Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).



Illustration

Plantes cultivées par l'association (graines et plants en notre possession)

(424 espèces - liste non exhaustive)

A

Abies alba , Sapin

$1

Note : **

Détails : Tronc (écorce interne [nourriture/aliment, feuille (jeunes pousses/extrémités [nourriture/aliment]) comestibles.



Miellat, écorce, pousses. Source d'un miellat ; celui-ci est considéré comme un tonique.

L'écorce interne était transformée en cake comme le pain.

Les jeunes pousses sont recouvertes de sucre et consommées comme une collation pour les enfants.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Acanthus mollis , Acanthe à feuilles molles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Détails : Feuille comestible.



Feuilles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Usages médicinaux : Les feuilles broyées ont été utilisés comme cataplasme pour soulager les brûlures.
# Partie utilisée : Feuille, racine
# Utilisation : Infusion, trituration, extrait liquide, cataplasme
# Propriété :


Acca sellowiana , Feijoa

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit et fleur comestibles.



Fruit, fleurs, légume. Les fruits sont utilisés crus ou cuits ; ils peuvent être utilisés pour les gelées et les sauces.

Les pétales de fleurs peuvent être mangés crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Achillea millefolium , Achillée millefeuille

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont basales) et fraîches ou séchées : aromatisantes [(crues, cuites) ; dont boissons]) et fleur (dont boutons (idem feuille) : aromatisantes [dont sucre ; boissons ; conserves])) comestibles.(1*).



Feuilles, herbe, épice, légume. Les feuilles sont consommées en petites quantités pour faire une addition fraîche un peu amère dans les salades ; les fines feuilles arrachées aux tiges sont également bien bouillies puis mangées (ex. : comme potherbe) ; les feuilles séchées sont également utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme substitut du houblon ; les jeunes feuilles sont cuites comme légume.



La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Il a une réputation d'être un remède en médecineµ{{{0(+x)µ.

Acorus calamus , Acore odorant

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes pousses/tiges fraîches : crues, cuites et/ou aromatisantes ; dont partie interne : crue), et racine (fraîches : crues [fruit]µ5(47,81?),(2*) ou cuites [rôties : légume] ; ou séchées : confites et/ou aromatisantes [boissons dont thé ; épice])(1*) comestibles. Les fleur (jeunes et tendres inflorescences) seraient également comestibles selon pfaf mais il est fort probable qu'il s'agisse de la partie interne des jeunes feuille/pousses{{{(dp*).



Jeunes pousses / tiges fraîches cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

(1*)la racine fraîche pourrait être toxique dans certaines conditions ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5").
épluchées puis lavées
(2*)il est conseillé d'éplucher et de laver les racines afin d'élimer/supprimer/enlever l'amertumeµ5(47,81?),
6µ0(+)µ. "L'acore était utilisé en Amérique du Nord pour parfumer les produits alimentaires (...)" : s'agit-il bien des racines ?(qp*)

Note médicinale : ****

Actinidia arguta , Kiwaï
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4

$1

Note : *****

Détails : Fruit (frais/séchés [crus/cuits], dont peau et graines) et tronc (sève [boisson]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Actinidia deliciosa , Kiwi à peau duveteuse

$1

Note : *****

Détails : Fruit (sans la peau, frais [crus/cuits] dont boissons ; dont graines ) comestibles.



Les feuille seraient également comestibles selon Pfaf. ; nous n'avons cependant rien trouvé à propos d'elles, dans l'ouvrage en question{{{(rp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Aesculus hippocastanum , Marronnier commun

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines : fraîches torréfiées [café] ; ou séchées puis cuites [gruau/bouillie]) moyennement comestible.(1*)


Précautions

(1*)La graine est riche en saponines (toxines).
Cependant, celles-ci sont mal absorbés par le corps humain qu'elles traversent donc, pour la plupart, sans dommage ; de plus, elles peuvent être, en grande partie, éliminées par différentes techniques de lessivage, par une bonne cuisson (complète) et/ou par un ou plusieurs changement des eaux, soigneusement réalisées.
Malheureusement, ces travaux peuvent-être fastidieux et le résultat pas toujours convaincaint sachant qu'une opération réussit supprime à la fois la saveur amère (liée à la présence des saponines) mais également de nombreux minéraux et vitamines, laissant ainsi principalement de l'amidon.
Dans tous les cas, même si ces toxines peuvent être trouvées dans de nombreux aliments tels que des haricots, et bien qu'elles soient beaucoup plus toxiques pour certaines créatures, comme les poissons, il est toutefois déconseillé de manger de grandes quantités d'aliments qui en contiennent, et fortement recommandé, aux personnes présentant une insuffisance rénale ou hépatique, de s'en abstenir complètementµ5(+)µ.
Cf. "Known Hazards" (risques connus) sur "PFAF" ("5") pour plus d'informations{{{(dp*).



Note médicinale : ****

Ajuga reptans , Bugle rampante

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et pousses, jeunes et fraîches : crues ou cuites [nourriture/aliment : salade ; et/ou assaisonnement : condiment aromatique {apporte une touche âpre aux plats cuisinés - saveur forte et amère de chicorée - à utiliser de préférence cuites (ex : plats de pommes de terre, galettes de légumes, etc...) ou en petites quantités}]) et fleur (fleurs fraîches : crues [garniture (accompagnement garnissant) : saveur douce, parfois légèrement amère] ; fleurs et épis en boutons [idem feuille]) comestibles.



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Akebia quinata , Akébie à cinq feuilles

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : succédané/substitut de thé}) et fruit (fruits mûrs crus [nourriture/aliment]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Alcea rosea , Rose trémière

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles fraîches : crues [nourriture/aliment : salade]) et fleur (fleurs fraîches : crues [nourriture/aliment : salade]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Alliaria petiolata , Alliaire officinale

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, fleur, graines et racine comestibles. Les jeunes feuilles apportent un léger goût d'ail aux salades. Les tiges cueillies au printemps ont un goût sucré de chou. On peut également l'employer dans du beurre ou en faire du pistou. L'alliaire est employé comme condiment pour les céréales et les légumes, grâce à ses graines qui peuvent servir de substitut à la moutarde noire dans l'élaboration du condiment du même nom (moutarde). Ses racines possèdent un goût proche du radis et sont également consommables. Des graines de cette plante sous forme de phytolithes ont été identifiées dans des dépôts de nourriture sur des poteries préhistoriques. C'est la première preuve directe de l’utilisation d'une épice dans la cuisine en Europe entre 6 100 et 5 750 ans avant J.C..


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Elle est traditionnellement utilisée pour ses vertus diurétiques, contre les rhumatismes, l'asthme et la goutte. On prête aussi des vertus antiseptiques à la plante fraîche, alors utilisée en cataplasmeµ{{{wikiµ.

Allium ampeloprasum , Poireau d'été
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits (à la vapeur ou sous la cendre), froids ou chauds [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles et jeunes pousses [assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)] : crues ou cuites) comestibles.(1*)



fleurs, feuilles, racines.

-bulbes - crus ou cuits ; les petits bulbes peuvent varier considérablement en taille de 2 à 6cm, ils ont une assez forte saveur allant du poireaux à l'ail et sont bons comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes de cultivars sélectionnés sont très gros avec un goût d'ail doux ;

-feuilles - crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; une saveur agréable d'ail moyenne à forte ; elles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps bien qu'elles peuvent devenir assez dures et fibreuses à mesure qu'elles vieillissent ;

-fleurs - crues/brutes ; une saveur semblable aux feuilles mais elles ont une texture un peu sèche et sont meilleures utilisées comme aromatisant dans les aliments cuits.

-les bulbilles ont une saveur d'ail doux et donnent un bon arôme aux salades et aliments cuits ; bien que produits abondamment, ils sont assez fastidieux à utiliser car ils sont petits ; ils peuvent également être picklés.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium cepa , Oignon

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe ; germes (graines germées) : crus [nourriture/aliment : salade]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Allium fistulosum , Ciboule

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe} ; et/ou condiment aromatique comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium giganteum , Ail géant de l'Himalaya

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium porum , Poireau

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes ; et graines germées (très jeunes pousses) crues [nourriture/aliment : salade) comestibles.(1*)



fleurs, feuilles, racines.

-bulbes - crus ou cuits ; les petits bulbes peuvent varier considérablement en taille de 2 à 6cm, ils ont une assez forte saveur allant du poireaux à l'ail et sont bons comme aromatisant dans les aliments cuits ; les bulbes de cultivars sélectionnés sont très gros avec un goût d'ail doux ;

-feuilles - crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; une saveur agréable d'ail moyenne à forte ; elles sont disponibles à partir de la fin de l'automne jusqu'au printemps bien qu'elles peuvent devenir assez dures et fibreuses à mesure qu'elles vieillissent ;

-fleurs - crues/brutes ; une saveur semblable aux feuilles mais elles ont une texture un peu sèche et sont meilleures utilisées comme aromatisant dans les aliments cuits.

-les bulbilles ont une saveur d'ail doux et donnent un bon arôme aux salades et aliments cuits ; bien que produits abondamment, ils sont assez fastidieux à utiliser car ils sont petits ; ils peuvent également être picklés.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium sativum , Ail
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Un des condiments majeurs.


Précautions

(1*)Il y a eu des cas d'intoxication provoqués par la consommation, en grande quantité et par certains mammifères, de cette espèce ; les chiens semblent particulièrement sensibles ; évitez avec des anticoagulants ; l'allaitement peut aggraver les coliques du bébé ; évitez plusieurs semaines avant la chirurgie ; mauvaise haleine !!µ{{{5(+)µ. Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : L'ail a une très longue histoire d'utilisation populaire dans un large éventail de maladies, en particulier des affections telles que la teigne, le Candida et la vaginite où ses propriétés fongicides, antiseptiques, toniques et parasiticides se sont avérées bénéfiques [218]. La plante produit des effets inhibiteurs sur les germes à Gram négatif du groupe typhoïde-paratyphoïde-entérite, en effet elle possède des propriétés germicides exceptionnelles [240] et peut tenir la dysenterie amibienne à distance [244]. Il aurait également une activité anticancéreuse [218]. Il a également été démontré que l'ail aide à la désintoxication du saturnisme chronique [244]. Il a été démontré que l'utilisation quotidienne de l'ail dans l'alimentation a un effet très bénéfique sur le corps, en particulier le système sanguin et le c?ur. Par exemple, des études démographiques suggèrent que l'ail est responsable de la faible incidence de l'artériosclérose dans les régions d'Italie et d'Espagne où la consommation de l'ampoule est importante [222]. Des recherches récentes ont également indiqué que l'ail réduit le métabolisme du glucose chez les diabétiques, ralentit le développement de l'artériosclérose et diminue le risque de nouvelles crises cardiaques chez les patients infarctus du myocarde [238, 254]. En externe, le jus exprimé est un excellent antiseptique pour traiter les plaies [244]. Le bulbe frais est beaucoup plus efficace en médecine que les bulbes stockés, un stockage prolongé réduit considérablement l'action antibactérienne [244]. Le bulbe est dit anthelminthique, antiasthmatique, anticholestérolémique, antiseptique, antispasmodique, cholagogue, diaphorétique, diurétique, expectorant, fébrifuge, stimulant, piqûres, estomacique, tonique, vasodilatateur [4, 9, 14, 21, 46, 165].

Allium schoenoprasum , Ciboulette

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Condiment de grande importance.


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium sphaerocephalon , Ail à tête ronde

$1$1

Note : ***

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



Les feuilles sont hachées comme condiment dans les salades, avec du fromage blanc, etc... (Printemps-Automne). On les emploie de préférence crues pour conserver leur arôme délicat. Les fleurs peuvent également s'utiliser (Eté).


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Allium triquetrum , Ail à trois angles

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium tuberosum , Ciboule de chine

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Allium ursinum , Ail des ours

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille, fleur (dont bourgeons (confits) ; décoratives), graines (jeunes (vertes) ou mûres (noires) ; piquant), racine (bulbes (dont confits)) comestibles (aromatisants ((crus/cuits)).(1*)



Feuilles également cuites comme potherbe ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : risque de confusion avec le muguet (Convallaria majalis) et la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiques{{{1.

(1*)Voir genre Allium pour les autres précautions à prendre (possible toxicité à fortes doses).

Il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en très grandes quantités et par certains mammifères, de cette espèce. Les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Allium x proliferum , Oignon rocambole

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes (dont bulbilles aériens) : crus ou cuits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : aromate (fines-herbes et/ou condiment aromatique)]) et feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe) comestibles.(1*)



L'oignon Catawissa est considéré comme une variété.


Précautions

ATTENTION : risque de confusion entre certaines espèces (notamment l'ail des ours [Allium ursinum]) et le muguet (Convallaria majalis) ou la colchique (Colchium autumnale) qui sont tous les 2 très toxiquesµ{{{~~1µ.
(1*)La plante entière contiendrait des alcaloïdes, toxiques à fortes dosesµ{{{27(+x)µ ; il y a eu des cas d'intoxication causée par la consommation, en grandes quantités et par certains mammifères, de cette plante ; les chiens semblent être particulièrement sensiblesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Aloysia citriodora , Verveine odorante

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuille [base boissons : tisanes {infusion} ; ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique|/aromatisant) pour liqueurs et tisanes]) comestible.



Feuilles - aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Aloysia polystachya , Verveine menthe

$1

Détails : Feuille (feuille [base boissons/breuvages : tisanes ; et assaisonnement {aromate / condiment aromatique/aromatisant : utilisé en association avec le maté}]) comestible.



Plante importante dans l'industrie du maté.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Althaea officinalis , Guimauve officinale
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C, zone 3-7

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (racines cuites [nourriture/aliment, salade ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Feuilles - crues ou cuites ; elle sont utilisées comme plante potagère (potherbe) ou pour épaissir soupes ; lorsqu'elles sont utilisées en petites proportions avec d'autres feuilles , le goût et la texture sont acceptables , mais si un grand nombre de feuilles est cuit ensemble leur texture mucilagineuse les rend désagréable ; les feuilles peuvent être consommées crues , mais sont plutôt fibreuses et un peu poilues, bien que le goût soit doux et agréable ; nous avons trouvé qu'elles étaient tout à fait acceptables dans les salades lorqu'elles sont hachées finement. Racines - crues ou cuites ; lorsqu'elles sont bouillies puis frites avec des oignons , elles sont dites faire un plat savoureux qui est souvent utilisé en période de pénurie ; la racine est utilisée comme légume, elle est également séchée puis broyée en une poudre , transormée en pâte et rôtie de faire la douce « guimauve » (marshmallow, chamallow) ; la racine contient environ 37 % d'amidon , 11 % de mucilage , 11 % de pectine ; l' eau qui reste après la cuisson d'une partie de la plante peut être utilisée comme un substitut de blanc d'oeuf dans la fabrication de meringues etc... ; l'eau de la racine est la plus efficace ; elle est concentrée par ébullition jusqu'à ce qu'elle ait une consistance semblable à du blanc d'oeuf ; un thé est fait à partir des fleurs ; un thé peut également être réalisé à partir de la racine ; la racine de guimauve est également utilisée comme masticatoire.


Précautions

ATTENTION : pas d'effets indésirables documentés, mais des rapports anecdotiques sur des réactions allergiques et baisse de glycémieµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La mauve des marais est une plante médicinale domestique très utile. Ses propriétés adoucissantes apaisantes le rendent très efficace dans le traitement des inflammations et des irritations des muqueuses telles que le tube digestif, les organes urinaires et respiratoires [4, 254]. La racine combat l'excès d'acide gastrique, l'ulcération gastro-duodénale et la gastrite [254]. Il est également appliqué à l'extérieur sur les ecchymoses, les entorses, les douleurs musculaires, les piqûres d'insectes, les inflammations cutanées, les éclats, etc. [4, 238]. La plante entière, mais surtout la racine, est antitussive, adoucissante, diurétique, très émolliente, légèrement laxative et odontalgique [4, 17, 21, 46, 165]. Une infusion de feuilles est utilisée pour traiter la cystite et les mictions fréquentes [254]. Les feuilles sont récoltées en août, lorsque la plante vient juste de fleurir et peuvent être séchées pour une utilisation ultérieure [4]. La racine peut être utilisée dans une pommade pour traiter les furoncles et les abcès [254]. La racine est mieux récoltée à l'automne, de préférence sur des plantes âgées de 2 ans, et est séchée pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies allemandes de la Commission E, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Althaea officinalis Marsh Mallow pour l'irritation de la bouche et de la gorge et la toux sèche / bronchite associée (racine et feuille), une légère inflammation de la muqueuse de l'estomac (racine) (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Amaranthus caudatus , Amaranthe caudée

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses et tiges ; crues ou cuites), fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) ; cuites) et graines (séchées [nourriture/aliment : pseudo-céréale2] : crues ou cuites (rôties) ; dont germes) comestibles.(1µ*)



Jeunes et/ou tendres feuilles et pousses utilisées crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Amelanchier canadensis , Amélanchier du canada
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits murs (frais ou séchés ; bruts ou transformés/préparés) : crus ou cuits [aliment/nourriture]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anagallis arvensis , Mouron des champs

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles crues [aliment/nourriture : salade]) comestible.(1*)



Les fleurs se ferment à l'approche du mauvais temps, d'où le nom, baromètre du pauvre.


Précautions

(1*)La plante entière est toxique, lorsqu'absorbée à fortes doses, du fait de la saponine qu'elle contientµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Ananas comosus , Ananas
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très peu résistant au froid, l'ananas peut néanmoins supporter de petite pointes aux alentours d

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus ou cuits [nourriture/aliment et base boissons/breuvages]) comestible.



fruits objets de commerce intenational.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Anchusa officinalis , Buglosse officinale

$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment : salade, légume {ex. : comme potherbe}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Anethum graveolens , Aneth

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et pousses (plante) fraîches [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et fruit (graines [idem feuilles]) comestibles.



Plante cultivée dans de nombreux pays


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Angelica archangelica , Angélique

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour poissons}] ; pétioles (pédoncules foliaires) jeunes [nourriture/aliment : confit {au sucre}] ; jeunes pousses crues ou cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) et racine (racines [base boissons/breuvages : distillé(e)s {Bénédictine, Chartreuse}]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifier. A employer modérément ; utilisation défendue aux diabétiquesµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Angelica sylvestris , Angélique des bois
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-9 (en milieu humide)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses et tiges, jeunes et/ou tendres (avant floraison de préférence) : fraîches [crues et/ou aromatisantes] ou séchées [confites]), fleur (aromatisantes [desserts et boissons] ; boutons [crus ou confits]), racine (fraîches [crues et/ou aromatisantes (dont liqueurs)] ou séchées [confites]) et fruit (graines : aromatisants [dont pain, viandes et tisanes]) comestibles.


Précautions

(1*)ATTENTION : tous les membres de ce genre contiennent des furocoumarines, qui augmentent la sensibilité de la peau aux rayons du soleil et peut provoquer une dermatiteµ{{{5(+)µ.

Risques de confusion entre les ombelles de l'angélique des bois et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs feuilles sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ

Note médicinale : **

Anthriscus cerefolium , Cerfeuil

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : salade ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) et racine comestible.(1*)



Plante consommée localement.


Précautions

(1*) Toxicité potentielle de la plante entièreµ{{{27(+x)µ, probablement dûe à la présence de furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles ; voir toxine et genre Anthriscus, pour plus d'informations. ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de cerfeuil, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ;
leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifieµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Apium graveolens , Céleri
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe}]), fruit (graines [assaisonnement : condiment]) et racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles. (1*)



Plante très cultivée comme potagère ; nombreux cultivars. Le bas de la tige est également utilisé pour réaliser du sel de céleri (substitut du sel).


Précautions

(1*) Les feuilles, dans les sols fertiles, accumulent dangereusement les nitratesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Arbutus unedo , Arbousier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-15°C (zone 7-9)

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs crus ou cuits (bruts ou transformés) [nourriture/aliment]) comestible.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Arctium lappa , Bardane
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) µ1, fleurµ1, graines et racine (racines cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



-racine - crue ou cuite ; les très jeunes racines peuvent être consommées crues, mais les racines plus anciennes sont normalement cuites ; elles peuvent mesurer jusqu'à 120 cm de long et 2,5 cm de large au sommet, mais il est préférable de


Précautions

des précautions doivent être prises lors de la récolte de des graines, peu importe la quantité, car leurs poils minuscules peuvent être inhalés et ils sont toxiques ; peut provoquer des réactions allergiques ; contre-indiqué pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante fait également partie d'une formule nord-américaine appelée essiac qui est un traitement populaire contre le cancer. Son efficacité n'a jamais été prouvée ou réfutée de manière fiable, car aucune étude contrôlée n'a été réalisée. Les autres herbes incluses dans la formule sont Rumex acetosella, Ulmus rubra et Rheum palmatum [254]. La plante est antibactérienne, antifongique, carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, des piqûres, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines des plantes âgées d'un an sont récoltées au milieu de l'été et séchées. Ils sont altératifs, apéritifs, purificateurs de sang, cholagogue, dépuratifs, diaphorétiques, diurétiques et stomacaux [218, 222]. La graine est altérative, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique et diurétique [218]. Des recherches récentes ont montré que les extraits de graines abaissent la glycémie [238]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine broyée est cataplasée sur des contusions [222]. Les feuilles sont cataplasées sur les brûlures,

Arctium minus , Petite bardane

$1$1

Note : ***

Détails : Racine - crue ou cuite. Les meilleures racines sont obtenues à partir de jeunes plantes. Habituellement pelées et tranchées. La racine torréfiée est un succédané du café. Jeunes feuilles et tiges de feuilles - crues ou cuites. Utilisé comme potasse. Mucilagineux. Il est préférable de retirer l'écorce de la tige. Jeune tige fleurie - pelée et consommée crue ou cuite comme une asperge. Germes de graines. Aucun autre détail. Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante consommée localement. La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

Bien qu'aucun rapport de toxicité n'ait été observé pour cette plante, une certaine prudence est recommandée en raison du rapport suivant pour A. lappa étroitement apparentéµ{{{5(K)µ : des précautions doivent être prises lors de la récolte de la graine en toute quantité, car les poils minuscules des graines peuvent être inhalés et ils sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. Arctium lappa est la principale espèce utilisée, bien que cette espèce ait des propriétés similaires [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante est antibactérienne, antifongique et carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, morsures, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines âgées d'un an sont altératives, apéritives, purificatrices de sang, cholagogue, dépuratives, diaphorétiques, diurétiques et gastriques [218, 222]. La graine est altérative, antibactérienne, antifongique, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique, diurétique et hypoglycémique [176, 218]. Il est utilisé dans le traitement des rhumes avec maux de gorge et toux, rougeole, pharyngite, amygdalite aiguë et abcès [176]. La graine écrasée est cataplasée sur des ecchymoses [222]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine contient de l'arctiine, ce qui excite le système nerveux central produisant des convulsions, une augmentation de la respiration et plus tard une paralysie. Il abaisse également la pression artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins [176].

Armoracia rusticana , Raifort

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (racines fraîches crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, feuille (jeunes feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment et/ou assaisonnement, fleur (fleurs [accompagnement : garniture (décoration) ; et assaisonnement : condiment piquant]) et fruit (graines germées) comestibles.(1*)



Racine crue (brute) ; condiment important localement. Feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

La plante entière présente une certaine toxicité due à des glycosidesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Artemisia absinthium , Absinthe

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {liqueurs} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant{{{~) pour alcools et huile de table{{{~~1]) partiellement/modérément à très partiellement/modérément comestible.(1*)



Feuilles - aromatisantes ; plante à boisson de grande importance ; cultivée.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante (dont les feuilles) est toxique : elle provoque des maux de têtes à forte dose1, et peut devenir très dangereuse/nocive/néfaste1 selon l'usage (à dose encore plus forte et/ou répétée) et l'état de santé de la personne ; cf. "Known Hazards" (risques connus) sur Pfaf5 ;
il est donc fortement recommandé de ne l'utiliser qu'en petites et même très petites quantitésµ{{{~~1µ, et uniquement dans le but de réaliser des boissons/breuvages aromatisé(e)sµ{{{(dp*)%. Mêmes risques et précautions à prendre que pour l'armoise annuelle ? (qp*)

Note médicinale : ***

Artemisia dracunculus , Estragon

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues (fraîches ou séchées) [assaisonnement : aromate (condiment aromatique) {pour soupes, sauces27(+)µ, vinaigres, etc...}] ; jeunes pousses cuites [nourriture/aliment : harbe/plante potagère (légume feuille/vert)]) comestible.



Feuilles séchées ; condiment important ; couramment utilisé dans de nombreuses recettes traditionnelles. Sa saveur, très agréable, est assez proche de la réglisse, et son arôme est excellent dans les salades. L'estragon est également particulièrement apprécié en raison de son effet bénéfique sur la digestion et est donc souvent utilisé avec des aliments gras. Une huile essentielle de feuilles est utilisée comme substance aromatisante.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucun cas de toxicité n'ait été observé pour cette espèce, le contact cutané avec certains membres de ce genre peut causer une dermatite ou d'autres réactions allergiques chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Arundo donax , Roseau
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-10

$1$1

Note : ***

Détails : -rhizome - cru ou cuit ; le rhizome peut être séché et moulu en poudre pour faire du pain, généralement en association avec des farines de céréales ; il peut également être grillé ou bouilli ; -feuilles - cuites comme potasse ; elles sont très amères ; le


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : La racine est diaphorétique, diurétique, émolliente et galactofuge [7]. On dit qu'une infusion stimule les écoulements menstruels et diminue le débit de lait [240, 272]. Une pâte de racine est appliquée sur le front pour traiter les maux de tête [272]. Il a été démontré expérimentalement que les alcaloïdes isolés augmentaient la pression artérielle et contractaient l'intestin et l'utérus [240]. Le rhizome ou porte-greffe est utilisé dans le traitement de l'hydropisie. Bouillie dans du vin avec du miel, la racine ou le rhizome a été utilisé pour traiter le cancer [269]. La plante contient l'alcaloïde gramine. On dit que c'est un vasopresseur, augmentant la tension artérielle chez le chien après de petites doses, provoquant une chute à des doses plus élevées [269]. Les tiges ont été utilisées comme attelles pour les membres cassés [257].

Asparagus officinalis , Asperge (asperge sauvage et asperge cultivée)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (pointes des jeunes pousses (turions) cuites [nourriture/aliment : légume {asperge}]) et fruit (graines cuites (torréfiées) [base boisson/breuvage {substitut café}] ; et baies [indéterminé]) comestibles.(1*)



Plante d'importance majeure ; cultivée dans de nombreux pays. Notre fameuse asperge !.


Précautions

(1*)les baies sont indigestes et provoquent parfois de légers désagréments gastriquesµ{{{1µ ; de grandes quantités de pousses peuvent irriter les reinsµ{{{5(+)µ. La consommation des pousses est déconseillée aux personnes ayant des troubles urinairesµ{{{27(+x)µ. Les baies sont légèrement toxiquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Asparagus racemosus , Shatavari
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9 ?

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, feuille (jeunes pousses tendres (turions) cuites [nourriture/aliment : légume {asperge}]) et racine (tubercules confits [nourriture/aliment : bonbon/sucreries]) comestibles.



Plante consommée au Soudan. Les conserves, préparées à partir des pousses blanchies, sont dites être très agréables. Les tubercules confits sont dits avoir simplement la saveur du sucre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Atriplex hortensis , Arroche

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles (crues ou cuites) [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante importante localement ; objet de culture maraîchère. Feuilles crues (en salades) ou cuites (ex. : comme potherbe, substitut d'épinard).


Précautions

cf. consommation
Avena sativa , Avoine

$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment : céréale ; et base boissons/breuvages]) comestible.



Céréale d'importance majeure ; très cultivée ; utilisée également pour la réalisation de lait végétal.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

B

Barbarea verna , Cresson des jardins

$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment : salade] ; feuilles et tiges cuites (bouillies) [nourriture/aliment : légume vert {potherbe, brède}]) comestible.



Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Basella alba , Baselle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles cuites (bouillies) [nourriture/aliment : légume]) et fruit (fruits [colorant alimentaire]) comestible.



Aux Indes et en Amérique, on la cultive dans les jardins et l'on en mange les feuilles cuites (Brèdes), à la manière des épinards assaisonnées de diverses manières, et surtout épicées et pimentées, ce qu'on appelle alors Calalou-Baselle. Chaque pied peut fournir trois bons plats dans le cours de l'été.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bellis perennis , Pâquerette

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles (crues ou cuites) [nourriture/aliment (ex. : comme potherbe) et/ou assaisonnement, fleur (fleurs et bourgeons/boutons : idem feuilles ; dont bourgeons [assaisonnement : condiment {confit au vinaigre : substitut de câpre}]) et fruit (graines crues ou cuites (rôties) ; et germes) comestibles.



La pâquerette est un ingrédient essentiel des salades sauvages et soupes printanières ; feuilles boutons et fleurs entrent ainsi dans la composition de diverses recettes de légumes et de fromages blancs aux herbes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Benincasa hispida , Courge à la cire

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits immatures [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement, feuille et fleur comestibles.



Fruits utilisés en Inde, confits dans du vinaigre, comme condiment. Plante cultivée en particulier au Japon. Le Bénincasa cérifère est un aliment délicat, léger, qui, préparé comme le Concombre, lui est, à notre avis, bien préférable. Les auteurs qui en ont parlé avant nous expriment la même opinion. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Beta vulgaris , Betterave

$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles (cardes/côtes : limbe et pétiole) {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) et racine (racines (crues ou cuites) [nourriture/aliment : légume, salade]) comestible.



Racines - chair crue/brute ; feuilles - brutes/crues ; plante potagère importante ; nombreux cultivars. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe, brède, substitut d'épinard).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Borago officinalis , Bourrache
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et pousses crues [base boissons27(+)/breuvages {frai(che)s}] ; et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique)] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert] ; dont jeunes feuilles et pousses crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}]]) et fleur (fleurs et sommités crues [nourriture/aliment : salade {accompagnement}] ou cuites [nourriture/aliment : légume vert]) comestible.



Feuilles - brutes/crues ; plante entière consommée crue lorsque jeune, en salade et cuite plus tard comme légume vert (potherbe). Plante importante localement. Cultivée comme plante mellifère.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante, mais pas l'huile obtenue à partir des graines, contient de petites quantités d'alcaloïdes (pyrrolizidine) qui peuvent causer des dommages au foie et un cancer du foie{{{5(+)µ ; ces alcaloïdes sont présents en trop petite quantité pour être nocif, sauf si vous faites de la bourrache, une grande partie de votre alimentation, bien qu'il serait sage pour les gens ayant des problèmes de foie d'éviter d'utiliser les feuilles ou les fleurs de cette planteµ{{{5(K)µ.

Note médicinale : ***

Brassica juncea , Moutarde chinoise
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-5°C ? (qp*)

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment : légume, fleur (inflorescences : idem feuille) et fruit (graines [assaisonnement : condiment] ; et extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica napus , Colza

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment, fleur (inflorescences (jeunes tiges fleuries, fleurs et boutons/bourgeons floraux) : idem feuille{{{~) et fruit (extrait graines (huile) [nourriture/aliment : huile alimentaire {huile de colza}]) comestibles.



Nombreux cultivars. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Brassica oleracea , Chou (choux communs : maraîchers/potagers/cultivés

$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (feuilles et tiges consommées {crues ou cuite} [nourriture/aliment, fleur (inflorescences : idem feuille{{{~) comestible.



Plante cultivée d'importance majeure. Très nombreux variétés et cultivars avec une grande diversité morphologique. Feuilles cuites comme potherbe, brède.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Brassica rapa , Navet : navet sauvage (chou champêtre) et navet cultivé

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Racine, graines, feuille (feuille et pousses tendres), fleur (dont bourgeons) comestibles.



Racines brutes/crues.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Brassica ruvo , Rapini

$1

Détails : Feuilles, tiges et inflorescences consommées crues ou cuites, comme légume vert. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Broussonetia Papyrifera , Mûrier à papier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (jeune ?)/-12/-17/-20°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Bunias orientalis , Bunias d'orient

$1$1

Note : ****

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles et jeunes pousses/tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment : salade ou légume vert (potherbe)]) comestible.



Plante importante localement ; consommée en Pologne et en Russie.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

C

Calendula officinalis , Souci officinal

$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (pétales) comestible.



Pétales utilisés comme succédané de safran dans ses usages et pour colorer le beurre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Camassia quamash , Quamash

$1

Note : *****

Détails : Racine (bulbes cuits (bouillis ou grillés)) comestible.



Consommés par les natifs ; plante de très grande importance historique locale qui a été l'une des bases alimentaires des natifs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Camellia sinensis , Théier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion : thé]) comestible.



Feuilles consommées en infusion après une préparation sophistiquée comprenant un stade de fermentation. Plante d'importance considérable ; très nombreuses variétés ; plante intensément cultivée dans l'Est et le Sud-Est Asiatique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Canna indica , Canna comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit et racine (racines {tubercules}) comestibles. Cette espèce est originaire de l'île de la Trinité, où elle est cultivée très en grand. Elle fournit la fécule appelée Canna-root » (Heuzé)µ{{{76(+x).



Les rhizomes sont récoltés tous les 4 à 8 mois, ils sont consommés cuits ou grillés.

De la pulpe râpée on en extrait de l'amidon qui est utilisé dans l'industrie tel quel ou pour confectionner des pâtes alimentaires (vermicelles chinois).

On extrait de son rhizome une fécule qu'on a appelée

fécule de Chouchoute, fécule de Toloman, fécule de

Tolomane, fécule de Tulema ; elle entre dans la confection de pains, puddings, gâteaux et biscuits (appelés achiras), confiseries et sucreries ou comme épaississant entrant dans la composition de desserts.

Racines sources d'arrowroot.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cannabis sativa , Chanvre

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment {broyées en galettes}], dont extrait {huile27(+)} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestible.(1*)



Graines, sommités fleuries. Les feuilles d'une sorte / dun type sont utilisé(e)s pour parfumer les aliments. Les feuilles séchées sont utilisées pour réaliser une boisson.

Les graines sont grillées et picklés (marinées dans du vinaigre) ; elles produisent une huile grasse utilisée dans la cuisine ; les graines sont séchées et utilisées comme condiment ; elles sont également utilisées pour le café ou pour faire des gâteaux et frites ; elles sont également utilisées pour fabriquer un lait végétal.

Les graines germées sont consommées. Feuilles, bourgeons et fleurs couramment utilisés comme épice et aromate.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et les fleurs peuvent être toxiques à doses plus ou moins fortes/élevées ; la consommation régulière et/ou excessive peut par exemple entrainer des désordres/troubles d'ordre psychoneurologique ; ceci est essentiellement dû au sentiment fondé de mise à l'écart par la société, accentué par l'effet "catalyseur" de ce psychotrope/stupéfiant (substance psychoactive) ; autrement dit c'est en partie le fait que la plante soit pénnalisée, qui entraine un déséquilibre dans sa consommation, parfois jusqu'à un usage comme drogue dur (usage intensif, régulier et concentré comme par exemple dans le cas des fumeurs de "Bangs"), parfois même une escalade vers d'autres produits encore plus nocifs/dangereux, plutôt que comme drogue plus ou moins douce tel que le tabac, le café, le thé (ou tout autre tisane) ou encore l'alcool. Il est donc déconseillé de consommer les feuilles et les fleurs autrement que comme aromate, et fortement recommandé d'utiliser uniquement des variétés de chanvre/chènevis non-psychotrope (proscrire les variétés à forte concentration en THC, molécule responsable de la psychoactivité), tout en suivant/respectant la législation en vigeur dans le pays. Plante partiellement illégale, notamment en Franceµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Dans certains pays, elle est également utilisée pour ses propriétés médicinales ; on parle alors de cannabis médical ou cannabis thérapeutiqueµ[{{{(dp*)µ. Ses feuillesµ{{{27(+x)µ, et surtout ses fleursµ{{{(dp*)µ, sont utilisées comme drogue de manière similaire à l'alcool (pour ses effets décontractants {~~inhibiteur} et/ou euphorisants {~~catalyseur}, selon la sous-espèce, variété et/ou cultivar) mais sa popularité étant relativement récente, comparée à celle de l'alccol, et n'ayant donc pas été acceptée et même favorisée par l'église, les anciens et la société en générale (comme certaines boissons alcoolisées pourtant plus dangereuses, et même souvent beaucoup plus, que bon nombre de variétés de cannabis), celle-ci est relégué au seul rang de drogue et est, de ce fait, illégale et/ou pénalisée... entrainant le marché noir et tout ce qui en découle, comme l'alccol à ses débuts, dont l'effet nocif principal (cf. précautions). Bien que très utile, et ce dans de multiples domainesµ{{{(dp*)µ, sa considération comme drogue fait que sa culture est très contrôlée dans le mondeµ{{{~~27(+x)µ.(1*)

Capparis spinosa , Câprier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1

Note : **

Détails : Fleur (boutons floraux {confits au vinaigres : cornichons de câprier} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : condiment]) comestible.



La France est un important producteur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Capsella bursa-pastoris , Capselle bourse-à-pasteur

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison))µ1, fruit (dont graines)µ1, fleur et feuille (tendres (dont pousses) et fraîches ou séchées)) comestibles.



Feuilles crues ou cuites (ex. : en salades ou comme potherbe).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Capsicum annuum , Piment et poivron

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Selon les variétés, le caractère piquant est plus ou moins développé ; ainsi, on distingue : les piments doux (dont les poivrons) des piments forts. Plante très cultivée dans le monde ; nombreusx variétés et cultivars.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les grainesµ{{{(dp*)µ, peut provoquer des inflammations internes sérieusesµ{{{27(+x)µ, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Capsicum baccatum , Aji

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Selon les variétés, le caractère piquant est plus ou moins développé.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Capsicum chinense , Piment enragé de la Jamaïque

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : légume ; et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Fruit - aromatisant.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Capsicum frutescens , Piment

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille, fruit (fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice]) comestible.(1*)



Fruit - aromatisant ; herbe, épice, légume. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit, et plus particulièrement les graines, peut provoquer des inflammations internes sérieuses, proportionnellement à l'intensité du piquant (mesurée sur l'échelle de Scoville) et relatif au taux de capsaïcine contenuµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Cardamine hirsuta , Cardamine hirsute
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6-10

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres (dont parties basales et autres pousses, avant la floraison) : crues {ex. : comme potherbe} et/ou aromatisantes), racineµ1, fleur (dont boutons et tiges : décoratives et/ou aromatisantes (piquantes/relevées)) et fruit (graines : aromatisantes (piquantes (poivre/moutarde)) ; dont germes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Carica papaya , Papayer
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus [nourriture/aliment, fleur et feuille comestibles.



Feuilles et fruits utilisés à l'état immature, pour attendrir les viandes. Ils contiennent des enzymes protéolytiques. Plante très largement cultivée dans le monde. Légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Carum carvi , Carvi

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, crues et/ou aromatisantes [adoucissantes]), fleur (décoratives et/ou aromatisantesµ1, dont boutons et tiges : cuites ou confites [vinaigre]), racine (avant floraison : cuites et/ou aromatisantes) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Castanea sativa , Châtaignier commun

$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines = chataîgnes ou "marrons" ; cuits) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cedronella canariensis , Baume de gilead
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9 (b et t) ou zone 10 (aromaculture)

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Consommation locale. Herbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Celosia argentea , Célosie argentée

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et pousses {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salades et comme légume}]) et fruit (extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire comestibles.



Pousses consommées crues en Chine, et plus généralement comme légume (potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Centaurea cyanus , Bleuet des champs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

$1

Note : **

Détails : fleur (têtes fraîches ou séchées ; décoratives et/ou aromatisantes) comestibles.(1µ*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Centranthus macrosiphon , Valériane à grosses tiges

$1

Note : **

Détails : La plante a été recommandée comme une succédanée des Mâches. Revue horticole, 1872, page 259, sous le litre de (Une bonne salade trop peu connue) : les jeunes tiges sont elles-mêmes très tendres et très comestibles, et si, dès la première fourchetée, on est un peu surpris par la légère amertume de cette salade, on sera tout étonné de la trouver plus agréable à mesure qu'on en mangera davantage, et finalement on sera convaincu que c'est une salade excellente en même temps qu'elle est excessivement inoffensive, et on pourrait ajouter une des plus saines et des plus hygiéniques, puisqu'elle appartient à la famille des Valérianées. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chaenomeles japonica , Cognassier du japon

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment comestible.



Fruits consommés en gelée. Nombreux cultivars et hybrides de cette plante cultivée comme ornementale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chaerophyllum bulbosum , Cerfeuil bulbeux

$1

Note : ***

Détails : Racines consommées cuites comme légume.


Précautions

ATTENTION : la plante entière est toxique, à l'exception des racinesµ{{{27(+x)µ. Risques de confusion entre les ombelles et les feuilles du cerfeuil bulbeux, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum)µ{{{(dp*)µ. Plante protégée en Alsaceµ{{{TBµ.

Chamaedorea elegans , Palmier nain

$1$1

Note : **

Détails : -les jeunes épis fleuris, récoltés avant leur ouverture, sont cuits et mangés comme des asperges ; -fruits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chamaemelum nobile , Camomille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-10

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) {pour bière et liqueurs}]) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Chelidonium majus , Grande chélidoine

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles cuites [assaisonnement et/ou nourriture/aliment de famine partiellement/modérément comestible.(1*)



Les feuilles sont bouillies avec de la terre propre, le mélange est laissé pendant une nuit, puis lavé soigneusement dans plusieurs eaux. Très essentiellement un aliment de famine, à utiliser quand tout le reste échoue.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante entière, y compris les feuilles, contient de petites quantités d'alcaloïdes toxiques ; la toxicitéµ{{{5(+)µ des feuillesµ{{{(dp*)µ est cependant très faible, et peut-être encore grandement réduite par séchage. Le jus de la tige est très irritant et allergisantµ{{{5(+)µ et peut même devenir dangereux selon le contact et l'usageµ{{{(dp*)µ. Plus d'informations, voir lien Pfaf ("5")µ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : le suc (latex) qui s'échappe quand on casse la feuille ou tige de la chélidoine contient une trentaine d'alcaloïdes toxiques (concentrés jusqu'à 2% dans les parties souterraines, ils servent de défense contre les herbivores), dont la spartéine, agent antiarythmique, et la coptisine, qui possède des propriétés antimitotiques. C'est en appliquant plusieurs fois ce latex sur les verrues (ainsi que les durillons et les cors) que celles-ci sont détruites rapidement, d'où son surnom d'« herbe aux verrues ».

La chélidoine a été expérimentée en homéopathie par Hahnemann et ses élèves. Elle agit également sur la circulation sanguine en élargissant les coronaires et en augmentant la tension. Les alcaloïdes ont aussi un effet bactéricide. Les remèdes à base de chélidoine ne doivent être employés que sous contrôle médical.

La chélidoine a traditionnellement été utilisée pour guérir de nombreuses maladies (foie, rhumatismes...) et était censée préserver de la peste.

On lui attribue aussi d'autres propriétés médicinales externes (décoction légère des feuilles ou suc dilué de la plante utilisé comme collyre antiophtalmique : ulcères des paupières, blépharites, ophtalmies chroniques) et internes (en infusion) : analgésique, diurétique, cholérétique, cholagogue, antispasmodique, dépuratif des voies biliairesµ{{{wikiµ.


Chenopodium album , Chénopode blanc

$1$1$1

Note : ***

Détails : Grainesµ1, feuille (jeunes et/ou tendres pousses et tiges : crues ou cuites {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}) et fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons) : crues [salades, tartines]) comestibles.(1*)



Les parties les plus souvent utilisées sont les feuilles, les extrémités des tiges et les jeunes pousses entières, cuites comme celles de ses proches cousins, les épinards. Les jeunes tiges, quant à elles, sont consommées comme des asperges.



On récolte le chénopode blanc sous forme de pousses, après le deuxième nœud et ensuite, on récolte les ramifications, avant qu'elles ne soient matures, jusqu'au milieu de l'été ou parfois plus tard.



Les feuilles fraîches et la tige sont très nutritives. Pande et Pathak montraient en 2010 qu'elles sont une bonne source d'acides aminés (leucine, isoleucine, mais surtout lysine, qui est un acide aminé essentiel utilisé en nutrition animale et humaine pour équilibrer les régimes alimentaires ou encore comme antiviral pour le traitement de l'herpès et du zona chez l'Humain). Également riches en minéraux et oligoéléments, elles sont aussi une bonne source de protéines, lipides et fibres, vitamines (vitamine C notamment) et fer biodisponible.



Les feuilles vertes sont particulièrement riches en calcium, en vitamine C et en caroténoïdes, ainsi qu'en fer (plus que dans les feuilles d'épinard et de chou, mais moins que dans celles de l'Amarante).

Cette plante fait l'objet d'une culture vivrière ancienne et importante dans les pays tropicaux et subtropicaux où (en Inde et en Afrique notamment), dans le contexte du réchauffement climatique et de la sous-alimentation, elle connait aujourd'hui un regain d'intérêt comme ressource alimentaire précieuse en raison de ses qualités gustatives et alimentaires, de sa facilité de culture dans divers types de sol, et de son potentiel agricole en zone de stress cultural (stress hydrique et salin), altitude (on trouve des souches sauvages jusqu'à 4 700 m), canicules et froid).



Les feuilles sont très riches en protéines, en vitamine A (11600 UI/100g) et en vitamine C, ainsi qu'en calcium. Manger le feuillage cru est déconseillé, d'une part en raison de sa texture farineuse et surtout en raison de sa teneur en saponines, des molécules qui sont généralement un facteur antinutritionnel (le Chénopode blanc contient 3 saponines dont l'une est un seco-glycoside analogue à des composés antérieurement connus chez des Caryophyllales (qui sont également souvent des plantes rudérales nitrophiles), nitrates et acide oxalique, même après un lavage à grande eau. Selon la provenance de la plante, son taux d'acide oxalique varie de 360 à 2 000 mg/100 g, d'après Guil et al. (1996).

-la cuisson ne détruit que peu les saponines (mais la fermentation lactique les détruit en activant les phytases endogènes de la plante) ;

-le trempage des graines active également ces phytases endogènes ;

-la cuisson ne détruit pas les oxalates. On recommandait donc par précaution aux malades rénaux, hépatiques, arthritiques ou lithiasiques d'éviter le Chénopode. Cependant des usages médicinaux traditionnels anciens retrouvés dans divers pays (en Asie principalement), ainsi que des études récentes (2016, 2017…), en laboratoire et sur le modèle animal, ont montré qu'au contraire et paradoxalement cette plante est un remède et peut avoir une utilisation préventive contre la lithiase urinaire (calculs rénaux ou urinaires).



La graine, qui peut se conserver sèche, est aussi comestible, cuite en gruau (à la manière de céréales ou avec des céréales, on classe d'ailleurs cette espèce parmi les pseudo-céréales), ou moulue en farine. C’est une des deux espèces de Chénopode cultivé (en Asie surtout) pour ses graines, l'autre étant le quinoa, mais elle est aussi cultivée, ainsi que d'autres espèces proches, comme légume.



Selon Amrita Poonia (2021), en raison de sa teneur en composés bioactifs et de ses activités pharmacologiques, Chenopodium album semble pouvoir devenir un aliment (légume) nutraceutique.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infos. Faire également attention à l'usage des herbicides qui ont tendance à s'accumuler dans les grainesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Dans le monde et en Asie notamment, le Chénopode blanc a des usages médicinaux anciens (dit « Bathua sag » en Hindi, c'est l'une des plantes précieuses de l'Ayurveda qui l'utilise couramment contre « les douleurs pectorales, la toux, les douleurs abdominales, l'obstruction pulmonaire et les affections nerveuses », mais il est encore « abondamment utilisé comme aliment et en phytothérapie dans le monde ». On considère que son intérêt médicinal est principalement lié aux composés présents dans ses feuilles et dans ses graines (notamment riches en acides gras et en antioxydants). Par exemple, ses feuilles (cuites en général) traitent les troubles digestifs, les ulcères gastroduodénaux et certaines maladies du foie.

Plus précisément, on considère (en 2020) que ce chénopode a des effets :

-antiscorbutique (car riche en vitamine C) ;
-antimicrobiens (antibactérien notamment) ;
-antihelminthiques (par exemple contre les vers ronds et les ankylostomes) ;
-antioxydants, dont la graine ; l'activité antioxydante est notamment liée à la teneur de la plante en polyphénols (molécules à fort potentiel redox qui en fait des antioxydants naturels. Ces teneurs varient selon les parties de la plante, mais semble relativement comparable entre espèces de Chénopodes quand on les dose dans la même partie de la plante. Les tiges et feuilles contiennent des quantités élevées de polyphénols libres (ex. : 3,36 mg/g DW mesurés en Pologne) qui selon Nowak et al. (2016) pourraient intéresser l'industrie pharmaceutique et des compléments alimentaires. Parmi les 4 Chénopodes les plus communs en Europe de l'Ouest, les extraits des parties aériennes de C. rubrum et C. urbicum avaient cependant un effet antioxydant encore meilleur que chez Chenopodium album.
-antidiarrhéiques ;
-hépato-protecteurs ;
-cicatrisants (efficacitée confirmée et expliquée en laboratoire sur des brûlures, sur le modèle animal).

Des études pharmacologiques récentes (pharmacochimie et phytopharmacologie...) ont mis en évidence de nouvelles propriétés médicinales et de possibles nouveaux usages médicaux ou vétérinaires potentiels :

-anti-inflamatoire ; en 2010, une hydrodistillation de feuilles (hydrodistillées) de Chenopodium album récoltées au Niger a donné 0,64 % v/w d'huile essentielle. 60,1 % de son contenu était des composés aromatiques, dont le p-cymène (40,9 %), l'ascaridole (15,5 %), le pinane-2-ol (9,9 %), le ?-pinène (7,0 %), le ?-pinène (6,2 %) et le ?-terpinéol (6,2 %). L'huile testée chez la souris contre un œdème de l'oreille induit par le 12-O-tétradécanoylphorbol-13-acétate (TPA) s'est montrée fortement anti-inflammatoire. Cette activité a été confirmée in vitro par une autre étude.
-activité contraceptive ? : Kumar et al. en 2007 ont montré qu'un extrait de graines de Chenopodium album pourrait fournir « un puissant agent d'immobilisation du sperme » (démontré à la fois in vitro et in vivo) ;
« amélioration » de la fonction sexuelle masculine (observée chez la souris mâles normale) ;
-myorelaxant, antispasmolytique et analgésique (chez l'animal de laboratoire (lapin). L'effet d'extrait brut (et de ses fractions) a notamment été testé (2020) in vitro (sur muscle lisse intestinal de lapin). Un effet myorelaxant dose-dépendant apparait à 5 mg/ml, atteignant un maximum à 20 mg/ml. Les extraits par l'acétate d'éthyle et le chloroforme sont myorelaxant ; par le n-butanol ils ont un fort effet relaxant, alors que la fraction aqueuse a une effet contractile. L'extrait par le n-butanol est analgésique chez la souris à 500 mg/kg, effectif durant 30 à 210 minutes.
-antipruritique ;
-anti-prolifératif (anticancéreux) ? des extraits de feuilles et de graines de Chenopodium album et de 3 autres chénopodes (Chenopodium hybridum, Chenopodium rubrum et Chenopodium urbicum) ont été testés contre le carcinome pulmonaire humain A-549 et le carcinome ovarien TOV-112D ainsi que contre des lignées cellulaires de fibroblastes humains normaux. Bien que faiblement cytologique, les extraits de feuilles et de graines de Chenopodium album et C. hybridum ont montré un effet antiprolifératif significatif sur la lignée cellulaire TOV-11241.

Les racines ne semblent pas avoir eu d'usage alimentaires ou médicinaux traditionnels importants, et n'ont dont pas fait l'objet de beaucoup de recherches. On y a découvert (en 1993) un nouvel amide phénolique (N-trans-féruloyl-4-O-méthyldopamine), qui a montré une activité d'attraction pour les zoospores d'Aphanomyces cochlioides (champignon connu pour infecter certains Chénopodes)µ{{{wikiµ.


Chenopodium berlandieri , Chénopode de Berlandier

$1$1$1

Note : **

Détails : graines ; fleurs ; feuilles ; On peut consommer les feuilles et les extrémités des tiges, cuites comme celles de ses proches cousins, les épinards, par exemple à la poêle, dans du beurre, avec des oignons. Les jeunes feuilles peuvent être utilisées dans les salades. Les graines de ce chénopode peuvent aussi être cuites (pour en faire une bouillie) ou moulues en farine (pour le pain).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Chenopodium bonus-henricus , Chénopode bon Henri

$1$1$1

Note : ****

Détails : Grainesµ1, feuille (jeunes et/ou tendres pousses et tiges {ex. : en salades ou cuites comme potherbe, substitut d'épinard)}) et fleur (jeunes inflorescences (dont bourgeons)) comestibles.(1*)



Les jeunes pousses (feuilles, tiges et efflorescences) sont coupées au printemps à environ 20 cm de hauteur et sont cuisinées à la vapeur, sautées ou encore à la vinaigrette (comme des asperges ou brocolis).



Plus tard dans l'année, les feuilles s'utilisent comme celles des épinards ou crues en salade.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Cette plante peut être confondue avec le Datura qui, lui, est très toxique.

Chenopodium capitatum , Épinard fraise

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}]) et fruit (fruits ; et graines crues {brutes ou salées}) comestibles.(1*)



Plante cultivée comme potagère.



Ses feuilles sont comestibles, soit crues en salade, soit cuites comme des épinards. Crues, elles ont un léger goût de noisette, mais elles doivent être consommées modérément car elles contiennent de l'acide oxalique et des saponines. La récolte, faite régulièrement, favorise la repousse de nouvelles feuilles.



Les graines sont toxiques en grande quantité, il est donc préférable de passer les fruits au chinois avant de les consommer en sirop, en confitures ou en gelées. La récolte des fruits se fait de juillet à octobre.



N.B. : Toutes les espèces européennes de chénopodes (Chenopodium) peuvent être utilisées de manière similaire/identique.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Chenopodium giganteum , Épinard arbre

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}]) et fruit (graines) comestibles.(1*)



Les jeunes pousses et feuilles peuvent être consommées cuites comme des épinards. L’acide oxalique et les saponines sont presque totalement éliminés pendant le processus de cuisson, surtout si elles sont bouillies pendant 2 minutes à 100 °C (212 °F). Cependant, les feuilles sont également comestibles crues en quantités inférieures, par exemple en salade.



Les graines peuvent être préparées de la même manière que le riz ou le quinoa ou peuvent être moulues en farine, qui est ensuite mélangée à de la farine de céréales pour la fabrication du pain.



N.B. : toutes les espèces européennes de chénopodes (Chenopodium) peuvent être utilisées de manière similaire/identique.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Chenopodium nuttalliae , Huauzontle

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe, substitut d'épinard}]) et fruit (graines crues {brutes ou salées}) comestibles.(1*)



Comme pour les autres membres de la famille des chénopodes, les feuilles, les branches, les fleurs (inflorescences) et les graines de huauzontle sont toutes comestibles.



La plante est utilisée à la fois comme herbe et comme légume dans la cuisine mexicaine. Bien qu'il soit consommé dans tout le Mexique, il est le plus souvent consommé dans le centre du pays, en particulier dans les États de Tlaxcala, Mexico, Guerrero, Morelos et dans le sud de Mexico.



Le plat le plus populaire est la crêpe de huauzontle farcie au fromage et nappée de sauce tomate. Alternativement, les huauzontles peuvent être enrobés d'une pâte aux œufs et frits avec un bâtonnnet de fromage mexicain salé. Le Huauzontle est utilisé pour assaisonner les salades, les ahuautles (œufs d’un insecte utilisés comme caviar) à la sauce pasilla et les filets de bœuf.



Les graines mûres peuvent également être moulues en farine pour faire des tortillas.




Précautions

(1*)ATTENTION : présence de saponines et d'acide oxalique, pouvant être toxiques à fortes doses : voir fiches toxines, pour plus d'infosµ{{{(dp*)µ.

Cichorium endivia , Chicorée endive

$1

Note : ***

Détails : Feuilles crues/brutes ; feuilles consommées après blanchiment, crues en salade ou cuites comme légume (potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cichorium intybus , Chicorée intybe

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres, ou saisies : crues ou cuites : dont tiges cuites), racine (cuites [légume], torréfées [café]) et fleur (décoratives [crues (salades, tartines), confites] comestibles.



Jeunes feuilles/tiges brutes/crues ; feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cirsium arvense , Cirse des champs

$1$1

Note : **

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres racines crues ou cuites) et feuille (jeunes tiges, pousses et feuilles crues ou cuites {ex. : en salades ou comme potherbe} ; et feuilles [agent de coagulation / caille -lait) comestibles.



La racine peut être consommée crue, cuite ou grillée, la première année ; nutritif, mais plutôt fade, il vaut mieux l'utiliser en mélange avec d'autres légumes.

Les jeunes pousses et les tiges florales sont cuites et consommées comme légume. Les tiges sont aussi mangées crues ou épluchés et cuites comme les asperges ou la rhubarbe. Les jeunes feuilles sont utilisées dans les soupes de légumes. Les feuilles peuvent êtres mangées crues ou cuites mais le goût est assez fade et les épines/piquants doivent être retiré(e)s avant consommation ; non seulement c'est plutôt fastidieux, mais il ne reste ensuite qu'une très petite partie consommable. Les feuilles sont également utilisées pour la coagulation des laits végétaux, etc... (agent de caillage/coagulation / caille-lait).


Précautions

La racine est susceptible d'être riche en inuline, un amidon qui ne peut pas être digéré par certaines personnes ; cet amidon passe donc directement à travers le système digestif et, chez certaines personnes, fermente pour produire des flatulencesµ{{{5(+)µ.

Plante déclarée nuisible en Franceµ{{{wikiµ.

Note médicinale : **

Citrullus lanatus , Pastèque

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits crus [nourriture/aliment : légume-fruit] ; et extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestible.



Plante largement cultivée dans le monde ; au Maroc, source d'une boisson alcoolisée


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrus aurantiifolia , Limettier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/3°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits crus [nourriture/aliment : fruit ; et/ou assaisonnement] ; et extrait graines {huile essentielle} [assaisonnement : aromate) comestible.



Herbe, épice ; fruits - bruts/crus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus limon , Citronnier

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Fruit en entier ; plante largement cultivée dans le monde ; utilisation alimentaire universelle du jus de fruit. Herbe, épice. Le jus peut être utilisé pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Citrus maxima , Pamplemoussier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8°C (premiers dégâts/domages dès -5°C)

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits) et feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique)]) comestibles.



Fruit brut/cru.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus paradisi , Pomelo
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C (premiers dégâts/domaages dès -5°C)

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits) comestible.



Herbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus sinensis , Oranger
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7/-8°C

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus {bruts ou transformés} [nourriture/aliment {fruit} et base boissons/breuvages {dont jus}] ; et peau [assaisonnement]) comestible.



Fruits à la base de nombreuses préparations. L'une des plantes fruitières les plus largement cultivées dans le monde ; nombreux cultivars et hybrides. Herbe, épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Citrus unshiu , Mandariner satsuma
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Citrus x meyeri , Citronnier meyer
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C à -6,5/-7°C et jusqu'à -12°C selon les sources et/ou les variétés/cultivars (premiers dégâts/d

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Claytonia perfoliata , Claytone de cuba

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres tiges (pétioles))µ1, racineµ1, et fleur comestibles.



Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Clinopodium vulgare , Clinopode commun

$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles) comestible.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Coffea arabica , Caféier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5°C

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits crus ; graines (grains) cuites {torréfiées27(+)} [base boissons/breuvages : café]) et feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes]) comestibles.



L'un des caféiers les plus cultivés dans le monde.



Graines, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé.



Les graines sont utilisées pour le café ; les graines sont grillées et ensuite broyées pour faire une boisson ; l'extrait de café est utilisé pour aromatiser la crème glacée, les bonbons, pâtisseries et boissons gazeuses ; les graines grillées sont consommées comme collations.



Il y a plusieurs espèces dans le genre Coffea propres à donner la boisson, mais celui-ci est, généralement, le plus apprécié des connaisseurs. Son rival le plus important est le café robusta : plus facile à cultiver et donc moins cher, offrant un meilleur rendement et un taux de caféine bien plus important (250 mg de caféine par tasse de robusta, 100 mg pour l'arabica), il est très utilisé en mélange et représente désormais 35 % de la production mondiale, contre 25 % dans les années 80.



Le fruit rouge et les feuilles sont mâchées pour leurs propriétés stimulantes.



Les feuilles sont utilisées en tant que substitut de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Coix lacryma-jobi , Larmes de job
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-6°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [nourriture/aliment {céréale} et base boissons/breuvages]) comestible.



Graines consommées en Inde, crues ou séchées ; graines utilisées au Japon à la confection d'une sorte de thé


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Coriandrum sativum , Coriandre

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement, fruit (graines [assaisonnement : aromate, herbe, épice]) et racine (racines [nourriture/aliment : légume]) comestibles.



Graines sources d'une huile essentielle. Plante largement cultivée en Europe Centrale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Corylus avellana , Noisetier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-9

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres ; crues ou cuites {ex. : comme potherbe}), fleur (chatons mâles séchés ; farineµ1, sirop (chutneys)) et graines (noisettes (crues ou cuites (rôties)) ; dont extrait (huile)) comestibles.



Graines consommées crues ou en confiserie. Espèce la plus importante sur le plant international ; largement cultivée. Noix, graines, aromate, épice, huile, fleurs.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crambe maritima , Crambe maritime

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges/pétioles blanchis cuits [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Plante occasionnellement cultivée en Grande Bretagne. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Crataegus laevigata , Aubépine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-9

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] crus ou cuits {en confitures}) et feuille (feuilles) comestibles.



Feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cryptotaenia japonica , Mitsuba

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et tiges), racine (racines cuites {bouillies à l'eau} [nourriture/aliment : légume]) et fruit (graines) comestible.



Plante potagère cultivée au Japon. Feuilles et tiges cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucumis anguria , Concombre des Antilles

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (jeunes fruits {crus ou cuits} [nourriture/aliment : légume ou confit {au vinaigre}] ; dont graines) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : cuit {comme légume, ex. : comme potherbe}]) comestibles.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Cucumis dipsaceus , Concombre chardon

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : cuit {comme légume, ex. : comme potherbe}) et fruit (fruits et graines) comestibles.



En tant que légume Cucumis myriocarpus gardera seulement une importance locale et il faut décourager sa diffusion. Il est prometteur comme source de résistance aux maladies et aux ravageurs pour les espèces de Cucumis d´importance économique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucumis melo , Melon

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits {essentiellement crus} [nourriture/aliment : fruit et légume] ; dont graines) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : cuit {comme légume, ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante largement cultivée dans le monde ; nombreuses variétés. La plante (graines ? (qp*)) a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucumis metuliferus , Kiwano

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment {en salade ou comme légume] ; dont graines) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : cuit {comme légume, ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante cultivée comme potagère.



Le Kiwano (de forme ovale, de couleur verte puis jaune orangée à maturité et parsemé de piques) à un goût à la fois proche de la banane et du melon selon certains (dont moi) ou encore de banane et de kiwi selon d'autres, mais également de concombre (probalement avant maturité). On peut le manger cru ou cuit, comme un concombre, quand il est vert, ou à la petite cuillère comme un melon ou un fruit de la passion (avec les graines... ou pas), simplement coupé en deux, quand il est mûr. On peut aussi le déguster en salade de fruit, jus, sorbet ou en encore en accompagnement de poissons et viandes blanches, par exemple.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : **

Cucumis sativus , Concombre et cornichon

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment {salade, légume} dont jeunes {confits au vinaigre, comme pickles} ; et extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment : cuit {comme légume}]) comestibles.



Plante largement cultivée dans le monde ; nombreux cultivars généralement répartis en 2 groupes : les concombres, sélectionnés et cultivés pour leurs fruits plus ou moins mûrs/matures, et les cornichons, pour leurs jeunes fruits.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cucurbita ficifolia , Courge de siam

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, fleur (fleurs) et feuille (pousses/extrémités et feuilles) comestibles.



Plante cultivée comme potagère. Légume. Les fruits mûrs se conservent indéfiniment. Cueillies encore jeunes, les Courges de Siam peuvent être apprêtées et mangées comme les Concombres, dont elles n'ont d'ailleurs pas le goût. Nous en avons fait cet usage et nous avons obtenu un mets agréable et délicat. Aux Canaries, on cultive la Courge de Siam comme légume sous le nom de Pantana. En Espagne, à Cuba, dans l'Amérique du Sud, on en fait des confitures estimées, qui portent le nom de Cabellos de Angel ou Cheveux d'ange. Feuilles, pousses et extrémités cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

Chair filandreuse, douce.

Usage : Les mêmes que les pâtes, en choucroute, confiture


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cucurbita maxima , Potiron

$1$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.



Graines consommées par les natifs. Plante largement cultivée comme potagère ; nombreux cultivars, répartis en plusieurs groupes et variétés (potirons, potimarrons, giraumons, hubbards, buttercup...). Légume. Feuilles cuites comme potherbe, brède.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cucurbita moschata , Courge musquée

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : cuits {bouillis}] ; graines) et feuille (feuilles) comestibles.



Plante très cultivée en Inde et en Afrique, bon nombre de cultivars répartis en plusieurs groupes et variétés dont les courges musquées à proprement parlé, et les buternuts ou doubeurres ...). Légume. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Cucurbita pepo , Courge et courgette

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {mûrs ou, de préférence,{{{(dp*)µ, feuille (feuilles) et fleur (fleurs) comestibles.



Plante largement cultivée dans le monde ; nombreux cultivars répartis en plusieurs groupes (courges, courgettes, patissons, citrouilles, courgerons...). Légume. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Curcuma longa , Curcuma
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-15°C

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (rhizomes [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : épice] ; et extrait rhizomes {fécule (arrowroot)} et feuille (feuilles [assaisonnement : herbe]) comestibles.



Les rhizomes constituent l'un des composants principaux des curries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyclanthera pedata , Cyclanthère

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : crus {en salade ou marinés/confits dans du vinaigre} ou cuits {comme des légumes (à la manière des courges}]) et feuille (feuilles) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cydonia oblonga , Cognassier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment] ; et graines [base boissons/breuvages]) et fleur (fleurs) comestibles



Fruits utilisés essentiellement à la fabrication d'une gelée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cymbalaria muralis , Cymbalaire
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (zone 7-9)

$1

Note : **

Détails : Feuilles. Plante consommée localement en salade. Feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Cymbopogon citratus , Citronnelle de madagascar
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C

$1

Note : ***

Détails : Feuille (bases des tiges [assaisonnement : condiment, herbe, épice] ; et feuilles [idem bases de tiges{{{~ ; et base boissons/breuvages : tisanes {infusion}]) comestible.



Plante utilisée et cultivée en Asie. Aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Cynara cardunculus , Cardon

$1$1$1

Note : ***

Détails : Fleur (capitules {crus ou cuits} [nourriture/aliment, feuille (feuilles et tiges (pédoncules : cardes) cuites [nourriture/aliment, racine comestibles.



Fleur : coeur des bourgeons ; plante cultivée comme potagère ; plusieurs cultivars. Les bourgeons/boutons (capitules) floraux sont consommés crus ou cuits (généralement bouillis) comme substitut d'artichaut ; ils sont un peu plus petits et donc encore plus fastidieux à utiliser ; on les récolte juste avant que les fleurs ne s'ouvrent ; seule le fond de chaque bractée se mange, plus le «coeur» ou la base à partir de laquelle les pétales se développent ; le goût est doux et agréable et est ressenti par certaines personnes comme plus délicat que l'artichaut. Les tiges cuites sont utilisées comme un substitut de céleri ; il est préférable de buter les tiges à mesure qu'elles grandissent pour les blanchir et réduire leur amertume ; ces tiges blanchies peuvent ensuite être consommées cuites ou en salade ; en Italie, des bandes/bandelettes brutes des tiges sont trempées dans l'huile d'olive ; celles-ci sont reportées comme étant trop amères lorsqu'elles sont consommées crues. Les jeunes feuilles sont crues ou cuites ; elles ont été consommées comme salade par les Romains ; elles sont plutôt amères. La racine, cuite/cuisinée comme le panais, est tendre, épaisse et charnue, avec une saveur agréable. Les feuilles et les fleurs séchées sont un substitut de présure, utilisé pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait). Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cynara scolymus , Artichaut

$1$1

Note : *****

Détails : Fleur (capitules cuits [nourriture/aliment : légume]) et feuille (feuilles et tiges (cardes) cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante très cultivée ; plusieurs cultivars. Les bourgeons/boutons (capitules) floraux sont consommés crus ou cuits (généralement bouillis) avant que les fleurs ne s'ouvrent ; le goût est doux et agréable ; les artichauts sont considérés comme une nourriture gastronomique, mais ils sont très fastidieux à manger ; seule le fond de chaque bractée se mange, plus le «coeur» ou la base à partir de laquelle les pétales se développent ; les petits ou bébés artichauts, qui sont produits sur les tiges latérales, peuvent être picklés ou utilisés dans les soupes et les ragoûts ; les plantes produisent environ 5 à 6 têtes principales par an, à partir de leur deuxième année. Les tiges fleuries/florales/florissantes sont pelées et consommées crues ou cuites ; elles ont un doux goût de noisette. Les jeunes tiges des feuilles sont utilisées comme un substitut de céleri ; elles sont normalement blanchies pour enlever l'amertume et ensuite bouillies ou consommés crues mais la saveur est reportée comme trop amère pour être agréable. Les feuilles peuvent être consommées cuites mais le goût est amer. Les feuilles et les fleurs séchées sont un substitut de présure, utilisé pour cailler les laits végétaux (agent de caillage/coagulation / caille-lait).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Cynoglossum officinale , Cynoglosse officinale

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe ? (qp*)}]) comestible.(1*)



Jeunes feuilles consommées crues, en Suisse. L'odeur et le goût sont désagréables.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante est dite être légèrement toxique{{{(5+) : une certaine toxicité a été signalée pour de fortes ingestions de cette planteµ{{{27(+x)µ ; il n'y a pas de cas rapportés d'intoxication humaine mais il y a des cas de bovins intoxiqués, bien que a plante ait une odeur et un goût désagréables faisant qu'elle n'est que rarement mangée par les animauxµ{{{5(+)µ. D'autre partµ{{{(dp*)µ, le contact avec la plante peut provoquer une dermatite chez les personnes sensibles, et la présence d'alcaloïdes peut provoquer le cancer lorsqu'elle est consommée en grande quantitéµ{{{5(+)µ. La concentration des divers alcaloïdes est a son maximum au stade de rosette, c'est-à-dire lorsque les feuilles sont toutes fixées à la couronne de la racine et que la tige n'a pas encore poussé (Knight et al. 1984){{{46. Il est donc conseillé d'éviter la consommation ; ou recommandé de ne se contenter que de petites quantités ponctuellesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

Cyperus esculentus , Souchet comestible
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8

$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules [nourriture/aliment : crus ou cuits ; et base boissons/breuvages : crus {boisson rafraîchissante} ou cuits (rotis) {succédané de café}] ; extrait tubercules {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire {de qualité supérieure, comparable à l'huile d'olive} ; et bulbe [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Plante cultivée de longue date et encore aujourd'hui dans les régions subtropicales. Les graines seraient également utilisées comme succédané de café mais il s'agit probablement d'une confusion avec les tubercules qui sont souvent considérés comme des graines de part leur taille et le fait qu'ils soient utilisés comme des semences pour la reproduction de la plante. Les tubercules sont également utilisés en confiserie ; une délicieuse saveur (meilleure lorsqu'ils sont séchés) rappelant la noisette, mais en plus moelleux et avec la peau dure ; ils peuvent être cuits dans l'eau d'orge pour leur donner une saveur sucrée et ensuite être utilisés comme une noix de dessert ; une boisson rafraîchissante est fabriquée en mélangeant les tubercules souterrains avec de l'eau, de la cannelle, du sucre, de la vanille et de glace ; tandis que les tubercules en surface peuvent être transformés en lait végétal avec de l'eau, du blé et du sucre. La base de la plante peut être utilisée dans les salades (cela signifie probablement la base des feuilles/tiges, ce qui correspond probablement au bulbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Cyperus papyrus , Papyrus
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1°C à -5°C

$1$1

Note : **

Détails : Racine (rhizomes) et feuille (feuilles/chaumes/tiges et pousses [nourriture/aliment {légume} et/ou base boissons/breuvages]) comestibles.



Feuilles utilisées localement pour étancher la soif ; Hogg

dit qu'il (Cyperus papyrus) a été utilisé comme nourriture par les anciens, qui l'ont mâché cru,

bouilli ou rôti, pour le plaisir de son jus sucré.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Cytisus scoparius , Genêt à balai
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5/6-9

$1$1$1

Note : *

Détails : Fleur (bourgeons [nourriture/aliment et ou assaisonnement, feuille (jeunes pousses [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : confit {au vinaigre, comme des câpres} ou aromate]) et fruit (graines cuites {torréfiées} [base boissons/breuvages : café {succédané}]) comestible.



Pousses utilisées anciennement pour communiquer de l'amertume à la bière. La plante contient dans les graines des alcaloïdes leur conférant une amertume certaine.


Précautions

ATTENTION : toxique ; la plante est extrêmement faiblement ou nullement toxiqueµ{{{5(+)µ..

Note médicinale : ***

D

Daucus carota , Carotte (sauvage et cultivée)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne pour beaucoup de variétés qui peuvent rester l'hiver en terre mais, de préférence, avec un bon paillage par-dessusµ<(dp*)µ

$1$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et/ou tendres (avant floraison) : crues ou cuites), feuille (dont pétioles, jeunes et/ou trendres : crues et/ou aromatisantes), fleur (décoratives [crues]) et fruit (graines : aromatisantes) comestibles.



Usage culinaire :



-racines :

1) plats : crues (râpées en salade...) ou cuites (en potées, soupes, purées, en accompagnement de plats en sauce [coupées en rondelles le plus souvent], ou seules et cuites à la vapeur) ;

2) gateaux ;

3) jus ;



-feuilles (fanes) : en potages, pots-au-feu. Feuilles cuites comme potherbe.





Qualités : légume riche en carotène (provitamine A) mais aussi en fibres, minéraux, antioxydants et vitamines.


Précautions

ATTENTION : risques de confusion entre les ombelles et les feuilles de la carotte, et celles, parfois très similaires, de certaines ciguës comme la petite ciguë (Aethusa cynapium), la ciguë vireuse (Cicuta virosa) ou encore la grande ciguë (Conium maculatum) ; leurs tiges sont toutefois suffisamment différentes pour les identifierµ{{{1µ.

Les carottes provoquent parfois des réactions allergiques chez certaines personnes ; le contact cutané avec la sève est dit provoquer une photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Dianthus barbatus , Oeillet de poète
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34/-35°C (selon "Dave's Garden")

$1

Note : *

Détails : Fleur (fleurs) comestible.



Les fleurs ont une saveur douce et sont utilisées pour garnir les légumes, salades de fruits et autres desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dioscorea polystachya , Igname de chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment : légume]) comestible.



Les tubercules sont frits, cuits au four, bouillis, transformés en purée et également tranchés/émincés et râpés puis ajoutés à d'autres plats (ex. : les soupes) ; une texture farineuse avec une saveur très agréable proche de celle de la pomme de terre ; ils se conservent bien et pendant longtemps et peuvent également être laissés dans le sol et récoltés au besoin en hiver ; il s'agit d'un tubercule de haute qualité, très convenable pour une utilisation comme aliment de base. Une fécule peut être extraite de la racine, même si ce n'est pas aussi bon à lier à d'autres aliments que l'amidon de D. japonica. Le fruit serait également comestible selon "PFAF" ("5") mais cela n'est pas très clair et nous n'avons pas trouvé d'autre source. Plante largement cultivée sous les tropiques.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Diplotaxis tenuifolia , Roquette vivace

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues et/ou aromatisantes) et fleur (crues et/ou décoratives) comestibles.



Délicieuse salade pour ceux qui savent apprécier son fort goût de roquette.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Dracocephalum moldavica , Thé des jardins

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses et feuilles [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {condiment}]) comestible.



Les jeunes pousses sont comestibles. Les feuilles peuvent être utilisées pour le thé ; elles ont une odeur de citron. Plante utilisée localement comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Dryopteris filix-mas , Fougère mâle

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles, racine, prudence. Jeunes pousses consommées bouillies en Scandinavie. Rhizome utilisé en Sibérie après ébullition à parfumer la bière ; la racine est broyée et utilisé en porridge (bouillie) et dans le pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette fougère est toxiqueµ{{{0(+x),{{{~~27(+x)µ d'une manière généraleµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Elle est utilisée en médecineµ{{{0(+x)µ.

Duchesnea indica , Fraisier de duchesne

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits {faux-fruit} : peau, chair/pulpe et graines) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {en salade}]) comestibles.(1*)



La racine et la partie inférieure de la tige sont consommées comme la noix de bétel.


Précautions

(1*)ATTENTION : les fruits peuvent provoquer des troubles digestifs{{{Plante-interieur.com ; ils sont considérés comme toxiques par les chinoisµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : **

Dysphania ambrosioides , Epazote
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 8 ou 9

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [nourriture/aliment {légume} ; base boissons/breuvages {tisanes : substitut de thé} et/ou assaisonnement {condiment}]) et fruit (graines crues {brutes ou salées ou cuites) comestibles.(1*)



Feuilles utilisées comme condiment au Mexique ; elles sont ajoutées aux haricots et aux soupes de saison et d'autres plats ; elles peuvent être séchées car elles conservent leur saveur ; les feuilles fraîches peuvent être stockées pendant 2-3 jours.

Les graines peuvent être broyées en farine noir et mélangées avec de l'eau et mangées ; elles sont également grillées et ajoutées aux alcools.



Usage culinaire (toute la plante est utilisée, des feuilles fraiches ou éventuellement sèches aux graines immatures) :

-infusion agréable (d'où son nom de "thé mexicain") ;

-assaisonnement/aromate ; elle assaisonne des plats de viande et aromatise tamales (genre de papillote), frijoles de olla (haricots noirs), etc..., dans la cuisine mexicaine ;

-soupes et salades ;

-les fruits sont également consommés verts et c'est ainsi, semble-t'il, que cette plante à le plus de goût.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : il est probablement préférable de ne pas manger cette plante en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ ; sa consommation serait à éviter pour les enfants en bas âge et les femmes enceintesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Propriétés médicinales : vermifuge, antispasmodique, stomachique, eupeptique et carminativeµ{{{(dp*)µ.

E

Elsholtzia ciliata , Baume vietnamien

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles - épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines réduites en poudre sont utilisés pour aromatiser les produits/denrées alimentaires ;

-jeunes plantes (feuilles) consommées localement crues en salade ; elles sont également finement coupées et bouillies comme légume (potherbe / légume feuille / herbe potagère) ; elles sont utilisées pour aromatiser les plats de légumes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Equisetum arvense , Prêle

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (pousses/ramifications (aromatisantes et/ou décoratives) ; tiges brunes (crues ou cuites))) et racine (tubercules ; crus ou cuits) comestibles.(1*)



Racine, tige, bourgeon, légume. Les pousses ont été consommées comme légume et également utilisées pour faire du thé ; ce sont les jeunes tiges (coeur des tiges) porteuses de spores qui sont utilisées ; elles sont consommées comme légume ou en pickles au Japon, crues ou ébouillantées ; elles peuvent être conservées dans l'huile. Rhizomes consommés par les Indiens du Nouveau Mexique.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; elle ne devrait probablement être utilisée qu'en petites quantités ou durant de courtes périodes de tempsµ{{{0(+x)µ. Risque de confusion avec la prêle des marais (Equisetum palustre), qui est toxiqueµ{{{~~1µ.

Note médicinale : ***

Equisetum hyemale , Prêle d'hiver
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-40°C)

$1$1

Note : **

Détails : Racine (rhizomes séchés [nourriture/aliment de famine]) et feuille (feuilles cuites {bouillies} [base boissons/breuvages{{{~] ; et sommets des tige {coeur} crus ou cuits {ébouillantés}) comestibles.



Les sommets de tiges sont séchés puis écrasés et mélangés avec d'autres aliments. Consommation locale.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; elle ne devrait pas être utilisée en grandes quantités, ni utilisée pendant de longues périodes de tempsµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Eriobotrya japonica , Néflier du japon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10/-12°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe} mûrs frais : crus ou cuits ; et graines grillées [base boissons/breuvages {substitut de café}]) comestible.



Les fruits sont utilisés pour la production d'alcool (attention : l'alcool est une cause de cancer).

Les fruits sont également utilisés en confitures, gelées, sauces, compotes et tartes ; s'ils sont cuits, les graines doivent être enlevées car elles donnent un goût amer. Plante cultivée dans les zones favorables du monde : pays d'origine et zones de l'oranger.


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Eruca vesicaria , Roquette

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes pousses feuilles crues, fruit (graines [nourriture/aliment : condiment})] et extrait graines {huile [nourriture/aliment : huile alimentaire {après vieillissement}]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment : garniture]) comestibles.



Les jeunes feuilles sont tendres, légèrement amères et à saveur de moutarde ; les vieilles peuvent être réduites en purée et utilisées dans les soupes et les sauces (ex. : comme potherbe).

Les graines sont utilisées dans les marinades, ou pour la moutarde Persane. Consommation en Europe du Sud.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eryngium foetidum , Culantro

$1$1

Détails : Feuille (feuilles crues) et racine (racines [assaisonnement : condiment27(+)]) comestibles.



Les feuilles sont hachées et consommées crues dans certains plats ou picklées (confites/macérées dans du vinaigre) et utilisées pour faire des chutneys.

Les racines sont utilisées comme assaisonnement dans les soupes, les plats de viande et curries.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Eschscholzia californica , Pavot de californie

$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles cuites {bouillies et rôties} [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.(1*)



Elles sont amères ; on les laisse tremper dans l'eau pour enlever l'amertume. Consommation locale. Feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : parce que la plante contient des alcaloïdes, elle devrait être consommée avec prudenceµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Euphorbia helioscopia , Euphorbe réveille-matin

$1

Note : *

Détails : Feuilles. Les feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) avec de l'huile et du sel ; les jeunes feuilles sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : tous les euphorbes ou épurges ont une sève irritante et beaucoup ont des substances/composés chimiques qui peuvent causer le cancerµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Euphorbia lathyris , Épurge

$1

Note : *

Détails : Fruit (graines mûres/matures séchées : cuites {torréfiées} [base boissons/breuvages {substitut/succédané de café}] ; et jeunes fruits [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {substitut/succédané de câpres}]) comestible.(1*)



Les graines sont utilisées comme substitut de câpres ; elles sont d'abord trempées dans de l'eau salée, puis dans du vinaigre. Il s'agit des graines immatures ou plutôt du fruit (enveloppe et graines) récolté avant maturité. Utilisation locale. La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : Les graines sont également toxiquesµ{{{~~0(x)µ ; le latex et l'essence des fruits sont des purgatifs drastiques car irritants des muqueusesµ{{{27(+x)µ. Toutes les euphorbes possède une sève irritante et beaucoup d'entre elles sont composées de produits chimiques qui peuvent causer le cancerµ{{{~~0(+x)µ. Voir lien "PFAF", pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : **

F

Fagopyrum esculentum , Sarrazin

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines) comestible.(1*)



Les graines sont utilisées principalement pour la farine et l'alimentation animale ; elles sont amères ; elle sont transformées, puis consommées sous forme de bouillie, biscuits, crêpes, pâtes et pain, ou utilisées pour épaissir les soupes et les sauces ; enfin, elles peuvent être trempées une nuit puis mises à germer et mangées en salade, après avoir été débarassées de leur tégument. Connue et cultivée de longue date, cette plante reste très largement cultivée dans le monde.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante en cours de croissance et le foin contiennent des substances photosensibilisantesµ{{{27(+x)µ ; les feuilles peuvent être irritantes : certaines parties de la peau peuvent y être sensibles, lorsque celles-ci sont exposées au soleil{{{~~1 ; si les graines sont consommées en grandes quantités, elles peuvent produire une affection de la peau désagréableµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Fagus sylvatica , Hêtre commun

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et fraîches ; crues ou cuites), fruit (crus(1*). ou cuits ; dont extrait (huile) ; dont graines (germes)) et aubier (=écorce interne ; cru (copeaux) / cuit et/ou aromatisant)(2*) comestibles.



Cambium (seconde écorce) comestible. La sciure a été quelquefois ajoutée à la farine pour faire du pain. Noix, graines, feuilles, graines - huile, sciure - aromate. Les noyaux des noix sont consommés localement crus ou cuits ou grillés, dans ce dernier cas comme succédané du café, ou encore grillés et salés.

Le noyau produit une huile bonne pour la cuisson des aliments. L'huile est aussi utilisée pour les salades.

Les jeunes feuilles sont consommées crues en salade ou comme légume (ex. : potherbe) ; elles sont également utilisées dans les liqueurs.

Le bois est utilisé pour le vieillissement des bières et jambons fumés.


Précautions

ATTENTION : (1*) les fruits (faines), consommés frais, et en excès, sont indigestes{{{~~1 ; la membrane entourant la graine est dotée d'une certaine toxicitéµ{{{27(+x)µ. (2*) Il est fortement recommandé de prélever uniquement l'écorce interne sur les arbres déjà abattus, car prélever celle-ci directement sur un hêtre vivant entraine automatiquement (peut entrainer/causer/engendrer/provoquer?) la mort de celui-ciµ{{{(dp*)µ.

Ficus carica , Figuier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits {chair/pulpe, peau et graines} [nourriture/aliment et base boissons alcoolisé(e)s27(+) {vin, brandy}] : frais ou séchés, crus ou cuits) et tronc (sève : latex [agent de caillage/coagulation / caille-lait]) comestibles.



Les fruits crus ou cuits sont doux et succulents ; un spécimen bien mûr est un fruit exquis qui fond presque littéralement dans la bouche ; le fruit est souvent séché pour une utilisation ultérieure, et ce fruit séché est un élément majeur du commerce ; les figues sont généralement en forme de poire et jusqu'à 5cm de diamètre ; elles peuvent également être mises en conserves ou utilisées dans les confitures, sirops, pain, pâtisseries et tartes ou encore transformées en brandy (eau de vie) et vin.

De la nourriture est enveloppée dans des feuilles pendant la cuisson pour leur donner leur arôme.

Le latex de la sève (suc des feuilles) peut être utilisé pour coaguler le lait (coagulation des laits végétaux pour le fromage et le lait caillé). Avant la guerre 14/18, on faisait cailler le lait en incorporant à celui-ci (préchauffé à 40°C) une ou deux jeunes feuilles de figuier : le résultat est parfait surtout avec du lait cru (non stérélisé){{{Forum "aufeminin.com" . Plante largement cultivée dans le monde dans les régions tempérées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Foeniculum vulgare , Fenouil (sauvage et cultivé)

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont pétiole et renflement basal : crues / cuites et/ou aromatisantes), fleur (décoratives et/ou aromatisantes) et graines (aromatisantes) comestibles.



Graines, feuilles, bulbe, herbe, épice, légume, huile, racines. Les feuilles supérieures peuvent être bouillies à l'eau et mangées comme un assaisonnement ; la jeune et tendre partie centrale et les bases des feuilles (pédoncules foliaires) peuvent être hachés et consommées crues ou cuites.

La racine peut être cuite et mangée ; elle est utilisée en médecine. Graines sources d'une essence utilisée comme aromate ; elles peuvent également être utilisées comme condiment pour aromatiser le pain et les gâteaux et dans les farces.

Il est utilisé dans les sauces, saucisses, ragoûts et salades. Légume très cultivé dans le monde.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec la sève ou l'huile essentielle est dit causer de la photo-sensibilité et/ou une dermatite chez certaines personnes ; l'ingestion de l'huile peut causer des vomissements, des convulsions et un oedème pulmonaire ; évitez pour les petits enfants ; évitez lors de cirrhoses / troubles du foie ; les diabétiques doivent vérifier la teneur en sucre de la préparationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Fortunella margarita , Kumquat
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-12°C (-4°C pour le fruit)

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits mûrs {chair/pulpe et peau} [nourriture/aliment : crus27(+) {frais} ou cuits]) comestible.



Fruits mûrs (la peau et tout le reste, sauf les graines qui sont enlevées) consommés crus (frais) ou en confiserie ; ils sont souvent picklés (marinés dans du vinaigre) ou conservés dans du sirop ; ils sont également transformés en confitures, sauces et gelées. Herbe, aromate. Plante cultivée occasionnellement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Fragaria vesca , Fraisier des bois

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres), fruit et fleur comestibles.



Le fruit est consommé frais et cru (brut) ou en diverses préparations (avec de la crème glacée ou comme garniture pour tartes ou en confiture).

Les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; celui-ci a une bonne saveur et est riche en Vitamines C.

Les jeunes feuilles sont consommées dans les salades et les soupes.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles fanées pourraient être toxiques. Les fruits sont comestibles mais pourraient provoquer de l'urticaire chez certaines personnesµ{{{~~27(+x)(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Fragaria x ananassa , Fraisier

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits {faux-fruits : peau, chair/pulpe et graines} crus ou cuits [nourriture/aliment, base boissons/breuvages et/ou assaisonnement {aromatisation}]) comestible.(1*)



Les fruits mûrs sont consommés crus. Ils sont également utilisés dans les desserts, confitures, conserves et pour l'aromatisation. Hybride de F. virginiana x F. chiloensis.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles fanées pourraient être toxiques. Les fruits sont comestibles mais pourraient provoquer de l'urticaire chez certaines personnesµ{{{~~27(+x)(dp*)µ.

Fumaria officinalis , Fumeterre officinale

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (feuilles, tiges et pousses [assaisonnement {aromate} : fraîches ou séchées]) et fleur (fleurs [assaisonnement {aromate} : fraîches ou séchées]) comestibles.



La plante (herbe fraîche ou séchée), y compris les fleurs, est ajoutée aux laits aigres (lait végétaux fermentés) pour lui donner un arôme : quelques morceaux sont ajoutés à chaque litre de liquide puis, une fois que le lait a épaissi aigre, la plante est enlevée ; elle donne un goût acidulé, agit comme un conservateur et empêche le goût rance qui peut accompagner le lait aigri.

Les feuilles peuvent être utilisées fraîches ou séchées. Agent de caillage/coagulation / caille-lait ? (qp*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

G

Galium odoratum , Aspérule odorante

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses) ; séchées un ou deux jours) et fleur moyennement comestibles (utilisées comme aromate).(1*)



Les fleurs séchées sont utilisées pour l'aromatisation ; elles sont utilisés dans les boissons et comme substitut du thé. La plante entière a été utilisée comme aromatisant de bières et liqueurs.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles et fleurs sont également toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; à fortes doses, cette toxine peut causer des dégâts irréversibles au foie mais également des maux de tête, nausées, vertiges et états de somnolence ; on considère celle-ci inoffensive (non nocive) en dessous de 3g de plante par litreµ{{{~~1µ : :
ATTENTION : en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut provoquer de graves hémorragies.

Note médicinale : ***

Geranium robertianum , Géranium herbe à robert

$1$1$1

Détails : non comestible et/ou toxique


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Geum urbanum , Benoîte commune ou benoite commune

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes (crues ou cuites) ou plus âgées (sel aux herbes)), fleur (décoratives (crues / cuites) ; dont bourgeons (cuits)) et racine (aromatisantes (crues / cuites)) comestibles.



Feuilles, racine, épice. Elle est utilisée comme plante/herbe potagère. Le rhizome est utilisé comme épice (succédané de clou de girofleµ{{{0(5(+),+x) ,{{{27(+x)µ, avec un soupçon de cannelle dans la saveur) dans les soupes et les sauces ; elle sert aussi à aromatiser les ales (bières anglaises ou à fermentation haute, bières et liqueurs ; la racine est également bouillie pour en faire une boissons ; elle est utilisée de préférence au printemps ; elle mesure jusqu'à 5cm de long.

Les feuilles sont utilisées pour le thé ; jeunes feuilles consommées en salade. Feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ginkgo biloba , Ginkgo

$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines {noix} crues (en petites quantités) ou{{{5(+x) cuites (grillée ou bouillie) [nourriture/aliment] ; et extrait graines {huile} [nourriture/aliment : huile alimentaire]) comestible.(1*)



La graine, crue (en petites quantités) ou cuite (grillée ou bouillie), est comestible et nutritive ; sa texture est souple/moelleuse et huileuse et sa saveur est douce et rappelle un peu celle d'un gros pignon de pin ; la graine cuite, au goût un peu comme un croisement entre pommes de terre et châtaignes, est très agréable à manger ; elles sont utilisées dans les plats sucrés et salés (soupes, porridges, ragoûts, plats sautés) et les boissons ; les graines sont trempées dans l'eau chaude pour détacher les peaux puis grillées ; elles deviennent vertes ; la graine crue/brute est dite avoir un goût de poisson.

Les noix donnent une huile comestible. Consommation locale.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la présence d'un principe légèrement acrimonieux entraine une certaine toxicité des graines cruesµ{{{~~0(5(+),+x)µ, selon la quantité consommée, la répétition et autres facteurs ; voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ. L'arille contient des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : *****

Glebionis coronaria , Chrysanthème comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou asaissonnement {condiment} : froid ou chaud ; en salades ou comme légume] ; et graines germées) et fleur (pétales frais {crus ou cuits} [nourriture/aliment {froid ou chaud ; en salades ou soupes}] ; ou fleurs {blanchies ou cuites} [idem pétales]) comestibles.



Au Japon et en Chine, les jeunes feuilles, pousses et tiges tendres sont consommées comme aliment (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont ajouté(e)s aux soupe, salades et dans une boisson comparable au thé ; le centre de la fleur est amer de sorte que seuls les pétales sont normalement utilisés.

Les graines germées sont consommées comme collation. Plante potagère cultivée au Japon et en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Glebionis coronaria , Chrysanthème comestible

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment et/ou asaissonnement {condiment} : froid ou chaud ; en salades ou comme légume] ; et graines germées) et fleur (pétales frais {crus ou cuits} [nourriture/aliment {froid ou chaud ; en salades ou soupes}] ; ou fleurs {blanchies ou cuites} [idem pétales]) comestibles.



Au Japon et en Chine, les jeunes feuilles, pousses et tiges tendres sont consommées comme aliment (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont ajouté(e)s aux soupe, salades et dans une boisson comparable au thé ; le centre de la fleur est amer de sorte que seuls les pétales sont normalement utilisés.

Les graines germées sont consommées comme collation. Plante potagère cultivée au Japon et en Chine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Glechoma hederacea , Lierre terrestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres, dont pointes) et fleur comestibles.



Les jeunes feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles ont un goût amer et peuvent être mélangées dans les salades et soupes (en petites quantités) afin d'ajouter une légère saveur aromatique et/ou pimentée ; elles peuvent aussi être cuites comme les épinards, en soupes etc..., ou utilisées comme assaisonnement ; elles sont disponibles très tôt dans l'année. Une tisane (succédané de thé est faite à partir des feuilles fraîches ou séchées ; celle-ci peut-être sucrée avec du miel ; elles sont souvent mélangées avec des feuilles de verveine. La plante a été ajoutée à la bière de la même manière que le houblon afin d'enlever et aussi d'améliorer son goût et sa qualité de conservation ; cette espèce était l'arôme le plus commun dans la bière avant l'utilisation du houblon à partir du 16ème siècle.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante serait toxique pour des grandes quantités consomméesµ{{{27(+x)µ, cf. lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Gunnera manicata , Rhubarbe géante du Brésil
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10°C

$1

Détails : Feuille (tiges) comestible.



Les épais, succulents (juteux/gras) G. manicata et G. chilensis, sont mangés par les natifs/indigènes de l'Amérique du Sud, soit crus soit cuits ; ils sont connus sous le nom de "Pangue". La gunnère est résistante au cerfs et comestible. Ses tiges ont un goût semblable à la rhubarbe ; elles peuvent être consommées crues et sont généralement pelées/épluchées et utilisées comme légume. Les plantes sont adaptées aux bordures des étangs et mares (ou terrains humides à marécageux) des jardins car ils offrent le sol et l'environnement parfait pour les gunnères. Les petites variétés de gunnera sont aussi plantées dans les rocailles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Gynostemma pentaphyllum , Jiaogulan
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1

Note : **

Détails : Feuilles et jeunes tiges - cuites ; les feuilles ont un goût sucré et sont utilisées comme thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La plante entière est une herbe tonique qui améliore la circulation, stimule la fonction hépatique, renforce les systèmes immunitaire et nerveux et réduit la glycémie et le cholestérol [238]. Il a également des effets sédatifs, soulageant les spasmes et abaissant la pression artérielle [238]. Il est utilisé en interne dans le traitement de la tension et de l'épuisement nerveux, de l'ulcère gastro-duodénal, de l'asthme, de la bronchite, du diabète, des maladies cardiovasculaires et du cancer [238]. Elle a été classée parmi les dix herbes toniques les plus importantes lors d'une conférence sur les médecines traditionnelles à Pékin en 1991 [238].

H

Hablitzia tamnoides , Hablizia

$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et pousses [nourriture/aliment : crues ou cuites {comme légume/potherbe}]) comestible.



Feuilles et pousses, crues ou cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helianthus annuus , Tournesol

$1$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (graines0(+ [nourriture/aliment {pseudo-céréale, farine : beurre de tournesol, yaourt, pain et gâteaux} et base, feuille (coeur des tiges [masticatoire {substitut de chewing gum}]) et jeunes feuilles cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*))) et fleur (jeunes bourgeons {réceptacles floraux} cuits {à la vapeur} [nourriture/aliment {comme des artichauts}] et pétioles cuits {bouillis} [nourriture/aliment]) comestibles.



Les graines, comestibles et riches en acides gras (contenant entre quarante-quatre et soixante-douze pour cent d''acide linoléique - des cultivars avec plus de 50% d'huile ont d'ailleurs été développés en Russie), sont sources d'une huile alimentaire semi-siccative (de semi-séchage ou à séchage semi-rapide), faible en cholestérol et de haute qualité (dite équivalente à l'huile d'olive), utilisée dans les salades, margarines, ou pour la cuisson ; elles sont également consommées cuites (grillées) ou, parfois, crues, leur délicieuse saveur évoquant la noisette (mais celles-ci sont délicates à extraire manuellement en raison de la petite taille de la graine) ; elles peuvent aussi être broyées en une poudre/farine transformée en beurre de tournesol ou utilisée pour la fabrication de lait végétal puisµ{{{(dp*) de yaourt (les graines germées sont dites plus adaptées) ou encore, mélangée avec des farines de céréales, pour faire du pain nutritif et des gâteaux ; elles sont également séchées, torréfiées, broyées et utilisées comme un substitut de café ou encore bouillies avec de l'eau pour faire un substitut de boisson chocolatée, souvent additionnée de sucre, ou mixées dans de l'eau puis laissées à fermenter pour produire du yaourt (yahourt/yogurt/yaourt de graines) ou du fromage végétal.

Coeur des tiges utilisé comme chewing gum.

Jeunes feuilles consommées cuites localement (ex. : comme potherbe ? (qp*)). Les jeunes bourgeons de fleurs (réceptacles floraux) sont cuits à la vapeur et consommés comme les artichaut - leur saveur est assez douce et agréable, mais le travail est plutôt fastidieux. Les pétioles sont bouillis et mélangés avec d'autres produits alimentaires.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Helianthus strumosus , Hélianthi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4

$1$1

Note : **

Détails : Racine (tubercules {crus ou cuits} [nourriture/aliment {comme le topinambour}]) et fruit (graines [nourriture/aliment] ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}]) comestible.



Racine : pas plus de détails, mais elle est probablement utilisée crue ou cuite comme le topinambour. Graines comestibles et sources d'une huile alimentaire. Tubercules comestibles. Plante cultivée localement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Helianthus tuberosus , Topinambour

$1$1

Note : ****

Détails : Racine (tubercules : crus (=légume), fermentés (alcool), confits ou encore torréfiés (café)) et fleur (pétales (ligules) : frais ou séchés ; décoratifs et/ou aromatisants (tisanes)) comestibles.



Les tubercules sont consommés crus (dans les salades) ou cuits (bouillis, cuits au four ou à la vapeur, ou encore frits) ; ils développent une douceur agréable au cours de l'hiver, surtout s'il sont soumis aux gelées, et sont alors raisonnablement acceptables crus (sinon, il est généralement préférable de les cuire) ; ils peuvent être utilisés de la même manière que les pommes de terre (en purée ou dans les soupes et les ragoûts, etc...) ; ils peuvent aussi être picklés ; rôtis, ils sont utilisées comme substitut de café. Graines comestibles et sources d'une huile alimentaire. Jeunes feuilles et inflorescences consommées localement. Tubercules consommés cuits. Plante cultivée localement.


Précautions

ATTENTION : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; ce rapport fait probablement référence à l'inuline à laquelleµ{{{(dp*)µ certaines personnes ne sont pas très tolérantes, les tubercules ayant tendance à fermenter dans leurs estomac (et/ou intestion) et pouvant causer des vents assez sévèresµ{{{5(+)µ.

Helichrysum italicum , Immortelle d'italie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (de -12°C en zone ombragée et venteuse à -18°C en plein soleil et à l'abris du vent)

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement]) et fleur (capitules [base boissons/breuvages {tisanes}]) comestibles.



Les feuilles ont une légère saveur de curry bien qu'elles ne la communiquent pas très bien aux autres aliments ; elles sont finement hachées et utilisées pour assaisonner les salades et les aliments cuits (viandes, poissons, pommes de terre, oeufs brouillés, etc...).

Les capitules sont utilisées pour le thé.

Un extrait d'huile essentielle (à partir des feuilles ?) est utilisé pour améliorer les arômes de fruits dans la crème glacée, les bonbons, les boissons gazeuses, les pâtisseries et le chewing-gum.



Lorsqu'on ajoute un rameau entier fraichement coupé à un plat (légumes à la vapeur, riz.. .), celui-ci prend un arôme proche du curry.

Sinon quelques feuilles se marient très bien aux oignons et cornichons en conserves, aux omelettes, poulets rôtis (en les glissant sous la peau), poissons allégés, viandes cuites dans leur jus, et aux champignons (auxquels elle donne un goût plus prononcé sans pour autant en masquer la saveur).


Précautions

ATTENTION : plante protégée dans la région Provence-Alpes-Côte d´Azur et la France en général (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Helleborus niger , Hellébore noir

$1

Détails : Racine - amidon. L'amidon de la racine est utilisé pour étendre la farine à pain, après avoir retiré l'élément amer.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : il contient des alcaloïdes et doit être utilisé avec parcimonie en particulier par les femmes enceintesµ{{{0(+x)µ.

Hibiscus rosa-sinensis , Hibiscus rose de chine

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment]), fleur (fleurs [nourriture/aliment {crues : brutes ou confites/marinées}, base boissons/breuvages et/ou assaisonnement et/ou colorant] ; fleurs fraîches : ovaires) comestibles.



Feuilles, fleurs, légumes.

Les feuilles sont consommées cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; dans certains endroits, elles sont pilées avant la cuisson.

Les fleurs sont consommées crues ou picklées ; elles sont également ajoutées aux boissons ; elles sont utilisées pour colorer les aliments, y compris les conserves de fruits, les ananas en tranches, les gelées d'agar-agar, et les légumes cuits.

L'ovaire de la fleur fraîche est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Hibiscus syriacus , Mauve en arbre

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes feuilles cuites {bouillies} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs et calices consommés [nourriture/aliment]) comestibles.



Feuilles, fleurs, feuilles - thé, feuilles bouillies.

Feuilles et fleurs consommées localement. Les jeunes feuilles sont bouillies (ex. : comme potherbe ? (qp*)) et mangées avec de l'huile et du sel ; elles sont utilisées pour le thé.

Les fleurs peuvent être mangées ; elles sont utilisées dans la soupe.

Les calices ou les fleurs sont mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Hordeum vulgare , Orge

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines {de préférence cuites} [nourriture/aliment {céréale : farine} et base boissons/breuvages : malt {alcools : bière}, ersatz/succédané/substitut de café, eau d'orge, lait végétal}] ; et graines germées [nourriture/aliment]) et feuille (jeunes pousses) comestibles.(1*)



Graines, céréales, graines - thé. Les graines sont consommées en farine ; elles sont mélangées avec du blé pour la confection de chapatis (pain plat, sans levure ni levain, traditionnel d'Asie du Sud, dont, notamment, la bière ; en outre, les graines germées sont consommées en salade ; enfin, elles servent à préparer de l'eau d'orge (par trempage dans de l'eau puis assaisonnement avec du citron) et du lait d'orge (lait végétal).

Les jeunes plants sont séchés et réduits en poudre puis commercialisés comme "orge vert".

Les graines grillées sont ajoutées au café ou utilisées comme substitut sans caféine.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines concentrent des nitrates dans certaines conditions provoquant des indigestions si consommées à l'état cruµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Houttuynia cordata , Poivrier de chine

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles et pousses tendres consommées {crues, racine (rhizomes {crus ou cuits} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {condiment : chutney}]) et fruit comestibles.



Feuilles, rhizomes, fruit, légume. Les feuilles sont utilisées pour aromatiser les plats de poisson cru ; elles sont aussi consommées en salade ; elles peuvent être stockées pendant 2-3 jours ; les pousses et les feuilles tendres sont cuites comme légume (potherbe) et également picklées.

Le rhizome est consommé comme légume cru ou cuit ; il est utilisé pour réaliser un chutney.

Le fruit est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Humulus lupulus , Houblon

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendre, dont pousses, tiges et pointes), fleur (petites mâles et grands cônes femelles) et racine (jeunes : cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, fleurs, herbe, épice, légume.

Les inflorescences (bractées qui se chevauchent et couvrent la fleur femelle) sont utilisées en brasserie ; elles aromatisent la bière (apport d'amertume) et agissent comme agent de conservation ; le houblon peut également être utilisé pour faire lever le pain ; elles sont séchées et l'huile a une odeur.

Les jeunes pousses sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe, en tant que substitut d'asperge ou d'épinard), en Europe ; elles sont ajoutées aux ragoûts et aussi utilisées dans les omelettes.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contiendrait des substances toxiquesµ{{{27(+x)µ ; l'effet sédatifµ{{{5(+)µ du houblon peut causer une légère dépressionµ{{{0(+x)µ et/ouµ{{{(dp*)µ, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ ; éviter pendant la grossesse, et lors de cancers du sein et du col de l'utérus (en raison de l'action antispasmodique sur l'utérus)µ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Hydrangea macrophylla , Hortensia à grandes feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

$1$1

Note : ***

Détails : Feuilles, rhizomes, racines.

Les rhizomes et racines séchés ont été utilisés comme aliment et médicament.

Les feuilles quand elles sont séchées et frottées entre les mains deviennent douces et sont utilisées pour faire un thé.

Les feuilles contiennent de la phyllodulcine qui peut être utilisé comme un substitut de sucre.(1*)


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : la plante contient habituellement du cyanure le rendant toxiques à moins d'être bien cuisinéµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Hyssopus officinalis , Hysope officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {aromate, condiment, épice} et/ou nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles {huile essentielleµ{{{0(+x),{{{27(+x)} [assaisonnement {aromate de liqueurs}]) et fleur (fleurs [idem feuilles]) comestibles.(1*)



Fleurs, feuilles, herbe, épice, feuilles - thé. Feuilles et fleurs utilisées comme condiment, et à la base d' une huile essentielle utilisée pour aromatiser les liqueurs.

Les jeunes feuilles sont utilisées pour aromatiser les soupes, les sauces et les viandes ; elles ont une odeur piquante et un goût légèrement amer ; les feuilles séchées sont également utilisées dans les plats de poissons et comme élément des farces à viandes, ou encore pour le thé.

Les fleurs sont ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : a forte dose, la plante est toxique pour le système nerveuxµ{{{27(+x)µ. Plante protégée en Ile-de-Franceµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

I

Ilex aquifolium , Houx

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages {ersatz/succédané/substitut de thé}]) et fruit (baies rouges [base boissons/breuvages : alcool {Brandy}] ; et graines251(+x) cuites rôties [ersatz/succédané/substitut de café}]) comestible.(1*)



Feuilles - thé, fruits - boisson.

Les feuilles ont été utilisées comme un substitut de thé dans la Forêt-Noire, au sud-ouest de l'Allemagne.

Les baies rouges ont été utilisées pour faire un brandy alsacien, rare, appelé "eau de vie de baie de houx". Les graines rôties, ont été utilisées, très rarement, comme substitut de café.(1*)


Précautions

ATTENTION : les fruits et probablement d'autres parties de la plante contiennent des saponines et sont toxiques, provoquant diarrhée, vomissement et léthargie ; cependant, le niveau de toxicité est faible et ce n'est qu'avec de très grandes doses que les problèmes sont susceptibles de survenir ; les fruits sont particulièrement toxiques pour les enfantsµ{{{0(+x)µ et une vingtaine de fruits bruts sont dits suffisants pour entrainer la mortµ{{{(dp*)µ. Plante protégée en France (lorsqu'un arrêté préfectoral existe)µ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Inula helenium , Aunée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/souples ; saisies1)µ, fleur1 (ligules ; décoratives (crues ou cuites)1) et racine (cuites (sirop/compote sucrée)1)(1*). comestibles.(1*)



Feuilles, racine, herbe, épice, fleurs.

La racine est râpée et utilisé comme épice et aromate de liqueurs ; elle est également transformé en bonbons, confitures et sirop ; elle est aussi utilisée pour aromatiser les puddings, les sauces pour poissons, la bière et les cordiaux.

Les fleurs et les jeunes feuilles sont mangées ; elles sont amères ; les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : potherbe).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la consommation{{{1 (excessive µ(dp*)µ) de la racine peut entrainer/causer/engendrer/provoquer une réaction alleregique chez certaines personnesµ{{{~~1µ

Note médicinale : ***

Ipomoea batatas , Patate douce

$1$1

Note : *****

Détails : Racine (tubercules cuits [nourriture/aliment {légume}]) et feuille (jeunes feuilles [nourriture/aliment {comme légume}]) comestibles.



Tubercules, feuilles, légume ;

-les tubercules sont cuits au four ou bouillis ; ils peuvent être cuits à la vapeur, frits, transformés en purée ou sechés ; ils peuvent aussi être fermentés dans des boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ou utilisés dans les tartes, gâteaux, puddings, bonbons et confitures (et dérivés) ; ils peuvent également être utilisés dans les nouilles ; enfin, les tubercules coupés et séchés peuvent être bouillis avec du riz ou broyés en farine et mélangés avec de la farine de blé pour faire des gâteaux ou du pain ;

-les jeunes feuilles sont comestibles, consommées comme légume (potherbe, brède).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Iris x germanica , Iris bleu d'Allemagne

$1

Note : *

Détails : Racine (extrait racines : fécule traité [nourriture/aliment de famine {fausse céréale : farineµ0(+x)} et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant ginµ{{{~~0(+x)}] ; et racines {rhizomes} séchées et peléesµ{{{0(+x),27(+x) [masticatoire et assaisonnement boissons/breuvages {aromatisant de liqueurs}]) comestible.(1*)



Racine - aromatisant.

La fécule de la racine est un aliment de famine utilisé pour rallonger la farine de pain, après enlèvement de l'élément amer ; elle est également broyée et utilisée pour aromatiser le gin.

La racine (rhizome) pelée et séchée est utilisée comme aromatisant de liqueurs ; elle est également donnée aux enfants comme masticatoire.(1*)


Précautions

(1*)Attentionµ0(+x)µ : les racines et les feuilles fraîches sont hautement toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

J

Jasminum officinale , Jasmin officinal

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs, fleurs - aromate. Les fleurs sont mangées ; elles sont aussi utilisées pour aromatiser ou parfumer le thé.

Elles produisent de l'huile essentielle qui donne une saveur aigre-douce aux produits de boulangerie, glaces, bonbons et chewing-gums.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Jasminum sambac , Jasmin sambac
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (premiers dégâts/dommages dès -4°C)

$1

Détails : Fleur (fleurs séchées [assaisonnement et/ou base boissons/breuvages : aromatisant pour tisanes {thé au jasmin}] ; fleurs trempées dans de l'eau [assaisonnement : eau aromatisante {pour aliments sucrés}] ; et extrait : huile essentielle [assaisonnement {arôme}) comestible.



Fleurs - aromatisant, épice. Les fleurs séchées sont utilisées pour aromatiser le thé (thé au jasmin) ; les fleurs trempées dans l'eau sont utilisées en cuisine en particulier dans les desserts.

Les fleurs produisent de l'huile essentielle utilisée en assaisonnement.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Juglans regia , Noyer commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (tisanes (mixtes)1)µ, sève (cuite (sirop)1)(1*) et fruit (mûrs : cerneaux (=graine sans coque) crus1/cuits1 et/ou aromatisants1, dont extrait (huile)1 ; ou immatures (moux) : dont brou (=écale verte)(vin)1 ou entiers (confits)1) comestibles.



Noix, semences, aromatisant, fruit, épice, huile, sève.

Graines (noyaux des noix) consommées crues, cuites ou confites ; elles sont utilisées dans les gâteaux, sauces à la crème glacée, les soupes, etc... ; la noix est également utilisée pour fabriquer un lait végétal.

Le jeune fruit vert peut être picklé (mariné) dans du vinaigre et mangé ; ils peuvent également être transformés en confitures, conserves ou utilisés à la fabrication du "vin de noix", par macération dans du vin.

L'huile est extraite du fruit ; le reste peut être utilisé dans le pain.

Les arbres donnent une sève sucrée transformée en sirop ou en sucre, par ébullition.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Juncus effusus , Jonc épars

$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes pousses crues [nourriture/aliment]) comestible.(1*)



Feuilles, pousses.

Les jeunes pousses sont consommées crues ; jeunes pousses également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : possiblement/éventuellement toxique pour les mammifèresµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

L

Lactuca sativa , Laitue

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : cruesµ0(+x) {en salade} ou cuites {dans les soupes}]) et fruit (graines germées) comestibles.(1*)



Feuilles, graines, légume. Feuilles consommées crues (en salade) ou dans les soupes (ex. : comme potherbe).

Les graines germées peuvent être utilisées dans des salades ou sandwichs.(1*)


Précautions

ATTENTION : la plante mature est légèrement toxiqueµ{{{5(+), elle accumule du lactucarium, au moment de la floraison, lequel est légèrement narcotiqueµ{{{(dp*)(0(+x))µ ; voir genre Lactuca, et fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Lagenaria siceraria , Gourde

$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (jeunes fruits cuits [nourriture/aliment {comme légume}] ; graines [nourriture/aliment et/ou masticatoire] ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}]) et feuille (jeunes pousses et feuilles) comestibles.



Graines, feuilles, fruit, légume. Jeunes fruits consommés localement cuits comme légume ; la peau et les graines sont supprimées ; ils peuvent également être cuits à la vapeur, frits ou marinés.

Les jeunes pousses et feuilles sont comestibles ; elles sont souvent préparées avec du lait ou du lait de noix de coco pour améliorer la saveur ; elles sont également mélangées avec d'autres feuilles comestibles (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)).

Les graines sont parfois consommées, utilisées comme masticatoire ou à la base d'une huile alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lamium album , Ortie blanche

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Feuilles, fleurs - thé, nectar. Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes feuilles sont consommées comme collation ; elles sont également utilisées dans la soupe.

Les fleurs sont utilisées pour faire une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lamium maculatum , Lamier tacheté

$1$1$1$1

Détails : Feuille (dont pointes ; crues1/cuites1 et/ou aromatisantes (dont tisanes)1, fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes1)µ, racine (jeunes et/ou tendres ; crues1 ou cuites1) et graines (germes1) comestibles.



Pousses, nectar.

Feuilles et fleurs consommées crues ou cuites localement. Les jeunes pousses sont cuites comme légume (potherbe).

Les fleurs sont aspirées pour leur nectar.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lamium purpureum , Lamier pourpre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-24°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles {crues ou cuites} [nourriture/aliment {collation, potherbe}]) et fleur (jeunes pousses de fleurss [nourriture/aliment : cuites {bouillies ou confites}]) comestibles.



Feuilles, pointes fleuries/fleurissantes.

Feuilles consommées crues ou cuites localement. Les feuilles sont consommées comme collation ; les jeunes feuilles sont utilisées comme potherbe (herbe potagère).

Les jeunes pousses de fleurs sont bouillies ou confites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Lapsana communis , Lampsane commune

$1$1

Note : **

Détails : fleur1 (dont bourgeons)1 et feuille (jeunes et/tendres (dont pousses et pointes))1 comestibles.



Feuilles. Jeunes plantes consommées en salade ou cuites comme légume (potherbe).



Les jeunes feuilles, lorsque la plante est encore en rosette (avant le développement de la hampe florale), sont consommées crues en salades et dans les sandwichs. Elles ont un goût qui rappelle celui du pissenlit et de la laitue romaine.

Les feuilles sont bouillies et utilisées dans les soupes ; elles peuvent aussi être cuites et utilisées comme des épinards ; En Italie on les consomme souvent de cette manière mais, là encore, elles acquièrent rapidement une certaine amertume. Elles peuvent servir à farcir des crêpes.

Les fleurs sont également comestibles mais sont plus amères.

Malgré ces usages, la lampsane est surtout considérée comme une « mauvaise herbe » par les jardiniers.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : son amertume lui confère des propriétés toniques, digestives.

D'après Michel Bontemps ("Votre santé par les plantes"), la lampsane est une plante très utile pour lutter contre le diabète.


Lathyrus odoratus , Pois de senteur

$1

Note : *

Détails : Fruit (graines {avec parcimonie} cuites {bouillies} [nourriture/aliment]) comestible.



Graines.

Les graines sont consommées bouillies et assaisonnées avec de l'huile, du sel et du poivre ; elles sont utilisées dans les omelettes et les ragoûts.


Précautions

ATTENTION : certaines espèces du genre sont toxiques en grandes quantités et/ou à moins d'être traitées ; voir genre Lathyrus et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Lathyrus sativus , Gesse cultivée

$1$1

Note : **

Détails : Fruit (graines {avec parcimonie} cuites [nourriture/aliment {comme légume ; ou pseudo-céréale secondaire en farine}] ; et très jeunes gousses cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) et feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment {comme potherbe}]) comestibles.(1*)



Graines, feuilles, gousses, légumes, prudence.

Graines consommées localement en légume ou en farine ; elles sont utilisées dans les soupes ; la farine de graines séchées est parfois mélangée avec du blé ou de la farine de seigle.

Les feuilles sont consommées comme potherbe.

Les très jeunes gousses sont cuites et mangées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : reconnues comme la cause d'intoxications chroniques ou aigües : le lathyrismeµ{{{27(+x)µ ; toxique à moins d'être traitée , la plante peut entrainer une paralysie des jambes ; cette maladie appelée lathyrisme se produit lorsque l'alimentation est de 30-50% gesse ; le risque peut être réduit par ébullition et cuisson ; en petites quantités, elles ne causent pas de problèmesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Lathyrus tuberosus , Gesse tubéreuse

$1

Note : *****

Détails : Racine (racines {tubercules} cuites [nourriture/aliment : légume {bouillies ou grillées}, pseudo-céréale secondaire : farine ; et assaisonnement {aromatisant Whisky}]) comestible.



Tubercules, racine, légume. Racine (tubercules) consommée localement cuite (bouillie ou grillée) ; elle est également séchée et transformée en farine.

Les tubercules ont été utilisés pour aromatiser le whisky.


Précautions

ATTENTION : certaines espèces du genre sont toxiques en grandes quantités et/ou à moins d'être traitées ; voir genre Lathyrus et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Laurus nobilis , Laurier noble
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C à -18/-20°C (premiers dégâts/dommages dès -11/-12°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaissonnement {aromatisant, condiment, épice} et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile [assaissonnement {arôme}]) et fruit (fruits séchés [assaissonnement {aromatisant, condiment, épice}]) comestible.(1*)



Feuilles, herbe, épice, huile.

Feuilles et fruits utilisés localement comme condiment. Les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées comme aromatisant dans les soupes, les ragoûts et les sauces ; elles sont également utilisées dans les farces et les gravies (sauces au jus de viande) ; les feuilles sont parfois retirées avant que le plat ne soit servi, et elles ne sont généralement pas consommées, probablement à cause de leur texture qui n'est pas agréable.

Les fruits secs et l'huile de feuille sont également utilisés comme aromatisant.

Les feuilles séchées sont brassées dans une tisane.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les baiesµ{{{0(+x)µ, plus précisément les grainesµ{{{(dp*)(Aroma-Zone)µ, sont toxiquesµ{{{0(+x)µ. Les feuilles, en particulier fraîches, seraient toxiques à fortes dosesµ{{{(rp*)µ. Ne pas confondre avec les autres lauriers lauriers dont le Laurier rose (Nerium oleander) qui est très toxique et dangereuxµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Lavandula angustifolia , Lavande vraie
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 6 ou 7

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant}]) et fleur (fleurs {pétales et pointes fleuries} {fraîches ou séchées} [assaisonnement {condiment aromatique/aromatisant, herbe, épice}, garniture et base boissons/breuvages) {tisanes}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestibles.



Feuilles utilisées comme condiment. Fleurs comme aromatisant, herbe, épice. Les fleurs et les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour aromatiser les gelées, crème glacée et fromages ; les feuilles, pétales et pointes fleuries sont ajoutées aux salades, sauces, soupes, ragoûts, confitures et gelées.

Les fleurs peuvent être confites et utilisées comme garniture dans les boissons gazeuses ; les fleurs fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ; elles donnent une huile essentielle utilisée comme arôme dans l'industrie alimentaire.


Précautions

ATTENTION : l'huile volatile peut rarement entraîner une sensibilisationµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Lavandula x intermedia , Lavandin
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5 à -12°C, selon les cultivars

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {épice}] ; et extrait fleurs : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) comestible.



Épice. Les fleurs sont utilisées pour produire une huile essentielle utilisée pour aromatiser des boissons, glaces, bonbons, desserts, pâtisseries et du vinaigre.

Les fleurs fraîches sont cristallisées ou ajoutées aux confitures et vinaigres.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lavatera trimestris , Lavatère
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles et pousses consommées {crues ou cuites} [nourriture/aliment]) et fleur (fleurs [nourriture/aliment]) comestibles.



Feuilles.

Jeunes feuilles consommées localement. Les feuilles et les jeunes plantes sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont également grillées et réduites en poudre.

Les fleurs sont mangées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lens culinaris , Lentille

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines {crues ou cuites} [nourriture/aliment {légume ; pseudo-céréale secondaire : farineµ0(+x)}] ; jeunes germes {crus ou cuits} [nourriture/aliment {en salade et comme légume}] ; et jeunes gousses cuites [nourriture/aliment {comme légume}]) comestible.



Graines, cosses/gousses, légume. Graines consommées cuites (bouillies) crues, ou germées (jeunes germes consommés en salade).

Les jeunes gousses peuvent être cuites et mangées.

Les graines broyées peuvent être utilisées avec des céréales.

Les graines sont souvent consommées dans les soupes et les ragoûts ; en Inde, elles sont servies sous forme de Dahl (ou Dal, plat indien à base de légumineuses) .

La farine de lentille peut être mélangée avec de la farine de céréales dans la préparation du pain.

Les graines germées sont consommées en salades, plats de légumes et soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Leonurus cardiaca , Agripaume

$1

Note : **

Détails : Fleur (fleurs {sommités fleuries fraîches ou séchées} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant pour bières, soupes}]) comestible.



Fleurs - thé, fleurs - saveur.

Les sommités fleuries sont utilisées comme aromatisant pour les bières, ales et stouts (bière brassée à partir d'un moût).

Les fleurs fraîches et séchées peuvent être ajoutées aux soupes ou être brassées sous forme de thé.


Précautions

ATTENTION : le contact cutané avec cette plante peut provoquer une dermatite chez les personnes sensibles. L'huile essentielle parfumée peut causer une photosensibilisation. Les animaux de pâturage peuvent avoir leurs bouches blessées par les dents acérées des calices. Éviter pendant la grossesse car c'est est un stimulant utérin bien qu'elle ait été utilisée pendant le travailµ{{{5(+). Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azur et Rhône-Alpesµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Lepidium meyenii , Maca

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (racines/tubercules [nourriture/aliment {comme légume, salades ; en confitures...} et base boissons/breuvages {substitut de café ; bière}]), feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume, ex. : comme potherbe}]) et fruit (graines [assaisonnement {comme condiment}]) comestibles.



Tubercules, feuilles, racines.

Plante consommée localement comme légume.

Les petits tubercules sont grillés ou transformés en bouillie ; les racines sont utilisées pour les salades, confitures, pain, substitut de café et de la bière.

Les petites feuilles sont comestibles.

Graines utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Lepidium sativum , Cresson alénois

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées [nourriture/aliment {comme légume ; en salades}]) ; fruit (gousses {fraîches ou séchées} [assaisonnement piquant] ; graines [ [assaisonnement {comme condiment}] ; extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}] ; et graines germées [nourriture/aliment]) et racine (racines [assaisonnement {aromatisant ou épice}]) comestibles.



Feuilles, herbe, épice, légume, graines - huile.

-les feuilles et jeunes pousses sont utilisées (consommées) en salades ; elles sont coupées quand elles sont jeunes ; les feuilles tendres sont cuites comme légume (ex. : potherbe, brède) ; elles sont utilisées dans les currys ;

-les gousses fraîches ou séchées peuvent être utilisées comme un assaisonnement piquant.

Graines utilisées comme condiment ;

-les graines donnent aussi une huile comestible ; les graines peuvent être germées et mangées ;

-les racines sont parfois utilisées comme assaisonnement ou épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Leucanthemum vulgare , Marguerite commune

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (crues ou cuites), fleur (dont bourgeons (crus (confits)) ; dont tiges florales (cuites) ; dont pétales (décoratifs)) et racine (cuites) comestibles.(1*)



Feuilles, racines.

-les fleurs sont lavées et blanchies dans l'eau salée puis ajoutées comme garniture pour les aliments ; elles sont également utilisées dans la fabrication du vin ;

-feuilles consommées en salade. ; les jeunes plants peuvent être consommés pour ajouter un goût amer à la nourriture ; les jeunes feuilles sont parfois consommées comme potherbe, brède ; elles sont également finement hachées et utilisées dans les salades ;

-racines comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle(s) ne devrai(en)t être consommée(s) qu'en petites quantitésµ{{{0(+x)µ ; s'agit-il des feuilles ou de la plante entière dont-il est question ? (qp*) pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Levisticum officinale , Céleri perpétuel
Rusticité (résistance face au froid/gel) : très bonne ({{{ -15°C)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Fruit (graines [assaisonnement {condiment, aromatisant}] ; extrait graines : huile [assaisonnement {aromatisant}]) et feuille (tiges [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {produits confits}] ; jeunes feuilles {crues ou cuites ; fraîches ou séchées} [nourriture/aliment et/ou assaisonnement {substitut de céleriµ{{{(dp*)(0(+x)) en salades, soupes et ragoûts} ; feuilles blanchies [nourriture/aliment {comme légume}]), racine (racines cuites [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(27(+x)) {comme légume : substitut de céleri rave}]) et fleur (fleurs) comestibles.



Fleurs, feuilles, racine, graines, tige, herbe, épice, légume.

Les graines et l'huile de graines sont utilisées pour les agents aromatisants dans les confiseries et liqueurs ; graines utilisées comme condiment.

Les tiges sont utilisées pour des produits confits.

Les jeunes feuilles sont ajoutées aux salades, soupes, et ragoûts en raison de leur saveur piquante, semblable au céleri ; elles peuvent être séchées et stockées ; feuilles blanchies consommées comme légume (ex. : comme potherbe ? (qp*)).

Racines épluchées et consommées cuites comme légume (comme le céleri rave).

Les fleurs sont mangées.

Tout comme le céleri, la livèche est également un bon substitut du sel.



Usage culinaire : sa saveur poivrée et son goût prononcé de céleri sont utilisés en cuisine pour parfumer et relever les plats (poisson cuit à la vapeur, fricassée de volaille, agneau, et surtout pains de viande et bouillons). Quelques feuilles suffisent à y apporter beaucoup de goût et d'originalité. Les graines servent aux marinades, pains et gâteaux. Les tiges peuvent servir en pâtisserie (fruits confits...). La racine séchée et moulue peut être utilisée comme substitut au poivre. On peut également fabriquer de l'huile de livèche à partir d'huile d'arachide.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la livèche est dite contenir le prétendu psychotrope "myristicine". L'huile volatile est un irritante. Contre-indiqué lors d'inflammation des reins ou du conduit urinaire. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : propriétés médicinales : vertus dépurative, digestive, carminative et aphrodisiaqueµ{{{(dp*)µ.

Leycesteria formosa , Arbre aux faisans
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1

Note : **

Détails : Fruit (fruits {baies} fraîches [nourriture/aliment]) comestible.



Fruit. Fruits comestibles. Les baies rouges sont consommées fraiches ; elles ont la saveur de chocolat amer.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Lonicera caerulea , Chèvrefeuille comestible

$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment et base boissons]) comestible.



Fruit.

Fruits consommés localement. Les fruits sont utilisés pour faire des confitures, des gelées ou des boissons.


Précautions

ATTENTIONµ0(+x)µ : pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(rp*)µ. Plante protégée en Franche-Comtéµ{{{TBµ.

Lotus tetragonolobus , Pois asperge

$1

Note : ***

Détails : Fruit (jeunes gousses [nourriture/aliment] ; et graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut de café}]) comestible.



Gousses, graines, légume.

Les gousses sont consommées lorsqu'elles sont petites (2,5 cm) ; elles ont une saveur d'asperge ; elles peuvent être sautées, ou ajoutées aux soupes et aux ragoûts.

Les graines sont consommées comme des petits pois.

Les graines rôties sont utilisées dans la préparation d'une boisson de type café.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Provence-Alpes-Côte d'Azurµ{{{TBµ.

Luffa acutangula , Courge éponge anguleuse

$1$1$1

Détails : Fruit (fruits immatures cuits {bouillis, cuits à la vapeur ou sautés} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {comme légume}] ; graines mûres cuites {grillées} [nourriture/alimentµ et/ou{{{(dp*)(0(+x))µ collation] ; et extrait graines : huile), feuille (feuilles {crues ou cuites} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x)) {en salade ou comme légume}]) et fleur (fleurs {boutons/bourgeons floraux} [nourriture/aliment {beignets}µ{{{(dp*)(0(+x))]) comestibles.



Feuilles, fruits, légume, graines, graines - huile.

Fruits immatures consommés cuits comme légume ou en soupes ; les arêtes/crêtes sont enlevées avec un couteau éplucheur ; les fruits sont bouillis, cuits à la vapeur ou sautés ; ils peuvent être ajoutés aux soupes, ragoûts et currys.

Les feuilles sont comestibles ; elles peuvent être consommées en salade ou cuites comme légume (ex. : potherbe).

Les bourgeons floraux sont trempés dans la pâte et sautés.

Les graines mûres sont grillées, salées et consommées comme collation.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Luffa aegyptiaca , Courge éponge cylindrique

$1$1$1

Note : **

Détails : Fruit (jeunes fruits cuits {frais ou{{{ séchés} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) {comme légume}] ; graines mûres cuites {grillées} [nourriture/aliment et/ou collation] ; et extrait graines : huile), feuille (jeunes feuilles et pousses) et fleur (fleurs {boutons/bourgeons floraux}) comestibles.



Fruit, feuilles, fleurs, graines, graines-huile, légume.

Jeunes fruits consommés cuits comme légume ou en soupes ; ils sont décortiqués et le centre est enlevé ; ils peuvent aussi être tranchés et séchés pour une utilisation ultérieure ; ils peuvent être picklés ou utilisés dans les soupes, ragoûts et currys. Aux Antilles, les jeunes pépons à côtes ou lisses sont cuisinés en daube, ratatouille, carrys de poulet ou de porc.

Les graines donnent une huile comestible après extraction. Les graines sont grillées avec du sel et consommées comme collation.

Les jeunes feuilles et pousses et les fleurs (boutons floraux) sont comestibles ; elles sont blanchies (en les recouvrant pour les rendre blanc) ; jeunes feuilles et pousses également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Lupinus albus , Lupin blanc

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines cuites {bouillies ou grillées} [nourriture/aliment {légume, collation, pseudo-cérélae secondaire : farine} et base boissons/breuvages {substitut/succédané de café}]), fleur (hampes florales cuites {picklées} [nourriture/aliment]) et feuille (feuilles) comestibles.(1*)



Graines, légume, feuilles.

Graines consommées (utilisées comme nourriture) bouillies, grillées en farine ou comme succédané de café) ; elles sont trempées pendant environ 3 jours dans l'eau salée puis cuites et mangées ou utilisées dans des soupes ; elles sont utilisées également pour la fabrication de lait végétal ; les graines grillées sont consommées comme collation ou utilisées comme substitut de café ; broyées, elles sont mélangées avec de la farine de pain.

Les hampes florales sont picklées et mangées.

Feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les graines contiennent un élément toxique qui est éliminé par trempage ou ébullition ; il existe plusieurs types de lupin doux qui peuvent être consommés sans traitement en raison de leur faible teneur en alcaloïdesµ{{{0(+x)µ ; il existe des variétés/cultivars riches en alcaloïdes toxiquesµ{{{27(+x)µ ; les graines de nombreuses espèces de lupin contiennent des alcaloïdes toxiques au goût amer, bien qu'il existe des variétés/cultivars souvent douces au sein de ces espèces qui sont complètement saines ; le goût est un indicateur très clair ; ces alcaloïdes toxiques peuvent être drainés hors de la graine par trempage pendant la nuit et jetage de l'eau de trempage ; il peut également être nécessaire de changer l'eau une fois pendant la cuisson ; les toxines fongiques envahissent aussi facilement la graine broyée et peuvent causer des maladies chroniquesµ{{{5(+)µ.

Lycium barbarum , Lyciet commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -22/-23°C

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (fruits mûrs déshydratés [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {tisanes}] ; et graines [base boissons/breuvages {succédané du thé}]) et feuille (feuilles [nourriture/aliment {comme légume} et base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {aromatisant}]) comestibles.



Fruit, feuilles. Feuilles consommées en Chine comme légume (potherbe) et utilisées pour aromatiser.

Les fruits rouges séchés sont consommés dans les soupes toniques et ragoûts de volaille, de viande ou de tortue.

Les feuilles et les fruits sont utilisés pour faire du thé.

Graines utilisées comme succédané du thé.


Précautions

(1*)ATTENTION : bien qu' aucune trace de toxicité n'ait été observée, certaines précautions doivent être prises avec cette espèce, en particulier à l'égard de ses feuilles comestibles, car il appartient à une famille qui contient souvent des toxines ; cependant, l'utilisation des feuilles est bien documentée et assez répandue dans certaines régions. Le fruit vert peut aussi être suspect alors que le fruit mûr est sainµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

M

Macadamia integrifolia , Noyer du queensland
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-4,5°C

$1

Note : ****

Détails : Fruit (graines {noyaux/noix} [nourriture/alimentµ{{{(dp*)(0(+x),27(+x)) : crues ou cuites {grillées}] ; et extrait graines : huile [nourriture/aliment et/ou assaisonnement : huile alimentaireµ{{{(dp*)(0(+x)) {en salade}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : graines, noyau, noix.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les noix sont consommés crues bien que certains types sont grillés ; elles peuvent être enrobées de chocolat ou de caroube et utilisées dans les pâtisseries, bonbons, crèmes glacées, des gâteaux et tartes.

-l'huile peut être utilisée avec des salades et plats sautés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Malus domestica , Pommier commun

$1

Note : *****

Détails : Fruit (fruits {crus ou cuits ; frais, séchés, appertisés ou fermentés} [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {jus, cidre}] ; et extrait graines : huile) comestible.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fruit. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fruits - crus (frais), cuits ou tranchés et séchés pour une utilisation ultérieure ; ils sont également utilisés pour faire du jus ;

-une huile comestible peut être obtenue à partir de la graine ; ce serait seulement réellement valable d'utiliser ces graines comme source d'huile si le fruit était utilisé dans un but tel que la fabrication du cidre et ensuite les graines pourrait être extraites de la pulpe restante.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines des pommes contiennent de l'amygdaline, un glucoside cyanogèneµ{{{0(+x)µ ; tous les membres de ce genre contiennent la toxine cyanure d'hydrogène dans leurs graines et éventuellement aussi dans les feuilles, mais pas dans leurs fruits ; le cyanure d'hydrogène est la substance qui donne aux amandes leur goût caractéristique, mais il ne devrait être consommé qu'en très petites quantités ; les graines de pommes ne contiennent habituellement pas de très grandes quantités de cyanure d'hydrogène, mais, même ainsi, elles ne doivent pas être consommées en très grandes quantités ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Usages médicinaux : La pectine est également indiqué pour protéger le corps contre les radiationsµ{{{5(+)µ.

Malva alcea , Mauve alcée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles fraîches {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade : subsititut de laitue ; bouillies comme légume}] ; et tiges cuites {bouillies} [nourriture/aliment]), fleur (fleurs {crues ou cuites} [nourriture/aliment {en salade}]) et fruit (graines crues [nourriture/aliment] ; et extrait graines : huile) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, graines - huile, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles - crues ou cuites ; un goût doux et agréable ; les feuilles sont mucilagineuses et assez insapide, c'est un très bon substitut vivace pour la laitue dans une salade, produisant des feuilles fraîches du printemps jusqu'au milieu de l'été, ou à l'automne à partir de plantes auto-ensemencées ; feuilles et tiges consommables bouillies

-fleurs - crues ; une addition/garniture très décorative dans les salades, elles ont une saveur douce et une texture semblable aux feuilles ;

-graines - crues ; meilleure utilisée avant qu'elle ne soit complètement mature, la graine a un goût agréable de noisette, mais elle est plutôt petite et délicate à récolter.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : bien que nous ayons vu aucun rapport de toxicité pour cette espèce, lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), les feuilles de certaines espèces ont tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans leurs feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5.

Malva sylvestris , Mauve sylvestre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (tendres) et fleur1 (dont bourgeons), fruit (jeunes (tendres et verts))1 et racine1 comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleurs, gousses, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

- feuilles consommées crues ou cuites (comme potherbe) ; mucilagineuse avec une saveur douce et plaisante, elles sont agréables dans les soupes où elles agissent comme un épaississant (cela donne au soupe une texture onctueuse) ; les jeunes feuilles font aussi un substitut très acceptable pour la laitue en salade ; feuilles utilisées comme substitut de thé, en Australie ;

-graines immatures - crues ; consommées localement ; utilisées comme collation, les graines ont une saveur agréable de noisette, mais elles sont trop fastidieuses/délicates à récolter pour la plupart des gens qui veulent en obtenir en quantité ;

-fleurs - crues ; ajoutées aux salades ou utilisées comme garniture ; un goût agréable, avec une texture semblable aux feuilles, elles font une garniture agréable et jolie dans le saladier ; elles sont également utilisées pour le thé.

La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : lorsqu'elles sont cultivées sur des sols riches en azote (et en particulier lorsque ceux-ci sont cultivés inorganiquement), la plante a tendance à concentrer des niveaux élevés de nitrates dans ses feuillesµ{{{5(+)µ ; les feuilles sont parfaitement saines à tout autre momentµ{{{5µ.

Note médicinale : ***

Medicago sativa , Luzerne

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes pousses ; crues (aromatisantes)1 ou cuites1)µ, fleur1 (fraîches (décoratives (crues/cuites)1) ou séchées (tisanes1, farine1)) et graines (farine1, germes1) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : graines, germes, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont souvent mises à germer et les jeunes pousses consommées crues ;

-jeunes feuilles consommées cuites comme légume (ex. : potherbe), en Chine ; elles sont souvent légèrement cuites (blanchies) et ajoutées aux plats de viande ;

-graines broyées utilisées en farine pour le pain ;

-les feuilles et les fleurs séchées et en poudre peuvent être utilisées comme tisane.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient des substances du même type que la saponineµ{{{5(+)µ, voir lien "pfaf" ("5") et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ ; manger de grandes quantités de feuilles peut provoquer la destruction/dégradation des globules rouges ; les germes de luzerne (et surtout les graines) contiennent de la canavanine ; des rapports récents suggèrent que l'ingestion de cette substance peut entraîner la réapparition du lupus érythémateux disséminé (une maladie ulcéreuse de la peau) chez les patients dont la maladie était devenue dormante ; la FDA recommande les enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli d'éviter de consommer des germes de luzerne à cause de la contamination bactérienne ; éviter pendant la grossesse et l'allaitement , éviter chez les personnes atteintes d'un cancer sensible aux hormones, éviter chez les personnes atteintes de la goutte (en raison de purines) ; possible antagonisme de l'effet anticoagulant de la warfarine (en raison de la vitamine K) et interference avec l'effet immunosuppresseur des corticoïdesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Melilotus albus , Mélilot blanc

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment {cuites : bouillies} et/ou assaisonnement {aromatisant fromages}] et jeunes feuilles [nourriture/aliment crues {en salades} ou cuites {bouillies}]) et fruit (graines [assaisonnement {aromatisant fromages et soupes ; condiment}]), fleur (fleurs [assaisonnement {aromatisant à la vanille}]) partiellement/modérément comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, graines, gousses.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les graines aromatisent le gruyère ;

-jeunes feuilles comestibles ; avant la floraison, elles peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes (comme potherbe) ;

-les fleurs sont utilisées comme comme aromatisant à la vanille.

-les graines, semblables aux pois, peuvent être utilisées pour assaisonner les soupes (comme condiment).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : ne pas utiliser de plantes séchéesµ{{{0(+x)µ ou partiellement/modérément séchées (1 ou 2 jours) et avec parcimonieµ{{{(dp*)µ ; les feuilles séchées et, plus encore, moisies, peuvent être toxiques bien que les feuilles fraîches sont tout à fait saines/sûres (sans danger) ; ceci est dû à la présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille)µ{{{(dp*)(5(+))µ ; voir lien "pfaf" ("5"), genre et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : **

Melilotus officinalis , Mélilot officinal

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes, dont pousses sèchées un ou deux jours ; cuites1(2*), confites (marinades)1)µ, fleur1 (tiges fleuries ; fraîches (cuites1) ou séchées), graines (jeunes et/ou tendres) et racine (séchées) partiellement/modérément comestibles (utilisées comme aromate)(1*).



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racines, gousses/cosses, graines, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles et les graines aromatisent le Gruyère ;

-les jeunes feuilles, avant la floraison, peuvent être ajoutées aux salades ou bouillies pendant 5 minutes ; elles sont utilisées comme assaisonnement avec du lapin cuit au four (ou comme potherbe ? (qp*)) ;

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour aromatiser les soupes, les ragoûts et les marinades ;

-les graines ont été ajoutées aux soupes et ragoûts comme assaisonnement.


Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties de la plante sont plus ou moins toxiques : présence de coumarine (une dicoumarol ? (qp*)), une substance qui, lorsque la plante sèche, produit l'agréable odeur caractéristique de l'aspérule odorante (dite proche du foin frais et/ou de la vanille) ; en séchant et, plus encore, en se dégradant/moisissant, la plante produit/libère une quantité non négligeable de cette antivitamine K qui peut causer/provoquer/entrainer, des maux de tête, nausées, vertiges, états de somnolence et même, à fortes doses et/ou ingestion/consommation régulière, des dégâts irréversibles au foie et de graves hémorragies (en empêchant le sang de coaguler) ; il est donc fortement recommandé de ne pas utiliser de plante séchée ou, tout au moins, selon certaines règles/précautions [séchée partiellement/modérément (1 ou 2 jours), dans de bonnes conditions (à l'abris de l'humidité) puis utilisée avec parcimonie (comme aromate)]µ{{{(dp*)(0(5,+x),1,+x)).
(2*)les retirer après cuissonµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Melissa officinalis , Mélisse officinale

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {crues ou cuites} [base boissons/breuvages {tisanes} et/ou assaisonnement {comme herbe/aromate, épice, condiment et aromatisant de liqueurs}]) comestible.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-feuilles parfumées au citron utilisées crues ou cuites pour les boissons ou pour aromatiser les aliments (comme aromatisant de salades, comme condiment et comme aromatisant de liqueurs) ; elles sont ajoutées aux plats de viandes et de légumes, et dans les soupes et les sauces ; les feuilles peuvent être utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Melothria scabra , Concombre à confire

$1$1

Détails : Fruit (fruits [nourriture/aliment : crus ou cuits {picklés}]) et feuille (feuilles) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-fruits consommés crus ou picklés (confits au vinaigre) ;

-feuilles cuites (ex. comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mentha aquatica , Menthe aquatique

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate (pour aromatiser les aliments) ; elles donnent une saveur de menthe poivrée ; elles sont utilisées avec des plats de petits pois, de pommes de terre, des oeufs et du fromage et de la viande ; elles sont utilisées pour faire un thé ; elles sont également ajoutées au lait pour l'aromatisation.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Mentha cervina , Menthe des cerfs

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé. Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; l'huile de menthe est utilisée pour l'aromatisation ; les feuilles ont une odeur de menthe pouliot et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées pour aromatiser les plats à base de pomme de terre.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Plante protégée en Provence-Alpes-Côte d´Azurµ{{{TBµ.

Note médicinale : **

Mentha pulegium , Menthe pouliot

$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles {fraîches ou séchées} [assaisonnement {comme condiment, épice} et/ou base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrémités très tendre {avec parcimonie} [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites {comme légume}]) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, feuilles - thé, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment ; les extrémités très tendres peuvent être ajoutées en petites quantités aux salades et cuites avec des légumes ; elles sont utilisées pour parfumer les viandes, sauces, ragoûts, et pour les farces ; les feuilles séchées sont utilisées pour aromatiser pruneaux, abricots et fruits mélangés ; les feuilles fraîches et séchées sont utilisées pour le thé.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : cette espèce contient de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est ingérée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; il est donc recommandé aux femmes enceintes de consommée cette plante avec parcimonie et d'éviter les extraitsµ{{{(dp*)(0(5(+),+x))µ.

Plante protégée en Lorraineµ{{{TBµ.

Note médicinale : ***

Mentha requienii , Menthe corse
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -23/-23,5°C

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les feuilles ont été utilisées pour aromatiser les liqueurs comme la crème de menthe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines huiles dans les feuilles sont toxiquesµ{{{0(+x)µ ; au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha spicata , Menthe verte
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont tiges tendres ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (crues/cuites, dont infusions)1) et fleur1 (décoratives1) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, légume, épice, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles utilisées comme condiment (pour aromatiser les aliments) ; elles sont utilisées dans les salades, sauces (ex. : gigot ou rôti de bœuf, en Grande-Bretagne), soupes, boissons aux fruits, plats de légumes et/ou à base de viande, plats asiatiques, desserts et vinaigrettes ; elles sont également picklées ; l'huile essentielle est utilisée pour l'assaisonnement (dans la fabrication de boissons alcoolisées ou sans alcools, de confiseries, glaces et pour aromatiser les chewing-gums ou les dentifrices) ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé et/ou les tisanes ou des boissons, comme le cocktail mojito de Cuba, composé de rhum, de citron vert et de menthe fraîche.



La feuille de menthe verte a une place de choix dans la culture du Maghreb. En effet, le fameux thé à la menthe est concocté en laissant infuser du thé vert avec environ 100 feuilles de menthe fraîche par litre et beaucoup de sucre. Le cultivar Mentha spicata 'Nana', est généralement utilisé ; il se caractérise par un arôme piquant mais doux. Cette appellation se retrouve dans le nom en arabe standard moderne du thé à la menthe « ch?ï bil n'an? » (??? ????????).




Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : En herboristerie, les menthes sont toniques, stimulantes et antispasmodiques. La menthe verte est traditionnellement utilisée pour ses propriétés aromatiques (toniques, fortifiantes), digestives (combat les lourdeurs, les ballonnements, les gaz) et antispasmodiques (nervosité, palpitations, crampes).

En infusion à 10?20 g pour 1 litre d'eau bouillante, la menthe exerce une action sensible sur le système nerveuxµ{{{wikiµ.


Mentha suaveolens , Menthe suave

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes feuilles [assaisonnement {comme aromate} et base boissons/breuvages {tisanes}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestibles.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : feuilles et fleurs utilisées comme aromate ; les jeunes feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont brassées dans le/un thé ; la jeune plante a une saveur rappelant l'ananas.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune donnée sur la toxicité n'ait été observée pour cette espèce, au moins quelques espèces de ce genre (dont Mentha pulegium L. et Mentha x piperita L.) contiennent de la pulégone connue pour entrainer/produire des avortement lorsque la plante est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) et/ou en grandes quantités ; donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(0(5(+),+x),+x)µ.

Note médicinale : **

Mentha x piperita , Menthe poivrée
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement {comme aromate}] ; feuilles séchées [base boissons/breuvages {tisanes}] ; et extrait feuilles : huile essentielle [assaisonnement {arôme}]) et fleur (fleurs [assaisonnement {comme aromate}]) comestible.) comestibles.(1*)



Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe/aromate, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : plante (feuilles et fleurs) utilisées comme aromate en l'état ou sous forme d'huile essentielle (obtenue par distillation) utilisée dans l'aromatisation ; elle est fortement aromatisée et est principalement utilisée comme un extrait pour l'aromatisation de bonbons et boissons ; les feuilles séchées peuvent être utilisées pour le thé.



En Grande-Bretagne, la menthe poivrée est utilisée dans la confection de quelques plats. La mint sauce s'obtient en hachant finement la menthe poivrée dans du vinaigre et du sucre. Mais quelques cuisiniers considèrent pourtant qu'elle donne une saveur trop forte aux plats et lui préfèrent la menthe verte (Mentha spicata).

L'huile essentielle de menthe poivrée est utilisée dans l'industrie alimentaire pour parfumer bonbons (polkagris), dentifrices, chewing-gums, confiseries et boissons alcoolisées. En Angleterre, elle est associée au chocolat dans les célèbres After eight. En Catalogne, on l'ajoute parfois aux soupes, aux salades et aux légumes. Ainsi quelques gouttes d'huile essentielle peuvent être rajoutées à un velouté de petits pois. Dans l'arrière-pays niçois, on l'emploie sous le nom de « basilic sauvage » dans les sauces avec l'huile d'olive et de l'ail.

La menthe poivrée est utilisée aussi dans la fabrication du schnaps en Alsace par macération (le peppermint schnapps). Elle sert aussi à préparer des cocktails.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : cette espèce, lorsqu'elle est consommée sous forme concentrée (huile essentielle) ou en grandes quantités, peut provoquer des avortements donc une certaine prudence est de miseµ{{{(dp*)(5)µ.

L'huile essentielle de menthe et le menthol peuvent provoquer des troubles graves chez le jeune enfant lorsqu'ils sont appliqués sur les narines et le visage (risque de détresse respiratoire, de coma). La monographie élaborée par l'Agence européenne du médicament (EMEA) précise que son usage n'est recommandé ni avant huit ans, ni chez la femme enceinte ou allaitante. Son utilisation par voie cutanée est réservée à l'adulte ;

L'obstruction des voies biliaire et l'inflammation de la vésicule biliaire constituent des contre-indications ;
Le contact avec les muqueuses et les yeux peut provoquer des irritations ;
De rares cas d'allergie ont été signalés à la suite d'application cutanée. Ne pas utiliser dans le bain ou sur l'ensemble du corps ;
Certains auteurs préconisent de ne pas l'utiliser chez des sujets épileptiquesµ{{{wikiµ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Comme à toutes les menthes, la tradition attribue à la menthe poivrée des propriétés aromatiques (toniques, stomachiques) et des propriétés digestives (combattre les lourdeurs, les ballonnements, les gaz).

Les feuilles de la plante fraîches ou sèches sont utilisées en infusion (de 6 à 9 g/jour). L'huile essentielle extraite de la plante par hydrodistillation est utilisée en usage interne (0,6 à 1,8 ml/jour).

Au début du XIXe siècle, « elle est regardée comme apéritive, désobstruante, diurétique... On l'emploie aussi comme stomachique, résolutive, emménagogue, et surtout comme antispasmodique ».

La plante est utilisée en France, par voie orale (en infusion), dans :

le traitement symptomatique de troubles digestifs (ballonnement, lenteur à la digestion, etc.), y compris ceux qui sont attribués à une origine hépatique ;
le traitement adjuvant des douleurs liées aux troubles fonctionnels digestifs ;
pour faciliter les fonctions d'élimination urinaire et digestive.

En usage local, les médicaments à base de menthe sont utilisés (de fait ce sont généralement des produits à base d'huile essentielle) :

en cas de prurit, comme adoucissant et comme protecteur (ex. : crevasses, piqûres d'insectes) ;
en cas de nez bouché, de rhume ;
pour l'hygiène buccale, en bain de bouche
comme antalgique dans les affections buccales ou pharyngées (collutoire, pastilles).
comme analgésique pour lutter contre les maux de tête

La Commission Européenne précise qu'en Allemagne la menthe poivrée est utilisée en cas de spasmes de la région gastro-intestinale, de la vésicule et des voies biliaires. Autres utilisations possibles par voie externe de l'huile essentielle : soulager les maux de tête (EMEA), migraines et sinusites, les démangeaisons cutanées, les algies rhumatismales et musculaires (usage reconnu en Allemagne) (se renseigner auprès d'un aromathérapeute, médecin ou pharmacien par précaution car c'est une substance très active)µ{{{wikiµ.


Mertensia maritima , Mertensie maritime

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles charnues sont consommées crues ou cuites (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; elles sont souvent cuites avec des oeufs ;

-les tiges souterraines ou rhizomes sont consommés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mesembryanthemum crystallinum , Ficoïde glaciale

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont cuites et consommées (comme potherbe) ;

-les graines sont comestibles.


Précautions

ATTENTION : plante protégée en Corseµ{{{TBµ.

Note médicinale : *

Mimosa pudica , Sensitive
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 9 (b et t), zone 11 (dave's garden)

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les fleurs sont cristallisées ; elles sont également utilisées dans la préparation d'eau florale (Hydrolat de fleurs).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Mirabilis expansa , Mauka

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, tubercules, légumes.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-la racine tubéreuse est consommée ; elle est consommée comme tapioca / manioc ; elles sont séchées au soleil puis bouillies ou frites et aussi utilisées dans les soupes et les ragoûts ;

-les feuilles sont consommées en salade et sauces à base de piment ;

-elles sont aussi transformées en sucrerie en les enterrant dans une fosse où, elles sont posées entre des couches de paille d'orge et les sucres se concentrent (s'agit-il des feuilles ou des racines ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mirabilis jalapa , Belle de nuit
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C, Zone 7 (-18 -12°C) pour la racine à 10/11 pour les parties aériennes.

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, tubercules, légumes.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont cuites et consommées comme nourriture d'urgence uniquement.

-les fleurs donnent un colorant rouge utilisé pour la coloration des aliments ; il est utilisé avec des gâteaux à base d'algues et de gelées ;

-les graines sont broyées et utilisées comme substitut du poivre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Monstera deliciosa , Faux philodendron

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le fruit est comestible ; les fruits sont encouragés à mûrir uniformément en les mettant dans un sac en papier dans un réfrigérateur pendant 24 heures puis à température ambiante jusqu'à maturation ; les fruits très mûrs sont consommés ; la pulpe du fruit peut être passée au chinois et utilisée comme une boisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les fruits non mûrs ont des cristaux irritants qui piquent la boucheµ{{{0(+x)µ.

Moringa oleifera , Moringa
Rusticité (résistance face au froid/gel) : 0/-2°C

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, fruits, graines, racines, écorce, gousses, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les jeunes pousses et les feuilles sont consommées cuites ; elles sont consommées comme potherbes, brède, ou utilisées dans les soupes et les currys ; elles peuvent être séchées et stockées pour une utilisation ultérieure ;

-les fleurs sont également utilisées pour les currys ;

-les très jeunes longues gousses sont consommées cuites, en particulier dans les currys et la soupe ; elles sont également picklées ;

-les jeunes graines sont consommées grillées ou frites ;

-parfois, les racines sont utilisées comme substitut du raifort ;

-une gomme de l'écorce est utilisée comme assaisonnement ;

-l'écorce est utilisée pour le thé ;

-les racines, les feuilles, les fleurs et les fruits sont consommés cuits à l'eau et mélangés avec du sel et du piment ;

-l'huile extraite des graines est utilisée dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Musa acuminata , Bananier cavendish nain
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Mycelis muralis , Laitue des murailles

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes)1 et fleur1 (capitules, dont bourgeons)1 comestibles.



jeunes feuilles crues et/ou aromatisantes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Myosotis arvensis , Myosotis des champs

$1$1

Note : *

Détails : fleur (décoratives et/ou aromatisantes (dont tisanes)) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : présence possible de pyrrolizidine (alcaloïde) selon "Plantes sauvages comestibles" ;
Cette substance est susceptible d'affecter le foie : cependant les risques seraient relativement faibles car plusieurs plantes (dont la consoude officinale et la vipérine commune) sont appréciées (y compris alimentairement) depuis des siècles et malgré les quantités ingérées par bon nombre de personnes, aucun effet toxique/nocif n'a été décrit/reporté ; on peut donc au moins considérer que, même si cette substance était présente, la consommation occasionnelle de petites quantités est/serait inoffensiveµ{{{1µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Le myosotis des champs n'est pas une plante très utilisée en phytothérapie. Pourtant, elle est efficace pour lutter contre les bronchites chroniques. C'est également un anti-inflammatoire, un sédatif et un tonique. On utilise les feuilles et les sommités fleuriesµ{{{Doctissimoµ.

Myrrhis odorata , Cerfeuil musqué

$1$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (aromatisantes [cuites1, tisanes1]), fleur1 (aromatisantes [fruit]1 et/ou décoratives1)µ, fruit (graines immatures : crues1 et/ou aromatisantes1) et racine (jeunes et/ou tendres et épicées : cuites1 et/ou aromatisantes [liqueurs1, desserts1]) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

N

Nasturtium officinale , Cresson de fontaine

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont pousses, crues1/cuites1 et/ou décoratives1/aromatisantes1)µ, fleur1 (crues1, dont boutons (crus1/cuits1 et/ou décoratifs1/aromatisants1)) et fruit (graines (aromatisantes)1) comestibles.(1*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède).


Précautions

(1*)ATTENTION : à l'état sauvage et/ou à proximité de bovins et, plus particulièrement, d'ovins, la plante est susceptible de porter la fasciolose (fasciolase ou distomatose hépatique), une maladie parasitaire provoquée par un ver plat, appelé couramment douve ou distome, dont le plus courant est la douve du foieµ{{{~~Wiki(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Nepeta cataria , Cataire

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe, racines, épices.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles séchées sont utilisées pour faire du thé ; elles ont un goût de citron et de menthe ; les feuilles et les pousses sont utilisées dans l'aromatisation et dans les soupes et les ragoûts ; elles sont également utilisées dans les sauces;

-les jeunes feuilles sont utilisées dans les salades.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Nicotiana tabacum , Tabac commun

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : la protéine de feuilles de tabac est une poudre blanche inodore et insipide qui peut être ajoutée à des grains de céréales, légumes, boissons gazeuses et autres aliments ; elle peut être fouettée comme le blanc d'oeuf ; les feuilles de tabac sont utilisées pour faire des boissons alcoolisées et aussi mâchées (attention : l'alcool est une cause de cancer).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : il est toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Nigella sativa , Nigelle cultivée

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les graines sont utilisées comme épice dans les pickles (marinades) ; elle a un goût poivré ; elles sont également utilisées dans le pain turc ; elles sont saupoudrées sur des petits pains, pains plats (galettes), gâteaux/cakes, pain de seigle juif, ou sont utilisées comme aromatisant dans les currys, les pickles et citrons confits.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : ne doit pas être utilisé en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

O

Ocimum americanum , Basilic pubescent

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, épice, légume, racine.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les graines sont trempées une nuit comme base pour une boisson rafraîchissante ; les graines sont mélangées à d'autres céréales pour faire du pain ;

-les feuilles sont transformées en une pâte avec des épices et consommée crue.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ocimum basilicum , Basilic

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, fleur, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines sont trempées dans l'eau et mangées ; elles peuvent être consommées seules ou utilisées pour aromatiser le pain et d'autres aliments ;

-les feuilles sont utilisées crues ou cuites pour aromatiser des aliments ; elles sont utilisées pour aromatiser la sauce tomate, le vinaigre, les soupes, salades, omelettes et la sauce pesto.

-il donne une huile utilisée en aromatisation ; celle-ci parfume les sauces, les marinades, les viandes et les confiseries.


Précautions

ATTENTION : le basilic contient de l'estragole, une huile essentielle potentiellement cancérigène et mutagène. Ne pas prendre d'huile pendant la grossesse ni en donner à de petites bébés/enfantsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Ocimum gratissimum , Basilic suave a feuilles lisses

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles sont utilisées pour l'aromatisation ; elles donnent une saveur amère à la nourriture ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser le thé ;

-les graines sont parfois consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ocimum kilimandscharicum , Basilic camphre

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les feuilles sont parfois utilisées pour le thé ; elles sont utilisées pour aromatiser le riz , les dahls (dals) et les légumes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ocimum minimum , Basilic à petites feuilles

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : condiment, boisson, thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ocimum tenuiflorum , Basilic sacré

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles pour le thé, herbe, graines, épice, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les graines tendres, lorsqu'elles sont trempées dans l'eau, donnent une boisson ;

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elle sont utilisées pour aromatiser les pâtes de fruits, viennoiseries et confitures ; les feuilles fraîches peuvent être ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées comme substitut pour le thé ;

-les fleurs sont consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Oenothera biennis , Oenothère (ou énothère) bisanuelle
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Racine (avant floraison ; cuites (plats chauds ou froids)1, feuille (avant floraison ; crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (décoratives ; dont jeunes tiges florales (crues1 ou cuites1) ; dont bourgeons (décoratifs1 ou confits1)) et fruit (verts ; crus1 ou cuits1 ; dont graines mûres (céréale1)) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Olea europaea , Olivier

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, herbe, épice, manne, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-le fruit est utilisé après avoir été picklé (mariné) ou en mis en conserve ; il est également utilisé pour son huile ; les fruits crus contiennent un alcaloïde qui les rend amers et désagréables ; celui-ci est éliminé par durcissement à la soude (de 1,3 à 2% de soude caustique), puis lavage à l'eau puis transfert dans une solution saline ;

-l'arbre est la source d'une manne comestible ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Opuntia ficus-indica , Figuier de barbarie

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines, tiges, légume.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les fruits mûrs sont consommés ; les fruits secs sont utilisés dans les sucreries ; ils sont également utilisés pour les confitures, gelées et vins ; la pulpe fermentée est mélangée avec de la farine et des noix pour faire un plat italien ; la pulpe du fruit sans graines est préparé comme une sauce pour les pâtes ;

-les jeunes tiges sont utilisées comme légume ou dans les pickles (marinades).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Origanum vulgare , Origan

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille et fleur comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Ornithogalum pyrenaicum , Ornithogale des pyrénées

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses, feuilles, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) : les jeunes pousses florifères peuvent être consommées comme des asperges.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Oryza sativa , Riz

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, céréale, balle (cosse/écorce de la graine) - huile.

Utilisation(s)/usage(s) comestible(s) :

-les grains sont cuits et mangés après que les balles aient été éliminées par broyage et vannage ; il est également transformé en farine, pâtes, gâteaux, puddings, amidon et nouilles ;

-le papier de riz peut être obtenu à partir de la farine ;

-le son de riz mélangé avec de la farine peut être utilisé pour les gâteaux, biscuits, muffins et crêpes ; le son de riz est utilisé pour les légumes picklés ;

-une huile peut être extraite des enveloppes (balle) ;

-les graines germées sont consommées en salade ;

-les jeunes plants peuvent être utilisés comme un légume ;

- le riz peut être utilisé pour faire de l'alcool (attention : l'alcool est une cause de cancer) et des boissons semblables au lait (lait végétal).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Oxalis tetraphylla , Oxalide de Deppe
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 7-10

$1$1

Note : ***

Détails : Tubercules, racines, feuilles ;

-feuilles consommables en salade ou comme légume (ex. : potherbe), dans les soupes, par exemple. ;

-les fleurs sont utilisées en salade ou en mélange avec de la salade de maïs ;

-tubercules consommés après blanchiment ; les racines charnues sont cuites et servies comme des asperges.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : voir genreµ{{{(rp*)µ.

P

Pachira aquatica , Marce
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -1/-4°C (zone 9b à zone 10)

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Les noisettes sont d'un brun clair parcouru par des bandes blanches. Leur goût ressemble à celui des cacahuètes.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, tiges, racines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont cuites (bouillies, rôties ou frites) et mangées ; elles peuvent également être consommées crues ou moulues en farine pour fabriquer du pain.

-les feuilles et les fleurs sont consommées comme légume ; feuilles cuites comme potherbe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines sont revendiquées contenir des acides gras cyclopropéniques toxiquesµ{{{0(+x)µ.

La présence de cyclopropénoïdes dans les graines laisse suggérer que ces dernières ne sont pas dénuées de toxicité pour l'Homme. Des études ont démontré que ces composés chimiques étaient cancérigènes, cytotoxiques, et avaient des effets toxiques sur certaines espèces animales ; les cyclopropénoïdes pourraient s'avérer dangereux : sur les 6 rats testés lors de l'étude, 5 sont morts après avoir consommé des graines. Le rat survivant a eu plusieurs organes (l'estomac, le foie, le pancréas, les reins, les poumons) enflés et une atrophie de la rate. Les effets sur l'Homme sont encore mal connusµ{{{wikiµ.

Pachyrhizus erosus , Jicama

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pods (gousses/cosses), tubercules, racine, graines, prudence, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le jeune tubercule est mangé cru ou cuit ; ils peuvent être bouillis, sautés, rôtis, braisés ou utilisés dans les soupes ; il peut également être picklés ; les tubercules peuvent être une source de fécule utilisée dans les crèmes et desserts ;

-les jeunes gousses peuvent être consommées (elles doivent être bien cuites).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les vieilles gousses et les graines matures peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Paeonia lactiflora , Pivoine de chine

$1$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, graines, tige, peau des fruits - boisson.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la racine est cuite et mangée dans la soupe ; l'écorce est enlevée et elle est séchée ;

-les graines sont réduites en poudre et mélangées avec du thé.

-la peau du fruit séché est utilisée pour une tisane.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Papaver orientale , Pavot oriental
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C ?

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, têtes.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines et des parties de la fleur sont consommées.

-les capsules âcres chaudes sont également signalées comme mangées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la capsule pourrait contenir des alcaloïdes toxiquesµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Papaver rhoeas , Coquelicot

$1$1$1

Note : **

Détails : Graines1, feuille (rosette)1 et fleur1 comestibles.(1*)



feuilles (rosette) crues en salades ou blanchies ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Passiflora caerulea , Fleur de la passion
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C (-7 à -10°C)

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits mûrs sont consommés frais et utilisés pour parfumer les boissons ; les fruits immatures sont bouillis et mangés ;

-les fleurs peuvent être transformées en sirop.


Précautions

Cru et encore vert, le fruit contient de l'acide cyanhydriqueµ{{{wikiµ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Dans les Caraïbes, au Mexique et en Amérique du Sud, la racine a été utilisée comme sédatif et vermifuge. Dans l'île Maurice, un extrait de la plante a servi de remède contre l'insomnie. En Argentine, les parties aériennes sont prescrites comme agent antimicrobien dans la pneumonie. En Italie, la plante a été utilisée comme antispasmodique et sédativeµ{{{wikiµ.

Passiflora edulis , Grenadille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines - huile.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :



La partie charnue du fruit est consommée crue. Le jus, la pulpe et les graines du fruit sont consommés frais tel quel, utilisés pour aromatiser les jus et d'autres aliments ou dans les salades, mousses, sorbets, cocktails, jus, sirop, flans, gâteaux, sauces, tartes, soupes de fruits, bonbons et crèmes glacées.



Les graines donnent aussi une huile comestible.



C'est un fruit climactérique qui peut mûrir rapidement en présence d'éthylène. Il est riche en vitamine A et vitamine C.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Passiflora x belotii , Fruit de la passion

$1

Détails : Fruits comestibles, selon Les Artisans du Végétal.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pastinaca sativa , Panais (sauvage et cultivé)

$1$1$1$1

Détails : Graines (aromatisantes [condiment : crues, boissons]), feuille (jeunes et/ou tendres/molles (dont pointes et tiges) : crues ou cuites), racine (crues et/ou aromatisantes) et fleur (dont boutons ; aromatisantes et/ou décoratives) comestibles.(1*)



Racine brute/crue ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)le panais sauvage contient des furocoumarines (ou furanocoumarines) : agents toxiques photosensibles.
Toutes les parties de la plante peuvent sensibiliser la peau au soleil ;
de plus, un contact prolongé avec la plante (feuilles et tiges) ou le fait de peler les racines, suivi d'une exposition au soleil, peuvent provoquer des dermatites (photodermatites) (aiguës ? (qp*)) chez certaines personnes ;
en outre, ces toxines sont mutagènes (même en l'absence de lumière) et peuvent provoquer le mélanisme de la peau humaine.46
Cependant ces deux derniers points doivent concerner majoritairement les personnes sensibles de la peau et/ou manipulants régulièrement et/ou intensivement cette plante (ex : maraîchers).µ(dp*)µ

Pelargonium crispum , Geranium odorant citron

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles écrasées sont utilisées pour aromatiser les soupes, la volaille, les sauces, les plats à base de fruits et le vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Pelargonium graveolens , Geranium odorant rose

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fleurs, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour donner de la saveur et du parfum aux jus de fruits, vins, desserts, soupes, gelées, sauces, crèmes et fruits ;

-les feuilles sont brassées dans un thé ;

-les fleurs sont également consommées en salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pelargonium x fragrans , Geranium odorant

Note : *


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Perilla frutescens , Shiso

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines - épice, fleurs, graines - huile, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes feuilles, les fleurs et les graines sont consommées cuites ; elles peuvent être séchées et utilisées plus tard ; elles sont également utilisées pour l'assaisonnement ; feuilles cuites comme potherbe.

-les jeunes cotylédons sont mis à germer et mangés ;

-les graines grillées sont picklées ;

-l'huile des graines est utilisée comme ingrédient dans la cuisine ;

-elles sont utilisée pour améliorer le goût de curry (s'agit-il des graines, des feuilles, de l'huile ou des trois ? (qp*)).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les formes sauvages sont toxiques pour le foie, en raison de cétonesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Persea americana , Avocatier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-11°C (-6°C)

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume, prudence.(1*)

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-la pulpe du fruit est consommée crue ou cuite ; elle est consommée dans les salades, soupes, sandwichs, pâtes à tartiner, la crème glacée, et aussi dans les tortillas et le vin ;

les fruits sont mélangés avec du sucre et de l'eau pour faire une boisson ;

-l'huile est extraite de la chair ; elle est utilisée dans la vinaigrette ;

-les feuilles peuvent être utilisées pour le thé sucré avec du jus de canne à sucre ; les feuilles grillées sont utilisées pour les ragoûts de saison et les plats de haricots.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines personnes sont allergiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Petroselinum crispum , Persil

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont utilisées pour aromatiser ; elles sont utilisées dans les salades, les sauces, les ragoûts, les farces, et dans d'autres plats cuisinés ; les feuilles peuvent être séchées ou utilisées fraîches pour le thé ;

-l'huile de persil obtenue à partir des feuilles ou des graines est utilisée dans les aliments.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Phacelia tanacetifolia , Phacélie à feuilles de tanaisie

$1

Détails : Miel. Il est cultivé pour son miel doux et aromatique.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phaseolus coccineus , Haricot d'espagne

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, jeunes pousses.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : graines et jeunes pousses consommées localement ; jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : les racines sont toxiquesµ{{{27(+x)µ.

Phaseolus lunatus , Haricot de lima

$1$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, pods (gousses/cosses), légume, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles, les jeunes gousses et les graines sont toutes consommées ; jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les graines sont consommées fraîches ou après séchage ; elles sont également frites dans l'huile ; les haricots secs sont bouillis ou cuits ; ils peuvent être utilisés dans les soupes et les ragoûts ; les graines sont parfois cultivées comme les germes de soja, puis cuites et mangées.


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certains types ont une toxine (l'acide cyanhydrique) ; celle-ci est détruite par une cuisson complète ; de même les haricots contiennent un inhibiteur de protéine, mais celui-ci est détruit par la cuissonµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Phaseolus vulgaris , Haricot commun

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : pods (gousses/cosses), graines, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes gousses, les feuilles et les graines mûres sont comestibles ; jeunes pousses cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les gousses sont consommées crues en salade et aussi bouillies, cuites à la vapeur, marinées et picklées ;

-les jeunes graines sont bouillies et servies comme légume ;

les graines sèches sont trempées dans l'eau et bouillies jusqu'à ce qu'elles soient tendres ; elles sont également cuites et utilisées dans les soupes, les trempettes, les ragoûts et les salades ;

-les fleurs sont sautées et ajoutées aux plats ;

-les graines germées sont également consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Phlomis fruticosa , Sauge de Jerusalem
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17,5/-18°C

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [base boissons/breuvages : tisanes ; et/ou assaisonnement : aromate{{{~]) et fleur (nectar) comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phlox paniculata , Phlox paniculé

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : ces fleurs ont un goût légèrement épicé ; très agréables ajoutées aux salades de fruits et une addition colorée à n'importe quelle salade floral ; comme les fleurs sont petites et colorées elles sont superbes lorsqu'elles sont cristallisées et a ajoutées comme décoration aux gâteaux/cakes ou desserts.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phoenix dactylifera , Palmier-dattier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -10/-8°C (-5,5/-6/-7°C ?)

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, chou, sève, coeur de palmier, fleur, huile de noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le fruit est consommé frais ou séché ; ils sont également utilisés pour les confitures et les conserves ;

-les noyaux de dattes peuvent être fermentés ou rôtis/torréfiés et utilisés comme un substitut de café ;

-ils peuvent être pressés pour leur huile ;

-les dates sont également pressées pour leur jus ;

-la sève est utilisée pour le jaggery (ou gur) et le sucre ;

-la fleur mâle peut être mangée ;

-le pollen est consommé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phragmites australis , Roseau commun

$1$1$1

Note : *****

Détails : Racine (jeunes et blanches ; séchées (farine)), feuille (jeunes pousses (dont blanc à la base (cru ou cuit) ; dont extrait (jus, sirop))), graines (concassées (indéterminé)), dont germes) comestibles.



jeunes pousses crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Phyla dulcis , Herbe à sucre des aztèques
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-4°C (et même jusqu'à-5°C ? (qp*))

$1$1

Détails : Feuille (feuilles [nourriture/aliment : crues {en salade} ou cuites ; et base boissons/breuvages et/ou assaisonnement {condiment}, édulcorant et masticatoire]) et racine (racines [masticatoire]) comestibles.(1*)



Feuilles, racines. la lippia contient un édulcorant 1.000 fois plus sucré que le saccharose.

Les feuilles peuvent être consommées en salade ou utilisées comme condiment ; elles sont mâchées pour leur saveur très douce.

Les racines à saveur de réglisse sont également mâchées.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : pas plus d'informations à ce sujetµ{{{(rp*)µ.

Phyllostachys aureosulcata , Bambou à rayures jaunes

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Physalis alkekengi , Alkékenge

$1

Note : **

Détails : Fruit (dont graines, crus1 ou cuits1 ; dont extrait (jus)1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Physalis peruviana , Coqueret du pérou
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -7°C

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits mûrs sont consommés frais ou cuits ; ils sont utilisés pour la confiture ; ils peuvent être séchés, appertisés, cuits, en purée, ou utilisés dans des tartes, des gâteaux, des gelées et des sauces ;

-les graines grillées sont piccklées ;

-les feuilles ont été utilisées à la place du houblon dans la bière ; les feuilles sont également utilisées comme potherbe.


Précautions

ATTENTION : toutes les parties de la plante, à l'exception des fruits, sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Phytolacca americana , Raisin d'amérique

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes pousses et les sommets tendres sont bouillis pour faire une "Poke salad" ; elle peuvent être picklées ; feuilles cuites comme potherbe) ;

-la chair du fruit est consommée ou utilisée pour la coloration des aliments ; il est souvent transformé en jus.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles/pousses sont toxiques cruesµ{{{(dp*)µ ; la racine est toxique ; les graines sont également toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Pimpinella anisum , Anis vert

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, herbe, épice, fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines sont utilisées pour donner un goût de réglisse aux aliments ;

-les feuilles peuvent être utilisées fraîches dans les salades ou les soupes et les ragoûts quand la nourriture est presque cuite ;

-l'huile peut être utilisée pour l'assaisonnement ;

-les fruits sont utilisés pour aromatiser les biscuits et gâteaux/cakes ;

-les feuilles et les graines sont brassées dans un thé sucré rappelant la réglisse.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pinus sylvestris , Pin sylvestre

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (aiguilles (aromatisantes1) et pousses (jeunes et/ou tendres ; aromatisantes1, sirop1, tisanes1)µ, cambium (cuit1)(1*)., graines (= pignons, aromatisantes1)µ, fleur1 (bourgeons (sirop1) et pollen (farine1)), fruit (jeunes cônes, aromatisants1)µ, comestibles.


Précautions

ATTENTION : le bois, la sciure et les résines de diverses espèces de pin peuvent provoquer des dermatites chez les personnes sensiblesµ{{{5(+)µ.
Il est fortement recommandé de prélever uniquement le cambium sur les parties tombées à terre, car arracher l'écorce directement sur un pin peut entrainer/causer/engendrer/provoquer la mort de celui-ciµ{{{1µ.

Note médicinale : ***

Pisum sativum , Pois

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, pods (gousses/cosses), feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-ce sont essentiellement les jeunes graines qui sont consommées ; elles peuvent être consommées crues ou cuites ; les graines sèches sont consommées ; elles sont utilisées dans les soupes et les ragoûts et en farine ; elles servent aussi à la fabrication de lait végétal ; les graines grillées sont utilisées comme un substitut pour le café ;

-parfois, les jeunes gousses (pois mangetout) et les feuilles sont consommées ;

-les fleurs sont consommées en salade ;

-les graines germées sont consommées ;

-les jeunes feuilles et les bourgeons sont cuits comme légume ; feuilles cuites comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Plantago coronopus , Plantain corne de cerf

$1$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Plantago lanceolata , Plantain lancéolé

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Plantago major , Plantain officinal

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



graines ; feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe) ; racines



Les feuilles jeunes riches en mucilages se mangent en salade. Plus âgées elles peuvent être consommées cuites comme potherbe (en soupe ou accompagnement). On peut aussi les faire lactofermenter et concocter une choucroute originale.



Les jeunes inflorescences se mangent crues en salade ou blanchies.



Graines riches en vitamine B.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Propriétés : dépuratif, diurétique, hémostatique, vulnéraire, antiallergique, anti-inflammatoire respiratoire.

Applications : infusion, cataplasme, jus, teinture, eau distillée.

Les graines sont laxatives par effet mécanique dû au mucilage qu'elles contiennent.

Les feuilles fraîches écrasées sont utilisées comme cicatrisant et en massage sur les piqûres de moustiques et d'orties. Depuis l'Antiquité, elles sont considérées comme hémostatique à action rapide sur les blessures. Elles étaient également utilisées comme collyre sous forme d'eau distillée. Leur teinture est toujours utilisée dans les odontalgies.

Les racines du plantain, broyées, servaient pour préparer des cataplasmes anti-infectieux et pour leurs propriétés antiallergiques et anti-inflammatoires sur les voies respiratoires et les maladies de peauµ{{{wiki.


Plantago media , Plantain intermédiaire

$1$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres de préférence , graines (aromatisantes (blé tendre)1 ; dont extrait (huile)1) et racine (cuites1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Plectranthus amboinicus , Gros thym

$1

Note : ***

Détails : Les feuilles sont utilisées comme l'origan, le thym, ou encore la sauge, notamment pour masquer les odeurs et les saveurs fortes du poisson, du mouton et de la chèvre, ou pour parfumer, assaisonner, d’autres aliments tels que les farces, la soupe, la viande... En général une seule feuille est utilisée. On peut également s’en servir pour faire un thé.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, épice, herbe.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles ont une odeur douce et sont utilisées pour parfumer des aliments ; elle sont utilisées comme la sauge dans les assaisonnements et les farces ; elles sont utilisées pour parfumer la soupe ; les feuilles sont utilisées pour aromatiser la viande (il s'agit d'un substitut à la sauge) ; une seule feuille est utilisée ; elles sont plongées dans l'eau pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les feuilles ont également de nombreuses utilisations en médecine traditionnelle, notamment pour le traitement de la toux, les maux de gorge et la congestion nasale, mais aussi pour une variété d'autres problèmes tels que les infections, les rhumatismes et les flatulences.

En Indonésie c’est un aliment traditionnel utilisé dans la soupe pour stimuler la lactation dans le mois qui suit l'accouchement.

Mélangée au sel de table elle sert à soigner la touxµ{{{wikiµ.


Pogostemon cablin , Patchouli

$1

Détails : Feuilles - huile. Les feuilles fraîches sont parfois utilisées comme assaisonnement.

Les feuilles séchées et traitées donnent une huile essentielle utilisée pour aromatiser les chewing-gums (gomme à mâcher), les produits de boulangerie et les bonbons.

Il est également utilisé pour parfumer un thé fait à partir de Cleistocalyx operculatus.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Poncirus trifoliata , Poncirus
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-18°C

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés pour un sirop utilisé pour l'aromatisation ;

-la peau peut être confite ; la peau donne un aromatisant épicé pour les gâteaux ;

-la chair est utilisée pour les gelées ;

-une boisson peut être faite à partir du jus dilué ; les fruits doivent être conservés pendant environ 2 semaines pour devenir juteux ;

-les jeunes feuilles sont parfois consommées bouillies (ex. : comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Porophyllum linaria , Pipicha mexicain

$1

Note : ***

Détails : Feuilles - cuites et consommées comme légume ; utilisées notamment comme aromatisant.



Intéressant feuillage utilisé avec de nombreux mets : plats de viandes, poissons, salades à base de pomme de terre, taboulés, riz, dans les bouillons, pour apporter une saveur originale de coriandre avec une pointe d?anis et de citron, pour ajouter de nouvelles sensations à votre cuisine maison ; nombreuses qualités médicinales, même les curieuses fleurs se consomment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Porophyllum ruderale , Papalo

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont consommées crues en salade ; elles sont également finement hachées et ajoutées aux ragoûts ; feuilles cuites comme potherbe..


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Portulaca grandiflora , Pourpier à grandes fleurs

$1$1$1

Note : **

Détails : Graines consommées en farine. Parties aériennes de la plante consommées crues ou cuites. Racines consommées localement comme légume.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Portulaca oleracea , Pourpier : maraîcher et sauvage

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et tiges) : crues ou confites), fleur (confites [marinades]) et graines (farine ; dont germes) comestibles.



jeunes feuilles crues/cuites (ex. : comme salade ou potherbe, ex. : substitut d'épinard) ou confites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Primula veris , Primevère officinale

$1$1

Note : ***

Détails : fleurs, feuilles - crues ou cuites, transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé. Les feuilles et fleurs peuvent être consommées crues ou cuites comme pour la primevère élevée (Primula eliator), la primevère acaule (Primula vulgaris) et Primula juliae. Les feuilles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Elles flétrissent lorsque la plante a formé ses graines. Les fleurs sont consommées en salade mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées confites au sucre en pâtisserieµ{{{wiki.



Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, épice, feuilles - thé, nectar.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fleurs sont ajoutées aux salades ; elles sont également utilisées dans les conserves et pickles ; elles sont également utilisées pour les vins et pour le thé ; les fleurs ont également été confites ;

-les jeunes feuilles sont consommées crues en salade et cuites comme potherbe et utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : ce sont les mêmes que ceux de la primevère commune et de la primevère élevée :
•les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
•les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
•toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


Primula vulgaris , Primevère commune

$1$1

Note : ***

Détails : Les feuilles sont consommées cuites ou crues en salade. Elles sont meilleures lorsqu'elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l'on retrouve en plus fort dans les racines) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d'autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Les fleurs sont consommées crues en salade, mêlées à d'autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées en conserve, confites au sucre (fermentées avec de l'eau et du sucre) en pâtisserie.



Fleurs, feuilles, nectar.

-jeunes feuilles consommées cuites ou crues en salade ; les feuilles sont utilisées dans les soupes ;

-les fleurs sont consommées crues en salade ; elles sont également cuites (ex. : comme potherbe) ou utilisées en conserve ; les fleurs sont fermentées avec de l'eau et du sucre ;

-feuilles et fleurs transformées en sirop ou utilisées localement comme succédané du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Ce sont les mêmes que celles de la primevère officinale et de la primevère élevée :

les fleurs, adoucissantes et calmantes, sont utilisées dans des mélanges pectoraux ;
les feuilles sont anti-ecchymotiques ;
toute la plante et particulièrement la racine ont des propriétés analgésiques, antispasmodiques, diurétiques et expectorantesµ{{{wikiµ.


Prunus armeniaca , Abricotier

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, noyaux, graines, noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le fruit mûr est mangé ;

-les graines peuvent être consommées ; si elles sont douces, elles sont consommées fraîches, et si elles sont amères, elles sont grillées ;

-l'huile des graines est utilisée pour la cuisson ;

-les fruits sont également utilisés pour les jus et sont séchés et mangés secs ;

-ils sont également utilisés pour la confiture, et dans les pâtisseries, tartes, gâteaux/cakes, et picklés.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Prunus avium , Merisier

$1$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (merises (crues1 ou cuites1) ; dont noyaux (torréfiés(café1))), feuille (dont jeunes ; fraîches ou séchées ; aromatisantes1) et fleur1 (confites(sucre)1, tisanes1) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus domestica , Prunier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -17°C

$1$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, gomme, huile, graines, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits mûrs sont consommés crus ; ils sont également cuits et transformés en gelées et confitures et jus ; les fruits secs sont appelés pruneaux ; ils sont utilisés dans des muffins, des biscuits, des gâteaux/cake et certains pains ; ils sont cuits pour les puddings de prune ; ils sont distillés pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ; les fleurs sont consommées comme garniture pour les salades et également infusées dans le thé.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Prunus persica , Pêcher
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C (-20°C)

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits mûrs sont consommés frais, appertisés ou transformés en vin ; ils sont mis en conserves, farcis, transformés en confitures et jus et utilisés dans les gâteaux/cakes, tartes et pickles ;

-l'huile des graines est utilisée pour la cuisson ;

-les feuilles sont utilisées comme un levain dans la fabrication du pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les types amers de noyaux d'abricot contiennent de l'amygdaline qui libère du cyanure qui est toxique à moins d'être enlevé par la cuissonµ{{{0(+x)µ. La graine peut contenir des niveaux élevés de cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique ; cette toxine est facilement détectée par son goût amer ; habituellement présent en quantité trop faible pour faire du mal ; toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consomméµ{{{5(+)µ ; en petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer ; au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : ***

Prunus spinosa , Prunellier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -28°C

$1$1$1

Note : ***

Détails : fleur (confites (sucre) ou aromatisantes (desserts, tisaness)), fruit (prunelles ; fraîches (confites) ou blets (crus ou sirop (purée)) et feuille (jeunes et/ou tendres ; fraîches ou séchées ; tisanes, aromatisantes) comestibles.


Précautions

ATTENTION : bien qu'aucune mention spécifique n'ait été vue pour cette espèce, il appartient à un genre où la plupart, sinon tous les membres du genre produisent du cyanure d'hydrogène, un poison qui donne aux amandes leur saveur caractéristique. Cette toxine se trouve principalement dans les feuilles et les graines et se reconnait facilement par son goût amer. Il est généralement présent en quantité trop faible pour faire du mal, mais toute graine ou fruit trop amer ne doit pas être consommé. En petites quantités, le cyanure d'hydrogène a été montré stimuler la respiration et améliorer la digestion, il est également prétendu être bénéfique dans le traitement du cancer. Au-delà, cependant, il peut provoquer une insuffisance respiratoire et même la mortµ{{{5(+x)µ.

Note médicinale : **

Pseudocydonia sinensis , Cognassier de chine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits sont consommés cuits ; ils sont également confits, conservés dans du sirop ou transformés en liqueur ; le jus est mélangé avec du gingembre et utilisé comme boisson.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines ne doivent pas être consommés en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *

Psidium cattleianum , Goyavier fraise
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (premiers dégâts/dommages) à -6,5°C/-7°C et peut-être même -8°C au sec.

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits sont consommés crus ou utilisés dans les confitures et gelées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Pulmonaria officinalis , Pulmonaire officinale

$1$1

Note : **

Détails : Feuille (tendres ; crues1 ou cuites1) et fleur1 (décoratives1 et/ou aromatisantes (dont tisaness)1) comestibles.



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Punica granatum , Grenadier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Note : ***

Détails : Fruits consommés en boisson : sirop de grenadine.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Pyrus communis , Poirier commun
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20/-28°C

$1

Note : *****

Détails : Fruits consommés crus ou en préparations.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Pyrus pyrifolia , Nashi
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15°C

$1

Note : ****

Détails : Fruits comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Q

Quercus ilex , Chêne vert

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, noix.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les glands peuvent être grillés et consommés ou séchés et broyés en farine pour la cuisson ;

-les noix donnent une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Quercus robur , Chêne pédonculé

$1$1

Note : ****

Détails : Fruit (glands) et feuille comestibles.(1*)



Graine – cuite : nourrissante mais indigeste. Hachée et grillée, la graine est utilisée comme substitut d'amande. Elle peut être séchée, réduite en poudre et utilisée comme épaississant dans les ragoûts, etc. ou mélangé avec des céréales pour faire du pain. La graine contient des tanins amers, ceux-ci peuvent être lessivés en lavant soigneusement la graine à l'eau courante, bien que de nombreux minéraux soient également perdus. La graine peut être utilisée soit entière, soit séchée et réduite en poudre. Cela peut prendre plusieurs jours voire plusieurs semaines pour lessiver correctement les graines entières, une méthode consistait à les envelopper dans un sac en tissu et à les placer dans un ruisseau. Le lessivage de la poudre est plus rapide. Un simple test de goût peut dire quand le tanin a été lessivé. La méthode traditionnelle de préparation de la graine consistait à l'enterrer dans un sol marécageux pendant l'hiver. La graine en germination était déterrée au printemps alors qu'elle aurait perdu l'essentiel de son astringence. La graine torréfiée est un succédané du café.



Une gomme comestible est obtenue à partir de l'écorce. Un autre rapport dit qu'une manne comestible est obtenue à partir de la plante et qu'elle est utilisée à la place du beurre dans la cuisine. Ce rapport fait probablement référence à la gomme.



Feuilles - épice.


Précautions

(1*)il est fortement recommandé d'éliminer le maximum de tanin (substance amère) en préparant les glands de différentes manièresµ{{{1µ ; exemple : ébouillanter puis éplucher les graines, les écraser puis les envelopper la bouillie/purée obtenue dans un torchon, et terminer en rinçant à l'eauµ{{{1µ de sorte que les tannins imbibent et/ou traversent le torchonµ{{{(dp*)µ.

Troubles digestifs possibles. Peut retarder l'absorption des alcaloïdes et autres médicaments alcalinsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le chêne a une longue histoire d'utilisation médicinale. Elle est anti-inflammatoire, antiseptique, astringente, décongestionnante, hémostatique et tonique[4, 7, 9, 13, 21, 165]. L'écorce est la partie de la plante la plus couramment utilisée[4], bien que d'autres parties telles que les galles, les graines et les coupelles de graines soient également parfois utilisées[7]. La décoction d'écorce est utile dans le traitement de la diarrhée chronique, de la dysenterie, des fièvres intermittentes, des hémorragies etc[4]. Extérieurement, il est utilisé pour baigner les plaies, les éruptions cutanées, les pieds moites, les hémorroïdes, etc.[9]. Il est également utilisé comme douche vaginale pour les inflammations et les pertes génitales, ainsi que comme lavage pour les infections de la gorge et de la bouche[9]. L'écorce est récoltée sur des branches âgées de 5 à 12 ans et est séchée pour une utilisation ultérieure[9]. Toutes les galles produites sur l'arbre sont fortement astringentes et peuvent être utilisées dans le traitement des hémorragies, des diarrhées chroniques, dysenterie etc[4]. La plante est utilisée dans les remèdes à base de fleurs de Bach - les mots clés pour la prescrire sont « Découragement », « Désespoir, mais jamais cesser d'efforts »[209]. Un remède homéopathique est fabriqué à partir de l'écorce. Il est utilisé dans le traitement des troubles de la rate et de la vésicule biliaire[9]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Quercus robur Chêne pédonculé pour la toux/bronchite, la diarrhée, l'inflammation de la bouche et du pharynx, l'inflammation de la peau (voir [302] pour les critiques de la commission E).

R

Ranunculus repens , Renoncule rampante

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuilles, racine. Feuilles consommées comme légume (ex: comme potherbe). Graines consommées bouillies. Rhizomes consommés localement comme légume. Le genre a également été utilisé comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : présence de renonculine, un glycoside qui libère de la protoanémonine, une toxine vésicante (irritante) responsable de l'âcreté des renonculacéesµ{{{(dp*)µ ; les feuilles sont âcres et toxiques en l'absence de traitement{{{µ0(+)(dp*)µ (ébullition et changement d'eau, ou séchage) ; voir fiche "protoanémomine", pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Note médicinale : *

Usages médicinaux : Selon une étude ethnobotanique publiée par Françoise et Grégoire Nicollier en 1984, sur les plantes dans la vie quotidienne à Bagnes, cette plante (dénommée fî fraide (« racine froide ») ou pyà de tsyöre (« pied-de-chèvre ») dans le patois local était autrefois utilisée dans la pharmacopée traditionnelle comme vésicatoire, mise en compresse sur les infections, pour l'Homme comme pour le bétailµ{{{wikiµ.

Raphanus sativus , Radis

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, herbe, fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les jeunes racines tendres sont principalement consommées crues ;

-les feuilles sont consommées cuites ; jeunes feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède) ;

-les racines et les graines sont picklées ;

-les jeunes gousses peuvent être consommées en salade ; ou cuites comme des haricots.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Reseda odorata , Reseda odorant

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs - aromatisant, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fleurs sont parfois mises à flotter dans un bol de vin ou ajoutées à la crème glacée ; la mignonette aromatisée de sel est utilisée dans la cuisine turque avec des plats de veau et d'agneau.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rheum x hybridum , Rhubarbe (cultivée)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

$1

Note : ****

Détails : Usages : Les pétioles charnus sont coupés en morceaux et cuits en compote dans du sucre. Le produit obtenu se mange tantôt comme garniture avec un aliment de base et de la viande, tantôt en dessert sucré, ou sous forme de tartes ou de confitures. Certains y ajoutent de la chaux pour réduire l?acidité, mais cela fait aussi disparaître le goût. Les espèces sauvages de Rheum, mais aussi la rhubarbe, sont utilisées en médecine traditionnelle en Asie pour faire baisser la pression artérielle et le cholestérol, freiner la progression de la néphropathie diabétique et soigner les lésions cérébrales. Propriétés : La composition nutritionnelle de la rhubarbe crue, par 100 g de partie comestible, est de : eau 93,6 g, énergie 88 kJ (21 kcal), protéines 0,9 g, lipides 0,2 g, glucides 4,5 g, fibres 1,8 g, Ca 86 mg, Mg 12 mg, P 14 mg, Fe 0,2 mg, Zn 0,1 mg, vitamine A 102 UI, thiamine 0,02 mg, riboflavine 0,03 mg, niacine 0,30 mg, folate 7 ?g, acide ascorbique 8 mg (USDA, 2002). Son goût agréablement acidulé est dû à la présence d?acides malique, oxalique et citrique ainsi que d?aldéhydes et d?acides en C6, saturés et insaturés. La rhubarbe contient de l?acide oxalique libre. La teneur en oxalate varie entre les cultivars et les échantillons. Sur 71 génotypes de rhubarbe, la teneur moyenne en oxalate soluble dans l?eau sur la base de la matière sèche était de 3,1% (1,6?6,0%), et celle d?oxalate total de 5,9% (3,2?9,2%) ; la teneur moyenne en malate était de 21,0% (12,2?29,2%). Consommée en quantités modérées, pas plus de quelques fois par semaine, la rhubarbe est sans danger pour la santé. Des anthocyanines dans le jus des pétioles sont responsables de sa coloration rouge. Un composant antinutritionnel commun chez les espèces de Rheum est l?anthraquinone, qui est mutagène, mais on n?a détecté aucune preuve de mutagénicité dans les pétioles de rhubarbe. Les concentrations d?anthraquinone sont plus élevées dans les limbes des feuilles et dans les racines.



Pétioles (pédoncules/tiges foliaires), légume. Les pétioles acides sont consommés après cuisson avec du sucre. Ils sont également utilisés dans les sauces et les tartes.


Précautions

ATTENTION : les feuilles sont toxiques par les fortes concentrations d'oxalates (acide oxalique) solubles contenuesµ{{{~~0(+x),{{{~~5(+x),{{{~~27(+x)µ ; ceux-ci peuvent bloquer certains minéraux (en particulier le calcium) dans le corps, ce qui conduit à une carence nutritionnelle ; cuire la plante réduira la concentration d'acide oxalique. Un autre rapport indique que la concentration d'acide oxalique est la même dans les tiges et les feuilles et que ce n'est pas l'acide oxalique qui les rend toxiques ; il affirme que toutes les propriétés toxiques des feuilles sont plus susceptibles d'être dûes à la présence de glycosides. Les personnes ayant une tendance aux rhumatismes, à l'arthrite, à la goutte, aux calculs rénaux ou à l'hyperacidité devraient prendre des précautions particulière si elles incluent cette plante dans leur alimentation, car celle-ci peut aggraver leur étatµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Rhus typhina , Sumac de virginie

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits très acides sont utilisés dans les tartes ou trempés dans de l'eau pour produire une boisson ; ils peuvent également être utilisés comme épice ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : le latex de Rhus typhina est toxique et son contact avec la peau peut provoquer des allergies ou des dermatosesµ{{{Wikiµ. Risque de confusion avec d'autres espèces de Sumac dont les fruits sont toxiquesµ{{{(dp*)(Wiki)µ.

Ribes nigrum , Cassissier d'europe

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont utilisés pour les confitures et boissons ; ils peuvent également être utilisés dans les sauces et les tartes ; les fruits sont utilisés pour faire du vin ;

-les bourgeons sont utilisés pour l'aromatisation ;

-les feuilles fraîches sont consommées en soupes ; elles sont également utilisées comme épice dans la choucroute ;

-les fleurs sont utilisées dans la crème glacée et les liqueurs ;

-les graines sont la source d'une huile à haute teneur en oméga-6 utilisée dans les vinaigrettes ; elle est uniquement utilisée comme complément alimentaire.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le cassis aurait des propriétés anti-inflammatoires en stimulant les cortico-surrénales et en inhibant le processus des inflammations, notamment sur les cellules mises en action par le système immunitaire lors des réactions inflammatoires. Il permet donc de lutter efficacement contre les douleurs de l'arthrose, mais surtout en traitement préventif pour limiter l'usure du cartilage.

Le cassis est un concentré de principes actifs :

anti-oxydant connu pour son activité apaisante au niveau des articulations.
calcium (60 mg pour 100 g) qui contribue aussi à la santé des os.
fer et vitamine C (il contient deux fois plus de vitamine C que le kiwi et trois fois plus que l’orange), qui en font un excellent fortifiant anti-fatigue et anti-infectieux.
Il favorise l’élimination de l'acide urique. Il est donc conseillé pour soulager les rhumatismes, la goutte, et l’arthrose, on trouve dans le commerce des préparations à base de bourgeons et d'« harpagophytum ».
C'est un anti-diarrhéique indiqué en cas de dysenterie.
Diurétique et dépuratif puissant, il stimule la fonction hépatique et la fonction rénale. Il est recommandé en cas d’obésité.
Il est bénéfique dans le cadre de troubles circulatoires et d’hypertension.
C'est un cicatrisant efficace, il accélère la guérison des plaies, des furoncles, des abcès et des piqûres d'insectes (application externe).

Ses feuilles sont très utilisées en herboristerie, séchées et finement broyées, pour leurs propriétés antirhumatismales. C'est le bourgeon qui contient le plus de principes actifs, offrant un volume de substances équivalente à la galénique SIPF. La macération de bourgeons utilisée en gemmothérapie agissent sur tous les paramètres de l'inflammationµ{{{wikiµ.


Ribes rubrum , Groseillier à grappes

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit. Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits peuvent être consommés frais ; ils sont également utilisés dans les confitures et gelées, desserts, tartes, tartelettes, sirops et sauces ; ils sont également transformés en vins.



Les fruits peuvent être consommés frais mais leur acidité fait qu’ils sont généralement utilisés cuits, avec du sucre, pour faire de la confiture, de la gelée (très riche en pectine), des desserts et pâtisseries (tartes, tartelettes, crumbles, clafoutis, macarons, compotes, bonbons à sucer…), des sauces, des sirops et du vin.



La groseille est une petite baie gorgée de jus (82 % d'eau), dont la saveur acidulée se révèle très rafraîchissante, désaltérante et apéritive. Très peu sucrée, elle fait partie des fruits les moins caloriques, son apport énergétique étant de 33 kcal/100 g, proche de celui du citron.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Ribes sanguineum , Groseillier à fleurs

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits sont généralement consommés frais ; ils sont également cuits ; ils sont également mis en conserves et stockés pour une utilisation ultérieure ; ils sont parfois séchés et utilisés pour aromatiser les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ribes uva-crispa , Groseillier à maquereau

$1$1

Note : *****

Détails : Fruit (frais ou séchés) et feuille (très jeunes) comestibles.



très jeunes feuilles en salades et sauces de salade (comme aromatisant ? (qp*)) ; jeunes et/ou très jeunes feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Ribes x culverwellii , Casseille
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -40°C

$1

Note : *****

Détails : Plante similaire à Ribes x nidigrolaria qui est issue d'une espèce de plus que Ribes x culverwellii : Ribes divaricatum.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rosa gallica , Rosier de france

$1$1

Note : **

Détails : Fruits comestibles ; pétales utilisés en confiture.



Pétales - crus ou cuits. Ils peuvent être ajoutés comme garniture décorative aux salades, et peuvent également être cristallisés ou conservés dans du sirop. Ils sont également séchés et utilisés comme aromatisant dans les tisanes, et autres boissons, les gâteaux, etc.. Les pétales séchés et les boutons floraux sont un ingrédient important du mélange d'épices d'Afrique du Nord «ras-el-hanout».

L'eau de rose, obtenue en infusant à froid les pétales, est utilisée comme arôme dans diverses confiseries, en particulier les loukoum («Turkish Delight»).



La graine est une bonne source de vitamine E, elle peut être moulue et mélangée avec de la farine ou ajoutée à d'autres aliments comme supplément. Assurez-vous d'enlever les poils des graines.




Précautions

Il y a une couche de poils autour des graines juste sous la chair du fruit. Ces poils peuvent provoquer une irritation de la bouche et du tube digestif s'ils sont ingérésµ{{{5µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Les pétales sont antibactériens, astringents et toniques [4, 61]. Ils sont pris en interne dans le traitement du rhume, des infections bronchiques, de la gastrite, de la diarrhée, de la dépression et de la léthargie [238]. À l'extérieur, ils sont utilisés pour traiter les infections oculaires, les maux de gorge, les blessures mineures et les problèmes de peau [238]. Le fruit de nombreux membres de ce genre est une source très riche de vitamines et de minéraux, en particulier en vitamines A, C et E, en flavonoïdes et autres composés bioactifs. C'est aussi une assez bonne source d'acides gras essentiels, ce qui est assez inhabituel pour un fruit. Il est étudié comme un aliment capable de réduire l'incidence du cancer et aussi comme un moyen d'arrêter ou d'inverser la croissance des cancers [214]. L'huile essentielle des fleurs est utilisée en aromathérapie pour lutter contre la dépression, l'anxiété et les sentiments négatifs [238].

Rosa rugosa , Rosier rugueux

$1

Note : *****

Détails : Fruits consommés localement.


Précautions

ATTENTION : il y a une couche de poils autour des graines juste en dessous de la chair du fruit ; ces poils peuvent provoquer une irritation de la bouche et du tube digestif en cas d'ingestionµ{{{5(+x)µ.

Rosmarinus officinalis , Romarin officinal
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -14°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles et fleurs utilisées comme condiment.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus arcticus , Framboisier arctique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 2-7

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit culinaires : -les fruits sont consommés crus ; il peut également être utilisé pour les gâteaux, confitures et sorbets ; -les feuilles sont utilisées pour le thé.



Fruits - crus ou cuits. Très sucré, juteux et agréable au goût avec un arôme d'ananas. Délicieux lorsqu'ils sont cueillis et consommées sur place, ils sont également utilisés dans la confection de gâteaux, confitures, etc... Malheureusement, ils ne sont souvent pas produits de manière très abondante, probablement parce qu'ils préfèrent les hivers plus froids.



Fleurs - crues. Douces et délicieuses.



Les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées comme substitut du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus fruticosus , Mûre : sauvage et cultivée

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus idaeus , Framboisier

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues/cuites (dont pousses = drageon)) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (framboises (dont graines) : fraîches (crues) ou séchées) et fleur (décoratives) comestibles.



jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Rubus phoenicolasius , Mûrier du Japon
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -18°C

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits sont consommés crus à pleine maturité ; ils sont également transformés en confitures et gelées ou infusés dans du vin ; ils peuvent être séchées et utilisées dans les muffins et céréales du petit déjeuner.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus rolfei , Mûrier de Californie

$1

Note : **

Détails : Fruits ; les fruits sont consommés ; le baies sont mangées crues/brutes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rubus spectabilis , Ronce remarquable

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, fruit, tige, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont consommés crus. ; ils sont également séchés ou transformés en tartes et gelées ;

-les jeunes pousses sont épluchées et mangées crues ou grillées ;

-les feuilles sont utilisées comme un substitut pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Rubus tricolor , Mûrier rampant tricolor

$1

Note : ***

Parties comestibles : fruit (traduction automatique) | Original :


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Rumex acetosa , Oseille commune

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont pointes des tiges), graines (tisanes ; dont germes) et racine comestibles.(1*)



Les feuilles sont consommées crues ou cuites ; elles peuvent être mangées seules, elles sont alors désaltérantes, ou ajoutées aux salades, utilisées comme légume-feuille / légume vert / potherbe, en purée (ex. : substitut d'épinard) ou encore dans les soupes ; elles ont une délicieuse saveur citronnée, aimée par la plupart des gens qui les essaient ; l'oseille peut être assez envahissante en quantité et est plus généralement utilisée comme assaisonnement dans les salades composées ; les feuilles peuvent aussi être séchées pour une utilisation ultérieure. Toujours très tendres et peu fibreuses, elles peuvent être ramassées pendant toute la durée de vie de la plante, et utilisées en soupes, dans des sauces ou en salades. Leur goût acidulé vient de l'acide ascorbique qu'elles contiennent. Cette caractéristique leur permet de relever la saveur de certains poissons et surtout de dissoudre ou d’amollir les fines arêtes. Le calcium qu’elles contiennent devient alors disponible. Le jus des feuilles peut être utilisé comme un agent de caillage/coagulation de lait (caille-lait).



Dans la cuisine d'Europe de l'Est, les feuilles des rumex sont utilisées pour la préparation du bortsch vert (ou soupe à l’oseille).





Les fleurs sont cuites et consommées comme un légume ou utilisées comme garniture.



La racine cuite est séchée, broyée en une poudre et transformée en nouilles.



Les graines sont utilisées crues ou cuites ; elles sont broyées en une poudre et mélangées à d'autres farines ; la graine est facile à récolter, mais elle est plutôt petite et délicate à utiliser. Elles sont consommables mais de faible valeur alimentaire. Il est préférable, mais difficile, de les débarrasser de leur enveloppe très astringente, après quoi on peut les moudre et les mélanger en petites quantités à la farine pour faire des bouillies, des galettes, voire du pain.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si il est ingéré régulièrement pendant plusieurs moisµ{{{1µ.

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations équivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température de celle-ci) et peut donc être éliminé en changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le rendant ainsi inoffensifµ{{{1µ.

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ{{{(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Il est également recommandé de ne pas faire cuire l'oseille dans une casserole de fonte, car l'acide oxalique réagit avec le fer, ce qui donne un mauvais goût aux feuilles. Il faut aussi éviter l'aluminium, car l'acide oxalique peut libérer des quantités toxiques d'ions de ce métalµ{{{wikiµ.

Au début du printemps, les jeunes feuilles auriculées d’oseille sauvage ressemblent fortement à celles hastées du gouet, qui émerge du sol à la même période, et qui est toxiqueµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Les feuilles ont des propriétés dépuratives, stomachiques et diurétiques. Cuites, elles sont émollientes et légèrement laxativesµ{{{wikiµ.

Rumex alpestris , Oseille alpestre

$1$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et pointes des tiges) ; fraîches ou séchées) et fruit (dont graines (germes) ; aromatisants) comestibles.(1*)



feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante contient de l'acide oxalique qui est toxique : selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins si
il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois.1

Cependant, certains légumes, comme l'épinard ou la blette, en contiennent dans des concentrations equivalentes ou supérieures sans que ceux-ci ne soient
considérés comme dangereux ; de plus l'acide en question est soluble dans l'eau (proportionnellement à la température80) et peut donc être éliminé en
changeant simplement l'eau de cuisson ; enfin, en y ajoutant du lait (ou tout autre produit laitier), une partie de cette acide se lie au calcium le
rendant ainsi inoffensif.1

Il sera tout de même conseillé de ne pas en abuser µ(dp*)µ, plus particulièrement aux personnes souffrants de problèmes rénaux et/ou ayant une tendance
aux rhumatismes (polyarthrite rhumatoïde, arthrite, goutte, calculs rénaux ou hyperacidité), pour lesquelles il sera même fortement recommandé de limiter
ou d'éviter complètement cette consommation potentiellement néfaste (étant donné qu'elle peut aggraver leur état) ou tout au moins de prendre des
précautions particulières dès lors que cette plante est incluse (ou prévue) dans leur régime alimentaireµ{{{5µ.

Rumex arifolius , Rumex à feuilles d'arum

$1

Note : *

Détails : Feuilles - crues ou cuites. Elles peuvent être ajoutées aux salades ou cuites comme potherbe (herbe potagère).


Précautions

Certaines plantes peuvent contenir un niveau assez élevé d'acide oxalique, ce qui donne aux feuilles de nombreux membres de ce genre une saveur acidulée de citron. Parfaitement acceptables en petites quantités, les feuilles ne doivent pas être consommées en grande quantité car l'acide oxalique peut emprisonner d'autres nutriments dans les aliments, notamment le calcium, provoquant ainsi des carences en minéraux. La teneur en acide oxalique sera réduite si la plante est cuite. Les personnes ayant tendance aux rhumatismes, à l'arthrite, à la goutte, aux calculs rénaux ou à l'hyperacidité doivent faire particulièrement attention si elles incluent cette plante dans leur alimentation car elle peut aggraver leur étatµ{{{5(+)µ.

Rumex obtusifolius , Patience à feuilles obtuses

$1

Note : *

Détails : jeunes feuilles et tiges - cuites ; graines - crues ou cuites ; germes de graines Un goût amer, surtout si les feuilles les plus anciennes sont utilisées. L’eau de cuisson est généralement changée au moins une fois, afin de réduire l'amertume. Les feuilles peuvent également être séchées pour une utilisation ultérieure. Les feuilles ont une saveur beaucoup plus douce lorsqu'elles sont produites pour la première fois, au début du printemps. La graine peut également être broyée en poudre et utilisée pour faire une bouillie ou ajoutée aux farines de céréales lors de la fabrication du pain, etc. Elle est plutôt petite et fastidieuse à récolter.



Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les jeunes feuilles sont bouillies et utilisées dans les soupes et comme potherbe ; l'eau est changée une fois ou deux pendant la cuisson.


Précautions

La plante peut contenir des niveaux assez élevés d'acide oxalique, ce qui donne aux feuilles de nombreux membres de ce genre une saveur citronnée-acide. Parfaitement bonnes en petites quantités, les feuilles ne doivent pas être consommées en grande quantité car l'acide oxalique peut emprisonner d'autres nutriments dans les aliments, en particulier le calcium, provoquant ainsi des carences en minéraux. La teneur en acide oxalique sera réduite si la plante est cuite. Les personnes ayant tendance aux rhumatismes, à l'arthrite, à la goutte, aux calculs rénaux ou à l'hyperacidité doivent être particulièrement prudentes si elles incluent cette plante dans leur alimentation car elle peut aggraver leur étatµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : **

Usages médicinaux : Les feuilles sont souvent appliquées à l'extérieur comme remède rustique dans le traitement des ampoules, des brûlures et des échaudures [4, 14]. La racine contient du tanin et est astringente et purifiante du sang [257]. Un thé à base de racines a été utilisé dans le traitement de la jaunisse, de la coqueluche, des furoncles et des saignements [4, 257]. Une infusion de racine a été utilisée comme lavage, en particulier chez les enfants, pour traiter les éruptions cutanées [257]. Un rapport indique que la racine a été utilisée comme contraceptif pour arrêter les menstruations [257]. La racine est récoltée au début du printemps et séchée pour une utilisation ultérieure [4].

Rumex patientia , Oseille épinard

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racines, légume culinaires : -les jeunes feuilles sont consommées comme légume (ex. : comme potherbe, substitut d'épinard) ; elles sont cuites ou ajoutées aux soupes ; -les racines sont douces et sont mangées.(1*)



Les feuilles peuvent être consommées crues ou cuites, dans des salades, dans des soupes et des ragoûts, ou en couches dans des plats cuits au four comme des lasagnes. Les feuilles sont riches en minéraux et peuvent être récoltées à tout moment.


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante entière contient des oxalates (acide oxalique) pouvant provoquer des troubles chez les personnes sensiblesµ{{{(dp*)(5(+x),27(+x))µ.

Selon les proportions consommées et la personne, celui-ci peut endommager les reins s’il est ingéré régulièrement pendant plusieurs mois. Cependant celui-ci peut être éliminé en changeant simplement l'eau de cuissonµ{{{(dp*)µ.

Cf. fiche toxine pour plus d'informationsµ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *

Rumex sanguineus , Oseille sanguine

$1

Note : **

Détails : Crues, elles apportent une note acidulée aux salades composées et cuites elles parfument sauces et poissons. Elles contiennent des quantités considérables de vitamine C et de carotène. En comparaison avec la grande oseille, l’oseille sanguine aurait moins de goût mais plus de qualités ornementales.



Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les jeunes feuilles sont utilisées comme des épinards ; elles sont utilisées dans les salades et celles-ci peuvent être ramollies par blanchiment dans de l'eau bouillante pendant quelques minutes.


Précautions

L'oseille sanguine contient de l'acide oxalique (antinutritif et nocif), et ses sels (oxalates), qui est légèrement toxique et ne doit donc pas être consommé en grande quantité (cependant la proportion est inférieure à celle de l'oseille commune)µ{{{wikiµ.

Note médicinale : *

Ruta graveolens , Rue officinale

$1$1

Note : *

Détails : Les feuilles fraîches peuvent être utilisées hachées (parfois macérées dans du vinaigre) pour assaisonner les sauces et les plats de viande (saucisses, farces…). À utiliser modérément à cause du goût amer, et piquant, et des risques de toxicité. En Éthiopie, on en met une brindille dans les tasses de café, et parfois dans les tasses de thé. Les graines sont utilisées dans la préparation du vin de palme, dans les mélanges d’épices, certaines boissons. En Italie du Nord, elles sont utilisées pour parfumer l'eau-de-vie (grappa alla ruta).



Partie(s) comestible(s) : pousses, graines - café.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont amères et piquantes et utilisées comme potherbe ; elles sont hachées et utilisées pour aromatiser les aliments et picklées ; elles sont utilisées pour aromatiser la viande de saucisse et les farces ; elles sont brassées dans le thé ;

-les graines sont utilisées dans la préparation de vin de palme ; elles sont utilisées dans les épices ; elles sont utilisées dans certaines boissons ; elles sont utilisées pour parfumer l'eau de vie italienne.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : elle est toxique à fortes dosesµ{{{0(+x)µ ; le contact avec toute partie de la plante (et pas uniquement la sève) peut provoquerµ{{{wikiµ une irritation de la peauµ{{{0(+x)µ (photodermatite de contactµ{{{wikiµ) chez les personnes à la peau sensibleµ{{{0(+x)µ.

En effet, les Rutacées sont riches en furanocoumarines photosensibilisantes, un contact avec la plante suivi d’une exposition au soleil peut entraîner une dermite aiguë ; pour une personne sensible, après un contact accidentel (souvent en passant près de la plante lors d'un désherbage, d'une cueillette : bras, jambes) il convient de bien nettoyer au savon la peau touchée avant toute exposition au soleil, ou bien d'occulter la partie de la peau touchée à l'aide d'un vêtement afin de la cacher de toute lumière du soleilµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Plante toxique utilisée autrefois pour les propriétés emménagogues et abortives de son essence. En fait, les propriétés abortives seraient dues aux très violentes contractions abdominales qu'elle provoque, causant l'expulsion du fœtus mais également des hémorragies entraînant le plus souvent la mort de la mère (comme le cas de la sabine).

La plante est également rubéfiante (présence de bergaptène). L'odeur particulièrement désagréable de cette plante en dissuade heureusement la consommation.

À petite dose, la rue a la réputation d'avoir des vertus toniques et stimulantes qui facilitent la digestion. Elle contient une substance qui lui doit son nom, la rutine (ou rutoside), proche de la vitamine C (ancienne « vitamine P »), aux propriétés anti-oxydantes.


S

Salsola komarovii , Salicorne

$1$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les jeunes feuilles sont utilisées comme potherbe ; elles sont ajoutées aux soupes ; elles sont utilisées comme vinaigrette assaisonnée.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia elegans , Sauge ananas
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -3/-5/-6/-7°C

$1

Note : *

Détails : Les feuilles fraîches finement hachées, aromatisent les salades de fruits, les boissons, les gâteaux, parfument les volailles dont le canard, la viande de porc ; son odeur et son goût rappelle ceux de l'ananas.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia hispanica , Chia

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, graines - huile, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les graines sont utilisées pour faire une boisson ; elles sont trempées dans l'eau, puis du jus de citron et de la cannelle sont ajoutés ; les graines peuvent être préparées sous forme de porridge (bouillie) ; les graines broyées sont utilisées pour le pain, les biscuits, les muffins et les gâteaux/cakes ;

-les feuilles de chia peuvent être utilisées pour ajouter de la saveur à la volaille et aux viandes ;

-les graines germées peuvent être saupoudrées sur les salades pour donner un goût poivré ; elles sont mises à germer sur un matériau poreux pour éliminer le mucilage gluant ;

-les graines fournissent une huile comestible.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Salvia microphylla , Sauge à petites feuilles
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C

$1$1

Note : **

Détails : Feuilles - aromatisant, feuilles - thé. Les feuilles fraîches finement hachées/émincées, parfument les sauces de gibiers ; elles aromatisent les salades, salades de fruits et crudités ; son goût fort et piquant rappelle celui de la camomille, tandis que celui de la variété "microphylla" (syn. "wislizenii"), ou seulement certains de ses cultivars, évoque la saveur des baies de cassis. Fleurs comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Salvia officinalis , Sauge officinale

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, feuilles - thé, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont souvent utilisées pour aromatiser la viande ; elles sont utilisées dans les omelettes, les légumes, les salades, les sauces et les soupes ; elles sont également picklées ; elles sont également utilisées pour aromatiser le fromage ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ;

-les jeunes feuilles et les fleurs sont consommées crues ou cuites, picklées ou dans les sandwichs ;

-l'extrait de sauge et l'huile sont utilisés pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxique en grandes quantités en raison de la thuyone, une neurotoxineµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Salvia sclarea , Sauge sclarée

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles ont une odeur douce et sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées pour aromatiser les confitures, gelées et le vin ; elle a un rôle similaire à la sauge en cuisine ; elles peuvent être trempées dans la crème et frites et mangées avec du sucre et de la sauce à l'orange ; elles sont également plongées dans de la pâte d'oeuf et frites en beignets ;

-les sommités fleuries ont un goût entre la sauge et la menthe ; elles sont ajoutées aux salades composées.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Sambucus nigra , Sureau noir

$1$1

Note : ****

Détails : fleur (crues [salades (sans pédoncule)] et/ou aromatisantes [boissons, vinaigre, plats, desserts] ; dont bourgeons [cuits (confits)]), fruit (baies immatures (vertes) : confites (avec parcimonie)1 ; ou mûres et fraiches [crues (avec parcimonie)/cuites (jus/sirop : boissons, gelées, confitures, vinaigre)] ou séchées [crues (brutes) et/ou aromatisantes (condiment)]) comestibles.(1*)



fleurs - crues ou cuites ; fruits - cuits



La limonade de fleurs de sureau est une boisson très appréciée. Le sirop aussi. Les fleurs se cuisent en beignets.

Les boutons conservés dans le vinaigre peuvent accommoder des salades.

Les baies cuites parfument les gâteaux aux pommes et sont consommées en jus, en gelée et en confiture. On en fait aussi du vin. Enfin, elles sont utilisées comme colorant naturel, notamment pour les boissons et aliments.




Précautions

(1*)les baies vertes immatures (crues ou cuites), de même que les noires mûres (crues), sont toxiques et peuvent parfois causer des diarrhées et nausées ; il est donc fortement recommandé de n'en consommer, ainsi, que de petites quantitésµ{{{1µ. (irrégulièrement/ponctuellement ? (qp*))

Le sureau noir peut être confondu avec le Sureau hièble (Sambucus ebulus) dont les baies peuvent être très toxiquesµ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le sureau noir fait partie à la pharmacopée traditionnelle, au moins dès l'Antiquité et y compris pour la médecine ayurvédique d'Inde.

Au Ier siècle de notre ère, Pline l'Ancien le recommandait contre les catarrhes et les excès de mucus, tout comme le médecin grec Galien au IIe siècle.

Les Amérindiens d'Amérique du Nord lui attribuaient les mêmes propriétés qu'au sureau blanc (Sambucus canadensis, dont la composition est semblable à celle de son cousin européen).

Dans diverses régions du monde, les fleurs du Sambucus nigra, en tisane, étaient utilisées ou le sont encore comme diaphorétique contre les refroidissements et la grippe. Les études de Caroline M, Camille N., Justine T. et Charline N. vont dans ce sens et ajoutent aux fleurs des propriétés antioxydantes aux fleurs, grâce à la présence de monomères d'anthocyane.

En France, une étude ethnobotanique a en 1984 porté sur les usages des plantes dans la vie quotidienne à Bagnes au début du XXe siècle. Le sureau (dont les noms patois de cette région étaient syœu, syœ, sœ ou sœu) était utilisé via ses fruits (en sirop), ses fleurs (en tisane et en inhalation contre le rhume et les refroidissements) ; il était dans cette région considéré comme « bon pour la circulation », et en particulier un mélange de Sureau et de Benoîte était utilisé en compresse pour soulager les varices.

En 1986, la Commission E, un organisme gouvernemental allemand, approuvait l'usage médicinal des fleurs de sureau pour le traitement du rhume. En 1999, l'organisation mondiale de la santé a reconnu les usages traditionnels des fleurs de sureau comme diaphorétique (qui provoque la sudation) et expectorant.

En 1995, un essai clinique à double insu avec placebo, mené dans un kibboutz israélien lors d'une épidémie de grippe, a conclu qu'un extrait de baies de sureau était nettement supérieur au placebo pour soulager les symptômes de la grippe : en deux jours, 93,3 % des sujets traités au sureau voyaient déjà un soulagement significatif de leurs symptômes, tandis qu'il a fallu six jours pour que 91,7 % des personnes sous placebo éprouvent une amélioration similaire.

En 2002, une étude de pharmacovigilance a porté sur 762 femmes enceintes ayant durant leur grossesse pris une préparation renfermant, entre autres plantes, des fleurs de sureau. Aucun effet tératogène ni embryotoxique n'a été observé.

Les fleurs contiennent des anthocyanes, des flavonoïdes, du mucilage, des tanins et une petite quantité d'huile essentielle très aromatique. Les fruits contiennent les mêmes flavonoïdes, des vitamines A, B et C.

A noter que chez l'espèce proche sambucus ebulus (dont les baies sont toxiques), les feuilles fraîches, toxiques car très riches en acide cyanhydrique, ont été utilisées en cataplasmesµ{{{wikiµ.


Sanguisorba minor , Pimprenelle

$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont pointes ; aromatisantes (dont tisanes)1 ; dont jeunes et/ou tendres : crues1/cuites1 et/ou confites1; dont extrait : jus1) et fleur1 (inflorescences en boutons : crues1/cuites1 ; et/ou aromatisantes1 ; dont extrait : jus (limonade)1) comestibles.



jeunes feuilles crues, cuites (ex. : comme potherbe, confites ou comme aromate.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Santolina rosmarinifolia , Santoline

$1

Détails : Partie(s) utilisée(s) : herbe (fraîche).

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sapindus mukorossi , Noyer de lavage
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4°C zone 9 ? (B et t)

$1

Note : *

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les graines sont broyées et bouillies pour obtenir un liquide qui est ajouté à des bonbons au lait ce qui donne une qualité mousseuse au dessert.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les plantes contiennent des saponines ; les graines sont toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Saponaria officinalis , Saponaire officinale

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, racine.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-la racine est utilisée comme un agent émulsifiant dans la fabrication de confiseries ; elle donne une texture mousseuse ; elle est également ajoutée à l'Halava de graines de tournesol ;

-les fleurs sont parfois ajoutées aux salades.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxiqueµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : ***

Sasa palmata , Bambou sasa palmata
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -26°C

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses, feuilles - aromatisant.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées pour envelopper le poisson salé et le riz ; ils ajoutent de la saveur aux plats.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Satureja hortensis , Sarriette

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, aromatisant, herbe, épice, feuilles - thé, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles ont une saveur épicée ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées avec des tomates, des haricots, du poisson et des salades ; elles sont également utilisées dans les gâteaux/cakes, les puddings et les saucisses ; étant donné qu'elle réduit les flatulences, elles sont consommées avec les haricots et les concombres ; elles peuvent être utilisées en cuisine pour réduire l'odeur de chou et de navet ; les feuilles peuvent être récoltées avant la floraison et utilisées pour le thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Schinus terebinthifolia , Faux-poivrier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2°C?

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit - épice, prudence.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les baies sont utilisées pour aromatiser.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elles ne doivent pas être consommées en grandes quantitésµ{{{0(+x)µ.

Schisandra chinensis , Schisandra de chine

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, fruit - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les jeunes feuilles sont bouillies et mangées (ex. : comme potherbe) ;

-le fruit se consomme cru ou séché ; ils sont également utilisés pour le thé ; les fruits frais sont utilisés pour faire une boisson gazeuse ; une pâte obtenue à partir du fruit est mélangée avec le kiwi rustique (Actinidia arguta) pour équilibrer l'acidité.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Scolymus hispanicus , Chardon d'Espagne

$1$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, racine, légume, tiges, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-la racine épaisse peut être préparée de la même manière que les salsifis ; elle peut être consommée bouillie, en purée, ou cuite au four ; elle est utilisée comme substitut de café ;

-les jeunes feuilles peuvent être cuites et consommées (ex. : comme potherbe ? (qp*)) ; les pétioles sont blanchis et consommés dans les salades ; ils sont également cuits et préparés avec de l'huile d'olive, du sel et du vinaigre ;

-les fleurs sont utilisées pour falsifier le safran.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Scorpiurus muricatus , Scorpiure

$1

Note : *

Détails : Gousse. Les jeunes gousses, crues ou cuites, sont fades (saveur très indifférente) ; elles sont inclues comme garniture/décoration, principalement parce qu'elles ressemblent beaucoup à une chenille et peuvent donc entrainer l'humour à table..


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Scorzonera hispanica , Scorsonère

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, racine, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-elle peut être consommée crue, en salade ou cuite comme un légume ;

-les racines sont épluchées et trempées avant la cuisson pour enlever le goût amer ; les racines grillées sont utilisées comme substitut de café ;

-les feuilles sont utilisées dans les salades (ou cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).

-les pétales de fleurs peuvent être parsemés sur une salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Secale cereale , Seigle

$1

Note : ****

Détails : Graines consommées en farine et à la base d'une boisson fermentée.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines peuvent stocker des nitrates conférant une certaine toxicité uniquement active à l'état cruµ{{{27(+x)µ.

Sechium edule , Chayotte
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C (-3°C)

$1$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, graines, racines, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont comestibles cuits ; ils peuvent être picklés, cuits au four, cuits à la vapeur, ou utilisés pour faire des beignets et des desserts ;

-les jeunes pointes des feuilles (brèdes) sont consommées comme potherbe ;

-les graines peuvent être consommées cuites ; elles sont souvent frites ;

-les racines charnues peuvent être mangées cuites ; elles peuvent être bouillies, cuites au four ou frites ; de la fécule peut être extraite de celles-ci.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Semiarundinaria fastuosa , Bambou fastuosa (p*)
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : pousses (turion).

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les jeunes pousses sont consommées cuites.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Sempervivum tectorum , Joubarbe des toits
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-15°C

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Silene dioica , Compagnon rouge

$1

Détails : Feuille (feuilles cuites{{{~) comestible.(1*)



Les jeunes feuilles sont bouillies pendant plusieurs minutes puis égouttées et sautées au beurre et à l'ail (ou simplement cuites à la manière des épinards).


Précautions

(1*)ATTENTION : Présence de saponines : voir lien "Plantes d'avenir" et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Silene latifolia , Compagnon blanc

$1

Détails : Feuille (feuilles cuites) comestible.(1*)



Les jeunes feuilles sont consommées en soupes de légumes, bouillies et cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

(1*)ATTENTION : seule la sous-espèce "Silene latifolia subsp. alba" est mentionnée ; l'espèce toute entière est peut-être comestible, comme dans la plupart des cas, mais les informations sont manquantes et/ou insuffisantes. Présence de saponines : voir lien "Plantes d'avenir" et/ou fiche toxine, pour plus d'informationsµ{{{(dp*)µ.

Silene vulgaris , Silène enflé

$1

Note : **

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres (dont pousses et tiges) : crues ou cuites) comestibles.



pousses et tiges tendres crues ou cuites comme potherbe.



Les jeunes feuilles récoltées avant la floraison peuvent être consommées en potages, salades ou légumes, finement hachées pour être incorporées dans des omelettes. Les jeunes pousses de silène enflé sont tendres et croquantes. Leur saveur légèrement sucrée rappelle un peu celle des asperges puis des petits pois. Avec l'âge, les feuilles deviennent coriaces et amères, mais peuvent être cuites à la manière des épinards : soit blanchies d'abord, puis apprêtées par une deuxième cuisson, soit sautées rapidement à l'huile ou au beurre.



En Italie orientale (Frioul/Vénétie) le « Silene inflata » est appelé « Sclopit » ou « Sclupit » et considéré comme une herbe aromatique, ses feuilles sont consommées avant la formation des graines, finement hachées dans plusieurs plats traditionnels frioulans : minestra allo sclupit, avec les spaghettini, ou les fruits de mer Saint-Jacques & Langouste.

Dans La Manche, région de l'Espagne, on préparait un gaspacho manchois veuf (gazpacho viudo) dont la base était constituée de feuilles de silène enflé.

En Castille-et-León (Espagne, au nord de Madrid), on prépare une omelette avec les feuilles de silène enflé, appelée Tortilla de Collejas.

Sur l'île d'Ibiza, les feuilles appelées "verdura", sont l'un des ingrédients du "Cuinat", un ragoût végétarien préparé à Pâques.

On trouve encore de la silène sur les marchés en Italie et il est cueilli dans le midi de la France, en Grèce et au Proche-Orient.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Usages médicinaux : On lui attribue néanmoins une légère action stimulante douce sur le métabolisme. Les principales substances actives de cette plante sont des saponines (composés toxiques mais peu absorbés par le corps et éliminés par une cuisson prolongée), des mucilages, du sucre ainsi que de la vitamine C4.
Les racines séchées étaient appelées behen album, et utilisées pour leurs propriétés cordiales et céphaliquesµ{{{Wikiµ.


Silybum marianum , Chardon-Marie

$1$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : tiges, feuilles, racines, bourgeons de fleur, huile.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les piquants doivent être retirés puis les feuilles peuvent être consommées crues en salade ou cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont utilisées dans les ragoûts ;

-les jeunes tiges sont pelées, bouillies et mangées ;

-les bases des capitules peuvent être mangées ;

-les racines peuvent être cuites et mangées ; elles sont utilisées comme aliment de famine après ébullition dans l'eau ;

-les graines contiennent une huile grasse comestible ; elles peuvent également être grillées et utilisées comme substitut de café.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : dans les sols fertiles , les plantes peuvent contenir des niveaux élevés de nitrates qui sont toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Sisymbrium officinale , Sisymbre officinal

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (dont pousses)1 et graines1 comestibles.



feuilles et pousses crues ou cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Sium sisarum , Chervis

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les petites, douces, racines charnues sont consommées ; elles sont cuites et du beurre est ajouté ; elles sont également utilisées dans les soupes et les ragoûts ; elles sont normalement grattées plutôt que pelées et du jus de citron est ajouté pour empêcher la décoloration ;

-les jeunes feuilles et les pousses peuvent être blanchies et mangées en salade ; elles sont parfois utilisées comme un substitut de café ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Smallanthus sonchifolius , Poire de terre

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, feuilles, racine, jus, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les racines sont douces et souvent consommées crues ; avant cela, elles sont laissées pour quelques jours au soleil pour permettre à la peau de se ratatiner ; elles peuvent être tranchées et ajoutées aux salades ; la pulpe râpée peut être pressée à travers un tissu pour faire une boisson ; le jus peut être concentré en blocs de sucre ; elles peuvent également être cuites ;

-la tige principale est également consommée comme légume ;

-les feuilles sont également consommées (ex. : cuites comme potherbe ? (qp*)) ou utilisées comme succédané de thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Solanum abutiloides , Mini tamarillo

$1

Détails : Fruit (fruits mûrs ; dont graines) comestible.


Précautions

(1*)ATTENTION : le fruit immature (vert) est légèrement toxiqueµ{{{211µ. Comme bon nombre d'autres espèces du même genre, toutes les autres parties de la plante pourraient également être toxiquesµ{{{(dp*)µ.

Solanum aethiopicum , Aubergine africaine

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont cuits et mangés ; ils sont également utilisés pour aromatiser d'autres produits alimentaires ; ils peuvent être picklés ;

-les jeunes pousses ou les bourgeons de fleurs sont tranchés finement coupés pour une utilisation dans les soupes ; jeunes pousses également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum betaceum , Tamarillo
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -2/-2,5/-3,5/-4°C

$1

Note : ***

Détails : Fruit (fruits (dont graines) [nourriture/aliment : crus ou cuits {en confitures}, comme fruit ou légume]) comestible.(1*)



Plante cultivée de longue date au Pérou ; encore largement cultivée sous les tropiques.


Précautions

(1*)ATTENTION : comme bon nombre d'autres espèces du même genre, le fruit immature ainsi que toutes les autres parties de la plante pourraient être toxiquesµ{{{(dp*)µ.

Solanum burbankii , Wonderberry

$1

Détails : Les fruits mûrs n'ont pas beaucoup de goût mais, lorsqu'ils sont cuits avec du sucre, ils ont une agréable saveur de baie qui est généralement utilisée comme aromatisant pour les tartes et desserts.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les baies non mûres (vertes) sont toxiquesµ{{{203µ.

Solanum laciniatum , Pomme kangourou
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5°C

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits peuvent être mangés ; ils doivent être très mûrs et doux ; ils peuvent être mis dans du sable pour mûrir ; les fruits peuvent être utilisés dans les chutneys.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum lycopersicum , Tomate
Rusticité (résistance face au froid/gel) : craignant le gel, la tomate ne supporte pas les températures négatives inférieures à -2/-3°C ;

$1

Note : *****

Détails : Fruit (peau, pulpe et graines {dont huile} : frais (crus et ou aromatisants) ou séchés) comestibles.(1*)



  • composée de près de 95 % d'eau, la tomate est très riche en vitamines (A, B1, B2, C, E), sels minéraux (surtout du potassium) et oligo-éléments ;
  • diététique (avec ses 18/21Kcal pour 100g), diurétique et alcalinisante, c'est un aliment des plus sains : à consommer sans modération !;


  • en outre le lycopène, à l'origine de sa pigmentation rouge, est un excellent antioxydant prévenant certains cancers ;




On la déguste fraîche et crue (tout juste cueillie, c'est tellement mieux !) en salades, ou cuite (en ragoûts, en ratatouille, farcie...), ou encore transformée (concentré, sauces, notamment le ketchup, coulis, jus, soupes et conserves) ; la tomate se congèle très bien entière pour une cuisson ultérieure.








Précautions

(1*)ATTENTION : toutes les parties vertes de la plante (y compris le fruit avant maturité) sont toxiquesµ{{{(dp*)(5(+))µ ; ils contiennent de la tomatine (substance toxique) ;
la concentration à l'intérieur du fruit (à n'importe quel stade de maturation) est cependant tellement faible qu'elle ne représente aucun danger ; les fruits immatures sont tout de même généralement consommés cuits (en confiture, par exemple), dès lors qu'ils ont fini de grossirµ{{{(dp*)µ.

Une tomate abîmée contient (ou peut contenir ?) une moisissure dangereuse : la mycotoxine. Cette moisissure sécrète un poison : la patuline. Ses effets secondaires : irritation de la peau, nausées, troubles des reins et du foie. Si une tomate présente une partie qui commence à moisir ou des taches brunes à noires, jetez-la. Et il convient d'y faire attention car même une cuisson de plus d'une heure n'élimine pas la patulineµ{{{127µ.

Note médicinale : ***

Solanum melongena , Aubergine

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits sont surtout frits puis mangés ; ils peuvent aussi être grillés, cuits au four, farcis, et utilisés dans les ragoûts et les currys ; les fruits sont également séchés et stockés ;

-les feuilles, bien que comestibles, sont velues et n'ont pas bon goût ; elles sont mélangées avec du son de riz et du sel dans lequel les radis japonais sont picklés.



Consommée cuite, on compare sa chair blanchâtre à celle de champignons très appréciés (champignon de Paris, cèpe...) de par sa texture tendre et sa saveur riche et complexe ; essentiellement présente dans la cuisine méditerranéenne et orientale, l'aubergine est délicieuse frite, en beignet, farcie, en caviar ou encore en ratatouille (ou plus généralement mélangée à d'autres légumes dits "du sud"), et accompagne idéalement toutes sortes de viandes ; l'épiderme des variétés rouges contient de grandes quantités d'anthocyane, faisant de celles-ci un excellent antioxydant (à condition de consommée cette peau) ; ses propriétés diététiques (18 Kcal pour 100 gr) et sa richesse en minéraux (magnésium, potassium, zinc), en vitamines et en fibres, font qu'elle a la capacité de freiner l´augmentation du cholestérol (d'après des études scientifiques) ;



N.B. : crue, l'aubergine à une texture proche d'une éponge et un goût assez désagréable, dû à la présence de saponines, ce qui la rend immangeable.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum muricatum , Pépino

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits peuvent être consommés frais ou utilisés dans les boissons ; le goût est semblable à un melon ; ils peuvent être utilisés dans les sauces, confitures et conserves.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum nigrum , Morelle noire

$1$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les fruits mûrs sont cuits et mangés ; ils sont également utilisés pour la soupe ; ils peuvent être cuits ou transformés en tartes, confitures, conserves, desserts, sauces, pâtisseries et une relish épicée ;

-les feuilles et les jeunes pousses sont consommées cuites (ex. : comme potherbe, brède) ; les feuilles récoltées peuvent être stockées pendant 2-3 jours.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : les fruits peuvent contenir de la solanine (alcaloïde), probablement quand ils sont immaturesµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : **

Solanum pimpinellifolium , Tomate groseille

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fruits sont consommés crus ou séchés ; ils sont ajoutés aux salades et aux soupes ; ils peuvent être picklés.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum sisymbriifolium , Morelle de balbis
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -8/-10°C

$1

Note : *

Détails : La saveur des baies du S. balbisii est assez insignifiante. On pourrait les confire au caramel et au fondant, comme celles du Physalis peruviana, qui sont nettement meilleures.


Précautions

ATTENTION : même si aucune mention spécifique de la toxicité n'a été vu pour cette espèce, il appartient à un genre où beaucoup sinon tous les membres ont des feuilles toxiques et parfois aussi les fruits immaturesµ{{{5(+)µ.

Solanum tuberosum , Pomme de terre

$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : tubercules, racines, légume, prudence.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les tubercules sont cuits et mangés ; ils sont également frits, mis en conserves et transformés en fécule ; les tubercules sont bouillis, cuits au four, rôtis, transformés en purée, et utilisés dans les soupes, les ragoûts, les boulettes, les pancakes/crêpes et les salades de pommes de terre ; les pommes de terre sont également utilisées pour les boissons alcoolisées (attention : l'alcool est une cause de cancer) ;

-les feuilles tendres sont également parfois consommées ; elles sont utilisés dans la soupe.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ :les tubercules et les feuilles vertes sont toxiques ; ils contiennent un alcaloïde toxique (la solanine) ; les tubercules doivent être cuitsµ{{{0(+x)µ.

Sorghum bicolor , Sorgho

$1$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : tiges, graines, céréale.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les graines sont consommées comme une céréale ; de la farine est préparée puis utilisée pour le porridge (bouillie) ou d'autres plats (boulettes, gâteaux/cakes frits et boissons) ; elle ne peut pas être utilisée pour le pain étant donné qu'elle ne contient pas de gluten ; les graines peuvent être sautées et mangées ;

-les graines germées sont consommées ;

-les tiges de certains types sont douces et sont mâchées ; elles sont utilisées pour la bière, et le vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Spinacia oleracea , Épinard

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines germées, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont cuites dans une petite quantité d'eau pour réaliser le célèbre accompagnement du même nom : les épinards ; feuilles également cuites comme potherbe en général ; elles sont également utilisées dans les soupes et les salades ; les jeunes feuilles sont consommées crues et les plus vieilles feuilles sont cuites ;

-les graines germées peuvent être utilisés dans les salades.(1*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Stachys affinis , Crosne

$1

Note : ****

Détails : Tubercules consommés comme légume ou confits au vinaigre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Stellaria media , Mouron des oiseaux

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (dont tiges), fleur1 (dont bourgeons) et fruit (capsules/graines) comestibles (crus1 ou cuits1).



plante entière (feuilles, fleurs, tiges et fruits) crue ou cuite comme légume (ex. : comme potherbe).


Précautions

cf. consommation Note médicinale : ***

Symphytum grandiflorum , Consoude à grandes fleurs
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -34,5°C

$1


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Symphytum officinale , Consoude officinale

$1$1$1

Note : ***

Détails : fleur1 (dont bourgeons ; crues1 ou cuites1)µ, feuille (tendres/souples (dont jeunes tiges et pousses défibrées ; crues1 ou cuites1) ; dont extrait (jus)1) et racine (fraîches (crues1 ou cuites1) ou séchées (café1)) comestibles.(1*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Symphytum x uplandicum , consoude d'Upland

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les jeunes feuilles sont utilisées cuites (ex. : comme potherbe) ; elles sont également utilisées dans les soupes et peuvent être liquéfiées et utilisées comme boisson ; les feuilles séchées sont utilisées pour le thé ; elles sont meilleurs lorsqu'elles sont séchées rapidement pour donner une bonne saveur ; les feuilles séchées sont également broyées en une poudre et utilisées dans les sauces, les soupes et les ragoûts.



Mêmes utilisations que Symphytum officinale.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

T

Tagetes lucida , Tagète luisante
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12/-12,5°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles - thé, herbe.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires :

-les feuilles sont utilisées pour faire du thé ; il a une saveur d'anis ;

-les feuilles peuvent être séchées pour l'hiver ; les feuilles sont également utilisées comme substitut de l'estragon dans les soupes.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Tanacetum balsamita , Balsamite

$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (feuilles [assaisonnement : aromate (condiment aromatique/aromatisant) {pour salades et bière}]) et fleur (fleurs [assaisonnement : condiment {pour salades} ]) comestible.



Les feuilles ont été utilisées comme aromate de bière en Grande Bretagne.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tanacetum parthenium , Grande camomille

$1

Note : **

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les fleurs séchées sont utilisées comme le thé ou dans le vin et dans quelques pâtisseries.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : la manipulation des feuilles peut causer des éruptions cutanées et les manger peut causer des ulcères buccauxµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Taraxacum officinale , Pissenlit

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (jeunes (dont blanchies (en culture et/ou cuisson)), fleur (dont bourgeons, ligules (pétales) et tiges) et racine (fraîches (crues ou cuites) ou séchées (torréfiées : café)) comestibles.(*)



feuilles crues ou cuites (ex. : comme potherbe, brède (brèdes l'astron)).



Les jeunes pousses se consomment en salades. Elles se récoltent avant la floraison. Les meilleures poussent sur les sols sablonneux. C’est l'ingrédient principal de la salade au lard ardennaise.



Les racines se mangent crues, bouillies ou revenues à la poêle pour en faire diminuer l'amertume. On en prépare un café de pissenlit après torréfaction. Elles se récoltent pendant le repos végétatif de la plante.



Les boutons floraux se conservent dans du vinaigre ou du sel. Ils se consomment comme les câpres. Ils peuvent également être poêlés.

Les capitules servent à préparer un sirop, un vin ou encore une confiture. On n'utilise que les parties jaunes sans les bractées ni les tiges. On en tire également le « vin de pissenlit ».




Précautions

(1*)ATTENTION : en situation marécageuse (bord de russeau, prairie humide,etc..) et à proximité de bovins et, plus particulièrement, d'ovins, la plante est susceptible de porter la fasciolose (fasciolase ou distomatose hépatique), une maladie parasitaire provoquée par un ver plat, appelé couramment douve ou distome, dont le plus courant est la douve du foie

Comme le cresson, elle ne doit donc pas être consommée crue en cas de risque dû à la proximité de pâturages.

Le lait de pissenlit aurait provoqué la mort de deux enfants à l'été 1927µ{{{~~Wiki(dp*)µ.

Note médicinale : ***

Taxus baccata , If commun

$1

Note : ***

Détails : Fruit (pulpe (crue1 ou cuite1) comestibles ; ATTENTION : le noyau et le reste de la plante sont très toxiques(1*).


Précautions

(1*)ATTENTION : le noyau (de même que le reste de la plante, hormis la pulpe des fruits/baies) est très toxique : il ne faut ni le mâcher, ni l'avaler, ni l'écraser avec le reste de la baie (pulpe) ; il est donc fortement recommandé de retirer le noyau de la baie avant de mettre la pulpe dans sa bouche : pour cela, on conseille de d'ôter celui-ci, soigneusement, du bout des doigts, afin de ne pas l'âbimer.1
Ni le contact rapide/bref et direct des parties toxiques avec la peau, ni son prolongement indirecte avec l'intérieur de la bouche ne semblent être nocifs ; évitez tout de même au maximum de manipuler les parties toxiques (notamment le feuillage) lors d'une cueillette puis d'une dégustation sur place, et lavez-vous les mains si la consommation est reportée (et/ou prévue ultérieurement). µ(dp*)µ
L'if est devenu rare et menacé, il faut donc le respecter et en prendre soin en évitant de le blesser, en ne cueillant ses fruits qu'en petites quantités, et même plus en dispersant les noyaux dans la nature pour participer à son repeuplement.1

Note médicinale : ****

Tetragonia tetragonioides , Tétragone

$1

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaires : les feuilles charnues et les sommets sont consommés ; ils peuvent être consommés crus, cuits à la vapeur, bouillis, sautés, à la crème, servis avec des champignons, ou pour en faire une quiche ; feuilles et extrémités cuites comme potherbe (ex. : substitut d'épinard).(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elles peuvent contenir des oxalates et des nitrates qui peuvent être toxiquesµ{{{0(+x)µ.

Thymus serpyllum , Thym serpolet

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, fleurs.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées pour préparer une boisson ;

-les pousses sont utilisées comme aromatisant.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Thymus vulgaris , Thym commun

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, fleurs, feuilles - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées comme assaisonnement pour aromatiser les aliments ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées pour aromatiser les farces, le poisson, la viande, le fromage, le vinaigre et la sauce au jus de viande ; elles sont ajoutées à la saumure dans laquelle les olives sont picklées ; elles sont utilisées dans la soupe qui contient des oeufs et du pain trempé dans de l'huile d'olive ;

-les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour le thé ; les jeunes pousses sont utilisées comme garniture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Thymus x citriodorus , Thym citronné

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les feuilles sont utilisées pour parfumer les salades, les soupes, les sauces, le poisson, la volaille, les desserts au fromage et des boissons ; les feuilles sont utilisées en infusion pour faire du thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Tilia x europaea , Tilleul commun

$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fleurs, feuilles, manne, sève, fleurs - thé.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles sont consommées crues en salades et sandwichs ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).

-les fleurs ont un parfum de miel et sont utilisées pour le thé ; elles sont également utilisées comme légume ; elles sont brassées en vin ;

-la plante produit une manne comestible.


Précautions

ATTENTION : si les fleurs utilisées pour faire du thé sont trop vieilles, elles peuvent produire des symptômes d'intoxication narcotiqueµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Tragopogon porrifolius , Salsifis cultivé

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : racines, feuilles, pousses, légumes.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les racines blanches sont consommées bouillies, cuites ou en soupe ;

-les jeunes feuilles sont comestibles ; elles peuvent être consommées crues ou utilisées pour aromatiser les autres aliments (les morceaux coupés se décolorent rapidement avant la cuisson, sauf stockés dans de l'eau avec un peu de jus de citron ajouté) ; feuilles également cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;

-les racines torréfiées ont été utilisées comme succédané de café identique à la chicorée ;

-le jus durci obtenu à partir des tiges cassées peut être mâché ; le latex peut être utilisé comme le lait.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : **

Trifolium pratense , Trèfle des prés

$1$1$1

Note : ***

Détails : Feuille (dont pousses ; crues ou cuites), fleur (fraîches, dont têtes fleuries ; aromatisantes (crues/cuites)) et graines (farine, dont germes) comestibles.



feuilles, pousses et fleurs fraîches crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, et en infusions ; feuilles et pousses marinées ou lactofermentées



Le trèfle est une plante comestible.



Les feuilles, sans le pétiole un peu coriace, sont bonnes crues en salades ou cuites comme légume. Leur saveur est douce et agréable.



Les inflorescences s'ajoutent aux salades ou aux desserts. Les enfants jouent parfois à sucer les fleurs afin de profiter du nectar qu’elles libèrent au soleil. Séchées et pulvérisées, on mélangeait parfois ces fleurs à la farine pour faire du pain.



On peut en moudre les graines pour en faire de la farine ou les faire germer pour un apport supplémentaire en vitamines.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Le trèfle des prés est aussi une plante médicinale riche en phytoestrogènes (isoflavones), utilisée contre les symptômes liés à la ménopause (mais des études cliniques sont encore nécessaires).

Traditionnellement utilisée contre les diarrhées, la toux et les éruptions cutanées chroniques, l'infusion de trèfle des prés est dépurative et rafraîchissante pour les yeux fatigués. Les inflorescences sont dépuratives, diurétiques et cholagogues. Les têtes florales peuvent être appliquées par voie externe pour apaiser des affections cutanées (brûlures, eczéma). Elles sont aussi parfois utilisées dans les médicaments contre les affections de la gorge car elles ont un effet apaisantµ{{{wikiµ.


Trigonella foenum-graecum , Fenugrec

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, herbe, épice, jeunes gousses, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les graines peuvent être mises à germer et mangées ; elles sont également trempées et cuites ; les graines sont broyées et utilisées comme épice ; elles sont utilisées dans la poudre de curry ; le goût amer des graines peut être éliminé par un léger grillage ; les graines grillées sont utilisées comme un substitut de café ;

-les feuilles peuvent être consommées comme légume (ex. : comme potherbe) ; elles sont également séchées et mélangées dans des plats de légumes ;

-les graines et les feuilles peuvent être infusées dans un thé ;

-les graines produisent une huile.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Triticum aestivum , Blé tendre

$1

Note : ****

Détails : Graines consommées comme céréale.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : les graines peuvent accumuler les nitrates leur conférant une certaine toxicité à l'état cruµ{{{(dp*) (27(+x))µ.

Tropaeolum majus , Capucine
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -5°C

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, graines, herbe, fleurs, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les feuilles, pétales de fleurs et graines sont tous comestibles et ont un goût poivré épicé ;

-les feuilles et les fleurs sont consommées crues ; elles sont utilisées dans les salades, sandwichs, plats de légumes et sont farcies comme des feuilles de vigne ;

-les fleurs peuvent être ajoutées à des vinaigres ;

-les bourgeons de fleurs et les jeunes fruits sont utilisés comme un substitut de câpres dans les sauces ;

-les graines mûres peuvent être consommées rôties ; elles peuvent être utilisées comme substitut du poivre.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Tropaeolum tuberosum , Capucine tubéreuse

$1$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : racine, tubercules, feuilles, fleurs, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les tubercules sont consommés après cuisson pendant 10 minutes ; ils sont souvent édulcorés ; ils peuvent être ajoutés à des ragoûts ; ils sont durcis au soleil puis lyophilisés puis bouillis comme les pommes de terre ; ils peuvent être cuits puis congelés ;

-les jeunes feuilles tendres et les fleurs sont également consommées.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

U

Ullucus tuberosus , Ulloco

$1$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, tubercules, racine, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les tubercules sont consommés bouillis et servis avec du vinaigre ; ils sont également séchés et moulus en farine ; ils peuvent également être frits ;

-les feuilles sont comestibles cuites ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Umbilicus rupestris , Nombril-de-Vénus commun

$1

Note : ***

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : inconnus ou indéterminés ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*) ;


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

Urtica dioica , Ortie

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont jeunes et/ou tendres pousses ; fraîches ou sèches ; saisies ou cuites), graines (mûres ou immatures ; aromatisantes (dont séchées ou rôties)) et fleur (bourgeons ; crus) comestibles. Les feuilles comme les fruits sont comestibles : ils peuvent être mangés crus, pliés ou roulés entre les doigts en boulette. Une fois secs, hachés ou cuits, ils perdent leur pouvoir urticant. Il est préférable toutefois de ne consommer que les jeunes plantes, car après floraison les feuilles contiennent d’abondantes concrétions minérales, les cystolithes, qui peuvent irriter les voies urinaires. Elles peuvent tout de même alors être préparées en tisane. Les jeunes feuilles peuvent être mangées crues (hachées en salade, dans un pesto, dans du beurre sur des canapés). Elles apportent alors une saveur fraîche et « verte », qui évoque crue le haricot vert et cuite l'épinard, saveur bien différente de celle des feuilles plus âgées, au goût plus fort et qui prennent en cuisant une odeur et un goût de poisson marqués, avec lesquelles on prépare une « brandade d'ortie ». Les jeunes feuilles d'ortie sont consommées plus fréquemment cuites, en légume dans de nombreuses préparations (soupes, gratins, quiches, soufflés, potées) à la façon des épinards. Elles sont également employées dans des desserts (tarte, sorbet). Moins connues, il existe aussi une recette d'escargots aux orties et de la bière d'ortie. Autrefois considérée comme un « plat de pauvre », l'ortie était dans la plupart des recettes associée aux pommes de terre. Les feuilles d'orties contiennent des protéines foliaires en bonne quantité (7,37 g pour 100 g de feuilles), une grande quantité de fer (4,1 mg pour 100 g, plus que la viande) et du zinc. On peut manger tel quel les fleurs, les femelles étant plus goûteuses car plus charnues, ou les mettre dans les plats. L'ortie est cultivée à des fins alimentaires pour ensuite être vendue dans les magasins d'alimentation bio, par exemple sous forme de potage en sachet déshydraté.(1*)



Les jeunes feuilles sont cuites comme herbe potagère (légume-feuille / légume vert, à la manière des épinards) et ajoutées aux soupes etc .. ; elles peuvent également être séchées pour l'hiver ; les orties sont un complément très précieux pour l'alimentation ; ils sont un aliment très nutritif qui est facilement digéré et est riche en minéraux (surtout le fer) et vitamines (surtout A et C) ; les jeunes pousses, récoltées au printemps, lorsqu'elles mesurent 15 - 20 cm de haut en plus de la tige souterraine sont très agréables. Les plantes sont récoltées commercialement pour l'extraction de la chlorophylle, qui est utilisée en tant qu'agent de coloration vert (E140) dans l'alimentation et la médecine ; un thé est fait à partir des feuilles séchées, celui-ci réchauffe pendant les journées d'hivers ; la saveur est fade, il peut être ajouté comme tonique au thé de Chine. Le jus des feuilles, ou une décoction de la plante, peut être utilisé comme un substitut de présure dans le caillage de laits végétaux (agent de coagulation/caillage / caille-lait). Une bière d'ortie est brassée à partir des jeunes pousses.


Précautions

(1*)ATTENTION : les feuilles des plantes ont des poils urticants, provoquant une irritation de la peau ; cette action est neutralisée par la chaleur (cuisson) ou par un séchage complet, de sorte que les feuilles cuites sont parfaitement saines (propres à la consommation) et nutritives ; toutefois, seules les jeunes feuilles doivent être utilisées parce que les feuilles plus âgées développent des particules granuleuses appelés cystolithes qui agissent comme un irritant pour les reins ; les vieilles feuilles peuvent être laxatives ; n'utiliser que de jeunes feuilles et porter des gants robustes lors de leur récolte pour éviter d'être piqué . Interférences/intéractions possibles avec certains médicaments. Éviter pendant la grossesseµ{{{5(+)µ. Voir lien "PFAF" ("5"), pour plus d'informationsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

V

Vaccinium corymbosum , Myrtillier d'Amérique
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -30°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les fruits sont consommés comme fruit de dessert et aussi dans les salades de fruits, jus de fruits, sirops et autres aliments et boissons ; ils sont utilisés dans les confitures, tartes et muffins ; ils peuvent être congelés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vaccinium myrtillus , Myrtillier

$1$1

Note : ****

Détails : fleur (tisaness), feuille (indéterminé) et fruit (frais (crus ou cuits) ou séchés (crus, tisanes (infusion)) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Valeriana officinalis , Valériane officinale

$1$1$1

Note : **

Détails : Feuille (avant floraison, aromatisantes), fleur (dont bourgeons, décoratives et/ou aromatisantes) et racine (séchées et moulues : aromatisantes (avec parcimonie)) comestibles.(*)


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Valerianella locusta , Mâche

$1$1$1

Note : ****

Détails : Feuille (dont tiges ; crues1 ou cuites1)µ, fleur1 (décoratives1)µ, et graines (germes1) comestibles.



Parties aériennes de la plante consommées en salade.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vanilla planifolia , Vanille

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : gousses, graines, herbe, épice.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) : les gousses sont utilisées pour aromatiser les aliments ; la saveur est extraite dans de l'alcool ; elles sont utilisées pour parfumer le chocolat, la crème glacée, les milk-shakes, et les plats sucrés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Verbascum thapsus , Molène bouillon-blanc

$1$1

Note : *

Détails : fleur1 (fraîches ou séchées ; aromatisantes (boissons colorées/teintées)1) et feuille (avant floraison ; fraîches ou séchées ; aromatisantes (tisaness)1) comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Verbena officinalis , Verveine officinale

$1$1

Note : *

Détails : Feuille (jeunes et/ou tendres, dont pousses tiges et pointes)1 et fleur1 comestibles.



feuilles utilisées comme aromate ou en infusionµ{{{(dp*)(1).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Vicia faba , Fève
Rusticité (résistance face au froid/gel) : {{{-5°C

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, gousses, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-ce sont surtout les jeunes haricots que l'on mange ;

-les haricots et les feuilles mûres sont également comestibles ; feuilles cuites (ex. : comme potherbe).

-les haricots secs peuvent être bouillis, en farine et ajoutées à des soupes ou utilisés pour la fabrication de tofu ;

-les graines germées sont cuites et mangées ;

-les gousses tendres sont consommées comme légume.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : certaines personnesµ{{{0(+x),ehowµ, principalement d'origine méditerranéenneµ{{{0(+x)µ, sont sensibles aux fèves brutes (crues) et peuvent devenir très malades quand ils mangent les grains tels quelsµ{{{ehowµ ; cette maladie s'appelle favisme ; les grains doivent être bien cuits ; en outre, ils peuvent réagir avec des gens utilisant certains médicaments antidépresseursµ{{{0(+x)µ.

Vigna angularis , Haricot adzuki

$1

Note : ****

Détails : Les graines séchées sont consommées, soit cuites entières soit transformées en farine pour être utilisées dans des soupes, des gâteaux, des sucreries et des crèmes glacées. Le haricot adzuki est particulièrement prisé en Chine, à Taïwan, en Corée et au Japon (azuki an"), où les graines rouges revêtent une valeur culturelle liée à la naissance, au mariage et à la mort. Les graines immatures et les graines germées sont consommées comme légume. On peut faire éclater les graines comme des grains de maïs, les utiliser pour remplacer le café ou les confire et les manger."


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Vinca major , Grande pervenche

$1

Détails : Fruit (graines) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante est toxique lorqu'elle est consommée en grande(s) quantité(s){{{~µ~~5(+)µ. Est-ce également le cas des graines ? (qp*)

Note médicinale : ***

Vinca minor , Petite pervenche

$1

Détails : Fruit (graines) comestibles.(1*)



Les feuilles sont également utilisées pour réaliser le vin de pervenche ; celui-ci est plutôt employé pour ses propriétés médicinales, avant les repas, comme tonifiant ; exemple de recette selon domenicus.malleotus : laisser macérer dix jours cent grammes de feuilles désséchées dans un litre de bon vin rouge. Presser, filtrer et prendre trois ou quatre cuillérées par jour, avant les repas.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante est toxique lorqu'elle est consommée en grande(s) quantité(s){{{~µ~~5(+)µ ; elle contient des alcaloïdes et peut causer, dans ce(s) cas, des dommages aux reins et au foie{{{~~165. Est-ce également le cas des graines ? (qp*)

Note médicinale : ***

Viola odorata , Violette odorante

$1$1$1

Note : *****

Détails : fleur1, feuille1 et racine1 comestibles.



feuilles crues (en salades) ou cuites (ex. : comme potherbe).


Précautions

ATTENTION : peut causer des vomissements. ; possible effet additif avec des laxatifsµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ***

Viola tricolor , Pensée sauvage

$1$1$1

Note : **

Détails : fleur1 (jeunes ; décoratives1 et/ou aromatisantes (crues/cuites)1)µ, feuille (jeunes, dont pousses ; aromatisantes (crues/cuites)1 ; dont jus1) et racine (torréfiées ; café1) comestibles.



Les feuilles et fleurs peuvent être utilisées comme décoration, par exemple pour agrémenter une salade ou égayer un dessert.



Les racines torréfiées ont été utilisées pour produire un substitut de café.




Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Vitis vinifera , Vigne

$1$1$1

Note : *****

Détails : Feuille (dont tendres ; fraîches ou séchées)1, fleur1 et fruit (raisins)1 comestibles.



feuilles comme aromatisant et jeunes vrilles en salades ou dans les plats cuisinés.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Z

Zea mays , Maïs

$1$1$1

Note : *****

Détails : Partie(s) comestible(s) : graines, feuilles, céréale, fleurs, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les épis sont consommés cuits ;

-les grains secs peuvent être concassés et utilisés ; la farine peut être utilisée pour les pains, gâteaux, soupes, ragoûts, etc.. ; des pancakes comme les Tortillas de maïs ont été un aliment de base en Amérique centrale ;

-le maïs est cuit et préparé de différentes façons ; ils sont bouillis, rôtis, séchés, cuits à la vapeur et d'autres manières ;

-l'huile de maïs est utilisée dans les salades et la cuisine ;

-les jeunes glands/pompons sont cuits et mangés ;

-le pollen est utilisé dans les soupes ; les soies fraîches sont utilisées dans des tortillas ;

-la moelle de la tige peut être mâchée ou transformée en sirop ;

-les graines germées sont consommées ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Zingiber officinale , Gingembre
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -9/-10°C

$1$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : rhizome, racine, feuilles, herbe, épice, légume.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-le rhizome souterrain est consommé cru ou en salade ;

-les jeunes pousses sont épicées et peuvent être consommées ; ces jeunes pousses sont consommées comme légume ; elles sont également picklées ;

-le rhizome peut être séché et réduit en poudre ; ces vieilles racines sont utilisées comme épice ; elles sont conservées dans du sirop ;

-l'huile de gingembre est utilisée comme aromatisant ;

-le gingembre est utilisé pour les boissons ;

-le jus peut être utilisé pour faire cailler le lait (agent de coagulation/caillage /caille-lait substitut de présure) pour la préparation de fromage.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *****

Ziziphus jujuba , Jujubier
Rusticité (résistance face au froid/gel) : -15/-17/-20°C

$1

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : fruit, graines - huile.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits sont consommés frais, séché ou conservés dans du sucre ; ils peuvent être cuits dans les ragoûts, cuits au four, marinés, ou utilisés dans les puddings, gâteaux, pains, gelées, soupes et confitures ; les fruits mûrs sont broyés en poudre et cuits avec du millet ou du riz ;

-les noyaux sont comestibles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !