Pour un + grand bonheur, il faut aussi Accepter le mal.

Vous n’êtes pas heureux en permanence ? Cherchez pas, PERSONNE ne peut l’être EN PERMANENCE. On peut l’être à chaque fois qu’on le veut, qu’on le décide, qu’on y croit, qu’on se donne les moyens… MAIS, on ne peut/doit pas « se forcer à l’être » à CHAQUE FOIS que ce bonheur ne vient pas NATURELLEMENT…

Parfois, il faut simplement accepter la douleur, la peine, la colère, etc… et LAISSER FAIRE / LÂCHER PRISE… sinon, à chaque prochaine « mauvaise vibration », c’est de plus en plus dur de « se forcer », jusqu’à un point où on n’a plus la force d’encaisser ces « mauvaises vibrations » intérieures et/ou extérieures.

Parfois, il faut simplement ACCEPTER et LAISSER FAIRE / LÂCHER PRISE, pour évacuer et se ressourcer.

 Et + on sera nombreux à « fonctionner » ainsi, selon cet « équilibre des forces », + cet équilibre (ces forces/énergies/vibrations), cette conscience universelle, sera de + en + positive (intérieurement et extérieurement, en nous et hors de nous).
Il faut simplement laisser faire, par moments et « choisir » les autres moments pour être heureux ou non. Par exemple, pour passer un bon moment en famille ou entre amis, ou pour aider quelqu’un…
Mais, rassurez-vous, dans tous les cas, il n’y a pas de moments « adéquates », donc pas de regrets à avoir !

Révélations d’un témoin de la NSA : Des ruptures dans l’espace-temps ont ouvert la voie à des êtres indésirables | ELISHEAN

Révélations d’un témoin de la NSA : Des ruptures dans l’espace-temps ont ouvert la voie à des êtres indésirables | ELISHEAN.

Le temps est une sorte d’arbre aux multiples branches, où les événements futurs ne sont que des possibilités. Mais nous sommes en train de finir de couper la branche sur laquelle nous nous croyions assis et installés à jamais. C’est ce qui ressort du témoignage d’Arthur Newman, plus connu sous le pseudonyme d’Henry Deacon.