Premières gelées : il est temps de penser aux plantes frileuses…

… et à tous les êtres vivants sensibles au froid. S’il est peut-être déjà trop tard pour fabriquer des abris pour les insectes, oiseaux et autres petits mammifères, c’est par contre le moment idéal pour commencer à nourrir ceux qui n’hibernent pas et passent leur hiver ici, près de nous.

C’est aussi la période idéale mais surtout bientôt le dernier moment pour rentrer les plantes peu résistantes au froid et craignant donc les fortes gelées hivernales qui ne vont pas tarder à pointer. Le premier givre est également meurtrier pour les fruits et légumes et, bien qu’une fois atteints ceux-ci puissent encore être consommés, leur conservation est impossible ; il est donc grand temps de ramasser les derniers légumes-fruits (tomates, poivrons, piments, aubergines, chayottes et autres cucurbitacées…) et certains légumes-racines (comme la pomme de terre, l’oca du pérou, la poire de terre…) mais aussi les dernières herbes aromatiques, condimentaires et médicinales qui disparaissent avec les premiers grands froids : verveine citronnelle, verveine officinale, menthes, mélisse, et bien d’autres… …. à cuisiner et/ou congeler ou encore entreposer au frais – mais à l’abris des gelées ! – pour permettre une maturation ou un séchage optimal, ou pour replanter au printemps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *