à d'autres aliments comme supplément. Assurez-vous d'enlever les poils des graines.




Précautions

Il y a une couche de poils autour des graines juste sous la chair du fruit. Ces poils peuvent provoquer une irritation de la bouche et du tube digestif s'ils sont ingérésµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Les pétales sont antibactériens, astringents et toniques [4, 61]. Ils sont pris en interne dans le traitement du rhume, des infections bronchiques, de la gastrite, de la diarrhée, de la dépression et de la léthargie [238]. À l'extérieur, ils sont utilisés pour traiter les infections oculaires, les maux de gorge, les blessures mineures et les problèmes de peau [238]. Le fruit de nombreux membres de ce genre est une source très riche de vitamines et de minéraux, en particulier en vitamines A, C et E, en flavonoïdes et autres composés bioactifs. C'est aussi une assez bonne source d'acides gras essentiels, ce qui est assez inhabituel pour un fruit. Il est étudié comme un aliment capable de réduire l'incidence du cancer et aussi comme un moyen d'arrêter ou d'inverser la croissance des cancers [214]. L'huile essentielle des fleurs est utilisée en aromathérapie pour lutter contre la dépression, l'anxiété et les sentiments négatifs [238].

Rosa moschata, Rosier musqué

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruits culinaires :

-les jeunes pousses sont consommées ; elles peuvent être consommées crues ou cuites et sont utilisées comme plat d'accompagnement au riz ; jeunes pousses également cuites comme potherbe ? (qp*) ;

-les fleurs sont consommés fraîches ou cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rosa rugosa, Rosier rugueux

img



legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruits consommés localement.


Précautions

ATTENTION : il y a une couche de poils autour des graines juste en dessous de la chair du fruit ; ces poils peuvent provoquer une irritation de la bouche et du tube digestif en cas d'ingestionµ{{{5(+x)µ.

Rosa x centifolia, Rosier cent-feuilles

img



legume-fruit (tomate)legume-fleur

Détails : Fleurs, fruits, graines. Fleurs utilisées pour aromatiser le thé (en Chine), le vin, le vinaigre et le miel.

Les bourgeons peuvent être confits dans le vinaigre blanc avec du sucre ou moulus avec du sucre pour faire une conserve/confiture.

Les pétales sont conservés dans du sirop ; ils sont également placés sous la croûte des gateaux à la cerise avant la cuisson.

Les fleurs sont bouillies pour faire du jus. Fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rosmarinus officinalis, Romarin

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -14°C

legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuilles et fleurs utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus fruticosus, Mûrier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C (-10/-15/-20°C selon d'autres sources)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Les fruits (mûres ou mûrons), sont consommés crus (seuls ou dans des salades de fruits, jus...) ou cuits (en tartes, sirops, sorbets, gelées, confitures...) ; les jeunes pousses, les bourgeons et les pétales de fleurs sont comestibles crus (décoration de salades de légumes ou de fruits...).



Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



Jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.



Les bourgeons (à la saveur fruitée et tanisée) et les pétales de fleurs sont comestibles crus (ajoutées aux salades de légumes ou de fruits pour les décorer), de même que les jeunes pousses de l'année, appelées turions, qui ont une saveur de noisette ou noix de coco, avec une note de framboise. Les feuilles et les tiges plus âgées deviennent plus riches en tanins et plus astringentes. On peut ainsi les faire cuire à plusieurs eaux pour les cuisiner ou les faire sécher et fermenter pour en faire une infusion au goût de framboise ou de thé noir. Dans l'Orléanais, on prépare un vin de pousses de ronce.



Leurs fruits, les mûres ou mûrons, très riches en différentes formes de vitamine B (sauf B12) et vitamine C (36 mg/100 g), sont consommés crus, seuls ou dans des salades de fruits, ou cuits en tartes, sirops, sorbets, gelées et confitures. Ils se congèlent bien. Leur fermentation donne une boisson alcoolisée, la crème de mûre, à la base de variante de kir, un vin de mûre et du vinaigre ou des liqueurs aromatisées à la mûre.



Les fruits de toutes les autres espèces sont eux aussi comestibles. Leur composition varie dans de fortes proportions. « Elles contiennent en moyenne 85% d'eau, 4 à 7% de sucre (dextrose et lévulose, des traces de saccharose), un peu d'acides succinique, malique, oxalique, citrique, salicylique, un peu d'inosite, de la gomme, de la pectine? Les noyaux ou pépins donnent environ 13 % d'huile grasse composée surtout d'oléine et de linoléine ».


Précautions

La cueillette des mûres est déconseillée près des bords de route ou des zones de culture conventionnelle, car elles sont susceptibles d'être contaminées par des pesticides ou par des métaux lourds (mercure, cadmium, plomb des échappements de moteur, source de pollution repérées dès les années 1970).

Une croyance populaire au Royaume-Uni veut qu'après la fête des Archanges (29 septembre) ou une date ultérieure selon les régions, ces fruits ne soient pas cueillis, le diable ayant craché dessus, ce qui les rend inconsommables. Cette superstition fait probablement référence à la pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea) qui se développe par temps pluvieux durable en arrière-saison.
µ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : La ronce est une plante médicinale « très appréciée dans l'Antiquité pour son action astringente, antidiarrhéique et antihémorragique » : Pline l'Ancien la vante pour ses vertus anti-inflammatoires de l'intestin et de la bouche, décrit un sirop à base de mûre de ronce (le panchrestos, littéralement « bon à tous maux »).

Ses vertus sont également reconnues au Moyen Âge comme les mentionne l'école de médecine de Salerne, Hildegarde de Bingen au XIIe siècle qui la préconise contre les hémorragies du fondement. Dans l'esprit de la pensée magique médiévale reposant sur la théorie des signatures (plaies sur la peau analogues à la piqûre des aiguillons), la ronce est réputée retirer les affections de peau en rampant sous ses arceaux et être le meilleur antidote des morsures de serpents. Dans l'occident médiéval, elle a également une action ambivalente : les mûres sont accusées « de nuire à la santé, d'engendrer des maux de tête et de la fièvre », et cette mauvaise réputation se rencontre encore aujourd'hui dans son surnom de « ronce de renard », cet animal qui « cueille » les fruits et les souille facilement de ses déjections.

Les botanistes du XVIe siècle (Fuchs, Dodoens) reconnaissent également ses vertus médicinales. Elle est dite à bon droit, au même titre que les roses et les épervières, « la croix des botanistes », les anciens voyant en elle une panacée pour guérir presque toutes les maladies.

Grâce à leur richesse en tanins astringents, les feuilles séchées et les jeunes pousses fermentées sont utilisées en gargarismes détersifs, en tisanes, pour soigner les angines. Elles apportent également de la vitamine Cµ{{{wikiµ.


Rubus idaeus, Framboisier

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues/cuites (dont pousses = drageon)) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (framboises (dont graines) : fraîches (crues) ou séchées) et fleur (décoratives) comestibles.



Fruits - crus ou cuits. Délicieux lorsqu'il est récolté et consommé sur place, le fruit est également utilisé dans les tartes, les conserves, etc...

Les fruits frais, les framboises, se consomment nature, au sucre, en salade de fruits, ou donnent lieu à des transformations en confiture, gelée, sirops, coulis, glace... Ils peuvent se congeler.

Ces fruits contiennent surtout du lévulose et du fructose, et très peu de saccharose. La framboise se démarque comme un des fruits les moins énergétiques tout étant riche en vitamine C et en potassium, calcium, magnésium et fer.



Racine - cuite. La racine, qui ne doit être ni trop jeune ni trop vieille, nécessite beaucoup d'ébullition.



Jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.

Jeunes pousses - pelées et consommées crues ou cuites comme des asperges. Elles sont récoltées à leur sortie de terre au printemps et alors qu'elles sont encore tendres. Une tisane est fabriquée à partir des feuilles séchées. Un autre rapport indique qu'un type de thé à base de feuilles de framboise et de mûre est un excellent substitut de café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Antiémétique[13, 165]. Les feuilles et les racines sont anti-inflammatoires, astringentes, décongestionnantes, ophtalmiques, ocytociques et stimulantes [4, 13, 165, 222, 254]. Une tisane à base d'eux est utilisée dans le traitement de la diarrhée, comme tonique de l'utérus pour fortifier les femmes enceintes et comme aide à l'accouchement[4, 222, 257]. Le thé s'est également avéré efficace pour soulager les crampes menstruelles douloureuses [222]. Les principes actifs stimulent et détendent l'utérus[222]. Ils peuvent être utilisés au cours des trois derniers mois de la grossesse et lors de l'accouchement, mais ne doivent pas être utilisés plus tôt[238]. À l'extérieur, les feuilles et les racines sont utilisées en gargarisme pour traiter les amygdalites et les inflammations de la bouche, en cataplasme et en lavage pour traiter les plaies, la conjonctivite, les plaies mineures, les brûlures et les ulcères variqueux [238, 257]. Les feuilles sont récoltées en été et séchées pour une utilisation ultérieure[9]. Le fruit est antiscorbutique et diurétique[7]. Le jus de framboise frais, mélangé avec un peu de miel, fait une excellente boisson réfrigérante à prendre en cas de fièvre[21]. Transformé en sirop, il aurait un effet bénéfique sur le c?ur[21].

Rubus loganobaccus, Mûroise

img



legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.



Utilisation(s)/usage(s) culinaires : la mûroise peut se consommer crue, sans préparation, ou comme ingrédient dans les jus, confitures, tartes, crumbles, sirops de fruits, vins de pays.... Comme les autres hybrides de mûre ou framboise, elle peut se substituer à ceux-ci dans les recettes de confiseries, liqueurs, sorbets, pâtisseries, etc.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rumex acetosa, Oseille commune

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Feuille (dont pointes des tiges), graines (tisanes ; dont germes) et racine comestibles.(1*)



Les feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles peuvent être mangées seules, elles sont alors désaltérantes, ou ajoutées aux salades, utilisées comme légume-feuille / légume vert / potherbe, en purée (ex. : substitut d'épinard) ou encore dans les soupes ; elles ont une délicieuse saveur citronnée, aimée par la plupart des gens qui les essaient ; l'oseille peut être assez envahissante en quantité et est plus généralement utilisée comme assaisonnement dans les salades composées ; les feuilles peuvent aussi être séchées pour une utilisation ultérieure. Toujours très tendres et peu fibreuses, elles peuvent être ramassées pendant toute la durée de vie de la plante, et utilisées en soupes, dans des sauces ou en salades. Leur goût acidulé vient de l'acide ascorbique qu'elles contiennent. Cette caractéristique leur permet de relever la saveur de certains poissons et surtout de dissoudre ou d?amollir les fines arêtes. Le calcium qu?elles contiennent devient alors disponible. Le jus des feuilles peut être utilisé comme un agent de caillage/coagulation de lait (caille-lait).



Dans la cuisine d'Europe de l'Est, les feuilles des rumex sont utilisées pour la préparation du bortsch vert (ou soupe à l?oseille).





Les fleurs sont cuites et consommées comme un légume ou utilisées comme garniture.



La racine cuite est séchée, broyée en une poudre et transformée en nouilles.



Les graines sont utilisées crues ou cuites ; elles sont broyées en une poudre et mélangées à d'autres farines ; la graine est facile à récolter, mais elle est plutôt petite et délicate à utiliser. Elles sont consommables mais de faible valeur alimentaire. Il est préférable, mais difficile, de les débarrasser de leur enveloppe très astringente, après quoi on peut les moudre et les mélanger en petites quantités à la farine pour faire des bouillies, des galettes, voire du pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si il est ingéré régulièrement pendant plusieurs moisµ{{{1µ.

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations équivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température de celle-ci) et peut donc être éliminé en changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le rendant ainsi inoffensifµ{{{1µ.

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ{{{(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Il est également recommandé de ne pas faire cuire l'oseille dans une casserole de fonte, car l'acide oxalique réagit avec le fer, ce qui donne un mauvais goût aux feuilles. Il faut aussi éviter l'aluminium, car l'acide oxalique peut libérer des quantités toxiques d'ions de ce métalµ{{{wikiµ.

Au début du printemps, les jeunes feuilles auriculées d?oseille sauvage ressemblent fortement à celles hastées du gouet, qui émerge du sol à la même période, et qui est toxiqueµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les feuilles ont des propriétés dépuratives, stomachiques et diurétiques. Cuites, elles sont émollientes et légèrement laxativesµ{{{wikiµ.

Rumex acetosella, Petite oseille

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, légume culinaires :

-les graines sont broyées en farine pour faire du pain plat ;

-les jeunes feuilles peuvent être consommées en salade ; elles sont aigres, mais sont mâchées pour étancher la soif ; les feuilles peuvent être cuites (comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : parce que cette plante contient des oxalates, manger de grandes quantités au fil du temps peut réduire l'absorption du calcium par l'organismeµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Rumex patientia, Oseille épinard

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, légume culinaires : -les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : comme potherbe, substitut d'épinard) ; elles sont cuites ou ajoutées aux soupes ; -les racines sont douces et sont mangées.(1*)



Les feuilles peuvent être consommées crues ou cuites, dans des salades, dans des soupes et des ragoûts, ou en couches dans des plats cuits au four comme des lasagnes. Les feuilles sont riches en minéraux et peuvent être récoltées à tout moment.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante entière contient des oxalates (acide oxalique) pouvant provoquer des troubles chez les personnes sensiblesµ{{{(dp*)(5(+x),27(+x))µ.

Selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins s?il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois. Cependant celui-ci peut être éliminé en changeant simplement l'eau de cuissonµ{{{(dp*)µ.

Cf. fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *

Ruta graveolens, Rue officinale

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Les feuilles fraîches peuvent être utilisées hachées (parfois macérées dans du vinaigre) pour assaisonner les sauces et les plats de viande (saucisses, farces?). À utiliser modérément à cause du goût amer, et piquant, et des risques de toxicité. En Éthiopie, on en met une brindille dans les tasses de café, et parfois dans les tasses de thé. Les graines sont utilisées dans la préparation du vin de palme, dans les mélanges d?épices, certaines boissons. En Italie du Nord, elles sont utilisées pour parfumer l'eau-de-vie (grappa alla ruta).



Partie(s) comestible(s) : pousses, graines - café culinaires :

-les feuilles sont amères et piquantes et utilisées comme potherbe ; elles sont hachées et utilisées pour aromatiser les aliments et picklées ; elles sont utilisées pour aromatiser la viande de saucisse et les farces ; elles sont brassées dans le thé ;

-les graines sont utilisées dans la préparation de vin de palme ; elles sont utilisées dans les épices ; elles sont utilisées dans certaines boissons ; elles sont utilisées pour parfumer l'eau de vie italienne.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle est toxique à fortes dosesµ{{{0(+x)µ ; le contact avec toute partie de la plante (et pas uniquement la sève) peut provoquerµ{{{wikiµ une irritation de la peauµ{{{0(+x)µ (photodermatite de contactµ{{{wikiµ) chez les personnes à la peau sensibleµ{{{0(+x)µ.

En effet, les Rutacées sont riches en furanocoumarines photosensibilisantes, un contact avec la plante suivi d?une exposition au soleil peut entraîner une dermite aiguë ; pour une personne sensible, après un contact accidentel (souvent en passant près de la plante lors d'un désherbage, d'une cueillette : bras, jambes) il convient de bien nettoyer au savon la peau touchée avant toute exposition au soleil, ou bien d'occulter la partie de la peau touchée à l'aide d'un vêtement afin de la cacher de toute lumière du soleilµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Plante toxique utilisée autrefois pour les propriétés emménagogues et abortives de son essence. En fait, les propriétés abortives seraient dues aux très violentes contractions abdominales qu'elle provoque, causant l'expulsion du f?tus mais également des hémorragies entraînant le plus souvent la mort de la mère (comme le cas de la sabine).

La plante est également rubéfiante (présence de bergaptène). L'odeur particulièrement désagréable de cette plante en dissuade heureusement la consommation.

À petite dose, la rue a la réputation d'avoir des vertus toniques et stimulantes qui facilitent la digestion. Elle contient une substance qui lui doit son nom, la rutine (ou rutoside), proche de la vitamine C (ancienne « vitamine P »), aux propriétés anti-oxydantes.


S

Salicornia europaea, Salicorne

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tiges, graines, graines - huile, racines, légume culinaires :

-les racines sont picklées et également utilisées brutes ;

-les jeunes tiges peuvent être consommées comme légume et le goût est celui des asperges ; elles sont utilisées crues en salade, cuites comme potherbe, marinées, ajoutées aux soupes ou utilisées comme garniture ; pour les pickles, les pousses sont cuites dans leur propre eau salée, puis mis dans de l'huile épicée ou du vinaigre ;

-les graines riches en protéines sont consommées ; elles peuvent être raffinées en huile comestible de haute qualité.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia officinalis, Sauge officinale

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, feuilles - thé, fleurs culinaires :

-les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont souvent utilisées pour aromatiser la viande ; elles sont utilisées dans les omelettes, les légumes, les salades, les sauces et les soupes ; elles sont également picklées ; elles sont également utilisées pour aromatiser le fromage ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ;

-les jeunes feuilles et les fleurs sont consommées crues ou cuites, picklées ou dans les sandwichs ;

-l'extrait de sauge et l'huile sont utilisés pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxique en grandes quantités en raison de la thuyone, une neurotoxineµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Salvia sclarea, Sauge sclarée

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, herbe, épice culinaires : les feuilles ont une odeur douce et sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées pour aromatiser les confitures, gelées et le vin ; elle a un rôle similaire à la sauge en cuisine ; elles peuvent être trempées dans la crème et frites et mangées avec du sucre et de la sauce à l'orange ; elles sont également plongées dans de la pâte d'oeuf et frites en beignets ;

-les sommités fleuries ont un goût entre la sauge et la menthe ; elles sont ajoutées aux salades composées.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Sambucus canadensis, Sureau canadien

img



legume-fruit (tomate)legume-fleur

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs culinaires :

-les fruits sont cuits et mangés ; ils sont également utilisés pour aromatiser les vins et pour la préparation de boissons ; ils peuvent également être séchés ;

-les fleurs peuvent être trempées dans la pâte et frites ; elles sont également utilisées pour faire une boisson chaude.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sambucus nigra, Sureau noir

img



legume-fruit (tomate)legume-fleur

Note : ****

Détails : fleur (crues [salades (sans pédoncule)] et/ou aromatisantes [boissons, vinaigre, plats, desserts] ; dont bourgeons [cuits (confits)]), fruit (baies immatures (vertes) : confites (avec parcimonie)1 ; ou mûres et fraiches [crues (avec parcimonie)/cuites (jus/sirop : boissons, gelées, confitures, vinaigre)] ou séchées [crues (brutes) et/ou aromatisantes (condiment)]) comestibles.(1*)



fleurs - crues ou cuites ; fruits - cuits



La limonade de fleurs de sureau est une boisson très appréciée. Le sirop aussi. Les fleurs se cuisent en beignets.

Les boutons conservés dans le vinaigre peuvent accommoder des salades.

Les baies cuites parfument les gâteaux aux pommes et sont consommées en jus, en gelée et en confiture. On en fait aussi du vin. Enfin, elles sont utilisées comme colorant naturel, notamment pour les boissons et aliments.




Précautions

(1*)les baies vertes immatures (crues ou cuites), de même que les noires mûres (crues), sont toxiques et peuvent parfois causer des diarrhées et nausées ; il est donc fortement recommandé de n'en consommer, ainsi, que de petites quantitésµ{{{1µ. (irrégulièrement/ponctuellement ? (qp*))

Le sureau noir peut être confondu avec le Sureau hièble (Sambucus ebulus) dont les baies peuvent être très toxiquesµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le sureau noir fait partie à la pharmacopée traditionnelle, au moins dès l'Antiquité et y compris pour la médecine ayurvédique d'Inde.

Au Ier siècle de notre ère, Pline l'Ancien le recommandait contre les catarrhes et les excès de mucus, tout comme le médecin grec Galien au IIe siècle.

Les Amérindiens d'Amérique du Nord lui attribuaient les mêmes propriétés qu'au sureau blanc (Sambucus canadensis, dont la composition est semblable à celle de son cousin européen).

Dans diverses régions du monde, les fleurs du Sambucus nigra, en tisane, étaient utilisées ou le sont encore comme diaphorétique contre les refroidissements et la grippe. Les études de Caroline M, Camille N., Justine T. et Charline N. vont dans ce sens et ajoutent aux fleurs des propriétés antioxydantes aux fleurs, grâce à la présence de monomères d'anthocyane.

En France, une étude ethnobotanique a en 1984 porté sur les usages des plantes dans la vie quotidienne à Bagnes au début du XXe siècle. Le sureau (dont les noms patois de cette région étaient sy?u, sy?, s? ou s?u) était utilisé via ses fruits (en sirop), ses fleurs (en tisane et en inhalation contre le rhume et les refroidissements) ; il était dans cette région considéré comme « bon pour la circulation », et en particulier un mélange de Sureau et de Benoîte était utilisé en compresse pour soulager les varices.

En 1986, la Commission E, un organisme gouvernemental allemand, approuvait l'usage médicinal des fleurs de sureau pour le traitement du rhume. En 1999, l'organisation mondiale de la santé a reconnu les usages traditionnels des fleurs de sureau comme diaphorétique (qui provoque la sudation) et expectorant.

En 1995, un essai clinique à double insu avec placebo, mené dans un kibboutz israélien lors d'une épidémie de grippe, a conclu qu'un extrait de baies de sureau était nettement supérieur au placebo pour soulager les symptômes de la grippe : en deux jours, 93,3 % des sujets traités au sureau voyaient déjà un soulagement significatif de leurs symptômes, tandis qu'il a fallu six jours pour que 91,7 % des personnes sous placebo éprouvent une amélioration similaire.

En 2002, une étude de pharmacovigilance a porté sur 762 femmes enceintes ayant durant leur grossesse pris une préparation renfermant, entre autres plantes, des fleurs de sureau. Aucun effet tératogène ni embryotoxique n'a été observé.

Les fleurs contiennent des anthocyanes, des flavonoïdes, du mucilage, des tanins et une petite quantité d'huile essentielle très aromatique. Les fruits contiennent les mêmes flavonoïdes, des vitamines A, B et C.

A noter que chez l'espèce proche sambucus ebulus (dont les baies sont toxiques), les feuilles fraîches, toxiques car très riches en acide cyanhydrique, ont été utilisées en cataplasmesµ{{{wikiµ.


Sanguisorba minor, Pimprenelle

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Feuille (dont pointes ; aromatisantes (dont tisanes)1 ; dont jeunes et/ou tendres : crues1/cuites1 et/ou confites1; dont extrait : jus1) et fleur1 (inflorescences en boutons : crues1/cuites1 ; et/ou aromatisantes1 ; dont extrait : jus (limonade)1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe, confites ou comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Saponaria officinalis, Saponaire officinale

img



legume-fleurlegume-racine (carotte)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, racine culinaires :

-la racine est utilisée comme un agent émulsifiant dans la fabrication de confiseries ; elle donne une texture mousseuse ; elle est également ajoutée à l'Halava de graines de tournesol ;

-les fleurs sont parfois ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Sarcocornia fruticosa, Salicorne ligneuse

img



legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles culinaires : la plante est utilisée dans le porridge à l'ail en Grèce ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sassafras albidum, Laurier des Iroquois

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -24°C (premiers dégâts/dommages à partir de -20°C)

legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses, feuilles - aromatisant culinaires :

-l'huile des racines est utilisée pour aromatiser la racinette ;

-les racines sont ajoutées au sirop d'érable et infusées dans un thé ;

-l'écorce épicée du tronc et des racines est séchée et utilisée pour l'aromatisation ;

-les feuilles sont utilisées pour le thé ; elles sont également ajoutées aux soupes ; les jeunes pousses sont consommées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : le safrole, qui donne de la saveur à la racinette, peut causer le cancer, mais c'est seulement le quatorzième cancérogène parmi les éthanols de la bière ordinaireµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Satureja hortensis, Sarriette

img



legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, herbe, épice, feuilles - thé, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles ont une saveur épicée ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées avec des tomates, des haricots, du poisson et des salades ; elles sont également utilisées dans les gâteaux/cakes, les puddings et les saucisses ; étant donné qu'elle réduit les flatulences, elles sont consommées avec les haricots et les concombres ; elles peuvent être utilisées en cuisine pour réduire l'odeur de chou et de navet ; les feuilles peuvent être récoltées avant la floraison et utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Satureja montana, Sarriette vivace

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, herbe, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées pour parfumer les viandes et les sauces ; elles sont utilisées dans les soupes, salades, farces, et plats avec des oeufs, de la volaille, des légumes et des olives ; les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour faire des tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Schinus molle, Faux-poivrier odorant

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-4°C (-2°C?, -7-/8°C et jusqu'à -10°C?)

legume-fruit (tomate)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit comme épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles et les fruits ont un goût poivré ; ils sont utilisés pour faire une boisson ;

-les baies séchées, grillées sont utilisées comme un substitut poivré ; les fruits sont utilisés pour faire du vin ;

-une huile distillée à partir du fruit est utilisée comme une épice.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il y a quelques rapports que les grains de poivre sont nocifs ; ils contiennent un alcaloïde ; ils ne doivent pas être consommés en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Schinus terebinthifolia, Faux-poivrier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C?

legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit - épice, prudence.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les baies sont utilisées pour aromatiser.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elles ne doivent pas être consommées en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Scolymus hispanicus, Scolyme d'Espagne

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, légume, tiges, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-la racine épaisse peut être préparée de la même manière que les salsifis ; elle peut être consommée bouillie, en purée, ou cuite au four ; elle est utilisée comme substitut de café ;

-les jeunes feuilles peuvent être cuites et consommées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; les pétioles sont blanchis et consommés dans les salades ; ils sont également cuits et préparés avec de l'huile d'olive, du sel et du vinaigre ;

-les fleurs sont utilisées pour falsifier le safran.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Scorzonera hispanica, Scorsonère

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racine, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-elle peut être consommée crue, en salade ou cuite comme un légume ;

-les racines sont épluchées et trempées avant la cuisson pour enlever le goût amer ; les racines grillées sont utilisées comme substitut de café ;

-les feuilles sont utilisées dans les salades (ou cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).

-les pétales de fleurs peuvent être parsemés sur une salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sechium compositum,
img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Mêmes utilisations que Sechium edule :

Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines, racines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont comestibles cuits ; ils peuvent être picklés, cuits au four, cuits à la vapeur, ou utilisés pour faire des beignets et des desserts ;

-les jeunes pointes des feuilles (brèdes) sont consommées comme potherbe ;

-les graines peuvent être consommées cuites ; elles sont souvent frites ;

-les racines charnues peuvent être mangées cuites ; elles peuvent être bouillies, cuites au four ou frites ; de la fécule peut être extraite de celles-ci.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sechium edule, Chayotte

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (-3°C)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines, racines, légume. Utilisation(s)/usage(s) culinaires : -les fruits sont comestibles cuits ; ils peuvent être picklés, cuits au four, cuits à la vapeur, ou utilisés pour faire des beignets et des desserts ; -les jeunes pointes des feuilles (brèdes) sont consommées comme potherbe ; -les graines peuvent être consommées cuites ; elles sont souvent frites ; -les racines charnues peuvent être mangées cuites ; elles peuvent être bouillies, cuites au four ou frites ; de la fécule peut être extraite de celles-ci.



Les chayotes font partie des régimes traditionnels méso-américains et se retrouvent dans divers plats.



Les fruits s'accommodent de la même manière que les courgettes, on les prépare aussi en daube, en gratin ou farcies.



Elles peuvent être servies en salade, à partir de jeunes fruits, crus ou refroidis après une légère cuisson, et râpés. Elles sont également consommées en soupes, crèmes et veloutés. À La Réunion, le chouchou ou chayote se consomme essentiellement en cari, en « daube » (sans vin, contrairement aux daubes provençales) ou en gratin et plus rarement en crudités.



Il existe aussi des préparations sucrées à base de chayote, ainsi des compotes, des confitures, ou le « gâteau chouchou ». C'est un des légumes préférés des Réunionnais, sa production est une spécialité du cirque de Salazie.



À La Réunion et à l'île Maurice, les jeunes pousses tendres, appelées « brèdes chouchou » peuvent se préparer sautées à la poêle comme des haricots verts dont elles rappellent le goût. Ces jeunes pousses avec des feuilles fraiches sont également consommées comme brèdes à Madagascar.



La racine de la chayote, la « chinte » peut être détaillée en bâtonnets et préparée comme des frites. D'apparence rustique, elle a cependant une texture agréable. Ce tubercule est également connu comme ichintal au Guatemala ; chinta ou chintla au Salvador, echinta ou patastilla au Honduras, raíz de chayote au Panamá, et patate chouchou à La Réunion.



En Colombie, il est généralement utilisé comme un quelconque tubercule, remplaçant ainsi la patate, à certains endroits il est utilisé comme aliment fourrager pour les animaux domestiques, bovins ou porcins.



Il lui est attribué des propriétés amaigrissantes et de régénération des cellules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sedum acre, Sedum âcre

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles ont une saveur piquante et sont utilisées pour l'assaisonnement ; elles sont séchées et moulues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Sedum album, Orpin blanc

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres pousses ; crues1 ou cuites1) comestibles.



Jeunes et/ou tendres pousses crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Sedum rupestre, Orpin des rochers

img



legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : elles sont utilisées en mélange avec les salades ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sedum telephium, Orpin

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Feuille (charnues (dont pointes de tiges et pousses ; crues1 ou cuites1) ; dont extrait (jus)1) et racine (tubercules cuits1) comestibles.



jeunes pousses crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Sempervivum tectorum, Joubarbe des toits

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Silybum marianum, Chardon-Marie

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : tiges, feuilles, racines, bourgeons de fleur, huile culinaires :

-les piquants doivent être retirés puis les feuilles peuvent être consommées crues en salade ou cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les ragoûts ;

-les jeunes tiges sont pelées, bouillies et mangées ;

-les bases des capitules peuvent être mangées ;

-les racines peuvent être cuites et mangées ; elles sont utilisées comme aliment de famine après ébullition dans l'eau ;

-les graines contiennent une huile grasse comestible ; elles peuvent également être grillées et utilisées comme substitut de café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : dans les sols fertiles , les plantes peuvent contenir des niveaux élevés de nitrates qui sont toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Sinapis alba, Moutarde blanche

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Jeunes pousses consommées en salade ; feuilles consommables comme légume (ex. : potherbe) ; graines utilisées comme condiment.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines contiennet des glucosides toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Sium sisarum, Chervis

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles, légume culinaires :

-les petites, douces, racines charnues sont consommées ; elles sont cuites et du beurre est ajouté ; elles sont également utilisées dans les soupes et les ragoûts ; elles sont normalement grattées plutôt que pelées et du jus de citron est ajouté pour empêcher la décoloration ;

-les jeunes feuilles et les pousses peuvent être blanchies et mangées en salade ; elles sont parfois utilisées comme un substitut de café ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solanum betaceum, Tamarillo

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5/-3,5/-4°C

legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (dont graines) [nourriture/aliment : crus ou cuits {en confitures}, comme fruit ou légume]) comestible.(1*)



Plante cultivée de longue date au Pérou ; encore largement cultivée sous les tropiques.


Précautions

(1*)ATTENTION : comme bon nombre d'autres espèces du même genre, le fruit immature ainsi que toutes les autres parties de la plante pourraient être toxiquesµ{{{(dp*)µ.

Solanum cajanumense, Casana

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (fruits mûrs (dont graines)) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : comme bon nombre d'autres espèces du même genre, le fruit immature (vert) ainsi que toutes les autres parties de la plante pourraient être toxiquesµ{{{(dp*)µ.

Solanum lycopersicum, Tomate

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : craignant le gel, la tomate ne supporte pas les températures négatives inférieures à -2/-3°C ;

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Fruit (peau, pulpe et graines {dont huile} : frais (crus et ou aromatisants) ou séchés) comestibles.(1*) Fruits - crus ou cuits. Il peut être utilisé comme légume salé ou aromatisant dans les aliments cuits, ou peut être consommé directement comme fruit de dessert. Il est très utilisé dans les salades et comme arôme dans les soupes et autres plats cuisinés. Un jus fabriqué à partir du fruit est souvent vendu dans les magasins d'aliments naturels. Le fruit peut également être séché et broyé en une poudre qui peut être utilisée comme agent aromatisant et épaississant dans les soupes, les pains, les crêpes, etc... Une huile comestible est obtenue à partir de la graine. Convient à des fins culinaires. Elle peut être utilisée crue dans les salades, ou utilisée pour faire de la margarine. La graine est petite et très difficile à utiliser. Il n'est viable d'utiliser la graine comme source d'huile que si de grandes quantités de plantes sont cultivées pour leurs fruits et que la graine n'est pas souhaitée.



  • composée de près de 95 % d'eau, la tomate est très riche en vitamines (A, B1, B2, C, E), sels minéraux (surtout du potassium) et oligo-éléments ;
  • diététique (avec ses 18/21Kcal pour 100g), diurétique et alcalinisante, c'est un aliment des plus sains : à consommer sans modération !;
  • en outre le lycopène, à l'origine de sa pigmentation rouge, est un excellent antioxydant prévenant certains cancers ;
On la déguste fraîche et crue (tout juste cueillie, c'est tellement mieux !) en salades, ou cuite (en ragoûts, en ratatouille, farcie...), ou encore transformée (concentré, sauces, notamment le ketchup, coulis, jus, soupes et conserves) ; la tomate se congèle très bien entière pour une cuisson ultérieure.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties vertes de la plante (y compris le fruit avant maturité) sont toxiquesµ{{{(dp*)(5(+))µ ; ils contiennent de la tomatine (substance toxique) ;
la concentration à l'intérieur du fruit (à n'importe quel stade de maturation) est cependant tellement faible qu'elle ne représente aucun danger ; les fruits immatures sont tout de même généralement consommés cuits (en confiture, par exemple), dès lors qu'ils ont fini de grossirµ{{{(dp*)µ.

Une tomate abîmée contient (ou peut contenir ?) une moisissure dangereuse : la mycotoxine. Cette moisissure sécrète un poison : la patuline. Ses effets secondaires : irritation de la peau, nausées, troubles des reins et du foie. Si une tomate présente une partie qui commence à moisir ou des taches brunes à noires, jetez-la. Et il convient d'y faire attention car même une cuisson de plus d'une heure n'élimine pas la patulineµ{{{127µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le fruit en pulpe est un nettoyant pour la peau extrêmement bénéfique pour les personnes ayant la peau grasse. Les fruits tranchés sont un traitement de premiers secours rapide et facile pour les brûlures, les échaudures et les coups de soleil[201]. Une décoction de racine est ingérée dans le traitement des maux de dents[218 ]. La peau des tomates est une bonne source de lycopine, une substance dont il a été démontré qu'elle protège les gens contre les crises cardiaques. Il semble être plus efficace lorsqu'il est cuit et peut donc être obtenu à partir de produits alimentaires tels que le ketchup et les tomates en conserve[246]. Il a également été démontré que la lycopine a un effet très bénéfique sur la prostate et est de plus en plus utilisée pour traiter l'hypertrophie de la prostate et les difficultés à uriner qui accompagnent ce trouble. Les feuilles, en mélange avec de l'huile de ricin (Ricinus communis), sont utilisées dans le traitement des taches lépreuses naissantes[348 ]. Une pâte de feuilles est appliquée sur les gonflements filaires des vers sur une aine douloureuse[348 ]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir de la plante[7 ]. Il est utilisé dans le traitement des rhumatismes et des maux de tête sévères[7]

Solanum melongena, Aubergine

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume culinaires :

-les fruits sont surtout frits puis mangés ; ils peuvent aussi être grillés, cuits au four, farcis, et utilisés dans les ragoûts et les currys ; les fruits sont également séchés et stockés ;

-les feuilles, bien que comestibles, sont velues et n'ont pas bon goût ; elles sont mélangées avec du son de riz et du sel dans lequel les radis japonais sont picklés.



Consommée cuite, on compare sa chair blanchâtre à celle de champignons très appréciés (champignon de Paris, cèpe...) de par sa texture tendre et sa saveur riche et complexe ; essentiellement présente dans la cuisine méditerranéenne et orientale, l'aubergine est délicieuse frite, en beignet, farcie, en caviar ou encore en ratatouille (ou plus généralement mélangée à d'autres légumes dits "du sud"), et accompagne idéalement toutes sortes de viandes ; l'épiderme des variétés rouges contient de grandes quantités d'anthocyane, faisant de celles-ci un excellent antioxydant (à condition de consommée cette peau) ; ses propriétés diététiques (18 Kcal pour 100 gr) et sa richesse en minéraux (magnésium, potassium, zinc), en vitamines et en fibres, font qu'elle a la capacité de freiner l´augmentation du cholestérol (d'après des études scientifiques) ;



N.B. : crue, l'aubergine à une texture proche d'une éponge et un goût assez désagréable, dû à la présence de saponines, ce qui la rend immangeable.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum muricatum, Pépino

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume culinaires : les fruits peuvent être consommés frais ou utilisés dans les boissons ; le goût est semblable à un melon ; ils peuvent être utilisés dans les sauces, confitures et conserves.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum pimpinellifolium, Tomate groseille

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume culinaires : les fruits sont consommés crus ou séchés ; ils sont ajoutés aux salades et aux soupes ; ils peuvent être picklés.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum tuberosum, Pomme de terre

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-10°C (-2°C pour le feuillage)

legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Les tubercules sont consommés cuits (bouillis, cuits au four, frits, rôtis, transformés en purée, et utilisés dans les soupes, les ragoûts, les boulettes, les pancakes/galettes, les salades de pommes de terre...) ou transformés en fécule.



Partie(s) comestible(s) : tubercules, racines, légume, prudence culinaires :

-les tubercules sont cuits et mangés ; ils sont également frits, mis en conserves et transformés en fécule ; les tubercules sont bouillis, cuits au four, rôtis, transformés en purée, et utilisés dans les soupes, les ragoûts, les boulettes, les pancakes/crêpes et les salades de pommes de terre ; les pommes de terre sont également utilisées pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ;

-les feuilles tendres sont également parfois consommées ; elles sont utilisés dans la soupe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ :les tubercules et les feuilles vertes sont toxiques ; ils contiennent un alcaloïde toxique (la solanine) ; les tubercules doivent être cuitsµ{{{0(+x)µ.

Sorbus aria, Alisier

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (alises, frais (blets) ou séchés (crus1 ou cuits1)µ, dont graines (torréfiées (café1)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sorbus domestica, Sorbier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

legume-fruit (tomate)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaires : les fruits peuvent être mangés quand ils sont bien mûrs ; les fruits deviennent plus doux après le gel ; les fruits peuvent être fermentés avec des céréales pour produire une sorte de cidre.


Précautions

ATTENTION : les graines contiennent possiblement du cyanure d'hydrogène ; c'est l'ingrédient qui donne aux amandes leur saveur caractéristique ; à moins que le grain soit très amer, il devrait être parfaitement sûr en quantités raisonnables ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Sorghum bicolor, Sorgho

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Détails : Partie(s) comestible(s) : tiges, graines, céréale culinaires : les graines sont consommées comme une céréale ; de la farine est préparée puis utilisée pour le porridge (bouillie) ou d'autres plats (boulettes, gâteaux/cakes frits et boissons) ; elle ne peut pas être utilisée pour le pain étant donné qu'elle ne contient pas de gluten ; les graines peuvent être sautées et mangées ;

-les graines germées sont consommées ;

-les tiges de certains types sont douces et sont mâchées ; elles sont utilisées pour la bière, et le vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Spinacia oleracea, Épinard

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C (-5/-6°C selon d'autres sources)

legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Les feuilles sont généralement consommées bouillies ; elles sont également utilisées dans les potées, les tourtes, les salades..., tout comme les graines germées.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines germées, légume culinaires :

-les feuilles sont cuites dans une petite quantité d'eau pour réaliser le célèbre accompagnement du même nom : les épinards ; feuilles également cuites comme potherbe en général ; elles sont également utilisées dans les soupes et les salades ; les jeunes feuilles sont consommées crues et les plus vieilles feuilles sont cuites ;

-les graines germées peuvent être utilisés dans les salades.(1*)


Précautions

Attention : les feuilles de la plupart des variétés d’épinards sont riches en acide oxalique ; bien que non toxique, cette substance emprisonne certains minéraux présents dans un repas, notamment le calcium, les rendant indisponibles pour l'organisme ; par conséquent, des carences en minéraux peuvent résulter d’une consommation excessive de feuilles contenant de l’acide oxalique ; cependant, la teneur en minéraux des feuilles d’épinards est assez élevée, de sorte que les inconvénients sont largement contrebalancés par les avantages ; il existe également des variétés spéciales d'épinards à faible teneur en oxalique qui ont été développées ; la cuisson des feuilles réduira également la teneur en acide oxalique ; les personnes ayant tendance aux rhumatismes, à l'arthrite, à la goutte, aux calculs rénaux ou à l'hyperacidité doivent être particulièrement prudentes si elles incluent cette plante dans leur alimentation, car elle peut aggraver leur état ; méthémoglobinémie possible due aux nitrates chez les enfants de moins de 4 mois ; les patients sous anticoagulants doivent éviter une consommation excessive en raison de la teneur en vitamine Kµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Stachys affinis, Crosne

img



legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Tubercules consommés comme légume ou confits au vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Stachys officinalis, Bétoine

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses [nourriture/aliment {épinards, soupes, plats de légumes, potherbe}]) et fleur (fleurs [accompagnement : garniture (décoration à manger)] et bourgeons floraux [nourriture/aliment : légume]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Stachys sylvatica, Épiaire des bois

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Détails : Feuille (dont base des tiges) et racine comestibles



Les feuilles, au parfum désagréable de prime abord, révèlent une odeur et de cèpe lorsqu'elles sont malaxées ; feuilles fraîches, séchées ou marinées (dans de l'huile), crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Symphytum grandiflorum, Consoude à grandes fleurs

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuilles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Symphytum officinale, Consoude officinale

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : fleur1 (dont bourgeons ; crues1 ou cuites1)µ, feuille (tendres/souples (dont jeunes tiges et pousses défibrées ; crues1 ou cuites1) ; dont extrait (jus)1) et racine (fraîches (crues1 ou cuites1) ou séchées (café1)) comestibles.(1*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Symphytum x uplandicum, consoude d'Upland

img



legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume culinaires : les jeunes feuilles sont utilisées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées dans les soupes et peuvent être liquéfiées et utilisées comme boisson ; les feuilles séchées sont utilisées pour le thé ; elles sont meilleurs lorsqu'elles sont séchées rapidement pour donner une bonne saveur ; les feuilles séchées sont également broyées en une poudre et utilisées dans les sauces, les soupes et les ragoûts.



Mêmes utilisations que Symphytum officinale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Syzygium aqueum, Pomme d'eau (tp* de "water apple")

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaires : les fruits sont consommés crus ; ils sont également utilisés pour les boissons ou sirop.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Syzygium aromaticum, Giroflier

img



legume-fleur

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : bourgeon floral, épice, huile culinaires : les boutons floraux séchés sont utilisés pour aromatiser les aliments ; ils sont utilisés avec du jambon, des saucisses, des pommes au four, de la viande hachée, des tartes, des confitures et des pickles ; ils sont la source d'une huile utilisée dans l'industrie alimentaire pour aromatiser des boissons, des desserts, des chewing-gums, des produits de boulangerie et de la crème glacée ;

-la pulpe du fruit est consommée ;

-les fleurs séchées sont également mâchées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : utiliser de grandes quantités peut provoquer des allergiesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ****

Syzygium jambos, Jambosier

Pas d\'illustration
pour le moment 😕


Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/2

legume-fruit (tomate)legume-fleur

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs culinaires :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont peu intéressants comme fruit à dessert mais, à cause de l'odeur douce de rose, ils sont souvent cristallisés et utilisés dans les bonbons ; ils peuvent être utilisés pour les confitures et les gelées (il est bon de les mélanger avec d'autres fruits étant donné que la pomme rose aide la confiture à prendre) ;

-les fleurs sont confites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Syzygium malaccense, Jambosier rouge

Pas d\'illustration
pour le moment 😕


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2,5/-3°C

legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaires :

-le fruit peut être consommé frais ou cuit ; ils sont également utilisés dans la confiture et les pickles ;

-les jeunes feuilles encore rouge sont consommées ;

-les fleurs ont également été enregistrées comme étant mangées ; elles sont conservées dans du sirop ou consommées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Syzygium racemosum,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Syzygium samarangense, Jamalac

Pas d\'illustration
pour le moment 😕


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C

legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaires : les fruits sont consommés frais avec du sel ou cuit en sauce ou en ragoût avec des pommes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

T

Tamarindus indica, Tamarinier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C (-8°C?)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume culinaires :

-la pulpe du fruit est comestible ; elle est également utilisée pour les boissons ; la peau extérieure est enlevée ;

-les graines sont également comestibles, cuites ; elles peuvent être grillées et moulues en farine ;

-les jeunes feuilles, les fleurs et les jeunes gousses sont également comestibles ; elles sont consommées dans les currys ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-elles sont utilisées pour rendre les plats acides ; elles sont utilisées dans les sauces et chutneys ;

-les jeunes plants sont aussi comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Tanacetum balsamita, Balsamite

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) {pour salades et bière}]) et fleur (fleurs [assaisonnement : condiment {pour salades} ]) comestible.



Les feuilles ont été utilisées comme aromate de bière en Grande Bretagne.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tanacetum parthenium, Grande camomille

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-8

legume-fleur

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs - thé culinaires : les fleurs séchées sont utilisées comme le thé ou dans le vin et dans quelques pâtisseries.



Les fleurs séchées et les feuilles sont utilisées en cuisine pour donner à la nourriture un arôme délicieusement aromatique (amer).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la manipulation des feuilles peut causer des éruptions cutanées et les manger peut causer des ulcères buccauxµ{{{0(+x)µ chez les personnes sensibles. La grande camomille ne doit pas être utilisée pendant la grossesse (en raison de l'action stimulante sur l'utérus)µ{{{wikiµ ou en cas de problèmes de coagulation. Ulcères buccaux (ulcères aphothes dans 5-15 %) et/ou troubles gastro-intestinaux. L'arrêt du traitement peut entraîner des céphalées de rebond, de l'anxiété et de l'insomnieµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Propriétés pharmacologiques :

-Activité anti-inflammatoire : des extraits des parties aériennes de la grande camomille suppriment la production des prostaglandines. Il semblerait que des composés autres que le parthénolide pourraient être associés à l'activité anti-inflammatoire. C'est le cas de la tanétine, un flavonoïde lipophile, qui bloque la synthèse des prostaglandines. On note également une inhibition de l'agrégation plaquettaire, une inhibition de la phospholipase A2.
-Effet sur la musculature lisse vasculaire : l'extrait chloroformique de la grande camomille fraîche inhibe de façon non réversible l'action contracturante de divers agonistes. Cette stimulation de la contraction des fibres lisses vasculaires apparaît liée à un mécanisme de blocage des canaux potassiques.
-Activité anticancéreuse : le parthénolide et des lactones similaires ont une activité anticancéreuse in vitro contre des lignées de cellules tumorales comme les fibroblastes humains, le carcinome laryngé, etc. Le parthénolide, extrait de la grande camomille, agit, in vivo, sur le complexe protéinique NF- ?B (nuclear factor kappa B) au sein de cellules de cancer du sein résistantes au tamoxifène, en bloquant l'activité de ce NF- ?B, ce qui rend les cellules de nouveau sensibles à ce produit. Le parthénolide pourrait de ce fait constituer un nouvel anticancéreux multifonctionnel. Mais les indications de la grande camomille dans le contexte de la médecine non conventionnelle ne sont pas définies pour autant.
-Traitement prophylactique de la migraine : l'action de la grande camomille se ferait par plusieurs voies. Parmi celles-ci se trouvent les mécanismes vus précédemment d'inhibition de la synthèse des prostaglandines, de diminution des spasmes des muscles lisses vasculaires ou de blocage de la sécrétion granulaire des plaquettes.

Évaluations cliniques :

Quelques essais cliniques d'évaluation de la grande camomille à prévenir ou soulager les crises de migraines ont été publiées. Pour Bruneton, « leurs conclusions ne sont pas concordantes et, pour beaucoup, leur qualité méthodologique est insuffisante et leur effectif faible ».

La méta-analyse de cinq essais cliniques versus placebo, randomisés et en double aveugle (avec 343 patients), par le réseau Cochrane, a conclu que les éléments suggérant de façon convaincante que la grande camomille est plus efficace qu'un placebo pour prévenir les crises migraineuses étaient insuffisants.

Usages médicaux :

En France, la Note explicative de l'Agence du médicament (1998) admet qu'il est possible de revendiquer pour les parties aériennes de la grande camomille, les indications thérapeutiques suivantes :

-utilisation interne (voie orale), traditionnellement utilisée dans la prévention des céphalées et le traitement des règles douloureuses ;

-utilisation externe : aucune

Selon, European scientific cooperative on phytotherapy (ESCOP), la grande camomille peut être prescrite en prévention des crises migraineuses, à la posologie de 50 à 120 mg de poudre de parties aériennes, pendant plusieurs mois.

La grande camomille est contre-indiquée pour les femmes enceintes. Et comme beaucoup de plantes de la famille des Asteraceae à lactones sesquiterpéniques, la grande camomille peut être à l'origine de manifestations allergiquesµ{{{5(+)+µ.

La grande camomille a acquis une bonne réputation en tant qu'herbe médicinale et des recherches approfondies depuis 1970 ont prouvé qu'elle était particulièrement bénéfique dans le traitement de certains types de migraines et de rhumatismes [238, K]. Il est également considéré comme une plante pour traiter l'arthrite et les rhumatismes [254]. Les feuilles et les sommités fleuries sont anti-inflammatoires, antispasmodiques, apéritives, amères, carminatives, emménagogues, sédatives, stimulantes, piquantes, stomachiques, vasodilatatrices et vermifuges[4, 7, 21, 36, 46, 53, 100, 165]. La plante est cueillie au fur et à mesure de sa floraison et peut être séchée pour une utilisation ultérieure[7]. À utiliser avec prudence[165], les feuilles fraîches peuvent provoquer des dermatites et des aphtes si elles sont consommées[238]. Ce remède ne doit pas être prescrit aux femmes enceintes[238]. Un thé fait à partir de la plante entière est utilisé dans le traitement de l'arthrite, du rhume, de la fièvre, etc. On dit qu'il est sédatif et qu'il régule les règles[222, 238]. Une infusion est utilisée pour baigner les pieds enflés[257]. Appliquée à l'extérieur sous forme de teinture, la plante est utilisée dans le traitement des contusions etc[7]. Mâcher 1 à 4 feuilles par jour s'est avéré efficace dans le traitement de certaines migraines[222]


Tanacetum vulgare, Tanaisie commune

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, herbe, épice culinaires :

-les feuilles sont utilisées pour parfumer les plats aux oeufs ; les feuilles fraîches sont ajoutées aux desserts ; les feuilles sont un peu amères et utilisées pour aromatiser les pâtisseries, tartes et pickles ;

-les feuilles et les fleurs sont brassées dans un thé aromatisé de citron amer ; elles sont également ajoutées à la bière.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle contient des propriétés toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Taraxacum officinale, Pissenlit

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes (dont blanchies (en culture et/ou cuisson)), fleur (dont bourgeons, ligules (pétales) et tiges) et racine (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (torréfiées : café)) comestibles.(*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède (brèdes l'astron)).



Les jeunes pousses se consomment en salades. Elles se récoltent avant la floraison. Les meilleures poussent sur les sols sablonneux. C?est l'ingrédient principal de la salade au lard ardennaise.



Les racines se mangent crues, bouillies ou revenues à la poêle pour en faire diminuer l'amertume. On en prépare un café de pissenlit après torréfaction. Elles se récoltent pendant le repos végétatif de la plante.



Les boutons floraux se conservent dans du vinaigre ou du sel. Ils se consomment comme les câpres. Ils peuvent également être poêlés.

Les capitules servent à préparer un sirop, un vin ou encore une confiture. On n'utilise que les parties jaunes sans les bractées ni les tiges. On en tire également le « vin de pissenlit ».




Précautions

(1*)ATTENTION : en situation marécageuse (bord de russeau, prairie humide,etc..) et à proximité de bovins et, plus particulièrement, d'ovins, la plante est susceptible de porter la fasciolose (fasciolase ou distomatose hépatique), une maladie parasitaire provoquée par un ver plat, appelé couramment douve ou distome, dont le plus courant est la douve du foie

Comme le cresson, elle ne doit donc pas être consommée crue en cas de risque dû à la proximité de pâturages.

Le lait de pissenlit aurait provoqué la mort de deux enfants à l'été 1927µ{{{~~Wiki(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Tetragonia tetragonioides, Tétragone

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-5°C (et même jusqu'à -8°C selon alsagarden)

legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume culinaires : les feuilles charnues et les sommets sont consommés ; ils peuvent être consommés crus, cuits à la vapeur, bouillis, sautés, à la crème, servis avec des champignons, ou pour en faire une quiche ; feuilles et extrémités cuites comme potherbe (ex. : substitut d'épinard).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elles peuvent contenir des oxalates et des nitrates qui peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

La tétragone cornue ne doit pas être confondue avec les espèces du genre Datura, toutes toxiques et potentiellement mortelles, dont les feuilles ressemblent à celles de la tétragone. En juillet 2020, toute une famille de l'Est de la France est hospitalisée en réanimation à la suite d'une confusion dans son potagerµ{{{wikiµ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Les feuilles de Tetragonia tetragonioides contiennent de nombreux composés aux multiples propriétés. On y trouve des saponines, des phénylpropanoïdes, des polysaccharides anti-inflammatoires3 et des glycolipides à l'activité anti-ulcèrogène.

Elle est également riche en vitamines B et en vitamine C2µ{{{wikiµ.


Thymus serpyllum, Thym serpolet

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, fleurs culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour préparer une boisson ;

-les pousses sont utilisées comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Thymus vulgaris, Thym commun

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, fleurs, feuilles - thé culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées comme assaisonnement pour aromatiser les aliments ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées pour aromatiser les farces, le poisson, la viande, le fromage, le vinaigre et la sauce au jus de viande ; elles sont ajoutées à la saumure dans laquelle les olives sont picklées ; elles sont utilisées dans la soupe qui contient des oeufs et du pain trempé dans de l'huile d'olive ;

-les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour le thé ; les jeunes pousses sont utilisées comme garniture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Thymus x citriodorus, Thym citronné

img



legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour parfumer les salades, les soupes, les sauces, le poisson, la volaille, les desserts au fromage et des boissons ; les feuilles sont utilisées en infusion pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Le thym citron possède de nombreuses propriétés : il est antiseptique, antitussif et même cicatrisantµ{{{wikiµ.

Tilia x europaea, Tilleul commun

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)tronc

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, manne, sève, fleurs - thé culinaire(s) :

-les feuilles sont consommées crues en salades et sandwichs ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

-les fleurs ont un parfum de miel et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme légume ; elles sont brassées en vin ;

-la plante produit une manne comestible.


Précautions

ATTENTION : si les fleurs utilisées pour faire du thé sont trop vieilles, elles peuvent produire des symptômes d'intoxication narcotiqueµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Tragopogon porrifolius, Salsifis cultivé

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, pousses, légumes culinaire(s) :

-les racines blanches sont consommées bouillies, cuites ou en soupe ;

-les jeunes feuilles sont comestibles ; elles peuvent être consommées crues ou utilisées pour aromatiser les autres aliments (les morceaux coupés se décolorent rapidement avant la cuisson, sauf stockés dans de l'eau avec un peu de jus de citron ajouté) ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les racines torréfiées ont été utilisées comme succédané de café identique à la chicorée ;

-le jus durci obtenu à partir des tiges cassées peut être mâché ; le latex peut être utilisé comme le lait.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Trapa natans, Mâcre nageante

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, noyau, noix, légume culinaire(s) : les noyaux des graines peuvent être consommés crus, grillés ou bouillis ; ils peuvent être frits comme un légume ou conservés dans le miel et le sucre ; ils peuvent être confits ou broyés en farine pour le pain et les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trichosanthes anguina, Courge serpent

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)

Détails : Cette espèce, au rapport de M. du Petit-Thouars, est cultivée à l'île de France pour ses fruits ; on les cueille lorsqu'ils sont à demi-mûrs; dans cet état, étant coupés en petits morceaux, cuits et assaisonnés convenablement, ils forment un légume sain et agréable au goût (Lamk. loc. cit.). Cette espèce classique est très connue depuis le temps de Linné, est cultivée dans la plupart des jardins botaniques ; mais elle a quelque peine à venir sous le climat de Paris. Ses fruits, ordinairement doux, sont comestibles dans l'Inde et pourraient être employés chez nous, lorsqu'ils sont jeunes, aux mêmes usages économiques que ceux du Concombre (Naudin, loc. cit.).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trichosanthes cucumerina, Concombre serpent

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)

Détails : Ses fruits sont moins gros que ceux de l'espèce précédente; ils sont striés de blanc et de vert à la maturité. Ils contiennent une pulpe rouge qui est mangée ordinairement en carry (ou cari, type de plats réunionnais), avant maturité. Ce fruit est très amer et cependant, d'après Roxburgh, il entre dans le régime des Hindous, qui l'estiment même d'autant plus que son amertume est plus grande, sans doute parce qu'ils lui attribuent des propriétés anthelminthiques (Naudin).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Trigonella foenum-graecum, Fenugrec

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, herbe, épice, jeunes gousses, légume culinaire(s) :

-les graines peuvent être mises à germer et mangées ; elles sont également trempées et cuites ; les graines sont broyées et utilisées comme épice ; elles sont utilisées dans la poudre de curry ; le goût amer des graines peut être éliminé par un léger grillage ; les graines grillées sont utilisées comme un substitut de café ;

-les feuilles peuvent être consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; elles sont également séchées et mélangées dans des plats de légumes ;

-les graines et les feuilles peuvent être infusées dans un thé ;

-les graines produisent une huile.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Tropaeolum majus, Capucine

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, herbe, fleurs, épice, légume culinaire(s) :

-les feuilles, pétales de fleurs et graines sont tous comestibles et ont un goût poivré épicé ;

-les feuilles et les fleurs sont consommées crues ; elles sont utilisées dans les salades, sandwichs, plats de légumes et sont farcies comme des feuilles de vigne ;

-les fleurs peuvent être ajoutées à des vinaigres ;

-les bourgeons de fleurs et les jeunes fruits sont utilisés comme un substitut de câpres dans les sauces ;

-les graines mûres peuvent être consommées rôties ; elles peuvent être utilisées comme substitut du poivre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Tuber aestivum, Truffe de la Saint-Jean

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



Détails : Partie(s) comestible(s) : champignon, herbe, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les sporophores sont consommés ; très jeunes, ils peuvent être consommés crus ; ils sont normalement cuits au four, sautés dans le beurre ou ajoutés aux soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tuber magnatum, Truffe blanche

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



Détails : Partie(s) comestible(s) : champignon, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fructifications souterraines sont consommés ; elles sont tranchées et utilisées pour parfumer le risotto, des pâtes, plats aux oeufs et fondues au fromage ; elles peuvent être mises en conserve, congelées ou servies dans le cognac.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tuber melanosporum, Truffe noire

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



Détails : Partie(s) comestible(s) : herbe, épice, champignon, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tuber uncinatum, Truffe de Bourgogne

Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

U

Urtica dioica, Ortie

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres pousses ; fraîches ou sèches ; saisies ou cuites), graines (mûres ou immatures ; aromatisantes (dont séchées ou rôties)) et fleur (bourgeons ; crus) comestibles. Les feuilles comme les fruits sont comestibles : ils peuvent être mangés crus, pliés ou roulés entre les doigts en boulette. Une fois secs, hachés ou cuits, ils perdent leur pouvoir urticant. Il est préférable toutefois de ne consommer que les jeunes plantes, car après floraison les feuilles contiennent d?abondantes concrétions minérales, les cystolithes, qui peuvent irriter les voies urinaires. Elles peuvent tout de même alors être préparées en tisane. Les jeunes feuilles peuvent être mangées crues (hachées en salade, dans un pesto, dans du beurre sur des canapés). Elles apportent alors une saveur fraîche et « verte », qui évoque crue le haricot vert et cuite l'épinard, saveur bien différente de celle des feuilles plus âgées, au goût plus fort et qui prennent en cuisant une odeur et un goût de poisson marqués, avec lesquelles on prépare une « brandade d'ortie ». Les jeunes feuilles d'ortie sont consommées plus fréquemment cuites, en légume dans de nombreuses préparations (soupes, gratins, quiches, soufflés, potées) à la façon des épinards. Elles sont également employées dans des desserts (tarte, sorbet). Moins connues, il existe aussi une recette d'escargots aux orties et de la bière d'ortie. Autrefois considérée comme un « plat de pauvre », l'ortie était dans la plupart des recettes associée aux pommes de terre. Les feuilles d'orties contiennent des protéines foliaires en bonne quantité (7,37 g pour 100 g de feuilles), une grande quantité de fer (4,1 mg pour 100 g, plus que la viande) et du zinc. On peut manger tel quel les fleurs, les femelles étant plus goûteuses car plus charnues, ou les mettre dans les plats. L'ortie est cultivée à des fins alimentaires pour ensuite être vendue dans les magasins d'alimentation bio, par exemple sous forme de potage en sachet déshydraté.(1*)



Les jeunes feuilles sont cuites comme herbe potagère (légume-feuille / légume vert, à la manière des épinards) et ajoutées aux soupes etc .. ; elles peuvent également être séchées pour l'hiver ; les orties sont un complément très précieux pour l'alimentation ; ils sont un aliment très nutritif qui est facilement digéré et est riche en minéraux (surtout le fer) et vitamines (surtout A et C) ; les jeunes pousses, récoltées au printemps, lorsqu'elles mesurent 15 - 20 cm de haut en plus de la tige souterraine sont très agréables. Les plantes sont récoltées commercialement pour l'extraction de la chlorophylle, qui est utilisée en tant qu'agent de coloration vert (E140) dans l'alimentation et la médecine ; un thé est fait à partir des feuilles séchées, celui-ci réchauffe pendant les journées d'hivers ; la saveur est fade, il peut être ajouté comme tonique au thé de Chine. Le jus des feuilles, ou une décoction de la plante, peut être utilisé comme un substitut de présure dans le caillage de laits végétaux (agent de coagulation/caillage / caille-lait). Une bière d'ortie est brassée à partir des jeunes pousses.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles des plantes ont des poils urticants, provoquant une irritation de la peau ; cette action est neutralisée par la chaleur (cuisson) ou par un séchage complet, de sorte que les feuilles cuites sont parfaitement saines (propres à la consommation) et nutritives ; toutefois, seules les jeunes feuilles doivent être utilisées parce que les feuilles plus âgées développent des particules granuleuses appelés cystolithes qui agissent comme un irritant pour les reins ; les vieilles feuilles peuvent être laxatives ; n'utiliser que de jeunes feuilles et porter des gants robustes lors de leur récolte pour éviter d'être piqué . Interférences/intéractions possibles avec certains médicaments. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ. Voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Urtica membranacea, Ortie douteuse

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-feuille (laitue)

Détails : Feuilles. Feuilles et jeunes pousses consommées comme légume (ex. : comme potherbe) et également source d'une "bière"µ{{{27(+x) ; les feuilles sont bouillies et mangées, cuites dans les omelettes, ou utilisées dans les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Urtica pilulifera, Ortie à pilules

img



legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Feuilles, feuilles - thé, tiges. Feuilles et jeunes pousses consommées comme légume (ex. : comme potherbe) et également source d'une "bière"µ{{{27(+x) ; les feuilles sont utilisées pour les tisanes ; les tiges et les jeunes pousses sont consommées crues en salade ; elles sont également cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Urtica urens, Petite ortie

img



legume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les jeunes feuilles sont consommées comme potherbe, elles sont également mélangées avec de la viande comme relish.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

V

Vaccinium corymbosum, Myrtillier d'Amérique

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits sont consommés comme fruit de dessert et aussi dans les salades de fruits, jus de fruits, sirops et autres aliments et boissons ; ils sont utilisés dans les confitures, tartes et muffins ; ils peuvent être congelés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vaccinium myrtillus, Myrtillier

img



legume-fruit (tomate)legume-fleur

Note : ****

Détails : fleur (tisaness), feuille (indéterminé) et fruit (frais (crus ou cuits) ou séchés (crus, tisanes (infusion)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Vaccinium uliginosum, Myrtillier des marais ou marécages

img



legume-fruit (tomate)

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les baies sont fermentés en une boisson alcoolisée (attention : l'alcool est une cause de cancer) ; les baies sont également utilisées pour colorer le vin ; les fruits sont consommés crus de temps en temps ; ils sont utilisés pour les confitures, gelées et tartes ; ils sont également congelés et séchés.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : un grand nombre peuvent provoquer des vertiges et des maux de têteµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Valeriana dioica,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Racine, graines. Les racines et les feuilles séchées et réduites en poudre sont utilisées comme assaisonnement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Valeriana montana,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Valeriana officinalis, Valériane officinale

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Feuille (avant floraison, aromatisantes), fleur (dont bourgeons, décoratives et/ou aromatisantes) et racine (séchées et moulues : aromatisantes (avec parcimonie)) comestibles.(*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Valeriana phu, Encens de terre

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Graines. Feuilles utilisées localement comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Valeriana tuberosa,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Valerianella locusta, Mâche

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-18/-23°C - zone 6a)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Les jeunes plants sous forme de rosette (ainsi que les graines germées) sont principalement consommés en/comme salade(s) mais peuvent aussi être cuisinés comme légume (potherbe) ; leur saveur est douce.



Feuille (dont tiges ; crues ou cuites, fleur (décoratives, et graines (germes) comestibles.



Parties aériennes de la plante consommées en salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vanilla humblotii,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)

Détails : Gousses utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vanilla planifolia, Vanille

img



legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : gousses, graines, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les gousses sont utilisées pour aromatiser les aliments ; la saveur est extraite dans de l'alcool ; elles sont utilisées pour parfumer le chocolat, la crème glacée, les milk-shakes, et les plats sucrés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vanilla pompona, Vanillon

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les gousses sont utilisées pour aromatiser.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vanilla tahitensis, Vanille de tahiti

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)

Détails : Additifs alimentaires : arôme. Gousses utilisées comme condiment ; arôme légèrement anisé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Verbascum thapsus, Molène bouillon-blanc

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : fleur1 (fraîches ou séchées ; aromatisantes (boissons colorées/teintées)1) et feuille (avant floraison ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (tisaness)1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Verbena officinalis, Verveine officinale

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses tiges et pointes)1 et fleur1 comestibles.



feuilles utilisées comme aromate ou en infusionµ{{{(dp*)(1).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Viburnum lantana, Viorne lantane

Pas d\'illustration
pour le moment 😕


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

legume-fruit (tomate)

Note : *

Détails : Fruit (fruits) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les fruits sont astringentsµ{{{0(+x)µ.

Vicia faba, Fève

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28/-29°C ({{{-5°C/-5/-7/-20°C selon d'autres sources)

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Ce sont surtout les jeunes graines que l'on mange mais celles matures, les gousses tendres et les feuilles sont également consommées cuites ; les graines sèches peuvent être bouillies, réduites en farine et ajoutées à des soupes ou utilisées pour la fabrication de tofu ; enfin, les graines germées sont également comestibles cuites ;



Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, gousses, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-ce sont surtout les jeunes haricots que l'on mange ;

-les haricots et les feuilles mûres sont également comestibles ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe).

-les haricots secs peuvent être bouillis, en farine et ajoutées à des soupes ou utilisés pour la fabrication de tofu ;

-les graines germées sont cuites et mangées ;

-les gousses tendres sont consommées comme légume.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines personnesµ{{{0(+x),ehowµ, principalement d'origine méditerranéenneµ{{{0(+x)µ, sont sensibles aux fèves brutes (crues) et peuvent devenir très malades quand ils mangent les grains tels quelsµ{{{ehowµ ; cette maladie s'appelle favisme ; les grains doivent être bien cuits ; en outre, ils peuvent réagir avec des gens utilisant certains médicaments antidépresseursµ{{{0(+x)µ.

Vinca major, Grande pervenche

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (graines) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante est toxique lorqu'elle est consommée en grande(s) quantité(s){{{~µ~~5(+)µ. Est-ce également le cas des graines ? (qp*)

Note médicinale : ***

Vinca minor, Petite pervenche

img



legume-fruit (tomate)

Détails : Fruit (graines) comestibles.(1*)



Les feuilles sont également utilisées pour réaliser le vin de pervenche ; celui-ci est plutôt employé pour ses propriétés médicinales, avant les repas, comme tonifiant ; exemple de recette selon domenicus.malleotus : laisser macérer dix jours cent grammes de feuilles désséchées dans un litre de bon vin rouge. Presser, filtrer et prendre trois ou quatre cuillérées par jour, avant les repas.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante est toxique lorqu'elle est consommée en grande(s) quantité(s){{{~µ~~5(+)µ ; elle contient des alcaloïdes et peut causer, dans ce(s) cas, des dommages aux reins et au foie{{{~~165. Est-ce également le cas des graines ? (qp*)

Note médicinale : ***

Viola alba, Violette blanche

Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fleur

Détails : Fleurs. Les fleurs sont utilisées pour aromatiser des boissons. Fleurs et feuilles comestibles ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Viola collina,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Fleurs, feuilles. Fleurs et feuilles comestibles. Jeune, la plante entière est consommée comme herbe potagère (potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Viola mirabilis, Violette étonnante

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fleurs, feuilles. Fleurs et feuilles comestibles ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Viola odorata, Violette odorante

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : fleur1, feuille1 et racine1 comestibles.



feuilles crues (en salades) ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

ATTENTION : peut causer des vomissements. ; possible effet additif avec des laxatifsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Vitis labrusca, Vigne américaine

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)tronc

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, huile, sève.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également séchés ou appertisés ; ils sont utilisés pour les jus, gelées, confitures, tartes, conserves et sirops ; ils sont utilisés pour faire des boissons fermentées ou du vin ou du vinaigre ;

-les feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe) et utilisées pour envelopper d'autres aliments ; elles sont également conservées dans du sel.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Vitis vinifera, Vigne

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Feuille (dont tendres ; fraîches ou séchées), fleur et fruit (raisins) comestibles.



Feuilles comme aromatisant et jeunes vrilles en salades ou dans les plats cuisinés ;



Huile (pépins de raisin), jus (raisin de table) et alcool (vin ; raisin de cuve).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

W

Wisteria floribunda,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Fruit (graines cuites [nourriture/aliment de famine/disette, feuille (jeunes et tendres feuilles [nourriture/aliment et base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Lorsque les graines sont cuites au feu, leur saveur est semblable à celle des châtaignes ; une certaine prudence est conseillée, voir les notes sur la toxicité. Les jeunes feuilles tendres sont parfois consommées et sont également utilisées comme substitut de thé. Les fleurs sont utilisées comme aliment dans certaines parties de la Chine.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : Les semences de tous les membres de ce genre sont toxiquesµ{{{5(+)µ ; aussi peu que deux graines crues peuvent tuer un enfant{{{26.

Wisteria sinensis,
img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Fruit (graines cuites [nourriture/aliment de famine/disette, feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}] ; dont jeunes cuites [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Une certaine prudence est conseillée pour les graines, voir les notes sur la toxicité. Les fleurs sont soigneusement lavées, puis bouillies ou frites (comme des beignets) ; elles sont également durcies dans du sucre, puis mélangées avec de la farine pour en faire une célèbre friandise locale appelée «Teng Lo». Les feuilles contiennent de l'acide allantoïque. Elles sont utilisées en tant que substitut de thé. Les jeunes feuilles ont également été mangées (cuites, ex. : comme potherbe ? (qp*)).(1*)




Précautions

(1*)ATTENTION : Les semences de tous les membres de ce genre sont toxiquesµ{{{5(+)µ ; aussi peu que deux graines crues peuvent tuer un enfant{{{26. L'écorce contient un glucoside et une résine qui sont tous les deux toxiques. La graine et la gousse contiennnent une résine et un glycoside appelé wisterin. Ils ont causé des empoisonnements chez les enfants de nombreux pays, produisant de légères à sévères gastro-entériteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Z

Zea mays, Maïs

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, céréale, fleurs, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les épis sont consommés cuits ;

-les grains secs peuvent être concassés et utilisés ; la farine peut être utilisée pour les pains, gâteaux, soupes, ragoûts, etc.. ; des pancakes comme les Tortillas de maïs ont été un aliment de base en Amérique centrale ;

-le maïs est cuit et préparé de différentes façons ; ils sont bouillis, rôtis, séchés, cuits à la vapeur et d'autres manières ;

-l'huile de maïs est utilisée dans les salades et la cuisine ;

-les jeunes glands/pompons sont cuits et mangés ;

-le pollen est utilisé dans les soupes ; les soies fraîches sont utilisées dans des tortillas ;

-la moelle de la tige peut être mâchée ou transformée en sirop ;

-les graines germées sont consommées ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Zingiber officinale, Gingembre

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9/-10°C

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : rhizome, racine, feuilles, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le rhizome souterrain est consommé cru ou en salade ;

-les jeunes pousses sont épicées et peuvent être consommées ; ces jeunes pousses sont consommées comme légume ; elles sont également picklées ;

-le rhizome peut être séché et réduit en poudre ; ces vieilles racines sont utilisées comme épice ; elles sont conservées dans du sirop ;

-l'huile de gingembre est utilisée comme aromatisant ;

-le gingembre est utilisé pour les boissons ;

-le jus peut être utilisé pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Ziziphus jujuba Jujubier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-17/-20°C

legume-fruit (tomate)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines - huile.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont consommés frais, séché ou conservés dans du sucre ; ils peuvent être cuits dans les ragoûts, cuits au four, marinés, ou utilisés dans les puddings, gâteaux, pains, gelées, soupes et confitures ; les fruits mûrs sont broyés en poudre et cuits avec du millet ou du riz ;

-les noyaux sont comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***





Responsabilité : Le Potager de mes Rêves (ainsi que tout membre de cette association) ne peut être tenu responsable pour toute allergie, maladie ou effet nuisible que toute personne ou animal pourrait subir suite à l'utilisation de toute plante mentionnée sur ce site (https://lepotager-demesreves.fr) ; cf. "Notes et mises en garde", pour plus d'informations sur les précautions à prendre.



Licence Creative Commons


Page Facebook du Potager de mes/nos Rêves


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !