Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style

Vita > Plantae > Magnoliophyta > Magnoliopsida > Violales >
Violaceae > Viola > Viola tricolor

Recherche simple (sans accents)
Flèche gauche Fiche précédente précédente | AVI. O | Fiche suivantesuivante Flèche droite
Vita > Plantae > Magnoliophyta > Magnoliopsida > Violales >
Violaceae > Viola

AVI. O

  
Explications de "AVI.O" :

le A, qui pointe vers le haut, permet de remonter,
le V, qui pointe vers le bas, permet de descendre,
le I permet de dérouler toute la page
(les différentes catégories)
et le O amène ici,
où vous pouvez revenir à l'origine,
en cliquant n'importe où 🙂


À suivre !




Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !

   Note alimentaire   MiamMiam      |      
   Note médicinale  SosSosSos





img
      imgsuivante Flèche droite

Par Walther Otto Müller (1833–1887), Köhler's Medizinal-Pflanzen, via lepotager-demesreves




img
précédente Flèche gaucheimg      

Par Kristian Peters -- Fabelfroh, via lepotager-demesreves










  • Dénominations :

      

    • Nom botanique : Viola tricolor L. (1753)

    • Synonymes français :

      pensée tricolore, pensée

    • Synonymes :

      Viola kitaibeliana

    • Noms anglais et locaux :

      European wild pansy, field pansy, heart's-ease, Johnny-jump-up, love-in-idleness, miniature pansy, pansy, wild pansy, san se jin (cn transcrit), sanshiki-sumire (jp romaji), styvmorsviol (sv) ;









  • Description et culture :

      

    • Description :

      Plantes herbacées commune dans toute l'Europe et recherchée pour la délicatesse de sa fleur. C'est l'ancêtre de la pensée cultivée. Elle se développe dans les prairies rases, les terres en friche, principalement sur les sols acides ou neutres. Elle fleurit de mars-avril à septembre.


    • dont infos de "FOOD PLANTS INTERNATIONAL" :

      • Description :

        Une vivace de courte durée. Il est souvent cultivé comme une annuelle. Il atteint une hauteur de 10 à 35 cm et une largeur de 15 à 40 cm. La tige est ramifiée. Il y a de grandes stipules profondément divisées. Les feuilles sont ovales et pointues ou en forme de lance. Ils ont des lobes ou des dents peu profonds. Les fleurs peuvent avoir plusieurs couleurs{{{0(+x) (traduction automatique).

        Original : A short lived perennial. It is often grown as an annual. It grows 10-35 cm high and spreads 15-40 cm wide. The stem is branched. There are large, deeply divided stipules. The leaves are oval and pointed or lance shaped. They have shallow lobes or teeth. The flowers can have several colours{{{0(+x).





  • Miam Consommation (rapports de comestibilité, parties utilisables et usages alimentaires correspondants) :

      

    fleur1 (jeunes ; décoratives1 et/ou aromatisantes (crues/cuites)1)µ, feuille (jeunes, dont pousses ; aromatisantes (crues/cuites)1 ; dont jus1) et racine (torréfiées ; café1) comestibles.

    Détails :

    Les feuilles et fleurs peuvent être utilisées comme décoration, par exemple pour agrémenter une salade ou égayer un dessertµ{{{wikiµ.



    Les racines torréfiées ont été utilisées pour produire un substitut de caféµ{{{(dp*)(1)µ.





    Partie testée : /

    Taux d'humidité Énergie (kj) Énergie (kcal) Protéines (g)
    / / / /

    Pro-
    vitamines A (µg)
    Vitamines C (mg) Fer (mg) Zinc (mg)
    / / / /





  • Précautions Risques et précautions à prendre :

      

    néant, inconnus ou indéterminés.





  • Autres usages :

      

    En tisane, elle calme les nerfs et fait baisser la fièvre. Et en pommade, elle combat diverses maladies de la peau comme l'acné, l'eczéma et la peau sèche.
    Pharmacopée

    La pensée sauvage a une longue histoire d'utilisation en médecine traditionnelle et herboristerie. Les préparations se font à partir de la partie aérienne séchée récoltée au moment de la floraison. La pensée sauvage contient 0,3 % d'acide salicylique et de ses dérivés (méthyl ester et violutoside), des acides phénolcarboxyliques tels l'acide transcafféique, l'acide p-coumarique et l'acide protocatéchique ; 10 % de mucilages (glucose : 35 %, galactose : 33 %, arabinose : 18 % et rhamnose : 8 %) ; 2,4 à 4,5 % de tanins, des flavonoïdes (rutine), des caroténoïdes, des coumarines, de l'umbelliférone, des saponines, de l'acide ascorbique et du tocophérol. Les dérivés salicylés et la rutine présents dans la pensée sauvage ont des propriétés anti-inflammatoires reconnues. Cette activité anti-inflammatoire de la pensée sauvage a été confirmée chez l'animal. De plus, la rutine peut se montrer utile dans le traitement de la fragilité capillaire.

    L'indication thérapeutique la plus acceptée de la pensée sauvage est, en dermatologie, le traitement de l'eczéma, de la séborrhée, de l'impétigo, de l'acné et du prurit. La pensée sauvage draine les toxines présentes au niveau cutané et en facilite l'élimination rénale, mais aussi digestive par son action sur les voies biliaires et sur le transit intestinal. En application cutanée, la décoction de pensée sauvage est un traitement d'appoint pour soulager les irritations de l'eczéma (action des dérivés salicylés).

    Elle est aussi utilisée dans les inflammations des muqueuses des voies respiratoires accompagnées d'une hypersécrétion (catarrhe) : bronchite aigüe, trachéite, coqueluche, asthme. La pensée sauvage y a des propriétés expectorantes, attribuées à la présence de violine, qui a une activité éméto-cathartique.

    Finalement, la pensée sauvage possède des propriétés laxatives et dépuratives, c'est-à-dire qu'elle facilite la digestion et qu'elle améliore la fonction des organes d'élimination, ou émonctoires : foie/vésicule biliaire, rein/vessie, intestins. Son action diurétique lui a donné un rôle dans la prise en charge de certaines cystites et de pathologies rhumatismales.

    La pensée sauvage a eu une monographie dans la pharmacopée US (USP), elle est encore employée aux États-Unis sous la forme de crèmes dans le traitement de l'eczéma, et en administration orale pour le traitement de la bronchite aigüe. En médecine traditionnelle, la pensée sauvage est utilisée pour ses vertus dépuratives, diurétiques, cholagogues-cholérétiques11 et diaphorétiques. Elle est aussi parfois utilisée en cas de cauchemars, d'insomnies ou de troubles du sommeil avec réveils fréquents.



  • Autres infos :

      


    dont infos de "FOOD PLANTS INTERNATIONAL" :

    • Statut :

      C'est un légume cultivé commercialement{{{0(+x) (traduction automatique).

      Original : It is a commercially cultivated vegetable{{{0(+x).

    • Distribution :

      C'est une plante tempérée. En Argentine, il passe du niveau de la mer à 2500 m d'altitude. Il convient aux zones de rusticité 4-10{{{0(+x) (traduction automatique).

      Original : It is a temperate plant. In Argentina it grows from sea level to 2,500 m above sea level. It suits hardiness zones 4-10{{{0(+x).

    • Localisation :

      Argentine, Asie, Australie, Balkans, Biélorussie, Bosnie, Brésil, Grande-Bretagne, Canada, Chili, République dominicaine, Eurasie, Europe, Falklands, Allemagne, Haïti, Inde, Indochine, Jamaïque, Laos, Lituanie, Macédoine, Myanmar, Amérique du Nord, Russie, Asie du Sud-Est, Slovénie, Amérique du Sud, Espagne, Suisse, Turquie, Vietnam, Antilles{{{0(+x) (traduction automatique).

      Original : Argentina, Asia, Australia, Balkans, Belarus, Bosnia, Brazil, Britain, Canada, Chile, Dominican Republic, Eurasia, Europe, Falklands, Germany, Haiti, India, Indochina, Jamaica, Laos, Lithuania, Macedonia, Myanmar, North America, Russia, SE Asia, Slovenia, South America, Spain, Switzerland, Turkey, Vietnam, West Indies{{{0(+x).

    • Notes :

      Probablement médecine.Il y a environ 500 espèces de Viola{{{0(+x) (traduction automatique).

      Original : Probably medicine.There are about 500 Viola species{{{0(+x).






  • Arôme et/ou texture :

      

    doux, frais et aromatique de salade1




  • Liens, sources et/ou références

      

    • Sources et/ou références : 5"Plants For A Future" (en anglais) ;

      dont classification :
      "GRIN" (en anglais) ;

      dont livres et bases de données : 1Plantes sauvages comestibles (livre page 82, par S.G. Fleischhauer, J. Guthmann et R. Spiegelberger) ;

      Herbier gourmand (de Marc Veyrat et François Couplan, éditions Hachette, 1997) / détails du livre ; Plantes sauvages comestibles (de S.G. Fleischhauer, J. Guthmann et R. Spiegelberger, éditions Ulmer, 2012) / détails du livre ; Sauvages & comestibles - herbes, fleurs et petites salades (de Marie-Claude Paume, éditions EDISUB, 2011) / détails du livre ; PM

      dont biographie/références de "FOOD PLANTS INTERNATIONAL" :

      Ambasta, S.P. (Ed.), 2000, The Useful Plants of India. CSIR India. p 680 ; Bremness, L., 1994, Herbs. Collins Eyewitness Handbooks. Harper Collins. p 226 ; Cundall, P., (ed.), 2004, Gardening Australia: flora: the gardener's bible. ABC Books. p 1474 ; Esperanca, M. J., 1988. Surviving in the wild. A glance at the wild plants and their uses. Vol. 1. p 355 ; Facciola, S., 1998, Cornucopia 2: a Source Book of Edible Plants. Kampong Publications, p 245 ; http://www.botanic-gardens-ljubljana.com/en/plants ; Kays, S. J., and Dias, J. C. S., 1995, Common Names of Commercially Cultivated Vegetables of the World in 15 languages. Economic Botany, Vol. 49, No. 2, pp. 115-152 ; Kermath, B. M., et al, 2014, Food Plants in the Americas: A survey of the domesticated, cultivated and wild plants used for Human food in North, Central and South America and the Caribbean. On line draft. p 915 ; Plants for a Future database, The Field, Penpol, Lostwithiel, Cornwall, PL22 0NG, UK. http://www.scs.leeds.ac.uk/pfaf/ ; Plants of Haiti Smithsonian Institute http://botany.si.edu/antilles/West Indies ; Redzic, S. J., 2006, Wild Edible Plants and their Traditional Use in the Human Nutrition in Bosnia-Herzegovina. Ecology of Food and Nutrition, 45:189-232 ; Sp. pl. 2:935. 1753 ; Upson, R., & Lewis R., 2014, Updated Vascular Plant Checklist and Atlas for the Falkland Islands. Falklands Conservation and Kew. ; USDA, ARS, National Genetic Resources Program. Germplasm Resources Information Network - (GRIN). [Online Database] National Germplasm Resources Laboratory, Beltsville, Maryland. Available: www.ars-grin.gov/cgi-bin/npgs/html/econ.pl (10 April 2000)

    • Recherche de/pour :







Wikipedia
Flèche gauche||Flèche droite

Wikimedia
Flèche gauche||Flèche droite

Wikispecies
Flèche gauche||Flèche droite


Semeurs.fr
Flèche gauche||Flèche droite



Enregistrer et/ou imprimer cette fiche : Aperçu (format pdf) Enregistrer cette fiche : format pdf

Recherche simple :
(sans accents)
(sans accents)


Recherche multicritères :

Partie comestible :
Fruit Feuille Fleur
Racine Tronc
Note comestibilité :
* ** *** **** ***** |
Note médicinale :
* ** *** **** *****


Recherche via Google
:




Responsabilité : Le Potager de mes Rêves (ainsi que tout membre de cette association) ne peut être tenu responsable pour toute allergie, maladie ou effet nuisible que toute personne ou animal pourrait subir suite à l'utilisation de toute plante mentionnée sur ce site (https://lepotager-demesreves.fr) ; cf. "Notes et mises en garde", pour plus d'informations sur les précautions à prendre.



Licence Creative Commons

Partager sur Facebook

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !