Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Plantes à fleurs comestibles et/ou alimentaires

(972 espèces - liste non exhaustive)

A

Abelmoschus caillei , Gombo ouest-africain

$1$1

Détails : Fruit (immatures {frais ou séchés} : cuits) et feuille (cuites) comestibles.



Feuilles, gousses, légume. Les jeunes fruits sont cuits et mangés ; ils peuvent également être séchés et réduits en poudre ; le fruit rend les plats visqueux.

Les jeunes feuilles sont cuites et consommées ; légume (ex. : comme potherbe). Le fruit (graines), la fleur et la racine, sont peut-être également comestibles étant donné que cette espèce était considérée comme une sous espèce de Gombo (Abelmoschus esculentus) jusqu'en 1988.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abelmoschus esculentus , Gombo

$1

Note : ****

Détails : Fruit (immatures) comestible.(1*)



Gousses (capsules), fleurs, graines, feuilles, légume. Les gousses sont consommées cuites ; elles sont visqueuses, mais moins si frites ; elles sont moins collantes aussi, si un peu de citron est ajouté.

Les graines séchées réduites en poudre peuvent être utilisés dans les soupes ; elles épaississent la soupe ; en outre, elles peuvent être picklées (marinées dans du vinaigre).

Les jeunes feuilles peuvent être consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles peuvent être séchées et stockés.

Les fleurs aussi peuvent être mangées.

Le gombo est congelé et mis en conserve.

Les graines sont grillées et utilisées comme un substitut de café.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Abelmoschus manihot , Aibika

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont jeunes pousses [crues ou cuites]), fleur (bourgeons [crus ou cuits]), fruit (immatures {gousses}) et racine comestibles.



Feuilles, bourgeons floraux, légume, racine. Les jeunes feuilles sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe) ; elles sont moins visqueuses cuites à la vapeur ou frites ; elles peuvent être consommées avec des feuilles de papaye pour enlever l'amertume de la papaye.

La racine est bouillie avec du porc pour faire un bouillon.



Feuille, fleur (bourgeons) et racine comestibles ; légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon angulatum ,
$1$1

Détails : Feuille et fleur comestibles. Feuilles, fleurs, légume. Les jeunes feuilles et les fleurs sont utilisées comme légume ; elles sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe) ; parfois, les fleurs sont d'abord séchées puis cuites et mangées ; les feuilles peuvent être séchées et conservées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon indicum , Mauve pays

$1$1

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment}]) comestible. Fleur (crues) comestibles.



Les racines et feuilles comestibles.



Feuilles, graines, légume, fleurs, graines - huile.

Les graines grillées sont consommées au Népal ; elles sont également utilisées pour la farine.

Les graines sont une source d'une huile comestible.

Les feuilles et les fleurs sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe).

Les fleurs sont également consommées crues.



Feuilles, graines (dont huile) et fleur comestibles


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon longicuspe ,
$1

Détails : Fleurs, légume. Les fleurs sont hachées et cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon mauritianum ,
$1

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment]) comestible.



Graines, feuilles, fleurs, légume. Les jeunes feuilles tendres et les fleurs sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe) ; elles sont souvent cuites dans l'huile et d'autres ingrédients comme les arachides.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon megapotamicum , Abutilon grimpant

$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs {crues ou cuites}) comestible.



Fleurs. Les fleurs sont consommées comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon pictum , Abutilon strié

$1

Note : ***

Détails : Fleur (crues ou cuites) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon x hybridum , Lanterne chinoise

$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs crues ou cuites) comestible.



Fleurs. Les fleurs sont consommées crues ou cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Abutilon x milleri , Abutilon Miller

$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs crues ou cuites) comestible.



Fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia acatlensis ,
$1

Détails : Fleur (boourgeons) comestibles.



Bourgeons floraux. Les jeunes bourgeons sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia aneura ,
$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines), fleur, tronc (extrait {gomme et manne}) comestibles.



Graines, fleurs, gomme, manne. Les graines sont broyées en farine ; la graine a un goût de beurre d'arachide et est nutritive.

Des galles sur l'arbre sont utilisées pour étancher la soif.

L'écorce exsude une gomme qui est comestible.

De l'eau peut parfois être trouvée dans les racines.

Une douce, lerp rouge qui se forme sur les feuilles et les branches se mange.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia concinna ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines), feuille et fleur comestibles.



Graines, feuilles, fleurs, légume. Les fruits acides sont utilisés dans la cuisine philippine pour donner une saveur aigre ; ils sont grillés et mangés.

Les feuilles amères sont utilisées comme substitut de tamarin.

Les graines sont comestibles après cuisson.

Les jeunes feuilles sont utilisées dans les chutneys ; elles sont également utilisées dans les soupes.

Les fleurs sont utilisées comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acacia coriacea ,
$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines et gousses) et fleur comestibles.



Gousses, fleurs, graines. Les graines sont consommées après avoir été broyées en farine ; elles peuvent également être cuites à la vapeur dans les gousses vertes et mangées comme des petits pois.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia dealbata ,
$1

Note : **

Détails : Tronc (extrait {gomme}) et fleur comestibles.



Gomme, fleurs. Les fleurs sont la source de l'absolu de mimosa utilisé pour aromatiser les produits de boulangerie, boissons, produits laitiers et desserts.

C'est aussi la source de la gomme arabique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia decurrens , Mimosa à bois noir

$1$1

Note : **

Détails : Tronc (extrait), fleur (fleurs cuites) et feuille (feuillles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



Gomme, feuilles - thé. La gomme est consommée.

Les feuilles ont été utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acacia longifolia ,
$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (extrait, fruit (graines et gousses) et fleur comestibles.



Graines, gomme, fleurs, gousses. Les graines sont consommées.

La gomme est comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia mellifera ,
$1$1$1

Détails : Fruit (gousses), tronc (extrait), feuille et fleur (nectar) comestibles.



Gousse, gomme, feuilles, nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia nilotica ,
$1$1$1

Détails : Fruit (gousses et graines), feuille, tronc (extrait {gomme}) et fleur comestibles.(1*)



Gousses, graines, feuilles, gomme, fruit, fleurs, légume. La pulpe de la gousse est consommée ; elle est également bouillie dans de l'eau et du sucre est ajouté pour faire une boisson.

Les gousses peuvent être utilisées comme légume ou les graines frites et mangées seules.

La gomme est comestible et utilisée pour les bonbons ; elle est mélangée avec des graines de sésame et frite dans le ghee/ghi (beurre clarifié originaire du sous-continent indien).

Il est utilisé dans la préparation de fleurs confites ; les fleurs sont transformées en beignets.

Une écorce est utilisée pour faire du vin ; l'écorce est également consommée avec de la soupe de viande.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines de la sous-espèce Acacia nilotica subsp. indica ont été signalées comme mangées mais sont toxiques ; les graines consommées sur de longues périodes de temps sont considérées comme nuisibles à la santéµ{{{0(+x)µ.

Acacia oshanesii ,
$1

Détails : Fleur comestible.



Fleurs. Les fleurs peuvent être frites et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia podalyriifolia ,
$1$1

Note : *

Détails : Fleur et fruit (graines) comestibles.



Fleurs, graines. Les fleurs peuvent être frites et mangées ; elles sont mélangées avec une pâte légère et transformées en beignets ; ceux-ci peuvent être servis avec du sucre et de la crème fouettée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia pycnantha ,
$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines), tronc (extrait {gomme}) et fleur (nectar) comestibles.



Graines, gomme, nectar des fleurs. Les graines sont consommées.

La gomme est consommée.

Le nectar des fleurs est utilisé pour une boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia retinodes ,
$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines et gousses) et fleur comestibles.



Graines, fleurs, gousses. Les gousses sont consommées.

Les graines sont consommées ; elles peuvent être utilisées pour faire de la farine pour faire du pain, des gâteaux, des pâtisseries et des desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acacia spectabilis ,
$1

Détails : Fleur comestible.



Fleurs. Les fleurs sont détachées de leurs tiges et rôties et mangées ; elles peuvent être trempées dans du brandy et du sucre, enrobées de pâte et frites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acalypha wilkesiana ,
$1$1

Détails : Feuille et fleur comestible.



Feuilles, fleurs, légume. Les jeunes feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe) ; les feuilles sont riches en protéines ; elles sont utilisées dans les ragoûts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acanthus sennii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Détails : Fleur (nectar) comestible.



Nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acca sellowiana , Feijoa

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit et fleur comestibles.



Fruit, fleurs, légume. Les fruits sont utilisés crus ou cuits ; ils peuvent être utilisés pour les gelées et les sauces.

Les pétales de fleurs peuvent être mangés crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acer macrophyllum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (extrait, fruit (graines), fleur et feuille comestibles.



Sève, graines, fleurs, feuilles. La sève contient du sucre et peut être utilisée comme édulcorant ou concentrée en un sirop par ébullition.

Les feuilles sont enroulées autour de la nourriture pour ajouter de la saveur.

Les grappes de fleurs jaunes sont sucrées avec le nectar et elles peuvent être mangées crues.

Les graines sont mises à germer et les pousses consommées. Les graines sont parfois consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Acer platanoides , Érable plane

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres ; fraîches ou séchées ; dont plantules)µ1, tronc (sève et cambium [farine](1*)), fruit (jeunes)µ1, graines (débarassées de leurs membranes ailées ; dont germes (voir plantules)) comestibles.



Sève, cambium, fruit, bourgeons, fleurs. La sève peut être consommée fraiche ou utilisée pour faire de la bière.

Le cambium est mâché surtout par les enfants.

Les fruits jeunes et mûrs sont mâchés en particulier par les enfants.

Les jeunes bourgeons des feuilles sont fermentés pour faire une soupe.

Les feuilles sont placées sous le pain durant la cuisson pour leur donner un arôme.


Précautions

(1*)il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un érable peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ1µ.

Achillea atrata ,
$1

Détails : Fleurs - vin. Il est utilisé dans les liqueurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea millefolium , Achillée millefeuille

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont basales) et fraîches ou séchées : aromatisantes [(crues, cuites) ; dont boissons]) et fleur (dont boutons (idem feuille) : aromatisantes [dont sucre ; boissons ; conserves])) comestibles.(1*).



Feuilles, herbe, épice, légume. Les feuilles sont consommées en petites quantités pour faire une addition fraîche un peu amère dans les salades ; les fines feuilles arrachées aux tiges sont également bien bouillies puis mangées (ex. : comme potherbe) ; les feuilles séchées sont également utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme substitut du houblon ; les jeunes feuilles sont cuites comme légume.



La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Il a une réputation d'être un remède en médecineµ{{{0(+x)µ.

Achillea sibirica ,
$1$1

Note : *

Détails : Feuilles, feuilles - thé, fleurs - thé. Les jeunes feuilles et pousses sont cuites et consommées (ex. : comme potherbe).



Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Achyranthes aspera ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, fleurs, graines, légume. Les jeunes feuilles et les graines sont cuites et mangées (ex. comme potherbe); elles sont cuites sans sel.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Achyrocline satureioides ,
$1

Détails : Fleur - aromatisant, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acmella oleracea , Brède mafane
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C, zone 9b

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (cruesµ3(4(+x),+x),7, cuites [légume et/ou aromatisantes [relevé/poivré] et fleur (aromatisantes [poivre/anesthésiant]) comestibles..(1*)



Feuilles, légume, fleurs. Les feuilles sont consommées crues ou cuites à la vapeur (ex. : comme potherbe, brède) ; les feuilles crues sont utilisées pour aromatiser les salades ; le goût épicé est détruit à la cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles, lorsqu'elles sont mâchées, peuvent causer un engourdissement de la bouche ; la substance chimique est appelée spilantholµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Acmella oppositifolia ,
$1$1

Détails : Tiges, fleurs. Les tiges et les fleurs sont hachées et mélangées avec du sel, du piment, et d'autres plantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Acorus calamus , Acore odorant

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Actinidia chinensis , Kiwi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10-/12/-15

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (sans la peau, frais [crus/cuits, boissons] ; dont graines [dont extrait : huile aromatisante]) et fleur (extrait [huile alimentaire]) comestibles.



Les feuilles seraient également comestibles selon Pfaf. ; nous n'avons cependant rien trouvé à propos d'elles, dans l'ouvrage en question.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Adansonia grandidieri , Baobab de grandidier

$1

Détails : Fruit2(3(25,+x)µ) (frais, dont graines : dont extrait [huile]) comestibles.



Les feuilles et fleurs seraient également comestibles


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aeginetia indica ,
$1

Détails : Fleurs (colorant alimentaire)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aegle marmelos , Bael
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-6,5°C (-4 à 10°C selon d'autres sources)

$1

Note : ***

Détails : Fruit comestibles. Les fleur et feuille (dont jeunes pousses) seraient également comestibles selon WIKIPÉDIA mais les sources/références sont absentes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Aegopodium podagraria , Podagraire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pétioles et tiges, jeunes et/ou tendres : crues ou cuites [ex. : comme potherbe]), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et fruit (aromatisants : frais ou séchés) comestibles.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles du podagraire et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Aeollanthus pubescens ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées dans les sauces et comme aromatisant ; c'est comparable au basilic.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache cana , Agastache argentée

$1

Note : **

Détails : Feuille (aromatisantes) comestibles.



Les fleurs seraient également comestibles selon certaines sources, comme on peut le voir sur WIKIPÉDIA.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache pallidiflora , Agastache à fleurs pâles


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache rupestris , Agastache rupestre

$1

Détails : Fleurs comestibles. Les fleurs sont entièrement comestibles et sont tout à fait délicieuses ajoutées aux salades, plats de fruits, utilisées pour décorer les gâteaux, mélangées aux fromages crèmeux ou au beurre à tartiner comme une pâte à tartiner à saveur douce pour les crêpes, bagels, etc... ; elles font également un délicieux thé à base de plantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agastache urticifolia , Agastache à feuilles d'ortie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (aromatisantes : séchées [tisanes]), fleur (aromatisantes : séchées [tisanes]) et graines (crues ou cuites) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agave americana , Agave américain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (premiers dégâts/dommages) à -7/-8°C et même -10/-12°C (au sec) et jusqu'à -14°C, selon les espèces

$1$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (bulbe, fleur (jeunes tiges/hampes et fleursµ{{{27(+x)(douces/sucrées et acidulées) cuites, feuille (bourgeons : cuits : bouillis [légume]) et fruit (graines mûres broyées [farine]) comestibles.(1*)



5(155µ!) : la référence en question ne semble pas parler de l'Agave americana.


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Note médicinale : ***

Agave angustifolia , Agave des caraïbes
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-7°C

$1

Détails : Tronc (bulbe : cuit [nourriture/aliment et base boissons/breuvages : mezcal]) et fleur (tiges/hampes florales cuites : roties [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave applanata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4 à -10 (sans dégât/dommage, au sec ?)/-12°C

$1$1$1


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave asperrima , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-11°c à -15°c (au sec ?, sans dégât/dommage) selon la sous-espèce

$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (bulbe, fruit (graines mûres pilées [farine), feuille (|pousses (bourgeons foliaires) jeunes, tendres et douces/sucrées|7 : cuites : bouillies [légume savouréµ153, mangé avec délectation{{{7]) et fleur (jeunes hampes florales et fleurs : cuites bouillies [légume]) comestibles.(1*)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave atrovirens , Agave à pulque
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C à -9/-10°C (au sec, sans dégât/dommage)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (extrait bulbe (sève) cuit, fruit (graines mûres broyées, fleur (hampes florales et fleurs : cuites : bouillies [légume]) et feuille (jeunes bourgeons foliaires : cuits : bouillis [légume]) comestibles.(1*)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave attenuata , Agave à cou de cygne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-1°C (humide) à -2°C et même -4°C (sec)

$1$1


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave boscii , Agave à fleur double (tp* de "twin-flowered agave"
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C à -6,5/-8°C et jusqu'à -10°c (sans dégat/dommage, au sec ?)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave bovicornuta , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/7°C (au sec) à -9,5°C

$1

Détails : Tronc (bulbe cuit : roti [base boissons/breuvages : pisto, mescal]) et fleur (fleurs cuites [nourriture/aliment : tortillas]) comestibles.(1*)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave cantala , Cantala (dp*)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

$1$1$1

Note : **


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave chiapensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-2°C à -7/-8°C (au sec)

$1


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave de-meesteriana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave deserti , Agave du désert
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-9°C à -12/-13 et même -15°C (selon les variétés et l'humidité)

$1$1$1

Note : ***


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave ellemeetiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-4°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave filifera , Agave filamenteux
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5/-8°C à {{{-10°C (au sec) et même -14°C, selon les variétés


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave fourcroydes , Sisal blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C à -6°C et même -8°C

$1$1$1


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave franzosinii , Agave de Franzosini
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C ?


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave funkiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-7°C et jusqu'à -14°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave ghiesbreghtii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-6,5°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave gracilipes , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9,5°C à -12/-14°C

$1

Détails : Tronc (bulbe (coeur blanc amer) cuit : roti dans une fosse à cuisson, bordée de pierres, pendant un à trois jours [nourriture/aliment{{{ et base boissons/breuvages]) et fleur (jeune hampe florale cuite : simplement blanchie/saisie [nourriture/aliment{{{]) comestibles.(1*)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave havardiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18/-20 à -23°C (au sec)

$1

Détails : Tronc (bulbe (coeur blanc amer) cuit : roti dans une fosse à cuisson, bordée de pierres, pendant un à trois jours [nourriture/aliment{{{ et base boissons/breuvages]) et fleur (jeune hampe florale cuite : simplement blanchie/saisie [nourriture/aliment{{{]) comestibles.(1*)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave henriquesii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : ?


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave horrida , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C à -10°C (au sec) et même -13°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave inaequidens , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C à -7°C et moins (au sec)

$1$1$1


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave kerchovei , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C à -7°C et même -12°C (sans dégât/dommage, au sec ?)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave lechuguilla , Lechuguilla (dp*)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C et même -15/-18°C (au sec)

$1

Note : *


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ). ATTENTION : Agave lechuguilla serait une des seules espèces réellement potentiellement dangereuses (considérées toxiques et apparemment très peu ou pas comestibles, à cause de sa teneur élevée en saponines)µ{{{~~265(dp*),{{{~~165(dp*)µ.

Note médicinale : **

Agave macroacantha , Agave à épine noire (tp* de "black-spined agave")
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6 (au sec, sans dégât/dommage) à -7°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave mapisaga , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C à 9,5°C

$1$1$1

Note : ***


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave mitis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C et même -11°C (sans dégât/dommage, au sec) et jusqu' à -12/-14°C (selon les variétés ? (qp


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave moranii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C

$1

Détails : Tronc (bulbe cuit : roti) et fleur (fleurs [goût agréable]) comestibles.(1*)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave nickelsiae , Agave du roi Ferdinand
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6,5°C à -10/-12°C (et même moins au sec)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave obscura , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-6°C à -8°C (au sec) et même jusqu'à -15°C selon "Dave's Garden" (en anglais)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave palmeri , Agave de Palmer
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10 et même -12°C (sans dégât/dommage) à -15°C

$1$1$1

Détails : Tronc (bulbe, et base boisson/breuvage, fruit (graines mûrs pilées, fleur (jeunes hampes florales et fleurs cuites : bouillies [légume] ; bourgeon central cuit : roti [nourriture/aliment]) et feuille (jeunes bourgeons foliaires cuits : bouillis [légume]) comestibles.(1*)



Plante comestible ; pas plus de précision à ce sujet : il pourrait s'agir de la sève ou d'une autre partie (et utilisation correspondante), en particulier, ou de la totalité de la possible comestibilité du genre.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agave parryi , Agave de Parry
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/9°C à -12/-15°C et même -20°C et jusqu'à -29°C (selon les sous-espèces et variétés)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (bulbe, sain et agréable au goût, doux/sucré, juteux et nutritif mais plutôt fibreux et base), fruit (mûrs : graines pilées, fleur (jeunes hampes florales{{{5(162?),{{{27(+x),{{{165µ : crues ou cuites [généralement roties ou bouillies : légume] ; fleurs [bouillies : légume] ; bourgeon central : roti [consommé]) et feuille (jeunes bourgeons foliaires (feuilles tendres) / pousses jeunes et tendres) : bouillis [légume] ou roties) comestibles(1*)



Plante comestible ; pas plus de précision à ce sujet : il pourrait s'agir de la sève ou d'une autre partie (et utilisation correspondante), en particulier, ou de la totalité de la possible comestibilité du genre.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Agave pendula , Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-2°C à -3,5/-4°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave polyacantha , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10°C ?


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave potatorum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C (premiers dégâts/dommages ?) à -8°C (au sec) et même -10°C

$1$1$1


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave salmiana , Agave de Salm
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7 à -20°C, selon les variétés

$1$1$1

Note : ***


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave schottii , Agave de Schott
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (au sec) et même peut-être au-delà

$1

Détails : Fleur (moelle de la tige cuite : rotie [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Plante souvent considérée comme trop amère pour la consommation humaine ; c'est d'ailleurs probablement la partie la moins amère (moelle de la tige florale) qui est rapportée ici.


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave shrevei , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C à -18°C, selon les variétés ? (qp*)

Détails : Tronc (bulbe (tête) cuit : roti (fosse-cuisson) [base boissons/breuvages fermenté(e)s : "sugui" ou "tesguino" comme on l'appelle généralement à travers la Sierra Madre]) et fleurs (hampes florales cuites : roties [nourriture/aliment] ; et fleurs cuites : bouillies [nourriture/aliment]) comestible.(1*)



il s'agit là, d'un copié-collé de la comestibilité de 2 sous-espèces : Agave shrevei subsp. magna Gentry 1982 et Agave shrevei subsp. matapensis Gentry 1972.


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave spicata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : ?


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave striata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C à -15°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave stricta , Rusticité (résistance face au froid/gel) : (0?) -4°C à -6,5/-7°C et même -14/-15°C (sans dégât/dommage, au sec) et au-delà (au sec)

$1

Détails : Fleur (jeunes fleurs cuites [nourriture/aliment {consommée sous forme de pâte (="in a batter")]}) comestibles.(1*)


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave vera-cruz , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C, et même moins au sec

$1$1$1


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave victoriae-reginae , Agave de la reine Victoria
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-13/-14/-15°C, selon les variétés

$1$1


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave vivipara , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-6 à -7/-8°C, selon les conditions et variétés

$1$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (bulbe cuit : roti [base, fruit (jeunes et/ou tendres, fleur (jeunes hampes florales, fruit (jeunes et/ou tendres, fleur (jeunes hampes florales et fleurs cuites : bouillies [légume]) et feuille (jeunes bourgeons foliaires cuits : bouillis [légume])) comestibles.(1*)



Il s'agit là, d'un copié-collé de la comestibilité des sous-espèces Agave vivipara var. rubescens (Salm-Dyck) P.I.Forst. 1992 , sont absentes, voir genre Agave pour plus d'infos.


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave weberi , Agave de Weber (tp* de "Weber's agave")
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9,5°C (selon DG) à -10/-12°C et jusqu'à -14°C et même au-delà de -15°C (-15°C sans dégât/dommage)

$1$1$1

Note : ***


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave wocomahi , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3,5/-4°C

$1

Détails : Tronc (bulbe cuit : roti [base boissons/breuvages : dont mezcal]) et fleur (fleurs cuites [légume]) comestibles.(1*)



Plante recommandée à Gentry pour la production de Mescal. Les ditepalaes sont tous à faible teneur en sapogénine. Toutes les espèces ont été généralement acceptables et utiles comme nourriture/aliment et boissons pour les Amérindiens..


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Agave x ylonacantha , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -14°C (premiers dégats/dommages à -8/-10°C ? (qp*))


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Aglaia odoratissima ,
$1$1

Détails : Fruit - épice, fruit - arille, fleurs ; les fleurs sont utilisées pour parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Agrimonia eupatoria , Aigremoine eupatoire

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et tiges fraîches ou séchées [base boissons/breuvages : thé {infusion, possédant une finesse et un arôme particuliers, bue chaude ou froide, seule ou ajoutée à du thé de Chine, elle était autrefois très populaire }]) et fleur (idem feuille) comestibles.



les graines pourraient également être comestibles : fruit (graines séchées et broyées [farine, utilisée comme aliment en période de disette/famine]).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ajuga reptans , Bugle rampante

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et pousses, jeunes et fraîches : crues ou cuites [nourriture/aliment : salade ; et/ou assaisonnement : condiment aromatique {apporte une touche âpre aux plats cuisinés - saveur forte et amère de chicorée - à utiliser de préférence cuites (ex : plats de pommes de terre, galettes de légumes, etc...) ou en petites quantités}]) et fleur (fleurs fraîches : crues [garniture (accompagnement garnissant) : saveur douce, parfois légèrement amère] ; fleurs et épis en boutons [idem feuille]) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Alcea rosea , Rose trémière

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles fraîches : crues [nourriture/aliment : salade]) et fleur (fleurs fraîches : crues [nourriture/aliment : salade]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Alchemilla vulgaris , Alchémille commune

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres) et fleur comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alliaria petiolata , Alliaire officinale

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, fleur, graines et racine comestibles. Les jeunes feuilles apportent un léger goût d'ail aux salades. Les tiges cueillies au printemps ont un goût sucré de chou. On peut également l'employer dans du beurre ou en faire du pistou. L'alliaire est employé comme condiment pour les céréales et les légumes, grâce à ses graines qui peuvent servir de substitut à la moutarde noire dans l'élaboration du condiment du même nom (moutarde). Ses racines possèdent un goût proche du radis et sont également consommables. Des graines de cette plante sous forme de phytolithes ont été identifiées dans des dépôts de nourriture sur des poteries préhistoriques. C'est la première preuve directe de l’utilisation d'une épice dans la cuisine en Europe entre 6 100 et 5 750 ans avant J.C..


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Elle est traditionnellement utilisée pour ses vertus diurétiques, contre les rhumatismes, l'asthme et la goutte. On prête aussi des vertus antiseptiques à la plante fraîche, alors utilisée en cataplasmeµ{{{wikiµ.

Allium ampeloprasum , Poireau d'été
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits (à la vapeur ou sous la cendre), froids ou chauds [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles et jeunes pousses [assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)] : crues ou cuites) comestibles.(1*)



fleurs, feuilles, racines.

-bulbes - crus ou cuits ; les petits bulbes peuvent varier considérablement en taille de 2 à 6cm, ils ont une assez forte saveur allant du poireaux à l'ail et sont bons comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes de cultivars sélectionnés sont très gros avec un goût d'ail doux ;

-feuilles - crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; une saveur agréable d'ail moyenne à forte ; elles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps bien qu'elles peuvent devenir assez dures et fibreuses à mesure qu'elles vieillissent ;

-fleurs - crues/brutes ; une saveur semblable aux feuilles mais elles ont une texture un peu sèche et sont meilleures utilisées comme aromatisant dans les aliments cuits.

-les bulbilles ont une saveur d'ail doux et donnent un bon arôme aux salades et aliments cuits ; bien que produits abondamment, ils sont assez fastidieux à utiliser car ils sont petits ; ils peuvent également être picklés.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium oleraceum , Ail des jardins

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, racine (bulbes), fleur et fruit (bulbilles) comestibles (aromatisants ((crus/cuits))1).(1*)



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium paradoxum , Ail paradoxal

$1$1$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fleurs ; feuilles ; racine.

Utilisations comestibles :



-bulbe - cru ou cuit ; le bulbe, plutôt petit, mesure jusqu'à 10 mm de diamètre, il a une saveur douce d'ail et peut être utilisé comme aromatisant dans les salades et les aliments cuits ; il est récolté en début de l'été, lorsque la plante cesse de pousser, et stocké pendant au moins six mois ;

-feuilles - crues ou cuites ; un substitut de poireau ; les feuilles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps, elles sont agréables dans les salades quand elles sont jeunes, ou cuites comme légume ou aromatisant à mesure qu'elles vieillissent ; les feuilles ont une saveur plus douce et plus délicate que les oignons ;

-fleurs - brutes/crues ; juteuses avec une saveur douce d'ail, elles font une garniture savoureuse et décorative sur les salades.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium porum , Poireau

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes ; et graines germées (très jeunes pousses) crues [nourriture/aliment : salade) comestibles.(1*)



fleurs, feuilles, racines.

-bulbes - crus ou cuits ; les petits bulbes peuvent varier considérablement en taille de 2 à 6cm, ils ont une assez forte saveur allant du poireaux à l'ail et sont bons comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes de cultivars sélectionnés sont très gros avec un goût d'ail doux ;

-feuilles - crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; une saveur agréable d'ail moyenne à forte ; elles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps bien qu'elles peuvent devenir assez dures et fibreuses à mesure qu'elles vieillissent ;

-fleurs - crues/brutes ; une saveur semblable aux feuilles mais elles ont une texture un peu sèche et sont meilleures utilisées comme aromatisant dans les aliments cuits.

-les bulbilles ont une saveur d'ail doux et donnent un bon arôme aux salades et aliments cuits ; bien que produits abondamment, ils sont assez fastidieux à utiliser car ils sont petits ; ils peuvent également être picklés.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium ramosum , Ail à fleurs comestibles

$1$1$1

Note : ****

Détails : Les feuilles sont consommées crues ou utilisées pour aromatiser les autres aliments. Les Chinois mangent la plante entière à l'état cru. Elle fleurit au mois d'août, et, à cette époque de l'année, on en vend aux marchés les fleurs coupées, qu'ils mangent également. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium sphaerocephalon , Ail à tête ronde

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Les feuilles sont hachées comme condiment dans les salades, avec du fromage blanc, etc... (Printemps-Automne). On les emploie de préférence crues pour conserver leur arôme délicat. Les fleurs peuvent également s'utiliser (Eté).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium stipitatum , Échalote de Perse

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : crues ou cuites {ex. comme potherbe}) et fleur (fleurs : crues [garniture (accompagnement garnissant/décoratif) : salades]) comestibles.(1*)



Vendu comme aliment dans le centre de la Russie.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium subhirsutum , Ail cilié

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleurs, feuilles, racines, bulbe. Les feuilles sont frites avec des oeufs. Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium thunbergii ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs, feuilles, racines, bulbes.

-les jeunes plants et feuilles sont consommés crus ; ils sont également utilisés dans les soupes et utilisés comme herbe potagère (potherbe).

-les bulbes sont picklés (marinés dans du vinaigre).

Bulbes et feuilles consommés crus ou cuits, comme aliment et/ou condiment.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium ursinum , Ail des ours

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille, fleur (dont bourgeons (confits) ; décoratives), graines (jeunes (vertes) ou mûres (noires) ; piquant), racine (bulbes (dont confits)) comestibles (aromatisants ((crus/cuits)).(1*)



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : risque de confusion avec le muguet (Convallaria majalis) et la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiques{{{1.

(1*)Voir genre Allium pour les autres précautions à prendre (possible toxicité à fortes doses).

Il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en très grandes quantités et par certains mammifères, de cette espèce. Les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Aloe arborescens , Aloe candélabre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5/-6 °C (-2°C), zone 10-11

$1

Note : **

Détails : Fleur (extraitµ~~12 fleursµ : nectar) comestible.(1*)



La plante serait également utilisée comme aliment de santé (nourriture/aliment et boisson/breuvage).


Précautions

(1*) La sève des espèces du genre Aloe contient des anthraquinones ; ces composés ont plusieurs actions médicinales bénéfiques, notamment en tant que laxatif, et de nombreuses espèces d'Aloe sont ainsi employées en médecine traditionnelle ; bien que sans danger à petites doses et pendant de courtes périodes, les anthraquinones présentent des problèmes potentiels si elles sont utilisées en excès ; ceux-ci incluent la congestion et l'irritation des organes pelviens ; l'utilisation à long terme de laxatifs anthraquinoniques peut également jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et un potentiel tumorigèneµ{{{5(+)µ. Voir genre Aloe pour les précautions à prendre (possible toxicité de la sève à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Cette espèce est l'une des principales sources d'aloès à usage médicinal - les préparations qui en sont issues sont vendues en vente libre pour accélérer la sécrétion gastrique, comme purgatif et à usage dermatologique [299]. En Équateur, où la plante est cultivée, elle est considérée comme le premier traitement pour tout type d'éraflure, de morsure ou de brûlure et est utilisée dans les hôpitaux comme traitement primaire des brûlures jusqu'au troisième degré [372]. L'attention mondiale a été attirée sur la valeur possible du gel préparé à partir de cette espèce et d'autres espèces d'Aloe après la Seconde Guerre mondiale, lorsque les brûlures cutanées des victimes des bombes nucléaires sur le Japon ont été traitées avec succès [299]. Le gel de cette espèce contient des concentrations beaucoup plus élevées des composés primaires présents dans d'autres aloès, et cette concentration plus élevée est responsable de l'action plus rapide et plus efficace du gel contre les affections cutanées [372]. Comme dans la plupart des espèces d'Aloe, l'exsudat foliaire de cette espèce contient des dérivés d'anthraquinone tels que l'aloïne et les hydroxyaloïnes [299]. Bien que l'aloïne soit inactive comme laxatif, elle est activée dans le tube digestif par l'espèce Eubacterium en composé aloe-émodine anthrone, qui est un laxatif efficace [299]. Bien que certaines observations indiquent que dans la diarrhée induite par l'aloïne, l'augmentation de la teneur en eau pourrait être plus importante que le péristaltisme stimulé, les effets secondaires d'une utilisation prolongée indiquent un effet de préhension sur le côlon. Par conséquent, l'aloïne doit de préférence être administrée en association avec un antispasmodique pour modérer son action de préhension [299]. Dans tout les cas, Les laxatifs anthraquinoniques ne doivent pas être utilisés pendant plus de 8 à 10 jours, ni par des enfants de moins de 12 ans. Les contre-indications comprennent également la grossesse, l'allaitement, les inflammations intestinales et les hémorroïdes [299]. Les effets secondaires possibles de l'aloïne comprennent la congestion et l'irritation des organes pelviens. Les laxatifs anthraquinoniques peuvent jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et également un potentiel tumorigène chez les rongeurs [299]. Il a été affirmé que l'aloïne est également responsable de l'activité antihistaminique et anti-inflammatoire [299]. L'aloïne et l'aloérésine B ont une activité blanchissante pour la peau [299]. Le gel contient des polysaccharides et des glycoprotéines. Outre le mannane et le glucomannane, l'arboran A et l'arboran B ont été identifiés, qui ont des effets hypoglycémiants. La relation structure-fonction des polysaccharides de gel de différentes espèces d'Aloe fait encore l'objet de recherches. On pense que l'activité biologique est, au moins en partie, due aux effets immunomodulateurs de ces polysaccharides [299]. L'épiderme des feuilles contient des lectines (aloctine A et aloctine B) qui inhibent la croissance du fibrosarcome chez les animaux. La poudre de feuilles a montré des effets protecteurs contre la carcinogenèse humaine [299]. En 2002, la Food and Drug Administration des États-Unis a retiré le «généralement reconnu comme sûr et efficace (GRASE)». statut des médicaments en vente libre basé sur les exsudats d'aloès [299]. Le gel d'Aloe arborescens agit comme un synergiste du sulfate de néomycine dans les gouttes oculaires; ils sont utiles dans le traitement de l'inflammation et des infections oculaires [299]. Les feuilles lyophilisées ont montré une inhibition de croissance de 70% de Trichophyton mentagrophytes (l'un des champignons responsables du pied d'athlète chez l'homme) [299]. Une décoction de feuilles est administrée aux femmes pour faciliter l'accouchement [299]. Les feuilles sont consommées comme légume comme traitement de la constipation [299]. Les feuilles fraîches fendues ou écrasées sont largement utilisées pour traiter les brûlures et les plaies [299].

Aloe ferox , Aloès du cap
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5/-6°C au sec, zone 9-11

$1

Note : **

Détails : Fleur (extrait fleurs : nectar) et feuille (feuilles : cuites [légume] ou confites [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant)]) comestibles.(1*)



Les feuilles sont trempées et cuites comme légume (ex. : comme potherbe) ou conservés dans du sirop parfumé au gingembre, au jus de citron et aux très jeunes pousses de figuier.


Précautions

(1*) La sève des espèces du genre Aloe contient des anthraquinones ; ces composés ont plusieurs actions médicinales bénéfiques, notamment en tant que laxatif, et de nombreuses espèces d'Aloe sont ainsi employées en médecine traditionnelle ; bien que sans danger à petites doses et pendant de courtes périodes, les anthraquinones présentent des problèmes potentiels si elles sont utilisées en excès ; ceux-ci incluent la congestion et l'irritation des organes pelviens ; l'utilisation à long terme de laxatifs anthraquinoniques peut également jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et un potentiel tumorigèneµ{{{5(+)µ. Voir genre Aloe pour les précautions à prendre (possible toxicité de la sève à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : En Afrique australe, l'exsudat épaissi de feuilles rouges, appelé «aloès du Cap», est utilisé comme purgatif en médecine humaine et vétérinaire et un exsudat frais est appliqué en cas d'ophtalmie et de syphilis [295, 299]. Il est également utilisé dans le traitement de l'arthrite [295]. Le gel du c?ur des feuilles a une utilisation similaire au gel des feuilles d'Aloe vera, et est utilisé pour traiter les affections cutanées (brûlures, plaies, écorchures, irritations), et est appliqué en cataplasme sur les contusions ou en réfrigérant général [299]. Il est en outre utilisé comme nettoyant capillaire pour favoriser la pousse des cheveux et contre les pellicules [299]. Les constituants distinctifs des feuilles d'Aloe sont des composés phénoliques, notamment des dérivés de chromone, d'anthraquinone ou d'anthrone. Certains de ces composés se trouvent dans de nombreuses espèces, tandis que d'autres ne sont présents que dans quelques-unes [299].

Alpinia galanga , Galanga

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (rhizomes : crus (bruts, fleur (fleurs : idem rhizomes) et fruit (graines) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Althaea officinalis , Guimauve officinale
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C, zone 3-7

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment, salade ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Feuilles - crues ou cuites ; elle sont utilisées comme plante potagère (potherbe) ou pour épaissir soupes ; lorsqu'elles sont utilisées en petites proportions avec d'autres feuilles , le goût et la texture sont acceptables , mais si un grand nombre de feuilles est cuit ensemble leur texture mucilagineuse les rend désagréable ; les feuilles peuvent être consommées crues , mais sont plutôt fibreuses et un peu poilues, bien que le goût soit doux et agréable ; nous avons trouvé qu'elles étaient tout à fait acceptables dans les salades lorqu'elles sont hachées finement. Racines - crues ou cuites ; lorsqu'elles sont bouillies puis frites avec des oignons , elles sont dites faire un plat savoureux qui est souvent utilisé en période de pénurie ; la racine est utilisée comme légume, elle est également séchée puis broyée en une poudre , transormée en pâte et rôtie de faire la douce « guimauve » (marshmallow, chamallow) ; la racine contient environ 37 % d'amidon , 11 % de mucilage , 11 % de pectine ; l' eau qui reste après la cuisson d'une partie de la plante peut être utilisée comme un substitut de blanc d'oeuf dans la fabrication de meringues etc... ; l'eau de la racine est la plus efficace ; elle est concentrée par ébullition jusqu'à ce qu'elle ait une consistance semblable à du blanc d'oeuf ; un thé est fait à partir des fleurs ; un thé peut également être réalisé à partir de la racine ; la racine de guimauve est également utilisée comme masticatoire.


Précautions

ATTENTION : pas d'effets indésirables documentés, mais des rapports anecdotiques sur des réactions allergiques et baisse de glycémieµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La mauve des marais est une plante médicinale domestique très utile. Ses propriétés adoucissantes apaisantes le rendent très efficace dans le traitement des inflammations et des irritations des muqueuses telles que le tube digestif, les organes urinaires et respiratoires [4, 254]. La racine combat l'excès d'acide gastrique, l'ulcération gastro-duodénale et la gastrite [254]. Il est également appliqué à l'extérieur sur les ecchymoses, les entorses, les douleurs musculaires, les piqûres d'insectes, les inflammations cutanées, les éclats, etc. [4, 238]. La plante entière, mais surtout la racine, est antitussive, adoucissante, diurétique, très émolliente, légèrement laxative et odontalgique [4, 17, 21, 46, 165]. Une infusion de feuilles est utilisée pour traiter la cystite et les mictions fréquentes [254]. Les feuilles sont récoltées en août, lorsque la plante vient juste de fleurir et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [4]. La racine peut être utilisée dans une pommade pour traiter les furoncles et les abcès [254]. La racine est mieux récoltée à l'automne, de préférence sur des plantes âgées de 2 ans, et est séchée pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies allemandes de la Commission E, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Althaea officinalis Marsh Mallow pour l'irritation de la bouche et de la gorge et la toux sèche / bronchite associée (racine et feuille), une légère inflammation de la muqueuse de l'estomac (racine) (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Amana edulis , Tulipe comestible (tp* de "Tulipa edulis")

$1$1

Détails : Tiges, pousses, feuilles, racines, bulbes. Le germe (bouton intérieur) du bulbe doit-il être enlevé ? (qp*)

Les fleurs sont-elles également comestibles ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : même si aucun enregistrement de toxicité n'a été observé pour cette espèce, les bulbes et les fleurs d'au moins un membre de ce genre ont été connus pour causer une dermatite chez les personnes sensibles, mais jusqu'à 5 bulbes par jour de cette espèce peuvent être consommés sans mauvais effetµ{{{(dp*)(5(+))µ ; certaines personnes sont très allergiques aux tulipes : problème de dermatite commun chez les fleuristes appelé "doigts de tulipes". Manger trop de bulbes de tulipes peut causer une indigestion. Le germe (bouton intérieur) du bulbe de certaines espèces -peut-être tous - est toxiqueµ{{{(dp*)(26)µ.

Amaranthus albus , Amaranthe blanche

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles et pousses utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus blitum , Amaranthe blette

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, brède, substitut d'épinard}, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



L'Amarante oléracée et ses variétés sont cultivées sur une grande échelle par les indigènes dans l'Inde entière. On en fait usage pendant les pluies. La partie de la plante qui se mange est sa tige, qui est tendre et succulente. On la coupe en petits morceaux et on la prépare comme les Haricots. Cette plante utile et comestible est très commune aux Antilles. On la rencontre partout. Les habitants en mangent les feuilles, assaisonnées comme celles des Épinards de France, auxquels elle ressemble assez par son port. On la fait entrer dans le fameux ragoût créole nommé Calalou en lui associant des bourgeons de Giraumon, du Pourpier, du Gombo, de la Morelle laman, une volaille, un morceau de jambon, des crabes, des écrevisses et surtout beaucoup de Piment. » (Descourtilz, Flore des Antilles). Au Brésil, cette espèce et l'A. flavus L. se mangent comme les Épinards. On les confond toutes les deux sous le nom vulgaire de Caruru.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus caudatus , Amaranthe caudée

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles et pousses utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus cruentus , Amaranthe étalée

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Graines utilisées pour colorer en rose le pain. Feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus dubius , Amaranthe épinard

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe, substitut d'épinard).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus graecizans , Amaranthe africaine

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus hybridus , Amaranthe hybride

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus hypochondriacus , Amaranthe géante à grains

$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Au Brésil, cette espèce et l'A. blitum L. se mangent comme les Épinards. On les confond toutes les deux sous le nom vulgaire de Caruru.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Amaranthus palmeri , Amaranthe de Palmer

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amaranthus retroflexus , Amaranthe réfléchie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Amaranthus spinosus , Amaranthe épineuse

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Les Madécasses la mangent comme herbe potagère (potherbe) sous le nom de Anampatsa. Cette espèce est employée au même usage dans beaucoup de régions, nolamment dans l'Inde, où on l'appelle Kantanatya.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Amaranthus tricolor , Amaranthe tricolore

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles(1*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe)


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs moisµ{{{1µ.

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensifµ{{{1µ.

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ

Note médicinale : *

Amaranthus viridis , Amarante verte

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites [nourriture/aliment : légume, salade]), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Amomum xanthophlebium ,
$1

Détails : Fleurs - épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Amyema thalassia ,
$1

Détails : Fleurs- sève.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anagallis arvensis , Mouron des champs

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles crues [aliment/nourriture : salade]) comestible.(1*)



Les fleurs se ferment à l'approche du mauvais temps, d'où le nom, baromètre du pauvre.


Précautions

(1*)La plante entière est toxique, lorsqu'absorbée à fortes doses, du fait de la saponine qu'elle contientµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Anaphalis margaritacea , Immortelle d'argent

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {ex. : comme potherbe}) comestible.



Sans être pour autant toxique, la plante n'est tout de même pas reconnue comme comestible, par tout le monde (ex : Gregory L. Tilford, via "Edible and Medicinal Plants of the West"). Selon l'apprenti druide (cf. lien) : "les fleurs peuvent être infusées et être bues en tisane, ou peuvent servir à aromatiser un pain ou un gâteau".


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Anemone flaccida ,
$1

Note : *

Détails : Feuilles fraiches ; feuilles consommées localement ; les Ainos mangent/consomment la plante (feuilles et tiges) ; le peuple en récolte de grandes quantités au printemps, quand elle est en fleur ; il la fait sécher pour l'hiver quoiqu'il en consomme un peu de verte. Il la mange bouillie avec du poisson ou quelquefois en soupe. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe)


Précautions

cf. consommation
Angelica sylvestris , Angélique des bois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9 (en milieu humide)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses et tiges, jeunes et/ou tendres (avant floraison de préférence) : fraîches [crues et/ou aromatisantes] ou séchées [confites]), fleur (aromatisantes [desserts et boissons] ; boutons [crus ou confits]), racine (fraîches [crues et/ou aromatisantes (dont liqueurs)] ou séchées [confites]) et fruit (graines : aromatisants [dont pain, viandes et tisanes]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique des bois et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ

Note médicinale : **

Anthemis cotula , Anthémis fétide (traduction du latin "Anthemis foe

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles séchées [assaisonnement : aromate (condiment, de manière similaire à la camomille}]]) et fleur (fleurs : idem feuilles comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes ; la plante est utilisée comme aromatisant au Pérou. La tisane a une structure similaire à celle de la camomille, bien que l'effet médicinal soit plus faible ; l'odeur n'est pas très agréable et elle n'est pas couramment utilisée.


Précautions

(1*)La prudence est recommandée, car il y a quelques rapports de toxicité : la plante entière contient un jus âcre ; la manipulation et/ou l'ingestion de la plante peut (peuvent) provoquer des allergies chez certaines personnesµ{{{5(57?,+)µ.

Note médicinale : **

Anthemis tinctoria , Camomille des teinturiers
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Détails : Fleur (fleurs séchées [base boissons/breuvages : tisanes (thé) {infusion}]) comestible.(1*)



Fleurs - thé ; tilisation occasionnelle.


Précautions

(1*)La prudence est recommandée, car il y a quelques rapports de toxicité pour au moins une autre espèce du genreµ{{{(dp*)µ. Voir genre Anthemis pour plus d'informations{{{(rp*).

Anthriscus sylvestris , Anthrisque sauvage

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pointes et tiges : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), fleur (bourgeons : aromatisants ou confits), racine jeunes et/ou tendres : crues et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes ; dont germes) comestibles.(1µ*)


Précautions

(1*) Toxicité potentielle de la plante entière, en particulier les racinesµ{{{27(+x)µ, probablement dûe à la présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles ; voir toxine et genre Anthriscus, pour plus d'informations. Certains sites internet font également allusion à une lignane antimitotique, pour expliquer la tocicité de la racine, mais les données et références sont insuffisantes. ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de l'anthrisque sauvage, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : *

Antirrhinum majus , Grand Muflier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9-10

$1$1

Note : *

Détails : Fleurs, graines - huile. Les fleurs sont plutôt consommées comme garniture que comme nourriture. Elles ont un goût plutôt amer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Aponogeton angustifolius ,
$1

Détails : Fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton distachyos , Aponogéton à deux épis
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-18°C (zone 6)

$1$1

Note : **

Détails : Pédoncules foliaires consommés confits au vinaigre ou cuits. Tubercules consommés grillés, comme légume. Tubercules comestibles ; la partie de la plante qui porte les fleurs odorantes fournit un Épinard.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aponogeton junceus ,
$1$1$1

Détails : Cormes, feuilles, fleurs, tubercules.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aquilegia vulgaris , Ancolie commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-20°C (zone 5-9)

$1

Note : **

Détails : Fleurs - nectar. Les fleurs sont aspirées/sucées pour leur nectar. Fleurs - brutes/crues. Riches en nectar, elles sont douces et délicieuces, elles font une addition très attrayante pour les salades composées et peuvent également être utilisées comme mastication désaltérante au jardin ; les fleurs sont également utilisées en comme substitut de thé.


Précautions

ATTENTION : la plante est toxique même si les toxines sont détruites par la chaleur ou le séchage ; bien que cette plante contient des alcaloïdes, aucun cas d'intoxication à l'homme ou d'autres mammifères n'a été enregistréµ{{{5(+)µ.

Arctium lappa , Bardane
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) µ1, fleurµ1, graines et racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



-racine - crue ou cuite ; les très jeunes racines peuvent être consommées crues, mais les racines plus anciennes sont normalement cuites ; elles peuvent mesurer jusqu'à 120 cm de long et 2,5 cm de large au sommet, mais il est préférable de


Précautions

des précautions doivent être prises lors de la récolte de des graines, peu importe la quantité, car leurs poils minuscules peuvent être inhalés et ils sont toxiques ; peut provoquer des réactions allergiques ; contre-indiqué pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante fait également partie d'une formule nord-américaine appelée essiac qui est un traitement populaire contre le cancer. Son efficacité n'a jamais été prouvée ou réfutée de manière fiable, car aucune étude contrôlée n'a été réalisée. Les autres herbes incluses dans la formule sont Rumex acetosella, Ulmus rubra et Rheum palmatum [254]. La plante est antibactérienne, antifongique, carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, des piqûres, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines des plantes âgées d'un an sont récoltées au milieu de l'été et séchées. Ils sont altératifs, apéritifs, purificateurs de sang, cholagogue, dépuratifs, diaphorétiques, diurétiques et stomacaux [218, 222]. La graine est altérative, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique et diurétique [218]. Des recherches récentes ont montré que les extraits de graines abaissent la glycémie [238]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine broyée est cataplasée sur des contusions [222]. Les feuilles sont cataplasées sur les brûlures,

Arctium minus , Petite bardane

$1$1

Note : ***

Détails : Racine - crue ou cuite. Les meilleures racines sont obtenues à partir de jeunes plantes. Habituellement pelées et tranchées. La racine torréfiée est un succédané du café. Jeunes feuilles et tiges de feuilles - crues ou cuites. Utilisé comme potasse. Mucilagineux. Il est préférable de retirer l'écorce de la tige. Jeune tige fleurie - pelée et consommée crue ou cuite comme une asperge. Germes de graines. Aucun autre détail. Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante consommée localement. La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

Bien qu'aucun rapport de toxicité n'ait été observé pour cette plante, une certaine prudence est recommandée en raison du rapport suivant pour A. lappa étroitement apparentéµ{{{5(K)µ : des précautions doivent être prises lors de la récolte de la graine en toute quantité, car les poils minuscules des graines peuvent être inhalés et ils sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. Arctium lappa est la principale espèce utilisée, bien que cette espèce ait des propriétés similaires [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante est antibactérienne, antifongique et carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, morsures, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines âgées d'un an sont altératives, apéritives, purificatrices de sang, cholagogue, dépuratives, diaphorétiques, diurétiques et gastriques [218, 222]. La graine est altérative, antibactérienne, antifongique, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique, diurétique et hypoglycémique [176, 218]. Il est utilisé dans le traitement des rhumes avec maux de gorge et toux, rougeole, pharyngite, amygdalite aiguë et abcès [176]. La graine écrasée est cataplasée sur des ecchymoses [222]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine contient de l'arctiine, ce qui excite le système nerveux central produisant des convulsions, une augmentation de la respiration et plus tard une paralysie. Il abaisse également la pression artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins [176].

Armoracia rusticana , Raifort

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines fraîches crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, feuille (jeunes feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, fleur (fleurs [accompagnement : garniture (décoration) ; et assaisonnement : condiment piquant]) et fruit (graines germées) comestibles.(1*)



Racine crue (brute) ; condiment important localement. Feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

La plante entière présente une certaine toxicité due à des glycosidesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Arnica montana , Arnica

$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement : épice et aromate (condiment aromatique/aromatisant) pour liqueurs et amers]) comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante entière est toxique et mortelle en grandes quantités ; les extraits alcooliques d'arnica peuvent provoquer des effets toxiques sur le coeur et augmenter la pression artérielleµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Artabotrys hexapetalus ,
$1

Détails : Fleur - thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia pallens , Davana

$1$1

Détails : Fleurs - aromatisant, feuilles. Les fleurs sont utilisées pour produire une huile utilisée pour aromatiser les bonbons, gommes à mâcher, boissons et desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Artemisia vulgaris , Armoise commune

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (très jeunes, dont pousses : crues [ex. : comme potherbe] et/ou aromatisantes [dont boissons (liqueurs, tisanes)µ1, desserts (beignets)µ32, plats (omelettes, quiches)]) et fleur (inflorescences (dont tiges/ramifications) : cuites [aromatisantes (retirer les tiges avant de servir)]) comestibles.



Feuilles - aromatisantes.(1*)


Précautions

(1*)Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'absinthe et/ou l'armoise annuelle ? (qp*) Probablement, carµ{{{(dp*)µ : "la plante peut être toxique à fortes doses et le contact cutané peut causer une dermatite chez certaines personnes". De plus, chez les femmes enceintes, elle peut également stimuler l'utérus à se contracter et provoquer l'avortementµ{{{5(+)µ.Toujours est-il que nous recommandons fortement de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantités, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)s ; et tout usage, par les femmes enceintes, est totalement déconseilléµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Artocarpus altilis , Arbre à pain

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits (mûrs ou immatures) cuits, fruit] ; et graines cuites, feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs mûres [nourriture/aliment]) comestibles.



Plante de grande importance locale, c'est par exemple un aliment de base en Polynésie et

Micronésie. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

La plupart des variétés d'Arbre à pain sont purgatives si consommées crues ; certaines variétés sont cuites deux fois et l'eau est jetée, pour éviter les effets désagréables, alors qu'il ya quelques cultivars nommés qui peuvent être consommés sans cuisson en toute sécurité{{{67(+x). Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Artocarpus lacucha , Lakoocha

$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs (fleurs mâles [nourriture/aliment : confit {au vinaigre}]) et fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Plante importante localement ; cultivée.


Précautions

(1*)Les graines sont probablement toxiques (au moins crues), comme bon nombre d'autres espèces du genreµ{{{(dp*)µ.

Asphodeline lutea , Bâton de jacob
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbe [nourriture/aliment : légume]), fleur (fleurs) et feuille (jeunes pousses) comestibles.



Parties comestibles : fleurs, feuilles; racines.

Utilisations comestibles :



Racine - rôtie. Cet aliment a été très apprécié par les Grecs de l'Antiquité, qui grillaient les racines comme les pommes de terre et les mangeaient avec du sel et de l'huile ou en purée avec des figues ; les racines ne sont pas très épaisses, mais sont abondamment produites et ont un goût de noisette agréable ; elles peuvent être récoltées à n'importe quel moment de l'année, mais sont utilisées de préférence lorsque la plante est en dormance en fin d'été et début d'automne ; elles ne se conservent pas bien et doivent être utilisées quelques semaines après la récolte

-Jeunes pousses - cuites (ex. : comme potherbe). Certaines personnes trouvent qu'elles ont un goût très agréable. La plante entrera en croissance en fin d'été et automne, les jeunes pousses peuvent être récoltées avec modération tout au long de l'hiver.

-Fleurs - brutes. Une douceur délicieuse, elles sont un ajout très décoratif et savoureux dans le saladier, mais doivent être utilisées dès que possible après la récolte, car elles commencent à se décomposer rapidement ; les fleurs sont de très courte durée et sont ramassées de préférence en fin d'après midi - donc vous pouvez en profiter visuellement au cours de la journée et gastronomiquement dans la soirée ; il est dit aussi y avoir une forme à fleurs doubles, qui aura le double de la quantité de pétales, mais nous ne savons pas son nom.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Atriplex patula , Arroche étalée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses (jeunes et/ou tendre, de préférence)(dp*)µ, fleur (dont bourgeons : crues) et fruit (graines : farineµ1, germes) comestibles.(1*)



Feuilles (ex. : cuites comme potherbe).


Précautions

(1*)La plante entière est porteuse d'une toxicité potentielleµ{{{27(+)µ. La plupart des rapports indiquent que tous les membres de ce genre ont des feuilles plus ou moins comestibles ; cependant, un rapport indique que de très grandes quantités consommées peuvent causer une photosensibilité ; si les plantes sont cultivées avec des engrais artificiels, ils peuvent concentrer des quantités dangereuses de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Azadirachta indica , Margousier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-5°C zone 9

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (pulpe) crus ou cuits) [nourriture/aliment : de famine, fleur (fleurs [nourriture/aliment, feuille (feuilles [nourriture/aliment : de famine ou légume vert ; et/ou assaisonnement]) et tronc (extrait (sève) [base boissons/breuvages]) comestibles.(1*)



Le fruit est une drupe ronde, grosse comme une cerise, jaunâtre à maturité ; elle est douceâtre, et, bien qu'elle soit dite toxique par certains, est consommé par les enfants ou utilisée pour fabriquer une boisson alcoolisée. En Inde, des incisions du tronc, près de la base, faites au printemps, est extraite la sève qui est utilisée comme boisson rafraîchissante. Du fruit, une huile amère est extraite, appelée huile de kohombe, laquelle est utilisé en médecine ; celle-ci a besoin d'être raffinée pour être comestible. Les feuilles amères sont utilisées comme herbe potagère (légume vert) en Inde, dans la soupe, ou le curry, avec d'autres légumes ; en Afrique, il semble qu'elles ne soient pas consommées sauf peut-être en période de famine ; le neem africain est apparemment moins acceptable que l'indien. Les fleurs sont utilisées comme condiment en Inde.


Précautions

(1*)Présence d'alcaloïdes, dans les fruits et l'écorce, qui peuvent causer vomissements, diarrhée, excitation, transpiration, dilatation des pupilles, paralysie et asphyxie ; traitement recommandé : laver l'estomac (lavage gastrique)µ{{{189(+x)µ ; il semblerait cependant que les toxines soient absentes de la pulpe [ainsi, les rapports de toxicité seraient liés à l'ingestion du fruit entier et/ou dûs à la confusion avec une autre espèce très proche, Melia azedarach L., laquelle est nettement plus toxique {cf : Couplan et Sturtevant}] ou présents qu'en faibles quantités, contrairement au reste du fruit (et essentiellement les graines qui sont très toxiques, à cause de l'azadirachtine). Il est tout de même recommandé d'en éviter la consommation et/ou au moins de ne pas en abuser, en attendant d'en savoir plusµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

B

Baccaurea ramiflora , Raisin birmane

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (chair, feuille (jeunes et tendres feuilles [nourriture/aliment]) et fleur (jeunes et tendres fleurs crues ou cuites [nourriture/aliment]) comestible.



Fruits consommés localement. L'arillode, douce à aigre, et pulpeuse, du fruit mûr, est mangée fraîche. Pour consommer le fruit il est conseillé de rompre le fruit ouvert avec les doigts et / ou de peler la peau ; la pulpe est ensuite consommée directement et le plus souvent les graines sont également ingérées. Le fruit est riche en vitamine C. En Thaïlande, une boisson du même nom est très populaire. Les fruits sont également utilisés pour la fabrication de vin. L'écorce des fruits est parfois utilisée pour la fabrication de chutney. Les jeunes et tendres feuilles et fleurs sont également consommées ; la fleur se mange crue en Inde du nord. Jeunes et tendres feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bactris gasipaes , Palmier pêche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10, peut repartir de la base à -3 à -4 ° C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, fleur (pousses des fleurs) et feuille (coeurs de palmier/chous) comestibles.



Plante importante localement, cultivée de tous temps.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bakeridesia esculenta , Abutilon comestible (tp* de "Abutilon esculentum"

$1$1

Détails : Fleur (corolles (ou coroles/pétales) cuites (bouillies) [nourriture/aliment : légume vert]) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestible.



Les Brésiliens mangent la corolle de cette plante indigène cuite comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Barbarea vulgaris , Barbarée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles crues, fleur (fleurs, boutons et tiges : cuits [nourriture/aliment : légume {comme des brocolis}]) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Plante importante localement ; cultivée. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : il y a un rapport que l'ingestion des feuilles peut entraîner un dysfonctionnement rénalµ{{{5(+).

Note médicinale : *

Bauhinia blakeana ,
$1

Détails : Fleurs, légume. Les fleurs sont cuites comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bauhinia forficata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Détails : Les pétales de fleurs sont charnus et sucrés et consommés ou utilisés comme décorations sur de nombreux plats et ajoutés à des sucreries, des confitures et des gelées.



Thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La feuille d'orchidée brésilienne est devenue très populaire comme traitement du diabète depuis que des recherches menées dans les années 1920 ont démontré sa capacité à réduire la glycémie. Les feuilles contiennent une gamme de composés, notamment des flavonoïdes, des alcaloïdes et des glycosides. Divers essais ont été menés sur les bienfaits des feuilles pour la santé, en particulier l'activité hypoglycémique. Alors que la plupart de ces essais ont été positifs, au moins un n'a pas été en mesure de discerner des avantages positifs [318, 739]. Les principaux composés végétaux de la plante comprennent l'astragaline, le bauhinoside, le bêta-sitostérol, les flavonols, les flavonoïdes, les glycosides, la guanidine, les hétéroglycosides, la kaempféritrine, les acides organiques, les quercitrosides, le rhamnose et les saponines [318]. L'astragaline a une activité antibactérienne bien prouvée [318]. Il a été démontré que la kaempferitrine, un flavonoïde, abaisse considérablement la glycémie, a une activité diurétique et aide à réparer les lésions des cellules rénales [318]. Les feuilles sont anticholestérolémiques, purifiantes du sang, diurétiques, hypoglycémiques et toniques [318, 739]. Une infusion se boit régulièrement après les repas pour ses bienfaits pour la santé, alors qu'elle est également bue spécifiquement dans le traitement du diabète, de l'hyperglycémie, des troubles rénaux et urinaires, pour réduire le taux de cholestérol sanguin et comme tonique général et purificateur sanguin [318] . D'autres conditions qui ont été traitées avec les feuilles comprennent les troubles du système nerveux central, la diarrhée, l'éléphantiasis, les vers intestinaux, la lèpre, l'obésité, les troubles cutanés, les morsures de serpent et la syphilis [318].

Bauhinia monandra , Arbre orchidée

$1$1

Détails : Feuilles, fleurs. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bauhinia purpurea ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Fleurs (bourgeons), feuilles, graines, fruits, gomme.

-les jeunes feuilles sont cuites et consommées en Inde (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les currys ;

-les boutons de fleurs et les jeunes fruits sont cuits comme légume ; ils sont également picklés ;

-les graines sont frites et mangées ;

-la gomme est comestible


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bauhinia variegata , Arbre à fleurs d'orchidée

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment, fleur (boutons [nourriture/aliment : confit {au vinaigre}]) et fruit (gousses immatures [nourriture/aliment : légume vert]) comestible.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Begonia cucullata ,
$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles (crues ou cuites{{{26) [nourriture/aliment : salade {rafraîchissante}]) et fleur (fleurs (pétales) (crus ou cuits) [nourriture/aliment : salade ou confit]) comestible.



Ils peuvent avoir une légère amertume en bouche et un soupçon de marais dans leur saveur, lorque qu'ils baignent la plupart du temps dans l'eau.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Begonia x tuberhybrida , Bégonia tubéreux

$1$1

Détails : Feuille (feuilles (crues ou cuites) [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs (crues ou cuites) [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Les pétioles sont probablement également comestibles et utilisables de la même manière que la rhubarbe, comme bon d'autres espèces du même genre.


Précautions

(1*)Les fleurs et les tiges contiennent de l'acide oxalique et ne doivent par conséquent être consommés qu'avec modération ; à éviter/proscrire par les individus souffrant de la goutte, les calculs rénaux ou les rhumatismesµ{{{(dp*)µ.

Bellis perennis , Pâquerette

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles (crues ou cuites) [nourriture/aliment (ex. : comme potherbe) et/ou assaisonnement, fleur (fleurs et bourgeons/boutons : idem feuilles ; dont bourgeons [assaisonnement : condiment {confit au vinaigre : substitut de câpre}]) et fruit (graines crues ou cuites (rôties) ; et germes) comestibles.



La pâquerette est un ingrédient essentiel des salades sauvages et soupes printanières ; feuilles boutons et fleurs entrent ainsi dans la composition de diverses recettes de légumes et de fromages blancs aux herbes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Benincasa hispida , Courge à la cire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits immatures [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement, feuille et fleur comestibles.



Fruits utilisés en Inde, confits dans du vinaigre, comme condiment. Plante cultivée en particulier au Japon. Le Bénincasa cérifère est un aliment délicat, léger, qui, préparé comme le Concombre, lui est, à notre avis, bien préférable. Les auteurs qui en ont parlé avant nous expriment la même opinion. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Berberis aquifolium , Mahonia à feuilles de houx

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits mûrs {crus ou cuits ; frais ou séchés} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {vin}]) et fleur (fleurs {crues} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {limonade}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fruits - crus ou cuits ; frais ou séchés (stockés pour une utilisation ultérieure) ; fruits consommés à l'état de maturité ; il a une saveur acide, mais il est plutôt agréable cru et est particulièrement bon lorsqu'il est ajouté à du porridge (bouillie) ou des mueslis ; malheureusement, il a relativement peu de chair et beaucoup de graines, bien que certaines plantes ont de grands et juteux fruits ; le fruit cuit a un goût un peu comme le cassis ; ils sont également utilisés/utilisables à la fabrication du vin.

-fleurs - crues/brutes ; elles peuvent également être utilisées pour faire un genre de limonade.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; les baies sont répertoriées comme toxiquesµ{{{0(+x)µ ; la Mahonia à feuilles de houx, contenant de la Berbérine, doit être évitée pendant la grossesse et l'allaitement, et lors d'hyperthyroïdie ; des doses élevées provoquent vomissement, baisse de la pression artérielle, fréquence cardiaque réduite, léthargie, saignements de nez, irritation de la peau et des yeux et infection des reins ; la réglisse (genre Glycyrrhiza) annule les effets de la berbérineµ{{{5(+)µ.

Berlandiera lyrata ,
$1

Détails : Fleurs - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Betula pendula , Bouleau verruqueux
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15

$1$1

Note : ***

Détails : Tronc (cambium (seconde ecorce) {frais ou séché} {cru ou cuit [nourriture/aliment, feuille (jeunes feuilles [base boissons/breuvages : tisanes (infusion) {substitut/succédané de thé} ; nourriture/aliment : fraîches {en salade, en légume (ex. : comme potherbe) ou sur du fromage ou du pain} ou séchées et moulues {pour allonger la farine} ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et fleur (chatons [nourriture/aliment : réduits en poudre {pour allonger la farine} ou cuit {pour préparer des chutneys}]) comestibles.



Ecorce consommée broyée au Kamtchatka.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un bouleau peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{~~1µ.

Note médicinale : ***

Betula pubescens , Bouleau blanc

$1$1

Note : ***

Détails : Fleurs, feuilles, sève. La sève est riche en sucre ; elle peut être exploitée au printemps et transformée en vin de bouleau en ajoutant du miel. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Borago officinalis , Bourrache
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et pousses crues [base boissons27(+)/breuvages {frai(che)s}] ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert] ; dont jeunes feuilles et pousses crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}]]) et fleur (fleurs et sommités crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert]) comestible.



Feuilles - brutes/crues ; plante entière consommée crue lorsque jeune, en salade et cuite plus tard comme légume vert (potherbe). Plante importante localement. Cultivée comme plante mellifère.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante, mais pas l'huile obtenue à partir des graines, contient de petites quantités d'alcaloïdes (pyrrolizidine) qui peuvent causer des dommages au foie et un cancer du foie{{{5(+)µ ; ces alcaloïdes sont présents en trop petite quantité pour être nocif, sauf si vous faites de la bourrache, une grande partie de votre alimentation, bien qu'il serait sage pour les gens ayant des problèmes de foie d'éviter d'utiliser les feuilles ou les fleurs de cette planteµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ***

Borassus flabellifer , Palmier de palmyre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs (crus ou cuits, feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment]) et fleur (extrait inflorescences (sève) [nourriture/aliment : sucre ; et base boissons/breuvages {vin}]) comestibles.



Jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation
Boronia megastigma ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs - huile, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les fleurs parfumées sont la source d'une huile essentielle utilisée pour créer un arôme de cassis pour l'industrie alimentaire ; celui-ci est utilisé dans les boissons, glaces et pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica carinata , Moutarde d'éthiopie

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment : légume (ex. : comme potherbe)]), fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Plante importante localement cultivée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica cretica , Chou sauvage de Grèce

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles, tiges et jeunes pousses consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment : légume vert (potherbe)]) et fleur (inflorescences : idem feuille) comestibles.



Jeunes pousses consommées localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica juncea , Moutarde chinoise
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-5°C ? (qp*)

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment : légume, fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (graines [assaisonnement : condiment] ; et extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica napus , Colza

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment, fleur (inflorescences (jeunes tiges fleuries, fleurs et boutons/bourgeons floraux) : idem feuille{{{~) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire {huile de colza}]) comestibles.



Nombreux cultivars. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Brassica nigra , Moutarde noire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (cuites ; dont jeunes et/ou tendres : crues [salades]), fleur (jeunes nflorescences) et fruit (graines : moutarde) comestibles.(1*)



Feuilles et pousses consommées crue ou cuites, comme légume vert (potherbe). Graines utilisées à l'état de maturité à la fabrication de la moutarde.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont consommées en grandes quantités, les graines et les gousses ont parfois été prouvéé toxique pour les animaux de pâturage. Allergie à la moutarde possible, probablement surtout chez les enfants et les adolescents. Retention des graines possible dans les intestins si elles sont prises en interneµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Brassica oleracea , Chou (choux communs : maraîchers/potagers/cultivés

$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment, fleur (inflorescences : idem feuille{{{~) comestible.



Plante cultivée d'importance majeure. Très nombreux variétés et cultivars avec une grande diversité morphologique. Feuilles cuites comme potherbe, brède.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica rapa , Navet : navet sauvage (chou champêtre) et navet cultivé

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine, graines, feuille (feuille et pousses tendres), fleur (dont bourgeons) comestibles.



Racines brutes/crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Brassica tournefortii , Moutarde d'asie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment (ex. : comme potherbe)]), fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire{{{27(+x]) comestibles.



Huile alimentaire au Tibet.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Briza maxima , Grande Amourette

$1

Détails : Graines - épice.. Les graines sont broyées et cuites et utilisées dans la bouillie (porridge) et le pain.

Les jeunes épis de fleurs sont consommés crus comme collation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Buddleja officinalis ,
$1

Détails : Fleurs- aromatisantes


Précautions

cf. consommation
Bunias orientalis , Bunias d'orient

$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles et jeunes pousses/tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment : salade ou légume vert (potherbe)]) comestible.



Plante importante localement ; consommée en Pologne et en Russie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

C

Caesalpinia gilliesii , Césalpinie de Gilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C selon "Jardin de Roscoff", 0°C selon auJardin.info

$1

Détails : Fleurs - aromatisantes/épice. Les étamines des fleurs sont utilisés pour falsifier le safran.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cakile maritima , Roquette de mer

$1

Note : **

Détails : Ses feuilles charnues, très riches en vitamine C, ont une saveur très prononcée, salée, iodée, amère, styptique (très astringente). Les jeunes feuilles confites au vinaigre et les fleurs peuvent s'utiliser en condiment avec le poisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calendula arvensis , Souci des champs

$1$1

Note : **

Détails : On confit dans le vinaigre les boutons de fleurs qui se consomment comme les câpres ; les fleurs sont comestibles en petite quantité et peuvent décorer les salades vertes, les salades de fruits, les canapés ; les fleurs pilées colorent le beurre.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les femmes qui ont des règles trop abondantes et les femmes enceintes doivent s'abstenir de consommer les fleursµ{{{88µ.

Note médicinale : ***

Calendula officinalis , Souci officinal

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (pétales) comestible.



Pétales utilisés comme succédané de safran dans ses usages et pour colorer le beurre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Callistemon citrinus , Rince-bouteilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9-11

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (nectar) comestible.



Les feuilles sont un substitut de thé et ont une saveur délicieusement rafraîchissante.

Nectar.

Vous pouvez utiliser les feuilles ou les fleurs de Callistemon citrinus pour faire un thé ou utiliser les feuilles pour faire un thé et utiliser la fleur pour sucrer le thé.

Les fleurs de toutes les goupillons (Callistemons) et des Melaleucas peuvent être utilisés pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Callistephus chinensis , Reine marguerite

$1$1

Détails : Fleur (fleurs {crues ou cuites}{{{202µ [nourriture/aliment et/ou assaisonnement{{{(dp*) {en salade ou dans les soupes}] ; boutons [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : picklés {commes{{{(dp*) les cornichons ou les câpres}] ; et pétales [base(dp*) boissons/breuvages et/ou assaisonnement{{{(dp*)]) et feuille (feuilles {crues ou cuites}{{{202µ [idem fleurs]) comestible.



Elle est comestible aussi bien crue que cuite. Les fleurs et feuilles seront ajoutées à vos salades ou vos soupes, les boutons eux, seront conservés au vinaigre, de la même façon que les cornichons ou les câpres. Les pétales de la reine marguerite peuvent contribuer à l'élaboration de boissons. Feuilles cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Calluna vulgaris , Bruyère commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (zone 5)

$1$1

Note : **

Détails : Fleur et fruit (graines) comestibles.



Fleurs - aromatisantes ; un thé est fait à partir des hampes florales (tiges fleurissantes) ; plante utilisée à la fabrication d'une sorte de bière intoxicante ; plante d'importance historique ; une sorte d'hydromel était jadis brassée à partir des fleurs et les jeunes pousses ont été utilisés à la place du houblon pour aromatiser la bière.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Calotropis procera , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8-11

$1$1$1

Note : *

Détails : -les pousses de fleurs sont consommées jeunes et crues ; -les feuilles sont parfois mangées ; les feuilles sont utilisées pour faire une boisson alcoolisée ; les feuilles ont été utilisées comme ingrédient de soupe dans les sauces


Précautions

(1*)ATTENTION : le jus de la plante est toxique - il a été utilisé comme infanticide en Afrique ; l'écorce et le latex sont tous deux largement utilisés comme poisons de flèche et de lance ; le latex est cardiotoxique, l'ingrédient actif étant la calotropineµ{{{5(+)µ (toutes les parties de la plante sont toxiques si elles sont ingérées ; la manipulation de la plante peut provoquer une irritation cutanée ou une réaction allergiqueµ{{{5K)µ).

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : On a découvert que les composés dérivés de la plante avaient des propriétés émético-cathartiques et numériques. Les principaux composés actifs sont l'asclépine et la mudarine [303]. D'autres composés se sont avérés avoir des propriétés bactéricides et vermicides [303]. L'écorce de racine est un émétique [303]. Une infusion de poudre d'écorce est utilisée dans le traitement et la guérison de la lèpre et de l'éléphantiasis [46, 266, 303]. Il est déconseillé d'utiliser des écorces conservées plus d'un an [303]. Les racines extrêmement toxiques sont utilisées dans le traitement des morsures de serpent [303]. Les feuilles sont utilisées pour le traitement de l'asthme [266]. La sève laiteuse est utilisée comme rubéfiant et est également fortement purgative et caustique [303]. Le latex est utilisé pour traiter la teigne, les cloques du ver de Guinée, les piqûres de scorpion, les plaies vénériennes et les troubles ophtalmiques [303], il est également utilisé comme laxatif [303]. Son utilisation en Inde dans le traitement des maladies de la peau a provoqué une dermatite bulleuse sévère conduisant parfois à des cicatrices hypertrophiques [303]. L'effet local du latex sur la conjonctive est la congestion, l'épiphora et l'anesthésie locale [303]. Le latex contient une enzyme protéolytique appelée caloptropaïne [303]. La fleur est digestive et tonique [303]. Il est utilisé dans le traitement de l'asthme et du catarrhe [303]. Les brindilles sont utilisées pour la préparation de diurétiques, de toniques gastriques et d'antidiarrhétiques et pour l'asthme [303]. Également utilisé dans l'avortement, comme anthelminthique, pour les coliques, la toux, la coqueluche, la dysenterie, les maux de tête, le traitement des poux, la jaunisse, les douleurs des gencives et de la bouche, les maux de dents, la stérilité, les gonflements et les ulcères [303]. Son utilisation en Inde dans le traitement des maladies de la peau a provoqué une dermatite bulleuse sévère conduisant parfois à des cicatrices hypertrophiques [303]. L'effet local du latex sur la conjonctive est la congestion, l'épiphora et l'anesthésie locale [303]. Le latex contient une enzyme protéolytique appelée caloptropaïne [303]. La fleur est digestive et tonique [303]. Il est utilisé dans le traitement de l'asthme et du catarrhe [303]. Les brindilles sont utilisées pour la préparation de diurétiques, de toniques gastriques et d'antidiarrhétiques et pour l'asthme [303]. Également utilisé dans l'avortement, comme anthelminthique, pour les coliques, la toux, la coqueluche, la dysenterie, les maux de tête, le traitement des poux, la jaunisse, les douleurs des gencives et de la bouche, les maux de dents, la stérilité, les gonflements et les ulcères [303]. Son utilisation en Inde dans le traitement des maladies de la peau a provoqué une dermatite bulleuse sévère conduisant parfois à des cicatrices hypertrophiques [303]. L'effet local du latex sur la conjonctive est la congestion, l'épiphora et l'anesthésie locale [303]. Le latex contient une enzyme protéolytique appelée caloptropaïne [303]. La fleur est digestive et tonique [303]. Il est utilisé dans le traitement de l'asthme et du catarrhe [303]. Les brindilles sont utilisées pour la préparation de diurétiques, de toniques gastriques et d'antidiarrhétiques et pour l'asthme [303]. Également utilisé dans l'avortement, comme anthelminthique, pour les coliques, la toux, la coqueluche, la dysenterie, les maux de tête, le traitement des poux, la jaunisse, les douleurs des gencives et de la bouche, les maux de dents, la stérilité, les gonflements et les ulcères [303].

Caltha palustris , Populage des marais
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-8

$1$1$1

Note : **

Détails : Fleur (boutons floraux) [nourriture/aliment, feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et racine (racines [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Feuilles consommées au printemps. Racines consommées localement.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante mature sont toxiques ; elles contiennent un glycoside toxique (détruit par la chaleur) : la proto-anémonine ; celui-ci, présent dans la sève, peut également entrainer une irritation des peaux sensiblesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Calyptranthes aromatica ,
$1

Détails : fleurs - aromatisantes


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camellia japonica , Camélia du Japon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15 à -18/-20°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles - thé, graines - huile, fleurs, feuilles.

Les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.

Les graines sont utilisées pour produire une huile comestible ; elle est appelée «huile Tsubaki».

Les feuilles poivrées sont consommés fraîches ; elles sont également utilisées comme emballage.

Les fleurs séchées sont consommées comme légume ou mélangées avec du riz gluant pour faire un plat japonais appelé «mochi».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camellia sasanqua , Camélia d'automne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15 à -18°C (-7°C selon Jardin du pic vert)

$1$1

Note : ***

Détails : Graines, épice, feuilles - thé, graines - huile.

L'huile doit être raffinée avant d'être utilisée dans les aliments ; elle est dite être de qualité égale à l'huile d'olive.

Les feuilles sont ajoutées (mélangées) au thé pour lui donner un arôme agréable.

Les fleurs auraient également été utilisées pour aromatiser le thé vert, selon Wikipédia, mais les références sont absentes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula patula , Campanule étalée

$1$1$1

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (crues ou cuites (aromatisantes) ; dont pousses (crues ou cuites)), fleur (crues) et racine (fraîches ou séchées ; confites (marinades) ou cuites) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campanula versicolor , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

$1$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fleurs, feuilles.

Utilisations comestibles:



Feuilles - crus ou cuits] ; riches en vitamine C ; une délicieuse saveur douce qui rappelle aux gens les petits pois fraîchement cueillis ; elles peuvent être ajoutées aux salades en quantité et sont généralement disponibles en hiver ; elles sont aimées par la plupart des gens qui les essaient ;

-fleurs - brutes/crues ; très agréables avec une légère douceur, elles font une addition savoureuse et décorative aux salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Campsis radicans , Bignone


Précautions

ATTENTION : les feuilles, fleurs et la sève (jus) sont considérés comme légèrement toxiques (relativement faible toxicité), mais aucune source ne détail la toxicité.
Toucher la plante peut provoquer une irritation cutanée (essentiellement voir uniquement chez les personnes allergiques à celle-ci) généralement mineure et de courte durée, avec rougeur et enflure ; manger des fleurs ou des feuilles peut provoquer des symptômes gastro- intestinaux bénins à condition que des quantités suffisantes soient mangées ; enfin, le pollen peut également provoquer une réaction allergique, c'est d'ailleurs peut-être celui-ci qui fait que la fleur est considérée comme toxique selon certaines sources.
Autres réactions allergiques: dilatation des pupilles, engourdissements dans les mainsµ{{{(dp*)µ.

Cananga odorata , Ylang-ylang
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 11-12

$1$1

Note : **

Détails : Fleur (extrait fleurs {huile}) et fruit (baies) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Canavalia ensiformis , Fève jack

$1$1$1

Détails : Fruit (gousses immatures [nourriture/aliment, feuille et fleur comestibles.(1*)



Plante cultivée mais essentiellement comme fourrage. Epice, légume. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines mûres sont considérées comme toxiquesµ{{{27(+x)µ à forte(s) dose(s) et/ou sans préparation adéquateµ{{{(dp*)µ.

Cannabis sativa , Chanvre

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment {broyées en galettes}], dont extrait {huile27(+)} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestible.(1*)



Graines, sommités fleuries. Les feuilles d'une sorte / dun type sont utilisé(e)s pour parfumer les aliments. Les feuilles séchées sont utilisées pour réaliser une boisson.

Les graines sont grillées et picklés (marinées dans du vinaigre) ; elles produisent une huile grasse utilisée dans la cuisine ; les graines sont séchées et utilisées comme condiment ; elles sont également utilisées pour le café ou pour faire des gâteaux et frites ; elles sont également utilisées pour fabriquer un lait végétal.

Les graines germées sont consommées. Feuilles, bourgeons et fleurs couramment utilisés comme épice et aromate.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et les fleurs peuvent être toxiques à doses plus ou moins fortes/élevées ; la consommation régulière et/ou excessive peut par exemple entrainer des désordres/troubles d'ordre psychoneurologique ; ceci est essentiellement dû au sentiment fondé de mise à l'écart par la société, accentué par l'effet "catalyseur" de ce psychotrope/stupéfiant (substance psychoactive) ; autrement dit c'est en partie le fait que la plante soit pénnalisée, qui entraine un déséquilibre dans sa consommation, parfois jusqu'à un usage comme drogue dur (usage intensif, régulier et concentré comme par exemple dans le cas des fumeurs de "Bangs"), parfois même une escalade vers d'autres produits encore plus nocifs/dangereux, plutôt que comme drogue plus ou moins douce tel que le tabac, le café, le thé (ou tout autre tisane) ou encore l'alcool. Il est donc déconseillé de consommer les feuilles et les fleurs autrement que comme aromate, et fortement recommandé d'utiliser uniquement des variétés de chanvre/chènevis non-psychotrope (proscrire les variétés à forte concentration en THC, molécule responsable de la psychoactivité), tout en suivant/respectant la législation en vigeur dans le pays. Plante partiellement illégale, notamment en Franceµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Dans certains pays, elle est également utilisée pour ses propriétés médicinales ; on parle alors de cannabis médical ou cannabis thérapeutiqueµ[{{{(dp*)µ. Ses feuillesµ{{{27(+x)µ, et surtout ses fleursµ{{{(dp*)µ, sont utilisées comme drogue de manière similaire à l'alcool (pour ses effets décontractants {~~inhibiteur} et/ou euphorisants {~~catalyseur}, selon la sous-espèce, variété et/ou cultivar) mais sa popularité étant relativement récente, comparée à celle de l'alccol, et n'ayant donc pas été acceptée et même favorisée par l'église, les anciens et la société en générale (comme certaines boissons alcoolisées pourtant plus dangereuses, et même souvent beaucoup plus, que bon nombre de variétés de cannabis), celle-ci est relégué au seul rang de drogue et est, de ce fait, illégale et/ou pénalisée... entrainant le marché noir et tout ce qui en découle, comme l'alccol à ses débuts, dont l'effet nocif principal (cf. précautions). Bien que très utile, et ce dans de multiples domainesµ{{{(dp*)µ, sa considération comme drogue fait que sa culture est très contrôlée dans le mondeµ{{{~~27(+x)µ.(1*)

Capparis spinosa , Câprier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Note : **

Détails : Fleur (boutons floraux {confits au vinaigres : cornichons de câprier} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : condiment]) comestible.



La France est un important producteur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Capsella bursa-pastoris , Capselle bourse-à-pasteur

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison))µ1, fruit (dont graines)µ1, fleur et feuille (tendres (dont pousses) et fraîches ou séchées)) comestibles.



Feuilles crues ou cuites (ex. : en salades ou comme potherbe).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Cardamine hirsuta , Cardamine hirsute
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-10

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cardamine pratensis , Cardamine des prés

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe, brède} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Carduus crispus , Chardon crépu

$1$1$1$1

Note : *

Détails : Fleur (réceptacles et tiges floraux crus ou cuits [nourriture/aliment, feuille (feuilles et pointes tendres crues ou cuites [nourriture/aliment, racine (racines cuites [nourriture/aliment]) et fruit (extrait graines {huile}) comestibles.



Couper préalablement les piquants des feuilles avec des ciseaux. Les feuilles ont été consommées en période de disette. On cueille les 20cm supérieurs des tiges florales. Les racines sont utilisées comme légume ou séchées pour produire de la farine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carduus nutans , Chardon penché

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tiges {moëlle} cuite {bouillie} [nourriture/aliment {comme les asperges}] ; et jeunes tiges crues) et fleur (réceptacle floral cru ou cuit [nourriture/aliment] ; fleurs séchées [agent de caillage/coagulation / caille-lait]) comestibles.



Huile, tige. La moelle (coeur) de la tige est consommée bouillie à l'eau ; elle est dite avoir un goût agréable, et même délicieux ; elle est consommée comme les asperges. Les fleurs séchées sont utilisées comme agent de caillage/coagulation / caille-lait pour les laits végétaux, etc....


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Carica papaya , Papayer
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus [nourriture/aliment, fleur et feuille comestibles.



Feuilles et fruits utilisés à l'état immature, pour attendrir les viandes. Ils contiennent des enzymes protéolytiques. Plante très largement cultivée dans le monde. Légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Carlina acanthifolia , Carline à feuilles d'acanthe

$1

Note : *

Détails : Autrefois, les bergers consommaient le réceptacle charnu de la fleur au goût très fin d'artichaut.


Précautions

ATTENTION : plante protégéeµ{{{88µ.

Carlina acaulis , Carline à tige courte

$1

Note : **

Détails : Fleur (réceptacles floraux crus ou cuits [nourriture/aliment]) comestible.



Le réceptacle floral est consommé cru dans les salades ou cuit (bouilli) comme l'artichaut, ou en confiture. Les fleurs désséchées caillent assez bien le lait, comme celles de la plupart de nos chardons.

Les feuilles sont utilisées pour faire cailler le lait (agent de coagulation / caillage (caille-lait, substitut de présure) pour la préparation de fromage). N.B. : le cardon dont certains noms sont identiques, à savoir "chardonnette" et "artichaut sauvage", est utilisé de la même manière (comme caille-lait).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Alsace, Bourgogne et dans la France en général (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Carlina vulgaris , Carline commune

$1

Note : *

Détails : Fleurs. Les réceptacles de fleurs sont utilisés comme un artichaut.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Carpobrotus rossii ,
$1$1$1

Détails : Fruit, fleur et feuille comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carthamus tinctorius , Carthame des teinturiers

$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment : colorant alimentaire]) et fruit (extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Plante largement cultivée dans le monde. Elle a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Carum carvi , Carvi

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, crues et/ou aromatisantes [adoucissantes]), fleur (décoratives et/ou aromatisantesµ1, dont boutons et tiges : cuites ou confites [vinaigre]), racine (avant floraison : cuites et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cassia fistula , Baton casse
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9b/10

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille, fleur, fruit (pulpe des gousses) comestibles.(1*)



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)La pulpe des gousses, bien que comestible, est également dite laxative{{{~µ~~27(+x)µ.

Note médicinale : ****

Celosia trigyna ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment, fleur et fruit (graines) comestibles.



Feuilles consommées en Afrique (cuites, ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Centaurea benedicta , Chardon béni

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (extrait, feuille (jeunes feuilles crues ; feuilles [assaisonnement, fleur (fleurs [nourriture/aliment {substitut d'artichaut} et agent de coagulation/caillage {caille-lait}]) et racine (racines cuites {bouillies} [nourriture/aliment {plante potagère} et/ou assaisonnement]) comestibles.



La plante est utilisée comme aromatisant, boissons comprises (la partie qui est utilisée n'est pas précisée).

La racine peut être bouillie comme herbe potagère (légume-racine).

Les graines ont été source d'huile en période de disette en Allemagne. Les jeunes feuilles sont consommées crues.

Les feuilles peuvent remplacer le houblon dans la fabrication de la bière. Les capitules, récoltées avant que les fleurs ne s'ouvrent, ont été utilisés comme un substitut d'artichaut (Cynara cardunculus) ; les capitules sont plutôt petits et, de les utiliser de cette façon, est très délicat ; la fleur peut être utilisée pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante est toxique en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ et peut provoquer une réaction allergiqueµ{{{5(+)µ, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Centaurea cyanus , Bleuet des champs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1

Note : **

Détails : fleur (têtes fraîches ou séchées ; décoratives et/ou aromatisantes) comestibles.(1µ*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Centaurea jacea , Centaurée jacée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3/4-9

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (dont pousses et tiges ; houblon), fleur (décoratives ; fraîches (crues ou cuites) ou séchées (tisanes)) comestibles.



Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Cercis canadensis , Redbud

$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs crues [nourriture/aliment {en salade ou en pickles}]) comestibles.



Consommation par les colons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cercis occidentalis , Western redbud

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur et fruit (graines et gousses) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cercis siliquastrum , Arbre de judée

$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs crues [nourriture/aliment {en salade}] ; dont boutons floraux confits au vinaigre, comme pickles) et fruit (gousses) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chamaedorea elegans , Palmier nain

$1$1

Note : **

Détails : -les jeunes épis fleuris, récoltés avant leur ouverture, sont cuits et mangés comme des asperges ; -fruits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chamaedorea tepejilote , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

$1

Note : ****

Détails : Parties comestible : chou, coeur de palmier, fleur mâle, bractées. -l'inflorescence mâle immature est consommée crue ou cuite ; la fleur mâle se mange immature dans les salades ; elle est également bouillie ou frite dans une pâte aux ?ufs ; elle est récoltée avant l'ouverture de l'inflorescence, stade auquel elle ressemble à un épi de maïs ; ajoutée aux salades (traditionnellement consommées au Guatemala le jour des morts), ou cuite comme légume (appelé "rellenos de pacaya", et souvent servie avec une sauce tomate, comme les piments rellenos.) ; de saveur amère, elle est parfois cuite dans plusieurs changements d'eau ; -feuilles - cuites ; le bourgeon apical, souvent appelé «coeur de palmier», est consommé comme légume ; manger ce bourgeon entraîne la mort de l'arbre car il est incapable de faire des pousses latérales.


Précautions

ATTENTION : On dit que le jus du fruit de la plupart des membres de ce genre est un irritant pour la peauµ{{{5(+)µ.

Chamaemelum nobile , Camomille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-10

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) {pour bière et liqueurs}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Chenopodium album , Chénopode blanc

$1$1$1

Note : ***

Détails : Grainesµ1, feuille (jeunes et/ou tendres pousses et tiges : crues ou cuites {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}) et fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) : crues [salades, tartines]) comestibles.(1*)



Les parties les plus souvent utilisées sont les feuilles, les extrémités des tiges et les jeunes pousses entières, cuites comme celles de ses proches cousins, les épinards. Les jeunes tiges, quant à elles, sont consommées comme des asperges.



On récolte le chénopode blanc sous forme de pousses, après le deuxième nœud et ensuite, on récolte les ramifications, avant qu'elles ne soient matures, jusqu'au milieu de l'été ou parfois plus tard.



Les feuilles fraîches et la tige sont très nutritives. Pande et Pathak montraient en 2010 qu'elles sont une bonne source d'acides aminés (leucine, isoleucine, mais surtout lysine, qui est un acide aminé essentiel utilisé en nutrition animale et humaine pour équilibrer les régimes alimentaires ou encore comme antiviral pour le traitement de l'herpès et du zona chez l'Humain). Également riches en minéraux et oligoéléments, elles sont aussi une bonne source de protéines, lipides et fibres, vitamines (vitamine C notamment) et fer biodisponible.



Les feuilles vertes sont particulièrement riches en calcium, en vitamine C et en caroténoïdes, ainsi qu'en fer (plus que dans les feuilles d'épinard et de chou, mais moins que dans celles de l'Amarante).

Cette plante fait l'objet d'une culture vivrière ancienne et importante dans les pays tropicaux et subtropicaux où (en Inde et en Afrique notamment), dans le contexte du réchauffement climatique et de la sous-alimentation, elle connait aujourd'hui un regain d'intérêt comme ressource alimentaire précieuse en raison de ses qualités gustatives et alimentaires, de sa facilité de culture dans divers types de sol, et de son potentiel agricole en zone de stress cultural (stress hydrique et salin), altitude (on trouve des souches sauvages jusqu'à 4 700 m), canicules et froid).



Les feuilles sont très riches en protéines, en vitamine A (11600 UI/100g) et en vitamine C, ainsi qu'en calcium. Manger le feuillage cru est déconseillé, d'une part en raison de sa texture farineuse et surtout en raison de sa teneur en saponines, des molécules qui sont généralement un facteur antinutritionnel (le Chénopode blanc contient 3 saponines dont l'une est un seco-glycoside analogue à des composés antérieurement connus chez des Caryophyllales (qui sont également souvent des plantes rudérales nitrophiles), nitrates et acide oxalique, même après un lavage à grande eau. Selon la provenance de la plante, son taux d'acide oxalique varie de 360 à 2 000 mg/100 g, d'après Guil et al. (1996).

-la cuisson ne détruit que peu les saponines (mais la fermentation lactique les détruit en activant les phytases endogènes de la plante) ;

-le trempage des graines active également ces phytases endogènes ;

-la cuisson ne détruit pas les oxalates. On recommandait donc par précaution aux malades rénaux, hépatiques, arthritiques ou lithiasiques d'éviter le Chénopode. Cependant des usages médicinaux traditionnels anciens retrouvés dans divers pays (en Asie principalement), ainsi que des études récentes (2016, 2017…), en laboratoire et sur le modèle animal, ont montré qu'au contraire et paradoxalement cette plante est un remède et peut avoir une utilisation préventive contre la lithiase urinaire (calculs rénaux ou urinaires).



La graine, qui peut se conserver sèche, est aussi comestible, cuite en gruau (à la manière de céréales ou avec des céréales, on classe d'ailleurs cette espèce parmi les pseudo-céréales), ou moulue en farine. C’est une des deux espèces de Chénopode cultivé (en Asie surtout) pour ses graines, l'autre étant le quinoa, mais elle est aussi cultivée, ainsi que d'autres espèces proches, comme légume.



Selon Amrita Poonia (2021), en raison de sa teneur en composés bioactifs et de ses activités pharmacologiques, Chenopodium album semble pouvoir devenir un aliment (légume) nutraceutique.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infos. Faire également attention à l'usage des herbicides qui ont tendance à s'accumuler dans les grainesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Dans le monde et en Asie notamment, le Chénopode blanc a des usages médicinaux anciens (dit « Bathua sag » en Hindi, c'est l'une des plantes précieuses de l'Ayurveda qui l'utilise couramment contre « les douleurs pectorales, la toux, les douleurs abdominales, l'obstruction pulmonaire et les affections nerveuses », mais il est encore « abondamment utilisé comme aliment et en phytothérapie dans le monde ». On considère que son intérêt médicinal est principalement lié aux composés présents dans ses feuilles et dans ses graines (notamment riches en acides gras et en antioxydants). Par exemple, ses feuilles (cuites en général) traitent les troubles digestifs, les ulcères gastroduodénaux et certaines maladies du foie.

Plus précisément, on considère (en 2020) que ce chénopode a des effets :

-antiscorbutique (car riche en vitamine C) ;
-antimicrobiens (antibactérien notamment) ;
-antihelminthiques (par exemple contre les vers ronds et les ankylostomes) ;
-antioxydants, dont la graine ; l'activité antioxydante est notamment liée à la teneur de la plante en polyphénols (molécules à fort potentiel redox qui en fait des antioxydants naturels. Ces teneurs varient selon les parties de la plante, mais semble relativement comparable entre espèces de Chénopodes quand on les dose dans la même partie de la plante. Les tiges et feuilles contiennent des quantités élevées de polyphénols libres (ex. : 3,36 mg/g DW mesurés en Pologne) qui selon Nowak et al. (2016) pourraient intéresser l'industrie pharmaceutique et des compléments alimentaires. Parmi les 4 Chénopodes les plus communs en Europe de l'Ouest, les extraits des parties aériennes de C. rubrum et C. urbicum avaient cependant un effet antioxydant encore meilleur que chez Chenopodium album.
-antidiarrhéiques ;
-hépato-protecteurs ;
-cicatrisants (efficacitée confirmée et expliquée en laboratoire sur des brûlures, sur le modèle animal).

Des études pharmacologiques récentes (pharmacochimie et phytopharmacologie...) ont mis en évidence de nouvelles propriétés médicinales et de possibles nouveaux usages médicaux ou vétérinaires potentiels :

-anti-inflamatoire ; en 2010, une hydrodistillation de feuilles (hydrodistillées) de Chenopodium album récoltées au Niger a donné 0,64 % v/w d'huile essentielle. 60,1 % de son contenu était des composés aromatiques, dont le p-cymène (40,9 %), l'ascaridole (15,5 %), le pinane-2-ol (9,9 %), le ?-pinène (7,0 %), le ?-pinène (6,2 %) et le ?-terpinéol (6,2 %). L'huile testée chez la souris contre un œdème de l'oreille induit par le 12-O-tétradécanoylphorbol-13-acétate (TPA) s'est montrée fortement anti-inflammatoire. Cette activité a été confirmée in vitro par une autre étude.
-activité contraceptive ? : Kumar et al. en 2007 ont montré qu'un extrait de graines de Chenopodium album pourrait fournir « un puissant agent d'immobilisation du sperme » (démontré à la fois in vitro et in vivo) ;
« amélioration » de la fonction sexuelle masculine (observée chez la souris mâles normale) ;
-myorelaxant, antispasmolytique et analgésique (chez l'animal de laboratoire (lapin). L'effet d'extrait brut (et de ses fractions) a notamment été testé (2020) in vitro (sur muscle lisse intestinal de lapin). Un effet myorelaxant dose-dépendant apparait à 5 mg/ml, atteignant un maximum à 20 mg/ml. Les extraits par l'acétate d'éthyle et le chloroforme sont myorelaxant ; par le n-butanol ils ont un fort effet relaxant, alors que la fraction aqueuse a une effet contractile. L'extrait par le n-butanol est analgésique chez la souris à 500 mg/kg, effectif durant 30 à 210 minutes.
-antipruritique ;
-anti-prolifératif (anticancéreux) ? des extraits de feuilles et de graines de Chenopodium album et de 3 autres chénopodes (Chenopodium hybridum, Chenopodium rubrum et Chenopodium urbicum) ont été testés contre le carcinome pulmonaire humain A-549 et le carcinome ovarien TOV-112D ainsi que contre des lignées cellulaires de fibroblastes humains normaux. Bien que faiblement cytologique, les extraits de feuilles et de graines de Chenopodium album et C. hybridum ont montré un effet antiprolifératif significatif sur la lignée cellulaire TOV-11241.

Les racines ne semblent pas avoir eu d'usage alimentaires ou médicinaux traditionnels importants, et n'ont dont pas fait l'objet de beaucoup de recherches. On y a découvert (en 1993) un nouvel amide phénolique (N-trans-féruloyl-4-O-méthyldopamine), qui a montré une activité d'attraction pour les zoospores d'Aphanomyces cochlioides (champignon connu pour infecter certains Chénopodes)µ{{{wikiµ.


Chenopodium berlandieri , Chénopode de Berlandier

$1$1$1

Note : **

Détails : graines ; fleurs ; feuilles ; On peut consommer les feuilles et les extrémités des tiges, cuites comme celles de ses proches cousins, les épinards, par exemple à la poêle, dans du beurre, avec des oignons. Les jeunes feuilles peuvent être utilisées dans les salades. Les graines de ce chénopode peuvent aussi être cuites (pour en faire une bouillie) ou moulues en farine (pour le pain).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chenopodium bonus-henricus , Chénopode bon Henri

$1$1$1

Note : ****

Détails : Grainesµ1, feuille (jeunes et/ou tendres pousses et tiges {ex. : en salades ou cuites comme potherbe, substitut d'épinard)}) et fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons)) comestibles.(1*)



Les jeunes pousses (feuilles, tiges et efflorescences) sont coupées au printemps à environ 20 cm de hauteur et sont cuisinées à la vapeur, sautées ou encore à la vinaigrette (comme des asperges ou brocolis).



Plus tard dans l'année, les feuilles s'utilisent comme celles des épinards ou crues en salade.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Cette plante peut être confondue avec le Datura qui, lui, est très toxique.

Chenopodium ficifolium , Chénopode tardif

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment, fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (graines crues {brutes ou salées}) comestibles.(1*)



feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Chenopodium nuttalliae , Huauzontle

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}]) et fruit (graines crues {brutes ou salées}) comestibles.(1*)



Comme pour les autres membres de la famille des chénopodes, les feuilles, les branches, les fleurs (inflorescences) et les graines de huauzontle sont toutes comestibles.



La plante est utilisée à la fois comme herbe et comme légume dans la cuisine mexicaine. Bien qu'il soit consommé dans tout le Mexique, il est le plus souvent consommé dans le centre du pays, en particulier dans les États de Tlaxcala, Mexico, Guerrero, Morelos et dans le sud de Mexico.



Le plat le plus populaire est la crêpe de huauzontle farcie au fromage et nappée de sauce tomate. Alternativement, les huauzontles peuvent être enrobés d'une pâte aux œufs et frits avec un bâtonnnet de fromage mexicain salé. Le Huauzontle est utilisé pour assaisonner les salades, les ahuautles (œufs d’un insecte utilisés comme caviar) à la sauce pasilla et les filets de bœuf.



Les graines mûres peuvent également être moulues en farine pour faire des tortillas.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Cichorium intybus , Chicorée intybe

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres, ou saisies : crues ou cuites : dont tiges cuites), racine (cuites [légume], torréfées [café]) et fleur (décoratives [crues (salades, tartines), confites] comestibles.



Jeunes feuilles/tiges brutes/crues ; feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cirsium oleraceum , Cirse faux épinard

$1$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres)µ1, feuille (jeunes et/ou tendres/molles, dont tiges et pousses ; crues ou cuites {ex. : en salades ou comme potherbe}) et fleur (capitules : bourgeons et pétales) comestibles.



La genre a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cirsium vulgare , Cirse commun

$1$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres)µ1, feuille (jeunes et/ou tendres/molles, dont tiges [pelées puis crues ou saisies]et pousses) et fleur (capitules : bourgeons et pétales) comestibles.



La racine a un avant-goût un peu comme un artichaut de Jérusalem, mais pas aussi agréable ; le goût est plutôt fade, la racine est utilisée de préférence en mélange avec d'autres légumes ; elle peut être séchée et stockée pour une utilisation ultérieure. Les jeunes tiges de fleurs cuites sont utilisées comme légume. Les jeunes feuilles peuvent être trempées une nuit dans de l'eau salée, puis cuites et mangées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; un autre rapport indique qu'elles peuvent être utilisées dans les salades ; le goût est plutôt fade et les épines/piquants doivent être supprimé(e)s avant consommation ; non seulement c'est une opération plutôt fastidieuse, mais très peu de matière comestible ne reste par la suite. Les bourgeons floraux cuits sont utilisés comme les artichauts, mais ils sont plus petits et demandent même encore plus de délicatesse. Les fleurs séchées sont un substitut de présure pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait). Les graines sont parfois mangées rôties/torréfieés.


Précautions

La racine est riche en inuline, un amidon qui ne peut pas être digéré par certaines personnes ; cet amidon passe donc directement à travers le système digestif et, chez certaines personnes, fermente pour produire des flatulencesµ{{{5(+)µ.

Citrus aurantium , Bigaradier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10°C (- 3/-7°C?)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages, fruit (fruits [nourriture/aliment : fruit ; et/ou assaisonnement]) et fleur (fleurs12(+x) [base boissons/breuvages : tisanes12(+x)] ; et extrait {hydrolat, ou eau de distillation, et huile essentielle} [assaisonnement {essence de Néroli et eau de fleur d'oranger}]) comestibles.



Herbe, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Claytonia perfoliata , Claytone de cuba

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres tiges (pétioles))µ1, racineµ1, et fleur comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cleome spinosa , Cléome épineux

$1

Note : ***


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium acinos , Pouliot des champs

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les sommités fleuries sont utilisées pour aromatiser et dans les salades ; elles ont seulement un goût très doux ; elles sont utilisées pour aromatiser la viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium nepeta , Calament

$1$1

Détails : Feuille et fleur (dont bourgeons et pointes des tiges) comestibles (aromatisantes (crues/cuites, dont plats, sirop et boissons) et/ou décoratives. : : Feuille (aromatisantes (crues/cuites, dont plats, sirop et boissons) et fleur (dont bourgeons et pointes des tiges ; décoratives et/ou aromatisantes (dont tisanes)) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clitoria ternatea , Pois papillon

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs [colorant alimentaire]) et fruit (gousses [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Fleurs utilisées comme colorant du riz aux Molluques ; consommation locale.


Précautions

cf. consommation
Cochlearia anglica , Cochléaire d'Angleterre

$1

Note : *

Détails : Feuilles, condiment. Jeunes feuilles et têtes de fleurs - crues/brutes ; amères ; les jeunes feuilles et les boutons floraux sont consommés crus dans les salades et les sandwichs ; utilisées comme aromatisant dans les salades, les feuilles sont très riches en vitamine C, bien que très peu de gens vont réellement apprécier la saveur piquante ; utilisé comme épice (la partie utilisée n'est pas spécifiée).


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Pays de la Loire et Poitou-Charentesµ{{{TBµ.

Coincya wrightii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9

$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles - crues ou cuites ; une saveur quelque part entre un chou et un radis ; complément acceptable aux salades, à son meilleur, pendant les mois d'hiver ; c'est aussi un substitut raisonnable du chou lorsqu'il est cuit ; -fleurs et jeunes ti


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Convallaria keiskei , Muguet

$1

Note : *

Détails : Fleurs, feuilles, TOXIQUE. La plante entière est cuite comme potherbe ou ajoutée aux soupes miso ; la prudence est recommandée, voir les notes ci-dessous concernant la toxicité. Les fleurs et boutons de fleurs sont conservés dans le sel ou mélangés avec les feuilles de thé et bues.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette plante pourrait bien être toxique ; elle contient des composés glycosidiques qui stimulent le rythme cardiaqueµ{{{0(+x)µ. Toutes les parties de la plante sont toxiques ; toutefois, le principe toxique est très mal absorbé par voie orale si bien que l'intoxication est peu probableµ{{{5(+)µ. Plante protégée en Gironde, Lot-et-Garonne et dans la France (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Cornus kousa , Cornouiller à fleurs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits), feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestible.



Consommation locale. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cornus mas , Cornouiller mâle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (frais (dont bien mûrs (crus ou cuits)) ; confits (marinades)) ou séchés (aromatisants) ; dont graines (café)), feuille (aromatisantes (infusions)) et fleur (aromatisantes (boissons)) comestibles.



Fruit, herbe, fleurs. Fruits consommés à l'état de maturité crus ou en gelée ; également à la base d'une boisson alcoolisée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corylus avellana , Noisetier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres ; crues ou cuites {ex. : comme potherbe}), fleur (chatons mâles séchés ; farineµ1, sirop (chutneys)) et graines (noisettes (crues ou cuites (rôties)) ; dont extrait (huile)) comestibles.



Graines consommées crues ou en confiserie. Espèce la plus importante sur le plant international ; largement cultivée. Noix, graines, aromate, épice, huile, fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corymbia gummifera ,
$1$1

Détails : Fleur (fleurs : nectar) et feuille (feuilles et/ou tiges/rameaux : exsudat) comestibles.



Les fleurs produisent de grandes quantités de nectar qui peut être aspiré à partir des fleurs ou mélangé avec de l'eau pour faire une boisson sucrée que l'on appelle «bool» en Australie. Manne ; cette sorte de manne serait en faite une substance provoquée par un insecte : soit une galle induite, et/ou un miellat produit (sécrété), par une cochenille du genre Apiomorpha, soit un miellat (appelé lerp) produit par un psylle ; nous supposons que celle-ci exsude des feuilles et/ou des tiges/rameaux, comme chez bon nombre d'espèces d'Eucalyptus. Est-ce l'exsudation produite par un insecte et/ou la sève est-elle comestible ? (qp*) Cette manne est-elle bien produite au niveau des feuilles et tiges ? (qp*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : l'huile d'eucalyptus est toxiqueµ{{{0(+)µ ; le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Corymbia intermedia ,
$1

Détails : Fleur (fleurs : nectar comestible.



Le nectar peut être aspiré à partir des fleurs ; il peut également être mélangé avec de l'eau pour faire une boisson.


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Corymbia terminalis ,
$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et petites branches{{{7 (tiges/rameaux) : exsudat {galle, lerp} [nourriture/aliment]) comestible.



La sève de la feuille est pilée et rotie ; elle peut être le résultat d'attaques d'insectes. Une manne est obtenue à partir des feuilles et des petites branches ; consommée par les natifs ; cette sorte de manne serait en faite une substance provoquée par un insecte : soit une galle induite, et/ou un miellat produit (sécrété), par une cochenille du genre Apiomorpha, soit un miellat (appelé lerp) produit par un psylle. Miel, nectar : s'agit-il du miellat (manne) ou bien le nectar de la fleur est-il également reporté consommé et comestible ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Corynabutilon ochsenii , Abutilon du Chili

$1

Détails : Fleur (fleurs) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corynabutilon vitifolium , Abutilon à feuilles de vigne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C/-8°C

$1

Détails : Fleur (fleurs) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Corynabutilon x suntense , Abutilon pourpre

$1

Détails : Fleur (fleurs) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cosmos bipinnatus , Cosmos
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Détails : Fleur (fleurs) comestible.



Les fleurs n'ont pas de goût prononcé mais ne dénaturent pas les aliments qu'elles accompagnent et décorent superbement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cosmos sulphureus , Cosmos sufureux

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment] crues {en salade} ou cuites) et feuille (feuilles [nourriture/aliment] crues {en salade} ou cuites) comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Costus guanaiensis , Gingembre spirale
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1$1

Détails : Feuille (extrait tigesµ0(12(+x),+x) {jus} [base boissons/breuvages]) et fleur (fleurs)) comestibles.



Les tiges donnent un très savoureuxjus acidulé qui peut être consommé tel quel ou transformé en une boisson rafraîchissante par adoucissement avec du sucre. Les fleurs sont également comestibles, ayant le même goût que le jus pressé des tiges.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crassula alpestris , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Détails : Fleur (fleurs) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus azarolus , Azerole

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, fleur (bourgeons floraux) et feuille (feuilles) comestibles.



Consommation locale. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus monogyna , Épine blanche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15 (zone 4-9)

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : cuits, feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ; et base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (fleurs) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Crocus sativus , Safran

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (corme), fleur (pollen [ assaisonnement : épice]) et feuille (feuilles) comestibles.



Fleurs sèches/séchées ; plante cultivée en Europe. Herbe, épice. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Crotalaria juncea ,
$1$1

Note : *

Détails : Les feuilles ont été enregistrées comme étant mangées. Les fleurs sont marinées ; elles sont également cuisinées avec de la viande et du poisson.


Précautions

ATTENTION : les graines de nombreuses espèces de Crotalaria contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques toxiques ; la trichodesmine est le principal alcaloïde toxique de Crotalaria juncea ; les graines contiendraient des inhibiteurs de la trypsine; on dit qu'ils sont toxiques pour le bétail et peuvent empoisonner les chevaux et les porcsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Cucurbita ficifolia , Courge de siam

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, fleur (fleurs) et feuille (pousses/extrémités et feuilles) comestibles.



Plante cultivée comme potagère. Légume. Les fruits mûrs se conservent indéfiniment. Cueillies encore jeunes, les Courges de Siam peuvent être apprêtées et mangées comme les Concombres, dont elles n'ont d'ailleurs pas le goût. Nous en avons fait cet usage et nous avons obtenu un mets agréable et délicat. Aux Canaries, on cultive la Courge de Siam comme légume sous le nom de Pantana. En Espagne, à Cuba, dans l'Amérique du Sud, on en fait des confitures estimées, qui portent le nom de Cabellos de Angel ou Cheveux d'ange. Feuilles, pousses et extrémités cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

Chair filandreuse, douce.

Usage : Les mêmes que les pâtes, en choucroute, confiture


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cucurbita maxima , Potiron

$1$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.



Graines consommées par les natifs. Plante largement cultivée comme potagère ; nombreux cultivars, répartis en plusieurs groupes et variétés (potirons, potimarrons, giraumons, hubbards, buttercup...). Légume. Feuilles cuites comme potherbe, brède.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cucurbita pepo , Courge et courgette

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {mûrs ou, de préférence,{{{(dp*)µ, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.



Plante largement cultivée dans le monde ; nombreux cultivars répartis en plusieurs groupes (courges, courgettes, patissons, citrouilles, courgerons...). Légume. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cunila origanoides , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28,5/-29°C

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, fleurs, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles peuvent être utilisées pour aromatiser ; elles sont un substitut à l'origan ; elles sont ajoutées aux pizzas ; elles peuvent également être utilisées pour le thé ; elles peuvent être utilisées fraîches ou séchées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Curcuma zedoaria , Zédoaire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles), racine (rhizomes [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment, épice] ; et extrait rhizomes {fécule}) et fleur (fleurs) comestibles.



Plante anciennement et toujours largement cultivée dans le monde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cydonia oblonga , Cognassier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] ; et graines [base boissons/breuvages]) et fleur (fleurs) comestibles



Fruits utilisés essentiellement à la fabrication d'une gelée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cynara cardunculus , Cardon

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (capitules {crus ou cuits} [nourriture/aliment, feuille (feuilles et tiges (pédoncules : cardes) cuites [nourriture/aliment, racine comestibles.



Fleur : coeur des bourgeons ; plante cultivée comme potagère ; plusieurs cultivars. Les bourgeons/boutons (capitules) floraux sont consommés crus ou cuits (généralement bouillis) comme substitut d'artichaut ; ils sont un peu plus petits et donc encore plus fastidieux à utiliser ; on les récolte juste avant que les fleurs ne s'ouvrent ; seule le fond de chaque bractée se mange, plus le «coeur» ou la base à partir de laquelle les pétales se développent ; le goût est doux et agréable et est ressenti par certaines personnes comme plus délicat que l'artichaut. Les tiges cuites sont utilisées comme un substitut de céleri ; il est préférable de buter les tiges à mesure qu'elles grandissent pour les blanchir et réduire leur amertume ; ces tiges blanchies peuvent ensuite être consommées cuites ou en salade ; en Italie, des bandes/bandelettes brutes des tiges sont trempées dans l'huile d'olive ; celles-ci sont reportées comme étant trop amères lorsqu'elles sont consommées crues. Les jeunes feuilles sont crues ou cuites ; elles ont été consommées comme salade par les Romains ; elles sont plutôt amères. La racine, cuite/cuisinée comme le panais, est tendre, épaisse et charnue, avec une saveur agréable. Les feuilles et les fleurs séchées sont un substitut de présure, utilisé pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait). Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cynara scolymus , Artichaut

$1$1

Note : *****

Détails : Fleur (capitules cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles et tiges (cardes) cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante très cultivée ; plusieurs cultivars. Les bourgeons/boutons (capitules) floraux sont consommés crus ou cuits (généralement bouillis) avant que les fleurs ne s'ouvrent ; le goût est doux et agréable ; les artichauts sont considérés comme une nourriture gastronomique, mais ils sont très fastidieux à manger ; seule le fond de chaque bractée se mange, plus le «coeur» ou la base à partir de laquelle les pétales se développent ; les petits ou bébés artichauts, qui sont produits sur les tiges latérales, peuvent être picklés ou utilisés dans les soupes et les ragoûts ; les plantes produisent environ 5 à 6 têtes principales par an, à partir de leur deuxième année. Les tiges fleuries/florales/florissantes sont pelées et consommées crues ou cuites ; elles ont un doux goût de noisette. Les jeunes tiges des feuilles sont utilisées comme un substitut de céleri ; elles sont normalement blanchies pour enlever l'amertume et ensuite bouillies ou consommés crues mais la saveur est reportée comme trop amère pour être agréable. Les feuilles peuvent être consommées cuites mais le goût est amer. Les feuilles et les fleurs séchées sont un substitut de présure, utilisé pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cytisus scoparius , Genêt à balai
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5/6-9

$1$1$1

Note : *

Détails : Fleur (bourgeons [nourriture/aliment et ou assaisonnement, feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : confit {au vinaigre, comme des câpres} ou aromate]) et fruit (graines cuites {torréfiées} [base boissons/breuvages : café {succédané}]) comestible.



Pousses utilisées anciennement pour communiquer de l'amertume à la bière. La plante contient dans les graines des alcaloïdes leur conférant une amertume certaine.


Précautions

ATTENTION : toxique ; la plante est extrêmement faiblement ou nullement toxiqueµ{{{5(+)µ..

Note médicinale : ***

D

Dahlia pinnata , Dahlia

$1$1

Note : *

Détails : Fleurs, racines, tubercules. Les tubercules sont consommés comme légume lavés, épluchés puis rôtis ou bouillis.

Les pétales de fleurs peuvent être mangés en salade.

L'extrait sucré du tubercule (sirop) est transformé en boisson ou utilisé comme arôme/aromatisant ; il est mélangé avec de l'eau chaude ou froide ou du lait ou répandu sur de la crème glacée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dasylirion wheeleri , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17/-18°C et même -20°C (premiers dégâts/dommages dès -15°C, -12°C selon "Dave's Garden")

$1

Note : **

Détails : Tronc (coeur), fleur (bourgeons ; jeunes tiges cuites {grillées} ; et extrait tiges {sève} [base boissons]) comestibles.



Consommation locale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Daucus carota , Carotte (sauvage et cultivée)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :



-racines :

1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;

2) gateaux ;

3) jus ;



-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.





Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Delonix regia , Flamboyant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0°C

$1$1$1

Détails : Fruit (graines {crues ou cuites, feuilles (feuilles) et fleur (fleurs) comestible.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : vertus médicinales de l'écorce

Dianthus barbatus , Oeillet de poète
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34/-35°C (selon "Dave's Garden")

$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs) comestible.



Les fleurs ont une saveur douce et sont utilisées pour garnir les légumes, salades de fruits et autres desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dianthus caryophyllus , Oeillet commun

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {pétales} [assaisonnement : aromate]) comestible.



Les fleurs sont utilisées comme aromates pour toutes sortes d'aliments (soupes, vins, etc.) ; elles sentent le clou de girofle ; elles sont également confites et utilisées comme garniture dans les salades de fruits, les glaces et les boissons. Le fond blanc amer des pétales doit être enlevé.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en France (si un arrêté préfectoral existe)µ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Dianthus plumarius , Oeillet mignardise
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs {pétales}) comestible.



Les pétales de fleurs sont ajoutés aux beurres, sirops, sauces et vinaigres.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dictamnus albus , Dictame blanc

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleur, racine - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles séchées sont utilisées pour faire une tisane ;

-les racines sont utilisées pour aromatiser et de temps en temps comme amers dans les boissons alcoolisées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les racines contiennent des alcaloïdes toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les racines sont utilisées en médecineµ{{{0(+x)µ.

Digitalis purpurea , Digitale pourpre

$1

Détails : Nectar des fleurs. Les fleurs sont aspirées/sucées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toute la plante contient des composés toxiques. Les feuilles et les graines sont employées pour la production de digoxine et d'autres cardénolides utilisés en pharmacie. Le séchage, l'entreposage, l'ébullition ou l'ajout de ces substances au foin ne réduit pas leur toxicité. Les plantes ont mauvais goût et sont rarement mangées par les animaux (Cooper and Johnson 1984, Joubert 1989)µ{{{cbifµ ; toutes les parties de la plante sont hautement toxiques ; dangereux pour l'automédication ; surveillance par un médecin pour déterminer la dose correcte recommandée ; en cas de surdosage, donnez du charbon actif ; peut être mortel surtout pour les enfantsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La digitale est une plante médicinale largement utilisée avec un effet stimulant reconnu sur le coeur. Il est également utilisé en médecine allopathique dans le traitement des troubles cardiaques. Il a un effet tonique profond sur un coeur malade, permettant au coeur de battre plus lentement, plus puissamment et régulièrement sans avoir besoin de plus d'oxygène [254]. En même temps, il stimule l'écoulement de l'urine, ce qui réduit le volume du sang et diminue la charge sur le coeur [254]. La plante contient des glycosides cardiaques (y compris la digoxine, la digitoxine et les lanatosides). La digitoxine renforce rapidement le rythme cardiaque mais est excrétée très lentement. La digoxine est donc préférée comme médicament à long terme [254]. Les feuilles sont cardiaques, diurétiques, stimulantes et toniques [4, 9, 21, 46, 171]. Les feuilles ne doivent être récoltées que sur les plantes au cours de leur deuxième année de croissance, cueillies lorsque l'épi de floraison a poussé et environ les deux tiers des fleurs se sont ouvertes [4]. Récolté à d'autres moments, il y a moins d'alcaloïde médicalement actif [4]. La graine a également été utilisée dans le passé [4]. Les feuilles ont également un effet très bénéfique sur les reins, elles sont fortement diurétiques et sont utilisées avec bénéfice dans le traitement de l'hydropisie [4]. Un grand soin doit être exercé dans l'utilisation de cette plante, la dose thérapeutique est très proche de la dose létale [222]. Voir également les notes ci-dessus sur la toxicité. Un remède homéopathique est fabriqué à partir des feuilles [9]. Il est utilisé dans le traitement des troubles cardiaques [9].

Dillenia indica , Pomme d'éléphant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-2/-3°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits : calices {crus ou cuits} [nourriture/aliment : fruit et légume ; et/ou assaisonnement) et fleur (fleurs) comestibles.



Le fruit (essentiellement les sépales charnus) peut être utilisé pour les confitures, gelées, boissons (le jus de fruit sucré en fait une boisson rafraîchissante) et, le plus souvent, les currys (en particulier le curry de crevettes) ;

le calice charnu peut être stocké pendant 20 jours.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea oppositifolia ,
$1

Détails : Taxon (nom latin/scientifique) absent des bases de données. Spontanée dans les terrains secs, parmi les buissons, sur la côte de Coromandel. Fleurit pendant la saison des pluies. « Les indigènes mangent ses racines ».


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea pentaphylla , Igname rouge

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.(1*)



Les tubercules sont consommés bouillis ou rôtis. En Inde, cette igname est commun dans les jungles et se trouve également dans les îles des mers du Sud. Wight ne l'a jamais vu cultivé en Inde, bien que les indigènes creusent les tubercules à manger ; il est cultivé à Ambon (Amboine) et parfois à Viti. Les tubercules sont consommés à Viti et Hawaii ; c'est une bonne igname ; tubercules très tendres, farineux, de volume médiocre, subarrondis, multiples ; Graham dit que les tubercules sont terriblement nauséeux et intensément amers, même après avoir été bouillis : ils sont ajoutés au grog pour le rendre plus puissant, car ils ont des propriétés enivrantes, et quelques tranches sont suffisantes. Les feuilles et les fleurs sont signalées être consommées en Inde : les fleurs mâles y sont vendues dans les bazars et consommées comme légumes verts. Plante largement cultivée en Inde. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : des types toxiques de cette igname se produisent également ; ceux-ci doivent être coupés en morceaux puis, à plusieurs reprises, bouillis et trempés dans de l'eau courante (ou lavés) et cuitsµ{{{0(+x)µ.

Diplotaxis erucoides , Diplotaxis fausse roquette

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues {en salades} ou cuites {comme légume}] et tiges crues {en salades}) comestible.



Les feuilles sont épicés ; elles peuvent être cuites avec des haricots secs ou avec des pâtes ; elles sont meilleures récoltées avant l'apparition des fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diplotaxis muralis , Roquette des murailles

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles crues [nourriture/aliment {en salades} et/ou assaisonnement : aromate{{{~]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou garniture]) comestibles.



Les feuilles ont un fort goût âcre, elles sont donc utilisées en petites quantités avec d'autres aliments dans une salade ; elles peuvent également être utilisées pour aromatiser les plats cuisinés.

Les fleurs peuvent être consommées et utilisées comme garniture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Diplotaxis tenuifolia , Roquette vivace

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues et/ou aromatisantes) et fleur (crues et/ou décoratives) comestibles.



Délicieuse salade pour ceux qui savent apprécier son fort goût de roquette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dregea volubilis , Drégée volubile

$1$1$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites, fleur (fleurs cuites [nourriture/aliment, fruit (chair/pulpe, peau et graines) et racine comestibles.



Feuilles, fleurs, fruit, racine. Feuilles comestibles ; les jeunes feuilles sont consommées dans les currys, mais aussi crues.

Les fleurs sont cuites comme légume.

Le fruit est consommé.

Les graines sont consommées.

La racine est consommée. La peau des fruits est-elle bien comestible ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

E

Echinacea purpurea , Rudbeckie pourpre

$1$1$1

Note : *

Détails : Fleur (pétales [nourriture/aliment, feuille (feuilles), racine (racines) et fruit (graines) comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Echium plantagineum , Vipérine à feuilles de plantain

$1$1$1

Détails : Feuilles, huile, prudence, fleurs - nectar.

-les feuilles sont utilisées dans la soupe (comme potherbe ;

-l'huile doit être raffinée ; l'intérêt pour un certain nombre d'espèces d'Echium, en particulier Echium plantagineum, a augmenté, en raison de la composition en acides gras de l'huile de graines.

-les fleurs sont aspirées.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Poitou-Charentesµ{{{TBµ.

Echium vulgare , Vipérine commune

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tendres, dont pointes ; crues ou cuites), fleur (fraîches ou séchées ; décoratives) comestibles.(1*)



Les fleurs bleues sont cristallisées et ajoutées aux salades ; elles donnent également un miel attractif ; elles ne doivent être consommées qu'en petites quantités en raison des alcaloïdes.

Les feuilles sont consommées cuites comme les épinards ; elles doivent être finement hachées ; elles ont été ajoutées à des boissons fraîches.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : présence de pyrrolizidine (alcaloïde) susceptible d'affecter le foie : cependant les risques seraient relativement faibles car c'est une plante appréciée (y compris alimentairement) depuis des siècles et malgré les quantités ingérées par bon nombre de personnes, aucun effet toxique/nocif n'a été décrit/reporté ; on peut donc au moins considérer que la consommation occasionnelle de petites quantités est inoffensiveµ1µ.

Note médicinale : **

Elaeis guineensis , Palmier à huile d'afrique

$1

Note : *****

Détails : Fruit (extrait fruits {couche externe} : huile [nourriture/aliment : huile alimentaire orange {huile de palme}] ; et extrait graines {noyaux} : huile [nourriture/aliment : huile alimentaire {huile de palmiste}]) et tronc (chou/coeur [nourriture/aliment : légume {coeur de palmier}]) comestibles.



L'une des toutes premières sources d'huile alimentaire ; plante introduite en Amérique. La sève taraudée de la fleur mâle est utilisée pour faire du vin.

Les fruits huileux sont parfois consommés, mais peuvent causer des nausées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Emilia sonchifolia ,
$1

Note : ***

Détails : Feuilles et jeunes pousses - crues ou cuites ; utilisé comme légume ; la plante entière, y compris les fleurs, peut être consommée crue ou cuite ; les feuilles sont généralement récoltées et utilisées avant la floraison ; la plante en poudre est utilisée pour préparer un gâteau fermenté avec de la levure (appelée marcha au Népal) à partir de laquelle la liqueur est distillée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Ensete ventricosum ,
$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, tige, graines, corme, capitules, rhizome, légume ;

-la pulpe fermentée (kocho) de la tige est consommée ; elle est utilisé comme farine pour faire du pain ;

-la base des feuilles et les bulbes frais sont coupés et bouillis comme légume ;

-l'extrait blanc laiteux est mis à fermenter dans des fosses recouvertes de feuilles d'ensete puis cuit ;

-les jeunes fleurs sont consommées comme délicatesse ("relish") ;

-les fruits ne sont consommés qu'en période de pénurie alimentaire ; c'est l'endosperme des graines qui est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ephedra sinica , Ephédra chinois

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits [base boissons/breuvages : tisanes]) et fleur (cônes femelles matures) comestibles.



Feuilles utilisables comme succédané de thé ? (question posée par l'auteur, Louis Bubenicek). Le cône femelle mature est utilisé comme un fruit et pour affiner le sucre. Graines et peau également comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Epilobium angustifolium , Épilobe en épi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-9

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur (dont bourgeons (cuits) : décoratives (crues, tisanes), feuille (jeunes, dont tiges [cuites] : crues, tisanes) et racine (épluchées : fraîches [crues ou cuites] ou séchées [farine, café (torréfiées)]) comestibles.



Fleurs, feuilles (brutes/crues), racines, tige, thé, pousses.

Une farine est faite à partir des racines ; celle-ci est utilisée pour fabriquer des galettes.

Jeunes pousses, fleurs et racines consommées localement. Les jeunes pousses vigoureuses sont cuites et mangées avec du beurre comme un substitut de l'asperge.

Les feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont également utilisées pour le thé, en infusion, en Russie.

Les jeunes tiges de fleurs sont ajoutées aux salades. La moelle des grandes tiges est mâchée ou consommée crue ; elle est également utilisée pour aromatiser et épaissir les soupes et les ragoûts ou transformée en ale (bières de fermentation haute) ou vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Epilobium hirsutum , Épilobe hérissé

$1

Note : **

Détails : Les rosettes de l'épilobe hérissée à feuilles légèrement velues et à grandes fleurs se consomment en salade ; elle a une saveur délicate, douce. Feuilles égalempent cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Epilobium parviflorum , Épilobe à petites fleurs

$1

Note : **

Détails : Feuilles - brutes/crues ; ajoutées aux salades, elles ont une saveur agréable; les feuilles de la rosette de l'épilobe à petites fleurs (E. parviflorum), luisantes, pointues peuvent être ajoutées avec parcimonie aux salades champêtres ; elles ont une saveur piquante et un peu âcre. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Epiphyllum oxypetalum ,
$1$1

Détails : Fleur (fleurs) et fruit (fruits) comestible.



La fleur est séchée et consommée dans une soupe de légumes. Graines et peau également comestibles ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Erica cinerea , Bruyère cendrée

$1

Détails : Fleurs - miel. Les fleurs sont la source d'un miel distinctif.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Bourgogne et Champagne-Ardenneµ{{{TBµ.

Erica tetralix , Bruyère à quatre angles

$1

Détails : Pétales, fleurs, tiges.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Bourgogne, Lot et Aubeµ{{{TBµ.

Erigeron bonariensis , Vergerette de Buenos Aires

$1$1

Détails : Fleurs, feuilles. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eruca vesicaria , Roquette

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes pousses feuilles crues, fruit (graines [nourriture/aliment : condiment})] et extrait graines {huile [nourriture/aliment : huile alimentaire {après vieillissement}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment : garniture]) comestibles.



Les jeunes feuilles sont tendres, légèrement amères et à saveur de moutarde ; les vieilles peuvent être réduites en purée et utilisées dans les soupes et les sauces (ex. : comme potherbe).

Les graines sont utilisées dans les marinades, ou pour la moutarde Persane. Consommation en Europe du Sud.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eryngium maritimum , Panicaut de mer

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, racines, fleurs.

-les feuilles sont brassées pour faire du thé ; les jeunes pousses sont parfois blanchies et mangées ;

-les bourgeons de fleurs peuvent également être utilisés ;

-les racines confites sont appelées "eryngo" ; les racines sont bouillies ou grillées, comme le panais ; les racines confites sont transformées en confiture ou utilisées pour aromatiser les gelées et le caramel.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en PACA, Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Pyrénées-Atlantiques et France (lorsqu' un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Erythrina herbacea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs cuites5(+x) [nourriture/aliment {légume acceptable}]) et feuille (jeunes feuilles cuites) comestibles.



Les jeunes feuilles sont parfois cuites et consommées commes les épinards.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contient des alcaloïdes qui ont de puissants effets narcotiques et purgatifsµ{{{5(+)µ. les graines sont toxiquesµ{{{0(+x)µ ; elles contiennent de nombreux alcaloïdes toxiques, y compris erysodine et erysopine, qui ont une action similaire au curare et ont été utilisés comme un poison à ratµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Erythronium dens-canis ,
$1

Note : ***

Détails : « L'Erythronium Dens-canis, dont la belle variété à grande fleur est généralement répandue dans le midi de la Sibérie occidentale, y est recherché et récolté comme une nourriture excellente, dont on envoyait même autrefois annuellement une certaine provision à la cour de Saint-Pétersbourg. La multiplication par graines est très sûre, la plante en produit beaucoup ; semées dès leur maturité, ces graines lèvent toutes, mais il faut trois ans pour que le bulbe ait atteint sa grosseur normale. Le nom du pays est Kandyk.»


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun enregistrement de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, les notes suivantes ont été observées pour un autre membre de ce genre et une certaine prudence est donc recommandée. Le contact cutané avec les bulbes est connu pour provoquer une dermatite chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.

Etlingera elatior ,
$1$1

Détails : Fleur (jeunes fleurs/bourgeons floraux crus ou cuits [nourriture/aliment {comme un légume}]) et feuille (jeunes pousses crues) comestibles.



Les fleurs ont un parfum épicé ; elles ont un goût similaire à la menthe vietnamienne ; elles sont coupées et servies crues ou mélangés à des plats cuisinés, comme un légume. Graines. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Etlingera hemisphaerica ,
$1

Détails : Fleur (inflorescences en bouton crues ou cuites [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement : condiment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Etlingera maingayi ,
$1

Détails : Fleur (fleurs {bourgeons floraux/jeunes inflorescences} [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eucalyptus gamophylla ,
$1$1

Détails : Fruit (graines) et fleur (fleurs : nectar) comestible.


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus pachyphylla ,
$1

Détails : Fleur (fleurs : nectar [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.



Le nectar des fleurs est mangé ou ajouté à de l'eau pour faire une boisson. Miel.


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eucalyptus tereticornis ,
$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et/ou tiges/rameaux : exsudat/manne {lerp}) et fleur (nectar) comestibles.



Une douce substance semblable à de la manne se forme sur les feuilles ; cette sorte de manne serait en faite une substance provoquée par un insecte : un miellat (appelé lerp) produit par un psylle ; nous supposons que celle-ci exsude des feuilles et/ou des tiges/rameaux, comme chez bon nombre d'espèces d'Eucalyptus. Cette manne est-elle bien produite au niveau des feuilles et tiges ? (qp*)


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Eucalyptus wandoo ,
$1$1

Détails : Racine (racines : écorce) et fleur (nectar) comestibles.



La couche externe des jeunes racines est sucrée et juteuse.


Précautions

ATTENTION : le citronellal ou rhodinal, une huile essentielle présente dans la plupart des espèces d'eucalyptusµ{{{5(+)µ, est très dangereux à plus ou moins haute(s) dose(s) ; voir lien pfaf ("5") d'une autre espèce d'Eucalyptus, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Eutrema japonica , Wasabi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8, zone11 selon aromaticulture

$1$1

Note : ****

Détails : Feuilles, tige, racine, rhizome, légume. Les tiges souterraines ou rhizomes sont utilisés comme épice appelée wasabi ; elle a un fort goût ardent/brûlant ; la peau extérieure est grattée et la partie intérieure verte finement broyée ;

Les feuilles, les fleurs et les pétioles et le rhizome fraîchement tranchés sont trempés dans de l'eau salée, puis utilisé pour faire un pickle.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

F

Ferocactus pilosus ,
$1$1$1

Détails : Fruit, fleurs, tiges ; -les fruits sont consommés crus ; -les tiges sont cuites ; -les fleurs se mangent avec du sucre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Feroniella lucida , Kawista batu

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles crues [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (fruits {chair/pulpe}) comestibles.



Les fruits mûrs sont mangés et donne un goût acide ; le fruit est trempé dans l'eau pendant quelques minutes avant utilisation si il a été séché.

Les fleurs sont également utilisées comme légume.

Les jeunes pousses et feuilles crues se consomment avec une salade de pousses de bambou aigres. Consommation locale. La peau et les graines des fruits sont-elles également comestibles et consommables ? (qp*). Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ficaria verna , Ficaire

$1$1$1

Détails : Feuille (avant la floraison ; fraîches ou dégorgées puis confites1 ; crues ou cuites)1,5,7,8,10,12?,40, fleur1 (bourgeons : confits (dégorgés)1 ou cuits5,10) et racine (bulbilles (tubéreuses ou aériennes) : confites (dégorgées)1,12? ou cuites5,8,10,11) moyennement comestibles.(1*)



Feuilles et tiges consommées blanchies ou étiolées en salade ou cuites comme légume (ex. : potherbe) ; les jeunes feuilles sont consommées crues en salades et sandwichs ou utilisées dans les soupes.

Les bourgeons floraux sont un substitut aux câpres. Graines consommées bouillies. Les racines (rhizomes et bulbilles) sont consommées localement comme légume : elles peuvent être cuites et servies avec de la viande. Le genre a également été utilisé comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : présence de protoanémonine, une toxine vésicante (irritante) responsable de l'âcreté des renonculacéesµ{{{(dp*)µ ; la planteµ{{{27(+x)µ (dontµ(dp*)µ les feuillesµ{{{0(+x)µ) développée à la lumière contient des substancesµ{{{27(+x)µ âcres et toxiquesµ{{{0(+x),{{{27(+x)µ en l'absence de traitementµ{{{0(+)µ (ébullition et changement d'eau, ou séchage) ; voir fiche "protoanémomine", pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Filipendula ulmaria , Reine-des-prés (Reine des prés)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (aromatisants (desserts, boissons)), fleur (dont bourgeon ; aromatisants (desserts, boissons)), feuille (très jeunes : fraîches (crues et/ou aromatisantes) ou séchées (tisanes)) et racine (aromatisantes (cuites)) comestibles.



Les racines sont consommées comme aliment de base.

Les fleurs et les feuilles sont utilisées pour aromatiser boissons (bières, vins) et desserts (fruits confits).

Les fleurs sont également transformées en sirop ; celui-ci peut être utilisé pour les boissons, salades de fruits ou comme garniture pour crème glacée.

Les jeunes feuilles, les fleurs et les racines sont utilisées brassées pour réaliser un succédané de thé.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé par des personnes sensibles à l'aspirineµ{{{0(+x)µ. Cela se rapporte-il à une ou plusieurs partie(s) ou à la totalité de la plante ? (qp*)

Note médicinale : ***

Foeniculum vulgare , Fenouil (sauvage et cultivé)

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont pétiole et renflement basal : crues / cuites et/ou aromatisantes), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et graines (aromatisantes) comestibles.



Graines, feuilles, bulbe, herbe, épice, légume, huile, racines. Les feuilles supérieures peuvent être bouillies à l'eau et mangées comme un assaisonnement ; la jeune et tendre partie centrale et les bases des feuilles (pédoncules foliaires) peuvent être hachés et consommées crues ou cuites.

La racine peut être cuite et mangée ; elle est utilisée en médecine. Graines sources d'une essence utilisée comme aromate ; elles peuvent également être utilisées comme condiment pour aromatiser le pain et les gâteaux et dans les farces.

Il est utilisé dans les sauces, saucisses, ragoûts et salades. Légume très cultivé dans le monde.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec la sève ou l'huile essentielle est dit causer de la photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; l'ingestion de l'huile peut causer des vomissements, des convulsions et un oedème pulmonaire ; évitez pour les petits enfants ; évitez lors de cirrhoses / troubles du foie ; les diabétiques doivent vérifier la teneur en sucre de la préparationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Fragaria vesca , Fraisier des bois

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres), fruit et fleur comestibles.



Le fruit est consommé frais et cru (brut) ou en diverses préparations (avec de la crème glacée ou comme garniture pour tartes ou en confiture).

Les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; celui-ci a une bonne saveur et est riche en Vitamines C.

Les jeunes feuilles sont consommées dans les salades et les soupes.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles fanées pourraient être toxiques. Les fruits sont comestibles mais pourraient provoquer de l'urticaire chez certaines personnesµ{{{~~27(+x)(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Fumaria officinalis , Fumeterre officinale

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles, tiges et pousses [assaisonnement {aromate} : fraîches ou séchées]) et fleur (fleurs [assaisonnement {aromate} : fraîches ou séchées]) comestibles.



La plante (herbe fraîche ou séchée), y compris les fleurs, est ajoutée aux laits aigres (lait végétaux fermentés) pour lui donner un arôme : quelques morceaux sont ajoutés à chaque litre de liquide puis, une fois que le lait a épaissi aigre, la plante est enlevée ; elle donne un goût acidulé, agit comme un conservateur et empêche le goût rance qui peut accompagner le lait aigri.

Les feuilles peuvent être utilisées fraîches ou séchées. Agent de caillage/coagulation / caille-lait ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

G

Gaillardia aristata , Gaillarde aristée

$1

Détails : Fleur (fleurs {capitules}) comestible.



Fleurs. Les capitules sont utilisés pour absorber les soupes.


Précautions

ATTENTION : la plante pourrait provoquer des irritations de la peau (dermites) ; voir genre, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Galeopsis tetrahit , Ortie royale

$1$1$1

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites {ex. : comme potherbe}), fleur (fleurs [décoration]), et fruit (extrait graines {huile} ; et graines germées) comestibles.(1*)



En Pologne, les feuilles d'un Galéopsis (probablement G. tetrahit) étaient bouillies et servies avec des pommes de terre, de la farine d'avoine et du lait ou du beurre, jusqu'au début du XXème siècle. Huile.


Précautions

(1*)ATTENTION : selon "Plants For A Future" ("5"), la plante serait toxique, provoquant une paralysieµ{{{(dp*)µ
S'agit-il d'une confusion ou cette plante est-elle réellement comesible dans certains cas et toxique dans d'autres ? (qp*) Les graines seraient au moins toxiques pour les chevauxµ{{{(dp*)µ.

Galinsoga parviflora , Galinsoga à petites fleurs

$1$1$1

Note : **

Détails : Graines (extrait (huile) ; germes), feuille (dont jeunes et/ou tendres (dont tiges et pointes ; crues ou cuites) ; dont extrait (jus)) et fleur (dont bourgeons ; crues ou cuites) comestibles.



En Asie du Sud-Est, les jeunes plantes (feuilles et jeunes tiges) sont consommées crues ou cuites comme légume (légume-feuille / légume vert / potherbe) ou ajoutées aux soupes et aux ragoûts ; elles sont également séchées et broyées en une poudre verte puis ajoutées aux soupes et ragoûts, en particulier avec le poulet.

Le jus frais est bu avec d'autres jus de légumes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Galium aparine , Gaillet gratteron

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes, cuites, dont jus), fleur (décoratives), graines (torréfiées (café)) comestibles.



Les jeunes pousses sont comestibles ; elles sont consommées bouillies (comme potherbe) ou ajoutées aux salades.

Les fruits mûrs (graines) sont torréfiés et moulus et utilisés localement comme un substitut/succédané de café.

La plante séchée est utilisée comme un thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Galium mollugo , Caille-lait blanc

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et tiges) ; crues ou cuites), fleur (dont bourgeons ; crues ou cuites), et graines (café ; dont germes) comestibles.



Les feuilles sont ajoutées aux mélanges d'herbes dans le pistic.Plante utilisée localement pour faire cailler le lait (agent de caillage/coagulation / caille-lait).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Galium odoratum , Aspérule odorante

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses) ; séchées un ou deux jours) et fleur moyennement comestibles (utilisées comme aromate).(1*)



Les fleurs séchées sont utilisées pour l'aromatisation ; elles sont utilisés dans les boissons et comme substitut du thé. La plante entière a été utilisée comme aromatisant de bières et liqueurs.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et fleurs sont également toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; à fortes doses, cette toxine peut causer des dégâts irréversibles au foie mais également des maux de tête, nausées, vertiges et états de somnolence ; on considère celle-ci inoffensive (non nocive) en dessous de 3g de plante par litreµ{{{~~1µ : :
ATTENTION : en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut provoquer de graves hémorragies.

Note médicinale : ***

Galium verum , Gaillet jaune

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [base boissons/breuvages, fleur (fleurs {sommités fleuries [base boissons et agent de caillage/coagulation / caille-lait]) et feuille (feuilles et tiges [agent de caillage/coagulation / caille-lait]} comestibles.



Les graines sont utilisées comme substitut de café.

La coloration jaune des fleurs a été utilisée pour teinter le fromage et le beurre ; les sommités fleuries et la plante entière sont utilisées pour faire cailler le lait dans la fabrication du fromage (chester) ; les fleurs sont aussi utilisées dans l'eau (distillat) comme boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Gardenia jasminoides , Jasmin du Cap
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C (premiers dégâts/dommages dès -4°C)

$1$1

Détails : Fruit (fruits crus {bruts ou picklés} [nourriture/aliment et colorant alimentaire {jaune et bleu}]) et fleur (fleursµ0(+x),27(+x) [base boissons/breuvages et/ou assaisonnement : aromate pour tisanes]) comestibles.



Fleurs arôme/armatisant, fruit - colorant. Les fruits sont utilisés pour la coloration des aliments ; ils sont aussi consommés crus ou marinés.

Fleurs utilisées, localement, pour parfumer/aromatiser le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geranium pratense , Géranium des prés
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34/-35°C

$1$1$1

Détails : Feuille, fleur et graines comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre les feuilles du géranium des prés et celles de l'aconit tue-loup (Aconitum lycoctonum) qui est mortellement toxiqueµ1µ.

Geranium sanguineum , Géranium sanguin


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geum urbanum , Benoîte commune ou benoite commune

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes (crues ou cuites) ou plus âgées (sel aux herbes)), fleur (décoratives (crues / cuites) ; dont bourgeons (cuits)) et racine (aromatisantes (crues / cuites)) comestibles.



Feuilles, racine, épice. Elle est utilisée comme plante/herbe potagère. Le rhizome est utilisé comme épice (succédané de clou de girofleµ{{{0(5(+),+x) ,{{{27(+x)µ, avec un soupçon de cannelle dans la saveur) dans les soupes et les sauces ; elle sert aussi à aromatiser les ales (bières anglaises ou à fermentation haute, bières et liqueurs ; la racine est également bouillie pour en faire une boissons ; elle est utilisée de préférence au printemps ; elle mesure jusqu'à 5cm de long.

Les feuilles sont utilisées pour le thé ; jeunes feuilles consommées en salade. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Glebionis coronaria , Chrysanthème comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou asaissonnement {condiment} : froid ou chaud ; en salades ou comme légume] ; et graines germées) et fleur (pétales frais {crus ou cuits} [nourriture/aliment {froid ou chaud ; en salades ou soupes}] ; ou fleurs {blanchies ou cuites} [idem pétales]) comestibles.



Au Japon et en Chine, les jeunes feuilles, pousses et tiges tendres sont consommées comme aliment (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont ajouté(e)s aux soupe, salades et dans une boisson comparable au thé ; le centre de la fleur est amer de sorte que seuls les pétales sont normalement utilisés.

Les graines germées sont consommées comme collation. Plante potagère cultivée au Japon et en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Glebionis coronaria , Chrysanthème comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou asaissonnement {condiment} : froid ou chaud ; en salades ou comme légume] ; et graines germées) et fleur (pétales frais {crus ou cuits} [nourriture/aliment {froid ou chaud ; en salades ou soupes}] ; ou fleurs {blanchies ou cuites} [idem pétales]) comestibles.



Au Japon et en Chine, les jeunes feuilles, pousses et tiges tendres sont consommées comme aliment (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont ajouté(e)s aux soupe, salades et dans une boisson comparable au thé ; le centre de la fleur est amer de sorte que seuls les pétales sont normalement utilisés.

Les graines germées sont consommées comme collation. Plante potagère cultivée au Japon et en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Glechoma hederacea , Lierre terrestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres, dont pointes) et fleur comestibles.



Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles ont un goût amer et peuvent être mélangées dans les salades et soupes (en petites quantités) afin d'ajouter une légère saveur aromatique et/ou pimentée ; elles peuvent aussi être cuites comme les épinards, en soupes etc..., ou utilisées comme assaisonnement ; elles sont disponibles très tôt dans l'année. Une tisane (succédané de thé est faite à partir des feuilles fraîches ou séchées ; celle-ci peut-être sucrée avec du miel ; elles sont souvent mélangées avec des feuilles de verveine. La plante a été ajoutée à la bière de la même manière que le houblon afin d'enlever et aussi d'améliorer son goût et sa qualité de conservation ; cette espèce était l'arôme le plus commun dans la bière avant l'utilisation du houblon à partir du 16ème siècle.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante serait toxique pour des grandes quantités consomméesµ{{{27(+x)µ, cf. lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Gliricidia sepium , Gliciridia

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles cuites) et fleur (fleurs cuites [nourriture/aliment {herbe potagère}) comestibles.(1*)



Les feuilles ont été rapportées comme étant mangées (cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).

Les fleurs sont cuites comme herbes potagères (potherbe) et également pliées dans une pâte d'oeuf et frites.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : feuilles et fleurs sont également signalées comme toxiques ; les feuilles sont utilisées pour tuer les rats ; comme toutes les parties sont toxiques, il est probablement préférable de ne pas manger quelle partie que ce soitµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Gnetum gnemon , Melinjo

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites [nourriture/aliment {comme légume}], fruit (jeunes fruits cuits [nourriture/aliment {comme légume}] ; fruits mûrs crus ou cuits ; et graines cuites) et fleur (jeunes fleurs cuites)



Aux Philippines, les jeunes feuilles (des pointes/pousses) et jeunes fruits sont consommées cuits, comme légume (à la manière des épinards, pour les feuilles) ; les fruits mûrs sont consommés crus ou cuits (ils doivent être écrasés avant la cuisson sinon ils peuvent exploser). Les jeunes fleurs sont consommées cuites également.

Les graines sont séchées et aplaties, puis frites dans l'huile chaude et du sel est ajouté ; elles sont également consommées grillées. Consommation locale.


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de substances irritantes dans les jeunes fleurs et fruits crus ; ils ont besoin d'une cuisson pour en être débarrassésµ{{{~~0(+x)(dp*)µ.

Note médicinale : *

Gundelia tournefortii , Gundelia de Tournefort

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, graines, têtes de fleurs, tiges. La jeune plante et les boutons floraux et les tiges sont consommés comme légume.

Les racines et les tiges peuvent être pelées et consommées crues.

Les tiges sont cuites avec des pois chiches.

Les bourgeons sont bouillis et sautés dans le beurre.

Les graines sont séchées et broyées et utilisées comme substitut du café.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gunnera perpensa , Rhubarbe sauvage
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tiges foliaires {pétioles}, de préférence pelées, crues [nourriture/aliment, fleur (tiges florales [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment : relish} ; et base boissons/breuvages {bière]) et racine (racines pelées) comestible.



Selon Fox & Norwood Young (1982), les Sothos Fingos, les Xhosas et les Zoulous mangent les pétioles et les tiges florales crues ; la tige (pétiole et/ou tige florale ? (qp*)) est également utilisée crue comme relish (condiment) et pour la fabrication de la bière ; les pétioles ont un goût amer à moins que les faisceaux vasculaires fibreux et l'enveloppe extérieure ne soient supprimés. Les racines sont mangées après avoir enlevé la peau extérieure. Les feuilles sont mâchées ou consommées cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

H

Halleria lucida , Arbre fuchsia

$1$1

Détails : Fruit (fruits {chair / pulpe} crus [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs : nectar) comestibles.



Les fruits sont consommés crus ; ils sont très doux ; ils sont utilisés dans les salades de fruits.

Les fleurs sont aspirées pour leur nectar. Les graines et la peau sont-elles également comestibles et consommables ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hedychium coronarium , Gingembre papillon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12 à-15°C et même jusqu'à -20°C? (qp*) (premiers dégâts dès -2/-5°C)

$1$1

Note : **

Détails : Fleur (jeunes bourgeons et fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {aromatisant}]) et racine (jeunes rhizomes {blanchis ou cuits} [nourriture/aliment de famine/disette et/ou assaisonnement]) comestibles.



Les jeunes bourgeons et fleurs sont consommés ou utilisés comme aromatisant. Les jeunes rhizomes cuits sont consommés comme légume ; ils sont blanchis et servis avec de la sauce chili ; c'est un aliment de famine utilisé lorsque tout le reste échoue. Les tiges/pousses tendres seraient utilisées de la même manière, selon FPI ("0"), mais il s'agit peut-être d'une confusion entre boutons/bourgeons foliaires et boutons/bourgeons floraux.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Helianthus annuus , Tournesol

$1$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines0(+ [nourriture/aliment {pseudo-céréale, farine : beurre de tournesol, yaourt, pain et gâteaux} et base, feuille (coeur des tiges [masticatoire {substitut de chewing gum}]) et jeunes feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*))) et fleur (jeunes bourgeons {réceptacles floraux} cuits {à la vapeur} [nourriture/aliment {comme des artichauts}] et pétioles cuits {bouillis} [nourriture/aliment]) comestibles.



Les graines, comestibles et riches en acides gras (contenant entre quarante-quatre et soixante-douze pour cent d''acide linoléique - des cultivars avec plus de 50% d'huile ont d'ailleurs été développés en Russie), sont sources d'une huile alimentaire semi-siccative (de semi-séchage ou à séchage semi-rapide), faible en cholestérol et de haute qualité (dite équivalente à l'huile d'olive), utilisée dans les salades, margarines, ou pour la cuisson ; elles sont également consommées cuites (grillées) ou, parfois, crues, leur délicieuse saveur évoquant la noisette (mais celles-ci sont délicates à extraire manuellement en raison de la petite taille de la graine) ; elles peuvent aussi être broyées en une poudre/farine transformée en beurre de tournesol ou utilisée pour la fabrication de lait végétal puisµ{{{(dp*) de yaourt (les graines germées sont dites plus adaptées) ou encore, mélangée avec des farines de céréales, pour faire du pain nutritif et des gâteaux ; elles sont également séchées, torréfiées, broyées et utilisées comme un substitut de café ou encore bouillies avec de l'eau pour faire un substitut de boisson chocolatée, souvent additionnée de sucre, ou mixées dans de l'eau puis laissées à fermenter pour produire du yaourt (yahourt/yogurt/yaourt de graines) ou du fromage végétal.

Coeur des tiges utilisé comme chewing gum.

Jeunes feuilles consommées cuites localement (ex. : comme potherbe ? (qp*)). Les jeunes bourgeons de fleurs (réceptacles floraux) sont cuits à la vapeur et consommés comme les artichaut - leur saveur est assez douce et agréable, mais le travail est plutôt fastidieux. Les pétioles sont bouillis et mélangés avec d'autres produits alimentaires.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helianthus tuberosus , Topinambour

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules : crus (=légume), fermentés (alcool), confits ou encore torréfiés (café)) et fleur (pétales (ligules) : frais ou séchés ; décoratifs et/ou aromatisants (tisanes)) comestibles.



Les tubercules sont consommés crus (dans les salades) ou cuits (bouillis, cuits au four ou à la vapeur, ou encore frits) ; ils développent une douceur agréable au cours de l'hiver, surtout s'il sont soumis aux gelées, et sont alors raisonnablement acceptables crus (sinon, il est généralement préférable de les cuire) ; ils peuvent être utilisés de la même manière que les pommes de terre (en purée ou dans les soupes et les ragoûts, etc...) ; ils peuvent aussi être picklés ; rôtis, ils sont utilisées comme substitut de café. Graines comestibles et sources d'une huile alimentaire. Jeunes feuilles et inflorescences consommées localement. Tubercules consommés cuits. Plante cultivée localement.


Précautions

ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; ce rapport fait probablement référence à l'inuline à laquelleµ{{{(dp*)µ certaines personnes ne sont pas très tolérantes, les tubercules ayant tendance à fermenter dans leurs estomac (et/ou intestion) et pouvant causer des vents assez sévèresµ{{{5(+)µ.

Helichrysum arenarium , Immortelle des sables

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {capitules floraux} {fraîches ou séchés} [assaisonnement {aromate} et colorant de boissons {tisanes}]) comestible.



Capitules floraux utilisés comme aromate ; les fleurs jaunes sont séchées et ajoutées aux tisanes pour la couleur.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans toute la France métropolitaineµ{{{TBµ.

Helichrysum italicum , Immortelle d'italie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (de -12°C en zone ombragée et venteuse à -18°C en plein soleil et à l'abris du vent)

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement]) et fleur (capitules [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Les feuilles ont une légère saveur de curry bien qu'elles ne la communiquent pas très bien aux autres aliments ; elles sont finement hachées et utilisées pour assaisonner les salades et les aliments cuits (viandes, poissons, pommes de terre, oeufs brouillés, etc...).

Les capitules sont utilisées pour le thé.

Un extrait d'huile essentielle (à partir des feuilles ?) est utilisé pour améliorer les arômes de fruits dans la crème glacée, les bonbons, les boissons gazeuses, les pâtisseries et le chewing-gum.



Lorsqu'on ajoute un rameau entier fraichement coupé à un plat (légumes à la vapeur, riz.. .), celui-ci prend un arôme proche du curry.

Sinon quelques feuilles se marient très bien aux oignons et cornichons en conserves, aux omelettes, poulets rôtis (en les glissant sous la peau), poissons allégés, viandes cuites dans leur jus, et aux champignons (auxquels elle donne un goût plus prononcé sans pour autant en masquer la saveur).


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région Provence-Alpes-Côte d´Azur et la France en général (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Helichrysum stoechas , Immortelle commune

$1

Détails : Fleur (fleurs {capitules floraux} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate} et colorant de boissons {tisanes}]) comestible.



Capitules floraux utilisés comme aromate ; les fleurs jaunes sont séchées et ajoutées aux tisanes pour la couleur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Heliotropium arborescens ,
$1$1

Détails : Feuilles, fleurs, aromatisant. Les feuilles et les fleurs sont utilisées pour aromatiser.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hemerocallis bulbiferum , Lis orangé à bulbille

$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les boutons floraux contiennent environ 43 mg de vitamine C pour 100 g, 983 UI de vitami


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hemerocallis citrina , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les fleurs peuvent être séchées et utilisées comme épaississant dans les soupes, etc


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis darrowiana ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; une tige fleurie porte deux fleurs en forme de trompette, chacune d'environ 6 cm de l


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis dumortieri , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; eIles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les fleurs sont croquantes et juteuses avec une douceur agréable et


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis esculenta ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les boutons floraux contiennent environ 43 mg de vitamine C pour 100 g, 983


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis fulva , Hémérocalle fauve

$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes {crus ou cuits}), feuille (jeunes pousses et/ou très jeunes feuilles, légèrement défraîchies ou séchées ; crues ou cuites} [assaisonnement {condiment} et/ou épaississant] ; et jeunes bourgeons floraux {frais ou séchées ; crus ou cuits} [assaisonnement {relish, aromate}]) comestibles.(1*)



Tubercules, jeunes pousses et fleurs consommés crus ou cuits. Les pétales sont épais et croquants, rendant leur consommation crue très agréable, avec une agréable douceur à la base en raison du nectar (c'est une riche source de fer, voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informations sur la composition nutrionnelle) ; les jeunes bourgeons floraux et les fleurs sont consommés localement séchés comme condiment et/ou, concernant les fleurs, comme épaississant (dans ce dernier cas, elles sont généralement cueillies un peu défraîchies et fermées) ; les bourgeons de lis séchés doivent être réhumidifiés pendant 30 minutes avant d'être ajoutés à un plat ; ils sont utilisés dans les sautés ainsi que les soupes et les ragoûts ; les jeunes bourgeons peuvent être bouillis et sont alors également utilisés pour aromatiser les aliments ; ils ont une saveur rappelant le pois.

Les feuilles et les jeunes pousses sous consommées cuites comme un substitut d'asperge ou de céleri (c'est un excellent légume au goût sucré) ou comme potherbe ; les jeunes pousses peuvent être ajoutées aux salades (les feuilles doivent alors être consommées très jeunes, car elles deviennent vite fibreuses).

Les racines, bulbes ou tubercules sont transformés en farine en cuisine ; ils sont également bouillis et écrémés, cuits au four, utilisés en purée ou pour faire des beignets ; ils ont un goût de noisette ; les jeunes tubercules sont les meilleurs, mais la partie centrale des tubercules plus âgés est également bonne .(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont censées être hallucinogènes ; blanchir les feuilles (par immersion des pousses dans le noir et/ou dans l'eau bouillante) supprime/enlève cette composante hallucinatoireµ{{{~~5(+)(dp*)µ.

Hemerocallis hakuunensis ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les boutons floraux contiennent environ 43 mg de vitamine C pour 100 g, 983


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis lilioasphodelus , Hémérocalle jaune

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment {substitut, légèrement défraîchies ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment} et/ou épaississant]) et racine (racines {tubercules} {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Tubercules, jeunes pousses et fleurs consommés crus ou cuits. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*). Les fleurs sont consommées crues ou cuites ; aliment traditionnel en Chine, elles y sont cuites à la vapeur, puis séchées ; elles peuvent également être séchées et utilisées comme épaississant (dans les soupes etc...) ou comme condiment (si elles sont cueillies alors qu'elles commencent tout juste à dépérir) ; les boutons/bourgeons floraux sont consommés ; ils/elles sont tendres mais assez fades avec une légère douceur ; les renflements de racines sont assez petits et ne valent vraiment la peine d'être utilisés que si la plante est déterrée pour les divisions ou quelque autre raison.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont censées être hallucinogènes ; blanchir les feuilles (par immersion des pousses dans le noir et/ou dans l'eau bouillante) supprime/enlève cette composante hallucinatoireµ{{{~~5(+)(dp*)µ.

Hemerocallis littorea , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses : -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; ils peuvent être séchés et utilisés comme épaississant dans les soupes, etc. ; les bou


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis middendorffii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : *****

Détails : Parties comestibles : fleurs ; feuilles.

Utilisations comestibles :



-feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes ou bien elles deviennent fibreuses ;

-fleurs et boutons de fleurs - crus ou cuits ; les fleurs peuvent être séchées et utilisées comme épaississant dans les soupes, etc... ; les boutons de fleurs contiennent environ 43 mg de vitamine C par 100 g, 983 UI de vitamine A et 3,1% de protéines


Précautions

(1*)ATTENTION : de grandes quantités de feuilles sont dites hallucinogènes ; blanchir les feuilles enlève cette composante hallucinatoireµ{{{5(+)µ (ce rapport ne précise pas ce qu'il entend par blanchiment, ce pourrait être exclure la lumière des pousses ou immerger les feuilles dans de l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis minor ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleurs, feuilles, racine, épice. Les fleurs sont cuites à la vapeur puis séchées comme un aliment traditionnel en Chine ; elles sont utilisées dans les soupes et les sautés ;

Les jeunes feuilles sont bouillies et mangées ;

Les bulbes peuvent être bouillis, cuits à la vapeur, grillés ou sautés.

Les fleurs de cette espèce, séchées, sont usitées quelquefois dans l'alimentation japonaise ; mais c'est principalement en Chine qu'elles sont employées dans la nourriture pour parfumer la soupe et elles constituent un plat favori des Chinois, comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hemerocallis multiflora , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; relativement petit pour hémérocalle, mais les fleurs sont croquantes avec un


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis plicata ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon ils deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les boutons floraux contiennent environ 43 mg de vitamine C pour 100 g, 983 UI


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis thunbergii , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-8

$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; eIles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les fleurs peuvent être séchées et utilisées comme épaississant dans les sou


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Hemerocallis yezoensis , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et jeunes pousses - cuites ; elles doivent être consommées très jeunes sinon elles deviennent fibreuses ; -fleurs et boutons floraux - crus ou cuits ; les fleurs peuvent être séchées et utilisées comme épaississant dans les sou


Précautions

(1*)ATTENTION : on dit que de grandes quantités de feuilles sont hallucinogènes ; le blanchiment des feuilles supprime cette composante hallucinanteµ{{{5(+)µ (Ce rapport ne précise pas ce que signifie le blanchiment, il peut s'agir d'exclure la lumière des pousses en croissance ou de plonger dans l'eau bouillanteµ{{{5(K)µ).

Heracleum sphondylium , Berce

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont tiges, défibrées : crues ou cuites ; fraîches, séchées ou lactofermentées, fleur (boutons : crus ou confits, et fruit (graines immatures (vertes) : aromatisantes (desserts, bière)) et racine (cuites et/ou aromatisantes) comestibles. Les jeunes feuilles sont cuites et consommées comme légume (ex. : potherbe) ; elles sont également utilisées dans la soupe. Les racines ont été utilisées comme condiment. Les tiges et les graines sont utilisées pour faire de la bière. Les pétioles sont liées en bottes et séchés au soleil et ils dégagent une substance sucrée consommée comme une délicatesse (mets de choix). La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)



Toutes les parties sont comestibles : les racines se récoltent en fin d'automne et se consomment cuites. Leur saveur étant extrêmement aromatique et piquante, on ne les emploie qu'en condiment dans les soupes par exemple. On a rapproché leurs propriétés médicinales de celles du Ginseng. Les racines et les feuilles peuvent être utilisées en tisane digestive et hypotensive. Les pétioles et les jeunes tiges de printemps crues et pelées ont une odeur forte au froissement, qui rappelle l'odeur de la noix de coco ou de mandarine. Cuites, elles perdent cet arôme délicat et leur texture croquante, semblable, en plus tendre, à celle du concombre. Les jeunes pousses, feuilles et inflorescences non développées se mangent crues ou cuites. Les inflorescences épanouies ont par contre une odeur qui rappelle trop l'urine de chien. Les fruits au goût d'orange amère se cuisinent, frais ou séchés : ils assaisonnent salade, soupe, gâteau, pain d'épice, vins chauds, ou parfument les sorbets et les glaces, donnant des parfums d'agrumes.



Au XIXe siècle on utilisait les jeunes pousses et les jeunes feuilles pour accompagner les viandes en mélange avec d'autres herbes. On peut aussi les utiliser en potage ou cuite comme des épinards. La plante était utilisée en Russie pour confectionner le bortsch (potage traditionnel) dont le nom provient du mot « Berce » en russe. Au printemps la plante est riche en vitamine C. Elle est riche en glucides, en protéines. Elle est aromatique et riche en éléments minéraux. Les graines sont très aromatiques et utilisées comme aromates. Macérées dans l'alcool, elles donnent une liqueur digestive et calmante, au goût d'orange amère.



En Russie, on fait sécher les tiges coupées en rondelles que l'on utilise comme friandise au goût de mandarine. Les feuilles et les tiges fermentées servaient à faire une soupe traditionnelle, le Bortsch, mais cette plante est aujourd'hui remplacée par le Céleri en brancheµ{{{Wiki.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.1
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleilµ1µ ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes.
Cependant ce dernier point doit concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers)µ(dp*)µ.
Risque de confusion avec la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs feuilles et tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ1µ.

Note médicinale : **

Hesperis matronalis , Julienne des dames
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -35°C

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles crues [nourriture/aliment {en salade}]) et fleur (fleurs crues [nourriture/aliment {en salade} et/ou assaisonnement {épice}]) et fruit (gousses cuites ; extrait graines : huile ; et graines germées) comestibles.



Feuilles et fleurs consommées en salade. Les jeunes feuilles, avant la floraison, sont récoltées et consommées dans les salades ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

Les gousses sont ajoutées aux soupes et aux ragoûts.

Les fleurs sont utilisées pour ajouter de la saveur épicée aux salades et aux plats de fruits.

Les graines sont la source d'une huile ; les graines germées sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hesperoyucca whipplei , Yucca whipplei
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs) cuites {bouillies} [nourriture/aliment] ; et tige forale/fleurissante [nourriture/aliment : crues ou cuites {grillées}]) et fruit (graines broyées [nourriture/aliment {pseudo-céréale : farine : bouillie}]) comestibles.



Fleurs consommées par les natifs ; elles sont bouillies. Graines broyées en farine et consommées localement en bouillie. Les tiges sont consommées crues ou grillées.


Précautions

ATTENTION : présence de saponines dans les racinesµ{{{~~5(+)µ ; voir lien "PFAF" ("5") et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Hibiscus acetosella ,
$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment, fruit (gousses {crues ou cuites} [nourriture/aliment, fleur (pétales [base boissons]) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, fruits, épices, légumes, racine, fleurs. Les feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles peuvent être cuites à la vapeur ou ajoutées aux soupes et ragoûts. Les jeunes gousses peuvent également être utilisées. Les graines peuvent être grillées et utilisées comme le café.

Les pétales de fleurs sont consommés sous forme de boisson.

La racine peut être mangée mais elle a peu de goût et est fibreuse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus cannabinus , Chanvre ambari
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3°C (selon GB) à -23/-24°C (selon DG) ; premiers dégâts/dommages dès 0°C

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment, fleur (fleurs cuites [nourriture/aliment, tronc (écorce et/ou gomme [masticatoire]) et fruit (fruits {cosses/gousses} ; graines cuites {grillées} ou fermentées ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}]) comestible.



Feuilles, graines, cosses/gousses, fruits, fleurs, graines - huile, écorce, gomme, légumes. Les feuilles et les fleurs sont consommées, localement, cuites comme légume (ex. : comme potherbe) ; les feuilles sont également utilisées comme substitut de tamarin pour les currys ; elles sont utilisées dans les soupes.

L'écorce est douce et est mâchée par les enfants.

Les graines sont consommées grillées ; elles sont également fermentées. Les graines donnent une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus coccineus , Ketmie écarlate
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (selon AOF) à -15°C (selon GB) et jusqu'à -20°C (selon PTMB : Plantes tropicales Mallet

$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes)}]) comestible.



Les fleurs de tous les hibiscus, annuels et vivaces, sont comestibles et peuvent être utilisées dans les thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus diversifolius ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs cuites [nourriture/aliment {comme, racine comestibles.(1*)



Fleurs, feuilles, racine, légumes.

Les fleurs sont cuites et mangées. Jeunes feuilles consommées localement, avec prudence.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : une certaine prudence est conseillée par "PFAF" ("5") car il existerait un rapport au sujet d'un usage de celle-ci pour des avortements ; selon "FPI" ("0"), les parties concernées seraient les feuillesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Hibiscus heterophyllus ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment, racine (jeunes racines {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs [garniture] ; et calices [nourriture/aliment et base boissons/breuvages) comestibles.



Feuilles, fleurs, racine.

Feuilles consommées comme légume par les natifs (potherbe).

Les racines et les pousses des jeunes plants sont consommées crues ; elles sont également cuites.

Les fleurs sont utilisées comme garniture.

Les calices sont utilisés dans la cuisine comme la roselle (ex.: bissap/karkadé).


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante a été signalée comme provoquant des problèmes rénaux et ne devrait être consommée qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ.

Hibiscus rosa-sinensis , Hibiscus rose de chine

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment]), fleur (fleurs [nourriture/aliment {crues : brutes ou confites/marinées}, base boissons/breuvages et/ou assaisonnement et/ou colorant] ; fleurs fraîches : ovaires) comestibles.



Feuilles, fleurs, légumes.

Les feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; dans certains endroits, elles sont pilées avant la cuisson.

Les fleurs sont consommées crues ou picklées ; elles sont également ajoutées aux boissons ; elles sont utilisées pour colorer les aliments, y compris les conserves de fruits, les ananas en tranches, les gelées d'agar-agar, et les légumes cuits.

L'ovaire de la fleur fraîche est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hibiscus sabdariffa , Oseille de guinée

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (calice {cru ou cuit [bouilli, grillé]} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {bissap/karkadé et ersatz/succédané, feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées [nourriture/aliment {crues, en salade, ou cuites, comme légume{{{~}, base boissons fermenté(e)s et/ou assaisonnement]) et fruit (graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut du café} : séchées et/ou torréfiées et moulues]) comestibles.



Calices, feuilles, graines, fleurs - thé, légumes.

Le calice frais (le verticille, spire extérieure de la fleur, composé de sépales) est consommé cru, en salade, est cuit et utilisé comme aromatisant dans les gâteaux, etc, et est également utilisé dans la confection de gelées, soupes, sauces, marinades, puddings, confitures, etc... ; il est riche en acide citrique et pectine et est donc utile pour faire des confitures, gelées, etc... ; il est également utilisé pour ajouter une couleur rouge et pour aromatiser les tisanes ; il peut aussi être rôti et utilisé comme un substitut de café ; enfin, une boisson rafraîchissante et très populaire peut être obtenue en faisant bouillir le calice, en l'édulcorant/adoucissant avec du sucre et en ajoutant du gingembre.

Les fleurs peuvent être utilisées pour parfumer les boissons.

Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées crues, en salade, ou cuites, comme légume (feuilles cuites comme potherbe), et comme assaisonnement dans les currys (elles ont un une saveur acide, rappelant la rhubarbe), et aussi à la base d'une boisson fermentée. Les graines peuvent être mangées ; elles peuvent être séchées et/ou torréfiées et moulues (broyeés/réduites en poudre) puis ensuite utilisées dans les soupes et les sauces grasses/huileuses ; grillées, elles ont été utilisées comme substitut du café qui est dit avoir des propriétés aphrodisiaques ; elles peuvent également être pressées pour l'huile, probablement comestible, qu'elles produisent à hauteur de 20%. La racine est comestible mais très fibreuse, mucilagineuse, et sans trop de saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hibiscus sinosyriacus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28/-29°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages, feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}]) et racine (racines) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, thé.

Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*).

Un thé est fait à partir des feuilles et des fleurs.

La racine est comestible mais fibreuse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus syriacus , Mauve en arbre

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs et calices consommés [nourriture/aliment]) comestibles.



Feuilles, fleurs, feuilles - thé, feuilles bouillies.

Feuilles et fleurs consommées localement. Les jeunes feuilles sont bouillies (ex. : comme potherbe ? (qp*)) et mangées avec de l'huile et du sel ; elles sont utilisées pour le thé.

Les fleurs peuvent être mangées ; elles sont utilisées dans la soupe.

Les calices ou les fleurs sont mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hibiscus trionum , Hibiscus d'Afrique

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et pousses cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe ? (qp*)}]), fruit (cosses/gousses {fraîches, ou, racine et fleur (fleurs) comestibles.



Feuilles, racines, cosses/gousses, fleurs, graines, légume.

Les gousses sont utilisées dans les soupes et les ragoûts.

Les gousses sont séchées au soleil et réduites en poudre et utilisées plus tard dans les denrées alimentaires au Soudan.

Les graines sont mangées crues et ont une saveur de sésame.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hieracium pilosella , Piloselle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5 ({{{-15°C)

$1$1

Détails : Feuille (dont extrait (jus) ; crues ou cuites, et fleur (dont bourgeons ; crues ou cuites) comestibles.



Plante utilisée localement comme masticatoire ? (question posée par l'auteur).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hovenia dulcis , Raisinier de chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 6 ({{{-15°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (pédoncules fruitiers {frais ou séchés ; crus ou cuits} [nourriture/aliment et base boissons] ; fruits ; et extrait graines [nourriture/aliment {substitut de miel}) et feuille (extrait feuilles [nourriture/aliment {substitut de miel}) comestibles.



Fruits, tiges de la fleur. Pédoncules fruitiers, charnus et comestibles, consommés crus ; ils goûtent comme des poires mûres ; ils peuvent être séchés et stockés pendant plusieurs mois ; ils sont également utilisés pour les gelées, boissons et pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer).

Le doux extrait des feuilles et des graines est utilisé comme un substitut du miel.

Les fruits sont également consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Humulus lupulus , Houblon

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendre, dont pousses, tiges et pointes), fleur (petites mâles et grands cônes femelles) et racine (jeunes : cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, fleurs, herbe, épice, légume.

Les inflorescences (bractées qui se chevauchent et couvrent la fleur femelle) sont utilisées en brasserie ; elles aromatisent la bière (apport d'amertume) et agissent comme agent de conservation ; le houblon peut également être utilisé pour faire lever le pain ; elles sont séchées et l'huile a une odeur.

Les jeunes pousses sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe, en tant que substitut d'asperge ou d'épinard), en Europe ; elles sont ajoutées aux ragoûts et aussi utilisées dans les omelettes.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; l'effet sédatifµ{{{5(+)µ du houblon peut causer une légère dépressionµ{{{0(+x)µ et/ouµ{{{(dp*)µ, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ ; éviter pendant la grossesse, et lors de cancers du sein et du col de l'utérus (en raison de l'action antispasmodique sur l'utérus)µ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Hydrophyllum virginianum ,
$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les jeunes feuilles, cueillies avant l'apparition des fleurs, peuvent être bouillies pendant 5-10 minutes dans 1 ou 2 changement(s) d'eau, puis servies avec du vinaigre ; feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hylocereus costaricensis , Pitaya

$1$1

Détails : Fruit (chair/pulpe et graines) et fleur (fleurs) comestible.



Fruit, fleurs. La peau-elle également comestible et consommable ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hylocereus undatus , Pitaya
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-6,5°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe et graines} frais [nourriture/aliment, base boissons/breuvages et colorant}) et fleur (bourgeons/boutons floraux cuits [nourriture/aliment {comme légume]) comestible.



Fruit. Le fruit est consommé frais ; il est également utilisé pour les boissons ; un sirop à base de ce fruit est utilisé pour colorer les pâtisseries et les bonbons.

Les boutons floraux non ouverts sont cuits et consommés comme légume. La peau-elle également comestible et consommable ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hypericum perforatum , Millepertuis

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes ; dont pointes ; aromatisantes (boissons, marinades)) et fleur (décoratives et/ou aromatisantes (crues/cuites)) comestibles.(1*)



Feuilles, prudence. Les feuilles ont une odeur de citron et sont utilisées comme nourriture (consommées localement en salade) et pour le thé (comme succédané).

Les fruits, les fleurs et les boutons floraux sont également consommés comme succédané du thé(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : il est très probablement toxique, rendant la peau sensible à la lumièreµ{{{0(+x)µ (provoquant des récations de photosensibilisationµ{{{27(+x)µ) ; la substance chimique toxique est l'hypericineµ{{{0(+x),{{{~~27(+x)µ ; celle-ci est présente dans les feuilles et les fleursµ{{{~~27(+x)µ.

Note médicinale : ****

Hypochaeris radicata , Porcelle enracinée

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes), fleur (dont bourgeons et pétales) et racine (fraîches (cuites) ou séchées (torréfiées : café)) comestibles.



Feuilles, racines.



Les racines peuvent être cuites comme légume ou torréfiées et moulues comme un substitut de café. Plante consommée anciennement et localement comme légume.



Toutes les parties sont comestibles mais en général ce sont les jeunes feuilles et les racines qui sont consommées. Les feuilles sont plutôt fades et peuvent être consommées crues en salade, ou préparées à la vapeur ou en friture, comme potherbe, dans les soupes et les ragoûts. Les feuilles plus anciennes deviennent fibreuses et dures. Contrairement au pissenlit, les feuilles de la porcelle ne laissent quasiment pas d'amertume en bouche. En Crète, les feuilles d'une variété nommée ?????? (pachiés) ou ??????????? (agriorádika) sont consommées une fois bouillies ou cuites à la vapeur.



Les racines peuvent être cuites comme légume ou torréfiées et moulues pour faire un substitut du café, semblable à la chicorée.



Les fleurs sont également comestibles mais sont plus amères.



Plante consommée anciennement et localement comme légume.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Hyssopus officinalis , Hysope officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate, condiment, épice} et/ou nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles {huile essentielleµ{{{0(+x),{{{27(+x)} [assaisonnement {aromate de liqueurs}]) et fleur (fleurs [idem feuilles]) comestibles.(1*)



Fleurs, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé. Feuilles et fleurs utilisées comme condiment, et à la base d' une huile essentielle utilisée pour aromatiser les liqueurs.

Les jeunes feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes, les sauces et les viandes ; elles ont une odeur piquante et un goût légèrement amer ; les feuilles séchées sont également utilisées dans les plats de poissons et comme élément des farces à viandes, ou encore pour le thé.

Les fleurs sont ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : a forte dose, la plante est toxique pour le système nerveuxµ{{{27(+x)µ. Plante protégée en Ile-de-Franceµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

I

Illicium verum , Anis étoilé {fruit}
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (enveloppe et graines [assaisonnement {condiment, épice}] ; et exrtrait graines : huile essentielle [assaisonnement {arômes/aromatisant}]) et feuille (feuilles séchées [assaisonnement {épice}]) comestibles.(1*)



Fleurs, fruits, herbe, épice, feuilles.

Le fruit est utilisée comme condiment ; il est ajouté entier ou en segments aux viandes longuement mijotées, aux soupes ou aux currys ; il a une saveur proche de la réglisse.

Les feuilles et les graines sont séchées et utilisées comme épice.

L'huile essentielle des graines est très utilisée pour aromatiser les bonbons, confiseries, patisseries, glaces, boissons (boissons gazeuses et liqueurs).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : risque de confusion entre la badiane et la badiane japonaiseµ{{{(dp*)µ. L'essence est toxique à fortes dosesµ{{{27(+x)µ. Le fruit serait également toxique, consommé en grandes quantités, selon "PFAF" ("5"), mais ce(s) rapport(s) est (sont) peut-être dû(s) à une confusion avec l'Illicium anisatum L. et/ou à un mélange des fruits et graines des 2 espècesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Impatiens glandulifera , Balsamine de l'Himalaya

$1$1$1

Note : ***

Détails : Graines (jeunes et blanches ou mûres et noires ; aromatisantes1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (décoratives1) et feuille (jeunes et/ou tendres ; dont pointes des tiges ; cuites1(2*)) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Feuilles, graines, huile.

Les graines crues sont consommées et sont comme des noix ; elles peuvent être pressées pour leur huile comestible.

Les feuilles sont cuites et utilisées comme un légume (potherbe ; (2*)peu savoureux et âpre en arrière goût, même en changeant plusieurs fois l'eau de cuisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : l'ingestion régulière de grandes quantités de ces plantes peut être dangereux en raison de leur haute teneur en minéraux ; ce rapport, qui paraît absurde, pourrait se référer à l'oxalate de calcium qui peut être nocif cru mais est détruit en faisant bien cuire ou sécher la plante ; les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les calculs rénaux et l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulières si elles incluent cette plante dans leur alimentationµ{{{5(+)µ. (1*)la plante crue est très laxative et dépurative ; à utiliser cuite et/ou en très petites quantités (fleurs)µ{{{1µ ; voir fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Impatiens noli-tangere , Balsamine des bois

$1$1$1

Note : ***

Détails : Graines (jeunes et blanches ou mûres et noires ; aromatisantes1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (décoratives1) et feuille (jeunes et/ou tendres ; dont pointes des tiges ; cuites1(2*)) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Graines, feuilles.

Jeunes feuilles, et pousses consommées cuites (bouillies à deux eaux), comme légume (potherbe) ; (2*)peu savoureux et âpre en arrière goût, même en changeant plusieurs fois l'eau de cuisson.

Les graines sont utilisées comme sésame.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : l'ingestion régulière de grandes quantités de ces plantes peut être dangereux en raison de leur haute teneur en minéraux ; ce rapport, qui paraît absurde, pourrait se référer à l'oxalate de calcium qui peut être nocif cru mais est détruit en faisant bien cuire ou sécher la plante ; les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, l'arthrite, la goutte, les calculs rénaux et l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulières si elles incluent cette plante dans leur alimentationµ{{{5(+)µ. (1*)la plante crue est très laxative et dépurative ; à utiliser cuite et/ou en très petites quantités (fleurs)µ{{{1µ ; voir fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.. Plante protégée dans les régions Basse-Normandie, Haute-Normandie, Ile-de-France et Bourgogneµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Impatiens walleriana , Impatience

$1

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou garniture {dans les salades et boissons froides}]) comestibles.



Les Impatiens cultivées sont originaires d'Afrique et leur fleurs sont comestibles et douces ; elles sont de multiples coloris, et paraissent très attrayantes utilisées comme garniture dans les salades ou flottantes dans les boissons froides.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Imperata cylindrica , Impérata cylindrique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (jeunes fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume vert}]), racine (stolons [masticatoire, nourriture/aliment et base boissons/breuvages : bière] ; et rhizome [base boissons]) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, manne, rhizome. La jeune fleur non ouverte est consommée crue ; elles sont parfois consommées comme herbe potagère (légume-vert) ou frites ou ajoutées aux soupes.

Les stolons contiennent de l'amidon ; ils sont doux et peuvent être mâchés ou consommés, et ils ont été utilisés pour la fabrication de la bière.

Les rhizomes sont mélangés avec du sucre pour faire une boisson.

La plante est source d'une manne comestible.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région PACA (Provence-Alpes-Côte d´Azur)µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Inula helenium , Aunée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/souples ; saisies1)µ, fleur1 (ligules ; décoratives (crues ou cuites)1) et racine (cuites (sirop/compote sucrée)1)(1*). comestibles.(1*)



Feuilles, racine, herbe, épice, fleurs.

La racine est râpée et utilisé comme épice et aromate de liqueurs ; elle est également transformé en bonbons, confitures et sirop ; elle est aussi utilisée pour aromatiser les puddings, les sauces pour poissons, la bière et les cordiaux.

Les fleurs et les jeunes feuilles sont mangées ; elles sont amères ; les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la consommation{{{1 (excessive µ(dp*)µ) de la racine peut entrainer/causer/engendrer/provoquer une réaction alleregique chez certaines personnesµ{{{~~1µ

Note médicinale : ***

Ipomoea alba , Manchette de la vierge
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles {fraîches ou séchées} cuites [nourriture/aliment {comme légume, ex. : comme potherbe*{{{(dp*)µ}]), fleur (fleurs {calices : frais ou séchés} cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) et fruit (jeunes graines) comestibles.



Feuilles, fleurs, graines, calices, légume.

Les jeunes feuilles et calices charnus sont cuits à la vapeur et consommés comme légume (ex. : comme potherbe) ; ils sont également utilisés dans les currys, les soupes et les ragoûts ; ils peuvent être utilisés frais ou séchés.

Les graines sont consommées quand elles sont jeunes.

Les fleurs ou calices séchés sont utilisés dans les soupes de légumes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Iris juncea , Zétoutt

$1

Détails : Racine (rhizomes {séchés et pelés} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestible.



Bulbe. Rhizomes consommés comme légumes par les Arabes. La partie alimentaire se compose d'un oignon qui ne dépasse guère la dimension d'une Noisette. Ce Zétoutt fleurit au printemps, en même temps que les Iris et les Jonquilles. Dès qu'il est en fleur, les femmes arabes s'empressent de le récolter. Pour le manger, elles dépouillent l'oignon de la pellicule qui le recouvre et le font cuire dans le beurre ou bien dans l'eau, et le convertissent en pâte, comme la Pomme de terre, pour en faire des gâteaux. Cette plante est farineuse et sa fécule a un goût très fin.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

J

Jasminum grandiflorum , Jasmin à grandes fleurs

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes) et feuille (feuilles séchées [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour thé) comestible.



Épice, fleurs.

Les fleurs sont utilisées pour aromatiser les tisanes.

Les feuilles séchées sont utilisées pour parfumer le thé chinois.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Jasminum odoratissimum , Jasmin jonquille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6/-7°C

$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes) comestible.



Fleurs - aromate. Les fleurs sont utilisées pour aromatiser et parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Jasminum officinale , Jasmin officinal

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs, fleurs - aromate. Les fleurs sont mangées ; elles sont aussi utilisées pour aromatiser ou parfumer le thé.

Elles produisent de l'huile essentielle qui donne une saveur aigre-douce aux produits de boulangerie, glaces, bonbons et chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Jasminum polyanthum , Jasmin blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-8°C

$1

Détails : Fleur (fleurs) comestible.



Fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Jasminum sambac , Jasmin sambac
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (premiers dégâts/dommages dès -4°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs séchées [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes {thé au jasmin}] ; fleurs trempées dans de l'eau [assaisonnement : eau aromatisante {pour aliments sucrés}] ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs - aromatisant, épice. Les fleurs séchées sont utilisées pour aromatiser le thé (thé au jasmin) ; les fleurs trempées dans l'eau sont utilisées en cuisine en particulier dans les desserts.

Les fleurs produisent de l'huile essentielle utilisée en assaisonnement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

K

Kigelia africana , Arbre à saucisses

$1$1

Détails : Fruit (fruits mûrs {pulpe} [base boissons/breuvagesµ{{{(dp*)(0(+x)) {bière}] ; et graines cuites {au four, grillées} [nourriture/aliment de famine]), tronc (écorce [base boissons/breuvagesµ{{{(dp*)(0(+x)) {bière}]) et fleur (fleurs) comestibles.(1*)



La pulpe du fruit et l'écorce sont utilisées pour la fabrication de la bière.

Les graines sont utilisées comme aliment de famine après cuisson (au four, grillées).

Les fruits sont utilisés avec du sucre pour faire des boissons.

Les fleurs sont utilisées dans une sauce.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les fruits immatures sont toxiquesµ{{{0(+x)µ

Knautia arvensis , Scabieuse des champs

$1$1

Détails : Feuille (jeunes)1 et fleur1 comestibles.



Jeunes feuilles crues en salades, ou comme aromatisant ; feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

L

Lablab purpureus , Dolique

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (jeunes gousses cuites [nourriture/aliment] ; graines mûres cuites {fraîches ou séchées} [nourriture/aliment] ; graines germées cuites [nourriture/aliment]), feuille (jeunes feuilles cuites [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites}) et racine (racines) comestibles.



Feuilles, gousses, graines, racine, légume. Jeunes gousses, graines mûres et jeunes feuilles comestibles (consommées), cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).

Les fleurs peuvent être mangées crues, cuites à la vapeur ou ajoutées aux soupes et aux ragoûts.

Les graines séchées peuvent être cuites comme légume.

Les graines peuvent également être mises à germer puis broyées et cuites.

La grande racine riche en féculents est comestible.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : Les graines crues/brutes sont toxiquesµ{{{5(+)µ ; elles contiennent des glucosides toxiques éliminables par cuissonµ{{{27(+x)µ ; elles devraient être bouillies et l'eau de cuisson jetée. Plusieurs types peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Lamium album , Ortie blanche

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Feuilles, fleurs - thé, nectar. Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes feuilles sont consommées comme collation ; elles sont également utilisées dans la soupe.

Les fleurs sont utilisées pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lamium amplexicaule , Lamier amplexicaule

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et tendres feuilles cuites [nourriture/aliment]) et fleur (pointes fleuries/fleurissantes [nourriture/aliment]) : cuites ; et base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Feuilles. Plante consommée cuite localement. Les jeunes et tendres feuilles et pointes fleuries/fleurissantes sont cuites et mangées (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lamium flexuosum , Lamier flexueux

$1

Détails : Fleur (nectar ; fleurs [nourriture/aliment {confitures}]) comestible.



Fleur - nectar, fleurs. Le nectar est aspiré à partir des fleurs.

Les fleurs sont utilisées pour faire de la confiture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lamium galeobdolon , Lamier jaune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34/-35°C

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Fleurs, feuilles, nectar. Plante consommée cuite localement. Les jeunes pousses et les feuilles sont bouillies et mangées ou sautées au beurre.

Les fleurs sont aspirées/sucées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lamium maculatum , Lamier tacheté

$1$1$1$1

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Pousses, nectar.

Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes pousses sont cuites comme légume (potherbe).

Les fleurs sont aspirées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lamium purpureum , Lamier pourpre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment {collation, potherbe}]) et fleur (jeunes pousses de fleurss [nourriture/aliment : cuites {bouillies ou confites}]) comestibles.



Feuilles, pointes fleuries/fleurissantes.

Feuilles consommées crues ou cuites localement. Les feuilles sont consommées comme collation ; les jeunes feuilles sont utilisées comme potherbe (herbe potagère).

Les jeunes pousses de fleurs sont bouillies ou confites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Laportea cuspidata , Aiko

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs) comestibles.(1*)



Feuilles, fleurs.

Jeunes feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; très nutritives, elles ont une douceur particulière.(1*)


Précautions

ATTENTION : une certaine prudence doit être observée lors de la récolte de cette plante étant données que les feuilles brutes/crues ont des poils urticants, un peu comme les orties à laquelle ils se rapportent ; cependant, il est parfaitement sécuritaire de manger les feuilles quand elles sont cuites, car la chaleur détruit complètement l'aiguillonµ{{{5(+)µ.

Lapsana communis , Lampsane commune

$1$1

Note : **

Détails : fleur1 (dont bourgeons)1 et feuille (jeunes et/tendres (dont pousses et pointes))1 comestibles.



Feuilles. Jeunes plantes consommées en salade ou cuites comme légume (potherbe).



Les jeunes feuilles, lorsque la plante est encore en rosette (avant le développement de la hampe florale), sont consommées crues en salades et dans les sandwichs. Elles ont un goût qui rappelle celui du pissenlit et de la laitue romaine.

Les feuilles sont bouillies et utilisées dans les soupes ; elles peuvent aussi être cuites et utilisées comme des épinards ; En Italie on les consomme souvent de cette manière mais, là encore, elles acquièrent rapidement une certaine amertume. Elles peuvent servir à farcir des crêpes.

Les fleurs sont également comestibles mais sont plus amères.

Malgré ces usages, la lampsane est surtout considérée comme une « mauvaise herbe » par les jardiniers.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : son amertume lui confère des propriétés toniques, digestives.

D'après Michel Bontemps ("Votre santé par les plantes"), la lampsane est une plante très utile pour lutter contre le diabète.


Larix decidua , Mélèze d'Europe

$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (cônes (jeunes ou mûrs) ; aromatisants1)µ, fleur1 (bourgeons (crus1, aromatisants1, sirop (miel/nectar)1) ; pollen (farine1)), cambium (cuit1)(1*). et feuille (jeunes pousses ; aromatisants1, sirop1, boissons (dont infusions)1) comestibles.



Sève, manne, écorce (cambium), pousses, cônes et boutons floraux.

L'écorce interne est râpée et utilisée dans du bouillon de poisson, de la farine et du lait.

Un exsudat sucré (manne) est consommé localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lathyrus sylvestris , Gesse des bois

$1$1$1

Détails : Feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment]), fleur (tiges/pousses florifères cuites [nourriture/aliment]) et fruit (jeunes graines {avec parcimonie} et gousses cuites [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Fleurs. Les pousses/tiges florifères sont mangées cuites et assaisonnées avec de l'huile et du citron ; elles sont brouillées avec des oeufs et frites avec des oignons.

Les jeunes graines sont utilisées dans les soupes. Jeunes gousses et pousses consommées en Grèce ; jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines sont reconnues comme la cause d'intoxications chroniques ou aigües : le lathyrismeµ{{{27(+x)µ ; voir genre Lathyrus et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ. Plante protégée en Nord-Pas-de-Calaisµ{{{TBµ.

Lavandula angustifolia , Lavande vraie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6 ou 7

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs {pétales et pointes fleuries} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant, herbe, épice}, garniture et base boissons/breuvages) {tisanes}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Feuilles utilisées comme condiment. Fleurs comme aromatisant, herbe, épice. Les fleurs et les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour aromatiser les gelées, crème glacée et fromages ; les feuilles, pétales et pointes fleuries sont ajoutées aux salades, sauces, soupes, ragoûts, confitures et gelées.

Les fleurs peuvent être confites et utilisées comme garniture dans les boissons gazeuses ; les fleurs fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles donnent une huile essentielle utilisée comme arôme dans l'industrie alimentaire.


Précautions

ATTENTION : l'huile volatile peut rarement entraîner une sensibilisationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lavandula dentata , Lavande dentée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C à -8/-10°C (premiers dégâts/dommages dès -5°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant] ; extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Fleurs et huile essentielle de fleurs utilisées comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lavandula lanata , Lavande laineuse

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Bien que toutes les lavandes soient comestibles, l'huile de certaines variétés contient un composant camphré relativement important qui, pour beaucoup de gens, est indésirable dans les aliments ; c'est probablement le cas pour Lavandula lanata.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lavandula latifolia , Grande lavande

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {condiment aromatique}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique, épice}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Fleurs et feuilles utilisées comme aromatisant. Épice, fleurs - huile. Les fleurs produisent une huile essentielle qui a été utilisée pour parfumer les salades, pâtes et autres aliments préparés.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans le Gersµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Lavandula pedunculata , Lavande papillon

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Bien que toutes les lavandes soient comestibles, l'huile de certaines variétés contient un composant camphré relativement important qui, pour beaucoup de gens, est indésirable dans les aliments ; c'est probablement le cas pour Lavandula lanata.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lavandula stoechas , Lavande stéchade
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-5°C

$1$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {condiment aromatique, épice}]) et feuille (feuilles [assaisonnement {condiment aromatique}]) comestibles.



Fleurs et feuilles utilisées comme aromatisant. Épice, miel. La plante produit un miel doré foncé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lavandula x intermedia , Lavandin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5 à -12°C, selon les cultivars

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {épice}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Épice. Les fleurs sont utilisées pour produire une huile essentielle utilisée pour aromatiser des boissons, glaces, bonbons, desserts, pâtisseries et du vinaigre.

Les fleurs fraîches sont cristallisées ou ajoutées aux confitures et vinaigres.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lavatera trimestris , Lavatère
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles et pousses consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment]) comestibles.



Feuilles.

Jeunes feuilles consommées localement. Les feuilles et les jeunes plantes sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont également grillées et réduites en poudre.

Les fleurs sont mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leonurus cardiaca , Agripaume

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {sommités fleuries fraîches ou séchées} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant pour bières, soupes}]) comestible.



Fleurs - thé, fleurs - saveur.

Les sommités fleuries sont utilisées comme aromatisant pour les bières, ales et stouts (bière brassée à partir d'un moût).

Les fleurs fraîches et séchées peuvent être ajoutées aux soupes ou être brassées sous forme de thé.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec cette plante peut provoquer une dermatite chez les personnes sensibles. L'huile essentielle parfumée peut causer une photosensibilisation. Les animaux de pâturage peuvent avoir leurs bouches blessées par les dents acérées des calices. Éviter pendant la grossesse car c'est est un stimulant utérin bien qu'elle ait été utilisée pendant le travailµ{{{5(+). Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azur et Rhône-Alpesµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Lepidium campestre , Passerage des champs

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur1 (inflorescences (bourgeons et sommet de la tige)), feuille1 et fruit (jeunes (verts et tendres) ; dont graines (mûres))1 comestibles.



Feuilles, graines.

Jeunes pousses et inflorescences consommées en salade. Les feuilles sont bouillies et utilisées comme potherbe (dans les soupes et les ragoûts) ; les feuilles hachées finement sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les omelettes et les sauces.

Les gousses vertes piquantes peuvent être ajoutées aux soupes chaudes et aux ragoûts.

Graines utilisées parfois comme épice, condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium draba , Brocoli sauvage

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]), fruit (graines [assaisonnement {comme épice}]) et fleur (inflorescences {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) comestible.



Feuilles consommées en Cappadoce et en Afghanistan, comme légume (ex. : potherbe). Graines utilisées localement comme épice. Inflorescences consommées crues ou cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lepidium nitidum ,
$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles et pousses consommées [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuite {bouillies, comme légume vert}), fleur (fleurs {sommités fleuries} [nourriture/aliment : crues ou cuite {bouillies, comme légume vert}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme aromatisant}]) comestibles.



Feuilles, graines, fleurs.

Jeunes feuilles et fleurs (sommités fleuries) - crues ou cuites ; une saveur chaude proche du cresson ; elles peuvent être cuites (bouillies) et utilisées (consommées) comme légume vert ; feuilles cuites comme potherbe. Jeunes pousses consommées en salade.

Graines ; utilisées comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leptospermum coriaceum ,
$1

Détails : Fleur (nectar [base boissons/breuvages]) comestible.



Fleurs - nectar. Les fleurs sont aspirées/sucées pour le nectar ; celui-ci peut être ajouté à de l'eau pour faire une boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leucanthemum vulgare , Marguerite commune

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (crues ou cuites), fleur (dont bourgeons (crus (confits)) ; dont tiges florales (cuites) ; dont pétales (décoratifs)) et racine (cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, racines.

-les fleurs sont lavées et blanchies dans l'eau salée puis ajoutées comme garniture pour les aliments ; elles sont également utilisées dans la fabrication du vin ;

-feuilles consommées en salade. ; les jeunes plants peuvent être consommés pour ajouter un goût amer à la nourriture ; les jeunes feuilles sont parfois consommées comme potherbe, brède ; elles sont également finement hachées et utilisées dans les salades ;

-racines comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle(s) ne devrai(en)t être consommée(s) qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ ; s'agit-il des feuilles ou de la plante entière dont-il est question ? (qp*) pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Levisticum officinale , Céleri perpétuel
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne ({{{ -15°C)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [assaisonnement {condiment, aromatisant}] ; extrait graines : huile [assaisonnement {aromatisant}]) et feuille (tiges [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {produits confits}] ; jeunes feuilles {crues ou cuites ; fraîches ou séchées} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {substitut de céleriµ{{{(dp*)(0(+x)) en salades, soupes et ragoûts} ; feuilles blanchies [nourriture/aliment {comme légume}]), racine (racines cuites [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(27(+x)) {comme légume : substitut de céleri rave}]) et fleur (fleurs) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, graines, tige, herbe, épice, légume.

Les graines et l'huile de graines sont utilisées pour les agents aromatisants dans les confiseries et liqueurs ; graines utilisées comme condiment.

Les tiges sont utilisées pour des produits confits.

Les jeunes feuilles sont ajoutées aux salades, soupes, et ragoûts en raison de leur saveur piquante, semblable au céleri ; elles peuvent être séchées et stockées ; feuilles blanchies consommées comme légume (ex. : comme potherbe ? (qp*)).

Racines épluchées et consommées cuites comme légume (comme le céleri rave).

Les fleurs sont mangées.

Tout comme le céleri, la livèche est également un bon substitut du sel.



Usage culinaire : sa saveur poivrée et son goût prononcé de céleri sont utilisés en cuisine pour parfumer et relever les plats (poisson cuit à la vapeur, fricassée de volaille, agneau, et surtout pains de viande et bouillons). Quelques feuilles suffisent à y apporter beaucoup de goût et d'originalité. Les graines servent aux marinades, pains et gâteaux. Les tiges peuvent servir en pâtisserie (fruits confits...). La racine séchée et moulue peut être utilisée comme substitut au poivre. On peut également fabriquer de l'huile de livèche à partir d'huile d'arachide.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la livèche est dite contenir le prétendu psychotrope "myristicine". L'huile volatile est un irritante. Contre-indiqué lors d'inflammation des reins ou du conduit urinaire. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : propriétés médicinales : vertus dépurative, digestive, carminative et aphrodisiaqueµ{{{(dp*)µ.

Lilium bulbiferum , Lis éclatant

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.



Racine, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement et objet de commerce local. Les fleurs séchées sont employées par les Chinois pour parfumer la soupe; ils les mangent aussi comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium canadense ,
$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume} : cuits]) et fleur (fleursµ0(+x)) comestibles.



Racine, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement ; le bulbe charnu peut être grillé/rôti et ajouté aux soupes ou ragoûts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lilium candidum , Lys blanc

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes) et fleur (fleurs) comestibles.



Racine, bulbe, fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium lancifolium , Lis élégant
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (bulbes cuits {bouillis ou confits} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule) et fleur (fleurs {fraîches ou séchées ; crues ou cuites} [nourriture/aliment {comme légume} et/ou assaisonnement]) comestibles.(1*)



Bulbe, fleurs, légume. Bulbes consommés localement cuits, picklés ou utilisés comme source de fécule.

Selon A. Paillieux et D. Bois (Le Potager d'un curieux) : "Les bulbes comestibles du Lis tigré sont mangés par les Japonais, cuits, bouillis et confits. C'est un manger détestable / des plus médiocres, extrêmement amer ; il est cependant assez abondant sur les marchés du Japon, du moins à Yedo et à Yokohama ; sa culture, comme plante alimentaire ne pourrait être conseillée qu'à titre de curiosité". Selon Plants For A Future : "Un peu amer ; bien cuits, ils sont assez agréable et très estimés comme légume et ressemblent un peu au panais, de goût". Fleurs - crues ou cuites. Les fleurs fraîches ou séchées sont consommées en soupes, salades, omelettes et plats de riz.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le pollen est dit être toxique, engendrant vomissements, somnolence et purgeµ{{{5(+)µ.

Lilium longiflorum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}] ; et extrait bulbes : fécule), feuille (tiges et feuilles) et fleur (tiges et fleursµ{{{0(+x)) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, bulbe, légume.

Les bulbes sont épluchés, étuvés et mangés.

Une fécule est extrait du bulbe.

Les tiges, les feuilles et les fleurs sont également comestibles ; feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).

Dans l'extrême sud, les îles Liou Kiote, on mange dit-on, les bulbes du L. longiflorum, qui y est sauvage ; mais je n'en parle que par ouï-dire. Bulbes comestibles ? (l'auteur pose la question).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lilium maculatum ,
$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs et boutons {frais/bruts ou séchés [nourriture/aliment {comme légume}]) et racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Fleurs, racine, bulbe.

Les fleurs et boutons de fleurs sont consommés comme légume ou séchés pour une utilisation ultérieure.

Bulbes consommés avec du riz ou de millet, par les Aïnus ; bulbes comestibles employés dans la nourriture japonaise.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium pensylvanicum ,
$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) et racine (bulbes [nourriture/aliment]) comestibles.



Fleurs, racine, bulbe. Bulbes consommés par les Aïnus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lilium pumilum , Sarana

$1$1

Note : **

Détails : Racine (bulbes [nourriture/aliment {comme légume}]) et fleur (fleurs) comestibles.



Racines, bulbes, fleurs. Bulbes consommés localement comme légume. Espèce de lis mangeable par excellence


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Bulbes également utilisés en médecineµ{{{0(+x)µ.

Lobelia fervens ,
$1$1

Détails : Feuilles, tige, fleurs. Les feuilles sont cuites puis servies avec du riz d'autres plats.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomandra longifolia , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (base blanche des feuilles crues [nourriture/aliment]), fleur (fleurs crues [nourriture/aliment]) et fruit (graines) comestibles.



Base des feuilles, fleurs, graines.

Fleurs - brutes/crues ; une saveur de petits pois frais ; les deux sexes sont utilisés bien que les fleurs mâles soient plus faciles à récolter.

Bases blanches des feuilles - brutes/crues ; une saveur de petits pois, elles sont rafraîchissantes et agréables.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lomatium ambiguum ,
$1$1$1$1

Note : ****

Détails : -racine - crue ou cuite ; un aliment de base pour certaines tribus indiennes d'Amérique du Nord ; la racine fraîche est plutôt comme le panais par sa saveur, bien que lorsque la plante meurt, la racine devient cassante avec une agréable saveur de céleri ;



Racine, graines. Racines consommées par les Indiens comme légume ; elles ont une saveur proche du céleri ; elles peuvent également être réduites en farine.

Les fleurs séchées et les feuilles sont utilisées pour aromatiser les viandes, les ragoûts et les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lonicera caprifolium , Chèvrefeuille commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (fruitst {avec parcimonie et/ou cuits} [nourriture/aliment : cuits ; ou collation]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages et collation]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Fruit, Fleurs.

Le fruit est consommé en petites quantités ; il est probablement cuit d'abord. Une infusion de fleurs fortement parfumées est utilisée comme un substitut de thé ; les fleurs sont consommées comme collation.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit pourrait être toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Lonicera japonica , Chèvrefeuille du japon

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment {comme légume}] et feuilles séchées [base boissons]) et fleur (fleurs séchées [base boissons/breuvages et/ou assaisonnement] ; et nectar) comestible.



Feuilles, fleurs.

Les jeunes feuilles sont utilisées comme légume (ex. : potherbe).

Les fleurs et les feuilles sont séchées et utilisées pour faire des boissons.

Les fleurs sont utilisées pour aromatiser le thé ; un doux nectar peut être aspiré/sucé à partir de la base de la fleur.

Les racines ont également été décrites comme consommées en période de pénurie alimentaire.


Précautions

(1*)ATTENTION : les baies sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Les feuilles contiennent des saponinesµ{{{5(+) ; voir fiche toxine et/ou lien "pfaf" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lonicera periclymenum , Chèvrefeuille des bois

$1$1

Note : *

Détails : Fruit (fruits {avec parcimonie} [nourriture/aliment]) et fleur (nectar) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Nectar.

Fruits consommés localement. Les fleurs sont aspirées/sucées pour leur nectar. Les enfants (de tous âges) sucent la base des fleurs pour en extraire le nectar.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les fruits présentent une certaine toxicité pour des consommations importantesµ{{{27(+x)µ. Toxique à fortes doses ; a seulement une action très légèreµ{{{5(+)µ.

Lotus corniculatus , Lotier corniculé

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tendres, dont pousses ; crues (avec parcimonie)1 ou cuites1)µ, fruit (gousses immatures ; cuites (comme des haricots)1) et fleur1 (fraîches (avec parcimonie ; décoratives1) ou séchées (farine1)) comestibles.(1*)



Gousses, pousses, nectar.

Les jeunes gousses sont parfois grignotées.

Les fleurs produisent un miel clair.

Les jeunes pousses sont consommées en salade.

Les feuilles sont utilisées pour les boissons au thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante sont toxiques, contenant des glycosides cyanogènes (cyanure d'hydrogène) ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mort. Cette espèce est polymorphe pour les glycosides cyanogènes. Les fleurs de certaines formes de la plante contiennent des traces d'acide prussique si bien que les plantes peuvent devenir légèrement toxique lors de la floraison ; elles sont complètement inoffensives lorsqu'elles sont séchéesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *

Luffa acutangula , Courge éponge anguleuse

$1$1$1

Détails : Fruit (fruits immatures cuits {bouillis, cuits à la vapeur ou sautés} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {comme légume}] ; graines mûres cuites {grillées} [nourriture/alimentµ et/ou{{{(dp*)(0(+x))µ collation] ; et extrait graines : huile), feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x)) {en salade ou comme légume}]) et fleur (fleurs {boutons/bourgeons floraux} [nourriture/aliment {beignets}µ{{{(dp*)(0(+x))]) comestibles.



Feuilles, fruits, légume, graines, graines - huile.

Fruits immatures consommés cuits comme légume ou en soupes ; les arêtes/crêtes sont enlevées avec un couteau éplucheur ; les fruits sont bouillis, cuits à la vapeur ou sautés ; ils peuvent être ajoutés aux soupes, ragoûts et currys.

Les feuilles sont comestibles ; elles peuvent être consommées en salade ou cuites comme légume (ex. : potherbe).

Les bourgeons floraux sont trempés dans la pâte et sautés.

Les graines mûres sont grillées, salées et consommées comme collation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Luffa aegyptiaca , Courge éponge cylindrique

$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (jeunes fruits cuits {frais ou{{{ séchés} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {comme légume}] ; graines mûres cuites {grillées} [nourriture/aliment et/ou collation] ; et extrait graines : huile), feuille (jeunes feuilles et pousses) et fleur (fleurs {boutons/bourgeons floraux}) comestibles.



Fruit, feuilles, fleurs, graines, graines-huile, légume.

Jeunes fruits consommés cuits comme légume ou en soupes ; ils sont décortiqués et le centre est enlevé ; ils peuvent aussi être tranchés et séchés pour une utilisation ultérieure ; ils peuvent être picklés ou utilisés dans les soupes, ragoûts et currys. Aux Antilles, les jeunes pépons à côtes ou lisses sont cuisinés en daube, ratatouille, carrys de poulet ou de porc.

Les graines donnent une huile comestible après extraction. Les graines sont grillées avec du sel et consommées comme collation.

Les jeunes feuilles et pousses et les fleurs (boutons floraux) sont comestibles ; elles sont blanchies (en les recouvrant pour les rendre blanc) ; jeunes feuilles et pousses également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lupinus albus , Lupin blanc

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines cuites {bouillies ou grillées} [nourriture/aliment {légume, collation, pseudo-cérélae secondaire : farine} et base boissons/breuvages {substitut/succédané de café}]), fleur (hampes florales cuites {picklées} [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles) comestibles.(1*)



Graines, légume, feuilles.

Graines consommées (utilisées comme nourriture) bouillies, grillées en farine ou comme succédané de café) ; elles sont trempées pendant environ 3 jours dans l'eau salée puis cuites et mangées ou utilisées dans des soupes ; elles sont utilisées également pour la fabrication de lait végétal ; les graines grillées sont consommées comme collation ou utilisées comme substitut de café ; broyées, elles sont mélangées avec de la farine de pain.

Les hampes florales sont picklées et mangées.

Feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les graines contiennent un élément toxique qui est éliminé par trempage ou ébullition ; il existe plusieurs types de lupin doux qui peuvent être consommés sans traitement en raison de leur faible teneur en alcaloïdesµ{{{0(+x)µ ; il existe des variétés/cultivars riches en alcaloïdes toxiquesµ{{{27(+x)µ ; les graines de nombreuses espèces de lupin contiennent des alcaloïdes toxiques au goût amer, bien qu'il existe des variétés/cultivars souvent douces au sein de ces espèces qui sont complètement saines ; le goût est un indicateur très clair ; ces alcaloïdes toxiques peuvent être drainés hors de la graine par trempage pendant la nuit et jetage de l'eau de trempage ; il peut également être nécessaire de changer l'eau une fois pendant la cuisson ; les toxines fongiques envahissent aussi facilement la graine broyée et peuvent causer des maladies chroniquesµ{{{5(+)µ.

Lysichiton americanus , Lysichiton américain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (pétioles/tiges de fleurs cuit(e)s {rôti(e)s} [nourriture/aliment]), feuille (feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment {comme légume}] ; et jeunes feuilles séchées [épaississant]) et racine (racines {rhizome} cuits {grillés, bouillis ou cuits à la vapeur} [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Feuilles, racine, rhizomes, bourgeon.

Les pétioles et les tiges de fleurs sont rôtis et mangés.

Feuilles consommées bouillies comme légume (ex. : potherbe) ; les feuilles ont été séchées et réduites en poudre et utilisées en tant qu'agent épaississant ; seules les jeunes feuilles doivent être utilisées.

Racines (rhizomes) également consommées par les natifs ; elles sont lavées puis grillées, bouillies ou cuites à la vapeur.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contient une grande quantité d'oxalate de calcium sous forme de raphydes ou spicules (cristaux)µ{{{(dp*)(0(5(+),+x),27(+x)) ; celle-ci est toxique et provoqueµ{{{5(+) des sensations de brûlures à l'ingestionµ{{{27(+x)µ (comme si des centaines d'aiguilles étaient coincées dans la bouche et le tube digestifµ{{{5(+)µ) ; elle n'est consommée qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ ; cependant, ces éléments sont facilement détruit/éliminés par cuissonµ{{{(dp*)(5(+),27(+x))µ ou bien dessication de la planteµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Lysimachia nummularia , Lysimaque nummulaire
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (zone 6)

$1$1

Note : *

Détails : Feuille1 et fleur1 comestibles.



Feuilles - thé.

Feuilles et fleurs parfois utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Creuse et Haute-Vienneµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Lysimachia vulgaris , Lysimaque commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes ; cuites1) et fleur1 (avec parcimonie ; décoratives1 et/ou aromatisantes1) comestibles.



Feuilles.

Jeunes feuilles consommées cuites localement (comme potherbe). Le milieu de la tige est consommé comme collation


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lythrum salicaria , Salicaire commune
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (zone 3)

$1$1

Note : **

Détails : fleur1 et feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges)1 comestibles.



Feuilles, racines. Jeunes pousses et feuilles consommées crues ou cuites comme potherbe (nettoyées, bouillies, lavées à nouveau et puis assaisonnées), localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

M

Macropiper excelsum , Kawakawa

$1$1

Détails : Fruit (fruits [assaisonnement {épice}]), fleur (grappes de fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fruits, épices, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les grappes de fleurs ont un goût poivré ; elles sont consommées.

Les fruits sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Magnolia acuminata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34°C (premiers dégâts dès -30°C)

$1

Détails : Fleur (boutons/bourgeons floraux et fleurs) comestible.



Partie(s) comestible(s) : boutons/bourgeons floraux et fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) (alimentaires) : les boutons floraux et les fleurs peuvent avoir fourni une source de nourriture secondaire pour les Premières nations et les colons blancs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Magnolia denudata , Magnolia dénudé

$1

Note : *

Détails : Fleur (bourgeons/boutons floraux [assaisonnement {aromatisant}] ; et jeunes pétales frais cuits {frits} [nourriture/aliment {comme friandise}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : bourgeons/boutons, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-boutons floraux picklés, après que le calice est été enlevé, et utilisés pour aromatiser le riz, localement ; ils sont également utilisés pour parfumer le thé ;

-les pétales frais de la fleur entrouverte sont trempés dans de la pâte, frits et servis chaud comme une friandise.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Magnolia grandiflora , Magnolia à grandes fleurs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {pétales26µ} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {comme épice et condiment} : cuites {picklées}]) et feuille (feuilles [assaisonnement]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fleurs picklées (utilisées confites au vinaigre) en Grande Bretagne ; elles sont également utilisées comme épice et condiment ; ce qui marche le mieux est de confire les pétales selon une recette aigre-douce de cornichons, puis prendre un pétale, le couper en dés, et l'utiliser avec parcimonie comme aromatisant dans les salades (la saveur est forte donc allez -y doucement) ;

-les feuilles peuvent être utilisées de la même manière que celles du Magnolia virginiana ou du laurier-sauce ; de cette façon, il est conseillé de pas utiliser de feuille(s) entière(s), mais plutôt de la(les) couper en petits morceaux car elles sont très grandes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Magnolia officinalis , Magnolia officinal
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C (premiers dégâts/dommages dès -17°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant tisanes}]) comestible.



Les fleurs servent en Chine pour aromatiser le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : L'écorce de magnolia, aux vertus aromatiques, renferme une huile essentielle utilisée pour calmer les rhumatismes ; la poudre d'écorce est considérée comme un fortifiant et un fébrifugeµ{{{87µ.

Maianthemum oleraceum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28,5/-29°C

$1$1

Détails : Feuille (jeunes et tendres feuilles et pousses cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) et fleur (jeunes inflorescences cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : pousses, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les jeunes pousses et les feuilles sont cuites comme potherbe dans les sautés et mangées, ou ajoutées aux soupes.

Le Smilacina oleracea Hook. f. et Th. (Tovaria oleracea Baker), est signalée dans le Botanical Magazine, pl. 6313, comme étant le le légume favori des Lapchas du Sikkim Himalaya, sous le nom de Chakli-bi. Ce sont les jeunes inflorescences encore entourées des feuilles les plus tendres qui sont recherchées pour cet usage. Décrit par Clarke dans la relation de son voyage de Darjeling à Tonglo.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Malus sylvestris , Pommier sauvage d'europe

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits {frais, séchés, appertisés ou fermentés} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {cidre}]) et fleur (fleurs) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fruit(s).

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le fruit non sélectionné est amer et est utilisé pour les gelées, confitures et du vin ; il peut être utilisé pour le vinaigre.

-les fleurs peuvent être cristallisées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les fleurs sont comestibles en petites quantités seulement car elles contiennent des précurseurs des cyanures (le cyanure d'hydrogène, appelé acide cyanhydrique ou acide prussique)µ{{{(dp*)(Wiki)µ. Tous les membres de ce genre contiennent la toxine cyanure d'hydrogène dans leurs graines et éventuellement aussi dans les feuilles, mais pas dans leurs fruits ; le cyanure d'hydrogène est la substance qui donne aux amandes leur goût caractéristique, mais il ne devrait être consommé qu'en très petites quantités ; les graines de pommes ne contiennent habituellement pas de très grandes quantités de cyanure d'hydrogène, mais, même ainsi, elles ne doivent pas être consommées en très grandes quantités ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Malva alcea , Mauve alcée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles fraîches {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade : subsititut de laitue ; bouillies comme légume}] ; et tiges cuites {bouillies} [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines crues [nourriture/aliment] ; et extrait graines : huile) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, graines - huile, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles - crues ou cuites ; un goût doux et agréable ; les feuilles sont mucilagineuses et assez insapide, c'est un très bon substitut vivace pour la laitue dans une salade, produisant des feuilles fraîches du printemps jusqu'au milieu de l'été, ou à l'automne à partir de plantes auto-ensemencées ; feuilles et tiges consommables bouillies

-fleurs - crues ; une addition/garniture très décorative dans les salades, elles ont une saveur douce et une texture semblable aux feuilles ;

-graines - crues ; meilleure utilisée avant qu'elle ne soit complètement mature, la graine a un goût agréable de noisette, mais elle est plutôt petite et délicate à récolter.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : bien que nous ayons vu aucun rapport de toxicité pour cette espèce, lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), les feuilles de certaines espèces ont tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5.

Malva cretica , Mauve de Crète

$1$1$1$1

Détails : Feuille (feuillles {crues ou cuites} [nourriture/aliment : en salade ; comme légume {bouillies}] ; et tiges cuites {bouillies} [nourriture/aliment]), racine (jeunes racines), fleur (boutons floraux et fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (jeunes fruits {crues ou cuites} [nourriture/aliment] ; et graines [nourriture/aliment {pseudo-céréale secondaire : farine : pain}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : jeune racine, feuillles, boutons floraux, fleurs, jeunes fruits, graines. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fleurs consommées en salade ;

-feuilles et tiges consommées bouillies comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : bien que nous ayons vu aucun rapport de toxicité pour cette espèce, lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), les feuilles de certaines espèces ont tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{(dp*)(5(+x))µ.

Malva moschata , Mauve musquée

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses fraîches {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade : subsititut de laitue ; bouillies comme légume}] ; et tiges cuites)µ {bouillies} [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines crues [nourriture/aliment]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, tiges, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles - crues ou cuites ; un goût doux et agréable ; les feuilles sont mucilagineuses et assez insapide, on les utilise en grandes quantités dans les salades d'été ; elles font un très bon substitut vivace pour la laitue dans une salade, produisant des feuilles fraîches du printemps jusqu'au milieu de l'été, ou jusqu'à l'automne lorsque la plante est semée au printemps ; les jeunes pousses sont cuites comme légume (ex. : potherbe).

-fleurs - crues ; une addition/garniture très décorative dans les salades, elles ont un goût très doux ;

-graines - crues ; meilleure utilisée avant qu'elle ne soit complètement mature, la graine a un goût de noisette agréable, mais elle est plutôt petite et délicate à récolter.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Malva parviflora , Mauve à petites fleurs

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles consommées [nourriture/aliment : crues {en salade, substitut de laiture} ou cuites {comme potherbe / légume- feuille et/ou épaississant et colorant}]) et fruit (graines immatures et/ou fruits verts consommées {cru(e)s ou cuit(e)s} [nourriture/aliment] ; et extrait graines : huile) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, graines, graines - huile.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-jeunes pousses et feuilles crues - ou cuites comme potherbe (légume-feuille) ; une saveur légère agréable ; elles font alternative très acceptable à la laitue en salade ; cueillies avant l'apparition du bouton de fleur, cuites et consommées localement comme légume ; dans les soupes, elles ne sont consommées qu'en petites quantités pour améliorer la consistence.

-graines immatures (ou fruits verts) - crues ou cuites ; consommé(e)s dans de nombreux plats comme les pois ; elles sont par exemple utilisées pour faire une soupe de légumes à la crème qui ressemble à la soupe aux pois ; quelques feuilles sont également ajoutés pour la coloration ; les graines ont une agréable saveur de noisette, bien qu'elles soient trop petites pour la plupart des gens qui veulent la récolter en quantitées fruits vert sont consommés ; les fruits broyés sont utilisés pour une soupe de légumes à la crème.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : bien que nous ayons vu aucun rapport de toxicité pour cette espèce, lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), les feuilles de certaines espèces ont tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5.

Note médicinale : **

Malva sylvestris , Mauve sylvestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tendres) et fleur1 (dont bourgeons), fruit (jeunes (tendres et verts))1 et racine1 comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleurs, gousses, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

- feuilles consommées crues ou cuites (comme potherbe) ; mucilagineuse avec une saveur douce et plaisante, elles sont agréables dans les soupes où elles agissent comme un épaississant (cela donne au soupe une texture onctueuse) ; les jeunes feuilles font aussi un substitut très acceptable pour la laitue en salade ; feuilles utilisées comme substitut de thé, en Australie ;

-graines immatures - crues ; consommées localement ; utilisées comme collation, les graines ont une saveur agréable de noisette, mais elles sont trop fastidieuses/délicates à récolter pour la plupart des gens qui veulent en obtenir en quantité ;

-fleurs - crues ; ajoutées aux salades ou utilisées comme garniture ; un goût agréable, avec une texture semblable aux feuilles, elles font une garniture agréable et jolie dans le saladier ; elles sont également utilisées pour le thé.

La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Mammea americana , Abricotier des antilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 2 à 1,5°C (zone 10b) selon Dave's garden et bon nombre d'autres sources, 1°C (zone 10) selon B&a

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {crus ou cuit} [nourriture/aliment]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : fruit

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fruits consommé crus (frais) ou cuits ou utilisés dans les confitures ; les fruits sont meilleurs lorsqu'ils sont tranchés et laissés dans l'eau pendant quelques heures ; ils sont utilisés pour faire des glaces, des boissons et des conserves ; le fruit peut aussi être mangé avec du sucre et de la crème ;

-les fleurs sont utilisées pour faire une liqueur aromatique ;

-la sève de l'arbre est utilisée pour faire un grog fermenté.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Manfreda maculata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : ?


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Manfreda maculosa ,

Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Manfreda scabra , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Manfreda variegata ,

Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Manfreda virginica ,

Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Matricaria chamomilla , Camomille sauvage

$1$1

Note : *

Détails : Fleur (dont boutons, fraîches ou séchées) et feuille comestibles (aromatisantes1 et/ou décoratives1 (dont boissons, desserts et plats)1).(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs - thé, aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles et fleurs utilisées, localement, comme aromate et pour le thé ; les jeunes fleurs sont séchées et transformées en tisane ;

-une huile essentielle est extraite et utilisée pour aromatiser la crème glacée, les bonbons etc....(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : des réactions allergiques (épaississement de la langue, serrement de la gorge, gonflement des lèvres, de la gorge et des yeux, démangeaisons sur le corps) ont été rapportées avec la camomille allemande, mais elles sont rares ; les patients atteints de graves réactions allergiques au séneçon de Jacob (Jacobaea vulgaris) doivent être informés de la possible sensibilité croisée à la camomille et d'autres membres de la famille des Astéracées / Composées (par exemple, l'échinacée, la grande camomille, le chardon-Marie)µ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : *****

Matricaria discoidea , Matricaire odorante

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (tendres : aromatisantes1 et/ou décoratives1) et fleur (aromatisantes (crues/cuites)1) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs - thé, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-capitules utilisés frais ou séchés, pour faire du thé à la camomille ; les capitules peuvent être utilisés comme ingrédient dans les salades ou pour parfumer/aromatiser les muffins et le pain ;

-feuilles utilisées, localement, pour le thé (de manière similaire aux capitules) et comme aromate ;

-les sommets de plantes sont mâchées par les enfants pour leur saveur agréable.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : certaines personnes sont allergiques à cette planteµ{{{5(+)µ.

Medicago lupulina , Luzerne lupuline

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses ; crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (fraîches (aromatisantes1 et/ou décoratives1) ou séchées (farine1)) et graines (crues1 ou cuites (rôties)1 ; dont germes1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : germes, graines, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont utilisées comme légume ;

-graines consommables séchées et bouillies ou broyées/moulues en farine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Medicago polymorpha , Luzerne à fruits nombreux

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites ; fraîches ou séchées} [nourriture/aliment {comme légume : légume-feuille, potherbe}]), fleur (fleurs) et fruit (graines [nourriture/aliment]) comestible.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante consommée en Chine comme légume d'hiver ;

-les feuilles sont utilisées comme légume-feuille ; elles peuvent être consommées crues ou cuites comme potherbe (herbe potagère), sautées ou utilisées dans les soupes ; les feuilles sont également séchées et stockées ;

-les graines sont utilisées pour faire un porridge (bouillie).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante peut contenir des composés chimiques qui rendent la peau sensible à la lumière et peut aussi contenir des oestrogènesµ{{{0(+x)µ.

Medicago sativa , Luzerne

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes pousses ; crues (aromatisantes)1 ou cuites1)µ, fleur1 (fraîches (décoratives (crues/cuites)1) ou séchées (tisanes1, farine1)) et graines (farine1, germes1) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : graines, germes, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont souvent mises à germer et les jeunes pousses consommées crues ;

-jeunes feuilles consommées cuites comme légume (ex. : potherbe), en Chine ; elles sont souvent légèrement cuites (blanchies) et ajoutées aux plats de viande ;

-graines broyées utilisées en farine pour le pain ;

-les feuilles et les fleurs séchées et en poudre peuvent être utilisées comme tisane.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient des substances du même type que la saponineµ{{{5(+)µ, voir lien "pfaf" ("5") et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ ; manger de grandes quantités de feuilles peut provoquer la destruction/dégradation des globules rouges ; les germes de luzerne (et surtout les graines) contiennent de la canavanine ; des rapports récents suggèrent que l'ingestion de cette substance peut entraîner la réapparition du lupus érythémateux disséminé (une maladie ulcéreuse de la peau) chez les patients dont la maladie était devenue dormante ; la FDA recommande les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli d'éviter de consommer des germes de luzerne à cause de la contamination bactérienne ; éviter pendant la grossesse et l'allaitement , éviter chez les personnes atteintes d'un cancer sensible aux hormones, éviter chez les personnes atteintes de la goutte (en raison de purines) ; possible antagonisme de l'effet anticoagulant de la warfarine (en raison de la vitamine K) et interference avec l'effet immunosuppresseur des corticoïdesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Melaleuca acacioides ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser les poissons pendant la cuisson (également un subtitut pour le thé ? (qp*)) ;

-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Melaleuca alternifolia , Arbre à thé
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9 (-7°C)

$1$1

Détails : -les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer ;

-feuilles utilisées avec parcimonie pour faire un thé, utilisé pou


Précautions

(1*)ATTENTION : les sources médicales rapportent des intoxications consécutives à l'ingestion de l'huile essentielle de l'arbre à thé. Ainsi, on peut lire qu'elle est toxique à faibles doses si elle est avalée par des animaux de compagnie et que, chez l'être humain (notamment chez le jeune enfant), plusieurs effets secondaires sérieux ont été décrits, avec comme symptômes l'ataxie, des malaises, des nausées et une certaine désorientation, voire un coma à fortes doses. Cependant, une revue des études de toxicité affirme que l'utilisation de l'huile par voie orale est relativement sûre et que les effets indésirables sont mineurs, les réactions allergiques survenant chez des individus prédisposés et étant probablement dues à des produits d'oxydation formés par l'exposition de l'huile à la lumière ou l'airµ{{{Wiki(+)µ.

Note médicinale : *****

Melaleuca cajuputi , Cajeput

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce - arôme.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-l'huile de l'écorce est utilisée dans l'assaisonnement/aromatisation ; le cajeput est proche de l'arbre à thé et du niaouli, mais il est plus simple à utiliser, car on en obtient une huile essentielle assez douce ; cette huile est obtenue par distillation à la vapeur d'eau de feuilles et brindilles du Melaleuca cajuputi (feuilles également utilisées comme aromatisant en cuisine et/ou comme subtitut pour le thé ? (qp*)) ;

-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Melaleuca leucadendra , Melaleuca leucadendron

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : nectar, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser en cuisine ; (également un subtitut pour le the ? (qp*)) ;

-les fruits (ou les fleurs ? (qp*)) et les feuilles sont utilisées pour le thé ;

-il est aussi à l'origine d'une huile essentielle utilisée pour aromatiser les bonbons, produits de boulangerie, condiments et boissons ;

-le nectar des fleurs peut être utilisé pour faire une boisson sucrée ; les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer ;


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Melaleuca quinquenervia , Niaouli
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6°C

$1$1

Détails : Feuille (jeunes feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et nourriture/aliment : crues]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fleurs et les jeunes feuilles sont utilisées pour le thé ; les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.

-les jeunes feuilles sont aigres/acides et consommées crues (utilisées également comme aromatisant en cuisine ? (qp*)) ;


Précautions

ATTENTION : l'âromeµ{{{0(+x)µ (l'huile essentielleµ{{{(dp*)µ) peut provoquer des allergiesµ{{{0(+x)µ.

Melaleuca viridiflora ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : écorce - arôme.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-l'écorce a été enveloppée autour de la nourriture pendant la cuisson ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé (également comme aromatisant en cuisine ? (qp*)) ;

-les fleurs de toutes les Melaleucas peuvent être utilisées pour faire un thé sucré, ou adoucir les autres thés ; fleurs trempées dans un liquide chaud pour libérer le nectar pour sucrer.


Précautions

ATTENTION : bien que nous n'ayons trouvé aucun rapport concernant cette espèce, l'huile essentielle de plusieurs autres espèces du genre ont provoqué des allergies et intoxications consécutives à son ingestionµ{{{(dp*)µ.

Usages médicinaux : Les feuilles en infusion étaient utilisées contre les rhumes, les maux de tête et la fièvreµ{{{Wiki(+)µ. Par distillation des feuilles, on peut extraire une huile essentielle ; cette huile est de com

Melia azedarach , Lilas de perse

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit (Poison), gomme, feuilles, fleurs, légumes.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les baies sont repportées être ou avoir été consommées, cependant elles sont très toxiques et dangereuses ; elles sont également utilisées pour une boisson alcoolisée (attention : l'alcool est une cause de cancer) ;

-les jeunes feuilles sont utilisées en médecine et également enregistrées comme mangées ;

-une sorte de grog est fait en entaillant l'arbre ;

-les fleurs sont consommées comme légume ; elles sont amères.


Précautions

(1*)ATTENTION : les fruits sont très toxiques (six peuvent tuer une personne) ; de nombreuses parties de l'arbre sont dangereusement narcotiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Melilotus albus , Mélilot blanc

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {cuites : bouillies} et/ou assaisonnement {aromatisant fromages}] et jeunes feuilles [nourriture/aliment crues {en salades} ou cuites {bouillies}]) et fruit (graines [assaisonnement {aromatisant fromages et soupes ; condiment}]), fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant à la vanille}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, graines, gousses.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les graines aromatisent le gruyère ;

-jeunes feuilles comestibles ; avant la floraison, elles peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes (comme potherbe) ;

-les fleurs sont utilisées comme comme aromatisant à la vanille.

-les graines, semblables aux pois, peuvent être utilisées pour assaisonner les soupes (comme condiment).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : ne pas utiliser de plantes séchéesµ{{{0(+x)µ ou partiellement/modérément séchées (1 ou 2 jours) et avec parcimonieµ{{{(dp*)µ ; les feuilles séchées et, plus encore, moisies, peuvent être toxiques bien que les feuilles fraîches sont tout à fait saines/sûres (sans danger) ; ceci est dû à la présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille)µ{{{(dp*)(5(+))µ ; voir lien "pfaf" ("5"), genre et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Melilotus altissimus , Mélilot élevé

$1$1$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant fromages}]), feuille (jeunes pousses et feuilles cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) et fruit (graines [assaisonnement {aromatisant fromages}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fleurs et graines utilisées en Suisse pour aromatiser certains fromages : gruyère,"green cheese" (fromage frais)

-les jeunes pousses peuvent être cuites et consommées comme légume, à la manière des épinards).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les feuilles séchées et, plus encore, moisies, peuvent être toxiques bien que les feuilles fraîches sont tout à fait saines/sûres (sans danger) ; ceci est probablement dû à la présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ ; voir lien "pfaf" ("5"), genre et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Melilotus officinalis , Mélilot officinal

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses sèchées un ou deux jours ; cuites1(2*), confites (marinades)1)µ, fleur1 (tiges fleuries ; fraîches (cuites1) ou séchées), graines (jeunes et/ou tendres) et racine (séchées) partiellement/modérément comestibles (utilisées comme aromate)(1*).



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racines, gousses/cosses, graines, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les graines aromatisent le Gruyère ;

-les jeunes feuilles, avant la floraison, peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes ; elles sont utilisées comme assaisonnement avec du lapin cuit au four (ou comme potherbe ? (qp*)) ;

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les marinades ;

-les graines ont été ajoutées aux soupes et ragoûts comme assaisonnement.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante sont plus ou moins toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut causer/provoquer/entrainer, des maux de tête, nausées, vertiges, états de somnolence et même, à fortes doses et/ou ingestion/consommation régulière, des dégâts irréversibles au foie et de graves hémorragies (en empêchant le sang de coaguler) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5,+x),1,+x)).
(2*)les retirer après cuissonµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Melittis melissophyllum ,
$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - boisson, fleur.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont parfois utilisées pour faire une boisson ; elles ont été utilisées comme aliment de famine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Mentha aquatica , Menthe aquatique

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate (pour aromatiser les aliments) ; elles donnent une saveur de menthe poivrée ; elles sont utilisées avec des plats de petits pois, de pommes de terre, des oeufs et du fromage et de la viande ; elles sont utilisées pour faire un thé ; elles sont également ajoutées au lait pour l'aromatisation.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Mentha cervina , Menthe des cerfs

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; l'huile de menthe est utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles ont une odeur de menthe pouliot et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les plats à base de pomme de terre.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azurµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Mentha diemenica , Menthe de tasmanie (dp* de "Mentha diemenica")
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C, selon DG (-7°C selon LDR)

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser de savoureux plats et desserts.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha longifolia , Menthe à longues feuilles

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate, condiment} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles sont consommées en chutneys ; elles sont également utilisées pour des assaisonnements ; les feuilles et les fleurs donnent une huile utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles sont confites ou utilisées comme un thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha requienii , Menthe corse
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles ont été utilisées pour aromatiser les liqueurs comme la crème de menthe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines huiles dans les feuilles sont toxiquesµ{{{0(+x)µ ; au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha spicata , Menthe verte
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont tiges tendres ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (crues/cuites, dont infusions)1) et fleur1 (décoratives1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, légume, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment (pour aromatiser les aliments) ; elles sont utilisées dans les salades, sauces (ex. : gigot ou rôti de bœuf, en Grande-Bretagne), soupes, boissons aux fruits, plats de légumes et/ou à base de viande, plats asiatiques, desserts et vinaigrettes ; elles sont également picklées ; l'huile essentielle est utilisée pour l'assaisonnement (dans la fabrication de boissons alcoolisées ou sans alcools, de confiseries, glaces et pour aromatiser les chewing-gums ou les dentifrices) ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé et/ou les tisanes ou des boissons, comme le cocktail mojito de Cuba, composé de rhum, de citron vert et de menthe fraîche.



La feuille de menthe verte a une place de choix dans la culture du Maghreb. En effet, le fameux thé à la menthe est concocté en laissant infuser du thé vert avec environ 100 feuilles de menthe fraîche par litre et beaucoup de sucre. Le cultivar Mentha spicata 'Nana', est généralement utilisé ; il se caractérise par un arôme piquant mais doux. Cette appellation se retrouve dans le nom en arabe standard moderne du thé à la menthe « ch?ï bil n'an? » (??? ????????).




Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : En herboristerie, les menthes sont toniques, stimulantes et antispasmodiques. La menthe verte est traditionnellement utilisée pour ses propriétés aromatiques (toniques, fortifiantes), digestives (combat les lourdeurs, les ballonnements, les gaz) et antispasmodiques (nervosité, palpitations, crampes).

En infusion à 10?20 g pour 1 litre d'eau bouillante, la menthe exerce une action sensible sur le système nerveuxµ{{{wikiµ.


Mentha suaveolens , Menthe suave

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles [assaisonnement {comme aromate} et base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les jeunes feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont brassées dans le/un thé ; la jeune plante a une saveur rappelant l'ananas.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x carinthiaca , Menthe de Carinthie

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Alimentation humaine : base de boisson. Cultivée dans les jardins européens pour la préparation d'une tisane (par exemple en Pologne, Allemagne, Grande-Bretagne).


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x cordifolia , Menthe 'Kentucky Colonel'
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {épice}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {épice}]) comestibles.



épice.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x dalmatica , Menthe de Dalmatie

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Alimentation humaine : base de boisson. Parfois cultivée dans les jardins européens (Pologne, Allemagne, Suisse) pour la préparation d'une tisane.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x gentilis , Menthe noble

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisée comme aromate.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x piperita , Menthe poivrée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}] ; feuilles séchées [base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestible.) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.



En Grande-Bretagne, la menthe poivrée est utilisée dans la confection de quelques plats. La mint sauce s'obtient en hachant finement la menthe poivrée dans du vinaigre et du sucre. Mais quelques cuisiniers considèrent pourtant qu'elle donne une saveur trop forte aux plats et lui préfèrent la menthe verte (Mentha spicata).

L'huile essentielle de menthe poivrée est utilisée dans l'industrie alimentaire pour parfumer bonbons (polkagris), dentifrices, chewing-gums, confiseries et boissons alcoolisées. En Angleterre, elle est associée au chocolat dans les célèbres After eight. En Catalogne, on l'ajoute parfois aux soupes, aux salades et aux légumes. Ainsi quelques gouttes d'huile essentielle peuvent être rajoutées à un velouté de petits pois. Dans l'arrière-pays niçois, on l'emploie sous le nom de « basilic sauvage » dans les sauces avec l'huile d'olive et de l'ail.

La menthe poivrée est utilisée aussi dans la fabrication du schnaps en Alsace par macération (le peppermint schnapps). Elle sert aussi à préparer des cocktails.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cette espèce, lorsqu'elle est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) ou en grandes quantités, peut provoquer des avortements donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(5)µ.

L'huile essentielle de menthe et le menthol peuvent provoquer des troubles graves chez le jeune enfant lorsqu'ils sont appliqués sur les narines et le visage (risque de détresse respiratoire, de coma). La monographie élaborée par l'Agence européenne du médicament (EMEA) précise que son usage n'est recommandé ni avant huit ans, ni chez la femme enceinte ou allaitante. Son utilisation par voie cutanée est réservée à l'adulte ;

L'obstruction des voies biliaire et l'inflammation de la vésicule biliaire constituent des contre-indications ;
Le contact avec les muqueuses et les yeux peut provoquer des irritations ;
De rares cas d'allergie ont été signalés à la suite d'application cutanée. Ne pas utiliser dans le bain ou sur l'ensemble du corps ;
Certains auteurs préconisent de ne pas l'utiliser chez des sujets épileptiquesµ{{{wikiµ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Comme à toutes les menthes, la tradition attribue à la menthe poivrée des propriétés aromatiques (toniques, stomachiques) et des propriétés digestives (combattre les lourdeurs, les ballonnements, les gaz).

Les feuilles de la plante fraîches ou sèches sont utilisées en infusion (de 6 à 9 g/jour). L'huile essentielle extraite de la plante par hydrodistillation est utilisée en usage interne (0,6 à 1,8 ml/jour).

Au début du XIXe siècle, « elle est regardée comme apéritive, désobstruante, diurétique... On l'emploie aussi comme stomachique, résolutive, emménagogue, et surtout comme antispasmodique ».

La plante est utilisée en France, par voie orale (en infusion), dans :

le traitement symptomatique de troubles digestifs (ballonnement, lenteur à la digestion, etc.), y compris ceux qui sont attribués à une origine hépatique ;
le traitement adjuvant des douleurs liées aux troubles fonctionnels digestifs ;
pour faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive.

En usage local, les médicaments à base de menthe sont utilisés (de fait ce sont généralement des produits à base d'huile essentielle) :

en cas de prurit, comme adoucissant et comme protecteur (ex. : crevasses, piqûres d'insectes) ;
en cas de nez bouché, de rhume ;
pour l'hygiène buccale, en bain de bouche
comme antalgique dans les affections buccales ou pharyngées (collutoire, pastilles).
comme analgésique pour lutter contre les maux de tête

La Commission Européenne précise qu'en Allemagne la menthe poivrée est utilisée en cas de spasmes de la région gastro-intestinale, de la vésicule et des voies biliaires. Autres utilisations possibles par voie externe de l'huile essentielle : soulager les maux de tête (EMEA), migraines et sinusites, les démangeaisons cutanées, les algies rhumatismales et musculaires (usage reconnu en Allemagne) (se renseigner auprès d'un aromathérapeute, médecin ou pharmacien par précaution car c'est une substance très active)µ{{{wikiµ.


Mentha x rotundifolia , Menthe à feuilles rondes
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme condiment aromatisant}]) comestible.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mentha x smithiana , Menthe rouge

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme aromatisant, substitut de menthe verte dans plats froids ou chauds et dans les boissonsµ{{{(dp*)(5(+}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles - crues ou cuites ; utilisées comme aromatisant dans les salades, les aliments cuits (avec les petits pois...) et les boissons ; les feuilles parfumées peuvent être utilisées de la même manière que la menthe verte ; une bonne menthe culinaire ; les feuilles ont une teinte rouge attrayante ; une tisane est fait à partir des feuilles fraîches ou séchées ; elle a un goût très agréable et rafraîchissant de menthe verte, laissant une sensation de propreté (fraîcheur ? (qp*)) dans la bouche et l'appareil digestif ; une huile essentielle des feuilles et des fleurs est utilisée comme aromatisant dans les bonbons, crèmes glacées, boissons etc...


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x verticillata , Menthe verticillée

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}]) fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : herbe culinaire ; feuilles et fleurs utilisées comme aromate.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Mertensia maritima , Mertensie maritime

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles charnues sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont souvent cuites avec des oeufs ;

-les tiges souterraines ou rhizomes sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Meum athamanticum , Fenouil des Alpes

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (fraîches : crues1/cuites1 et/ou aromatisantes1 ; ou séchées ; aromatisantes1)µ, fleur1 (boutons : crus1/cuits1 et/ou aromatisants1) et racine (jeunes et/ou tendres (avant la floraison) : cuites [froides ou chaudes]1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les racines et les feuilles ont un goût épicé ; elles sont écrasées et frottées/gommées contre de la viande de porc ou d'agneau avant la cuisson ; elles sont également utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les plats de légumes ;

-les racines sont cuites et mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Micromeria biflora ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, feuilles, fleurs - arôme/aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour le thé ou pour parfumer la soupe de lentilles ;

-les feuilles sont utilisées pour parfumer le poulet, le poisson et d'autres aliments.

-l'huile essentielle est utilisée pour aromatiser les liqueurs ;

-les feuilles sont brassées dans une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Mimosa pudica , Sensitive
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9 (b et t), zone 11 (dave's garden)

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les fleurs sont cristallisées ; elles sont également utilisées dans la préparation d'eau florale (Hydrolat de fleurs).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Mimulus guttatus , Mimule tacheté
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les très jeunes feuilles et les pousses ont une saveur légèrement amère et sont consommées dans les salades et les sandwichs ; elles sont également cuites (ex. : comme potherbe) : à la vapeur, bouillies, sautées ou ajoutées aux soupes ;

-les fleurs jaune vif sont un ajout aux salades jello (salades de gélatine).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Mimusops elengi , Cerisier espagnol

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, graines - huile.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fruits mûrs sont consommés crus ; ils peuvent être utilisés dans les conserves ou marinades (pickles) ;

-les amandes/noyaux donnent une huile grasse qui peut être utilisée à des fins alimentaires ; elle est utilisée en cuisine ;

-l'écorce est utilisée dans la distillation de l'arak ;

-le nectar des fleurs est utilisé pour préparer le vin.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Mirabilis jalapa , Belle de nuit
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C, Zone 7 (-18 -12°C) pour la racine à 10/11 pour les parties aériennes.

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, tubercules, légumes.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont cuites et consommées comme nourriture d'urgence uniquement.

-les fleurs donnent un colorant rouge utilisé pour la coloration des aliments ; il est utilisé avec des gâteaux à base d'algues et de gelées ;

-les graines sont broyées et utilisées comme substitut du poivre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Monarda didyma , Monarde

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, épice, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées fraîches ou séchées pour aromatiser des plats de viande de porc, légumes cuits et dans les salades et les ragoûts ;

-les fleurs sont également utilisées dans les salades composées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Monarda fistulosa , Monarde fistuleuse

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-la plante est utilisée comme potherbe ; elle peut être cuite avec d'autres aliments comme assaisonnement.

-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Moringa oleifera , Moringa
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-2°C

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, fruits, graines, racines, écorce, gousses, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes pousses et les feuilles sont consommées cuites ; elles sont consommées comme potherbes, brède, ou utilisées dans les soupes et les currys ; elles peuvent être séchées et stockées pour une utilisation ultérieure ;

-les fleurs sont également utilisées pour les currys ;

-les très jeunes longues gousses sont consommées cuites, en particulier dans les currys et la soupe ; elles sont également picklées ;

-les jeunes graines sont consommées grillées ou frites ;

-parfois, les racines sont utilisées comme substitut du raifort ;

-une gomme de l'écorce est utilisée comme assaisonnement ;

-l'écorce est utilisée pour le thé ;

-les racines, les feuilles, les fleurs et les fruits sont consommés cuits à l'eau et mélangés avec du sel et du piment ;

-l'huile extraite des graines est utilisée dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Morrenia odorata , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9,5°C

$1$1$1

Détails : Fruits, fleurs, jeunes tiges, feuilles, jeunes graines.

-les fruits mûrs sont cuits dans la cendre pendant 10-15 minutes ; la partie charnue est ensuite mangée ;

-la partie interne des tiges est consommée assaisonnée avec des graisses de poisson ;

-les feuilles et les fleurs sont broyées et consommées comme légume (ex. : comme potherbe ? (qp*)) avec du sel et de l'eau.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Morus alba , Mûrier blanc
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-20°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, fleurs, écorce, feuilles - thé, manne, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le fruit se consomme cru ou utilisé en jus, dans les ragoûts et les tartes ; le fruit peut être séché et stocké ; le fruit peut être transformé en vinaigre ou vin ;

-les feuilles sont comestibleS (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ; elles peuvent être mises dans les ragoûts ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé ;

-l'écorce peut être torréfiée et moulue en farine ;

-l'arbre fournit aussi une manne comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Murraya paniculata , Buis de chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-2/-4°C?

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruits, fleurs, feuilles, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Musa acuminata , Bananier cavendish nain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Musa balbisiana , Rusticité (résistance face au froid/gel) : -6°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : tige, fleur, fruit, bourgeons.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Musa itinerans , Bananier du yunnan
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : c'est une bonne banane de cuisson.

La relation étroite avec les bananes et les plantains comestibles font de cette espèce une ressource génétique inestimable pour l'industrie des fruits tropicaux. Des variétés nouvellement décrites de Musa itinerans peuvent avoir une valeur génétique et pourraient à l'avenir être utilisées pour la sélection de nouvelles variétés de bananes cultivées. Les jeunes fleurs et le pseudo-tronc forment un plat populaire offert dans certains restaurants locaux dans le Sud Ouest de la Chine et des régions adjacentes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Musa velutina , Bananier à fruits roses
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs, tiges.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mycelis muralis , Laitue des murailles

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes)1 et fleur1 (capitules, dont bourgeons)1 comestibles.



jeunes feuilles crues et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Myosotis arvensis , Myosotis des champs

$1$1

Note : *

Détails : fleur (décoratives et/ou aromatisantes (dont tisanes)) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence possible de pyrrolizidine (alcaloïde) selon "Plantes sauvages comestibles" ;
Cette substance est susceptible d'affecter le foie : cependant les risques seraient relativement faibles car plusieurs plantes (dont la consoude officinale et la vipérine commune) sont appréciées (y compris alimentairement) depuis des siècles et malgré les quantités ingérées par bon nombre de personnes, aucun effet toxique/nocif n'a été décrit/reporté ; on peut donc au moins considérer que, même si cette substance était présente, la consommation occasionnelle de petites quantités est/serait inoffensiveµ{{{1µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Le myosotis des champs n'est pas une plante très utilisée en phytothérapie. Pourtant, elle est efficace pour lutter contre les bronchites chroniques. C'est également un anti-inflammatoire, un sédatif et un tonique. On utilise les feuilles et les sommités fleuriesµ{{{Doctissimoµ.

Myosoton aquaticum , Céraiste aquatique

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (dont pointes des tiges), fleur1 (dont bourgeons) et fruit (capsules/graines) comestibles (crus1 ou cuits1).



feuilles et tiges tendres crues/cuites et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Myrrhis odorata , Cerfeuil musqué

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (aromatisantes [cuites1, tisanes1]), fleur1 (aromatisantes [fruit]1 et/ou décoratives1)µ, fruit (graines immatures : crues1 et/ou aromatisantes1) et racine (jeunes et/ou tendres et épicées : cuites1 et/ou aromatisantes [liqueurs1, desserts1]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Myrtillocactus geometrizans , Garambullo

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le fruit peut être consommé frais ou séché ; ils sont comme les myrtilles, frais, et comme les raisins quand ils sont séchés ;

-les fleurs sont consommées crues en salade ou cuites avec des oeufs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Myrtus communis , Myrthe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C mais abimé dès -6/-8°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, feuilles, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

N

Narcissus jonquilla , Jonquille

$1

Note : *

Détails : Fleurs. Les fleurs sont consommées en salade, confites ou pour faire des desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Narcissus poeticus , Narcisse des poètes

$1

Détails : Nectar des fleurs. Les fleurs sont aspirées comme collation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Nasturtium officinale , Cresson de fontaine

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont pousses, crues1/cuites1 et/ou décoratives1/aromatisantes1)µ, fleur1 (crues1, dont boutons (crus1/cuits1 et/ou décoratifs1/aromatisants1)) et fruit (graines (aromatisantes)1) comestibles.(1*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède).


Précautions

(1*)ATTENTION : à l'état sauvage et/ou à proximité de bovins et, plus particulièrement, d'ovins, la plante est susceptible de porter la fasciolose (fasciolase ou distomatose hépatique), une maladie parasitaire provoquée par un ver plat, appelé couramment douve ou distome, dont le plus courant est la douve du foieµ{{{~~Wiki(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Nelumbo nucifera , Lotus sacré

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, racine, tubercule, feuilles, étamines, rhizomes, graines - café, légume, fruit, fleur.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont consommées crues ou grillées ; les graines mûres sont préparées en retirant le tégument et la plumule intensément amère puis bouillies dans du sirop ; les graines légèrement immatures sont également consommées crues ; les graines peuvent être utilisées comme substitut du café ;

-les racines blanches ou rhizomes sont consommées crues avec de la viande ; elles peuvent aussi être bouillies, picklées (marinées), sautées ou conservées dans du sucre ; c'est aussi une source d'amidon ;

-les hampes florales sont cuites comme légume ; elles sont également consommées crues ;

-les jeunes feuilles tendres sont consommées avec une sauce savoureuse ; les feuilles sèches sont utilisées pour emballer les aliments et leur donner un arôme ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-le pollen et les étamines sont utilisées pour aromatiser le thé.



Ses rhizomes et ses graines sont employés dans la cuisine japonaise. On trouve sur les marchés du Japon, de même qu'en Chine, en Cochinchine et dans le royaume de Siam, des morceaux de rhizomes de Lotus, désignés sous le nom de Hasu-none. Le goût de ces rhizomes, quand ils sont cuits, rappelle celui de la Rave, du Cardon et du Céleri ; on les mange crus, cuits à l'eau et sous la cendre, bouillis ou frits comme les Salsifis ; on les réduit aussi en poudre qu'on fait sécher, et dont on se sert surtout pour les soupes ; on en retire une fécule de couleur blanc rosé qui est consommée dans les potages. Quant aux graines, qui ont un peu le goût de la Noisette et de l'Amande douce, elles sont alimentaires et les Japonais les mangent à leurs repas comme mets sucrés; on en fait des gâteaux et des pâtisseries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

O

Ocimum basilicum , Basilic

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleur, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont trempées dans l'eau et mangées ; elles peuvent être consommées seules ou utilisées pour aromatiser le pain et d'autres aliments ;

-les feuilles sont utilisées crues ou cuites pour aromatiser des aliments ; elles sont utilisées pour aromatiser la sauce tomate, le vinaigre, les soupes, salades, omelettes et la sauce pesto.

-il donne une huile utilisée en aromatisation ; celle-ci parfume les sauces, les marinades, les viandes et les confiseries.


Précautions

ATTENTION : le basilic contient de l'estragole, une huile essentielle potentiellement cancérigène et mutagène. Ne pas prendre d'huile pendant la grossesse ni en donner à de petites bébés/enfantsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Ocimum tenuiflorum , Basilic sacré

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles pour le thé, herbe, graines, épice, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines tendres, lorsqu'elles sont trempées dans l'eau, donnent une boisson ;

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elle sont utilisées pour aromatiser les pâtes de fruits, viennoiseries et confitures ; les feuilles fraîches peuvent être ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées comme substitut pour le thé ;

-les fleurs sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Oenothera biennis , Oenothère (ou énothère) bisanuelle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (avant floraison ; cuites (plats chauds ou froids)1, feuille (avant floraison ; crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (décoratives ; dont jeunes tiges florales (crues1 ou cuites1) ; dont bourgeons (décoratifs1 ou confits1)) et fruit (verts ; crus1 ou cuits1 ; dont graines mûres (céréale1)) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Ononis spinosa , Bugrane épineuse
Rusticité (résistance face au froid/gel) :

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes pousses), fleur1 (décoratives1) et racine (liqueurs1) comestibles (aromatisantes1).



jeunes pousses cuites comme potherbe? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Onopordum acanthium , Chardon aux ânes

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, tiges, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le réceptacle des fleurs et les tiges tendres sont pelées et bouillies et mangées ;

-une huile des graines est consommée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Origanum syriacum , Origan de Syrie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tiges, sommités fleuries, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les sommités fleuries sont utilisées pour aromatiser ; elles font penser à un mélange de thym, de marjolaine et d'origan ;

-les feuilles sont utilisées pour les tisanes ;

-elles sont mélangées avec le sumac pour faire un mélange d'épices appelé Za'tar, lequel est utilisé avec de l'huile d'olive comme garniture sur le pain ; les feuilles séchées mélangées avec du sel sont également utilisées sur le pain.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Origanum vulgare , Origan

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille et fleur comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ornithogalum pyrenaicum , Ornithogale des pyrénées

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses, feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les jeunes pousses florifères peuvent être consommées comme des asperges.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ornithogalum umbellatum , Ornithogale à feuilles étroites
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-10

$1

Note : ***

Détails : Racines, bulbe.

Les bulbes peuvent être consommés crus ou cuits ; ils sont souvent grillés comme des châtaigne ; ils sont broyés et mélangés avec de la farine de céréales pour le pain.

Les fleurs ont été mangées cuites dans le pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : étant donné qu'ils contiennent des composants toxiques, les bulbes sont normalement bouillis avec plusieurs changements d'eau, avant d'être mangésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Oroxylum indicum , Horreur de minuit
Rusticité (résistance face au froid/gel) : Zone 10

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, fruit, gousses, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes feuilles, les fleurs et les fruits sont consommés cuits ; ils sont mélangés avec des épices ; jeunes feuilles cuites comme potherbe.

-les jeunes gousses sont tranchées et utilisées dans les chutneys ;

-les jeune fruits ont un goût amer mais sont consommés après cuisson ; ils sont grillés sur le feu et la couche extérieure est grattée et le reste est tranché et servi avec une sauce chili ou ajouté aux currys ; les vieux fruits sont grillés et ajoutés aux currys ;

-les graines immatures sont grillées et servies avec de la sauce chili ; les graines mûres sont utilisées pour faire une boisson.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Osmanthus fragrans , Osmanthe fragrante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (zone 7) mais 0/-2°C (Zone 9) selon b et t et semences du puy

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fleurs ont été utilisées pour parfumer le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les vins, liqueurs et douceurs comme la soupe de graines de lotus, des pâtisseries et des poires cuites à la vapeur ;

-les fruits verts sont conservés dans la saumure comme les olives ; les fruits sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Oxalis acetosella , Oxalis petite oseille

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les feuilles sont consommées crues ou cuites comme potherbe ; elles ont une délicieuse saveur citronnée et font un encas rafraîchissant et désaltérant ; elles sont également ajoutées aux salades, soupes, sauces, etc... Les fleurs crues décorent et garnissent les salades. La plante séchée peut être utilisée comme un agent de caillage/coagulation (caille-lait) pour laits végétaux.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Oxalis corniculata , Oxalide corniculée

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Oxalis deppei , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1$1$1

Note : ****

Détails : -feuilles et fleurs - crues ou cuites ; une délicieuse saveur citronnée, les feuilles sont tendres et assez exemptes de fibres même lorsqu'elles vieillissent ; les feuilles et les fleurs font un grignotage très rafraîchissant et désaltérant dans


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles contiennent de l'acide oxalique, ce qui leur donne leur goût prononcé ; parfaitement saines, en petites quantités, les feuilles ne doivent pas être consommées en grande quantité car l'acide oxalique peut diminuer l'apport de calcium du corps, entraînant une carence nutritionnelle ; la quantité d'acide oxalique sera réduite si les feuilles sont cuites ; les personnes ayant tendance aux rhumatismes, à l'arthrite, à la goutte, aux calculs rénaux ou à l'hyperacidité doivent être particulièrement prudentes si elles incluent cette plante dans leur alimentation car elle peut aggraver leur étatµ{{{5(+)µ.

Oxalis subacualis , Vinagrillo

$1$1$1$1

Détails : Feuille (fraîches (crues1 ou cuites1) ou séchées (aromatisantes1)µ, fleur1 (décoratives1)µ, racine (dont pétioles, aromatisantes)1 et fruit (aromatisants1) comestibles.(1*)



feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Oxalis tetraphylla , Oxalide de Deppe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1$1

Note : ***

Détails : Tubercules, racines, feuilles ;

-feuilles consommables en salade ou comme légume (ex. : potherbe), dans les soupes, par exemple. ;

-les fleurs sont utilisées en salade ou en mélange avec de la salade de maïs ;

-tubercules consommés après blanchiment ; les racines charnues sont cuites et servies comme des asperges.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : voir genreµ{{{(rp*)µ.

Oxalis tuberosa , Oca du pérou

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (aromatisantes), fleur (décoratives), racine (dont pétioles, aromatisantes) et fruit (aromatisants) comestibles.(1*)



Les tubercules contiennent 10 à 12 pour 100 de fécule ; mais ils diffèrent essentiellement par leur qualité de ceux de la Pomme de terre ; ils sont d'une cuisson facile et fournissent un aliment sain, léger, assez agréable, d'une saveur un peu acide, que l'on peut leur ôter en les faisant cuire aux trois quarts dans une première eau. Les feuilles et les sommités des pousses peuvent remplacer l'Oseille, dont elles ont la saveur; à Lima, on les mange aussi en salade. La culture n'est pas difficile ; on peut avancer les tubercules sur couches, en mars, pour mettre en place au commencement de mai, ou les planter à demeure vers la mi-avril, ou encore faire sa plantation par boutures, qui reprennent avec une grande facilité. Une terre douce, légère et bien amendée est la meilleure. On butte régulièrement jusqu'en septembre, époque où les tubercules commencent à se former. On arrache ceux-ci le plus tard possible, lorsque les tiges ont été détruites par la gelée ; on peut alors couper les fanes et couvrir les touffes de feuilles sèches ; les tubercules se conservent et profitent même sous cette couverture, ainsi que l'a éprouvé M. Redouté. Arrachés, ils se gardent très bien pendant l'hiver, tenus en lieu sain et enterrés dans du sable très sec. Note de Weddell : « Je me hâte de dire que, à mon goût, ce légume est presque l'égal de la Pomme de terre lorsqu'il est convenablement préparé. La manière de cultiver l'Oxalis est bien connue ; je vais donc aborder sans préambule la question de traitement (préparation) que nécessitent les tubercules pour devenir comestibles : « Lorsqu'on arrache les Ocas, ils sont toujours plus ou moins acides ; cependant, leur degré d'acidité diffère avec les variétés. Ainsi, en thèse générale, les variétés blanches sont beaucoup moins acides que les variétés rouges. Quelle que soit, au reste, celle à laquelle on a affaire, l'exposition au soleil, suffisamment prolongée, détermine constamment la disparition ou la métamorphose plus ou moins complète de son principe acide. Il s'y passe, en un mot, quelque chose de tout à fait analogue à ce qui a lieu dans la maturation des fruits. Une Oca blanche (Oca bianca) ainsi traitée ne conserve plus aucune trace d'acidité et ne le cède en rien à une bonne Pomme de terre ; il y en a de tout aussi farineuses ; celles-ci ont un goût de Châtaigne qui est des plus agréables. L'exposition au soleil, qui a pour but seulement de détruire le principe acide des Ocas, doit durer de six à dix jours, et même un peu plus, selon la variété de l'Oca. L'opération se fait le mieux dans de grands sacs de laine. Les changements qui ont lieu dans le tissu des tubercules paraissent être facilités par ce moyen, et on peut les retourner plus commodément; mais le sac doit contenir assez peu de tubercules pour qu'ils ne forment, étant étalés sur le sol, qu'une couche très mince sous leur enveloppe. Lorsque l'exposition au soleil est prolongée beaucoup plus longtemps, pendant plusieurs mois par exemple, la maturation des tubercules va beaucoup plus loin. L'Oca perd alors la plus grande partie de ses sucs et prend la consistance d'un pruneau, tout en acquérant un goût sucré très prononcé ; c'est là ce qu'on appelle le Caui. Je n'ai pas besoin de dire que, dans les deux préparations dont il vient d'être question, il faut se garder de laisser geler les tubercules. La gelée est, au contraire, l'agent principal dans la préparation qui porte le nom de Caia ou Chuno de Oca. Celle-ci se fait comme le Chuno blanc des Pommes de terre, avec cette différence qu'après la congélation des tubercules on ne fait pas macérer ceux-ci dans une eau courante, mais dans de l'eau tranquille. Dans ces circonstances, l'Oca se corrompt en partie et conserve, lorsqu'elle est desséchée, une odeur et un goût que je me contenterai de comparer à ceux de quelques fromages. Les Indiens font une grande consommation de la Caia, qu'ils trouvent sans doute fort de leur goût. Quant à moi, je ne puis en aucune façon la recommander.

Feuilles crues/cuites (ex. : comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Oxalis violacea ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, tiges, racines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont aigres et peuvent être ajoutées aux salades ; ou cuites comme potherbe.

-les feuilles peuvent être trempées dans l'eau chaude pendant 10 minutes pour faire une boisson ;

-les fleurs, les tiges et les racines sont également consommées ;

-les bulbes sont consommés crus ou cuits.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : parce que la plante contient des oxalates, la manger sur de longues périodes peut réduire la capacité du corps à absorber le calciumµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

P

Pachira aquatica , Marce
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-4°C (zone 9b à zone 10)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Les noisettes sont d'un brun clair parcouru par des bandes blanches. Leur goût ressemble à celui des cacahuètes.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, tiges, racines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont cuites (bouillies, rôties ou frites) et mangées ; elles peuvent également être consommées crues ou moulues en farine pour fabriquer du pain.

-les feuilles et les fleurs sont consommées comme légume ; feuilles cuites comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines sont revendiquées contenir des acides gras cyclopropéniques toxiquesµ{{{0(+x)µ.

La présence de cyclopropénoïdes dans les graines laisse suggérer que ces dernières ne sont pas dénuées de toxicité pour l'Homme. Des études ont démontré que ces composés chimiques étaient cancérigènes, cytotoxiques, et avaient des effets toxiques sur certaines espèces animales ; les cyclopropénoïdes pourraient s'avérer dangereux : sur les 6 rats testés lors de l'étude, 5 sont morts après avoir consommé des graines. Le rat survivant a eu plusieurs organes (l'estomac, le foie, le pancréas, les reins, les poumons) enflés et une atrophie de la rate. Les effets sur l'Homme sont encore mal connusµ{{{wikiµ.

Pachira insignis ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes feuilles et les fleurs sont consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ;

-les amandes sont consommées après torréfaction.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pachycereus pringlei , Cactus cardon

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont consommées grillées ; elles sont également grillées et broyées et mélangées avec du sel comme une pâte huileuse ;

-le fruit peut être consommé frais ou appertisé ; ils sont également utilisés pour une boisson ; les fruits mûrs et non mûrs sont mélangés et le jus extrait est utilisé pour faire des gâteaux collants ;

-les fleurs sont consommées fraîche.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Paeonia officinalis , Pivoine officinale

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, graines - épice, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont broyées et utilisées comme épice ; elles sont également utilisées pour le thé ;

-les fleurs sont utilisées comme légume ou pour parfumer le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Papaver orientale , Pavot oriental
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C ?

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, têtes.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines et des parties de la fleur sont consommées.

-les capsules âcres chaudes sont également signalées comme mangées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la capsule pourrait contenir des alcaloïdes toxiquesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Papaver rhoeas , Coquelicot

$1$1$1

Note : **

Détails : Graines1, feuille (rosette)1 et fleur1 comestibles.(1*)



feuilles (rosette) crues en salades ou blanchies ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Parkia speciosa , Petai

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, pods (cosses/gousses), fruits.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont utilisées comme aromatisant pour les ragoûts ; les graines séchées sont décortiquées et mises à frire dans l'huile ; les jeunes graines peuvent être mangées picklées, crues ou cuites ; elles sont grillées, bouillies ou ajoutées aux soupes ;

-les jeunes gousses sont consommées cuites comme légume ; elles sont consommées avec de la volaille, du poisson ou des plats de légumes sautés ;

-les jeunes feuilles sont également consommées crues ; elles sont emballées dans de la saumure ;

-le réceptacle autour des fleurs est coupé en tranches et mangé cru.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Passiflora caerulea , Fleur de la passion
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (-7 à -10°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits mûrs sont consommés frais et utilisés pour parfumer les boissons ; les fruits immatures sont bouillis et mangés ;

-les fleurs peuvent être transformées en sirop.


Précautions

Cru et encore vert, le fruit contient de l'acide cyanhydriqueµ{{{wikiµ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Dans les Caraïbes, au Mexique et en Amérique du Sud, la racine a été utilisée comme sédatif et vermifuge. Dans l'île Maurice, un extrait de la plante a servi de remède contre l'insomnie. En Argentine, les parties aériennes sont prescrites comme agent antimicrobien dans la pneumonie. En Italie, la plante a été utilisée comme antispasmodique et sédativeµ{{{wikiµ.

Passiflora incarnata , Passiflore médicinale

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont consommés crus ; ils sont également transformés en gelées, confitures, vins, sorbets et boissons. ;

-les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ;

-les fleurs sont consommées en salade ou transformées en sirop.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pastinaca sativa , Panais (sauvage et cultivé)

$1$1$1$1

Détails : Graines (aromatisantes [condiment : crues, boissons]), feuille (jeunes et/ou tendres/molles (dont pointes et tiges) : crues ou cuites), racine (crues et/ou aromatisantes) et fleur (dont boutons ; aromatisantes et/ou décoratives) comestibles.(1*)



Racine brute/crue ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)le panais sauvage contient des furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleil ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes ;
en outre, ces toxines sont mutagènes (même en l'absence de lumière) et peuvent provoquer le mélanisme de la peau humaine.46
Cependant ces deux derniers points doivent concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers).µ(dp*)µ

Paullinia pinnata ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, arille, graines, fruits.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-l'arille ou couche souple qui entoure les graines et la pulpe du fruit sont parfois consommées ;

-les fleurs sont consommées ;

-les feuilles sont consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium abrotanifolium , Géranium odorant à senteur de pin

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium acraeum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium alchemilloides ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium appendiculatum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium aridum , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium australe , Géranium odorant à senteur d'épices

$1

Note : *

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Pelargonium betulinum , Géranium à feuilles de bouleau

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium caespitosum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium campestre ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium candicans , Géranium candide

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium capitatum , Géranium odorant à senteur de rose

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : elles sont utilisées pour aromatiser les tisanes, les gelées, les desserts et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium carnosum , Géranium charnu à tiges succulentes

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : rameaux, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les rameaux charnus sont consommés comme collation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium citronnellum , Geranium odorant citronnelle

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles fraîches sont utilisées en cuisine pour donner une saveur de citron ; elles sont utilisées dans les desserts, punchs et le vinaigre ; les feuilles sont également utilisées pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium cordifolium , Géranium à feuilles cordiformes

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium cotyledonis , Géranium de l'île de Sainte-Hélène

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium crithmifolium , Géranium à feuilles de perce-pierre

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium denticulatum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium dichondrifolium ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium dolomiticum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium echinatum , Géranium à tige épineuse

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium elongatum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium endlicherianum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium exhibens ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium exstipulatum , Geranium odorant cannelle

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour aromatiser les gelées, gâteaux et desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pelargonium fulgidum , Géranium odorant à senteur de carotte

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles fraîches sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium gibbosum , Géranium odorant à senteur musquée

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium glutinosum , Géranium odorant à senteur de cèdre

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium graveolens , Geranium odorant rose

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour donner de la saveur et du parfum aux jus de fruits, vins, desserts, soupes, gelées, sauces, crèmes et fruits ;

-les feuilles sont brassées dans un thé ;

-les fleurs sont également consommées en salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium hirtum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium hispidum , Géranium odorant à senteur fruitée

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium incrassatum , Géranium à senteur de citronnelle

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine (tubercules), fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les tubercules pelés sont consommés crus, cuits dans du lait ou cuits dans des cendres chaudes ; c'est un aliment de base.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium inquinans , Géranium écarlate

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium laxum ,
Détails : Fleurs comestibles. Quel taxon exact ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium luridum ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tiges, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles et les tiges sont consommées crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium minimum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium mollicomum , Géranium odorant à senteur d'ananas

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium odoratissimum , Geranium odorant pomme

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisantes, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour aromatiser les gelées et les desserts ; elles sont également utilisées dans les sirops, les sauces, les salades et les boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium ovale ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium panduriforme ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium papilionaceum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium parvipetalum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium peltatum , Géranium lierre

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les bourgeons et les feuilles acides sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Pelargonium quercifolium , Geranium odorant pin maritime à feuilles de chêne

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium quinquelobatum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium radens , Géranium odorant à senteur de rose

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles ont une odeur de citron ; elles sont utilisées pour aromatiser les gâteaux et le thé ;

-les fleurs sont utilisées comme une garniture comestible attrayante.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium ranunculophyllum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium ribifolium , Géranium odorant à senteur fruitée

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium spinosum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium stipulaceum ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium tetragonum , Géranium tétragone

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium tomentosum , Geranium odorant menthe

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles ont une odeur de menthe ; elles sont utilisées pour aromatiser les gâteaux, puddings, tartes, desserts et thés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pelargonium tragacanthoides , Géranium odorant à senteur de camphre

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium triste , Géranium triste

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules, bulbe, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Pelargonium viscosissimum , Géranium odorant à senteur de cèdre

$1$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium vitifolium , Géranium odorant à senteur de citronelle

$1$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium worcesterae ,
$1$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium xerophyton ,
$1$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pelargonium zonale , Géranium zonale

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tiges, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Pentaglottis sempervirens , Buglosse toujours verte

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fleurs sont utilisées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Perilla frutescens , Shiso

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines - épice, fleurs, graines - huile, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes feuilles, les fleurs et les graines sont consommées cuites ; elles peuvent être séchées et utilisées plus tard ; elles sont également utilisées pour l'assaisonnement ; feuilles cuites comme potherbe.

-les jeunes cotylédons sont mis à germer et mangés ;

-les graines grillées sont picklées ;

-l'huile des graines est utilisée comme ingrédient dans la cuisine ;

-elles sont utilisée pour améliorer le goût de curry (s'agit-il des graines, des feuilles, de l'huile ou des trois ? (qp*)).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les formes sauvages sont toxiques pour le foie, en raison de cétonesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Petasites fragans , Pétasite odorant

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : jeunes inflorescences, jeunes pousses, pétioles des feuilles développées, boutons de fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-jeunes inflorescences, jeunes pousses, pétioles des feuilles développées : pelés et coupés en morceaux puis bouillis à plusieurs eaux pour être servis en sauces ou en gratin ;

-boutons de fleurs : amers, ils sont utilisés en condiment.


Précautions

ATTENTION : ne pas confondre avec Pétasite officinal qui renferme des alcaloïdes toxiques et n´est donc pas comestibleµ{{{282µ.

Petasites japonicus , Pétasite du japon

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, pétiole, légume, fleur, prudence.(1*)

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la longue tige de la feuille est pelée et marinée au Japon ; elles sont assaisonnées avec du sel ou une sauce soja ; elles sont utilisées dans des soupes ;

-les boutons floraux sont utilisés comme légume et condiment ; ils sont consommés à l'état vert.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il contient des substances chimiques qui causent le cancerµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Petunia x atkinsiana ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fleurs douces au goût sont utilisées en salade ou comme garniture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phaseolus lunatus , Haricot de lima

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, pods (gousses/cosses), légume, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles, les jeunes gousses et les graines sont toutes consommées ; jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les graines sont consommées fraîches ou après séchage ; elles sont également frites dans l'huile ; les haricots secs sont bouillis ou cuits ; ils peuvent être utilisés dans les soupes et les ragoûts ; les graines sont parfois cultivées comme les germes de soja, puis cuites et mangées.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certains types ont une toxine (l'acide cyanhydrique) ; celle-ci est détruite par une cuisson complète ; de même les haricots contiennent un inhibiteur de protéine, mais celui-ci est détruit par la cuissonµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Phaseolus vulgaris , Haricot commun

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : pods (gousses/cosses), graines, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes gousses, les feuilles et les graines mûres sont comestibles ; jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les gousses sont consommées crues en salade et aussi bouillies, cuites à la vapeur, marinées et picklées ;

-les jeunes graines sont bouillies et servies comme légume ;

les graines sèches sont trempées dans l'eau et bouillies jusqu'à ce qu'elles soient tendres ; elles sont également cuites et utilisées dans les soupes, les trempettes, les ragoûts et les salades ;

-les fleurs sont sautées et ajoutées aux plats ;

-les graines germées sont également consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Phlomis fruticosa , Sauge de Jerusalem
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17,5/-18°C

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes ; et/ou assaisonnement : aromate{{{~]) et fleur (nectar) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phlox paniculata , Phlox paniculé

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : ces fleurs ont un goût légèrement épicé ; très agréables ajoutées aux salades de fruits et une addition colorée à n'importe quelle salade floral ; comme les fleurs sont petites et colorées elles sont superbes lorsqu'elles sont cristallisées et a ajoutées comme décoration aux gâteaux/cakes ou desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phoenix dactylifera , Palmier-dattier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-8°C (-5,5/-6/-7°C ?)

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, chou, sève, coeur de palmier, fleur, huile de noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le fruit est consommé frais ou séché ; ils sont également utilisés pour les confitures et les conserves ;

-les noyaux de dattes peuvent être fermentés ou rôtis/torréfiés et utilisés comme un substitut de café ;

-ils peuvent être pressés pour leur huile ;

-les dates sont également pressées pour leur jus ;

-la sève est utilisée pour le jaggery (ou gur) et le sucre ;

-la fleur mâle peut être mangée ;

-le pollen est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phoenix sylvestris , Palmier-dattier sauvage
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, sève, chou, tige intérieure, pousses, coeur de palmier.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la sève de la tige est utilisée pour une boisson ; elle est également fermentée ;

-les fruits sont consommés crus ; ils peuvent être utilisés pour les confitures ou gelées;

-les graines sont comestibles.

-la tige de la fleur est sucée pour la sève qui est réduite au sucre de date ; celui-ci est utilisé pour le jaggery (ou gur) et le sucre ;

-la pointe de végétation ou chou est mangée ;

-une sorte de sagou peut être extraite de la tige.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phyllanthus emblica , Malaka

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, fruit, feuilles, pétales de fleur.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont cuits et utilisée dans les conserves ; les fruits sont acides et peuvent être consommés frais ou utilisés pour l'aromatisation ; ils sont également utilisés comme assaisonnement dans les aliments cuits ; ils sont picklés et transformés en confitures, gelées, conserves, tartes et autres aliments ; les copeaux de fruits secs sont assaisonnés avec des graines de cumin, du sel et du yaourt et consommés ;

-graines et feuilles vertes sont comestibles ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Phyteuma spicatum , Raiponce en épi

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille1, fleur1 et racine1 comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Picea abies , Épicéa commun

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses (aromatisantes1, sirop1, boissons (dont infusions)1) et aiguilles (aromatisantes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (crues1 ; dont extrait (huile)1)µ, fleur1 (bourgeons (aromatisants1) ; pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes ; cuits1)µ, comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Picea glauca , Épinette blanche

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, gomme, écorce interne, graines, gousse/cosse, thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-l'huile d'épinette blanche est distillée à partir des feuilles et des brindilles et utilisée pour l'aromatisation dans l'industrie alimentaire (gommes à mâcher, crèmes glacées, boissons gazeuses et bonbons) ;

-les jeunes cônes sont consommés rôtis, frits ou picklés ;

-l'écorce interne est utilisée comme aide alimentaire d'urgence ;

-la gomme du tronc peut être mâchée.

-les aiguilles sont bouillies pour faire du thé.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Picea mariana ,
$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : boisson, fleurs, gomme, écorce interne, graines, gousse/cosse, thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-elIe a été utilisée pour produire la bière d'épinette ; la sève et les brindilles sont bouillies avec de la mélasse ou du sucre d'érable et fermentées ;

-la gomme est utilisée pour la gomme à mâcher ;

-c'est également la source d'huile d'épinette utilisée pour l'aromatisation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pimpinella saxifraga , Petit boucage

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont tiges : crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (ombelles : décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, fruit (aromatisants (dont tisanes, huiles, desserts1)) et racine1 (cuites (soupes)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pinus nigra , Pin noir d'Autriche
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C et même -30°C pour certaines sous espèces

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes, sirop, tisanes), cambium (cuit), graines (= pignons, aromatisantes), fleur (bourgeons (sirop) et pollen (farine)), fruit (jeunes cônes, aromatisants), comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : **

Pinus sylvestris , Pin sylvestre

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Pisum sativum , Pois

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, pods (gousses/cosses), feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-ce sont essentiellement les jeunes graines qui sont consommées ; elles peuvent être consommées crues ou cuites ; les graines sèches sont consommées ; elles sont utilisées dans les soupes et les ragoûts et en farine ; elles servent aussi à la fabrication de lait végétal ; les graines grillées sont utilisées comme un substitut pour le café ;

-parfois, les jeunes gousses (pois mangetout) et les feuilles sont consommées ;

-les fleurs sont consommées en salade ;

-les graines germées sont consommées ;

-les jeunes feuilles et les bourgeons sont cuits comme légume ; feuilles cuites comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pluchea indica ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles comme condiment, fleurs, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes feuilles sont consommées comme légume et comme aromatisant ;

-les fleurs sont également consommées cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Polianthes tuberosa , Rusticité (résistance face au froid/gel) : ?

$1

Note : *

Détails : ?



Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-il a été utilisé comme aromatisant pour le chocolat ;

-les fleurs sont également ajoutées à la soupe ;

-les fruits sont consommés.


Précautions

Voir le genre Agave pour les précautions à prendre (dont celles concernant la sève(1*)µ{{{(dp*)µ).

Populus tremula , Peuplier tremble

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (fraîches ; cuites1) ou plus âgées (séchées ; aromatisantes1)), cambium (frais (cuit1) ou sec (farine1))(1*)., sève (sirop1) et fleur1 (dont bourgeons ; aromatisantes1) comestibles.



jeunes feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

ATTENTION : il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un peuplier tremble peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{(dp*)(1)µ.

Note médicinale : **

Porophyllum linaria , Pipicha mexicain

$1

Note : ***

Détails : Feuilles - cuites et consommées comme légume ; utilisées notamment comme aromatisant.



Intéressant feuillage utilisé avec de nombreux mets : plats de viandes, poissons, salades à base de pomme de terre, taboulés, riz, dans les bouillons, pour apporter une saveur originale de coriandre avec une pointe d?anis et de citron, pour ajouter de nouvelles sensations à votre cuisine maison ; nombreuses qualités médicinales, même les curieuses fleurs se consomment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Portulaca oleracea , Pourpier : maraîcher et sauvage

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et tiges) : crues ou confites), fleur (confites [marinades]) et graines (farine ; dont germes) comestibles.



jeunes feuilles crues/cuites (ex. : comme salade ou potherbe, ex. : substitut d'épinard) ou confites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Potentilla anserina , Potentille ansérine

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes, crues1/cuites1, tisanes1)µ, fleur1 (pétales : décoratifs1) et racine (fraîches : crues1/cuites1, confites1 ; ou séchées : farine1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe) ou en tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Potentilla reptans , Potentille rampante

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (très jeunes pousses)1 et fleur1 comestibles.



Feuilles ; très jeunes pousses crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Primula veris , Primevère officinale

$1$1

Note : ***

Détails : fleurs, feuilles - crues ou cuites, transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé. Les feuilles et fleurs peuvent être consommées crues ou cuites comme pour la primevère élevée (Primula eliator), la primevère acaule (Primula vulgaris) et Primula juliae. Les feuilles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Elles flétrissent lorsque la plante a formé ses graines. Les fleurs sont consommées en salade mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées confites au sucre en pâtisserieµ{{{wiki.



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, épice, feuilles - thé, nectar.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fleurs sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les conserves et pickles ; elles sont également utilisées pour les vins et pour le thé ; les fleurs ont également été confites ;

-les jeunes feuilles sont consommées crues en salade et cuites comme potherbe et utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : ce sont les mêmes que ceux de la primevère commune et de la primevère élevée :
•les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
•les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
•toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


Primula vulgaris , Primevère commune

$1$1

Note : ***

Détails : Les feuilles sont consommées cuites ou crues en salade. Elles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Les fleurs sont consommées crues en salade, mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées en conserve, confites au sucre (fermentées avec de l'eau et du sucre) en pâtisserie.



Fleurs, feuilles, nectar.

-jeunes feuilles consommées cuites ou crues en salade ; les feuilles sont utilisées dans les soupes ;

-les fleurs sont consommées crues en salade ; elles sont également cuites (ex. : comme potherbe) ou utilisées en conserve ; les fleurs sont fermentées avec de l'eau et du sucre ;

-feuilles et fleurs transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Ce sont les mêmes que celles de la primevère officinale et de la primevère élevée :

les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


Prosopis glandulosa ,
$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, miel, fruit, nectar de fleurs, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines et les gousses ont été utilisées pour préparer de la farine et des gâteaux/cakes ;

-les gousses vertes contiennent une pulpe sucrée et peuvent être cuites et mangées ou utilisées dans les gelées ; les gousses séchées sont broyées en farine et utilisées dans les pains, gâteaux/cakes, muffins et pancakes (crêpes) ;

-la plante est la source d'une gomme ;

-le nectar de la fleur peut être aspiré.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Prosopis juliflora ,
$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, fruit, fleurs, fleurs - thé, gomme, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la pulpe blanche sucrée de la gousse est consommée crue ; elles sont également broyées en farine et mélangées avec de l'eau pour faire une boisson ; il faut la boire immédiatement, mais est également permis d'en faire un pudding ou de la fermenter en bière ;

-les graines mûres peuvent être trempées une nuit et cuites avec de la mélasse et du porc salé ;

-les fleurs peuvent être consommées crues, grillées ou utilisées pour faire une tisane ;

-les troncs donnent une gomme douce utilisée dans la fabrication de bonbons ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Prosopis velutina ,
$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les gousses sont utilisées comme nourriture ; elles sont également stockées pour une utilisation ultérieure ; les gousses sont écrasées et trempées et utilisées pour faire une boisson ;

-la gomme est mâchée ; elle est également séchée, broyée, bouillie et refroidie puis mangée comme un bonbon ;

-les graines sont vannées, desséchées, et broyées en farine pour le pain ou les gâteaux/cakes ;

-l'écorce interne est utilisée comme un substitut à la présure ;

-les chatons de fleurs sont aspirés pour leur goût sucré.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Prostranthera rotundifolia , Menthe australienne
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - arôme/aromatisant, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-plante/herbe utilisée comme épice.

-les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour l'assaisonnement ; elles peuvent être utilisées avec des aliments salés et sucrés ; elles peuvent être utilisées dans des vinaigres, sauces, plats de viande et de desserts ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.

-les fleurs peuvent être ajoutées aux gelées de fruits ou utilisées comme garniture pour les gâteaux/cakes et les desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Prunella grandiflora , Brunelle

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, nectar de fleur.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Prunella vulgaris , Brunelle commune

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pointes et bourgeons ; fraîches (avec parcimonie ; aromatiques (âpreté, crues/cuites)1) ou séchées (aromatisantes (macérations/alcools1) fleur1 (décoratives (dont boissons)1)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Prunus avium , Merisier

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (merises (crues1 ou cuites1) ; dont noyaux (torréfiés(café1))), feuille (dont jeunes ; fraîches ou séchées ; aromatisantes1) et fleur1 (confites(sucre)1, tisanes1) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus cerasus , Griottier

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, graines - huile, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits peuvent être consommés crus ; ils sont acides ; ils sont souvent cuits dans des tartes, des confitures, desserts, et appertisés ; ils produisent un jus incolore ; les fruits sont confits (cristallisés) et également conservés dans du sirop ou de l'eau ; ils sont transformés en confiture ;

Ils sont utilisés pour l'eau de vie de cerise et de liqueurs.

-les graines fournissent une huile utilisée dans les salades ; les graines écrasées dans un sac de mousseline sont utilisées pour aromatiser la confiture ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Prunus domestica , Prunier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, gomme, huile, graines, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits mûrs sont consommés crus ; ils sont également cuits et transformés en gelées et confitures et jus ; les fruits secs sont appelés pruneaux ; ils sont utilisés dans des muffins, des biscuits, des gâteaux/cake et certains pains ; ils sont cuits pour les puddings de prune ; ils sont distillés pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ; les fleurs sont consommées comme garniture pour les salades et également infusées dans le thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus mahaleb , Cerisier de Sainte-Lucie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (frais (crus1 ou cuits1) ou séchés (aromatisants1)µ, dont noyaux séchés (farine1)), feuille (aromatisantes1) et fleur1 (crues (aromatisantes1) ou cuites (aromatisantes, confites)1) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : *

Prunus mume , Abricotier du japon

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, graines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés comme source d'arôme/aromatisant amer ; ils sont appertisés et utilisés dans la sauce aux prunes ; ils peuvent être conservé dans le sel ; le fruit peut être utilisé pour le vinaigre ;

-les fleurs sont utilisées pour parfumer le thé.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Prunus padus , Merisier à grappes

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont jeunes et fraîches ; aromatisantes (crues/cuites, dont tisaness)1)µ, fleur1 (aromatisantes (confites)1, tisanes1) et fruit (crus1 ou cuits ; dont graines (café1, sirop (purée/lait)1(1*))) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Prunus spinosa , Prunellier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : fleur (confites (sucre) ou aromatisantes (desserts, tisaness)), fruit (prunelles ; fraîches (confites) ou blets (crus ou sirop (purée)) et feuille (jeunes et/ou tendres ; fraîches ou séchées ; tisanes, aromatisantes) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Pseudotsuga menziesii , Pin d'Oregon

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses ; aromatisantes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., fleur1 (bourgeons (aromatisants1, sirop1) ; pollen (farine1)), et fruit (jeunes cônes ; aromatisants1, sirop1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pueraria montana ,
$1$1$1

Note : ****

Détails : Du thé est réalisé à la fois à partir des racines et des fleurs ; les feuilles peuvent être cuites et consommées comme des épinards, et la fécule de la racine peut également être consommée comme nourriture ; en fait, les racines peuvent atteindre la taille d'un homme et c'était la fécule alimentaire de base en Chine et au Japon jusqu'à l'arrivée de la patate douce (Duke II, 136).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La fécule issue de la racine permet de faire un merveilleux bouillon contre le froid, la grippe et la congestion généraleµ{{{288(+)µ

Pulmonaria officinalis , Pulmonaire officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tendres ; crues1 ou cuites1) et fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes (dont tisaness)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

R

Raphanus raphanistrum , Ravenelle

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pointes)1, fruit (jeunes (verts et tendres))1 et fleur1(inflorescences (bourgeons et tiges))1 comestibles.(1*)



jeunes feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : *

Reseda lutea , Réséda jaune

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres pousses (avant floraison) : crues1/cuites1 et ou aromatisantes1) et fleur (dont boutons : aromatisantes1, confites1) comestibles.



jeunes pousses crues ou cuites comme potherbe, ou utilisées comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Reseda odorata , Reseda odorant

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs - aromatisant, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fleurs sont parfois mises à flotter dans un bol de vin ou ajoutées à la crème glacée ; la mignonette aromatisée de sel est utilisée dans la cuisine turque avec des plats de veau et d'agneau.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rheum rhaponticum , Rhubarbe sauvage

$1

Note : **

Détails : Tiges des feuilles (pétiole) crues ou cuites ; une saveur acide, elles sont utilisées comme un substitut de fruits dans les tartes, etc... La poche globulaire des fleurs non ouvertes (boutons floraux) est dite former un plat d'une grande finesse.


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans l'Union Européenneµ{{{TBµ. Les feuilles sont toxiques par les fortes concentrations d'oxalates (acide oxalique) solubles contenuesµ{{{~~5(+),{{{~~27(+x)µ ; ceux-ci peuvent bloquer certains minéraux (en particulier le calcium) dans le corps, ce qui conduit à une carence nutritionnelle ; cuire la plante réduira la concentration d'acide oxalique. Un autre rapport indique que la concentration d'acide oxalique est la même dans les tiges et les feuilles et que ce n'est pas l'acide oxalique qui les rend toxiques ; il affirme que toutes les propriétés toxiques des feuilles sont plus susceptibles d'être dûes à la présence de glycosides. Les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, à l'arthrite, à la goutte, aux calculs rénaux ou à l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulière si elles incluent cette plante dans leur alimentation, car celle-ci peut aggraver leur étatµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Ribes alpinum , Groseiller des alpes
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (mûrs ou immatures ; frais ou séchés), feuille (jeunes) et fleur (dont bourgeons) comestibles.



jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ribes nigrum , Cassissier d'europe

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés pour les confitures et boissons ; ils peuvent également être utilisés dans les sauces et les tartes ; les fruits sont utilisés pour faire du vin ;

-les bourgeons sont utilisés pour l'aromatisation ;

-les feuilles fraîches sont consommées en soupes ; elles sont également utilisées comme épice dans la choucroute ;

-les fleurs sont utilisées dans la crème glacée et les liqueurs ;

-les graines sont la source d'une huile à haute teneur en oméga-6 utilisée dans les vinaigrettes ; elle est uniquement utilisée comme complément alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le cassis aurait des propriétés anti-inflammatoires en stimulant les cortico-surrénales et en inhibant le processus des inflammations, notamment sur les cellules mises en action par le système immunitaire lors des réactions inflammatoires. Il permet donc de lutter efficacement contre les douleurs de l'arthrose, mais surtout en traitement préventif pour limiter l'usure du cartilage.

Le cassis est un concentré de principes actifs :

anti-oxydant connu pour son activité apaisante au niveau des articulations.
calcium (60 mg pour 100 g) qui contribue aussi à la santé des os.
fer et vitamine C (il contient deux fois plus de vitamine C que le kiwi et trois fois plus que l’orange), qui en font un excellent fortifiant anti-fatigue et anti-infectieux.
Il favorise l’élimination de l'acide urique. Il est donc conseillé pour soulager les rhumatismes, la goutte, et l’arthrose, on trouve dans le commerce des préparations à base de bourgeons et d'« harpagophytum ».
C'est un anti-diarrhéique indiqué en cas de dysenterie.
Diurétique et dépuratif puissant, il stimule la fonction hépatique et la fonction rénale. Il est recommandé en cas d’obésité.
Il est bénéfique dans le cadre de troubles circulatoires et d’hypertension.
C'est un cicatrisant efficace, il accélère la guérison des plaies, des furoncles, des abcès et des piqûres d'insectes (application externe).

Ses feuilles sont très utilisées en herboristerie, séchées et finement broyées, pour leurs propriétés antirhumatismales. C'est le bourgeon qui contient le plus de principes actifs, offrant un volume de substances équivalente à la galénique SIPF. La macération de bourgeons utilisée en gemmothérapie agissent sur tous les paramètres de l'inflammationµ{{{wikiµ.


Robinia elliottii ,
$1$1

Détails : Les fleurs ont un goût de petits pois ; elles se consomment en beignets, mais elles sont assez difficiles à digérer. Les bourgeons foliaires et les jeunes feuilles étaient autrefois consommés cuits à l'eau (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Robinia pseudoacacia , Robinier faux acacia
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (sans folioles : cuites), fruit (immatures (jeunes gousses (cuites)) ou matures : graines (fraîches et cuites ; ou séchées (farines, café)) et fleur (dont boutons (confits) : aromatisantes (desserts, boissons)) comestibles.(1*)



feuilles cuites (ex. : comme potherbe).(1*)


Précautions

(1*)présence de lectine, une toxine pouvant provoquant des nausées.
Celle-ci étant soluble dans l'eau (proportionnellement à la température 80 et à la durée du trempage), on peut s'en débarasser en changeant simplement l'eau de cuisson.1
Il est donc tout de même recommandé (et même impératif1 ?(qp*)) d'éviter de consommer les feuilles et les gousses (dont les graines mâtures) crues.µ(dp*)µ
N.B. : on la trouve également dans d'autres fabacées (légumineuses) comme les petits pois ou les haricots.1

Note médicinale : **

Rorippa palustris , Cresson des marais

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tendres, dont pointes des tiges), fleur (dont bourgeons) et fruit (jeunes (verts et tendres) ; graines (mûres)) comestibles.



feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rosa canina , Églantier

$1$1$1

Note : ***

Détails : fleur1 (fraîches ou séchées)1, fruit (frais (cuits)1 ou séchés (tisanes mixtes)1 ; dont graines (tisanes, café)1) et feuille (jeunes : cuites1) comestibles.



jeunes feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rosa eglanteria ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les pétales de rose sont utilisés pour les tartes, confitures et la crème glacée ;

-les cynorrhodons sont utilisés pour la soupe, les gelées et boissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rosa moschata , Rosier musqué

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruits.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les jeunes pousses sont consommées ; elles peuvent être consommées crues ou cuites et sont utilisées comme plat d'accompagnement au riz ; jeunes pousses également cuites comme potherbe ? (qp*) ;

-les fleurs sont consommés fraîches ou cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rosa x centifolia , Rosier cent-feuilles

$1$1

Détails : Fleurs, fruits, graines. Fleurs utilisées pour aromatiser le thé (en Chine), le vin, le vinaigre et le miel.

Les bourgeons peuvent être confits dans le vinaigre blanc avec du sucre ou moulus avec du sucre pour faire une conserve/confiture.

Les pétales sont conservés dans du sirop ; ils sont également placés sous la croûte des gateaux à la cerise avant la cuisson.

Les fleurs sont bouillies pour faire du jus. Fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rosa x damascena , Rosier de damas

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, fleurs, pétales, graines, fruits.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les pétales sont utilisés pour produire de l'eau de rose pour les boissons aromatisantes, bonbons, glaces et pâtisseries ;

-les jeunes fleurs séchées sont utilisées comme boutons de rose pour aromatiser les saucisses etc... ;

-les jeunes pousses tout en rouge sont consommées crues ou cuites à la vapeur comme un plat d'accompagnement avec du riz ; jeunes pousses également cuites comme potherbe ? (qp*) ;

-les feuilles sont utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Rosmarinus officinalis , Romarin officinal
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -14°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles et fleurs utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus arcticus , Framboisier arctique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 2-7

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaires : -les fruits sont consommés crus ; il peut également être utilisé pour les gâteaux, confitures et sorbets ; -les feuilles sont utilisées pour le thé.



Fruits - crus ou cuits. Très sucré, juteux et agréable au goût avec un arôme d'ananas. Délicieux lorsqu'ils sont cueillis et consommées sur place, ils sont également utilisés dans la confection de gâteaux, confitures, etc... Malheureusement, ils ne sont souvent pas produits de manière très abondante, probablement parce qu'ils préfèrent les hivers plus froids.



Fleurs - crues. Douces et délicieuses.



Les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus chamaemorus , Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 2-4

$1$1

Note : ****

Détails : -fruits - crus ou cuits ; aigre mais délicieux, le fruit peut être mangé tel quel ou cuit, utilisé dans les conserves, les tartes, etc. ; riche en vitamine C ; le fruit sucré a un goût de pommes au four ; -fleurs - crues ; -les feuilles fraîches


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus fruticosus , Mûre : sauvage et cultivée

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



Les bourgeons (à la saveur fruitée et tanisée) et les pétales de fleurs sont comestibles crus (ajoutées aux salades de légumes ou de fruits pour les décorer), de même que les jeunes pousses de l'année, appelées turions, qui ont une saveur de noisette ou noix de coco, avec une note de framboise. Les feuilles et les tiges plus âgées deviennent plus riches en tanins et plus astringentes. On peut ainsi les faire cuire à plusieurs eaux pour les cuisiner ou les faire sécher et fermenter pour en faire une infusion au goût de framboise ou de thé noir. Dans l'Orléanais, on prépare un vin de pousses de ronce.



Leurs fruits, les mûres ou mûrons, très riches en différentes formes de vitamine B (sauf B12) et vitamine C (36 mg/100 g), sont consommés crus, seuls ou dans des salades de fruits, ou cuits en tartes, sirops, sorbets, gelées et confitures. Ils se congèlent bien. Leur fermentation donne une boisson alcoolisée, la crème de mûre, à la base de variante de kir, un vin de mûre et du vinaigre ou des liqueurs aromatisées à la mûre.



Les fruits de toutes les autres espèces sont eux aussi comestibles. Leur composition varie dans de fortes proportions. « Elles contiennent en moyenne 85% d'eau, 4 à 7% de sucre (dextrose et lévulose, des traces de saccharose), un peu d'acides succinique, malique, oxalique, citrique, salicylique, un peu d'inosite, de la gomme, de la pectine… Les noyaux ou pépins donnent environ 13 % d'huile grasse composée surtout d'oléine et de linoléine ».


Précautions

La cueillette des mûres est déconseillée près des bords de route ou des zones de culture conventionnelle, car elles sont susceptibles d'être contaminées par des pesticides ou par des métaux lourds (mercure, cadmium, plomb des échappements de moteur, source de pollution repérées dès les années 1970).

Une croyance populaire au Royaume-Uni veut qu'après la fête des Archanges (29 septembre) ou une date ultérieure selon les régions, ces fruits ne soient pas cueillis, le diable ayant craché dessus, ce qui les rend inconsommables. Cette superstition fait probablement référence à la pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea) qui se développe par temps pluvieux durable en arrière-saison.
µ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : La ronce est une plante médicinale « très appréciée dans l'Antiquité pour son action astringente, antidiarrhéique et antihémorragique » : Pline l'Ancien la vante pour ses vertus anti-inflammatoires de l'intestin et de la bouche, décrit un sirop à base de mûre de ronce (le panchrestos, littéralement « bon à tous maux »).

Ses vertus sont également reconnues au Moyen Âge comme les mentionne l'école de médecine de Salerne, Hildegarde de Bingen au XIIe siècle qui la préconise contre les hémorragies du fondement. Dans l'esprit de la pensée magique médiévale reposant sur la théorie des signatures (plaies sur la peau analogues à la piqûre des aiguillons), la ronce est réputée retirer les affections de peau en rampant sous ses arceaux et être le meilleur antidote des morsures de serpents. Dans l'occident médiéval, elle a également une action ambivalente : les mûres sont accusées « de nuire à la santé, d'engendrer des maux de tête et de la fièvre », et cette mauvaise réputation se rencontre encore aujourd'hui dans son surnom de « ronce de renard », cet animal qui « cueille » les fruits et les souille facilement de ses déjections.

Les botanistes du XVIe siècle (Fuchs, Dodoens) reconnaissent également ses vertus médicinales. Elle est dite à bon droit, au même titre que les roses et les épervières, « la croix des botanistes », les anciens voyant en elle une panacée pour guérir presque toutes les maladies.

Grâce à leur richesse en tanins astringents, les feuilles séchées et les jeunes pousses fermentées sont utilisées en gargarismes détersifs, en tisanes, pour soigner les angines. Elles apportent également de la vitamine Cµ{{{wikiµ.


Rubus idaeus , Framboisier

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues/cuites (dont pousses = drageon)) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (framboises (dont graines) : fraîches (crues) ou séchées) et fleur (décoratives) comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus spectabilis , Ronce remarquable

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, tige, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus. ; ils sont également séchés ou transformés en tartes et gelées ;

-les jeunes pousses sont épluchées et mangées crues ou grillées ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Rumex acetosa , Oseille commune

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont pointes des tiges), graines (tisanes ; dont germes) et racine comestibles.(1*)



Les feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles peuvent être mangées seules, elles sont alors désaltérantes, ou ajoutées aux salades, utilisées comme légume-feuille / légume vert / potherbe, en purée (ex. : substitut d'épinard) ou encore dans les soupes ; elles ont une délicieuse saveur citronnée, aimée par la plupart des gens qui les essaient ; l'oseille peut être assez envahissante en quantité et est plus généralement utilisée comme assaisonnement dans les salades composées ; les feuilles peuvent aussi être séchées pour une utilisation ultérieure. Toujours très tendres et peu fibreuses, elles peuvent être ramassées pendant toute la durée de vie de la plante, et utilisées en soupes, dans des sauces ou en salades. Leur goût acidulé vient de l'acide ascorbique qu'elles contiennent. Cette caractéristique leur permet de relever la saveur de certains poissons et surtout de dissoudre ou d’amollir les fines arêtes. Le calcium qu’elles contiennent devient alors disponible. Le jus des feuilles peut être utilisé comme un agent de caillage/coagulation de lait (caille-lait).



Dans la cuisine d'Europe de l'Est, les feuilles des rumex sont utilisées pour la préparation du bortsch vert (ou soupe à l’oseille).





Les fleurs sont cuites et consommées comme un légume ou utilisées comme garniture.



La racine cuite est séchée, broyée en une poudre et transformée en nouilles.



Les graines sont utilisées crues ou cuites ; elles sont broyées en une poudre et mélangées à d'autres farines ; la graine est facile à récolter, mais elle est plutôt petite et délicate à utiliser. Elles sont consommables mais de faible valeur alimentaire. Il est préférable, mais difficile, de les débarrasser de leur enveloppe très astringente, après quoi on peut les moudre et les mélanger en petites quantités à la farine pour faire des bouillies, des galettes, voire du pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si il est ingéré régulièrement pendant plusieurs moisµ{{{1µ.

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations équivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température de celle-ci) et peut donc être éliminé en changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le rendant ainsi inoffensifµ{{{1µ.

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ{{{(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Il est également recommandé de ne pas faire cuire l'oseille dans une casserole de fonte, car l'acide oxalique réagit avec le fer, ce qui donne un mauvais goût aux feuilles. Il faut aussi éviter l'aluminium, car l'acide oxalique peut libérer des quantités toxiques d'ions de ce métalµ{{{wikiµ.

Au début du printemps, les jeunes feuilles auriculées d’oseille sauvage ressemblent fortement à celles hastées du gouet, qui émerge du sol à la même période, et qui est toxiqueµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les feuilles ont des propriétés dépuratives, stomachiques et diurétiques. Cuites, elles sont émollientes et légèrement laxativesµ{{{wikiµ.

S

Salvia absconditiflora ,
$1$1

Détails : Fleurs et feuilles comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia adenophora ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia aethiopis , Sauge d'Ethiopie

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia africana , Sauge bleu d'Afrique

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia albicaulis ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia amarissima ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia amplexicaulis ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia apiana , Sauge blanche

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, tige, feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les graines sont trempées une nuit puis bues dans de l'eau ou du jus ou utilisées sur les céréales ;

-les feuilles peuvent être utilisées en cuisine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Salvia arenaria ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia argentea , Sauge argentée

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia arizonica ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia atrocyanea ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia aurea ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées en cuisine pour aromatiser les aliments, en particulier les poissons.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia austriaca ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia azurea , Sauge bleue

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia barrelieri ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia blepharophylla ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia bracteata ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia broussonetii , Sauge de Broussonet

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia buchananii , Sauge de Buchanan

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia bulleyana ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia cacaliifolia , Sauge à feuille de Cacalia

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia caespitosa , Sauge cespiteuse

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia canariensis , Sauge des Canaries

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia candelabrum , Sauge candelabre

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia candidissima ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia canescens ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia carduacea ,
$1

Note : **

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia carnea ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia castanea ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia caudata ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia chamaedryoides , Sauge germandrée

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia chamelaeagnea ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia chiapensis ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia cinnabarina , Sauge cinabre

$1$1

Détails : Fleurs et feuilles comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia clevelandii , Sauge de Cleveland

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles peuvent être utilisées pour aromatiser en cuisine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia coahuilensis ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia coccinea , Sauge rouge écarlate

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : la consommation de fleurs, même en petite quantité, peut vous rendre très malade. Salvia coccinea n'est pas comestible, au moins crueµ{{{26µ.

Salvia coerulea , Sauge des Guaranis

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia columbariae , Chia

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-graines utilisées pour la boisson chia ; elles sont également utilisées en tant que grain (céréale) ; elles sont torréfiées, broyées en farine pour la cuisson du pain plat et du porridge (bouillie) ; les graines sont trempées dans l'eau puis ajoutées aux crêpes, gaufres, biscuits et gâteaux/cakes ;

-les feuilles sont parfois utilisées comme assaisonnement à la manière de la sauge ;

-les extrémitées des parties montées à graines et séchées peuvent être infusées dans un thé.

-les graines germées peuvent être utilisées dans les salades et les sandwichs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia confertiflora ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia cyanescens ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia daghestanica ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia darcyi , Sauge de d'Arcy

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dentata ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia deserta , Sauge du désert

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia desoleana ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dichlamys ,
$1$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia discolor , Sauge cassis

$1

Détails : Les feuilles fraîches finement hachées, parfument les sauces de gibiers ; elles aromatisent les salades de fruits ; son goût rappelle celui des baies de cassis. Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia disermas ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia disjuncta ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia divinorum , Sauge des devins

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dolichantha , Sauge aux fleurs allongées

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dolomitica ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dominica , Sauge de Saint-Domingue

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les jeunes tiges et les galles charnues des souches/tiges sont consommées crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dorisiana , Sauge de Doris

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées fraîches ou séchées pour les thés ; elles ont la saveur de fruits mélangés et sont utilisées pour aromatiser les salades et vinaigrettes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia dorrii , Sauge de Dorr

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia eigii ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia exserta ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia farinacea , Sauge farineuse

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia flaccidifolia ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia forreri , Sauge de Forrer

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia forsskaolei , Sauge de Forsskaol

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia fruticosa , Sauge grecque

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles - saveur, feuilles - thé, feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme épice ou en mélange avec la sauge commune ; les feuilles sont brassées dans un thé ; elles sont également utilisées pour améliorer la saveur du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Salvia gesneriflora , Sauge à fleurs de gesneria

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fleurs sont douces et pleines de nectar et peuvent être consommées ;

elles sont également utilisées pour la garniture et l'ajout aux salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia glechomifolia , Sauge à feuille de glechoma

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia glutinosa , Sauge glutineuse

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (fraîches (dont jeunes et/ou tendres pousses) ou séchées)1 et fleur1 comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia goniocarpa ,
Détails : Taxon absent des bases de données. Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia graciliramulosa , Sauge qui porte des rameaux grêles

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia haenkei , Sauge de Haenke

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia heldreichiana , Sauge de Heldreich

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia hians , Sauge de l'Himalaya

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia hierosolymitana ,
$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont cuites comme légume (ex. : potherbe) avec du riz et de la viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia hispanica , Chia

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, graines - huile, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les graines sont utilisées pour faire une boisson ; elles sont trempées dans l'eau, puis du jus de citron et de la cannelle sont ajoutés ; les graines peuvent être préparées sous forme de porridge (bouillie) ; les graines broyées sont utilisées pour le pain, les biscuits, les muffins et les gâteaux/cakes ;

-les feuilles de chia peuvent être utilisées pour ajouter de la saveur à la volaille et aux viandes ;

-les graines germées peuvent être saupoudrées sur les salades pour donner un goût poivré ; elles sont mises à germer sur un matériau poreux pour éliminer le mucilage gluant ;

-les graines fournissent une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia indica , Sauge d'Inde

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont ajoutées aux bières locales pour donner un goût frais.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia interrupta ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia iodantha , Sauge à fleurs violettes

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia juriscii , Sauge à plumes

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia karwinskii ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia lanceolata ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia lanigera ,
$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme condiment pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia lasiantha , Sauge à fleurs laineuses

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia lavandulifolia , Sauge lavande

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles produisent une huile essentielle utilisée pour aromatiser la crème glacée, les produits de boulangerie, la gomme à mâcher, les boissons gazeuses et les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Salvia leucantha ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia leucocephala , Sauge à tête blanche

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia littae ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia longistyla ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia lorentzii ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia lycioides ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia lyrata ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia macrophylla ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia madrensis ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia mellifera , Sauge miel

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées pour infuser le thé ; les feuilles sont utilisées pour assaisonner les saucisses et farces de volaille et de viande.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia mexicana ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia microphylla , Sauge à petites feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles - aromatisant, feuilles - thé. Les feuilles fraîches finement hachées/émincées, parfument les sauces de gibiers ; elles aromatisent les salades, salades de fruits et crudités ; son goût fort et piquant rappelle celui de la camomille, tandis que celui de la variété "microphylla" (syn. "wislizenii"), ou seulement certains de ses cultivars, évoque la saveur des baies de cassis. Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia miltiorrhiza , Sauge rouge

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia miniata ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia mohavensis ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia multicaulis ,
$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont bouillies avec de l'eau et du sucre pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia munzii ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia namaensis , Sauge de Nama

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia napifolia ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia nemorosa , Sauge des bois

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia nilotica ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia nipponica , Sauge japonaise

$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia nubicola , Sauge vivace

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les graines grillées sont picklées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia officinalis , Sauge officinale

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont souvent utilisées pour aromatiser la viande ; elles sont utilisées dans les omelettes, les légumes, les salades, les sauces et les soupes ; elles sont également picklées ; elles sont également utilisées pour aromatiser le fromage ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ;

-les jeunes feuilles et les fleurs sont consommées crues ou cuites, picklées ou dans les sandwichs ;

-l'extrait de sauge et l'huile sont utilisés pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxique en grandes quantités en raison de la thuyone, une neurotoxineµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Salvia oppositiflora ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia oxyphora ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia patens ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia pisidica ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia pomifera , Sauge pomme (tp* de "apple sage")

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : galles - sucre, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les galles, sur la plante, produites par des piqures d'insectes, sont collectées et utilisées pour les sucreries ou les conserves ;

-les feuilles sont parfois ajoutées à la sauge ; les feuilles sont utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia pratensis , Sauge commune

$1$1

Note : *

Détails : Sève (tiges pressées, feuille (jeunes et/ou tendres (dont tiges) ; crues et/ou aromatisantes) et fleur (décoratives et/ou aromatisantes) comestibles.



feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia procurrens ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia przewalskii ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia puberula ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia radula ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia recognita ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia reflexa ,
$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia regla ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia repens ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia reptans ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia ringens ,
$1

Détails : Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia roborowski ,