fond

Accueil du Potager de mes Rêves

Au jour le jour



Notre potager au fil des jours, des saisons et des années.


2010

19 décembre 2009
Aujourd'hui, il neige presque partout en France. Peut-on jardiner ? Personnellement, j'ai une grande serre et c'est un plaisir de nettoyer et tout ranger à l'intérieur ! J'ai recommencé mon potager il y a 4 jours après plus d'un trimestre d'absence. Tout ne c'était pas déroulé comme je le voulais et malgrer tous mes efforts, j'avais tellement pris de retard que j'ai décidé d'abandonné... Mais il y a 4 jours, le gèle a tout décimé dans ma serre. Alors voilà, c'est une année qui se termi...ne et une nouvelle qui commence ! Je commence par terminer le rangement que je n'avais pas terminé à l'entrée de la serre et puis je m'attaque aux plants se situant dans cette zone. J'essaie de récupérer le maximum de tomates sur les plants ayant poussés d'eux-mêmes (des mauvaises herbes que je n'ai pas pu arrachées !). Je continue avec les fraisiers qui se sont multipliés un peu n'importe comment (il y a, pour l'instant, plus d'une centaine de stolons plus ou moins enracinés !). Il ont même envahi les physallis un peu plus loin. Je suis obligé de m'y attarder un peu plus car c'est un vrai foutoire : il y a des adventices (mauvaises ...herbes), des fraisiers, desphysallis et des feuilles de chayotte tombées un peu partout !
Le jardin et Manon sous la neige


1er janvier 2010
Quelques jours de fêtes et de travail dans la maison (isolation des combles) et je reprends où j'en étais, enfin... à peu près. Le 30, je laisse donc de côté la partie "petits fruits" pour reprendre le désherbage des mauvaises herbes afin d'essayer le motoculteur que mon père ma offert. Je n'aime pas beaucoup les "machines" dans mon potager (ni même dans mon jardin... comme les tondeuses, par exemple) mais, une fois par an (au grand maximum), çà n'est pas bien grave et çà va me permettre de gagner tellement de temps !En quelques minutes, j'ai préparer ce que j'avais plus d'une journée à faire l'année dernière ! Hier (le 31), j'ai attaqué le ramassage du fumier de mon âne et ma chèvre. 2 ou 3 heures plus tard, c'est une douzaine de brouettes remplies puis vidées pour former un bon gros futur tas de compost et terreau ! Petite pause "plantation de caïeux d'ail" : des lignes de 3,5m de long avec environ 35 caïeux (soit un tous les 10 cms ce qui correspond à environ 1 bulbe par mètre linéaire sachant qu'un bulbe se décompose en une dizaine de caïeux). Variété : Thermidrome (Ail blanc) Je n'ai trouvé que cela dans les jardineries mais c'est plutôt une variété à planter en Automne comme l'Ail violet. Au mois de Janvier, préférez l'ail rose (à commander si vous ne trouver pas en magasin). Et si vous ne souhaitez pas obtenir de petits bulbes, n'utilisez que les gros caïeux en périphérie des aulx à planter (environ 5-6 par bulbes). Prévoyez ainsi le double de bulbes pour une surface équivalente. Je commence par ajouter un peu de fumier bien décomposé puis je réalise des buttes sur toutes la longueur (3,5m de long) et espacées d'une vingtaine de centimètres. Enfin, j'enfonce légèrement les caïeux (la pointe vers le haut) avec le doigt de façon à ce qu'on les aperçoive légèrement. Avec 2 doigts, plus exactement ! Meilleurs voeux 2010 à toute la planète !

2 janvier 2010
Pour le premier jour de cette nouvelle année, je n'ai pas fait grand chose au jardin à cause d'un réveil un peu tardif... juste une petite dizaine de brouettes. Même chose aujourd'hui, je serais bien resté plus longtemps sous la fraicheur ensoleillée de ce samedi mais j'attends des amis pour m'aider à poser le placo dans le grenier.

4 janvier 2010
Hier, c'était dimanche : journée repos ! Mais je n'aime pas rien faire alors je reprends ma brouette... difficilement parce que j'ai les muscles en pâté. Et puis je termine ma petite plantation d'ail avec un total de 5 lignes pour 16 aulx (environ 3 par lignes). Donc avec un peu de chance j'aurais une 150taine de beaux... bulbes d'ail en fin d'été.

6 janvier 2010
Lundi a été une journée relativement difficile. Mes 2 enfants, ma femme et moi sommes malades donc la motivation n'était vraiment pas au rendez-vous. En plus la terre est gelée et le vent presque glacial. J'ai quand même réussi à nettoyer encore un peu la serre. Même chose hier entre 2 allez-retours vers Locminé pour soigner nos bouts de choux... Un petit rouge-gorge suit l'avancé des travaux et fouille parmis déchets végétaux à la recherche de son bonheur. Je lui donne quelques miettes de pain afin de faciliter sa besogne ! Je récupère encore quelques tomates (plus ou moins mûres) physallis, jaltomates et pommes de terre sur les plants avant d'arracher ce qu'il en reste. Aujourd'hui, le jardin a de nouveau revêtu son manteau blanc. Du coup j'en profite pour ranger, classer et lister mes semences dont celles récupérées sur mes porte-graines de l'an passé. Ça risque d'être long car la liste que je mets à jour chaque année est perdue dans un de mes disques durs qui a rendu l'âme...

12 janvier 2010
Déjà une semaine sous la neige et le gèle... je n'avais jamais vu çà depuis ma naissance ! C'est si joli mais si démotivant à la fois... Ce soir, c'est la soirée stalactite : il y en a partout, c'est impressionnant ! J'essaie de terminer l'arrachage des plants de l'été dernier avant les prochains semis mais une simple après-midi dans le froid et je recommence à tousser alors que mes enfants ne sont même pas encore guéris ! Du coup je préfère rester à l'intérieur accompagné de mes centaines de sachets de graines. Et puis j'en profit...e pour prendre un peu de bon temps et de repos avant le retour de la douceur !

14 janvier 2010
çà y est, il suffit de demander ! La douceur a envoyé la pluie, et la pluie a emporté la neige et le gèle. Mais je n'ai pas encore terminé cette liste et je dois absolument le faire au plus vite afin de pouvoir commander et recevoir ce qu'il me manque avant la fin du mois ! J'espère qu'une nouvelle journée entière suffira...

17 janvier 2010
C'est enfin terminé... la première partie de ma liste ou plutôt de mon tableau car celui-ci comporte : le nom français, la "vivacité" (annuelle, bisannuelle, pérenne et vivace ), l'origine (fournisseur), l'année de récupération des graines, la durée de vie moyenne, la date limite moyenne d'utilisation et le stock. L'année dernière, j'avais aussi ajouté le nom botanique et la période de semis et/ou plantation mais, cette année, je m'y prends autrement et je m'en passerai ! J'ai déjà assez perdu de temps : j'ai oublié d'enregistrer mon fichier et une panne de courant ma fait perdre une journée de travail ! Il ne me reste plus maintenant qu'à faire la même chose pour les graines que j'ai cultivé qui n'ont rien donné ou que je n'ai pu reproduire (par manque de temps ou de savoir) ainsi que pour celles que je compte acheter ou obtenir par échange. Heureusement celà devrait prendre un peu moins de temps !

20 janvier 2010
Mon petit tableau de 1230 lignes est terminé ! Passons maintenant aux commandes. çà n'est pas le plus simple ni le plus rapide mais c'est le plus intéressant après le plaisir de voir grandir les plantes aux potagers, les récoltes et les bons petits plats !
Le Potager de mes Rêves Catalogue Baumaux pour commencer !
Gaelle Charron et y'en a des catalogues!!!!
Je profite également du beau temps pour récolter les topinambours "Patate" devant la grande serre (une clayette bien remplie !) et vider les godets des plantes resteés à l'extérieur n'ayant pas survécues (les annuelles, essentiellement des cucurbitacées que nous n'avons pas réussi à vendre). Et je récupère le terreau de ces derniers (séparé des adventices et de leurs racines, qui l'avaient collonisé) pour finalement en recouvrir les tubercules laissés en place. Ansi ils seront nourris suffisamment pour une nouvelle année ! Je suis trop content : Le plant de baselle rouge (appelé également "Epinard de Malabar"), que j'avais planté l'année dernière et qui a succombé aux gelées, m'a offert de nombreuses graines ! Je pensais que les petits fruits qu'il y avait sur toute sa longueur (plus de 3m) auraient moisi comme le reste de la plante, mais non, à ma grande surprise, les fruits ont puisé les dernières forces des racines, de la tige et des feuilles et ont ainsi réussi à sécher, se transformant en graines !

21 janvier 2010
Aujourd'hui, j'ai terminé ma sélection de piments doux et fort : pas moins de 24 variétés qui viendront probablement s'ajouter aux 20 que j'ai déjà cultivées. J'ai continuer de désherber et/ou vider les plants en godets que je pourrai vendre dès le printemps (une dizaine de variétés de menthes (et autres aromatiques et/ou médicinales), des fraisiers (dont les "Câprons royals", croisement entre le fraisier commun et le fraisier sauvage). Et puis j'ai aussi installé ma pompe immergée dans le deuxième puit afin d'arroser les plants qui se trouvent dans la serre ainsi que les fraisiers (plus de 200) et l'ail. J'ai aussi récolté des graines de "Grande bardane" qui s'étaient accrochées tout autour de mon pull grâce à ses capitules munis de crochets.

25 janvier 2010
Vendredi, on est allé au salon bio "Respirez la vie" de Vannes pour voir l'association Kokopelli. C'était génial, on a appris plein de choses et acheté plein de graines (surtout des variétés de courges), on en a aussi profité pour donner au bénévole les semences de la variété de tomate que nous parrainons (la "White princess"). Et puis on a aussi renouvelé notre adhésion et demandé à parrainer une variété de plus. J'ai encore plus hâte à cet été ! LeMême chose (2 lignes de 3,5m) pour les oignons ronds rouge « Hyred », sauf que j'ai sauté un emplacement sur deux pour les petites bulbilles car il y en avait moins (environ 140 bulbilles pour 500g). Et, enfin, 1 ligne de 3,5m pour les oignons ronds blancs « White ebenezer » et les longs jaunes « Hercules ». choix des graines continue avec celui des tomates. Cette année, on a décidé de faire çà au mieux en choisissant chaque variété pour au moins un critère parmi les plus demandés. C'est beaucoup plu...s long mais çà nous permet de commencer à apprendre notre leçon ! Je continue également le trie des plantes en pots (rempotage, repiquage et division sont à l'ordre du jour !) et la plantation des invendables.

26 janvier 2010
Je n'avais pas vu qu'il y avait une partie du mur où vous pouviez poser vos questions ! Désolé et merci à ma femme de m'avoir montré celà ! Aujourd'hui j'ai commencé mes premiers semis de l'année : 19 variétés de laitue de printemps et d'été (à raison d'un godet par variété avec une dizaine de graines à l'intérieur, à 0,5/1cm de profondeur). J'espère qu'il n'y aura pas trop de journées « fraiches » et qu'elles germeront assez vite (une petite semaine en hiver) sinon je devrai les rentrer au chaud !
Je crois bien que je vais rentrer dès maintenant mes godets car si les laitues mettent trop de temps à germer (plus d'une semaine au lieu de 3/4 jours lorsqu'il fait doux), le risque de montaison est accru... et cela serait vraiment dommage !
J'ai aussi profité de la lune (jour racine selon le calendrier lunaire) pour planter mes bulbilles d'oignons ronds « Jaune paille des vertus » : 500g, ce qui correspond ici à environ 210 bulbilles. J'ai également fait un petit apport de terreau du jardin (fumier vraiment bien décomposé, sinon les oignons n'apprécie pas beaucoup !) : une pelletée par mètre linéaire.
L'apport n'est pas obligatoire mais, étant donné que les dernières (et premières) plantes installées à cet endroit étaient de gourmands melons, j'ai préféré le faire au cas ou !
J'ai essayé, cette année, d'imiter le résultat d'un semis en réalisant 3 lignes d'oignons en une seule, c'est-à-dire que j'ai positionné les plus grosses bulbilles tous les 10cms en haut de la butte (comme pour l'ail) et les plus petits entre chaque à mi-hauteur de la butte (ce qui fait environ 5cms de distance entre les petits et les grands). Je ne sais pas ce que çà va donner mais vu que les graines d'oignons donnent de relativement beaux oignons lorsque la ligne de semis est, en fait, une bande assez large (10/15cms), je me suis dit « pourquoi pas ! ». Et puis grâce à cela je n'ai utilisé que 2 lignes de 3,5m : pas de lignes supplémentaires pour les tous petits bulbes dont je ne suis même pas sûr de l'avenir (vu le peu d'énergie qu'ils ont emmagasinée pour certains). Par contre, je n'ai acheté que 250g (de chaque), et comme il n'y avait pratiquement que des grosses bulbilles, j'ai utilisé la technique traditionnelle (1 ligne tous les 25/30 cms) avec quelques « bébés-bulbes » en plus par-ci, par-là !

28 janvier 2010
Terminé le choix des tomates avec une cinquantaine de variétés selon les critères suivant : la précocité, la rusticité, la couleur, l'ancienneté, le rendement, la saveur, l'originalité, la conservation, l'usage, la grosseur, la grandeur et la facilité d'entretien, la possibilité de culture en pot, si c'est une variété en grappe, et si il y a peu de graines. Terminé aussi la plantation des légumes à bulbes avec 3 variétés d'échalote (dont deux longues, « Jermor » et « Griselle », et une demi-longue «Mikor ») réparties sur 4 buttes espacées de 30cms avec un bulbe tous les 15cms ce qui fait environ une trentaine de bulbes de chaque (pour 3x500g). Quelques petits semis : Ciboulette, persil commun et frisé, cerfeuil commun et frisé double, mâche « Ronde maraîchère » et « Coquille de Louviers » (c'est beaucoup trop tard mais, elle ne s'est pas ressemée toute seule cette année et çà me manque alors, je vais essayer quand même quelques graines !), céleri à côtes « Géant doré amélioré » en barquette dans la serre. Et cresson alénois (ou cressonnette) « A larges feuilles » en barquette dans la cuisine. Et puis encore un peu de nettoyage à l'extérieur où j'ai eu la surprise de trouver quelques graines d'arroche mauve et verte des jardins dont certaines ont germé ! Je les pose donc délicatement dans un godet rempli de terreau et je les rentre dans la serre. Et puis si elles s'en tirent, je les planterai dans la serre ou au potager ! Je viens de vérifier sur Wikipédia et il semble que, sous un climat doux, l'on puisse même semer l'arroche en Automne (mais la période de prédilection est plutôt de mars à mai) alors pourquoi ne pas essayer cette culture hâtive sachant qu'elle a choisi elle-même l'instant de sa venue ! Ce matin, nous sommes allés au marcher ma petite famille et moi et nous en avons profité pour acheter une botte de 16 choux pommés « Bacalan de Saint Brieuc », un bulbe d'ail violet « Germidour », des primevères et des pensées de toutes les couleurs (saviez-vous que les fleurs de ces 2 plantes étaient comestibles ? la ...primevère a, en plus, de bonne propriétés médicinales), des laitues (24 plants) et un potiron « Doux vert d'Hokkaïdo » (pour récupérer les graines). Ensuite j'ai continué ma sélection de graines à commander : concombres, cornichons et courgettes. Puis j'ai encore semé quelques petites choses en godets et barquettes : choux frisés « Rouge de Russie », quesse amélioré, moutarde-épinard « Komatsuna », claytone de Cuba appelé aussi pourpier d'hiver (même chose que la mâche, c'est pas du tout l'époque mais on sait jamais !), cerfeuil vivace et sorbier ou cormier (là aussi, j'ai du retard, normalement le semis se fait en Automne et les graines germent au Printemps), cochléaire officinal, gentiane jaune, ficoïde glaciale (normalement on la sème au printemps mais il paraît qu'il y a moyen plus tôt sous châssis), et le clavalier ou poivre de Sichuan posé au chaud derrière une fenêtre. Et enfin je suis passé à la plantation des choux (à l'extérieur, environ 40cmx40cm ; mais prévoir 10cms de plus quand on a de la place) et celle de fleurs (les pensées devant la maison et les primevères un peu partout dans le jardin et le potager).

29 janvier 2010
Et vous, savez-vous planter des choux ?
Moi je sais à peu près les planter mais c'est tout... la plupart du temps j'ai trop de problèmes avec les piérides et autres chenilles Mais je réessaie quand même tous les ans, c'est quand même une spécialité de Bretagne !

Jeudi 4 février2010
Vendredi , j'ai semé des poireaux « Saint Victor », radis « Novo », choux cabus « Express », oignons « Jaune paille des Vertus », oignons « Rouge pâle de Niort » et oignon-échalote (ou échalote « cuisse de poulet » ou encore échalion, c'est une variété d'oignon ressemblant à l'échalote d'aspect mais aussi de goût) « Zébrune ». J'ai aussi mis en place les laitues dans la serre et commencé la plantation de poireaux avec le « Géant d'Elboeuf » et le « Saint Victor », dans le potager. Ce sont des plants que j'ai semé en barquettes au début de l'été de l'année dernière et que j'ai oublié lorsque, en Automne, j'ai mis mon jardin de côté. Et il y en a beaucoup, plus de 400, divisés en 4 variétés. Du coup j'ai décidé d'essayer d'obtenir des poireaux « baguettes » (poireaux que l'on sème en milieu ou fin d'été, plante définitivement en Automne pour récolter l'année suivante, d'avril à juin, lorsqu'ils sont gros comme le petit doigt), en espérant qu'ils ne montent pas en graines prématurément. J'ai donc continué de désherber la parcelle des choux, taillé les arbustes autour (dont un sureau et une ronce que j'ai palissé, en partie), creusé des « tranchées » de 30cms de large sur 20cms de profondeur et tous les 20cms d'intervalle, j'ai apporté une pelle de fumier assez bien décomposé tous les 30cms et puis je les ai rebouchées. J'ai ensuite planté les « brins » de poireaux tous les 10 cms (en long et en large).
J'ai continué ceci, un petit peu, chaque jour. J'ai également continué ma sélections de graines (cucurbitacées) et préparé un classeur de présentation des plants que nous vendrons sur le marcher (avec une petite description et une photo de chaque variété). Même chose hier mais, en plus de çà, j'ai reçu mon cadeau d'anniversaire (de la part des mes parents) en avance : 2 arbres, dont un kaki-pomme « Fuyu » et un pluo (mélange entre prunier et abricotier) « Flavor suprême », 5 arbustes dont un goji (baie de jouvance), un medana tayberry (hybride entre mûre et framboise), un aronia viking (baie à saveur de pomme et de cerise), une baie de mai (lonicera maistar, fruit au goût de myrtille et de kiwi) et un arbre à fraise (arbousier, Arbutus unedo « compacta »), et 20 bulbes d'anémones doubles « Sainte Brigitte » en mélange . Je me suis donc empressé, aidé de ma fille, de planter au fond de mon potager, juste après le grillage : les arbres en arrière-plan et les arbustes au premier-plan, une bonne pelleté de terreau dans un trou de 30x30x30cms et le tour est joué ! Puis j'ai planté les bulbes d'anémones 2 par 2 dans des godets et également ceux de tulipes, que j'avais rentré l'année dernière, devant ma serre J'ai aussi planté les 3 chayottes qu'il me restait dans de grands pots installés dans la cuisine afin qu'ils puissent prendre racines et développer leur première tige. Aujourd'hui, j'ai terminé la plantation des poireaux avec les 2 dernières variétés (« De Carentan » et « Géant de Bulgarie »). J'en ai profité pour diviser les perpétuels (ancêtre de tous les cultivars actuels), passant ainsi de 10 touffes à une cinquantaine. J'en ai également mis une trentaine de coté afin de les vendre au Printemps. En passant, j'ai aussi taillé mon hortensia, divisé mes framboisiers qui devenaient encore envahissants (j'en ai plantés 4 en pots et le reste en pleine terre près du poulailler et du potager), et repiqué certains fraisiers dans des grands pots (un de chaque variété « Rotunda », Gigantella maxim » et « Ciflorette » pour ensuite les multiplier) et petits godets pour la vente. Ensuite, j'ai terminé le rangement et la préparation de la première partie des plants à l'extérieur de la serre et, enfin, commencé la liste et description des aromates et médicinales que nous comptons acheter et vendre

Dimanche 7 février 2010
Trois petits jours à démarrer les semis de légumes feuilles en pleine terre dans la serre : chicorée frisée « De Louviers », laitue « Appia », laitue à couper « Red salad bowl », laitue batavia « Reine des glaces (frisée de Beauregard) », laitue batavia « Rouge grenobloise », laitue à couper « Brunia », laitue à couper « Feuille de chêne brune », laitue batavia « Brune », cresson « Alénois », roquette « cultivée », cresson « De Perse », chou cabus (récolte perso « Tête de pierre » ou « Express », en tout cas, je crois qu'ils avaient une forme allongée), chou-fleur « Merveille des 4 saisons » et chou cabus « Nantais hâtif » . En alternance avec la plantation de petites pommes de terre germées (j'ai fait çà un peu n'importe comment parce qu'il y en a tellement et elles sont si petites !). Deux lignes de semis (à 30cms d'intervalle) pour une plate-bande de tubercules (50cms de large, 2 à 5 pommes de terre tous les 10cms, ne faites pas çà chez vous, normalement c'est 2 ou 3 tubercules à 40cms d'intervalle !) sur 2m de long environ. J'ai aussi passé une bonne partie de samedi après-midi à désherber la parcelle des plantes aromatiques et médicinales (que j'avais installées l'année dernière et abandonnées après leurs reprises) et j'ai été agréablement surpris, au fil des arrachages d'orties, chiendent, renoncule rampante (ou bouton d'or) et autres adventices, de redécouvrir la plupart de mes plantes en bonne santé ! J'avais peur qu'en plus d'être « étouffées » elles n'aient pas survécu aux rigueurs de l'hiver sous la neige, mais heureusement ce ne fut le cas que pour quelques unes d'entre elles comme le fenouil marin ou thym rampant.

Mercredi 17 Février 2010 Le travail sous abris continue de plus belle avec les semis d'épinards « Géant d'hiver » ou « Monstrueux de Viroflay » (graines récupérées l'année dernière, 9 lignes de 3,5m), le rafraichissement de la roquette sauvage (vivace) et semis d'une nouvelle ligne, mais aussi avec le nettoyage du fond de la serre (arrachage d...es derniers plants de tomates et de courges, des adventices etc.). Et puis, comme d'habitudes, je m'attarde avec de nombreuses autres petites bricoles imprévues mais toutes aussi importantes comme le ramassage des graines de laitues en mélange (mesclun), de carotte blanche « Luna white » et de cresson « Alénois », ou la réfection des allées, par exemple. Je continue la semaine avec la plantation des capucines tubéreuses et des ocas du Pérou, les semis de pois à rames à grain rond « Express à longue cosse » et à rames mangetout «Corne de Bélier » : une boîte de chaque (environ 1000 graines par boîte, réparties sur 7 lignes et ½ d'environ 3,5 mètres linéaires soit 140 grains par lignes espacés de 2,5cms). Et puis je termine les semis d'hiver de légumineuses avec la fève « D'Aquadulce à très longue cosse» : 2 lignes de 4 mètres linéaires (2 fois 40 graines) et 2 lignes de 3 mètres linéaires (2 fois 30 graines). Le plus dur m'attend avec les semis de légumes racines tel que la carotte qui a besoin d'un sol bien préparé (meuble, léger, sans cailloux) en profondeur (20/30cms) pour que je puisse obtenir de beaux spécimens non fourchus ! Je réalise donc 3 bandes de carottes « Touchon » (20cms par 3,5m et 2 x 20cms par 4m), 1 bande de 4m de carottes « Jaune obtuse du Doubs » (récolte personnelle de 2009) et 1 bande de 4m de carottes blanche « Luna white » (récolte personnelle de 2009). J'y associe 2 lignes (de 4 mètres linéaires) de poireaux « Bleu de Solaise » et 2 également de poireaux inconnus au bataillon (récolte personnelle de graines de 2008/2009) afin qu'ils se protègent mutuellement de la mouche de la carotte et de la teigne du poireau (appelée également ver du poireau, malgré que ce soit un papillon, car sa chenille s'installe et se nourrit de l'intérieur de celui-ci... tel un ver).... Afficher davantage Je poursuis avec la plantation des mini-bulbes d'échalote de l'année dernière (trop petits pour que ma femme les utilise en cuisine. on verra bien ce que çà donnera !), des bulbilles d'ail (récupérés l'année dernière sur quelques bulbes montés à « graines ») et des cailleux d'ail violet (acheté sur le marché), et avec le repiquage des oignons qui sont restés en terre (ayant formés un bulbe, et n'étant pas montés à graines, ils se sont divisés à l'intérieur de leur enveloppe. j'en ferai sans doute des porte-graines !). Hier, fut la dernière journée de semis sous serre : radis « Flamboyant 4 » (2 lignes de 2,5m, 1 graine tous les cm autant que possible.), pourpier « Doré à larges feuilles » et épinards « A graines piquantes » en barquettes polystyrène, remplie de terreau, pour le pourpier, par peur des adventices qui, bien souvent, germent plus vite que celui-ci ! J'ai également profité du beau temps et de la petite chaleur pour soigner le mirabellier qui n'a plus fait de fruit depuis 2 ans. Au programme : taille sévère des branches et brossage de la mousse et des champignons qui les ont colonisées depuis le tronc. Et puis je les broie par la même occasion au fur et à mesure, récupérant ainsi un paillis durable (enfin, plus durable que la paille ou le foin !) pour mes plantes aromatiques et médicinales vivaces.

Lundi 1er Mars 2010
Mercredi 17 : petite journée broyage. Jeudi et vendredi : agrandissement du poulailler et fusion de celui-ci avec le terrain de notre ânesse et de notre chèvre. Sur le chemin de celui-ci, à droite de l'entrée principale du potager, je m'arrête nettoyer les fraisiers « Gariguette » et, en face d'eux, tailler la ronce palissée sur le pignon de notre maison. Dimanche et lundi, j'agrandis le volume de la cabane du poulailler et je fabrique plusieurs étages à l'intérieur pour pouvoir recevoir plus d'habitants car notre oie couve depuis quelques jours ! Je ramasse aussi encore une dizaine de brouettes de fumier. Apparition des premiers bourgeons : sureaux, framboisiers et hortensia. Mardi et mercredi, je termine la taille du mirabellier, continue le broyage des branches, et nettoie, désherbe et commence à préparer la petite serre. Jeudi : semis de betterave « Noire plate d'Egypte », navet « Boule d'or », navet « Noir long », navet « Rouge plat hâtif à feuille entière » et fenouil bulbeux dans la grande serre (j'avais dit fini ?!) et plantation de persil « Commun 2 », persil « Commun 2 race Sanzo », persil frisé « Vert foncé » et plantain « Corne de cerf » et début de désherbage et de paillage de la deuxième planche d'aromatiques et médicinales. Vendredi, mauvaise nouvelle : Il a tellement plu que tout une partie du poulailler, dont la moitié de la cabane, est inondée, empêchant l'oie de couver de ses oufs. Je m'occupe alors du nettoyage de celle-ci (4 brouettes de fumier quand même !). J'enlève tout l'intérieur et je surélève le sol avec des palettes et des planches de bois... en espérant que cela soit suffisant. Je continue aussi le broyage et je coupe une grosse branche au dessus de la grande serre. Samedi, je débute les semis en pleine terre. Toutes les planches sont envahies, le travail consiste donc principalement à désherber manuellement les adventices en essayant de ne pas laisser de morceaux de racines en terre. Je m'occupe également de tailler et palisser le deuxième groupe de framboisiers en attendant de trouver une solution à tous ces drageons qui colonisent le potager... et même la serre !

Mercredi 10 mars 2010
Déjà 10 jours de passés depuis le début du mois. J'ai bien avancé mais le printemps est bientôt là et, avec lui, la plus grande période de travail ! Je termine donc de préparer le sol, les semis hâtifs, les semis au chauds dans la maison et je repique aussi les aromates et médicinales en godets pour les premières ventes qui ne vont plus tarder. Et puis, en attendant que la nouvelle vague de fraicheur disparaisse, j'agrandis et je range la cabane de mon jardin (qui ressemble plutôt à un hangar maintenant !) et je recommence à me balader dans les supermarchés et jardineries où le printemps est déjà présent. En gros, j'ai plus vraiment le temps d'écrire, d'autant plus que mon ordinateur s'arrête tout seul au bout de 15 minutes !

Lundi 15
Je suis bien content : mon bonzaï a refait des feuilles ! Je ai eu ce petit persistant à Noël avec mon jeune beau-frère et sa copine qui n'ont pas trop la main verte et n'ont pas réussi à s'en occuper jusqu'au jour de l'ouverture des cadeaux. Il avait déjà perdu toutes ses feuilles et je ne savais pas du tout si il allait renaître mais, pour moi, tant que toutes les branches ne sont pas mortes et que la plante de s'arrache pas toute seule à cause de la pourriture des racines, il y a encore un espoir ! Alors j'en ai pris soin pendant 2 mois et demi et, merveilleuse surprise, il y a quelques jours est apparu un bourgeon, puis un deuxième et maintenant il y en 6 et 4 feuilles !Jeudi, je commence ma liste des fleurs comestibles. Ensuite je réalise au chaud des semis de poivrons «California wonder », « Yolo wonder », «Gursicco », « Doux d'Espagne », « Petit marseillais », « Jaune carré d'Asti », «Red ruffled », « Vert d'Alep », « Rouge d'Alep », « Violet » (issu purple flame F1), « Orange » (i...ssu Narobi, « Lipstick », « Gros rouge », piments « Santa fe grande », « Chimayo », « Pepperoncini », « Cayenne golden », « Bahamian chile », « Perle noire », « Sweet green », « Apple », « Doux des Landes », « Hungarian not way » et « De Cayenne », d... Afficher davantage'aubergines « Ronde violette », « Longue violette », « Ping-tung », « udumalpet », « Thaï verte » et « Applegreen », de tomates « White princess », de tomate en arbre et de bissap koor rouge (oseille de guinée) dans une grande caissette pvc que j'ai trouvé chez ma belle-mère. Puis je plante 2 rosiers (un jaune et un rouge), je repiquage la menthe verte. Vendredi et samedi : nettoyage du terrain ou se trouve le mirabellier : arrachage des nombreuses pouces et leur souche souterraine, arrache du chiendent et des orties et récupération des pierres cachées dans le sol (dont plusieurs d'une trentaine de centimètres et jusqu'à 50 cms quand même !). Au début, j'étais juste venu là parce que le chien des voisins me faisait de la peine à aboyer à la mort (ses maîtres semblent l'avoir abandonné quelques jours et il n'a pas l'habitude d'être attaché), du coup je me suis dit que j'allais lui tenir compagnie ! Je m'apprêtais donc à couper les tiges de mirabellier au ras du sol comme je l'avais fait 2 ans auparavant puis je me suis motivé à désherber et, finalement, j'ai passé ma journée à creuser, tirer, soulever, arracher, casser le manche de ma fourche et le réparer. Mais çà vaut le coup car je pourrai ainsi planter plusieurs potirons à cet endroit ! Repiquage de menthe poivrée en godets, sarriette vivace et oignon rocambole. Dimanche : petite journée ! Je rajoute à la liste de mes graines celles que j'ai eu pour mon anniversaire (merci à ma sour, Hélène et Bébel !), puis je nettoie l'étang du poulailler et je protège le restant de mes choux des oiseaux malintentionnés en posant un filet au dessus de 2 arcs de tunnels. J'espère que çà les protègera aussi des papillons ! Aujourd'hui, le printemps arrive ! J'en profite pour recommencer les semis dans la serre (fleurs, potirons, melons, pastèques, cornichons, concombres et autres cucumis et courgettes). A midi, il y fait 28° alors je préfère continuer mes travaux à l'extérieur : fin de désherbage des menthes verte et poivrée. J... Afficher davantage'en arrache encore quelques touffes dont certaines seront offertes à la voisines, d'autres replantées ailleurs et les dernières repiquées en godets en même temps que les tubercules de capucine tubéreuse que j'avais mis de côté afin de les vendre le moment venu. Mais en attendant, petite « pause » au milieu de l'après-midi dans le champ derrière notre maison ou tout le village s'est réuni pour rattraper la vache d'un voisin qui voulait retrouver un peu de liberté. C'était très sympa, j'ai même fait de nouvelles connaissances ! Je place aussi les tubercules de capucine tubéreuse que j'avais mis de côté dans des pots afin de les vendre le moment venu. Ce soir, j'ai protégé un de mes plants de tomate (acheté et planté la semaine dernière dans ma grande serre) à l'aide d'un voile d'hivernage. Ils ont tenu le coup la nuit dernière malgré le givre (tout était blanc à l'extérieur et j'ai pu apercevoir de petites gouttelettes gelées sur les feuilles à l'intérieur!) mais ce soir ils ont prévu encore un degré de moins (-2°C) et çà me fait quand même un peu peur et, encore plus, çà éveille ma curiosité : vont-ils survivre alors qu'il fait -2°C dehors, le voile d'hivernage suffira-t'il a épargner le privilégié ? Nous verrons bien demain !

Jeudi 18
Il y aura eu plus de peur que de mal. beaucoup plus de peur d'ailleurs parce que j'ai quand même réussi à faire des cauchemars de plants de tomates qui souffraient et finissaient par mourir de froid ! Mais ils vont très bien et le printemps montre une bonne partie de son nez donc je ne m'en fais plus pour eux, pour le ...moment, mais néanmoins reste vigilant et je scrute encore et toujours la météo. Cette semaine, je continue de ranger la grande serre (j... Afficher davantage'enlève ce qui peut retourner dehors et ce que je peux déménager dans la cabane pouvant accueillir plus de choses désormais) car j'ai eu un citronnier « Meyer des 4 saisons » et un feijoa en cadeau avec mes parents et je suis bien décidé à les planter dans celle-ci, et l'extérieur (pot, etc.). Je fais un petit tour aux Emmaüs où je trouve une jolie tondeuse électrique que j'essaie aussitôt rentré à la maison. Je sors aussi les pots rentrés cet hiver et j'en profite pour remplacer la terre du dessus par du compost et tailler les plantes, préparation des godets de sauge officinale et ciboulette pour la vente. Et puis toujours des semis. J'ai aussi planter devant la maison un très vieux plant de lavande que mon père a eu la chance de récupéré. J'espère de tout coeur qu'il reprenne mais çà n'est pas évident étant donné le peu de racines qu'il possédait...

Dimanche 21
Petite journée vendredi car mes enfants avaient leur visite de prévue chez le docteur. J'ai donc juste planté en pots et en terre les plantes que j'ai achetées à Leader price le jour même : une menthe pomme, un thym citron panaché doré ("Aureum") et un oeillet mignardise. Et puis comme il pleuvait beaucoup, j'ai termin...é ma journée dans la serre en butant les petits pois et et en leur installant des filets à rames. Mais je ne pensais pas que çà serait une telle épreuve : le simple fait de les dérouler (si on peut dire qu'ils étaient enroulés !) fut mission presque impossible !
Même chose hier, j'ai passé une bonne partie de la journée à flâner dans Jardiland où j'ai encore trouvé plein de belles choses, puis j'ai planté et enfin j'ai terminé ma journée dans les filets.





Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !