Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Sédatif (calmant)

(32 espèces - liste non exhaustive)

A

Aloysia citriodora , Verveine odorante

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuille [base boissons : tisanes {infusion} ; ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique|/aromatisant) pour liqueurs et tisanes]) comestible.



Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Angelica archangelica , Angélique

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour poissons}] ; pétioles (pédoncules foliaires) jeunes [nourriture/aliment : confit {au sucre}] ; jeunes pousses crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et racine (racines [base boissons/breuvages : distillé(e)s {Bénédictine, Chartreuse}]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifier. A employer modérément ; utilisation défendue aux diabétiquesµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Artemisia vulgaris , Armoise commune

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (très jeunes, dont pousses : crues [ex. : comme potherbe] et/ou aromatisantes [dont boissons (liqueurs, tisanes)µ1, desserts (beignets)µ32, plats (omelettes, quiches)]) et fleur (inflorescences (dont tiges/ramifications) : cuites [aromatisantes (retirer les tiges avant de servir)]) comestibles.



Feuilles - aromatisantes.(1*)


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Probablement, carµ{{{(dp*)µ : "la plante peut être toxique à fortes doses et le contact cutané peut causer une dermatite chez certaines personnes". De plus, chez les femmes enceintes, elle peut également stimuler l'utérus à se contracter et provoquer l'avortementµ{{{5(+)µ.Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)s ; et tout usage, par les femmes enceintes, est totalement déconseilléµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

B

Ballota nigra , Ballote


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Borago officinalis , Bourrache
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et pousses crues [base boissons27(+)/breuvages {frai(che)s}] ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert] ; dont jeunes feuilles et pousses crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}]]) et fleur (fleurs et sommités crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert]) comestible.



Feuilles - brutes/crues ; plante entière consommée crue lorsque jeune, en salade et cuite plus tard comme légume vert (potherbe). Plante importante localement. Cultivée comme plante mellifère.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante, mais pas l'huile obtenue à partir des graines, contient de petites quantités d'alcaloïdes (pyrrolizidine) qui peuvent causer des dommages au foie et un cancer du foie{{{5(+)µ ; ces alcaloïdes sont présents en trop petite quantité pour être nocif, sauf si vous faites de la bourrache, une grande partie de votre alimentation, bien qu'il serait sage pour les gens ayant des problèmes de foie d'éviter d'utiliser les feuilles ou les fleurs de cette planteµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ***

C

Calluna vulgaris , Bruyère commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (zone 5)

$1$1

Note : **

Détails : Fleur et fruit (graines) comestibles.



Fleurs - aromatisantes ; un thé est fait à partir des hampes florales (tiges fleurissantes) ; plante utilisée à la fabrication d'une sorte de bière intoxicante ; plante d'importance historique ; une sorte d'hydromel était jadis brassée à partir des fleurs et les jeunes pousses ont été utilisés à la place du houblon pour aromatiser la bière.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Chamaemelum nobile , Camomille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-10

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) {pour bière et liqueurs}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Citrus aurantium , Bigaradier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10°C (- 3/-7°C?)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages, fruit (fruits [nourriture/aliment : fruit ; et/ou assaisonnement]) et fleur (fleurs12(+x) [base boissons/breuvages : tisanes12(+x)] ; et extrait {hydrolat, ou eau de distillation, et huile essentielle} [assaisonnement {essence de Néroli et eau de fleur d'oranger}]) comestibles.



Herbe, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Crataegus laevigata , Aubépine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] crus ou cuits {en confitures}) et feuille (feuilles) comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

E

Elymus repens , Chiendent officinal

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes ; crues), graines (crues) et racine (séchées (farine) ou fraîches (crues) ; dont extrait ( jus)) comestibles.



Graines, céréales, racines, rhizome ; graines.

-les racines/rhizomes sont séché(e)s, broyé(e)s et utilisé(e)s comme substitut de farine, laquelle peut être ajoutée à la farine de céréales pour faire de la pâte à pain ou à galettes ; les jeunes rhizomes sont également consommés comme légumes (ex. : dans les soupes) ou crus en salade ; les racines séchées grillées sont utilisées pour le thé et comme substitut/succédané du café.

-les pointes tendres sont consommées crues comme légume (ou cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

G

Galium odoratum , Aspérule odorante

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses) ; séchées un ou deux jours) et fleur moyennement comestibles (utilisées comme aromate).(1*)



Les fleurs séchées sont utilisées pour l'aromatisation ; elles sont utilisés dans les boissons et comme substitut du thé. La plante entière a été utilisée comme aromatisant de bières et liqueurs.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et fleurs sont également toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; à fortes doses, cette toxine peut causer des dégâts irréversibles au foie mais également des maux de tête, nausées, vertiges et états de somnolence ; on considère celle-ci inoffensive (non nocive) en dessous de 3g de plante par litreµ{{{~~1µ : :
ATTENTION : en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut provoquer de graves hémorragies.

Note médicinale : ***

H

Humulus lupulus , Houblon

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendre, dont pousses, tiges et pointes), fleur (petites mâles et grands cônes femelles) et racine (jeunes : cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, fleurs, herbe, épice, légume.

Les inflorescences (bractées qui se chevauchent et couvrent la fleur femelle) sont utilisées en brasserie ; elles aromatisent la bière (apport d'amertume) et agissent comme agent de conservation ; le houblon peut également être utilisé pour faire lever le pain ; elles sont séchées et l'huile a une odeur.

Les jeunes pousses sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe, en tant que substitut d'asperge ou d'épinard), en Europe ; elles sont ajoutées aux ragoûts et aussi utilisées dans les omelettes.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; l'effet sédatifµ{{{5(+)µ du houblon peut causer une légère dépressionµ{{{0(+x)µ et/ouµ{{{(dp*)µ, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ ; éviter pendant la grossesse, et lors de cancers du sein et du col de l'utérus (en raison de l'action antispasmodique sur l'utérus)µ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Hypericum perforatum , Millepertuis

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes ; dont pointes ; aromatisantes (boissons, marinades)) et fleur (décoratives et/ou aromatisantes (crues/cuites)) comestibles.(1*)



Feuilles, prudence. Les feuilles ont une odeur de citron et sont utilisées comme nourriture (consommées localement en salade) et pour le thé (comme succédané).

Les fruits, les fleurs et les boutons floraux sont également consommés comme succédané du thé(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : il est très probablement toxique, rendant la peau sensible à la lumièreµ{{{0(+x)µ (provoquant des récations de photosensibilisationµ{{{27(+x)µ) ; la substance chimique toxique est l'hypericineµ{{{0(+x),{{{~~27(+x)µ ; celle-ci est présente dans les feuilles et les fleursµ{{{~~27(+x)µ.

Note médicinale : ****

L

Lavandula angustifolia , Lavande vraie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6 ou 7

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs {pétales et pointes fleuries} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant, herbe, épice}, garniture et base boissons/breuvages) {tisanes}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Feuilles utilisées comme condiment. Fleurs comme aromatisant, herbe, épice. Les fleurs et les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour aromatiser les gelées, crème glacée et fromages ; les feuilles, pétales et pointes fleuries sont ajoutées aux salades, sauces, soupes, ragoûts, confitures et gelées.

Les fleurs peuvent être confites et utilisées comme garniture dans les boissons gazeuses ; les fleurs fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles donnent une huile essentielle utilisée comme arôme dans l'industrie alimentaire.


Précautions

ATTENTION : l'huile volatile peut rarement entraîner une sensibilisationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Leonurus cardiaca , Agripaume

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {sommités fleuries fraîches ou séchées} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant pour bières, soupes}]) comestible.



Fleurs - thé, fleurs - saveur.

Les sommités fleuries sont utilisées comme aromatisant pour les bières, ales et stouts (bière brassée à partir d'un moût).

Les fleurs fraîches et séchées peuvent être ajoutées aux soupes ou être brassées sous forme de thé.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec cette plante peut provoquer une dermatite chez les personnes sensibles. L'huile essentielle parfumée peut causer une photosensibilisation. Les animaux de pâturage peuvent avoir leurs bouches blessées par les dents acérées des calices. Éviter pendant la grossesse car c'est est un stimulant utérin bien qu'elle ait été utilisée pendant le travailµ{{{5(+). Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azur et Rhône-Alpesµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

M

Matricaria chamomilla , Camomille sauvage

$1$1

Note : *

Détails : Fleur (dont boutons, fraîches ou séchées) et feuille comestibles (aromatisantes1 et/ou décoratives1 (dont boissons, desserts et plats)1).(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs - thé, aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles et fleurs utilisées, localement, comme aromate et pour le thé ; les jeunes fleurs sont séchées et transformées en tisane ;

-une huile essentielle est extraite et utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons etc....(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : des réactions allergiques (épaississement de la langue, serrement de la gorge, gonflement des lèvres, de la gorge et des yeux, démangeaisons sur le corps) ont été rapportées avec la camomille allemande, mais elles sont rares ; les patients atteints de graves réactions allergiques au séneçon de Jacob (Jacobaea vulgaris) doivent être informés de la possible sensibilité croisée à la camomille et d'autres membres de la famille des Astéracées / Composées (par exemple, l'échinacée, la grande camomille, le chardon-Marie)µ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : *****

Melissa officinalis , Mélisse officinale

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme herbe/aromate, épice, condiment et aromatisant de liqueurs}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles parfumées au citron utilisées crues ou cuites pour les boissons ou pour aromatiser les aliments (comme aromatisant de salades, comme condiment et comme aromatisant de liqueurs) ; elles sont ajoutées aux plats de viandes et de légumes, et dans les soupes et les sauces ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Mentha x piperita , Menthe poivrée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}] ; feuilles séchées [base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestible.) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.



En Grande-Bretagne, la menthe poivrée est utilisée dans la confection de quelques plats. La mint sauce s'obtient en hachant finement la menthe poivrée dans du vinaigre et du sucre. Mais quelques cuisiniers considèrent pourtant qu'elle donne une saveur trop forte aux plats et lui préfèrent la menthe verte (Mentha spicata).

L'huile essentielle de menthe poivrée est utilisée dans l'industrie alimentaire pour parfumer bonbons (polkagris), dentifrices, chewing-gums, confiseries et boissons alcoolisées. En Angleterre, elle est associée au chocolat dans les célèbres After eight. En Catalogne, on l'ajoute parfois aux soupes, aux salades et aux légumes. Ainsi quelques gouttes d'huile essentielle peuvent être rajoutées à un velouté de petits pois. Dans l'arrière-pays niçois, on l'emploie sous le nom de « basilic sauvage » dans les sauces avec l'huile d'olive et de l'ail.

La menthe poivrée est utilisée aussi dans la fabrication du schnaps en Alsace par macération (le peppermint schnapps). Elle sert aussi à préparer des cocktails.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cette espèce, lorsqu'elle est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) ou en grandes quantités, peut provoquer des avortements donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(5)µ.

L'huile essentielle de menthe et le menthol peuvent provoquer des troubles graves chez le jeune enfant lorsqu'ils sont appliqués sur les narines et le visage (risque de détresse respiratoire, de coma). La monographie élaborée par l'Agence européenne du médicament (EMEA) précise que son usage n'est recommandé ni avant huit ans, ni chez la femme enceinte ou allaitante. Son utilisation par voie cutanée est réservée à l'adulte ;

L'obstruction des voies biliaire et l'inflammation de la vésicule biliaire constituent des contre-indications ;
Le contact avec les muqueuses et les yeux peut provoquer des irritations ;
De rares cas d'allergie ont été signalés à la suite d'application cutanée. Ne pas utiliser dans le bain ou sur l'ensemble du corps ;
Certains auteurs préconisent de ne pas l'utiliser chez des sujets épileptiquesµ{{{wikiµ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Comme à toutes les menthes, la tradition attribue à la menthe poivrée des propriétés aromatiques (toniques, stomachiques) et des propriétés digestives (combattre les lourdeurs, les ballonnements, les gaz).

Les feuilles de la plante fraîches ou sèches sont utilisées en infusion (de 6 à 9 g/jour). L'huile essentielle extraite de la plante par hydrodistillation est utilisée en usage interne (0,6 à 1,8 ml/jour).

Au début du XIXe siècle, « elle est regardée comme apéritive, désobstruante, diurétique... On l'emploie aussi comme stomachique, résolutive, emménagogue, et surtout comme antispasmodique ».

La plante est utilisée en France, par voie orale (en infusion), dans :

le traitement symptomatique de troubles digestifs (ballonnement, lenteur à la digestion, etc.), y compris ceux qui sont attribués à une origine hépatique ;
le traitement adjuvant des douleurs liées aux troubles fonctionnels digestifs ;
pour faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive.

En usage local, les médicaments à base de menthe sont utilisés (de fait ce sont généralement des produits à base d'huile essentielle) :

en cas de prurit, comme adoucissant et comme protecteur (ex. : crevasses, piqûres d'insectes) ;
en cas de nez bouché, de rhume ;
pour l'hygiène buccale, en bain de bouche
comme antalgique dans les affections buccales ou pharyngées (collutoire, pastilles).
comme analgésique pour lutter contre les maux de tête

La Commission Européenne précise qu'en Allemagne la menthe poivrée est utilisée en cas de spasmes de la région gastro-intestinale, de la vésicule et des voies biliaires. Autres utilisations possibles par voie externe de l'huile essentielle : soulager les maux de tête (EMEA), migraines et sinusites, les démangeaisons cutanées, les algies rhumatismales et musculaires (usage reconnu en Allemagne) (se renseigner auprès d'un aromathérapeute, médecin ou pharmacien par précaution car c'est une substance très active)µ{{{wikiµ.


N

Nepeta cataria , Cataire

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, racines, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; elles ont un goût de citron et de menthe ; les feuilles et les pousses sont utilisées dans l'aromatisation et dans les soupes et les ragoûts ; elles sont également utilisées dans les sauces;

-les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

O

Ocimum basilicum , Basilic

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleur, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont trempées dans l'eau et mangées ; elles peuvent être consommées seules ou utilisées pour aromatiser le pain et d'autres aliments ;

-les feuilles sont utilisées crues ou cuites pour aromatiser des aliments ; elles sont utilisées pour aromatiser la sauce tomate, le vinaigre, les soupes, salades, omelettes et la sauce pesto.

-il donne une huile utilisée en aromatisation ; celle-ci parfume les sauces, les marinades, les viandes et les confiseries.


Précautions

ATTENTION : le basilic contient de l'estragole, une huile essentielle potentiellement cancérigène et mutagène. Ne pas prendre d'huile pendant la grossesse ni en donner à de petites bébés/enfantsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Origanum vulgare , Origan

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille et fleur comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

P

Papaver rhoeas , Coquelicot

$1$1$1

Note : **

Détails : Graines1, feuille (rosette)1 et fleur1 comestibles.(1*)



feuilles (rosette) crues en salades ou blanchies ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Passiflora incarnata , Passiflore médicinale

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également transformés en gelées, confitures, vins, sorbets et boissons. ;

-les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ;

-les fleurs sont consommées en salade ou transformées en sirop.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pimpinella anisum , Anis vert

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont utilisées pour donner un goût de réglisse aux aliments ;

-les feuilles peuvent être utilisées fraîches dans les salades ou les soupes et les ragoûts quand la nourriture est presque cuite ;

-l'huile peut être utilisée pour l'assaisonnement ;

-les fruits sont utilisés pour aromatiser les biscuits et gâteaux/cakes ;

-les feuilles et les graines sont brassées dans un thé sucré rappelant la réglisse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pinus sylvestris , Pin sylvestre

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Primula veris , Primevère officinale

$1$1

Note : ***

Détails : fleurs, feuilles - crues ou cuites, transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé. Les feuilles et fleurs peuvent être consommées crues ou cuites comme pour la primevère élevée (Primula eliator), la primevère acaule (Primula vulgaris) et Primula juliae. Les feuilles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Elles flétrissent lorsque la plante a formé ses graines. Les fleurs sont consommées en salade mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées confites au sucre en pâtisserieµ{{{wiki.



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, épice, feuilles - thé, nectar.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fleurs sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les conserves et pickles ; elles sont également utilisées pour les vins et pour le thé ; les fleurs ont également été confites ;

-les jeunes feuilles sont consommées crues en salade et cuites comme potherbe et utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : ce sont les mêmes que ceux de la primevère commune et de la primevère élevée :
•les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
•les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
•toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


S

Silybum marianum , Chardon-Marie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : tiges, feuilles, racines, bourgeons de fleur, huile.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les piquants doivent être retirés puis les feuilles peuvent être consommées crues en salade ou cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les ragoûts ;

-les jeunes tiges sont pelées, bouillies et mangées ;

-les bases des capitules peuvent être mangées ;

-les racines peuvent être cuites et mangées ; elles sont utilisées comme aliment de famine après ébullition dans l'eau ;

-les graines contiennent une huile grasse comestible ; elles peuvent également être grillées et utilisées comme substitut de café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : dans les sols fertiles , les plantes peuvent contenir des niveaux élevés de nitrates qui sont toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

T

Tilia x europaea , Tilleul commun

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, manne, sève, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont consommées crues en salades et sandwichs ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

-les fleurs ont un parfum de miel et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme légume ; elles sont brassées en vin ;

-la plante produit une manne comestible.


Précautions

ATTENTION : si les fleurs utilisées pour faire du thé sont trop vieilles, elles peuvent produire des symptômes d'intoxication narcotiqueµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

V

Valeriana officinalis , Valériane officinale

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (avant floraison, aromatisantes), fleur (dont bourgeons, décoratives et/ou aromatisantes) et racine (séchées et moulues : aromatisantes (avec parcimonie)) comestibles.(*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Verbena officinalis , Verveine officinale

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses tiges et pointes)1 et fleur1 comestibles.



feuilles utilisées comme aromate ou en infusionµ{{{(dp*)(1).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Viola odorata , Violette odorante

$1$1$1

Note : *****

Détails : fleur1, feuille1 et racine1 comestibles.



feuilles crues (en salades) ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

ATTENTION : peut causer des vomissements. ; possible effet additif avec des laxatifsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Viola tricolor , Pensée sauvage

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur1 (jeunes ; décoratives1 et/ou aromatisantes (crues/cuites)1)µ, feuille (jeunes, dont pousses ; aromatisantes (crues/cuites)1 ; dont jus1) et racine (torréfiées ; café1) comestibles.



Les feuilles et fleurs peuvent être utilisées comme décoration, par exemple pour agrémenter une salade ou égayer un dessert.



Les racines torréfiées ont été utilisées pour produire un substitut de café.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !