Illustration Accueil Encyclopédie(s) Recherche Archives Impression Facebook Style


Dans "en savoir plus", je raconte les "dessous"...


A suivre !
logo entête

Autres catégories
(encyclopédies secondaires, par catégories et/ou mot(s)-clef(s) ; 120, au 26 Janvier 2021) :

Encyclopédie(s) principale(s) :

Plantes comestibles/alimentaires et, dans une moindre mesure, "utiles" ;
sauvages à (perma)cultivées ; annuelles à pérenn(isé)es
(plantes "potagères"*, par noms français courant ou noms latins/botaniques)


* plantes "potagères" au sens (très) large du terme (voir explication détaillée sur la page concernée).

Illustration
Dernière modification le :
mercredi 20 décembre 2023, à 09h20

Hypoglycémiant

(18 espèces - liste non exhaustive)

A

Actaea racemosa,
img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 4-10

legume-feuille (laitue)

Note : *

Détails : Feuilles ; attention.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante est toxique à fortes doses ; de fortes doses irritent les centres nerveux et peuvent provoquer un avortement ; troubles gastro-intestinaux, hypotension, nausées, maux de tête. Non recommandé pendant la grossesse ou pendant l'allaitement ; ne pas prendre en concomitance avec du ferµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : L'actée à grappes noires est un remède traditionnel des Indiens d'Amérique du Nord où elle était principalement utilisée pour traiter les problèmes des femmes, en particulier les règles douloureuses et les problèmes liés à la ménopause [254]. Un remède à base de plantes populaire et largement utilisé, il est efficace dans le traitement de diverses maladies [4]. La racine est altérative, antidote, antirhumatismale, antispasmodique, astringente, cardiotonique, diaphorétique, diurétique, emménagogue, expectorante, hypnotique, sédative, tonique et vasodilatatrice [4, 7, 21, 46, 57, 165, 192, 222]. Il est récolté à l'automne au fur et à mesure que les feuilles meurent, puis coupé en morceaux et séché [4]. La racine est toxique en cas de surdosage, elle doit être utilisée avec prudence et être complètement évitée par les femmes enceintes [222]. Voir également les notes ci-dessus sur la toxicité. Les ingrédients médicalement actifs ne sont pas solubles dans l'eau, donc une teinture de racine est normalement utilisée [222]. Il est utilisé dans le traitement des rhumatismes, comme sédatif et emménagogue [213]. Il est traditionnellement important dans le traitement des plaintes des femmes, agissant spécifiquement sur l'utérus, il soulage les crampes utérines et a été utilisé pour aider à l'accouchement [222, 268]. La recherche a montré que la racine a une activité oestrogénique et on pense qu'elle réduit les niveaux d'hormone lutéinisante hypophysaire, diminuant ainsi la production ovarienne de progestérone [222, 254]. La racine est également hypoglycémique, sédative et anti-inflammatoire [222]. Utilisé en association avec le millepertuis (Hypericum perforatum), il est efficace à 78% dans le traitement des bouffées de chaleur et autres problèmes de ménopause [254]. Il a été démontré qu'un extrait de racine renforce l'organe reproducteur mâle chez le rat [222]. La racine contient de l'acide salicylique, ce qui la rend utile dans le traitement de divers problèmes rhumatismaux - elle est particulièrement efficace au stade aigu de la polyarthrite rhumatoïde, de la sciatique et de la chorée [268]. Son action sédative le rend utile pour traiter une gamme d'autres plaintes, y compris les acouphènes et l'hypertension artérielle [254]. Les racines sont utilisées pour fabriquer un remède homéopathique [232]. Ceci est principalement utilisé pour les femmes, en particulier pendant la grossesse [232]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Cimicifuga racemosa (Actaea racemosa) pour les troubles climatériques (ménopause) et le syndrome prémenstruel. (voir [302] pour les critiques de la commission E).



Agrimonia eupatoria, Aigremoine eupatoire

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Feuille (feuilles et tiges fraîches ou séchées [base boissons/breuvages : thé {infusion, possédant une finesse et un arôme particuliers, bue chaude ou froide, seule ou ajoutée à du thé de Chine, elle était autrefois très populaire }]) et fleur (idem feuille) comestibles.



les graines pourraient également être comestibles : fruit (graines séchées et broyées [farine, utilisée comme aliment en période de disette/famine]).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Allium cepa, Oignon

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -20°C - zone 6 (-10/-15°C selon d'autres sources)

legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : *****

Détails : Crus, les oignons se mangent en salade, assaisonnent les crudités. Cuits, ils parfument les viandes, les poissons, etc... ; les petits oignons blancs se confisent dans le vinaigre, seuls, ou avec d'autres aromates ; les feuilles peuvent être utilisées comme de la ciboulette.



Racine (bulbes : crus ou cuits [nourriture, feuille (feuilles : idem bulbes, ex. comme potherbe ; germes (graines germées) : crus [nourriture/aliment : salade]) comestibles.(1*)


Précautions

(1*)Voir genre Allium pour les précautions à prendre (risques de confusion et possible toxicité à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : ***

Aloe arborescens, Aloe candélabre

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -4/-5/-6 °C (-2°C), zone 10-11

legume-fleur

Note : **

Détails : Fleur (extraitµ~~12 fleursµ : nectar) comestible.(1*)



La plante serait également utilisée comme aliment de santé (nourriture/aliment et boisson/breuvage).


Précautions

(1*) La sève des espèces du genre Aloe contient des anthraquinones ; ces composés ont plusieurs actions médicinales bénéfiques, notamment en tant que laxatif, et de nombreuses espèces d'Aloe sont ainsi employées en médecine traditionnelle ; bien que sans danger à petites doses et pendant de courtes périodes, les anthraquinones présentent des problèmes potentiels si elles sont utilisées en excès ; ceux-ci incluent la congestion et l'irritation des organes pelviens ; l'utilisation à long terme de laxatifs anthraquinoniques peut également jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et un potentiel tumorigèneµ{{{5(+)µ. Voir genre Aloe pour les précautions à prendre (possible toxicité de la sève à fortes doses)µ{{{(rp*)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Cette espèce est l'une des principales sources d'aloès à usage médicinal - les préparations qui en sont issues sont vendues en vente libre pour accélérer la sécrétion gastrique, comme purgatif et à usage dermatologique [299]. En Équateur, où la plante est cultivée, elle est considérée comme le premier traitement pour tout type d'éraflure, de morsure ou de brûlure et est utilisée dans les hôpitaux comme traitement primaire des brûlures jusqu'au troisième degré [372]. L'attention mondiale a été attirée sur la valeur possible du gel préparé à partir de cette espèce et d'autres espèces d'Aloe après la Seconde Guerre mondiale, lorsque les brûlures cutanées des victimes des bombes nucléaires sur le Japon ont été traitées avec succès [299]. Le gel de cette espèce contient des concentrations beaucoup plus élevées des composés primaires présents dans d'autres aloès, et cette concentration plus élevée est responsable de l'action plus rapide et plus efficace du gel contre les affections cutanées [372]. Comme dans la plupart des espèces d'Aloe, l'exsudat foliaire de cette espèce contient des dérivés d'anthraquinone tels que l'aloïne et les hydroxyaloïnes [299]. Bien que l'aloïne soit inactive comme laxatif, elle est activée dans le tube digestif par l'espèce Eubacterium en composé aloe-émodine anthrone, qui est un laxatif efficace [299]. Bien que certaines observations indiquent que dans la diarrhée induite par l'aloïne, l'augmentation de la teneur en eau pourrait être plus importante que le péristaltisme stimulé, les effets secondaires d'une utilisation prolongée indiquent un effet de préhension sur le côlon. Par conséquent, l'aloïne doit de préférence être administrée en association avec un antispasmodique pour modérer son action de préhension [299]. Dans tout les cas, Les laxatifs anthraquinoniques ne doivent pas être utilisés pendant plus de 8 à 10 jours, ni par des enfants de moins de 12 ans. Les contre-indications comprennent également la grossesse, l'allaitement, les inflammations intestinales et les hémorroïdes [299]. Les effets secondaires possibles de l'aloïne comprennent la congestion et l'irritation des organes pelviens. Les laxatifs anthraquinoniques peuvent jouer un rôle dans le développement du cancer colorectal car ils ont un potentiel génotoxique et également un potentiel tumorigène chez les rongeurs [299]. Il a été affirmé que l'aloïne est également responsable de l'activité antihistaminique et anti-inflammatoire [299]. L'aloïne et l'aloérésine B ont une activité blanchissante pour la peau [299]. Le gel contient des polysaccharides et des glycoprotéines. Outre le mannane et le glucomannane, l'arboran A et l'arboran B ont été identifiés, qui ont des effets hypoglycémiants. La relation structure-fonction des polysaccharides de gel de différentes espèces d'Aloe fait encore l'objet de recherches. On pense que l'activité biologique est, au moins en partie, due aux effets immunomodulateurs de ces polysaccharides [299]. L'épiderme des feuilles contient des lectines (aloctine A et aloctine B) qui inhibent la croissance du fibrosarcome chez les animaux. La poudre de feuilles a montré des effets protecteurs contre la carcinogenèse humaine [299]. En 2002, la Food and Drug Administration des États-Unis a retiré le «généralement reconnu comme sûr et efficace (GRASE)». statut des médicaments en vente libre basé sur les exsudats d'aloès [299]. Le gel d'Aloe arborescens agit comme un synergiste du sulfate de néomycine dans les gouttes oculaires; ils sont utiles dans le traitement de l'inflammation et des infections oculaires [299]. Les feuilles lyophilisées ont montré une inhibition de croissance de 70% de Trichophyton mentagrophytes (l'un des champignons responsables du pied d'athlète chez l'homme) [299]. Une décoction de feuilles est administrée aux femmes pour faciliter l'accouchement [299]. Les feuilles sont consommées comme légume comme traitement de la constipation [299]. Les feuilles fraîches fendues ou écrasées sont largement utilisées pour traiter les brûlures et les plaies [299].

Apium graveolens, Céleri

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 5-10

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (feuilles crues ou cuites [nourriture/aliment {ex. : comme potherbe}]), fruit (graines [assaisonnement : condiment]) et racine (racines crues ou cuites [nourriture/aliment : légume]) comestibles. (1*)



Plante très cultivée comme potagère ; nombreux cultivars. Le bas de la tige est également utilisé pour réaliser du sel de céleri (substitut du sel).


Précautions

(1*) Les feuilles, dans les sols fertiles, accumulent dangereusement les nitratesµ{{{27(+x)µ.

Note médicinale : ***

Arctium minus, Petite bardane

img



legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : Racine - crue ou cuite. Les meilleures racines sont obtenues à partir de jeunes plantes. Habituellement pelées et tranchées. La racine torréfiée est un succédané du café. Jeunes feuilles et tiges de feuilles - crues ou cuites. Utilisé comme potasse. Mucilagineux. Il est préférable de retirer l'écorce de la tige. Jeune tige fleurie - pelée et consommée crue ou cuite comme une asperge. Germes de graines. Aucun autre détail. Feuille (feuilles cuites [nourriture/aliment : légume {ex. : comme potherbe}]) comestibles.



Plante consommée localement. La plante a également été utilisée comme agent de coagulation / caillage (caille-lait) pour la préparation de fromage.


Précautions

Bien qu'aucun rapport de toxicité n'ait été observé pour cette plante, une certaine prudence est recommandée en raison du rapport suivant pour A. lappa étroitement apparentéµ{{{5(K)µ : des précautions doivent être prises lors de la récolte de la graine en toute quantité, car les poils minuscules des graines peuvent être inhalés et ils sont toxiquesµ{{{5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : La bardane est l'une des herbes les plus détoxifiantes de la phytothérapie chinoise et occidentale [254]. Arctium lappa est la principale espèce utilisée, bien que cette espèce ait des propriétés similaires [254]. La racine séchée de plantes âgées d'un an est l'herbe officielle, mais les feuilles et les fruits peuvent également être utilisés [4]. Il est utilisé pour traiter les affections causées par une «surcharge» de toxines, telles que la gorge et d'autres infections, les furoncles, les éruptions cutanées et d'autres problèmes de peau [254]. On pense que la racine est particulièrement efficace pour aider à éliminer les métaux lourds du corps [254]. La plante est antibactérienne, antifongique et carminative [9, 21, 147, 165, 176]. Il a des propriétés apaisantes et mucilagineuses et est considéré comme l'un des remèdes les plus sûrs pour de nombreux types de maladies de la peau, brûlures, ecchymoses, etc. [4, 244]. Il est utilisé dans le traitement de l'herpès, de l'eczéma, de l'acné, de l'impétigo, de la teigne, des furoncles, morsures, etc. [244]. La plante peut être prise en interne sous forme d'infusion ou utilisée en externe comme lavage [244]. À utiliser avec prudence [165]. Les racines âgées d'un an sont altératives, apéritives, purificatrices de sang, cholagogue, dépuratives, diaphorétiques, diurétiques et gastriques [218, 222]. La graine est altérative, antibactérienne, antifongique, antiphlogistique, dépurative, diaphorétique, diurétique et hypoglycémique [176, 218]. Il est utilisé dans le traitement des rhumes avec maux de gorge et toux, rougeole, pharyngite, amygdalite aiguë et abcès [176]. La graine écrasée est cataplasée sur des ecchymoses [222]. La graine est récoltée en été et séchée pour une utilisation ultérieure [254]. La graine contient de l'arctiine, ce qui excite le système nerveux central produisant des convulsions, une augmentation de la respiration et plus tard une paralysie. Il abaisse également la pression artérielle en dilatant les vaisseaux sanguins [176].

Atractylodes lancea,
Pas d\'illustration
pour le moment 😕



legume-racine (carotte)

Note : *

Détails : Racine - crue ou cuite ; extrêmement riche en vitamine A, elle contient également 1,5% d'huiles essentielles.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : Cette plante est largement utilisée en médecine traditionnelle chinoise [238]. La racine est une herbe tonique douce-amère qui agit principalement sur le système digestif [238]. La racine est antibactérienne, antiémétique, apéritive, digestive, diurétique, hypoglycémique, sédative, estomacique et tonique [174, 176, 178, 238]. Il est souvent utilisé en conjonction avec d'autres herbes telles que Codonopsis tangshen et Glycyrrhiza uralensis [238]. Il est utilisé dans le traitement du manque d'appétit, des troubles digestifs tels que dyspepsie, distension abdominale et diarrhée chronique, polyarthrite rhumatoïde, ?dème, transpiration spontanée et cécité nocturne [176]. Les racines sont récoltées à l'automne et cuites pour être utilisées dans les toniques [238].

B

Bauhinia forficata,
img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

legume-fleur

Détails : Les pétales de fleurs sont charnus et sucrés et consommés ou utilisés comme décorations sur de nombreux plats et ajoutés à des sucreries, des confitures et des gelées.



Thé.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : La feuille d'orchidée brésilienne est devenue très populaire comme traitement du diabète depuis que des recherches menées dans les années 1920 ont démontré sa capacité à réduire la glycémie. Les feuilles contiennent une gamme de composés, notamment des flavonoïdes, des alcaloïdes et des glycosides. Divers essais ont été menés sur les bienfaits des feuilles pour la santé, en particulier l'activité hypoglycémique. Alors que la plupart de ces essais ont été positifs, au moins un n'a pas été en mesure de discerner des avantages positifs [318, 739]. Les principaux composés végétaux de la plante comprennent l'astragaline, le bauhinoside, le bêta-sitostérol, les flavonols, les flavonoïdes, les glycosides, la guanidine, les hétéroglycosides, la kaempféritrine, les acides organiques, les quercitrosides, le rhamnose et les saponines [318]. L'astragaline a une activité antibactérienne bien prouvée [318]. Il a été démontré que la kaempferitrine, un flavonoïde, abaisse considérablement la glycémie, a une activité diurétique et aide à réparer les lésions des cellules rénales [318]. Les feuilles sont anticholestérolémiques, purifiantes du sang, diurétiques, hypoglycémiques et toniques [318, 739]. Une infusion se boit régulièrement après les repas pour ses bienfaits pour la santé, alors qu'elle est également bue spécifiquement dans le traitement du diabète, de l'hyperglycémie, des troubles rénaux et urinaires, pour réduire le taux de cholestérol sanguin et comme tonique général et purificateur sanguin [318] . D'autres conditions qui ont été traitées avec les feuilles comprennent les troubles du système nerveux central, la diarrhée, l'éléphantiasis, les vers intestinaux, la lèpre, l'obésité, les troubles cutanés, les morsures de serpent et la syphilis [318].

C

Cichorium intybus, Chicorée intybe

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ****

Détails : Feuille (de préférence jeunes et/ou tendres, ou saisies : crues ou cuites : dont tiges cuites), racine (cuites [légume], torréfées [café]) et fleur (décoratives [crues (salades, tartines), confites] comestibles.



Jeunes feuilles/tiges brutes/crues ; feuilles cuites comme potherbe.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

E

Eleutherococcus senticosus, Ginseng sibérien

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 3-7

legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : Jeunes feuilles et bourgeons - cuits ; les feuilles séchées sont utilisées comme substitut du thé . Feuille (jeunes pousses et feuilles fraîches [nourriture/aliment : légume vert] ; tiges, jeunes pousses et feuilles séchées [base boissons/breuvages : tisanes {substitut de thé}]) comestible.



Les tiges et les racines sont utilisées pour le thé.


Précautions

ATTENTION : attention en cas d'hypertension artérielle ; évitez le café ; 6 semaines d'utilisation maximum ; à éviter pendant la grossesse ; ne convient pas aux enfants ; des doses élevées peuvent provoquer somnolence, anxiété, irritabilité, mastalgie et saignements utérins ; augmentation possible de la pression artérielle et battements cardiaques irréguliers ; les effets des médicaments antidiabétiques, sédatifs et anticoagulants peuvent être potentialisésµ[[[5(+)µ.

Note médicinale : *****

Usages médicinaux : Le ginseng de Sibérie est une herbe tonique puissante avec une gamme impressionnante d'avantages pour la santé. Contrairement à de nombreuses herbes à usage médicinal, il est plus utile pour maintenir une bonne santé que pour traiter une mauvaise santé. La recherche a montré qu'il stimule la résistance au stress et est donc maintenant largement utilisé comme tonique en période de stress et de pression [254]. Cette plante est un traitement populaire très couramment utilisé en Chine et en Russie où elle est utilisée comme substitut du ginseng [218]. C'est une herbe chaude et douce-amère qui serait plus puissante dans son action que le ginseng [238]. On dit qu'une utilisation régulière redonne de la vigueur, améliore la mémoire et augmente la longévité [218]. La racine et l'écorce de racine sont adaptogènes, anti-inflammatoires, hypoglycémiques, toniques et vasodilatateurs. Il est pris en interne pendant la convalescence et dans le traitement des problèmes de ménopause, de la débilité gériatrique, stress physique et mental, etc. [238]. Il agit en renforçant le système immunitaire naturel du corps [140, 165, 176, 238]. Il a également été utilisé pour lutter contre le mal des radiations et l'exposition à des produits chimiques toxiques [200, 218, 238]. Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E).Le ginseng de Sibérie est une herbe tonique puissante avec une gamme impressionnante d'avantages pour la santé. Contrairement à de nombreuses herbes à usage médicinal, il est plus utile pour maintenir une bonne santé que pour traiter une mauvaise santé. La recherche a montré qu'il stimule la résistance au stress et est donc maintenant largement utilisé comme tonique en période de stress et de pression [254]. Cette plante est un traitement populaire très couramment utilisé en Chine et en Russie où elle est utilisée comme substitut du ginseng [218]. C'est une herbe chaude et douce-amère qui serait plus puissante dans son action que le ginseng [238]. On dit qu'une utilisation régulière redonne de la vigueur, améliore la mémoire et augmente la longévité [218]. La racine et l'écorce de racine sont adaptogènes, anti-inflammatoires, hypoglycémiques, toniques et vasodilatateurs. Il est pris en interne pendant la convalescence et dans le traitement des problèmes de ménopause, de la débilité gériatrique, stress physique et mental, etc. [238]. Il agit en renforçant le système immunitaire naturel du corps [140, 165, 176, 238]. Il a également été utilisé pour lutter contre le mal des radiations et l'exposition à des produits chimiques toxiques [200, 218, 238]. Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E). Cette plante n'est pas prescrite aux enfants et ne doit pas être utilisée plus de 3 semaines à la fois [238]. La caféine ne doit pas être prise lors de l'utilisation de cette plante [238]. Les racines sont récoltées à l'automne et séchées pour une utilisation ultérieure [238]. Les monographies de la Commission E allemande, un guide thérapeutique de la phytothérapie, approuvent Eleutherococcus senticosus pour sa tendance à l'infection, son manque d'endurance (voir [302] pour les critiques de la commission E).

Elymus repens, Chiendent officinal

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : **

Détails : Feuille (jeunes ; crues), graines (crues) et racine (séchées (farine) ou fraîches (crues) ; dont extrait ( jus)) comestibles.



Graines, céréales, racines, rhizome ; graines.

-les racines/rhizomes sont séché(e)s, broyé(e)s et utilisé(e)s comme substitut de farine, laquelle peut être ajoutée à la farine de céréales pour faire de la pâte à pain ou à galettes ; les jeunes rhizomes sont également consommés comme légumes (ex. : dans les soupes) ou crus en salade ; les racines séchées grillées sont utilisées pour le thé et comme substitut/succédané du café.

-les pointes tendres sont consommées crues comme légume (ou cuites, ex. comme potherbe ? (qp*)).


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

H

Hibiscus sabdariffa, Oseille de guinée

img



legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ***

Détails : Fleur (calice {cru ou cuit [bouilli, grillé]} [nourriture/aliment, base boissons/breuvages {bissap/karkadé et ersatz/succédané, feuille (jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées [nourriture/aliment {crues, en salade, ou cuites, comme légume{{{~}, base boissons fermenté(e)s et/ou assaisonnement]) et fruit (graines [nourriture/aliment et base boissons/breuvages {substitut du café} : séchées et/ou torréfiées et moulues]) comestibles.



Calices, feuilles, graines, fleurs - thé, légumes.

Le calice frais (le verticille, spire extérieure de la fleur, composé de sépales) est consommé cru, en salade, est cuit et utilisé comme aromatisant dans les gâteaux, etc, et est également utilisé dans la confection de gelées, soupes, sauces, marinades, puddings, confitures, etc... ; il est riche en acide citrique et pectine et est donc utile pour faire des confitures, gelées, etc... ; il est également utilisé pour ajouter une couleur rouge et pour aromatiser les tisanes ; il peut aussi être rôti et utilisé comme un substitut de café ; enfin, une boisson rafraîchissante et très populaire peut être obtenue en faisant bouillir le calice, en l'édulcorant/adoucissant avec du sucre et en ajoutant du gingembre.

Les fleurs peuvent être utilisées pour parfumer les boissons.

Jeunes et/ou tendres feuilles, pousses et tiges consommées crues, en salade, ou cuites, comme légume (feuilles cuites comme potherbe), et comme assaisonnement dans les currys (elles ont un une saveur acide, rappelant la rhubarbe), et aussi à la base d'une boisson fermentée. Les graines peuvent être mangées ; elles peuvent être séchées et/ou torréfiées et moulues (broyeés/réduites en poudre) puis ensuite utilisées dans les soupes et les sauces grasses/huileuses ; grillées, elles ont été utilisées comme substitut du café qui est dit avoir des propriétés aphrodisiaques ; elles peuvent également être pressées pour l'huile, probablement comestible, qu'elles produisent à hauteur de 20%. La racine est comestible mais très fibreuse, mucilagineuse, et sans trop de saveur.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***

L

Lepidium sativum, Cresson alénois

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -12°C/-18°C ?

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)legume-racine (carotte)

Note : ***

Détails : On consomme principalement les graines germées, les jeunes feuilles et pousses tendres, crues, en salades, mais on peut également les faire cuire (ainsi que les plus anciennes) comme légume (potherbe) ; les gousses (fraîches ou séchées), les graines et les racines peuvent être utilisées comme assaisonnement piquant (condiment/épice) ; les graines donnent une huile alimentaire.



Feuilles, herbe, épice, légume, graines - huile.



Feuille (feuilles et jeunes pousses consommées [nourriture/aliment {comme légume ; en salades}]) ; fruit (gousses {fraîches ou séchées} [assaisonnement piquant] ; graines [ [assaisonnement {comme condiment}] ; extrait graines : huile [nourriture/aliment {huile alimentaire}] ; et graines germées [nourriture/aliment]) et racine (racines [assaisonnement {aromatisant ou épice}]) comestibles.



-les feuilles et jeunes pousses sont utilisées (consommées) en salades ; elles sont coupées quand elles sont jeunes ; les feuilles tendres sont cuites comme légume (ex. : potherbe, brède) ; elles sont utilisées dans les currys ;

-les gousses fraîches ou séchées peuvent être utilisées comme un assaisonnement piquant.

Graines utilisées comme condiment ;

-les graines donnent aussi une huile comestible ; les graines peuvent être germées et mangées ;

-les racines sont parfois utilisées comme assaisonnement ou épice.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : *

R

Rhus typhina, Sumac de virginie

img



legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Les fruits du Sumac de virginie sont comestibles et très acides. Ils sont délicieux en jus, limonades, sirops… Mais aussi en tartes ou encore avec du poisson ou du poulet. Les amérindiens le consomme depuis toujours et il est également vendu dans quelques pays comme épice. En fait ce sont surtout les petits poils des fruits qui sont consommé, ils ont un goût vinaigré et citronné.



Partie(s) comestible(s) : fruit, feuilles.

Utilisation(s)/usage(s) culinaire(s) :

-les fruits très acides sont utilisés dans les tartes ou trempés dans de l'eau pour produire une boisson ; ils peuvent également être utilisés comme épice ;

-feuilles cuites (ex. : comme potherbe) ? (qp*).



Quelques recettes de boissons à base de sumac de Virginie :

- Limonade rose

- Sumacarde


Précautions

ATTENTION : le latex de Rhus typhina est toxique et son contact avec la peau peut provoquer des allergies ou des dermatosesµ{{{Wikiµ. Risque de confusion avec d'autres espèces de Sumac dont les fruits sont toxiquesµ{{{(dp*)(Wiki)µ.

Usages médicinaux : C’est aussi une ancienne plante médicinale. Des études modernes ont démontré que le sumac est antimicrobien. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles il a été utilisé dans le passé pour soulager les maux de gorge. Comme beaucoup de plantes médicinales et comestibles sauvages, le sumac possède également des propriétés antioxydantes. Parmi ses particularités il y a également ses propriétés hypoglycémiques, ce qui veut dire qu’il diminue le taux de sucre dans le sang, Comme plusieurs autres végétaux comestibles au goût acide, cette plante contient de la vitamine C en grande quantité.

Rubus fruticosus, Mûrier

img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : -25°C (-10/-15/-20°C selon d'autres sources)

legume-fruit (tomate)legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : *****

Détails : Les fruits (mûres ou mûrons), sont consommés crus (seuls ou dans des salades de fruits, jus...) ou cuits (en tartes, sirops, sorbets, gelées, confitures...) ; les jeunes pousses, les bourgeons et les pétales de fleurs sont comestibles crus (décoration de salades de légumes ou de fruits...).



Feuille (jeunes et/ou tendres/molles : fraîches (crues) ou séchées (tisanes) ; matures : tisanes, fruit (mûres) et fleur comestibles.



Jeunes ou très jeunes feuilles crues/cuites (ex. : en salades ou comme potherbe) et/ou aromatisantes, ou utilisées en tisanes.



Les bourgeons (à la saveur fruitée et tanisée) et les pétales de fleurs sont comestibles crus (ajoutées aux salades de légumes ou de fruits pour les décorer), de même que les jeunes pousses de l'année, appelées turions, qui ont une saveur de noisette ou noix de coco, avec une note de framboise. Les feuilles et les tiges plus âgées deviennent plus riches en tanins et plus astringentes. On peut ainsi les faire cuire à plusieurs eaux pour les cuisiner ou les faire sécher et fermenter pour en faire une infusion au goût de framboise ou de thé noir. Dans l'Orléanais, on prépare un vin de pousses de ronce.



Leurs fruits, les mûres ou mûrons, très riches en différentes formes de vitamine B (sauf B12) et vitamine C (36 mg/100 g), sont consommés crus, seuls ou dans des salades de fruits, ou cuits en tartes, sirops, sorbets, gelées et confitures. Ils se congèlent bien. Leur fermentation donne une boisson alcoolisée, la crème de mûre, à la base de variante de kir, un vin de mûre et du vinaigre ou des liqueurs aromatisées à la mûre.



Les fruits de toutes les autres espèces sont eux aussi comestibles. Leur composition varie dans de fortes proportions. « Elles contiennent en moyenne 85% d'eau, 4 à 7% de sucre (dextrose et lévulose, des traces de saccharose), un peu d'acides succinique, malique, oxalique, citrique, salicylique, un peu d'inosite, de la gomme, de la pectine? Les noyaux ou pépins donnent environ 13 % d'huile grasse composée surtout d'oléine et de linoléine ».


Précautions

La cueillette des mûres est déconseillée près des bords de route ou des zones de culture conventionnelle, car elles sont susceptibles d'être contaminées par des pesticides ou par des métaux lourds (mercure, cadmium, plomb des échappements de moteur, source de pollution repérées dès les années 1970).

Une croyance populaire au Royaume-Uni veut qu'après la fête des Archanges (29 septembre) ou une date ultérieure selon les régions, ces fruits ne soient pas cueillis, le diable ayant craché dessus, ce qui les rend inconsommables. Cette superstition fait probablement référence à la pourriture grise des fruits (Botrytis cinerea) qui se développe par temps pluvieux durable en arrière-saison.
µ{{{wikiµ.

Note médicinale : ***

Usages médicinaux : La ronce est une plante médicinale « très appréciée dans l'Antiquité pour son action astringente, antidiarrhéique et antihémorragique » : Pline l'Ancien la vante pour ses vertus anti-inflammatoires de l'intestin et de la bouche, décrit un sirop à base de mûre de ronce (le panchrestos, littéralement « bon à tous maux »).

Ses vertus sont également reconnues au Moyen Âge comme les mentionne l'école de médecine de Salerne, Hildegarde de Bingen au XIIe siècle qui la préconise contre les hémorragies du fondement. Dans l'esprit de la pensée magique médiévale reposant sur la théorie des signatures (plaies sur la peau analogues à la piqûre des aiguillons), la ronce est réputée retirer les affections de peau en rampant sous ses arceaux et être le meilleur antidote des morsures de serpents. Dans l'occident médiéval, elle a également une action ambivalente : les mûres sont accusées « de nuire à la santé, d'engendrer des maux de tête et de la fièvre », et cette mauvaise réputation se rencontre encore aujourd'hui dans son surnom de « ronce de renard », cet animal qui « cueille » les fruits et les souille facilement de ses déjections.

Les botanistes du XVIe siècle (Fuchs, Dodoens) reconnaissent également ses vertus médicinales. Elle est dite à bon droit, au même titre que les roses et les épervières, « la croix des botanistes », les anciens voyant en elle une panacée pour guérir presque toutes les maladies.

Grâce à leur richesse en tanins astringents, les feuilles séchées et les jeunes pousses fermentées sont utilisées en gargarismes détersifs, en tisanes, pour soigner les angines. Elles apportent également de la vitamine Cµ{{{wikiµ.


S

Salvia officinalis, Sauge officinale

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, feuilles - thé, fleurs culinaires :

-les feuilles sont utilisées comme aromatisant ; elles sont souvent utilisées pour aromatiser la viande ; elles sont utilisées dans les omelettes, les légumes, les salades, les sauces et les soupes ; elles sont également picklées ; elles sont également utilisées pour aromatiser le fromage ; les feuilles fraîches ou séchées sont utilisées pour le thé ;

-les jeunes feuilles et les fleurs sont consommées crues ou cuites, picklées ou dans les sandwichs ;

-l'extrait de sauge et l'huile sont utilisés pour aromatiser la crème glacée, les bonbons et les pâtisseries.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTIONµ0(+x)µ : elle peut être toxique en grandes quantités en raison de la thuyone, une neurotoxineµ{{{0(+x)µ.

Note médicinale : *****

Senna alata,
img


Rusticité (résistance face au froid/gel) : zone 10-12

legume-fruit (tomate)legume-feuille (laitue)

Note : **

Détails : -jeunes feuilles - cuites ; les feuilles grillées sont parfois utilisées comme succédané du café ; -jeunes gousses - cuites et consommées comme légume ; utilisées uniquement en petites quantités.(1*)


Précautions

(1*)ATTENTION : la plante peut devenir une mauvaise herbe dans les pâturages ; elle n'est pas consommée par le bétail et serait toxique, en particulier pour les chèvres ; l'écorce est utilisée comme poison de poissonµ{{{5(+)µ (toutes les parties de la plante sont toxiques si elles sont ingéréesµ{{{5(K)µ).

Note médicinale : ****

Usages médicinaux : Le buisson de teigne est largement utilisé comme médecine traditionnelle, particulièrement apprécié pour son effet laxatif et son traitement efficace de plusieurs affections cutanées, dont la teigne et la gale. La recherche tend à confirmer la validité de ces traitements traditionnels. Un certain nombre de dérivés d'anthraquinone ont été isolés des feuilles, tels que l'aloe-émodine, le chrysophanol, l'isochrysophanol et la rhéine, ainsi que l'alcaloïde tyramine et le stéroïde bêta-sitostérol commun [299]. Les extraits bruts de feuilles ont montré une activité antibactérienne contre une gamme de bactéries (comme Dermatophilus congolensis, qui provoque une affection cutanée grave chez les bovins), des propriétés antifongiques (comme contre le Pityriasis versicolor chez l'homme), ainsi qu'une activité antitumorale [299]. L'écorce contient des tanins [299]. Les pétales contiennent des anthraquinones, des glycosides, des stéroïdes, tanins et huile volatile [299]. Les extraits de pétales ont une activité bactéricide contre les bactéries à Gram positif mais pas contre les bactéries à Gram négatif [299]. La plante est laxative, antibactérienne, antitumorale, anti-inflammatoire, diurétique, analgésique, vulnéraire, faiblement antifongique, hypoglycémique et antispasmodique [311]. Les feuilles sont laxatives [348]. Ils sont pris en interne comme remède contre la constipation et pour purifier le sang [311]. Les feuilles sont décoctées, avec ou sans Tripogandra serrulata et Persea americana, comme traitement de la biliousness et de l'hypertension. Les feuilles sont largement utilisées dans le traitement des maladies de la peau [298]. Ils peuvent être appliqués sous forme de teinture; comme cataplasme; en poudre, puis mélangé avec de l'huile sous forme de pommade; ou la sève peut être répandue sur la zone touchée - ils forment un traitement efficace pour les imperfections cutanées, la gale, teigne et autres infections cutanées fongiques [302, 310, 311]. L'écorce est utilisée pour traiter les maladies de la peau, la diarrhée, les vers, les maladies parasitaires de la peau, la gale et l'eczéma [311]. La racine est laxative. Une perfusion est utilisée dans le traitement de la diarrhée, des tympanites, des problèmes d'utérus et de l'expulsion du ver filaria [348]. La racine est appliquée à l'extérieur pour traiter les plaies et les champignons cutanés [348]. Les fleurs sont utilisées comme laxatif et vermifuge [348]. Une perfusion est utilisée pour remédier aux affections de la rate [348]. Une décoction associée au Zingiber officinale est utilisée comme traitement de la grippe et comme abortif [348]. Ils sont décoctés avec du lait de coco pour être utilisés comme laxatif [348]. Les feuilles, les fleurs et les fruits sont mélangés dans une infusion pour traiter les problèmes d'estomac [348]. La graine est laxative et anthelminthique. Il est cuit et utilisé comme remède contre les vers intestinaux [348]. La feuille contient de l'anthraquinone purgative et présente également une certaine activité antimicrobienne [348]. La tige contient du chrysophanol, de l'émodine, de la rhéine et de l'aloès émodine [348]. La feuille et le fruit contiennent des dérivés anthracéniques purgatifs de l'aloès émodine et de la rhéine [348].

T

Thymus vulgaris Thym commun

img



legume-fleurlegume-feuille (laitue)

Note : ****

Détails : Partie(s) comestible(s) : feuilles, herbe, épice, fleurs, feuilles - thé culinaire(s) :

-les feuilles et les fleurs sont utilisées comme assaisonnement pour aromatiser les aliments ; elles sont utilisées fraîches ou séchées ; elles sont utilisées pour aromatiser les farces, le poisson, la viande, le fromage, le vinaigre et la sauce au jus de viande ; elles sont ajoutées à la saumure dans laquelle les olives sont picklées ; elles sont utilisées dans la soupe qui contient des oeufs et du pain trempé dans de l'huile d'olive ;

-les feuilles fraîches ou séchées peuvent être utilisées pour le thé ; les jeunes pousses sont utilisées comme garniture.


Précautions

néant, inconnus ou indéterminés.

Note médicinale : ***





Responsabilité : Le Potager de mes Rêves (ainsi que tout membre de cette association) ne peut être tenu responsable pour toute allergie, maladie ou effet nuisible que toute personne ou animal pourrait subir suite à l'utilisation de toute plante mentionnée sur ce site (https://lepotager-demesreves.fr) ; cf. "Notes et mises en garde", pour plus d'informations sur les précautions à prendre.



Licence Creative Commons


Page Facebook du Potager de mes/nos Rêves


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !